Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 01/02/2018 23h36 → Fonds prudents : H2O Moderato, Lanrezac Patrimoine, Sextant Grand Large (analyse, fonds, profil prudent)

Membre
Réputation :   

Je profite d’avoir réalisé pour un proche une petite analyse de trois fonds pour de la partager : peut-être que certains lecteurs seront intéressés ou s’en inspireront.

Contexte
Pour un profil prudent, un CGP propose une allocation en UC dans un contrat d’assurance-vie, en complément du fonds euro et d’un fonds orienté immobilier. L’allocation proposée est une équi-répartition en H2O Moderato, Lanrezac Patrimoine et Sextant Grand Large.
L’idée n’est pas de savoir s’il faut des fonds ou autre chose, ni quels sont les autres fonds "concurrents" (pour l’instant inconnus) parmi les 500 et quelques disponibles du contrat mais d’analyser ces trois fonds.
Enfin, hormis la détention de parts de certains fonds, je n’ai aucun lien avec les sociétés de gestion mentionnées.

Je me suis basé sur les DICI 2016, les derniers rapports des fonds et les analyses Quantalys de décembre 2017.

A fin décembre, H2O Moderato et Sextant Grand Large sont notés 5 étoiles depuis janvier 2015 au minimum. Conformément à la méthodologie Quantalys, ceci signifie performance et régularité, y compris au niveau des équipes et du processus de gestion. Lanrezac Patrimoine est resté à 2 tout 2015, puis est monté à 3 jusqu’à mi-2017, et depuis oscille entre 4 et 5.

H2O Moderato
1 - Présentation
- Société de gestion : H2O Asset Management
- Nature : Fonds diversifié (catégorie Performance absolue euro multi classes d’actifs), créé en 2010
- Indicateur de référence : EONIA capitalisé quotidiennement [avis : moche, car EONIA négatif depuis fin 2014 / début 2015]
- Politique d’investissement : anticipations macro-économiques ; achat et vente sur l’ensemble des marchés internationaux de taux, actions et devises.
- Durée de placement recommandée : 2 à 3 ans
- Encours : 674.44 millions d’euros (+21.67% sur 3 mois)
- Frais : 2% (entrée) - 0% (sortie) - 1.20% (courants) - surperformance de 25% dès que performance >= indicateur de référence + 1.6% (soit 0.01% au en 2016)
- Exposition au 31/12/2017 : je ne comprends pas le rapport mensuel de gestion [avis : société opaque pour les particuliers sur tous ses fonds, négatif]
2 - Risque
- DICI : 4/7
- Volatilité plus faible que sa catégorie à 5, 3 et 1 an(s)
- Perte max : -4.38% sur 1 an (délai de recouvrement de 58 jours) ; -15.85% sur 3 et 5 ans (délai de recouvrement de 372 jours) [avis : perte élevée, pas loin du niveau des fonds actions, mais recouvrement rapide]
3 - Performances
- Classement du fonds par rapport aux concurrents (même catégorie) : 1er quartile sur 5, 3 et 1 an(s)
Soit au 31/12/2017 : 8.94% en 2017, 9.20% par an sur 3 ans et 8.60% par an sur 5 ans.
4 - Remarques personnelles
Depuis quelques années, je détiens du H2O Multistratégies et, dans mon contrat d’assurance-vie "patrimonial++" de ma banque physique, du H2O Multibonds. Ce dernier y est désormais interdit à la souscription (DICI 7/7 :-)), et il est fort probable que je souscrive à la place du H2O Moderato.
La société est remarquable de par la performance de ses fonds. Ceux-ci ne sont pas exempts de volatilité (perte max, mais aussi le délai relativement correct pour le récupérer). Je m’attendais à ce que le fonds soit (encore) moins corrélé à mes principales lignes en UC actions (de 0.69 à 0.43 - comme d’habitude, plus faible corrélation pour marchés émergents et Japon), mais c’est pas si mal.

Lanrezac Patrimoine
1 - Présentation
- Société de gestion : Amilton Asset Management
- Nature : Fonds de fonds (catégorie Allocation Flexible Monde), créé le 20/02/2008
- Indicateur de référence : aucun
- Politique d’investissement : allocation internationale avec de 0 à 75% en actions et de 0 à 100% en obligations
- Durée de placement recommandée : 5 ans
- Encours : 17.39 millions d’euros [avis : très peu] (+13.37% sur 3 mois)
- Frais : 4% (entrée) - 0% (sortie) - 3.66% (courants) - surperformance de 20% dès que performance >= 3% (soit 1.38% au 30/06/2017) [avis : excessif]
- Exposition au 31/12/2017 : 38.6% actions, 15.1% obligations, 41.3% performance absolue, 1.9% matières premières en 34 lignes d’OPCVM et 3.1% monétaire
2 - Risque
- DICI : 4/7
- Volatilité plus faible que sa catégorie à 5, 3 et 1 an(s)
- Perte max : -1.65% sur 1 an ; -10.25% sur 3 et 5 ans (délai de recouvrement de 743 jours) [avis : c’est un peu trop pour ce type de fonds et un peu long]
3 - Performances
- Classement du fonds par rapport aux concurrents (même catégorie) : 3ème quartile sur 5 ans, 2ème quartile sur 3 ans comme 1 an [avis : bof+]
Soit au 31/12/2017 : 5.21% en 2017, 3.86% par an sur 3 ans et 3.26% par an sur 5 ans.
4 - Remarques personnelles
Les fonds de fonds sont connus pour empiler les frais de gestion. De plus cette société est connue pour gonfler ceux-ci. Je trouve la perte max sur 3 à 5 ans un peu (trop) élevée et son le délai de recouvrement un peu long.

Sextant Grand Large
1 - Présentation
- Société de gestion : Amiral Gestion
- Nature : Fonds diversifié (catégorie Allocation Flexible Monde), créé le 11/07/2003
- Indicateur de référence : aucun mais 50% EONIA + 50% Cac dividendes nets réinvestis est proposé par la société
- Politique d’investissement : allocation internationale avec de 0 à 100% en actions et en obligations, avec éventuellement instruments financiers à terme (exposition ou couverture) aux actions, taux, indices ou devises.
- Durée de placement recommandée : 5 ans
- Encours : 2 185.73 millions d’euros (+9.45% sur 3 mois)
- Frais : 2% (entrée) - 1% (sortie) - 1.89% (courants) - surperformance de 15% dès que performance >= 5% (soit 1.26% au en 2016)
- Exposition au 31/12/2017 : 26.9% actions (net des 9.6% de couverture), 12.5% obligations et 51.0% de liquidités, monétaire et arbitrage en 91 lignes
2 - Risque
- DICI : 4/7
- Volatilité plus faible que sa catégorie à 5, 3 et 1 an(s)
- Perte max : -1.76% sur 1 an (délai de recouvrement de 129 jours) ; -6.20% sur 3 et 5 ans (délai de recouvrement de 131 jours)
3 - Performances
- Classement du fonds par rapport aux concurrents (même catégorie) : 1er quartile sur 5 et 3 ans, 3ème sur 1 an
Soit au 31/12/2017 : 3.91% en 2017, 9.48% par an sur 3 ans et 12.16% par an sur 5 ans.
4 - Remarques personnelles
Je détiens environ de autour de 11% de ce fonds en assurance-vie, et autour de 25% supplémentaires dans d’autres fonds de cette société. Cela fera bientôt 10 ans que je suis client.
Les gérants de la société ont personnellement investi une grande partie de leur patrimoine dans les fonds de la société (gage d’alignement avec les intérêts des clients).
Deux remarques sur la prudence du fonds. En conformité avec son modèle de risque (PER de Schiller ajusté du cycle économique), Sextant Grand Large est de plus en plus prudent depuis disons fin 2015 (actions nettes de couverture de 43% à 26.9%, liquidités de 21% à 51% - en plus de l’afflux de souscriptions de 323 millions à 2 185 millions d’euros). Ce qui diminue notablement la performance en 2017 (+3.91%). Par ailleurs, lorsque les gérants de SGL sélectionnent une ligne, le critère de sélection est d’avoir une marge de sécurité, càd ils privilégient l’aspect "ne pas perdre".
Vu l’afflux de souscriptions, le fonds ne pourra probablement plus maintenir les performances du passé (+10.96% par an depuis la création), mais je m’attends à ce que ses performances reviennent durablement vers "sa norme" historique à l’issue de la prochaine grande correction. En attendant, il ne devrait pas dépasser +5% de performance annuelle.

Conclusion
A partir des informations accessibles, rien ne semble justifier d’écarter les fonds proposés.
Par expérience et/ou observation, Amiral Gestion et H2O Asset Management se ratent parfois (de même que les autres) et ça pique (plus que les autres). Mais ils se sont toujours rattrapés et ont toujours récupéré (bien plus que les autres) : ces sociétés sont reconnues comme faisant partie de l’élite de la gestion française. Hormis sur les small & mid, je n’ai pas d’expérience avec Amilton Asset Management, ni eu d’écho particulier : soit ils ne cherchent pas à être connus (peu probable) soit ils sont quelque peu en-dessous (plus probable).
Dans une optique de profil prudent, l’allocation du CGP est d’équipondérer les 3 fonds sur la partie UC. Je propose plutôt de sous-pondérer Lanrezac Patrimoine (moins performant et frais élevés), de conserver +/- l’allocation H2O Moderato (très intéressant, plus performant mais le plus risqué) et de surpondérer Sextant Grand Large. Disons quelque chose comme 25% - 32% - 43%.

N.B. : ce n’est que mon analyse personnelle (d’amateur), à un moment donné.

Mots-clés : analyse, fonds, profil prudent

Hors ligne

 

#2 02/02/2018 18h37 → Fonds prudents : H2O Moderato, Lanrezac Patrimoine, Sextant Grand Large (analyse, fonds, profil prudent)

Membre
Réputation :   

Je me permets juste une petite précision à la suite du changement du libellé initial du message (quelque chose comme "analyse de fonds proposés pour un profil prudent").

Comme indiqué dans le contexte, seul le profil du client est prudent. Les fonds proposés au client, en complément du fond euro et du fond à dominante immobilière (ultra-majoritaires) - et de l’analyse du patrimoine et des objectifs du client -, ne font pas partie de la catégorie des fonds profilés dits "prudents" ni de celle de l’allocation flexible qualifiée de prudente.
Ce sont deux fonds flexibles (allocation flexible monde, qui peuvent monter jusqu’à 100% en actions, voire utiliser des instruments financiers à terme spéculatifs) et un fonds performance absolue (stratégies long/short, hors-bilan etc.). Ces trois fonds peuvent adopter un biais prudent temporairement, comme être extrêmement agressifs à d’autres moments.

Hors ligne

 

#3 02/02/2018 21h37 → Fonds prudents : H2O Moderato, Lanrezac Patrimoine, Sextant Grand Large (analyse, fonds, profil prudent)

Membre
Réputation :   24 

Pour donner un avis personnel, j’éliminerais direct un fonds de fonds comme Lanrezac Patrimoine compte tenu des frais.
Sextant Grand Large ok pour un profil prudent, à condition qu’il fasse mieux qu’un fonds euros…car frais de gestion + performance des obligations en baisse avec les taux qui remontent ,  va falloir aller chercher de la performance dans les actions déjà bien valorisé.
Donc peut-être une préférence pour la 3ème catégorie les fonds global macro ou pouvant être short sur certaines catégories comme H2o moderato ou JPM Global Macro opportunités. Mais bon ce n’est pas des fonds sans volatilité non plus.
Pas de solution miracle .

Hors ligne

 

#4 10/02/2018 14h11 → Fonds prudents : H2O Moderato, Lanrezac Patrimoine, Sextant Grand Large (analyse, fonds, profil prudent)

Membre
Réputation :   

Dav69,

Comme indiqué dans le contexte du message #1, la problématique n’est rien d’autre que d’analyser trois fonds, et leur répartition, proposés par un CGP à un profil prudent dans le cadre de l’ouverture d’un contrat d’assurance-vie ce premier trimestre.
Le contrat n’étant pas encore ouvert, les autres fonds disponibles sont pour l’instant inconnus. De toute façon, ne pouvant prendre pas prendre connaissance de ces autres fonds avant l’été prochain, je chercherai l’alternative à Lanrezac Patrimoine à ce moment-là. Entretemps, il convient de diversifier un minimum pour respecter la sensibilité au risque du souscripteur. Pour toutes ces raisons, cela passe dans un premier temps par la conservation de tous les fonds proposés - puisque rien ne justifie sérieusement d’en écarter un et qu’il faut de toute façon du clés en main - ainsi que par l’ajustement de la pondération proposée initialement (20% d’un fonds me semblant la limite minimale pour obtenir un peu de diversification).

Par ailleurs, vous avez du Sextant Grand Large en portefeuille et savez donc que les gérants peuvent s’exposer ou se couvrir sur toutes les classe d’actifs - donc obligataire -, de même que tenter d’utiliser à bon escient les liquidités. C’est ce qu’ils ont commencé à faire durant la semaine en augmentant de 3 points l’exposition nette en actions (cf. Investir de ce week-end).

Hors ligne

 

#5 11/02/2018 11h20 → Fonds prudents : H2O Moderato, Lanrezac Patrimoine, Sextant Grand Large (analyse, fonds, profil prudent)

Membre
Réputation :   24 

kenjin a écrit :

Le contrat n’étant pas encore ouvert, les autres fonds disponibles sont pour l’instant inconnus. De toute façon, ne pouvant prendre pas prendre connaissance de ces autres fonds avant l’été prochain, je chercherai l’alternative à Lanrezac Patrimoine à ce moment-là.

Kenjin,

j’avoue que j’ai du mal à comprendre cette phrase, les fonds disponibles d’une assurance vie sont connus à l’avance.

Hors ligne

 

#6 11/02/2018 21h34 → Fonds prudents : H2O Moderato, Lanrezac Patrimoine, Sextant Grand Large (analyse, fonds, profil prudent)

Membre
Réputation :   

Bike69,

Effectivement, avec "inconnu" je n’ai pas utilisé un terme adapté. Je voulais dire par là que je n’en ai pas connaissance et que je n’aurai pas accès à la liste des fonds avant l’été prochain.

J’ai cherché à accéder à la liste des fonds du contrat en effectuant des recherches sur Internet, mais celle-ci n’est pas accessible au public. J’arrive à trouver l’information relative aux différents fonds euro, mais c’est à peu près tout.
Par expérience, je ne me fie pas à Quantalys pour cela. Mai si vous connaissez d’autres sites d’informations permettant de connaître les fonds disponibles dans les contrats d’assurance-vie, je suis volontiers preneur.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech