Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 12/11/2020 16h47

Membre (2019)
Réputation :   45  

Bonjour,

Je me pose des questions sur la fiscalité des produits dérivés et sur la possibilité d’annuler/reporter des PV.

[url=https://www.lafinancepourtous.com/decryptages/marches-financiers/produits-financiers/options-2/quelle-fiscalite-2/ a écrit :

"La finance pour Tous"[/url]]Le fait générateur est le dénouement du contrat d’option, c’est-à-dire la clôture de la position initialement ouverte. En pratique, les pertes et les gains réalisés sur options résultent des cas de figure suivants :

la clôture d’une position (rachat ou revente de l’option) génère un profit ou une perte égale à la différence entre la prime payée et la prime reçue ;

l’exercice de l’option génère un profit (pour l’acheteur) ou une perte (pour le vendeur) égale à la différence entre le cours de l’actif sous-jacent et le prix d’exercice minorée des primes versées (pour l’acheteur) ou majorée des primes encaissées (pour le vendeur) ;

l’abandon de l’option génère un profit (prime encaissée pour le vendeur) ou une perte (prime versée pour l’acheteur).

Imaginons que j’ai 1000 euros de PV en CTO (réalisées, pas potentielles) et la fin d’année approche.
Je prends par ex TOTAL dont le cours est à 32 euros.
1. j’achete un CALL strike 31 à échéance au delà de la fin d’année
2. j’achete un PUT strike 31
3. j’excerce le PUT alors que le cours de TOTAL est toujours 32

Résultat: j’ai crée de toute pièce une MV de 32-31 x1000 = 1000 euros qui vient annuler ma PV pre-existante  - en échange d’une position CALL ouverte en PV potentielle ..

Est ce que cela vous semble réaliste ?
Est ce que les premiums rendent cette stratégie trop chère pour les gains potentiels ? On pourrait travailler avec de plus gros montants puisque les MV sont reportables sur plusieurs années.

Mots-clés : actions, fiscalité, imposition, produits dérivés

Hors ligne Hors ligne

 

#2 20/11/2020 20h41

Membre (2019)
Réputation :   45  

Je reviens sur mon post précédent suite à des recherches plus approfondies.

D’abord, j’ai commis plusieurs erreurs :
Une position neutre n’est pas l’achat d’un call et d’un put au même strike. Ce sera plutôt prendre position à l’achat et la vente sur la même option : type et strike identique.
Ensuite comme indiqué dans ma citation précédente, le prix du sous jacent est inclus dès l’exercice de l’option dans le calcul de plus value. Mon scénario était donc inopérant.

Nouvelle proposition :
Achat d’une option à échéance avant la fin d’année.
Vente d’une option à échéance après la fin d’année.
Je laisse la première option expirer sans valeur en fin d’année. Je rachète ou laisse expirer la seconde après la fin d’année.

En choisissant le même strike et sous-jacent, la valeur intrinsèque des deux options sera identique. La valeur extrinsèque sera différente vu les échéances différentes. Le choix du strike et du sous jacent seront importants pour modérer cette prime extrinsèque et le risque de se faire exercer prématurément.

N’ayant pas encore ouvert de compte IB (faute de temps et de cash), je n’aurai en tout cas pas l’occasion de faire l’essai en 2020.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 02/06/2022 11h00

Membre (2022)
Réputation :   2  

Bonjour KingFlan

Je me pose les mêmes questions et n’arrivent pas à trouver de réponses pour l’instant. Avez-vous tente cette stratégie depuis le temps?

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #4 02/06/2022 18h25

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 10 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   536  

Quel est l’exercice ? De créer de la moins-value réalisée, qui sera reportée en plus value, mais plus tard ?

Techniquement, c’est faisable assez facilement de différentes manières. Avec un problème: Que cette plus-value latente disparaisse avant que vous la réalisiez. Dans le principe, vous créez deux positions opposées qui se hedgent l’une l’autre (c’est faisable avec des sous-jacents + des futures, des options, des CFDs, ou tout autre produit dérivé, ou des produits dérivés entre eux). Cela reste une positon sans risque jusqu’à la clôture de l’un des coté. Celui en perte. Mais la partie que vous conservez devient alors à risque jusqu’à que vous la clôturiez à son tour (c’est ce que vous souhaitez faire "plus tard", sauf que ce profit latent a pu augmenter ou diminuer pendant ce temps, voire devenir de la perte).

Pour pallier à ce soucis, il faut hedger à nouveau. Vous pouvez simplement réouvrir dans la foulée la position cloturée. Tout repose sur l’absence de restrictions quant aux "wash sales". Une "wash sale" est exactement cela: Réaliser de la perte, mais en reprenant une position similaire moins de 30 jours après. C’est spécifiquement interdit aux US (de déduire fiscalement cette "perte"). Il est possible qu’il n’y ait pas de règles particulières en ce sens en France (à vérifier, je vous avoue que je ne sais même pas). Reste toujours le risque de l’abus de droit.

Ne pas avoir de  "wash sale" tout en conservant quelque chose de sans risque doit être faisable également, mais alors avec un coût.

Dans l’absolu, votre souhait serait de chercher à contourner des règles. Sachant qu’un tas de règles supplémentaires veillent en plus à ce que vous ne faisiez pas cela. Même dans le cas de solutions "créatives", ca sera toujours pas bon à un niveau ou un autre. Totalement "proprement" et sans coût, ce n’est logiquement pas faisable.

Maintenant, en conservant une portion de risque, vous pouvez. Ou vous pouvez éventuellement jouer sur de la cloture d’une partie de la position en toute fin d’année et l’autre partie en tout début d’année suivante. L’abus de droit semble toujours rester possible dans ce cas (de toute facon, c’est possible pour presque tout, c’est bien son but). Encore faut-il que quelqu’un s’y penche. Techniquement, ca fonctionne. Il reste juste un risque de la variation qui peut exister les quelques jours entre les deux clôtures.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur