Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 30/06/2018 16h10 → Foncière côtée : plutôt bourse ou plutôt immobilier ? (bourse, foncières, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Réputation :   23 

Bonjour

Après plusieurs lectures sur les différentes possibilités d’investissement dans l’immobilier, je dois bien avouer que j’ai du mal à considérer l’achat de foncières cotées en bourse comme de l’investissement immobilier. Pour moi c’est de la bourse et rien d’autre. La seule corrélation est la façon dont ces sociétés investissent dans l’immobilier physique. De sorte que ce n’est pas différent d’investir en bourse dans le secteur bancaire, dans le secteur pharmaceutique (sanofi etc), alors pourquoi mériter une sous catégorie particulière de foncière côtée que les autres secteurs n’ont pas ?

Cela a t-il trait par exemple à l’investissement qu’elles sont et qu’elles font parfois exclusivement localement même si certaines ont tendance à être du domaine de la multinationale ?

Est ce que le secteur investi (dans tous les sens du terme) mérite de lui donner une dimension supplémentaire  par rapport à une autre action d’un autre secteur ? Si oui pourquoi ?

Dernière modification par Mettero (30/06/2018 16h13)

Mots-clés : bourse, foncières, siic (société d'investissement immobilier cotée)

Hors ligne

 

#2 30/06/2018 17h04 → Foncière côtée : plutôt bourse ou plutôt immobilier ? (bourse, foncières, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Réputation :   13 

Les raisons réglementaires, liés à leur statut, doivent pas mal jour, à mon avis. Le fait qu’elles soient transparentes fiscalement, le fait qu’elles doivent distribuer 90% de leurs bénéfices/loyers en dividendes chaque année, et bien d’autres raisons doivent certainement jouer. Après, je ne sais pas pourquoi les autorités ont inventé un tel statut, ni pourquoi il s’est disséminé dans de nombreux pays, et j’aimerais bien avoir la réponse.

Hors ligne

 

[+1]    #3 01/07/2018 12h12 → Foncière côtée : plutôt bourse ou plutôt immobilier ? (bourse, foncières, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2260 

Mettero a écrit :

Pour moi c’est de la bourse et rien d’autre. La seule corrélation est la façon dont ces sociétés investissent dans l’immobilier physique. De sorte que ce n’est pas différent d’investir en bourse dans le secteur bancaire, dans le secteur pharmaceutique (sanofi etc), alors pourquoi mériter une sous catégorie particulière de foncière côtée que les autres secteurs n’ont pas ?

Je ne comprends pas bien votre phrase "c’est de la bourse et rien d’autres".

Les marchés boursiers ne sont que le moyen d’acquérir ou de vendre des parts de sociétés.

Chaque société a son activité propre et pour s’y retrouver parmi les milliers de sociétés cotées, il y a des classement sectoriels, notamment le Global Industry Classification Standard.

Sanofi appartient au secteur pharmaceutique, parce que son activité opérationnelle est liée à la pharmacie. Unibail-Rodamco appartient au secteur immobilier, parce que son activité opérationnelle est liée à l’immobilier.

A court terme, le cours de bourse de toutes les sociétés peut être erratique, mais à long terme, il est corrélé aux profits ou aux actifs de la société. Dans les cas des foncières cotées, à long terme, le cours de bourse suit l’évolution du patrimoine immobilier (hors dette) de la société.

Mewtow a écrit :

Après, je ne sais pas pourquoi les autorités ont inventé un tel statut, ni pourquoi il s’est disséminé dans de nombreux pays, et j’aimerais bien avoir la réponse.

A la base, les USA ont créé le statut en 1960 justement pour permettre aux particuliers d’investir via les foncières cotées dans le secteur de l’immobilier commercial, plutôt que l’immobilier résidentiel.

Au-delà des nombreuses discussions déjà consacrées au sujet, vous pouvez aussi lire le livre Investir dans les foncières cotées.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech