Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+1]    #1 26/02/2018 16h38

Membre
Réputation :   23  

Bonjour,

J’ai commencé à constituer un portefeuille il y a environ 1 an, et je me décide enfin à le partager.
Je considérais au début qu’il ne présenterait pas un grand intérêt pour la communauté car assez classique et par ailleurs, je n’attendais pas forcément de conseils parce-qu’au départ, j’étais parti sur une stratégie ETF Ultra lazy, après lecture rapide des messages de Fructif.
Il se trouve que j’ai évolué sur ces 2 points, d’où ce partage.

La poche action représente à ce jour environ 5% seulement de mon patrimoine global. L’immobilier et le monétaire sont largement sur-représentés. J’ai comme objectif d’arriver au moins à 25% en actions.
Je considère donc que je suis en phase de constitution, et qu’un déséquilibre par rapport à une allocation cible n’est pas grave car a priori temporaire.

Je dispose d’un PEA ouvert il y a fort longtemps (plus de 8 ans), que j’ai transféré chez Fortuneo il y a 1 an alors qu’il était quasi vide. Je sais que ce n’est pas le broker le moins cher, mais je me suis dit que sur une approche lazy / buy&hold, ça ne changeait pas grand chose. J’ai également ouvert un PEA-PME au même endroit au même moment pour prendre date.

J’ai commencé avec 3 ETF bien connus ici :
- LYXOR PEA S&P 500 UCITS ETF                           : FR0011871128 ; 0.15% de frais, Synthétique, capitalisant
- Vanguard FTSE Developed Europe UCITS ETF       : IE00B945VV12 ; 0.15% de frais, Physique, distribuant
- Amundi ETF MSCI Emerging Markets UCITS ETF   : FR0010959676 ; 0.20% de frais, Synthétique, Capitalisant

Puis, j’ai ajouté rapidement des small caps :
- SPDR MSCI Europe Small Cap UCITS ETF : IE00BKWQ0M75 ; 0.30% de frais, Physique, Capitalisant
- AMUNDI ETF RUSSELL 2000 UCITS ETF    : FR0011636190 ; 0.35% de frais, Synthétique, Capitalisant

Et le Japon :
- Amundi ETF Japan Topix UCITS ETF : FR0012903235 : 0.20% de frais, Synthétique, Capitalisant

Avec comme allocation cible :
- 25%     FTSE Developed Europe
- 25%     S&P 500
- 15%     Emerging Markets
- 12.5%  MSCI Europe Small
- 12.5%  RS2K
- 10%     Topix

J’investis de manière assez irrégulière, mais décorrélée de l’évolution des cours, en gros, j’achète quand j’ai du cash à investir, tous les 2 mois en moyenne.
Je le fais par ordres de 2k€, sur la ligne la plus en deçà de l’allocation cible pour minimiser les frais, même si c’est franchement dans l’épaisseur du trait.

La performance à ce stade n’est pas franchement représentative (+5%), à cause de l’investissement progressif et irrégulier avec une sur-représentation du début de cette année, mais toutes les lignes sont satisfaisantes sauf le RS2k qui est juste à l’équilibre. D’un autre coté, 2017 a été très favorable, et la baisse de ce début de mois est presque rattrapée.
Je reporterai la performance quand la proportion de cash entrant sera suffisamment faible pour que la performance soit significative.

Là où mon approche originale a été perturbée c’est sur l’ouverture du PEA-PME.
Au départ, c’était pour prendre date …
Mais quand on ouvre un PEA-PME, on doit mettre un montant minimum dessus …
Et c’est quand même dommage de ne pas investir ce montant, même modique …

Après analyse rapide, le seul ETF éligible PEA-PME a un rendement plus que médiocre, je l’ai donc exclus.

Je me suis donc essayé au screening, et je suis parti sur 3 lignes :
-    Linedata Services                                 : 40%
-    Orchestra (largement commenté)          : 20%
-    Tessi                                                    :40%

Puis j’ai renforcé quelques mois plus tard Orchestra en me disant qu’à ce prix, ça ne pouvait pas baisser plus, pour arriver à 33% sur chaque ligne.
Tessi a très bien performé,
Linedata a baissé un peu
Orchestra est un désastre

Je suis donc négatif sur le PEA-PME au global de 400€ sur 3000 investis.
Bon, ce n’est pas très grave, et c’est formateur.

Le temps passant, j’ai commencé à m’intéresser un peu au stock picking, et du coup, en parallèle à la stratégie Lazy, ETF qui concentrera l’essentiel des apports, j’ai l’intention de consacrer au maximum 20-25% au choix de quelques valeurs en vif.
J’exclus d’emblée des domaines que je ne comprends pas.

A ce stade, j’ai initié 2 lignes en PEA :
-    Pandora
-    Vestas Wind Systems

Plutôt sur des convictions personnelles et sur l’impression que les fondamentaux étaient très solides.
Je n’ai pas d’objectif de date ni de répartition très claire sur cette poche de titres en vif.

Je me suis également amusé à retrouver les distributions géographiques, par secteurs et par capitalisation des sociétés composant chacun des indices sur lesquels sont basés les ETF du PEA.

Ça donne les répartition suivantes  pour l’ensemble PEA + PEA-PME incluant les ETF et les actions en vif :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9176_repartition_1.jpg

Par ailleurs, je possède quelques actions (sur CTO, c’est historique) de la société dans laquelle travaille mon épouse, cotée sur Alternext, et très volatile.
Quand on les intègre, la répartition devient la suivante :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9176_repartition_2.jpg

On voit fort logiquement que l’ajout d’une seule ligne, si elle est importante fait fortement varier la répartition. Si le nombre de lignes en vif déséquilibre l’ensemble, et elle le fera nécessairement au niveau géographique, je serai vraisemblablement amené à modifier mon allocation cible.

J’ai donc évolué d’une approche ultra-lazy vers une approche semi-lazy, et actuellement, je me pose les questions suivantes, sur lesquelles vos avis seront j’en suis certain pertinents :

-    J’ai eu récemment une rentrée d’argent significative > 50k€, dont 30-35 pour la poche actions et je me demande sur quelle durée étaler l’investissement, j’opte a priori pour 3 à 6 mois, mais entre la difficulté psychologique à ne pas être investi, et le fait que certains voient une correction imminente …

-    Je me demande si ne pas ajouter 1 ou 2 fonds au PEA-PME, par exemple du Portzamparc, même si les frais sont supérieurs aux ETF, j’ai un peu de mal à trouver le temps pour faire des analyses sur des small caps sur lesquelles je ne pas pas investir de somme significative à court terme.

-    Si les ETF synthétiques sont très pratiques pour contourner les contraintes géographiques du PEA, les titres en vif ne le permettent pas, et certaines valeurs intéressantes sont non éligibles. Je me questionne pour en acheter en CTO, même avec un PEA non rempli …

Dernière modification par Jpg (26/02/2018 16h39)

Mots-clés : etf, portefeuille, semi-lazy

Hors ligne Hors ligne

 

#2 04/03/2018 10h05

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   199  

Bonjour

calendrier : par les temps qui courent, il semble préférable d’étaler, quitte à anticiper un peu sur ce calendrier seulement si des seuils de net repli sont franchis dans les mois à venir.

fonds PEA PME : suis d’accord, c’est le genre de spécialité où un gérant sert encore à quelque chose. et l’indiciel pea pme ne vaut rien. attention aux frais d’entrée voire de sortie sur ce genre de fonds.

valeurs CTO : oui, mais prendre en compte la fiscalité dans les raisonnements de rentabilité ainsi que la difficulté de rebalancement quand on a trop d’enveloppes différentes à gérer.

avez vous d’autres investissements que des actions, ou simplement du cash en réserve… ?


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

#3 05/03/2018 12h49

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   460  

Bonjour.

Je viens de lire votre portefeuille qui, se rapproche de ma réflexion.

Pourquoi investir dans un PEA PME et un ETF small cap dans le PEA ?
Cela augmente il pas votre exposition sur les small cap ?


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#4 05/03/2018 22h49

Membre
Réputation :   23  

Bonjour,

@Skywalker31,
Pour le calendrier, je viens de renforcer un peu le 28 février (mauvais timing), de toute façon, j’ai bien prévu d’étaler, après la question est sur combien de temps …  Je sais bien que personne n’a de boule de cristal, mais je me demandais si quelqu’un avait déjà eu une réflexion sur une durée d’étalement optimale théorique.

Pour le CTO vs PEA, la fiscalité fait évidemment partie de la réflexion.

Pour les autres investissements, j’ai un peu d’immobilier physique en direct, 3 AV et une réserve de cash largement trop importante par rapport aux ratios habituels. la première AV ne compte pas vraiment car elle sert à couvrir un prêt in, fine d’un appartement, et permettra de solder le prêt l’an prochain, mais je devrai attendre 1 an de plus pour qu’elle ait 8 ans. Les 2 autres sont à 50% en fonds en Euros, et le reste en obligations diverses. Je suis plutôt sur un approche actions -> PEA/PEA-PME et obligations -> AV.

Pour le rebalancing entre des  enveloppes différentes (PEA / PEA-PME / CTO), je pense que c’est surtout un problème si on n’apporte plus de cash. En revanche, si on est en période de constitution, et que les apports en cash sont largement supérieurs aux évolutions différentielles d’une enveloppe par rapport à l’autre, le rebalancing n’est pas du tout un problème, il suffit d’apporter plus de cash sur l’enveloppe qui a le moins bien performé pour se rapprocher de l’allocation cible.

@Cricri77700,
Effectivement, j’avais l’habitude de live vos interventions sur l’immobilier, mais je n’avais jamais regardé votre portefeuille et j’y vois pas mal de similitudes. J’ai d’ailleurs acheté la semaine dernière du Total et du Sanofi, et je me questionne sur une ou 2 valeurs que vous avez aussi en portefeuille. J’ai vu par ailleurs que vous aviez tendance à beaucoup expérimenter de nouvelles choses. J’ai tendance à me poser le même type de questions, en revanche, même si mon approche a un peu évolué en 1 an, je pense arriver à garder un peu plus une direction à peu près constante. Et j’aurais tendance à être plus sur du buy & hold.

Pourquoi un PEA-PME et un ETF small ?
Tout d’abord, comme dit plus haut, j’ai ouvert un PEA-PME pour prendre date parce-que j’anticipe de remplir mon PEA et ensuite celui de mon épouse, et que le PEA-PME, bien que plus contraignant constitue quand même une enveloppe fiscale intéressante.
Pourquoi prendre un ETF small sur PEA (en fait, j’en ai pris 2 : un Europe et un US), simplement parce-que le seul ETF éligible PEA-PME a des performances médiocres, et que je souhaitais partir sur une allocation avec au moins 25% de small caps avant d’avoir eu le temps de me former un peu au stock picking. C’est aussi bête que ça.

Ca  ne m’empêcherait pas d’alléger les ETF small sur PEA si(quand) le PEA-PME atteint des niveaux plus importants, mais tant que le PEA n’est pas plein et tant que je ne suis pas à l’aise avec le stock picking, les ETF small sur PEA sont beaucoup plus reposants.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 05/03/2018 23h26

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   460  

Je me retrouve dans votre réflexion.
Pour ma part d’ici fin 2018 , mes 2 enveloppes seront pleins ( pea et pea pme ).
Pour le pea pme , c’est la grande question pour moi , je pense m’en servir à la place d’un etf small sur PEA mais je cherche une solution disons plus lazy et qui me permettra de ne pas me brûler a cause de mes émotions par exemple.


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'etf et d'actions de jpg (semi lazy)"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur