Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 10/07/2017 11h40 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   67 

Mathieulovic a écrit :

- d’accord sur le fait qu’il existe de bons légumes surgelés, mais rien ne vaut le frais pour autant.

Pour quelles raisons ?

J’ai un potager et j’y plante quasi-exclusivement des variétés de légumes anciennes (beaucoup plus savoureuses) ou non trouvables dans le commerce (toutes sortes de cucurbitacées extraordinaires, des tomates de toutes formes ou couleurs, etc…)
Parce qu’objectivement, je ne trouve pas de différence gustative entre une courgette verte classique du jardin et des courgettes vertes classiques surgelées.
Lors de mes études d’ingénieur en agro-alimentaire, j’ai réalisé mon mémoire sur l’aspect psychologique des perceptions sensorielles. Et là, je crois qu’on est en plein dedans !

Par ailleurs, j’adore les mangues et les avocats mais une fois sur trois, ils sont immangeables et vont directement à la poubelle. Picard propose ces deux produits surgelés, certes plus chers, mais délicieux et pour le coup, ils ne sont jamais jetés !

Mathieulovic a écrit :

Après, même si je ne peux pas juger, je suis étonné que les gens soient à la recherche de gagner quelques minutes d’épluchage de légume, etc…

Je trouve que justement, ce qui prend le plus de temps dans une recette, c’est le travail sur les légumes ou les fruits. Ce ne sont pas "quelques minutes".
Par exemple, une ratatouille maison (plat typique de chez moi), qu’est-ce que c’est long à préparer !

Personnellement, je travaille à plein temps, seule avec deux enfants, une maison à rénover avec 5000 m2 de terrain à entretenir, alors oui, j’essaye de grapiller quelques instants précieux. Si je peux gagner quelques heures avec mes poireaux et mes oignons (c’est la misère à éplucher et à émincer) surgelés, je ne vais pas m’en priver !

Et puis les petits flux font les grandes rivières, financièrement et…temporellement !

BobbyBoloss : le bio, c’est très bien mais le problème c’est que 60% des fruits et légumes bio viennent de l’étranger et souvent de très loin. Du coup, l’empreinte carbone en prend un coup !

Dernière modification par Isild (10/07/2017 11h51)

Mots-clés : légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés

Hors ligne

 

#2 10/07/2017 12h44 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   161 

Isild a écrit :

bibike a écrit :

10) Acheter une cocotte minute : bizarre non ? On passe tellement de temps avec ma femme à éplucher, couper en minuscules petits morceaux les légumes (sinon le cuiseur vapeur bébé ne cuit rien) pour faire les purées de mon fils (400 grammes par jour le goinfre…….) que j’ai dis STOP on achète une cocotte minute, comme ça on ne coupe plus rien. Je n’ai pas encore mesuré mais nous avons du gagner quelques heures par semaine.

Et vous ? Avez-vous des astuces, idées à partager ?

Bonjour Bibike, au risque de vous choquer, pour gagner encore plus de temps, vous pourriez passer aux légumes surgelés.
Contrairement aux idées reçues, les légumes surgelés sont, en général, plus riches en vitamines et minéraux que les légumes frais (surtout ceux qu’on achète et qu’on laisse traîner un jour ou plus dans le frigo ou ailleurs).
Je sais que quand on est parent, on veut bien faire et on répugne à donner du surgelé à ses enfants mais je vous promets que dans le cas des légumes (natures, sans rien, juste épluchés et lavés), le surgelé, c’est le top.

Et en plus, financièrement, on s’y retrouve : pas de déchêts, pas de légumes jetés parce qu’oubliés et donc abîmés et pas de gaspillage d’eau pour les laver.

Je cuisine beaucoup, j’aime les bons produits, et pourtant, en plus de ceux de mon jardin, j’utilise énormément les légumes surgelés (notamment oignon et ail) pour mes préparations. Je gagne un temps précieux que je peux mettre à profit pour tester des recettes plus longues ou complexes.

Je comprends l’aspect pratique, cependant j’ai le sentiment que l’argument du surgelé qui est plus riche en vitamine et minéraux, c’est plutôt un argument marketing qui ne prend pas en compte la big picture, dont principalement la biodisponibilité et/ou le potentiel électromagnétique. D’ailleurs les études dont vous tirez la conclusion (et qui sont principalement relayés dans les médias mainstream) sont généralement établis par des experts subventionnés pour le compte d’industriels spécialisé en produit surgelés, ce qui implique potentiellement un conflit d’intérêt.

Plutôt que rentrer dans les détails au niveau physiologique et énergétique, je vais essayer de vulgariser et de faire preuve de bon sens pour étayer mes propos.

Pour la biodisponibilité :
Une nourriture peut être riche à l’entrée en vitamines, minéraux, oligoéléments etc. mais qu’en est-il du potentiel qui sera utilisé par le corps ? (après étape de digestion et d’assimilation).
L’exemple du calcium est souvent cité entre le lait de vache et les choux par exemple. Bon les chiffres sont à prendre avec des pincettes mais c’est pour illustrer.
Entre 60 et 65% du calcium est assimilé chez le chou alors que 30-35% dans le lait.

Pour le potentiel électromagnétique :
Je vais partir de ce principe : ce qui est vivant génère ou conserve la vie.
Aux dernières nouvelles, seul le monde végétal est capable de transformer de l’inorganique en organique.

Juste pour illustrer : si l’on prend une graine, une carotte ou une pomme de terre. Si on la cultive frais du jardin, on sera en capacité de le/la replanter dans le jardin (en respectant bien entendu des conditions favorables).
A l’inverse, si on cuit ou congèle ces graines/légumes, vous pouvez mettre les meilleurs conditions de développement, ça n’aboutira à rien.

Si l’on raisonne en terme de force vitale (ou énergie électromagnétique, appelez comme vous voulez).
Les aliments cuits ou congelés en disposent beaucoup moins.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/5636_tomato.png
Cuit vs cru.

Par exemple, les graines germés disposent d’un énorme potentiel électromagnétique (ça ne coûte pas cher à produire et c’est répertorié dans les aliments les plus favorable nutritionnellement parlant).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/5636_sprout-kirlian.jpg
Photographie kirlian

C’est la théorie des aliments dispatché en 4 catégories :
- les biogénique (qui génèren la vie)
- les bioactif (qui conservent la vie)
- les biostatique (plutôt neutre/défavorable à la vie)
- les biocidique (détruisent la vie).

D’ailleurs pour la petite aparté, nous faisons souvent preuve d’une plus grande focalisation sur les macronutriments et dans une bien moindre mesure aux micronutriment. (les micronutriments sont peu présent dans les produits transformés et élaborés, c’est en partie pour cela qu’ils sont généralement peu mentionnés).

Attention, le but n’est pas dire qu’il faut manger cru, être végétarien et tout ce qui va avec. Et que cuire ou congeler ses aliments est diabolique. 
Mais d’être conscient que si nous souhaitons nous sentir mieux, un bon début serait d’avoir une partie de de notre alimentation contenant des produits végétaux à l’état le plus brut possible (sans processus de transformation, conservation, dans des sols riches etc.: dans votre jardin idéalement)


Dernière chose : l’alimentation est certes un facteur important, mais il ne représente qu’un paramètre parmi tant d’autre. Se focaliser uniquement sur l’alimentation au détriment de notre hygiène physique et mentale serait un pur leurre (nos cycle de sommeil et de repos, de la gestion de nos émotions, la gestion de notre stress, notre exposition aux ondes électromagnétiques, de faire une activité sportive et j’en passe et des meilleurs)


Déontologie : ceci ne reflète que mon opinion par rapport à mes propres expériences et recherches et ne constitue en rien un conseil médical ou je ne sais quoi.

Hors ligne

 

#3 10/07/2017 12h54 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   67 

Zera, je suis ingénieure agro-alimentaire et j’ai également un DEA en sciences des aliments, donc les propos que je tiens ne relèvent pas du marketing mais de mes études, et par la suite, de mes nombreuses sources de lecture concernant le sujet puisqu’il me passionne.

Il y a énormément d’idées reçues concernant l’alimentation. Je crois même que c’est le domaine où il y en le plus ! Tiens, si je demande aux gens qu’elle est, selon eux, la meilleure huile (pour la santé), je suis persuadée que 9 sur 10 répondront : l’huile d’olive. Or c’est totalement, faux !
Les sirènes du marketing sont également passées par là et c’est dans le domaine des huiles et des corps gras en général qu’elles ont fait le plus de mal.

Par contre, je n’ai jamais entendu parler du potentiel électromagnétique des aliments. Vous m’interpellez là ! Je vais y jeter un coup d’oeil.

Hors ligne

 

#4 10/07/2017 13h09 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   57 

Les ondes Kirlian, on passe dans le paranormal, même si les procédés sont facilement reproductibles et que j’y crois sans souci. On parle d’aura ou de corps étherique, bref…. mais les charges énergétiques et tout ce qui s’ensuit son diabolisés dans nos sociétés occidentales.
Content de lire ça sur ce forum…


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#5 10/07/2017 13h14 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   161 

Isild, je ne veux pas vous manquer de respect. Mais un diplôme certifie seulement le fait que vous avez été évalué sur des connaissances données. Qu’importent qu’elles soient vraies, fausses, bonnes ou mauvaises.
Exemple : 2 jeunes diplômés d’une même promotion reçoivent leur certificat avec la même évaluation. Pensez-vous que ces 2 individus auront une qualité de travail identique ? Il est même probable qu’à la sortie de l’école, le niveau des deux jeunes diplômés est déjà radicalement différent, et pourtant ils ont le même bagage.

Je vous invite à questionner des médecins (souvent décrié comme la référence absolue dans l’esprit des gens), ils ont pourtant fait des une bonne dizaine années d’étude, et cela ne les empêche pas de sortir des vérités complètement has been. (pas tous bien entendu)
C’est un peu le syndrome d’autorité de la blouse blanche ou de l’uniforme qu’on ne souhaite pas remettre en question.

Vu que nous sommes dans un forum d’investissements, voici un exemple plus parlant : pour la majorité des gens, le banquier est une référence (travaillant dans le milieu de la finance) et ils partent du principe que celui ci connait mieux les finances qu’eux même et donc s’en remettent intégralement à eux.
La réalité est bien souvent différente de la perception.

Ensuite je vous confirme que le domaine de l’alimentation et de la santé est énormément controversé et dogmatique, je pense qu’il faut être très prudent sur ce qu’on entend/lit, et comment on les interprète.
C’est pour cela que j’ai essayé d’être le plus prudent en communiquant mon point de vue.
Je n’ai rien à vendre et je sais ce que ces recherches et expériences m’ont apporté. Je le partage car ça a été le fruit de réflexion de plusieurs mois et années et j’estime (à mon humble avis) que ce serait profitable au plus grand nombre.

Pour vous aider dans vos recherches, essayez les mots clés "alimentation vivante" voir "high vibrational diet".
Si vous ne trouvez pas grand chose d’intéressant, je peux vous communiquer quelques liens qui pourraient être plus parlant.

Edit :
@ Geoges > D’après certains témoignages (je n’ai pas eu l’occasion de vérifier par moi même à l’étranger) mais c’est principalement le cas en France où nous sommes très réactionnaire à ce genre de déclaration. En effet, ici nous nous posons encore la question si ça existe réellement alors qu’aux USA ou en Russie, c’est limite déjà acté et travaillent déjà sur de nouvelles solutions à partir de ces éléments là.
Exemple : aux USA certains chirurgiens refusent d’opérer s’il n’y a pas un énergéticien dans le bloc opératoire.

@ Islid > La réponse sur l’huile d’olive manque trop d’élément pour pouvoir être jugée.
Pression à froid ? Hydrogéner ? D’où viennent les Olives ? De quel terroir/sols ont-ils pousser ? Présence de pesticide ou fongicide ?

Ensuite ce n’est pas parce que 50 personnes dans la rue sont d’accord avec un tel qu’ils ont forcement raison.

Edit 2 :

Islid a écrit :

@zera, vous ne me manquez pas de respect. J’apprécie de vous lire et même si nous sommes en désaccord, je suis contente qu’il y ait ce genre d’échanges sur le forum.
Bien sûr qu’un diplôme ne fait pas tout, mais il donne quand même accès à une somme de connaissances auxquelles d’autres n’ont pas accès.

Après, ce n’est pas parce que nous sommes pas d’accord que l’un de nous a forcement raison.

Après, je vais vulgariser en prenant un exemple flagrant. A l’époque, on disait et faisait des études comme quoi la terre était plate, et des gens étaient évalués en fonction de cette thèse à travers des études et recherches etc. Ca n’empêche pas qu’aujourd’hui, nous savons que la terre est ronde.

Dernière modification par Zera (10/07/2017 14h04)

Hors ligne

 

#6 10/07/2017 13h14 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   92 

Isild, en tant que producteur d’huile d’olives, je proteste smile
Il y a huile d’olives et huile d’olives, restons en à la 1ére pression à froid par exemple svp ?
Le régime Grec n’est pas basé sur de l’huile de noix (excellente également cependant) ; il y a beaucoup de théorie sur lesquelles ont fait machine arrière, regardez pour les nitrates et la betterave (en cours de réhabilitation).

Moralité : il faut s’en tenir à ce que l’on sait bon (je vous rejoins sur tout le reste smile et vous inviterais volontiers à une dégustation d’huile d’olives, de la vraie).

Hors ligne

 

#7 10/07/2017 13h19 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   67 

@Iqce, je produis aussi ma propre huile d’olive figurez-vous !! wink Picholine et négrette, na !
Et pourtant, même si elle est délicieuse, elle n’est pas mon huile principale.
L’huile de colza étant bien plus riche en oméga 3.
Et puis 52 oliviers à tailler chaque année, ça doit finir par me dégoûter des olives !
Mais si vous voulez m’inviter, avec plaisir ! Nous comparerons nos huiles et je viendrais avec ma poêle à frire (private joke).

@zera, je vous rassure, je n’ai pas le sentiment que vous me manquiez de respect. J’apprécie de vous lire et même si nous sommes en désaccord, je suis contente qu’il y ait ce genre d’échanges sur le forum.
Bien sûr qu’un diplôme ne fait pas tout, mais il donne quand même accès à une somme de connaissances auxquelles d’autres n’ont pas accès. Il nous donne aussi des clefs et des outils. A nous de savoir les optimiser.

Après, avec l’évolution de la science, les certitudes d’aujourd’hui ne seront pas forcément celles de demain. Dans le domaine alimentaire, on passe son temps à diaboliser puis à rétablir certaines aliments (et inversement).

Et puis, comme je vous l’ai dit, j’adore me plonger dans les publications scientifiques qui concernent le domaine alimentaire. C’est vraiment un truc qui m’éclate (plus que de lire les bilans des sociétés côtées en Bourse, hélas !).
Si certaines sont financées par les entreprises, la plupart sont indépendantes. Alors je crois qu’il faut aussi leur faire un peu confiance.

Edit pour @Iqce : l’huile de colza est plus riche en oméga 3 que l’huile d’olive. Après, quelque soit l’huile, il faut toujours choisir une huile vierge biologique.
Mais l’huile de colza de ce type a un goût particulier et dégage une forte odeur de poisson à la cuisson donc cela peut rebuter au début, quand on n’est pas habitué.
Quant à l’hydrogénation, c’est un procédé chimique qui permet de transformer une huile végétale liquide en une pâte "tartinable". On ne peut pas trouver d’huile d’olive hydrogénée en bouteille. On en trouve dans les margarines par contre.
Extrêmement nocif pour la santé (cancer, maladies cardiovasculaires) et malheureusement, les graisses hydrogénées sont extrêmement utilisées par l’industrie agro-alimentaire.

Avec l’hydrogénation, on obtient des corps gras dont la structure moléculaire n’existe pas à l’état naturel. Une sorte d’abérration chimique en somme.

Dernière modification par Isild (10/07/2017 13h46)

Hors ligne

 

#8 10/07/2017 13h38 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   127 

BobbyBoloss a écrit :

Pour ce qui est du bio, je n’ai par contre pas trop d’éléments, mais ça ne fait bien sûr pas de mal.

A mon sens, le bio permet un gain de temps non négligeable!
Car en bio, pas de pesticides, donc pas besoin d’éplucher (les pesticides sont majoritairement dans la peau).
Nettoyer, couper et cuire.
On gagne une étape.

Au passage, les courges se conservent très bien, voir s’améliore avec le temps, donc possible d’en acheter d’avance, si vous avez de la place.

Pour la coupe, des planches qui passe au lave vaisselle et des bons couteaux (qui passent aussi au lave vaisselle) font la différence.
D’ailleurs, je pense que je vais remplacer la plupart de mes couteaux de cuisine par la gamme opinels intempora.
Mes 225 tiennent bien la durée, je valide donc la gamme. (les lagostinas plus récent commencent à faiblir)

C’est juste génial d’avoir de bons couteaux.

BobbyBoloss a écrit :

Pour ce qui est du bio, je n’ai par contre pas trop d’éléments, mais ça ne fait bien sûr pas de mal.

A mon sens, le bio permet un gain de temps non négligeable!
Car en bio, pas de pesticides, donc pas besoin d’éplucher (les pesticides sont majoritairement dans la peau).
Nettoyer, couper et cuire.
On gagne une étape.

Au passage, les courges se conservent très bien, voir s’améliore avec le temps

Pour la coupe, des planches qui passe au lave vaisselle et des bons couteaux (qui passent aussi au lave vaisselle) font la différence.
D’ailleurs, je pense que je vais remplacer la plupart de mes couteaux de cuisine par la gamme opinels intempora.
Mes 225 tiennent bien la durée, je valide donc la gamme. (les lagostinas plus récent commencent à faiblir)

C’est juste génial d’avoir de bons couteaux.

Isild a écrit :

Bien sûr qu’un diplôme ne fait pas tout, mais il donne quand même accès à une somme de connaissances auxquelles d’autres n’ont pas accès.

Attention quand même avec cette phrase.
La norme sociétale veux que si un diplômé et un non diplômé sont en désaccord, le diplômé a forcément raison.

Hors en vérité, c’est très rarement le cas.
Caricaturalement, le diplômé se repose sur son diplôme contrairement aux passionnés qui approfondi en permanence.

Hors ligne

 

#9 10/07/2017 13h42 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   67 

@Gunday : J’ai choisi des études en relation avec l’alimentation parce que j’ai toujours été un ventre sur pattes, obsédée par les "trucs" à manger.

Je vous cite : "Caricaturalement, le diplômé se repose sur son diplôme contrairement aux passionnés qui approfondi en permanence"

C’est ce que j’ai écrit dans mon message, je suis diplômée et passionnée et n’ai jamais cessé de l’être. Je continue de me former en permanence en quelque sorte.

Et tout naturellement, quand je me suis intéressée à la Bourse, j’ai de suite être attirée par les sociétés agro-alimentaires. Mais force est de constater qu’elles ne sont pas très nombreuses (alors que nos entreprises dans ce domaine sont plutôt performantes).

Dernière modification par Isild (10/07/2017 13h44)

Hors ligne

 

#10 10/07/2017 13h49 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   161 

gunday a écrit :

A mon sens, le bio permet un gain de temps non négligeable!
Car en bio, pas de pesticides, donc pas besoin d’éplucher (les pesticides sont majoritairement dans la peau).
Nettoyer, couper et cuire.
On gagne une étape.

Je suis un grand consommateur de produits bio, mais il ne faut pas se leurrer. Il y a quand même des pesticides tolérés dans le bio. Sans doute moins agressif, mais il y en a (et sans doute plus à l’avenir).
Y’a un côté marketing aussi dans le bio. Ça empêche pas d’avoir de la junk food bio. smile

gunday a écrit :

Attention quand même avec cette phrase.
La norme sociétale veux que si un diplômé et un non diplômé sont en désaccord, le diplômé a forcément raison.

Hors en vérité, c’est très rarement le cas.
Caricaturalement, le diplômé se repose sur son diplôme contrairement aux passionnés qui approfondi en permanence.

Je suis bien d’accord.

Encore une fois pour le contre exemple : j’ai un diplôme scientifique et un autre de gestion. Je suis convaincu à 1000% que l’étudiant non diplômé est meilleur que moi si on devait passer un examin à l’instant t. Tout simplement car je dispose d’une mémoire sélective de tout ce que j’ai appris.

C’est comme en médecine, dès le début on vous présente : "Ne cherchez pas, 90 à 95% de tout ce que vous allez apprendre ici va être oublié avec le temps"

Dernière modification par Zera (10/07/2017 13h51)

Hors ligne

 

#11 10/07/2017 13h51 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   67 

MisterVix a écrit :

Ca prend du temps de lire toute cette file !

Vu comme la discussion est partie, ça va prendre encore plus de temps ! wink

Zera a écrit :

Y’a un côté marketing aussi dans le bio. Ça empêche pas d’avoir de la junk food bio. smile

Dès lors que l’on passe aux aliments transformés, il y a du marketing et également des impératifs industriels qui font que les produits biologiques ne sont pas toujours au top en terme de composition.
Avec notamment des graisses hydrogénées (je leur fais la chasse), du sirop de glucose-fructose (pas génial non plus) et une panoplie de corps gras qui ne sont pas les meilleurs pour la santé et pour la planète : coprah, palme, palmiste.
Sous prétexte qu’un produit est bio, il ne faut pas acheter les yeux fermés.

Tout ça pour dire que quand même, malgré mes bonnes résolutions, il m’arrive de noyer mon chagrin dans le Nutella ou de piquer les bananes Tagada de mes élèves. Même pas honte.

Dernière modification par Isild (10/07/2017 14h01)

Hors ligne

 

#12 10/07/2017 14h05 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   

Isild, Je concède en effet qu’en élevant seule vos enfants, je comprend finalement tout à fait que vous cherchiez une solution à cette tâche rébarbative. Ca l’est moins pour moi car en générale, je me cale dans la cuisine avec la musique, rare moment musical que je m’accorde. En fait, il suffit donc de rendre attrayant les tâches pénibles et la perception change.

Cette file est typiquement un sujet ou chacun à sa vérité et son interprétation.

En parlant de perception, je suis d’accord avec tout le monde sur la hiérarchie : frais / surgelé / supermarché. J’imagine bien que le psychologique influe nos préférences, mais je trouve les légumes frais bien plus savoureux que ceux surgelé.

Concernant le bio, il ne faut pas se leurrer, c’est loin d’être parfait, mais en tout cas on se rapproche plus prêts de la perfection qu’avec les légumes du marché (on pourrait ouvrir une file à part entière sur les légumes du marché d’ailleurs) ou du supermarché.

Autre point pour gagner du temps : s’éloigner de ce forum. très chronophage, une mine d’informations et donc forcément pleins de lectures. On se prend vite à lire tous les sujets et donc y passer des heures. Très utile est efficace quand on cherche quelque chose, mais il faut savoir prendre du recul quand on a besoin de temps. Et la je connais la réponse que l’on va me faire : il marche parce que du monde prend ce temps la de répondre et apporter leur expériences. Je le dis déjà, je suis tout à fait d’accord, mais au cours d’une vie, il y a des phases où l’on a le temps et d’autres moins.

Hors ligne

 

#13 10/07/2017 15h19 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   50 

Je vais intervenir au niveau des produits BIO, travaillant dedans ! smile

Certes, le bio est une obligation de moyen, et de résultats à condition qu’ils ne dépassent pas les normes européennes.

Donc oui, je consomme 80% bio et quand on me dit "le bio tfaçon y’a autant de salope**ies quand dans les autres produits, c’est juste pour nous faire acheter plus cher" je réponds "Ben c’est simple, vous préférer vous couper un petit doigt ou le bras entier?" cela dans le but de faire comprendre que oui, des-fois dans le bio il y a des petites traces de pesticide, mais ça vaut quand même le coup !

Dans pas longtemps ,il va y avoir un assouplissement des normes européennes concernant le taux de résidus de produits autorisé qui va augmenté… on aura donc plus (+) de traces de pesticides mais ça passera quand même en bio au niveau de la législation européennes…

Après, dans le magasin où je travaille (Biocoop) pour justement aller à l’encontre de cette nouvelle réglementation compétemment incohérente, une nouvelle charte va voir le jour, où les traces de pesticide se feront à seuil de détection… c’est à dire que si l’appareil détecte quelque-chose, Biocoop ne travaillera plus avec ce producteur..

Mais effectivement, produits BIO ne veut pas dire bon pour la santé… si on ne mange que des produits industriels avec pas mal de sucre et de sel dedans, même BIO on se sentira pas très bien à long terme… aha

Ps: Je suis végétarien et ne mange quasiment que des produits bruts que je ne cuisine que moi même.. (et qui viennent même du jardin en ce moment!)


Un tu l'as vaut mieux que deux tu l'auras. Blog : http://rentier30.blogspot.fr/

Hors ligne

 

#14 11/07/2017 00h53 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   62 

Petit HS : sans vouloir vexer personne, ces histoires de potentiel électromagnétique des légumes ça me paraît … comment dire … hautement fantaisiste. Un peu comme l’analyse technique.

Quand au bio c’est parfois une grosse arnaque : quand je vois que le saumon fumé bio (d’élevage donc) est à 75 € le kg tandis que le saumon fumé sauvage (bien rouge, sans graisse avec un goût divin) est à 60 € le kg on marche sur la tête !

J’imagine le bobo vegan de base me sortir "Ah mais t.u voiiiis ton saumon sauvage il est même pas bio !!’"

Dernière modification par Vibe (11/07/2017 00h54)

Hors ligne

 

#15 11/07/2017 08h12 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   103 

Pour l’analyse technique : certains l’utilisent avec succès, et même un des spéculateurs les plus connus de ce monde.

Pour le bio : cela me fait penser à l’arnaque du miel bio en Belgique… c’est probablement la même chose en France, mais de mon si petit pays en tout cas, celui qui affirmera qu’il peut tracer un cercle de 10km de rayon autour de ses ruches, et que dans le cercle tracé il n’y a pas une seul goutte de pesticide… je rigole…

Hors ligne

 

#16 11/07/2017 09h37 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   92 

et les sardines "bio" est ce possible ???
Bon, on dérive (avec les sardines) du sujet !

Hors ligne

 

#17 11/07/2017 10h19 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   120 

Vibe a écrit :

J’imagine le bobo vegan de base me sortir "Ah mais t.u voiiiis ton saumon sauvage il est même pas bio !!’"

Un vegan qui mange du saumon! ce doit-être un déviant ou alors le saumon est reconstitué à partir d’algues.

Un vegan est monovore, l’homme est omnivore, nous étions encore il y a quelques milliers d’années également charognard et nous sommes toujours équipé pour, comme le montre nos excès d’acide dans l’estomac.
Où est le temps où nous disputions aux vautours les restes laissé par les grands fauves.

Diogène de Sinope qui disputais un poulpe aux chien et qui mangeait crû, n’est sans doute pas très différent de nos végans contemporain.

Pour rester dans le thème, je dirai manger crû permet de gagner du temps sur celui qui mange cuit, moins de temps passer à cuisiner sans compter les économies d’énergies.

Dernière modification par pvbe (11/07/2017 10h35)

Hors ligne

 

#18 11/07/2017 11h03 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   161 

@ pvbe > Mon opinion est que le véganisme est une idéologie.
Je pense également que lorsqu’il est sujet d’alimentation, cela doit être propre à chacun. Et qu’il faut arrêter de juger constamment les autres à partir du contenu de son assiette.

Personnellement, je ne cautionne pas les conditions d’élevage et d’abattage, mais je suis persuadé que ce n’est pas en jouant les bobo végan que cela va contribuer à élargir les horizons de chacun, c’est à dire en confrontant les gens.

L’homme est effectivement omnivore mais il ne faut pas raisonner en partant du principe que ce n’est pas parce que nous pouvons manger beaucoup de chose sans en mourir que c’est forcement bon pour nous.
Dans ce cas, essayez de manger du gravier (ou comme dans les films : manger une clé), ce n’est pas parce que vous l’avez mangé et éliminé sans avoir passé l’arme à gauche que c’est forcement adapté pour l’organisme.

Ensuite Vibe, je pense que le message m’est partiellement adressé donc je vais répondre : Non je ne me sens pas du tout vexé, c’est votre droit et choix d’avoir ce système de penser. D’ailleurs, je commençais à m’étonner de pas avoir eu cette remarque plus tôt.
Cependant, je pense qu’affirmer une opinion mériterait quelques éléments explicatifs logiques et rationnels, afin que dans l’esprit collectif une opinion ne soit pas synonyme de vérité lorsque 2 personnes ou plus sont d’accord entre elles.
Demander à 2-3 enfants s’ils sont d’accord avec vous quand vous dites que le soleil tourne autour de la terre, ce n’est pas pourtant que c’est vrai.

Il faudrait effectivement ouvrir une file car les messages frisent le HS. (surtout moi).

Pour rester dans la thématique du topic et dans le cadre autre que physiologique. (ce qui implique d’exclure la big picture).
D’un point de vue comparable nutritionnel, je vais être un peu provocateur en disant que les végétaux sont moins cher que la viande et le poisson.
Donc potentiel économie d’argent et donc de temps. smile

Hors ligne

 

#19 11/07/2017 11h40 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   120 

Zera a écrit :

D’un point de vue comparable nutritionnel, je vais être un peu provocateur en disant que les végétaux sont moins cher que la viande et le poisson.
Donc potentiel économie d’argent et donc de temps. smile

Il est difficile de se nourrir de manière équilibré uniquement avec des végétaux, vous devrez passer beaucoup de temps à calculer et à rechercher dans le monde végétal tous les ingrédients nécessaire à vos apport en acides aminés, que vous trouvez dans n’importe quel morceaux de viande. Toutefois nous mangeons trop de viande.
Un régime purement végétarien implique aussi des risques pour votre santé. Chez les enfants il y a des risques grave de retard de développement.

Il y a quelques semaine a eu lieu un procès en Belgique, l’enfant en bas age d’un couple de végétarien est mort car il le nourrissait avec du lait végétal.

Etre végétarien consomme beaucoup de temps pour se nourrir, mais aussi pour se soigner.

Hors ligne

 

#20 11/07/2017 12h32 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   215 

Dommage de citer cet exemple extrême qui n’est pas du tout représentatif de ce que vivent ou font vivre à leurs enfants les végétariens.
Les parents de ce pauvre petit seront jugés tels des criminels car ils ont irresponsables et leur attitude est inadmissible.
Je suis un parent responsable, j’ai toujours suivi la courbe de poids de mes bébés et à la naissance on peut démarrer à 4kg pour ensuite suivre une croissance selon des courbes pré-établies. Si on en sort, cela peut être passager suite à une période de fièvre mais il est impératif de prendre des mesures.

Pensez-vous que des parents responsables peuvent continuer à s’obstiner dans leur dogme nutritionnel alors que leur enfant de 7 mois pèse 4,3kg?
Belgique. Ses parents le nourrissent au lait végétal, le bébé décède
On est complètement hors-sujet par rapport au fait d’être végétarien, végétalien, végan ou non, on est face à la bêtise humaine et c’est ce pauvre petit qui en a fait les frais, il n’a pas eu la chance qu’un hôpital ou médecin tire suffisamment tôt la sonnette d’alarme.

Edit: déontologie: j’adore le poisson, les crevettes et le poulet ! Mes enfants aussi.

Dernière modification par kc44 (11/07/2017 12h38)

Hors ligne

 

#21 11/07/2017 12h35 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   161 

Dernier message de ma part car on dérive trop :

pvbe > Je comprends votre point de vue car je pensais de la même façon à une époque mais je ne suis pas d’accord.

Connaissez-vous les détails de la big picture de ce couple par exemple ? Parce qu’isoler un paramètre : être végétarien et tirer une conclusion de cause à effet à partir de ça.
Ça ne me semble pas rationnel car l’équation du vivant est beaucoup trop compliqué pour être vulgarisé à seulement 1 ou 2 paramètres.


Concernant l’alimentation à base de végétaux, il n’est pas nécessaire de se compliquer la tête en faisant tout ses calculs (je le sais car j’ai commencé mes réflexions sur ce genre de calcul), car non seulement on étudie seulement que les données à l’entrée et non le processus de digestion/assimilation/utilisation et élimination qui vont donner les données de sortie. Or ce sont les données de sortie qui nous intéresse.
Pensez-vous que les saisons sont le fruit du hasard ? C’est sûr qu’un végétarien mangeant junk food, ou des tomates, bananes et des pommes toute l’année va avoir un déséquilibre.

pvbe a écrit :

Un régime purement végétarien implique aussi des risques pour votre santé. Chez les enfants il y a des risques grave de retard de développement.

Cette conclusion bien trop répandu, peut être démenti très facilement. Mais je ne vais pas emprunter ce chemin là (à part si vous le voulez). Même si catégoriser les gens en fonction de ce qu’ils mangent me semble grotesque.

Avez-vous des proches végétarien ? Sont-ils en bonne santé ou non ? Déjà comment jugez-vous quelqu’un en bonne santé ?

Avez-vous des proches qui sont omnivores ? Sont-ils en bonne santé ? Même question, comment jugez-vous que ces personnes qui sont omnivores sont en bonne santé ?

Pour moi, définir l’état de santé à partir de l’unique paramètre de l’alimentation est un énorme leurre (très profondément ancré dans l’esprit des gens). Et votre raisonnement de cause à effet me semble occulter une grande partie de l’équation.

Alors oui, j’ai passé du temps à comprendre les données à l’entrée (les propriétés nutritionnelles) avant de comprendre que le corps est bien plus intelligent qu’on le pense. Et que juste faire preuve de bon sens en s’inspirant de la nature (voir la science du biomimétisme), en mangeant le plus brut possible, local et de saison peut très bien faire 90% du boulot sans prise de tête.

Je peux parler de mon cas personnel, j’ai commencé en tant que végétalien puis végétarien. Ça fait 3 ans environ. C’est mon choix et je ne l’encourage à personne parce que convaincre frontalement des sceptiques ne mène à aucun résultat.
En revanche, je sais ce que j’ai expérimenté et découvert au niveau de la physiologie et aujourd’hui je peux prétendre à mieux comprendre comment le corps physique fonctionne globalement alors qu’avant ce n’était pas le cas (pas besoin de rentrer dans le détail de toutes les réactions chimiques du corps, car non seulement il y en a tellement, mais surtout que la plupart nous sont encore inconnu).

Je pourrais provoquer en vous disant que mon état de santé, de forme ou ce que vous voulez est supérieure à la grande majorité des gens. Mais non seulement ce serait présomptueux de ma part mais en plus personne ne me croirait. Je le sais bien car je pensais à peu près comme tout le monde au sujet de l’alimentation. Et encore je ne vous parle pas du jeun qu’on trouve totalement abrutis chez certains pratiquant alors qu’il s’agit probablement d’une des meilleures médecine à notre disposition. Mais ça, nous sommes trop imbus de notre personne pour nous en rendre compte. smile

Dernière modification par Zera (11/07/2017 12h55)

Hors ligne

 

#22 11/07/2017 13h07 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   216 

pvbe a écrit :

Un vegan est monovore, l’homme est omnivore, nous étions encore il y a quelques milliers d’années également charognard et nous sommes toujours équipé pour, comme le montre nos excès d’acide dans l’estomac.

Quelques millions d’années en fait.

Pour être plus exact, tous les membres du genre Homo consommaient de la viande.
Même les australopithèques (-3M d’années) consommaient occasionnellement de la viande.

(post totalement hors sujet, mais j’aime bien évoquer ce sujet quand on parle véganisme)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#23 11/07/2017 13h40 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   161 

Faith a écrit :

Quelques millions d’années en fait.

Pour être plus exact, tous les membres du genre Homo consommaient de la viande.
Même les australopithèques (-3M d’années) consommaient occasionnellement de la viande.

(post totalement hors sujet, mais j’aime bien évoquer ce sujet quand on parle véganisme)

Si j’interprète bien votre message, vous partez du principe que les australopithèques sont nos ancêtres ?
Soit la thèse de Darwin sur la théorie de l’évolution ? Australopithèque > Homo habilis > Homo erectus > Homme de Neandertal > Homo sapiens.
Cependant Darwin, dans son propre livre, a plusieurs fois affirmé qu’il était possible que sa théorie parte en fumée si certaines objections se présentaient. Or, il y en a scientifiquement parlant (je ne les ai plus en tête, je pourrais les retrouver si vous voulez).

Que pensez-vous alors de la théorie (théorie = modèle explicatif d’une réalité), des Anatomically Modern Humans (AMHs) marquant il y a 200 000 ans  la sous espèce : Homo Sapiens ? Que la comparaison génétique entre néandertalien et nous démontraient que l’ADN ne matchait pas pour déterminer que c’était nos ancètres ?
La théorie de la fusion du chromosome 2 qui pourrait expliquer la différence de notre espèce ? Comment et pourquoi c’est arrivé ?

Alors, loin de moi l’idée de prétendre que ce soit la vérité, mais dites vous bien que certaines (modernes) découvertes démontrent que des théories enseignées à l’école ou véhiculées dans les médias mainstream sont parfois obsolètes et fallacieuses.

Edit : Dernière intervention de ma part sur le sujet. Même si j’aime beaucoup être challengé ou challenger les autres sur leurs croyances, le sujet du thread n’est pas respecté et j’en suis désolé.

Edit 2  : @Faith, merci pour votre retour #66.
Comme annoncé, je n’ai pas les moyens de vérifier ces thèses par moi même, donc je suis ouvert à toute explication réfutant de manière logique ce que je présente. C’est pour cela que je m’efforce d’être le plus prudent dans mes déclarations.
Beaucoup de mes anciennes croyances se sont effondrés avec le temps soit par l’intermédiaire de mes propres expériences soit par des raisonnements logiques et des éléments factuels démontrant le contraire.

Cependant détrompez-vous, le but de mon message était de définir un exemple d’information ou de théorie largement répandu dans le monde mais ne correspondant pas forcement à la réalité. Dans ce cas, c’était sans doute maladroit de ma part d’aborder le sujet de Darwin (qui n’est pas spécialement dans mon cercle de compétence). Mais l’idée était là.

Ensuite, la forme de votre réponse pourrait donner un sentiment de condescendance : "spécialiste" vs non spécialiste. Mais loin de moi l’idée de vous juger.
Si vous pouvez me communiquer en PV, l’argumentation expliquant votre point de vue, je serais preneur. Je ne souhaite pas pas polluer d’avantage cette file, à moins que vous ayez l’amabilité de créer un nouveau topic.

Faith a écrit :

Les termes que vous choisissez indiquent que vous appartenez à une catégorie de personne ne connaissant pas la théorie de Darwin, encore moins les évolutions de sa théorie (parce Darwin, tout brillant qu’il était, reste l’homme de son temps et ne disposait pas de nos connaissances actuelles), mais qui en parle.
[…]
Le fait d’ignorer ces évolutions pour ne parler que du livre de Darwin, tout en allant citer des points super précis sur "la fusion du chromosome 2" est habituel dans une communauté que j’ai fui comme la peste il y a bien longtemps.

Edit 3 : Effectivement la source sur la bible que vous citez prête à sourire smile , laissez moi retrouver la source en question : Generation and annotation of the DNA sequences of human chromosomes 2 and 4 : Article : Nature
Le journal Nature est à ce qu’il parait plutôt sérieux. (honnêtement j’ai découvert récemment donc je ne peux pas juger).

Dernière modification par Zera (11/07/2017 14h42)

Hors ligne

 

#24 11/07/2017 13h58 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   216 

Zera a écrit :

Si j’interprète bien votre message, vous partez du principe que les australopithèques sont nos ancêtres ?
Soit la thèse de Darwin sur la théorie de l’évolution ?

Les termes que vous choisissez indiquent que vous appartenez à une catégorie de personne ne connaissant pas la théorie de Darwin, encore moins les évolutions de sa théorie (parce Darwin, tout brillant qu’il était, reste l’homme de son temps et ne disposait pas de nos connaissances actuelles), mais qui en parle.

Cependant Darwin, dans son propre livre, a plusieurs fois affirmé qu’il était possible que sa théorie parte en fumée si certaines objections se présentaient

Oui, ça s’appelle la science.
Un siècle et demi de travaux et de recherche ont permis d’affiner et de compléter l’ébauche que Darwin avait faite.
Le fait d’ignorer ces évolutions pour ne parler que du livre de Darwin, tout en allant citer des points super précis sur "la fusion du chromosome 2" est habituel dans une communauté que j’ai fui comme la peste il y a bien longtemps.

Mais vous avez parfaitement raison sur ce point:

mais dites vous bien que certaines (modernes) découvertes démontrent que des théories enseignées à l’école ou véhiculées dans les médias mainstream sont parfois obsolètes et fallacieuses

L’école vous a appris que la théorie de l’évolution considère les Homo comme ancêtres les uns des autres. C’est faux.
L’école vous a également appris qu’il n’existe aucun nombre tel que x² = -1  . C’est faux aussi.
Ces nuances s’apprennent plus tard, quand on se spécialise.

[edit]Une recherche sur "la fusion du chromosome 2" nous renvoie vers des sites comme "creation . com"

Because we can trust the Bible as real history, we know that all life was created about 6,000 years ago,
So did humans evolve from apes?  => Not enough time!

Dernière modification par Faith (11/07/2017 15h12)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#25 11/07/2017 14h59 → Légumes bios, surgelés, en conserve, frais ? (légumes bios, légumes en conserve, légumes frais, légumes surgelés)

Membre
Réputation :   127 

Vibe a écrit :

Quand au bio c’est parfois une grosse arnaque : quand je vois que le saumon fumé bio (d’élevage donc) est à 75 € le kg tandis que le saumon fumé sauvage (bien rouge, sans graisse avec un goût divin) est à 60 € le kg on marche sur la tête !

Sur ce point, on est plutôt d’accord.
Mais comparativement parlant, la comparaison adéquat se fait entre le saumon d’élevage conventionnel et l’élevage bio.
Le sauvage est dans une catégorie différentes. (un peu comme comparé un cochonglier et un cochon bio)
Sinon en plus local, vous avez la truite, qui est moins nocive pour l’environnement. (poisson sensible à la qualité de l’eau)

koldoun a écrit :

Pour le bio : cela me fait penser à l’arnaque du miel bio en Belgique… c’est probablement la même chose en France, mais de mon si petit pays en tout cas, celui qui affirmera qu’il peut tracer un cercle de 10km de rayon autour de ses ruches, et que dans le cercle tracé il n’y a pas une seul goutte de pesticide… je rigole…

La norme est  assez stricte en France.
Entre autre, plus de 3km de zone traités, de points de pollutions, pas de nourrissage au sucre, cadre en cire,  etc.

D’ailleurs, c’est tellement strict que seulement 300 apiculteurs ont la norme bio en France.
Sur près de 4000 apiculteurs pros  ayant plus de 50 ruches (et sur près de 50.000 apiculteurs en tout)

pvbe a écrit :

Il est difficile de se nourrir de manière équilibré uniquement avec des végétaux, vous devrez passer beaucoup de temps à calculer et à rechercher dans le monde végétal tous les ingrédients nécessaire à vos apport en acides aminés, que vous trouvez dans n’importe quel morceaux de viande.

Et l’animal qui a produit la viande les a trouvé où les nutriments ?
Pour la vitamine B12 qui est un classique du végétarien, on complémente les animaux pour qu’il n’en manque pas.
Sinon un régime bien suivi et bien pensé permet de pallier ses problèmes. (après, je n’ai pas analysé en détail, je suis plus  flexitarien que végétarien)
Sinon, pour votre second exemple, je ne critiquerai rien, les termes grossiers sont interdits sur le forum.
Mais par exemple le lait de soja (et le soja en général) est déconseillé aux femmes enceintes, allaitant et aux enfants de moins de 3 ans, lié entre autre à la présence de simili-hormone.
Donc faire ce qui est déconseillé est une bonne solution pour avoir des problèmes. wink

Zera a écrit :

Si j’interprète bien votre message, vous partez du principe que les australopithèques sont nos ancêtres ?
Soit la thèse de Darwin sur la théorie de l’évolution ? Australopithèque > Homo habilis > Homo erectus > Homme de Neandertal > Homo sapiens.

Pour être précis, même pour le néanderthal, il y a un doute sur la filiation direct.
Actuellement, l’hypothèse est plus celle d’espèces voisines qui par moment s’est mélangé.
Un peu comme l’ane et le cheval en caricatural.
Un article en parlant par exemple

Sinon, pour revenir au sujet, il est vrai que manger cru et bio permet d’aller plus vite en cuisine.
D’où l’intérêt de manger des salades, pratique et de saison en ce moment! wink

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech