Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+1]    #1 28/12/2019 18h18

Membre
Réputation :   68  

Bonjour a tous ,

Je cherche a bien choisir un bon avocat compétent , pour une affaire familiale importante .

Aussi tôt ou tard une grande majorité des gens doivent passer par la case avocat , rien que des fois pour des litiges communs , ou des histoires de divorce .

Bien sur pour mon affaire il devra être spécialisé dans le domaine du droit correspondant .

Pour des premiers renseignements il y a des consultations gratuites dans la plupart des grandes villes , de notaires , juristes et avocats , mais des fois il faut attendre plusieurs mois pour un rendez-vous .

Sur le Web il y a entre autres :

[déontologie] Comment choisir un "bon avocat" ? - Cabinet Gossement Avocats

[déontologie] Honoraires des avocats : ce qu’il faut savoir - Cabinet Gossement Avocats



Des gens m’ont dit entre autres :

A son divorce , l’avocat lui a dit :
C’est bien on a fait les deux travaux , vous vous taire au procès et moi faire mon travail correctement .

L’avocat pour un divorce a l’estimation des couts , a la sortie de son bureau c’est impressionnant mais on n’en meurt pas .

Pour une affaire important , la première consultation peut être gratuite , pour aussi voir si cette affaire vaut le coup ou pas .

Certains aiment les batailles juridiques longues et des fois non nécessaires , beaucoup de courriers a rédiger … comme cela ils les facturent aussi bien aux clients .

Les avocats ce n’est qu’une affaire d’argent pour qu’il traite votre affaire et les motiver .

Il faut choisir un avocat pas seulement selon la réputation du cabinet .

Il faut choisir un avocat assez âgé et expérimenté ,  il laissera parler la partie adverse et ensuite il pliera plus ou moins comme il veut leurs propos et mettra l’autre avocat dans sa poche de veste .

Ainsi comment bien choisir un bon avocat ?
Bien travailler avec lui , et que l’affaire juridique se déroule bien , et si vous avez des expériences et anecdotes intéressantes ?

Mots-clés : affaire juridique, avocat, procedure

Hors ligne Hors ligne

 

#2 28/12/2019 18h43

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   304  

Bonjour,

Ce qui est sûr est qu’on ne choisit pas un avocat en fonction de son site web ! Certains ont même eu maille à partir avec leur bâtonnier quand le site est trop racoleur.

Donner son dossier à un avocat, c’est avant tout une question d’homme et de confiance : le lien crée en rdv est essentiel.

En immo par exemple, j’en suis au 3 eme : le premier était techniquement reconnu par ses pairs, mais aucune explication  correcte des procédures et leur déroule, conseil nul. Le numéro 2 était un médiatique que je croisai parfois au palais et ailleurs : il a été laxiste sur mon dossier qu’il n’avait pas assez préparé  et je l’ai littéralement éjecté de ses notes où il nageait à l’audience pour défendre mon bifteck …que j’ai fini par gagner. Le 3 eme recommande par un confrère est très bien à l’usage, du moins il me correspond bien.

En affaires, j’en suis au second et la aussi bonne pioche, ce n’est par contre certainement pas un super juriste d’après ses pairs, mais un homme plein d’empathie sympathique et avenant, expliquant bien avec un vocabulaire imagé ses positions : son relationnel fait merveille et c’est la sa qualité première.

En Droit du Travail, je me suis fait mon idée aux audiences, mais c’est plus simple pour moi car mon domaine : j’ai même la prétention de bien mieux maîtriser le domaine qu’une bonne partie de la brochette que j’y côtoie, ce qui peut paraître très suffisant  dit comme cela.

Édit : pour rappel, Audiard nous disait « certains avocats connaissent le droit, d’autres connaissent le juge », pour ma part, je préfère les seconds, bien connus de leurs confrères …rien de tel qu’autour d’un verre pour savoir qui rentre dans cette catégorie…

Dernière modification par serenitis (29/12/2019 09h54)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 28/12/2019 22h29

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2740  

Je n’ai pas la réponse à la question, mais juste une expérience avec un avocat qui s’est avéré complètement nul et m’a fait perdre un procès imperdable.

Assez rapidement, j’ai eu des doutes, mais comme tout était engagé, je n’ai pas voulu tout compliquer en changeant d’avocat, j’aurais du.

Autre exemple, dans l’affaire ARCP, un premier contact avec un avocat qui m’a répondu que puisque je n’avais pas participé à la class action initiale je n’avais droit à rien. On connaît la suite.

Non pas qu’ils soient nécessairement incompétents, mais il faut qu’ils s’impliquent sur le dossier.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 28/12/2019 23h01

Membre
Réputation :   107  

Serrure,

Cherchez vous un avocat dans le Nord Est ? ou dans le Sud Ouest ?


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 28/12/2019 23h13

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   378  

J’ai dû choisir un avocat il y a une quinzaine d’années pour une affaire familiale. Je voulais une avocate qui avait mon âge à peu près. J’ai ouvert le bottin et j’ai choisi par rapport à son prénom. Ça c’est pour l’anecdote…. finalement l’avocate choisie était une des meilleures dans son domaine. Elle est très chère mais je crois que l’aspect financier est secondaire lorsque le résultat correspond aux prévisions.

Par contre, je connais quelques avocats à éviter car mals dégourdis, aux abonnés absents ou qui font leur clientèle dans les associations de victimes avec des résultats très mitigés.

Bref rien de tel que le bouche à oreille… demandez à des personnes de confiance s’ils ont des recommandations. Par contre, si vous n’êtes pas familier avec le monde de la justice, apprenez à être patient et ne vous attendez pas à une grande réactivité.


Faire et laisser dire

Hors ligne Hors ligne

 

#6 29/12/2019 13h53

Membre
Réputation :   2  

Bonjour,

Quelques points baser sur mon expérience personnelle:

- Il faut déjà bien cerner ce que l’on attend de son avocat.

Ce n’est notamment ni votre psychologue, ni l’épaule de votre meilleur ami pour vous soutenir.

- La plupart des avocats ont leur spécialité mais ils ont aussi leur réseau et sauront normalement vous rediriger vers un confrère de confiance si le domaine leur échappe. Donc une fois qu’on en tient un qui nous plaît, à mon humble avis, il ne faut pas hésiter à repasser par lui même pour un sujet complètement différent.

- Pour moi un des critères clefs reste la rigueur et l’anticipation. Un avocat toujours en retard (dès la première consultation par exemple) ou qui s’attaque à votre dossier 15j avant l’audience c’est niet. Vu la tendance à la complexification de la procédure pénale il risquerait rapidement de devenir nuisible.

- Quant à l’importance d’un bon site internet je dirai seulement que ça demande un investissement personnel conséquent (en temps ou en argent) et dénote une certaine ambition/état d’esprit de l’avocat que je trouve plutôt positif.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 29/12/2019 14h48

Membre
Réputation :   68  

Oui , intéressant tous vos messages ci-dessus et vos expériences .

A Jeff33 : je cherche pour le moment des bonnes adresses et renseignements d’avocat sur Strasbourg et ses environs , mais c’est gentil de penser a moi .

Je continue de discuter aussi en sortie .

Une femme m’a dit :

Que pour son divorce l’affaire trainait depuis deux ans , il ne se passait pas grand-chose et pourtant elle payait régulièrement 200 euros par ci , 500 euros par la .
Sur les conseils de sa fille qui est juriste a Paris , elle a finalement choisi une autre avocate dans une autre grande ville .
Car elle m’a dit que ici ils se connaissent tous et des fois ce n’est pas bien pour le client .
Ils discutent entre eux , ils vont régulièrement après le travail et les audiences prendre des verres ou ils vont au restaurant ensemble .
Ainsi la nouvelle avocate n’étant pas copine et ne connaissant pas les autres avocats de sa ville natale , son affaire a enfin avancé .

Une autre juriste m’a dit que pour une affaire de succession , d’héritage somme toute assez simple :

Un avocat a profité de la situation d’un couple de personnes très âgées et a demandé 20 % des gains obtenu pour plaider cette affaire .
Donc ils ont hérité de 1 000 000 Euros et ont du donner 200 000 euros a l’avocat !
Plus il fallait encore payer les frais de notaire et l’État , donc ils ont été bien rabotés .
Elle m’a dit que le notaire et ceux qui étaient au courant de cette affaire étaient dégoutés de cela .
Selon cette juriste 20 % cela est beaucoup trop , elle m’a dit qu’ils auraient pu proposer 10 % grand maximum .
Et encore , je pense qu’il aurait fallu peut-être fixer un tarif dégressif selon la somme obtenue .

Des avis et expériences sur comment bien négocier une affaire de succession ?
Surtout que tôt ou tard on est tous concerné par cela .

Dernière modification par Serrure (29/12/2019 14h54)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 29/12/2019 15h11

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   304  

Pour votre exemple de divorce, la durée ne me semble pas du tout anormale au vu de l’engorgement des tribunaux. Bien sûr que les avocats d’une même ville se connaissent tous entre deux, ils bossent ensemble ou du moins plutôt entre eux toute l’année dans leurs dossiers et élisent tous les 2 ans leur bâtonnier : c’est un milieu avec ses codes et usages.

Pour un divorce rapide d’ailleurs, je conseillerai que chacun prenne un avocat (même quand tout est ok en amont) bien qu’on puisse faire avec un seul désormais car le juge sera beaucoup plus tatillon avec un seul : si les 2 parties ont chacun le leur, il partira du principe que les avocats ont fait le job (du vécu pour des proches).

Pour votre succession, j’irai décortiquer votre dossier avec votre notaire et lui demander quel avocat il vous recommanderait sur ce cas : sur mes dossiers en affaires, je prends toujours le « tiercé » (avocat notaire huissier) en synergie, cela facilite grandement les montages (formulations précises conjointes dans les pièces).

Le principal inconvénient de prendre un avocat d’une autre ville pour votre dossier (votre idée me semble bonne) est qu’il va sans doute monter votre dossier lui même et déléguer sa plaidoirie à un confrère sur place qui lui même aura tendance à envoyer un jeune collaborateur qui découvrira le dossier quasiment le jour même : un grand classique de la profession.

Pour côtoyer cette profession au quotidien, avec un peu d’exagération de ma part mais pas tant que cela,  il est souvent plus aisé de les trouver au golf qu’au tribunal pour discuter.

Les honoraires sont librement consentis avec le client : pour ma part, je minimise toujours le fixe en proposant un pourcentage sur les gains du dossier, ce qui me coûte en théorie plus cher, mais me conforte dans un taux de réussite plutôt important (recouvrement de créances pourries pour exemple, il m’arrive de recouvrer 5 ans après parfois…).

Avez vous pensé à mettre en œuvre votre protection juridique sur votre dossier ? Si oui, envisagez de proposer un complément d’honoraires pour motiver l’avocat qui le plus souvent est très mal payé de ses services par les assurances.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 29/12/2019 15h49

Membre
Réputation :   68  

Oui j’ai consulté et contacté l’assurance protection juridique de ma famille , mais ils ne prennent pas en charge ce type d’affaire .
C’est sûr que se faire payer une partie des frais et intéressant .

Et Justement je cherche aussi des endroits ou voir et discuter avec des avocats , je sais qu’ils fréquentent certains bars et restaurants des grandes villes .
Je pense ainsi aussi aller faire un tour au golf .

Cela est mon hantise que l’avocat s’occuperait mal et sous traiterait mon dossier auprès d’un étudiant ou autres .

Pour les honoraires de l’avocat et le motiver , votre façon a l’air bien et même très bien .
Je pense aussi qu’il vaut mieux payer plus pour avoir de la sécurité et du résultat .

Et auriez-vous des exemples de rémunérations fixes et surtout de pourcentages suffisant pour les motiver , selon les affaires ?

Dernière modification par Serrure (29/12/2019 16h16)

Hors ligne Hors ligne

 

#10 29/12/2019 17h16

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   304  

Mes exemples étant dans des domaines assez éloignés de votre demande, je ne pense pas qu’il soient représentatifs.

Pour autant, en voici quelques uns : litiges en droit du travail : en gros 400€ de forfait audience orientation dossier, mise en conformité, en gros 1 ke avant d’entrer dans le vif du sujet. Cote employeur, un dossier coûte environ 2500, le double en appel, et 5 ke pour partir en cassation (peu de cabinets ont cette compétence rattachée, donc bien plus cher). Cote salarié, on parle souvent d’un fixe entre 1 et 3 ke puis d’un honoraire au résultat entre 6 et 12 % des sommes récoltées, voire plus.

En recouvrement de créances, j’ai opté pour une « industrialisation du process » : tous les dossiers sont montés à l’identique, huissier, ordonnance du greffe, l’avocat n’intervient qu’en cas d’échec à ce stade et connaît le dossier en 30 secondes : 500€ le dossier au forfait qu’il peut déléguer à un confrère s’il n’est pas dispo le jour de l’audience ou ailleurs.

En droit des affaires, bien difficile de faire une estimation qui de toute façon serait bien éloignée de votre préoccupation.

Peu spécialiste du droit de la famille, je vous recommande à nouveau les bons conseils d’un notaire en amont qui lui n’a aucun intérêt à vous promener des années : si vous n’avez ni notaire ni avocat à date, prenez contact avec la chambre des notaires de votre département qui donne régulièrement des consultations (simples) gratuites pour vous orienter.

Idem la maison des avocats pour leur métier : Regardez le site web du barreau, souvent ils ont un annuaire interne par spécialité, pour le reste bouche à oreille et méfiez vous des multi spécialistes champions toutes catégories qui cachent souvent des vraies buses superficiels et laxistes ne bossant pas leurs dossiers.

Enfin, même si pas evident, je vous recommande de prendre du recul sur votre dossier, ce type d’affaires étant en lien avec l’affectif, on est souvent irrationnel dans l’émotion et les dossiers qui traînent à cause des avocats sont aussi une façon de laisser le dossier se dépassionner avant d’arriver à une conclusion pas toujours aussi heureuse qu’on le voudrait. On dit souvent mieux vaut un bon arrangement qu’un mauvais procès.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #11 29/12/2019 17h41

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2148  

Serrure a écrit :

Et Justement je cherche aussi des endroits ou voir et discuter avec des avocats , je sais qu’ils fréquentent certains bars et restaurants des grandes villes .
Je pense ainsi aussi aller faire un tour au golf .

Cela n’a aucun intérêt. Vous ne cherchez pas un avocat en fonction du critère "il faut qu’il soit abordable dans les lieux publics, et d’une conversation sympathique", mais en fonction du critère "compétent et efficace sur le type d’affaires que j’ai à lui soumettre". Votre approche me semble montrer que vous êtes impressionné par la profession d’avocat, et cherchez à l’amadouer, un peu comme s’il s’agissait de bêtes étranges.

Quand on veut faire construire une maison, est-ce qu’on dit "je cherche aussi des endroits où voir et discuter avec des architectes, aussi je compte aller dans les restaurants et au golf". Non, on demande autour de soi des recommandations d’architectes dont les gens ont été contents. Et tant pis si ce bon architecte ne joue pas au golf et n’a pas de conversation, pourvu qu’il construise de bonnes maisons !

A propos de recommandations :

- Je me méfie des recommandations entre professionnels du droit : assez souvent, ils vous recommandent quelqu’un parce que c’est un copain (camarade de promotion par exemple), ou parce qu’il lui doit un service, mais pas parce que c’est vraiment la meilleure recommandation pour votre cas. Si le professionnel a vraiment vos intérêts à coeur (notaire de famille par exemple), il se peut que sa recommandation soit sincèrement motivée par vos intérêts, mais vous ne pourrez pas compter dessus.

- A mon avis, la façon la plus efficace de trouver un bon avocat est le bouche à oreille entre "clients", c’est à dire une recommandation par des gens qui ont eu à lui confier des affaires similaires à la vôtre et qui ont été contents de ses services. Ce qui veut donc dire poser la question autour de vous jusqu’à ce qu’une ou plusieurs personnes vous recommandent un avocat spécialisé sur l’affaire que vous avez à traiter.

Dernière modification par Bernard2K (29/12/2019 18h17)


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

#12 29/12/2019 19h08

Membre
Réputation :   68  

Oui je vais prendre le temps qu’il faut pour cette affaire , accumuler beaucoup d’informations via aussi vos messages .

M’adapter selon le contexte , mais je me doute qu’il y a de tout dans cette profession , et vous faites bien de le rappeler .

Consulter gratuitement encore d’autres notaires et avocats , d’ailleurs un entrepreneur m’a dit qu’il faut d’habitude minimum 3 avis de professionnels différents .

En sortie les gens me parlent d’habitude de leurs divorces .

Moi qui est très peu d’expérience dans ce domaine , je me pose aussi la question du choix d’un avocat selon qu’il soit un homme ou une femme , auriez-vous des avis , des expériences ?

Probablement cela est un choix a faire selon le contexte , comme pour les cas de divorce et du droit de la famille .
Mais les femmes avocates en règle générale seraient-elles aussi combatives qu’un homme quand il faut plaider , sont-elles résistantes , neutres dans les affaires …

Et sur des sites comme Google Map et autres il y a des avis de notaires et d’avocats , qu’un penseriez-vous , les regardez vous ?
J’ai tendance a me méfier aussi quand il n’y a pas d’avis , qu’ils datent de trop longtemps , ou qu’ils ont était effacés .
En Allemagne je trouve qu’il y a beaucoup plus d’avis sur des professionnels .
Pour les avocats il y a pour certains des fois environ 50 avis positifs et plus avec leurs descriptions  , et pour d’autres avocats il n’y a aucun avis , ou ils datent des années passées , pourtant certains de ses avocats sans avis sont dans des cabinets plutôt réputés .

Sur ce site pour les avocats il n’y a a première vue pas trop d’informations pour la ville de Strasbourg et ses environs , mais on peut aussi faire des recherches pour la France :

Suche | anwalt.de

Dernière modification par Serrure (29/12/2019 19h14)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 29/12/2019 19h23

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   304  

Je pense que vous faites fausse route pour vos critères de choix :

Homme ou femme ne fait absolument aucune différence, sauf dans votre perception. N’oubliez pas non plus que la profession de magistrat est majoritairement féminisée sans que cela ne change non plus quoi que ce soit à mon sens.

La plaidoirie : c’est la partie immergée de l’iceberg. Un dossier se bosse sur le fond avec ses références et ses pièces, la plaidoirie théâtrale décrédibilise plutôt un dossier qu’autre chose …sauf si vous le plaidez vous-même en restant très factuel, vous éveillerez même sans doute l’intérêt du magistrat content d’entendre autre chose que le 30 eme avocat de sa demie journée d’audience.

Oubliez google maps et autre site d’avis, on ne choisit pas son conseil comme on choisit un resto sur tripxxx. Pensez que les avis s’achètent et que justement ceux qui ont des sites racoleurs connaissent bien le sujet, voire ont un webmaster externe charge du referencement de leur site, je fuirai même plutôt vite ce genre là.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 30/12/2019 15h13

Membre
Réputation :   68  

Ok , je vais étudier tout cela .
J’apprécie votre expérience et votre vécu , ainsi que celles de ce forum .

On m’a dit que pour une affaire importante , la première consultation est ou peut être gratuite .
Pour aussi voir si cette affaire vaut le coup ou pas , pour voir les conditions de rémunérations et autres de l’avocat , pour que je teste l’avocat …

Normalement mon affaire doit intéresser tous les avocats , car cela est une histoire intéressante et avec de gros montants , et rémunérateur pour l’avocat surtout s’il doit plaider .

J’aimerais éviter de payer pour avoir la première consultation et me faire un avis , surtout si je dois en consulter plusieurs , j’espère ne pas devoir en consulter de trop mais on ne sait jamais .
Car a 4 consultations ou plus a une estimation de 250 ou 300 Euros , cela peut vite faire 1000 euros ou plus .
Il faut que je garde des provisions pour payer les étapes et les surprises au cas où de la procédure .

On m’a dit que je dois téléphoner a la secrétaire du cabinet pour lui demander s’il est possible d’avoir une première consultation gratuite vu que cela est une affaire importante .
Qu’en penseriez-vous , il y a t’il des choses a savoir autres ou en plus , d’autres façons d’approches ?

Dernière modification par Serrure (30/12/2019 18h18)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 30/12/2019 18h39

Membre
Réputation :   41  

Si vous ne pouvez pas vous faire recommander un avocat, c’est vraiment la loterie.

Par expérience j’en ai eu plutôt des mauvais et dans mon entourage on a pu uniquement m’en déconseiller. Celui qui m’avait fait la meilleure impression a été un ancien Bâtonnier avec qui je me suis longuement entretenu de mon dossier.

Pourtant, la veille de l’audience j’ai appris qu’il avait délégué à un collaborateur. En m’entretenant avec ce dernier au téléphone je me suis rendu compte qu’il venait tout juste de prendre connaissance du dossier sans vraiment bien le maitriser.
Au final cette affaire "imperdable" dixit le Bâtonnier face à un avocat qui faisait de l’aide juridictionnelle et plus habitué à faire "les chiens écrasés", a connu un résultat mitigé après un jugement en appel dont le rendu a été tellement incompréhensible que la partie adverse m’a adressé un huissier pensant avoir eu gain de cause !

J’ai donc payé la notoriété d’un bâtonnier pour avoir un collaborateur. Faites-vous confirmer qui défendra votre affaire !

Pour le choix de l’avocat, je téléphone au secrétariat puis j’adresse un court mail décrivant mon affaire. Les réponses sont variées : pas de réponse ou réponse négative ou envoie d’une facture d’acompte ou proposition de rendez-vous avec les modalités d’honoraires dans le meilleur des cas.

Je me suis fâché une fois avec un avocat qui n’avait jamais évoqué d’honoraires, puis a décliné l’affaire lors du rendez-vous en insistant pour me faire payer 300€ voir les messages 184-185-186 de la file humour.

Même si j’ai passé un mauvais moment, mon meilleur résultat/coût a été obtenu lorsque j’ai plaidé une fois moi même pour un litige basique. L’avocat de la partie adverse me coupait la parole, écorchait systématiquement mon nom sans craindre de sortir des attaques mensongères et personnelles pour me déstabiliser.

Par exemple en déclarant qu’un membre de ma famille était au chômage (ce qui était faux) alors qu’il n’y avait aucun rapport avec le dossier … J’ai pourtant obtenu gain de cause avec réparations financières.

Bon courage.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 30/12/2019 19h23

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2148  

Sur les honoraires : le principe est la libre négociation. Dans les faits, c’est souvent l’avocat qui annonce son tarif, et vous qui l’acceptez ou pas, sans qu’il y ait beaucoup de marge de négociation.

Un tarif horaire habituel d’avocats de province est entre 120 et 300 € TTC/heure. Au-delà, ce sont des ténors du barreau.

Pour une affaire à plaider, 4 tarifs possibles :
- le tarif horaire. Autrement dit, vous savez quand ça commence, vous ne savez pas quand ça finit.
- au forfait (par exemple "1000 €"). Dans ce cas bien faire préciser jusqu’où va ce forfait.
- au résultat (par exemple 10 % des sommes obtenues)
- un mix de deux ou plus de ces solutions.

Sur la première consultation : soit gratuite, soit payante (au tarif horaire, ou à un forfait). A vous de demander à l’avocat d’être clair à ce sujet, en lui disant ou en lui écrivant, à peu de choses près : "Maître, je voudrais vous rencontrer afin de vous présenter telle affaire, qui pourrait déboucher sur telle action. Merci de m’indiquer quand vous pouvez me recevoir et si cette première rencontre sera gratuite, ou sinon, avec quels honoraires".

A noter : les avocats et les notaires sont les seules personnes qui disent et écrivent encore "Cher Monsieur", auquel on doit répondre "Cher Maître". Le "cher" en question n’ayant aucun rapport avec le fameux tarif wink

Dernière modification par Bernard2K (30/12/2019 19h42)


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

#17 30/12/2019 19h28

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   213  

Bernard2K a écrit :

A noter : les avocats et les notaires sont les seules personnes qui disent et écrivent encore "Cher Monsieur", auquel on doit répondre "Cher Maître". Le "cher" en question n’ayant aucun rapport avec le fameux tarif wink

Je dois les froisser régulièrement, alors, car ma réponse est "Cher Monsieur" ou "Chère Madame"… Je déteste utiliser les titres en général, et en particulier celui-ci.

Sur le choix de l’avocat, je n’ai pas beaucoup d’expérience, mais je constate que beaucoup sont incapables de lire et de répondre à un e-mail, ce qui dans mon mode de fonctionnement est un gros problème.

Dernière modification par sven337 (30/12/2019 19h29)

Hors ligne Hors ligne

 

#18 30/12/2019 19h39

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2148  

Deux remarques :
- Maître est une reconnaissance de la compétence professionnelle d’avocat (ou notaire). Vous avez besoin de cette compétence, donc il est logique de la reconnaître, à l’oral comme à l’écrit. C’est ce que je fais, même si j’en ai peu le goût !
J’en ai parlé une fois à une jeune avocate, elle me disait en substance "encore, de la part d’un client peu habitué, ça passe, mais de la part d’un vieux routier (avocat ou greffier ou magistrat) qui persiste à nous appeler "mademoiselle" même au tribunal, c’est clairement insultant, car il utilise cela pour nous dire qu’il nous considère comme une gamine et pas comme une confrère, pas comme son égale".

- en principe, le "Cher" vient quand on connaît déjà ; il ne doit pas être utilisé lors des premiers contacts.

Dernière modification par Bernard2K (30/12/2019 19h43)


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

#19 30/12/2019 19h51

Membre
Réputation :   102  

serenitis a écrit :

On dit souvent mieux vaut un bon arrangement qu’un mauvais procès.

Ce ne serait pas plutôt l’inverse que dicte la sagesse populaire tongue Je pense qu’il vaut vaut justement mieux un mauvais arrangement qu’un bon procès, car un procès est cher, son issue est incertaine, et même une victoire ne donne que rarement pleine satisfaction.

Dernière modification par Evariste (30/12/2019 19h54)

Hors ligne Hors ligne

 

#20 30/12/2019 19h58

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   248  

Bonsoir Serrure,
Pardonnez moi de vous faire part peut-être un peu brutalement de mon impression.
On vous dit beaucoup de chose, on pense à votre place, vous êtes bourré de préjugés et quand vous exprimez votre pensée ça paraît du ressort de la blague.

Vous plaisantez ?

Hors ligne Hors ligne

 

#21 30/12/2019 20h17

Membre
Réputation :   68  

A non je cherche des informations sérieuses , pour mon dossier sérieux .

Après je n’ai pas vraiment d’expérience dans ce domaine professionnel des avocats .
Bon des fois je peux peut-être dire des choses pour avoir une réaction et un avis des intervenants .

Mais comme ont dit il n’y a pas de question bête , surtout quand cela est une affaire avec des gros montants normalement , il vaut mieux être bien préparé , donc j’avance doucement .
En plus elle est assez complexe mon affaire .

Hors ligne Hors ligne

 

#22 30/12/2019 20h36

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   248  

Une affaire complexe à vos yeux, peut-être pas aux yeux d’un autre, encore moins d’un juriste.
Votre affaire touche quelle spécialité du droit ?

Hors ligne Hors ligne

 

#23 30/12/2019 21h21

Membre
Réputation :   68  

Je ne peux pas donner trop de détails précis sur cette affaire surtout publiquement .
On va dire ainsi que c’est le droit en général .
J’en parlerai peut-être plus plus tard .

Et oui j’espère bien que certains spécialistes y verront clair , pour cela il faut que je j’agisse et que je choisisse bien au final .

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #24 10/01/2020 10h00

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1030  

Bonjour,
J’avais posté un message expliquant ma recherche d’avocat alors qu’une mairie m’attaquait en référé, me demandant plus de 100000€.
Information - Forums des investisseurs heureux
La clé aura été les conseils d’une personne désintéressée et travaillant dans le milieu juridique, elle avait accès aux bases de données listant les affaires de tel ou tel avocat.
Il est très important de vérifier ce qu’a l’habitude de plaider un avocat, j’explique qu’un des avocats qu’elle-même m’avait conseillé au début m’a orienté vers un confrère qui s’est avéré faire du droit du travail ce qui était totalement hors sujet, certains avocats n’hésitent donc pas à "donner à manger" à un confrère en manque d’affaires même s’il sera assurément mauvais.

La suite de la discussion se trouve ici :
Information - Forums des investisseurs heureux
Avec notamment les interventions et retours d’expérience de Scipion8 et Iqce, il faut être connecté pour y accéder.

Autre point, l’avocat de l’assurance était une option, j’ai vite réalisé que l’assurance aurait pu me lâcher s’il s’était avéré que l’interprétation de certains éléments auraient fait que l’utilisation de mon bien ne collait plus avec ce pour quoi il était assuré, auquel cas je perdais l’avocat, l’assurance et un temps précieux.

Hors ligne Hors ligne

 

#25 10/01/2020 18h09

Membre
Réputation :   64  

Bernard2K a écrit :

Pour une affaire à plaider, 4 tarifs possibles :
- le tarif horaire. Autrement dit, vous savez quand ça commence, vous ne savez pas quand ça finit.
- au forfait (par exemple "1000 €"). Dans ce cas bien faire préciser jusqu’où va ce forfait.
- au résultat (par exemple 10 % des sommes obtenues)
- un mix de deux ou plus de ces solutions.

Votre 3ième option est interdite:
https://www.service-public.fr/particuli … roits/F932

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur