Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 12/05/2017 20h48 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   132 

zeb a écrit :

Et bien voila, je suis tombé dans Janua Vera que j’ai adoré. Toutes ces nouvelles, qui plantent l’univers de Jaworski. Mis à par la première nouvelle qui m’a laissé sur ma faim, pour le reste, j’ai été transporté dans ce monde incroyablement détaillé, riche et cohérent.
Les caractères sont très bien campés, précis, s’intégrant parfaitement dans un univers plus large.
Bref, je fus conquis

J’ai commencé "Gagner la guerre" ce matin, dans une salle d’attente. J’aurai pu y passer la journée.

Quelle joie de retrouver Benvunito Gesufal et toute la complexité de jeux du pouvoir.

Je recommande donc vivement.

Gagner la guerre est époustouflant, même si la fin est un peu exagérée. Mais quel magnifique livre.

Depuis j’ai enchainé avec le Sentiment du fer (recueil de nouvelles), et le Cycle des rois du monde. Ce monde imaginaire d’inspiration celtique/gauloise est assez bluffant. Même pas mort connait quelques longueurs, mais reste très prenant. Mais ensuite, le premier tome de Chasse royale (je l’ai terminé hier), et juste FABULEUX. J’ai hâte de découvrir le tome n°2.

JP Jaworski est en passe de devenir mon auteur préféré devant Dan Simmons et Frank Herbert.

Autrement, un space opéra à découvrir : Les machines de Dieu.

Un space opéra certes, américain qui plus est (merci de ne pas grimacer), mais réaliste et surtout, abordé de manière original. Des archéologues terriens, partent à la découverte de civilisations extra terrestres éteintes. Une archéologie de l’espace assez prenante, passionnante, même si le coté américain avec ses scène d’action complétement débiles est bien présent. Mais le reste fait qu’elles sont supportables et parfois même, amusantes.

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (12/05/2017 20h54)

Hors ligne

 

#52 12/05/2017 21h21 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   

Sur la vie sous le communisme :

"La fin de l’Homme Rouge" de Svetlana ALEXIEVITCH


"La situation est désespérée, mais pas grave" (proverbe russe)

Hors ligne

 

#53 13/05/2017 00h42 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   115 

zeb a écrit :

JP Jaworski est en passe de devenir mon auteur préféré devant Dan Simmons et Frank Herbert.

C’est que j’appelle une chaude recommandation ! Je vais devoir acheter un livre de cet auteur.

Dune (Herbert) fut ma série préférée pendant de longues années (surtout les derniers tomes, presque cryptiques).
Et Hypérion (Simmons) m’avait beaucoup plu également, ainsi que l’Echiquier du mal.


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#54 15/05/2017 15h50 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   

En ce qui me concerne je recommanderais

Ken FOLLET
- Les pilliers de la terre
- Un monde sans fin

Nicolas BEUGLET
- Le cri

Tout Harlan Coben et particulièrement la serie Myron Bolitar


"L'immobilier ne cessant pas de monter, ma maison a pris un étage cette année" [Auteur Inconnu]

Hors ligne

 

#55 17/05/2017 14h53 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   41 

Bonjour à tous,

En pleine indécision sur mon prochain bouquin (après avoir fini "Actions ordinaires et Profits extraordinaires" de Philip Fisher) je me suis inspiré de vos commentaires, et me suis donc procuré hier "L’Echiquier du Mal" de Dan Simmons (auteur inconnu à mes yeux jusqu’à dernièrement).

Peut être tenterais-je ensuite un Jaworski eu regard des différents commentaires dithyrambique sur l’auteur.

Au niveau des recommandations des livres que j’ai apprécié (je n’ai pas une très bonne mémoire de ce que j’ai lu, et n’en n’ai pas lu des centaines comme certains) j’en retiendrais deux :

- Le cycle "L’Épée de Vérité" de Terry GOODKIND (heroic fantasy pour les adeptes du genre). Vraiment passionnant. Malheureusement, comme beaucoup de "saga" j’ai fini par me lasser à cause d’une histoire se perdant en longueurs (je me lasse à force de côtoyer les mêmes personnages, lieux et mode narratif).

- "Shantaram" de Gregory David Roberts : une épopée à travers l’Inde d’un ex-bagnard refaisant sa vie. Bref un roman d’aventure comme on les aime. Très prenant !

Au plaisir !


A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire….

Hors ligne

 

#56 02/07/2017 16h40 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   392 

Je viens de finir un super livre : Progress: Ten Reasons to Look Forward to the Future écrit par l’écrivain suédois Johan Norberg en 2016.

Petit compte-rendu de ce livre passionnant, très factuel et pourtant optimiste… dans un halo médiatique qui, par effet de loupe à mon avis, a tendance à surmédiatiser les mauvaises nouvelles aux dépens des bonnes nouvelles. De plus, les bonnes nouvelles se sont jamais des "breaking news" car elles sont lentes et progressives. Un exemple donné est celui de la classe moyenne indonésienne : il y a maintenant une classe moyenne indonésienne se comptant en dizaine de millions de personnes vivant plutôt bien mais dont quasiment tous les parents (toute la génération précédente) étaient des crève-la-faim ou en train de se faire massacrer (voir par exemple : fr.wikipedia.org/wiki/Massacres_de_1965 … n%C3%A9sie). L’historien nous ouvre les yeux en nous montrant que ce miracle est tout aussi incroyable (et de bonne augure, et à saluer et fantastique en somme !) que les Trente Glorieuses en Europe… alors que nous avons tendance à penser que le monde va de mal en pis.

En fait si Johan Norberg balaie une période beaucoup plus large que seulement l’ère contemporaine, plusieurs de ses conclusions n’étonneront pas les adeptes, comme moi, des statistiques et des rapports. J’avais déjà cité sur ce forum (voir ici : www.devenir-rentier.fr/p227429#p227429) le rapport des Objectifs du Millénaire : www.un.org/fr/millenniumgoals/reports/2 … t_2015.pdf
On y découvre que nombre de pays africains et asiatiques ont vu leur espérance de vie fortement s’accroître, la mortalité infantile baisser, le nombre de pauvres (très) fortement baisser, etc. etc.

Oui, ces 20 dernières années, la pauvreté a été divisée par deux dans le monde. Et encore, selon la définition la plus stricte, selon d’autres définitions de la pauvreté, la baisse est même de -60 %. Tout est détaillé dans le livre. L’auteur rappelle donc (et comme toujours dans ce genre de bons livres avec force références et une superbe bibliographie) que l’être humain est prédisposé à ce souvenir des mauvaises nouvelles, des horreurs et des guerres et s’en souvient beaucoup mieux et plus longtemps qu’une lente, continue, et pourtant gigantesque, amélioration de la situation mondiale.

Il détaille notamment les horreurs des guerres de Corée(s) (années 50) ou des guerres du Congo (années 90) beaucoup plus sanglantes qu’on ne le croit et beaucoup plus sanglantes que des équivalentes actuelles (même si la guerre en Syrie reste horrible, les nombres sont sans commune mesure). Tiens je laisse le lecteur googliser le nombre de morts de ces deux guerres, le résultat est terrible. Mais surtout il explique qu’à l’époque, toutes choses égales par ailleurs, pour un occidental moyen de 2016, on a très peu parlé de ces guerres. La raison principale est bien entendue que les moyens de communications et les médias sont à présent beaucoup plus développés. Mais il y a aussi des raisons propres à chaque guerre : pour les horribles guerres de Corée, le public occidental était "saoulé" par la Seconde Guerre Mondiale et n’avait qu’une envie : revivre, se reconstruire et croître (ce qui se comprend et d’ailleurs les médias de l’époque avait, au contraire, un biais optimiste). Pour les guerres du Congo, il y avait quasiment au même moment les guerres en Yougoslavie dont on parlait beaucoup plus (le fameux "morts/kilomètres")

Comme il est Suédois, il parle aussi de son pays et rappelle que dans les années 1870 (qui ne sont pas si éloignées, ma grand-mère me parlait de la vie de sa grand-mère dans ces années là), 90 % des Suédois étaient extrêmement pauvres, mourraient à 40 ans (!), souffraient souvent de la faim et étaient illettrés. En fait dans tous ses exemples (Suède, Indonésie, Éthiopie), plutôt que de déplorer une pauvreté certes encore existante, il rappelle que l’extrême pauvreté fut en fait, à l’échelle de l’humanité et du globe, la norme et que fort heureusement, et d’une façon extrêmement rapide, elle a disparu d’une très partie du globe (et là encore, ne me faites pas dire qu’il ne reste pas de la pauvreté et que le monde est parfait, ce n’est pas la question).

Ce qui est très intéressant aussi, c’est que le livre a été écrit juste avant le Brexit et l’élection de Trump (donc pas influencés par ces événements mais au contraire pouvant les éclairer a posteriori). Et ce que démontre superbement le livre, c’est que 90 % de la population mondiale n’a jamais aussi bien vécu (ou disons, pour les pessimistes, pas trop mal vécu puisque la situation reste  dure pour certains en cette Terre) sauf… une partie de la classe moyenne blanche des pays occidentaux (mais qui ne représente qu’un infime pourcentage de la population mondiale sauf qu’elle oriente beaucoup plus, consciemment ou non, les choix éditoriaux des médias occidentaux).

Il est bon de rappeler aussi qu’il ne sert à rien de comparer, oserais-je écrire de façon platonicienne, le monde actuel à un idéal éthéré de monde qui n’a jamais existé mais que seul les comparaisons factuelles, chiffrées avec des moments/lieux réels a du sens… cela paraît évident à écrire mais la vérité c’est que nous sommes tous victimes du biais de nostalgie oui encore un autre biais smile
Enfin, là encore un truisme mais ça va mieux en l’écrivant, l’auteur n’écrit pas que le monde va bien et serait un paradis mais qu’il va de mieux en mieux (ou de moins en moins mal pour les pessimistes).

En tout cas une lecture passionnante que je recommande vivement.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#57 03/07/2017 12h57 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   17 

Je rebondis sur votre poste très intéressant (et ayant vécu en Suède, je souligne aussi que le souvenir de l’extrême pauvreté est encore présent dans les mémoires et les habitudes de certains vieux Suédois alors que c’est l’un des pays les plus riches, les plus agréables et les plus égalitaires au monde).

Il y a un autre exemple qui me vient à l’esprit : les émigrations irlandaises et allemandes aux USA fin XIXème siècle. C’est aussi il y a peu de temps et c’est parce que dans certaines régions allemandes (l’un des pays les plus riches) et irlandaises, la famine était très répandu et décimait les populations certaines années.

De temps en temps, ça fait du bien de prendre du recul…

Hors ligne

 

#58 18/07/2017 12h58 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   11 

Je m’étonne que personne n’ai cité Walden de Henry D. Thoreau. La première partie "économie" devrait passionner toute personne qui à pour objectif de devenir rentier.
C’est une pensée à bien des égards subversive qui invite à sortir des sentiers battus.

Hors ligne

 

#59 19/07/2017 09h43 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   57 

Pour ma part, de nombreux livres m’ont éclairés mais quelques plus que d’autres ces dernières années (je mets les liens Amazon, mais n’hésitez pas à passer par votre bouquiniste ou la FNAC…)

Vivre, la psychologie du bonheur de Mihaly Csikszentmihaly

Une explication entre médecine (hormones, constitution du cerveau) et psychologie.
Très bon livre pour comprendre pleins de fonctionnement et avoir des clés d’amélioration.

Le moine qui vendit sa ferrari de Robin Sharma

Une fable qui donne des préceptes pour changer sa vie (un grand avocat bourreau de travail fait un infarctus en pleine audience et décide de raccrocher pour partir en Inde. A son retour, il est transformé et raconte).
Bien raconté, intéressant et surtout, exercices très efficaces pour qui veut bien s’en donner les moyens.


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#60 15/08/2017 04h48 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   

Je voulais parler de Dan Simmons mais je vois que ça a déjà été fait wink

Dans un autre genre, le Théorème du homard de Graeme Simsion est une lecture… intéressante. Si vous connaissez Sheldon Cooper, vous devriez aimer ce livre.

Quoi d’autre… j’aime bien la Trilogie martienne de Kim Stanley Robinson, dont je tire d’ailleurs ce pseudo, Frank Chalmers étant l’un des principaux protagonistes. Certains passages sont assez lourds et je dois encore terminer le dernier livre, mais j’aime bien.

Le Meilleur des mondes d’Aldous Huxley, est intéressant. Et perturbant.

Et pour les fans de SF qui semblent nombreux ici : l’Étoile de Pandore ainsi que la Trilogie du Vide de Peter F. Hamilton sont des musts, tout comme les romans d’Alastair Reynolds smile

Hors ligne

 

#61 07/12/2017 12h31 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   29 

Bonjour,

Il serait difficile de se limiter à un livre ou deux. Pour ma part, j’aime lire depuis mon plus jeune âge et je continue à le faire, car c’est une source d’évasion, d’enrichissement culturel et, parfois d’inspiration.

D’ailleurs, pour la petite histoire, je n’ai pas de télé et préfère regarder de temps à autres un programme sur Internet et passer plus de temps, notamment à lire.

Donc, depuis quelques lustres, mes univers et auteurs littéraires ont évolué, mais je ne regrette jamais mes lectures passées et aime parfois m’y replonger afin de voir, avec l’âge, l’évolution de mon ressenti par rapport à une histoire.

Comme toute le monde, j’ai commencé par les classiques de la BD (Astérix, Tintin, les Tuniques Bleues, Lieutenant Blueberry, Buck Danny, Buddy Longway, Michel Vaillant, Alix…), parallèlement à des livres d’aventure comme Croc Blanc, le Club des Cinq ou encore les policiers d’Agatha Christie et Pierre Bellemare pour ne citer que ceux là.

A la fin de mon adolescence et mon début vingtaine, je suis passé par des auteurs et récits plus "New Age", avec les livres de T.L Rampa, Paco Rabanne, le Dr Moody, Patrick Murphy, James Redfield, Paulo Coehlo… ne délaissant pas pour autant des livres sur l’histoire, tels que les collections de Christian Jacq (Ramsès, la Pierre de Lumière…), les livres d’Alain Decaux, les livres sur la 2nde Guerre Mondiale, les Rois Maudits de Maurice Druon, plus quelques auteurs classiques découverts pendant ma scolarité: Maupassant et son Bel Ami, le Père Goriot, Victor Hugo, Baudelaire, Raimbaud.

Est venu ensuite le temps des auteurs et récits plus contemporains, avec des biographies (Nelson Mandela, Martin Luther King, De Gaulle, Salvator Allende,…) et les livres de Mathieu Ricard,  Dany Laferrière, Amélie Nothomb, Eliette Abécassis, Keigo Higashino, Gabriel Garcia Marquez dont j’ai eu plaisir à lire plusieurs oeuvres. Et enfin quelques poèmes de Gilles Vigneault pour conclure une liste loin d’être exhaustive, mais plus un reflet éclectique de mes lectures.

Je note d’ailleurs, l’oeuvre "Walden", cité dans un des posts de Toufou, qui est dans ma bibliothèque depuis plusieurs années et que je n’ai pas encore ouvert…. Ce qui ne saurait désormais tarder.


Apprenez comme si vous deviez vivre toujours, vivez comme si vous deviez mourir demain.

Hors ligne

 

#62 07/12/2017 12h46 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   11 

salaze a écrit :

Je note d’ailleurs, l’oeuvre "Walden", cité dans un des posts de Toufou, qui est dans ma bibliothèque depuis plusieurs années et que je n’ai pas encore ouvert…. Ce qui ne saurait désormais tarder.

Vous avez raison : ne tardez pas.wink

Hors ligne

 

#63 07/12/2017 13h16 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   23 

L’un des livres que j’ai lu récemment et qui m’a beaucoup touché est "You can farm" de Joël SALATIN? Ce sont les conseils d’un agriculeur américain qui est sorti du lot et qui mené son exploitation à la rentabilité en sortant des sentiers battus.

Déjà j’aime le milieu agricole. L’auteur nous présente un concept qui permet d’exploiter au mieux la terre et les animaux dans le respect de la vie. Je pense qu’il n’emportera pas l’adhésion des agriculteurs français car il n’est pas transposable aux grandes exploitations céréalières.

Dans le cadre d’autonomie/auto suffisante, c’est une source d’inspiration. Je n’ai pas moi même d’exploitation agricole mais j’avais déjà mis en place, dans mon jardinet de quelques dizaines de mètres carrées en plein centre ville, des concepts similaires avant de découvrir cet ouvrage.

Je sais que le titre du topic c’est "hors finance, développement personnel" mais cet ouvrage aurait aussi sa place dans ces 2 catégories. Le livre est truffé d’anecdotes et d’exemples sur comment gérer son exploitation et sa vie en général : pourquoi dépenser plus, pourquoi acheter un piquet en bois autoclave alors qu’un pieu en essence non putréscible disponibles gratuitement sur ses parcelles boisées peut aussi bien faire affaire, etc. Pourquoi acheter une machine trés chère alors qu’elle ne sert qu’une fois pourquoi ne pas la louer, etc. Ne dépenser pas une fortune dans une belle ferme mais commencer à être rentable après vous pourrez embellir.

Finalement ce livre qui pourrait aussi s’appeler "comment vivre de son métier d’agriculteur et être heureux" rapporte un mode de fonctionnement proche de ce que j’ai pu lire ici sur le forum : diversication des activités, achats d’actifs, etc.

Dernière modification par rocc (07/12/2017 22h34)

Hors ligne

 

#64 07/12/2017 21h58 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   132 

Bonsoir,

Une, si ce n’est la, plus grande série d’anticipation écrite par une seule personne :

La compagnie des glaces

Bien écris, très cohérent, 98 tomes qui décrivent les aventures de ces survivants post apocalyptique d’une ère glaciaire provoquée par la bêtise humaine. Survivants qui se révoltent pour un monde meilleur, contre la dictature des "compagnies" qui développent des modèles basés sur l’asservissement des populations.

Un mélange de 1984, d’anti libéralisme, d’anti socialisme, d’anti collectivisme, d’anti connerie humaine, d’anti tout ce que l’on veut, mais fortement épris de liberté et d’humanité.

Bref, sans prétention, mais diablement prenant, avec ses tomes de 140/150 pages qu’on dévore en quelques heures.

J’ai lu une quinzaine de tomes. Je n’irai probablement pas au bout des 98, mais qui sait, peut être en y revenant régulièrement.

Compte tenu de l’engouement actuel pour les séries de fiction post apocalyptique et avec les moyens techniques du moment, je suis surpris qu’une production américaine n’ai repris le sujet.

A+
Zeb

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech