Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 21/03/2017 21h03 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Banni
Réputation :   382 

Mi345 a bien résumé. Juste à noter que, et ça a déjà été mentionné de nombreuses fois, VIX = Volatility IndeX

Je ne sais pas trop quoi penser de la question, surtout qu’il y a des files dédiées au VIX, auxquelles l’auteur de la question a pourtant participé.

Hors ligne

 

#52 21/03/2017 21h26 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Membre
Réputation :   103 

oui, mais le fait d’élaborer des stratégies comme des straddle lors de VIX très bas n’a pas été évoqué il me semble?

Hors ligne

 

#53 21/03/2017 21h45 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Banni
Réputation :   382 

Koldoun, basiquement du straddle = acheter (straddle LONG) ou vendre (straddle SHORT) la volatilité. Si vous voulez acheter un straddle sur le SP500, ça revient globalement à acheter le VIX (et inversement: Vendre un straddle = vendre le VIX).

Vaut-il mieux acheter lorsque c’est bas ? Ca, je laisse le soin à chacun de décider par lui-même. Un raisonnement pareil vous pousserait sans doute jusqu’à penser qu’il vaut mieux vendre quand c’est haut wink

A moins que vous ne parliez de straddles sur le VIX lui-même ? Ca n’aurait que très peu d’intérêt lorsqu’il est bas, vu que les probabilités qu’il baisse encore sont très faibles. De plus, vous traiteriez la volatilité d’un produit qui indique lui-même la volatilité …

Hors ligne

 

#54 21/03/2017 22h32 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Membre
Réputation :   103 

Je cherche à initier des straddle sur actions.

La direction m’importe peu.

Mais pricer les options sur actions 1 à 1 est très lent.

J’ai essayé différents indicateurs techniques, mais peu se sont révélés utiles.

Par exemple, est-ce que %bollinger très bas en journalier sur le sous-jacent m’indique une volatilité implicite basse sur l’option?
idem pour l’ATR par exemple

Des fois oui, des fois non, rien de concluant.

J’essaie donc de trouver une cascade du genre :
VIX très bas -> pricing de quelques options en vue d’initier un straddle sur options 1 an
VIX très haut -> calendar spread pour diminuer le cout du straddle précédemment initié

En pratique :
Comme le VIX est bas, je price des options afin d’en dénicher une dont le put et le call 1 an ont une volatilité implicite inférieure à 25%.

Une fois trouvé, j’initie mon straddle échéance mars 2018.

Fin mai 2017, le VIX remonte très fort, je vais pricer des options Out of the monney échéance juin 2017 pour les vendre, ce qui va baisser (un peu) le cout initial de mon straddle.

Je ne sais pas si ce genre de stratégie fonctionne, j’essaie…

Cas concret : je tente cela en ce moement sur KPN.

Le sous-jacent à perdu 0.71%, pourtant, le put ET le call ont pris de la valeur aujourd’hui, grâce à l’augmentation de la volatilité implicite.

Dernière modification par koldoun (21/03/2017 22h37)

Hors ligne

 

#55 21/03/2017 23h00 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Banni
Réputation :   382 

Le VIX vous indique la volatilité du SP500, celle-ci est certes différente pour chaque action individuelle. Si vous recherchez des actions avec une volatilité implicite basse ou haute, c’est ce paramètre là qu’il faut rechercher. Par exemple chez IB, vous sortez le screener, où vous screenez les actions en fonction de la volatilité implicite, pas plus compliqué que ça (Il y a un certain nombre de paramètres qui entrent en ligne de compte tels que le coût de location de titres, les anticipations, etc … qui ne seront effectivement pas reflétées avec d’autres indicateurs).

IB permet même de scanner la hausse ou la baisse de la volatilité implicite, ou la volatilité implicite par rapport à la moyenne historique (va falloir que j’arrête de faire de la pub à IB…).

Bref, si vous recherchez en fonction d’un paramètre, cherchez ce paramètre. Pourquoi voulez-vous chercher avec un autre ?

Ensuite, il doit y avoir un problème de vocabulaire quelque part. Soit vous utilisez le terme "straddle" de façon inapropriée, ce que "La direction m’importe peu" laisse potentiellement entendre. Soit vous voulez vendre des "strangles" après l’achat de "straddles", pas des "calendar spreads".

Je doute d’ailleurs que vous vouliez vendre des "calendar spreads" dans votre cas. Pour cette histoire de vocabulaire, il y a plein de sites spécialisés, ou Wikipédia explique ça très bien, pour qu’est ce qu’est exactement telle ou telle stratégie sur options.

EDIT: Le vocabulaire est un peu compliqué. Je ne pense pas forcément que vous ayez besoin de l’utiliser, vous pouvez décrire ce que vous voulez faire avec des mots simples. MAIS si vous utilisez un vocabulaire spécifique, utilisez-le svp correctement, sinon ça n’est pas évident pour la compréhension.

Dernière modification par Mevo (21/03/2017 23h05)

Hors ligne

 

#56 21/03/2017 23h15 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Membre
Réputation :   103 

Non non, lorsque vous êtes long sur une option long terme, et que vous vendez une option du même sous jacent, strike OTM et échéance plus courte, vous faites bien un calendar spread.

On peut effectivement plus ou moins parler d’acheter un straddle et vendre un strangle, sauf que l’aspect "acheter l’échéance longue ATM et vendre l’échéance courte OTM" rappelle bien le calendar spread.

Et désolé, mais quand vous faites un straddle, peu importe la direction, ce qui compte c’est qu’un mouvement assez fort ait lieu, à la hausse ou à la baisse, puisque vous achetez un call et un put…

Donc oui, la direction m’importe peu.

Straddle ? Wikipédia

"L’acheteur d’un straddle bénéficie donc des mouvements du sous-jacent, quelle qu’en soit la direction."

Hors ligne

 

#57 21/03/2017 23h43 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Banni
Réputation :   382 

Admettons que vous vous retrouveriez avec un ou des calendar spreads au final, ça n’est tout de même pas un calendar spread que vous initiez lorsque vous vendez votre option échéance courte. Vous vendez simplement une échéance courte, un "calendar spread" implique que vous vendiez les différentes composantes simultanément.

C’est pas pour pinailler, mais un problème de compréhension: Je comprend maintenant ce que vous vouliez dire, mais je n’avais pas compris avec votre message initial.

Peu importe la direction du prix du sous-jacent, certes. Mais le STRADDLE a une direction: Vous pouvez l’acheter ou le vendre: LONG straddle ou SHORT straddle. A priori vous souhaitez ne faire que du LONG straddle d’après ce que je comprend maintenant, mais votre message initial laissait entendre que vous étiez prêt à faire du straddle dans les 2 sens:

Koldoun a écrit :

Je cherche à initier des straddle sur actions.
La direction m’importe peu.

Tout le monde est supposé comprendre que du straddle est NON DIRECTIONNEL au niveau du prix du sous-jacent, c’est bien là le but de la stratégie (sauf que la stratégie a 2 sens: Parier sur une forte volatilité future: long straddle, ou une faible volatilité future: short straddle)

Tout me parait clair maintenant, j’espère que ce qui pouvait apparaitre comme ne l’étant pas est maintenant compréhensible pour vous.

Hors ligne

 

#58 22/03/2017 07h21 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Membre
Réputation :   103 

Mevo a écrit :

Admettons que vous vous retrouveriez avec un ou des calendar spreads au final, ça n’est tout de même pas un calendar spread que vous initiez lorsque vous vendez votre option échéance courte. Vous vendez simplement une échéance courte, un "calendar spread" implique que vous vendiez les différentes composantes simultanément.

Ce n’est pas la définition qu’en donne Vizzavona dans son livre.

Pour lui, les options court termes vendues lors d’un calendar spread servent à diminuer le prix du call long terme acheté.

Hors ligne

 

#59 22/03/2017 16h12 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Banni
Réputation :   382 

Koldoun, je vous le dis gentillement: Après ça, je laisse tomber (dernier paragraphe de Les gens sont paresseux, c’est affolant ! (9/9)). Je crois que CE message est déjà de trop.

Lorsqu’on parle d’une stratégie sur options, on s’entend généralement sur l’achat / vente des produits EN MEME TEMPS (ou à quelques secondes d’écart éventuellement).

Koldoun a écrit :

Pour lui, les options court termes vendues lors d’un calendar spread servent à diminuer le prix du call long terme acheté.

Ok, très bien, ai-je dis le contraire ? "Faire un calendar spread" = acheter et vendre deux options avec des maturités différentes. Si vous achetez ou vendez l’une aujourd’hui et achetez ou vendez l’autre dans quelques semaines ou mois, vous ne faites plus vraiment un calendar spread, même si ce avec quoi vous vous retrouvez à l’arrivée. Enfin, n’est-ce pas ce que j’ai déja écrit plus haut ? (Le problème ici étant surtout de dire que plus tard, vous faites un calendar spread. Non, éventuellement, plus tard vous complétez la seconde partie du calendar spread si vous voulez, mais vous ne faites pas un calendar spread, vous ne vendez qu’une seule option - Encore une fois, ça mène à un problème de compréhension)

Ou en fait c’est comme pour l’éventuelle relation entre le VIX et la volatilité plus haut, en fait vous trollez exprès ?

Hors ligne

 

#60 01/04/2017 10h03 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Membre
Réputation :   103 

Bonjour,

J’ai encore une petite question :

De combien de sous-jacent est constitué une option sur tracker?

100 comme pour les actions?

Bonne journée

Hors ligne

 

#61 03/04/2017 22h06 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Membre
Réputation :   192 

Bonsoir

Suite à la très intéressante intervention de Mevo sur les synthétiques dans la file SEARS je me suis posé la question de la mise en application de cette stratégie.

J’avoue qu’en dehors de sociétés ultra shortées comme SHLD je ne suis pas encore convaincu de l’intérêt.

Surtout je me demande comment gérer le rissue en terme de DELTA.
En effet la position vente de x Puts et achat de x calls est équivalente à la détention d’action en direct, donc pas plus de risque que 100*le strike du put. Mais avant, dans la mesure où il n’y a pas de cash settlement quotidien avec les options, comment gérez vous votre risque DELTA, qu’IB doit certainement prendre en compte dans le calcul de marge?


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#62 03/04/2017 22h40 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Banni
Réputation :   382 

MV, je ne pense effectivement pas qu’il y ait d’intérêt réel hormis capter les frais de location, ce qui était bien le but sur SHLD. Donc rien d’anormal à ce que vous ne soyez pas convaincu.

Le delta n’a pas d’importance réelle non plus, comme j’avais essayé de vous l’expliquer dans nos précédents échanges. Vous raisonnez trop en fonction du prix de ou des option(s). Oubliez-les, ça n’est pas important. Le "couple" d’options qui contitue le synthétique vous garanti (ainsi qu’à votre broker) que vous allez in fine vous retrouver avec 100 actions. Le "risque" est celui-là: Le même que celui de détenir 100 actions, ni plus, ni moins.

La volatilité augmente ? Peu importe, elle affecte les 2 cotés de manière à peu près identique en sens inverse. Le prix du sous-jacent monte ? Baisse ? Peu importe, la variation du couple est la même que celle du sous-jacent.

Un broker un peu "évolué" comme IB, va calculer la marge en conséquence. Je suppose que la marge comptée est environ égale à la détention de l’action, même si je n’ai pas vérifié de ce coté là (peut-être bien que la marge nécessaire est inférieure à la détention de l’action en fonction des périodes et des paramètres et qu’elle peut augmenter, logiquement jusqu’à un maximum qui serait l’équivalent de la détention de l’action. Encore une fois, je ne me suis pas intéressé à ces "détails", j’ai beau être un gros utilisateur de marge, je n’en suis pas à des optimisations de la sorte sur le besoin de marge)

Cash settlement quotidien ? Il n’y en a pas avec les actions non plus … Vous confondez peut-être options et futures/options sur futures là. Une option et une "FOP" (future option) sont assez différentes. Une option a une valeur en soi, et quand elle prend/perd de la valeur, c’est comme une action, pas d’histoire de cash settlement là dedans (ça c’est pour tout ce qui est du coté des futures). La différence de manière rapide est que pour acheter une action ou une option, il faut payer le prix (en utilisant éventuellement de la marge, mais elle sera alors fournie par le broker),  l’action ou l’option a donc cette valeur. Or un future ne se "paye" pas, c’est un contrat, qui part du "prix" de départ, et ensuite ce sont les variations quotidiennes qui sont comptabilisées tous les jours.

Dernière modification par Mevo (03/04/2017 22h44)

Hors ligne

 

#63 06/04/2017 23h53 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Banni
Réputation :   382 

Pour compléter mon message précédent, suite à des recherches que je fais du coté des changements de calcul de la marge des options, je peux maintenant répondre de façon précise à ceci:

MisterVix a écrit :

IB doit certainement prendre en compte dans le calcul de marge?

Ca dépend de si les positions se trouvent sur un compte RegT ou Portfolio Margin. Dans le premier cas, la marge est fixe et sans doute égale à la détention de l’action, donc quoi qu’il se passe, le besoin de marge n’évolue pas. Dans le second cas , c’est comme je l’ai écrit entre paranthèses dans le message précédent. Quand j’ai parlé de broker "évolué", c’est en fait de compte Portfolio margin que j’aurais dû parler. Et en Portfolio margin, la marge va effectivement toujours à priori être inférieure ou égale à la détention de l’action. A noter que le besoin de marge ne change qu’une fois toutes les nuits.

Source: https://www.interactivebrokers.com/fr/i … =overview4

Interactive Broker a écrit :

Pendant des années, la méthode de calcul des exigences de marge pour les comptes de titres (actions, options et SSF) était fondée sur les règles Reg T. Les calculs utilisés consistent à appliquer des pourcentages fixes à des stratégies de combinaison prédéfinies.

Avec le Portfolio Margin (marge de portefeuille), les exigences de marge sont déterminées suivant un modèle élaboré à partir des risques, qui calcule la perte maximale possible pour toutes les positions sur une même catégorie d’actif pour des sous-jacents aux cours et volatilité divers.

Hors ligne

 

#64 07/04/2017 00h52 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Modérateur
Réputation :   1290 

Mevo a écrit :

Un broker un peu "évolué" comme IB, va calculer la marge en conséquence. Je suppose que la marge comptée est environ égale à la détention de l’action, même si je n’ai pas vérifié de ce coté là

Si j’en crois mes positions et les marges appliquées, et mes "Margin report" quotidiens, effectivement la marge semble très proche (entre détenir 100 actions SHLD, et détenir 1 call - 1 put de même strike et échéance) sur un Portfolio Margin. Le nouveau calcul de marge d’IB ne semble rien avoir changé à ce niveau.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#65 07/04/2017 09h44 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Membre
Réputation :   103 

Bonjour,

Suez cote 14.95 euros

J’observe une nette différence dans les primes des options de strike 15 - mai 2017 :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3933_arbitragesuez.png

Ne puis-je faire un arbitrage "reverse"?

Vente d’un put 0.79 (encaissement de 79 euros)
Achat d’un call 0.42 (décaissement de 42 euros)
Vente à découvert de 100 actions Suez

Scenario 1 - Suez passe à 16 euros à l’échéance :

Perte sur VAD : 14.95 - 16 = 1.05 x 100 = -105 euros
Achat du call 15 : 0.42 = -42 euros
Gain sur exécution du call: 16 - 15 = 1 x 100 = 100 euros
Vente du put : 0.79 = 79 euros

bilan : (-105) + (-42) + 100 + 79 = 32 euros de gain - frais

Scenario 2 - Sues passe à 12 euros à l’échéance :

Gain sur VAD : 14.95 - 12 = 2.95 x 100 = 295 euros
Achat du call 15 : 0.42 = -42 euros
Vente du put : 0.79 = 79 euros
Exécution du put : 12 - 15 = 3 x 100 = -300 euros

Bilan : 295 + (-42) + 79 + (-300) = 32 euros - les frais

Est-ce juste?

Merci

Hors ligne

 

#66 07/04/2017 20h13 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Membre
Réputation :   43 

Il semblerait qu’il y ait un dividende à payer (ex date 15 mai) de 65E.

Hors ligne

 

#67 02/07/2017 22h16 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Membre
Réputation :   103 

Ressource assez sympa sur les options, de nombreuses stratégies sont développées dans le "manuel de référence - options sur actions"
Bourse de Montréal - Guides et stratégies

Hors ligne

 

#68 31/08/2017 08h42 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Membre
Réputation :   103 

Confirmation de Degiro sur la dangerosité de passer des ordres au marché sur les options :

Ils viennent de supprimer ce type d’ordres.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3933_ordreaumarche.png

Hors ligne

 

#69 18/10/2017 13h13 → Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration… (assignation, call, expiration, options, put, strike)

Membre
Réputation :   103 

Bonjour,

Petite question, et je m’excuse si le sujet à déjà été traité.

J’aimerais approfondir la notion de risque en bourse, et rien de tel qu’un exemple, je propose 2 cas de figure :

À - le 01/01/2018 j’achète 100 actions de la société x

B - le 01/01/2018 j’achète 100 actions de la société x et un put au strike 10% plus bas.

Le 01/03/2018, l’action x à monté de 10% et je me retrouve avec :

À :un gain de 10% mais avec un risque initial de 100% du capital

B : un gain de 8,5% mais avec un risque initial de 20% du capital.
Les 1,5% perdu sont le fait de la baisse de la prime du put bien entendu.

Peut-on comparer ces situations par un calcul, ratio etc?

Y a-t-il de la lecture sur ce sujet ?

Bonne journée

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech