Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #76 05/12/2020 13h24

Membre
Réputation :   36  

Bonjour Rudge,

Rudge a écrit :

Cela signifie que, toutes choses égales par ailleurs, un employeur paierait mieux un nouvel intégrant qu’un employé arrivant au même poste par évolution interne ?

Oui, je confirme.

Cela s’explique assez simplement : un employé déjà dans la boîte à qui on propose un nouveau poste ne prend pas réellement de risque. Il acceptera probablement le job même avec une augmentation minime (disons 2%), les RH & management le savent, s’il demande plus on lui opposera l’argument de la loyauté qu’il a du développer envers la boîte et la chance qu’on lui propose ce super nouveau poste qui correspond à ses desiderata, c’est une récompense en soit ! …

En revanche, un employé d’une autre boîte, a priori bien installé et reconnu dans celle-ci, prend le risque de changer d’entreprise, dans une nouvelle culture et sans connaissance de l’entreprise, avec une période d’essai et sans contact interne facilitant sa prise de fonction. Le risque, c’est bien… à condition d’être rémunéré. Il ne prendra pas ce risque sans récompense financière - minimum 5%, plus vraisemblablement 10-15%, les RH & management le savent aussi et l’acceptent.

Si l’employé avait mal négocié son poste actuel et est actuellement payé en-dessous du marché, il peut très bien mentir et rattraper son retard s’il change de boite, ce n’est pas possible s’il reste dans la même.

Vous me direz : dans ce cas, pourquoi l’entreprise ne recrute pas que des personnes en interne, qu’elle peut payer moins cher pour le même job ?
C’est généralement le cas autant que possible : l’entreprise va favoriser ses ressources en interne, … sauf si aucun candidat ne fait l’affaire / n’a les compétences requises. (Avoir vu comment ça se passe ailleurs et apporter un "regard frais" peut être une de ces compétences.)

Je connais des personnes qui aiment beaucoup une entreprise, et y ont pas mal travaillé, … mais en allant régulièrement bosser ailleurs, puis en revenant, et en négociant à chaque fois, ce qui leur a permis d’être bien mieux payé que si elles n’avaient jamais bougé.

Hors ligne Hors ligne

 

#77 23/12/2020 00h00

Membre
Réputation :   39  

Intéressante discussion.
J’ajouterais une source potentielle d’augmentation de revenus pour les salariés, en particulier pour ceux qui travaillent dans des domaines techniques (ingénieurs, techniciens dans l’industrie, la recherche…) : les inventions de salariés.
Bizarrement, les personnes potentiellement concernées ne sont pas toujours au courant… d’où ce post.

Des systèmes de prime d’invention et/ou de rémunération liés à l’exploitation (royalties) existent généralement dans les entreprises. Les montants dépendent des accords d’entreprise ou de la convention collective mais, a minima pour les inventions brevetables, il y a obligation en France d’une rétribution des salariés inventeurs. Pour le non-brevetable comme les logiciels, ce n’est pas obligatoire mais ça existe.

S’il n’y a qu’un système de primes chez votre employeur, ça peut être incitatif (environ 2000 € en moyenne selon l’INPI) mais ça restera ponctuel.

Là où ça peut devenir beaucoup plus intéressant, c’est s’il y a un système de royalties en fonction des bénéfices produits et que l’invention est vraiment bonne. Clairement, ce cas est rare mais c’est possible :)

Vous me direz qu’il est difficile de se lever le matin en décrétant qu’on va inventer quelque chose… Vrai ! Mais c’est un état d’esprit à cultiver et plus on est impliqué dans son travail, plus on connait les problèmes et les besoins de sa boite et de ses clients, plus il est probable qu’une bonne idée surgisse.

Et pour ce qui est des brevets, il ne faut pas croire que c’est forcément révolutionnaire. En réalité, beaucoup de grosses boites ne sont pas trop regardante sur la qualité inventive de leurs brevets. Ce n’est pas forcément lié à l’incompétence du service PI. En réalité, c’est que le rapport bénéfice/coût leur semble bon même si l’invention à breveter est médiocre ou inutile. Un nouveau brevet amène dans tous les cas, l’augmentation d’un indicateur positif pour les actionnaires et investisseurs et un brouillage des pistes pour les concurrents qui doivent réussir à distinguer les bons des mauvais brevets.


No matter how small a step I’m taking, as long as I keep moving forward, someday I’ll get there!

Hors ligne Hors ligne

 

#78 23/12/2020 10h03

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   165  

@Eichan
Effectivement j’ai pu déposer quelques brevets et les sommes en jeu ne sont pas négligeables (plus de 1000€ par brevet de mémoire dans mon cas). Mais cela dépend de la politique de l’entreprise dans ce domaine et aussi de votre poste. C’est évidemment plus facile quand vous avez un poste technique ou de R&D. Pour les royalties, pas certain car le brevet appartient à votre entreprise, pas à vous. Il y avait je crois une surprime en cas d’utilisation effective du brevet mais pas de royalties.

Dernière modification par Tahure (23/12/2020 10h03)

En ligne En ligne

 

#79 23/12/2020 14h18

Membre
Réputation :   39  

Félicitations pour vos brevets. Au-delà de la rétribution, je pense que si vous avez la fibre créatrice c’est aussi une belle fierté.
Pour les royalties, ce n’est pas un système de rétribution si rare.
L’enquête de 2016 de l’INPI donne environ 40% d’entreprises avec ce système (le nombre faible de répondants à l’enquête fait que la marge d’erreur est énorme à mon avis, mais j’en déduis que c’est tout de même significatif).
La Rémunération des Inventions de Salariés

Il est aussi assez remarquable que cette pratique de royalties est par contre complètement généralisée en Allemagne (la culture germanique valorisant d’avantage la technique j’imagine).


No matter how small a step I’m taking, as long as I keep moving forward, someday I’ll get there!

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur