Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 14/04/2016 18h40 → Mediawan : investir dans un SPAC (investissement, mediawan, niel, pigasse, sp, spac, xavier)

Banni
Réputation :   -3 

Bonjour,

J’ai lu cet article sur Boursier.com, j’aurai souhaité avoir vos opinions sur ce produit.
Le concept me semble intéressant mais ou trouver des Spac ou des codes ISIN de Spac US (en France il n’y en a pas eu depuis 2013). ?
Ai-ce un coup de publicité ou une réelle opportunité ce Médiawan ? Et ne peut-on pas penser que le cours de l’introduction soit surévalué comme celui de beaucoup d’actions ? 

Boursier.com a écrit :

Peu connues en France, ces structures permettent au public d’accéder au monde du private equity via la Bourse. Xavier Niel et Matthieu Pigasse viennent d’en lancer une, baptisée Mediawan

Spac. Cet acronyme peu connu en France pourrait bien agiter le marché dans les prochains mois. Xavier Niel (le patron de Free), Matthieu Pigasse et Pierre-Antoine Capton (fondateur de Troisième Œil Productions) viennent de lancer leur Spac, baptisé Mediawan. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Le terme Spac désigne un « special purpose acquisition company », c’est-à-dire une société dédiée spécifiquement à une acquisition.

Fonctionnement

Concrètement, un Spac est une structure cotée en Bourse dans le but de faire une acquisition. Au moment de sa cotation, elle n’est donc qu’une coquille vide. Contrairement à une introduction en Bourse classique, les fonds recueillis auprès du public ne sont pas attribué à un projet précis (financement de matériel, remboursement de dettes…). Dans un Spac, les fonds levés sont conservés sous forme de cash en vue de financer ultérieurement l’acquisition en question.

Dans le cas de Mediawan, les fondateurs indiquent vouloir réaliser une ou plusieurs acquisitions. Pour y parvenir, Mediawan lèvera entre 250 et 300 millions d’euros, avant d’être cotée sur le compartiment professionnel d’Euronext Paris.

Historique

Apparus dans les années 1990 aux Etats-Unis, les Spac ont connu un regain d’intérêt au début des années 2000. Bien implantés outre-Atlantique, ils ont aussi fait leur apparition en Europe en 2007. En revanche, ils restent peu connus du public en France. D’ailleurs, lorsque le groupe Wendel a choisi de lever 200 millions d’euros par ce moyen en 2010 (Helikos), il s’est tourné vers Francfort.

Acquisition

Bien entendu, attirer les investisseurs sur une simple promesse n’est pas chose aisée. Pour convaincre le public, les Spac doivent respecter quelques règles de fonctionnement. Lors de l’introduction en Bourse, les investisseurs connaissent donc les principaux critères de l’acquisition visée : secteur d’activité, taille indicative de l’opération, ratios de rentabilité souhaités… Comme son nom l’indique, Mediawan vise le secteur des médias et du divertissement, au travers d’entité présentant un fort potentiel de création de valeur.

Les Spac s’engagent aussi sur un horizon pour réaliser l’acquisition. Passé ce délai, si aucune opération n’a été engagée, les fonds récoltés sont reversés aux investisseurs. Mediawan devra réaliser sa première acquisition dans les 24 mois et avoir employé au moins 75% des fonds levés.

Intérêts des Spac

Le principal intérêt des Spac est de permettre au public de réaliser des opérations de private equity (non coté) en passant par la Bourse. Les investisseurs bénéficient ainsi de toutes les garanties offertes par les sociétés cotées (notamment en termes de réglementation et d’information) et peuvent par la suite échanger facilement des titres.

L’autre grand avantage des Spac concerne leur capacité à agir vite. Disposant d’importantes réserves de cash une fois introduits en Bourse, ils peuvent saisir rapidement des opportunités… beaucoup plus vite en tout cas que s’il fallait réaliser une levée de fonds après avoir identifié la cible.

Inconvénients des Spac

En investissant dans un Spac, le souscripteur achète avant tout une promesse, avec toutes les incertitudes que cela comporte. Même si les actionnaires sont traditionnellement consultés au moment de réaliser l’acquisition, la visibilité sur cette acquisition à venir est faible au moment de l’introduction.

L’expérience et la renommée de l’équipe de management sont donc primordiales dans ce domaine. On peut penser en tout cas que les noms de Xavier Niel et de Matthieu Pigasse constitueront des arguments de poids.

Reste qu’un management de qualité a aussi un coût. Les investisseurs ne doivent donc pas négliger la dilution causée par les rémunérations en titres promises aux équipes dirigeantes.

Dernière modification par azorgues (14/04/2016 18h43)

Mots-clés : investissement, mediawan, niel, pigasse, sp, spac, xavier

Hors ligne

 

#2 14/04/2016 19h42 → Mediawan : investir dans un SPAC (investissement, mediawan, niel, pigasse, sp, spac, xavier)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   209 

C’est assez particulier en effet.
Non le SPAC, qui peut avoir son utilité, mais celui-ci précisément.

Chacun a des actifs dans le secteur visé, mais ne veulent pas les apporter à la structure.
Regrouper ces actifs auraient pu générer des synergies, mais ce n’est pas l’objectif ici.

Vont-ils acheter à prix d’or avec cette structure leurs propres actifs ? ça me paraît assez tordu.

Autre problème, ou questionnement. Le secteur visé.
Quand on voit Bolloré qui se débat dans tous les sens pour essayer de créer quelque chose avec la sphère Vivendi-Canal, Publicis, Lagardère et cie qui ne font pas des merveilles, quel potentiel sur ce secteur déjà bien compliqué ?

Ou bien ils ont un actifs bien précis en tête dont ils veulent prendre le contrôle ?

Hors ligne

 

#3 15/04/2016 10h56 → Mediawan : investir dans un SPAC (investissement, mediawan, niel, pigasse, sp, spac, xavier)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1844 

A part le fait que ce soit coté, le principe est exactement le même qu’un FCPI, la défiscalisation en moins et peut-être la transparence en plus.

Hors ligne

 

#4 15/04/2016 11h16 → Mediawan : investir dans un SPAC (investissement, mediawan, niel, pigasse, sp, spac, xavier)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   75 

Certes il n’y a pas de défiscalisation mais Mediawan sera peut-être éligible en PEA ?

Hors ligne

 

#5 15/04/2016 11h48 → Mediawan : investir dans un SPAC (investissement, mediawan, niel, pigasse, sp, spac, xavier)

Membre
Réputation :   24 

Quelques chiffres tirés du Monde :
Investissement minimum 1 M€, donc pas pour tout le monde.
Les 3 fondateurs investissent chacun 2 M€, donc 6 au total et ont 20 % des actions.
Ils ont l’intention de lever 250 M€ (pouvant monter à 300 M€)

20 % de 250 = 50
Les fondateurs sont donc nettement avantagés par rapport aux autres investisseurs.
Ce qu’ils apportent à 3 en dehors des 6 M€ vaut-il vraiment 44 M€ ?

Hors ligne

 

#6 16/04/2016 08h45 → Mediawan : investir dans un SPAC (investissement, mediawan, niel, pigasse, sp, spac, xavier)

Banni
Réputation :   -3 

Le ticket minimum d’entrée est effectivement très important. C’est dissuasif pour ma part…

Aux US, pour les Spac , faut-il un million ? En connaissez vous d’autre que Madiawan ?

Ou effectivement, il vaut peut-être mieux se rediriger vers un FCPI classique…

Hors ligne

 

#7 23/05/2016 16h22 → Mediawan : investir dans un SPAC (investissement, mediawan, niel, pigasse, sp, spac, xavier)

Membre
Réputation :   51 

SUR BINCK, mediawan apparait quand on fait une recherche sur le CTO, mais pas sur le PEA.

Hors ligne

 

#8 23/05/2016 21h34 → Mediawan : investir dans un SPAC (investissement, mediawan, niel, pigasse, sp, spac, xavier)

Membre
Réputation :   35 

De nombreux investisseurs célèbres utilisent ce genre de montages. Entre autres,Wilbur Ross est un spécialiste des SPAC qui sont un bon moyen d’investir a ses cotés. Wilbur Ross lance un SPAC Ce genre d’investissement est vraiment un vote de confiance dans le management, car souvent les frais de gestion qui s’accompagnent de frais de performance sont prohibitifs.Et, par exemple, il aurait mieux valu pour le moment éviter Atlas Mara,une coquille lancée par Bob Diamond pour investir dans le secteur bancaire en Afrique. Un autre risque important est les conflits d’intérêt. Ces grands investisseurs ont souvent plusieurs structures pour investir. Il faut se demander s’ils ne vont pas privilégier ces autres véhicules ou se servir du SPAC pour se débarrasser d’actifs encombrants.

Dernière modification par BullAndBear (23/05/2016 21h36)

Hors ligne

 

#9 02/02/2017 18h04 → Mediawan : investir dans un SPAC (investissement, mediawan, niel, pigasse, sp, spac, xavier)

Membre
Réputation :   20 

Mediawan a fini par réaliser sa première acquisition en rachetant Groupe AB, connu notamment pour avoir produit " Hélène et les garçons ", pour 270 millions d’euros.

Le but affiché par Mediawan; dont le management annonce avoir d’autres emplettes de prévues en Europe; est de devenir un leader en termes d’offre et de distribution de contenus.

Source :

Mediawan rachète Groupe AB et veut construire un leader européen de la fiction

Hors ligne

 

#10 27/06/2017 15h40 → Mediawan : investir dans un SPAC (investissement, mediawan, niel, pigasse, sp, spac, xavier)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   79 

Bonjour,

Savez-vous si Mediawan est éligible au PEA ?

Il l’est d’après le site Investir Les Echos.fr, ce qui n’est pas le cas pour ABC Bourse.

Hors ligne

 

#11 10/01/2018 18h01 → Mediawan : investir dans un SPAC (investissement, mediawan, niel, pigasse, sp, spac, xavier)

Membre
Réputation :   

Bonjour tout le monde
    L’action y est éligible , et sans aucun minimum….!!!!
Je viens d’en acheter 40, dans mon PEA.(Bourse Direct)

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#12 16/01/2018 09h41 → Mediawan : investir dans un SPAC (investissement, mediawan, niel, pigasse, sp, spac, xavier)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   74 

Mediawan fait plus de 9% depuis le début de l’année.
Avec l’achat des trois projets annoncés hier, dont le pôle TV d’EuropaCorp accélère.
D’autres acquisitions sont dans le pipeline.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par niceday (16/01/2018 09h41)

Hors ligne

 

#13 21/02/2018 12h47 → Mediawan : investir dans un SPAC (investissement, mediawan, niel, pigasse, sp, spac, xavier)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   74 

Un communiqué Reuters concernant le succès de la série France 2,  « LES BRACELETS ROUGES ».
Je n’ai pas vu la série, mais mes parents adorent et le public aussi.

MEDIAWAN : GRAND SUCCÈS D’AUDIENCE POUR « LES BRACELETS ROUGES », DONT LA DEUXIÈME SAISON EST DÉJÀ EN PRÉPARATION

Regulatory News:

Paris, le 21 février 2018, suite aux récentes annonces de rapprochements avec le groupe Makever, Mediawan (Paris:MDW)(mnémonique : MDW – ISIN : FR0013247137), plateforme indépendante de contenus audiovisuels en Europe, se félicite des audiences remarquables de la série « Les Bracelets Rouges » produite par Véronique Marchat (VEMA Production, filiale du groupe Makever), réalisée par Nicolas Cuche et adaptée par Marie Roussin :
• TF1 ressort largement en tête des audiences sur la saison avec 6,5M de téléspectateurs en moyenne sur la saison et une part d’audience de plus de 25%;
• La série aura vu son audience progresser à chaque soirée, avec un final record le 19 février réunissant 6,2 M de téléspectateurs en audience veille;
• Un format qui touche un public plus jeune, avec 40% de part d’audience sur les 15-24 ans et 34% sur les femmes responsables des achats de - 50 ans lors de la dernière soirée ;
• La deuxième saison est actuellement en cours d’écriture. Le tournage est prévu au printemps 2018.

Les Bracelets Rouges relate l’histoire de jeunes patients, Thomas, Clément, Roxanne, Medhi et Sarah qui forment la bande des Bracelets Rouges, bien décidés à vivre à fond leur vie d’adolescents même si elle se passe à l’hôpital. L’amour, les trahisons, les rechutes et les guérisons mettront leur amitié à rude épreuve.

Cette fiction est un récit autobiographique, celui de l’auteur, Albert Espinosa, qui a affronté 3 cancers, entre 14 et 24 ans, et a passé plusieurs années à l’hôpital avec ceux qu’il appelle "les siens".

L’une des forces de cette série est l’interprétation des jeunes acteurs - Audran Cattin, Tom Rivoire, Louna Espinosa, Esther Valding et Azize Diabate - qui portent la série, accompagnés de figures familières au grand public (de Mickaël Youn à Cristiana Reali).

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par niceday (21/02/2018 12h47)

Hors ligne

 

#14 03/03/2018 09h48 → Mediawan : investir dans un SPAC (investissement, mediawan, niel, pigasse, sp, spac, xavier)

Membre
Réputation :   20 

Depuis ses débuts, Mediawan a bien étoffé ses contenus.

Dans leur communiqué du 15 Janvier, on pouvait lire :

Mediawan a écrit :

"Discussions exclusives pour l’acquisition de 60% de Mon  Voisin  Productions, société créée par Dominique Besnehard et Michel Feller à l’origine notamment de la série «Dix Pour Cent»"

https://mediawan.fr/wp-content/uploads/ … iction.pdf

Pour l’avoir vue en intégralité, la série en question est d’une excellente qualité et n’a rien à envier à de grosses productions américaines (du genre Suits, l’ambiance est un peu la même). C’est aussi l’avis de quelques uns de mes amis hollandais et allemands qui l’ont vue sur Netflix, donc je pense que la série fonctionne bien même hors de France.
Si les projets qui suivent sont de même facture, je suppose que le niveau d’audience et des retombées financières logiques devraient suivre.

Parallèlement à ça, j’ai fait une sérieuse étude de marché concernant les contenus jeunesse de "ON Kids & Family" -comprendre: j’ai passé un après-midi baby-sitting avec mes petits cousins et leurs amis, tous âgés de 6 à 10 ans, à discuter de leurs dessins animés préférés.

Joining Forces with ON kids & family

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Miraculous, le Petit Prince ou les dessins animés à base de PlayMobil semblent être très populaires au sein de cette tranche d’âge.

Enfin, l’approche de Mediawan consistant à prendre une participation majoritaire dans leurs rachats en laissant une part du capital aux dirigeants fondateurs n’est pas sans évoquer un peu celle de BRK, j’apprécie ce point.

Disclaimer : Pas (encore) d’actions MDW.

Hors ligne

 

#15 18/05/2018 16h15 → Mediawan : investir dans un SPAC (investissement, mediawan, niel, pigasse, sp, spac, xavier)

Membre
Réputation :   

Du neuf sur Mediawan :

Le 16 mai 2018
https://www.boursier.com/actions/actual … 65199.html

boursier.com a écrit :

Mediawan annonce aujourd’hui avoir signé les accords définitifs en vue de la prise d’une participation de 51% dans ON Entertainment et annonce également son chiffre d’affaires consolidé au 1er trimestre 2018.

En tout cas aujourd’hui il y a du volume, avec une pointe à +6%

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#16 18/05/2018 18h40 → Mediawan : investir dans un SPAC (investissement, mediawan, niel, pigasse, sp, spac, xavier)

Membre
Réputation :   28 

Pour les amateurs d’effet levier, il y a les bons de souscription  (uniquement sur CT). 2 bsa permettent d’acquérir une action à 11.50 €. Ils ont clôturé à 1.06 € aujourd’hui.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#17 20/05/2018 11h08 → Mediawan : investir dans un SPAC (investissement, mediawan, niel, pigasse, sp, spac, xavier)

Membre
Réputation :   17 

Synthèse Mediawan et intérêt du BSA

These d’investissement :

L’idée est qu’après 10 ou 15 ans de développement des "tuyauteries" 2000/2015: 3G, 4G, bientot 5G, fibres, box, réseau divers, apparition d’acteurs comme Free, Netflx ou Altice etc, tous les grands fournisseurs et opérateurs télecom vont devoir acheter des contenus et lancer une grande bagarre d’acquisition de ces contenus afin de contenter (et retenir) une clientèle de plus en plus exigeante.

On est parti pour 10 ans de bagarre pour le contrôle de ces contenus. C’est bagarre va toucher les contenus cinéma, séries mais aussi jeux vidéo (à base exclusivité). Des sociétés comme Xilam (envolée car développement de séries pour enfants à sucés) ou Focus Home (qui pourrait être racheté un jour ou l’autre) s’inscrivent dans la même mouvance (recherche de contenus prime)

Visionnaires , les 3 fondateurs (Niel, Pigasse, Capton) ont décidé de se positionner dans le premium pour répondre à cette demande…..Il pourrait mettre en place un leader Européen du contenu premium qui culminera sur les années 2020/2025.

L’acquisition d’AB production et la prise de participation dans plusieurs acteurs dynamiques sont les premières pierres à cette envolée.
Il faut bien comprendre que les synergies dans ce type de business sont légions et que l’agglomération de sociétés de contenus crée des économies sur les coûts et des accélérateurs sur les produits (même canaux de distribution, même circuit de vente, capacité à "pousser" une série ou une autre)

Mediawan BSA ( FR0013128907 - MDWBS)

C’est un produit qui est ultra intéressant pour accompagner l’envolée possible de Mediawan

Pourquoi ?
2 BSA permettent d’acheter 2 actions à 11.5 Euros jusqu’en avril 20222.

1/ Son prix
L’action a frolé les 14 euros vendredi 18 mai 2018.
A 14€, le BSA vaut théoriquement : (14-11.5)/2 = 1.25 Euros.

On pouvait l’acheter vendredi à 1.06 euros………

2/ Sa longueur
En réalité, la durée pour convertir est longue (4 ans encore). C’est à dire qu’il y a une valeur temps absolument pas pricé dans les cours du jour………..

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech