Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Mint sur nos screeners actions.

#51 14/04/2021 09h08

Membre (2017)
Réputation :   50  

Ou simplement retard lié à la pandémie…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain Total Energie : 111 590 928

Hors ligne Hors ligne

 

#52 23/04/2021 16h14

Membre (2015)
Réputation :   14  

C’était certainement lié à la nouvelle manière de compte le CA annuel.

A noté qu’un concurrent direct (ekwateur) est en train de faire les process pour rentrer en bourse. La valo n’est pas encore communiqué, mais au dernier BP elle était de 75M.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#53 26/04/2021 11h04

Membre (2017)
Réputation :   50  

Oui le retard de publication est sans doute lié à des régularisations sur des relevés de compteur…

Sinon les résultats sont donc tombés et disponible ici
Chiffre d’affaire en hausse de 85 % à 64 Millions
EBITDA multiplié par 3,6.
Résultat net à 2 millions d’euros. (légère perte sur le second semestre due à la baisse de la marge brute sur la vente d’électricité, au fort recrutement de personnel nécessaire à la croissance et à la forte hausse des dépense de marketing pour acquérir des nouveaux clients)
120 000 client électricité à fin 2020
La trésorerie nette de dette est de 22 millions traduisant la bonne génération de cash et un BFR négatif sur une activité en croissance.
L’activité gaz a été lancée et devrait acquérir de nouveaux clients.
L’acquisition client continue à un rythme soutenu laissant présager une nouvelle forte croissance sur 2021 et les années suivantes…
Mint est très bien placé pour performer dans les prochaines années (classé meilleur fournisseur d’énergie, une des offres les plus attractives du marché en terme tarifaire, un groupe d’actionnaire petit porteur très engagé)

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain Total Energie : 111 590 928

Hors ligne Hors ligne

 

#54 15/06/2021 17h28

Membre (2020)
Réputation :   10  

Bonjour,

Très satisfait de Mint jusqu’à maintenant, je commence à déchanter.

En cause les révisions tarifaires à leur bon vouloir, dixit les conditions générales :

CGV Mint

et le passage suivant :

ART. 14 - ÉVOLUTIONS CONTRACTUELLES
Le Fournisseur pourra modifier à tout moment les conditions contractuelles du Client. Ces modifications seront applicables au Contrat, sous réserve d’avoir été communiquées par voie électronique au Client au moins un mois avant leur entrée en vigueur. En cas de non-acceptation des modifications contractuelles, le Client pourra résilier le Contrat sans frais ni pénalités, dans les conditions prévues à l’article 10.1. Il est toutefois précisé que ces dispositions ne s’appliquent pas aux modifications du Contrat imposées par la loi
ou le règlement.


Pour faire simple, j’ai souscrit un contrat chez Mint en juin 2019 avec les fameux -17% vs le tarif réglementé.
En juin 2021 je fais le bilan suivant : pour mon cas précis, ce n’est plus -17% mais -4% environ…

Comme dirait l’autre, les promesses n’engagent que ceux qui les croient.

Je vais toutefois continuer à leur faire part de mon mécontentement car sauf avoir mal regardé, je n’ai pas souvenir d’avoir reçu une quelconque information de leur part sur une modification des conditions contractuelles.

Je tenais à partager ce constat dans cette file car j’apprécie le forum et ses intervenants, j’espère que cela vous sera utile et n’hésitez pas à vérifier vos tarifs actuels vs ceux que vous aviez au démarrage.


Travailler pour vivre ? Vivre pour travailler ? Ne plus travailler ? Faites votre choix

Hors ligne Hors ligne

 

#55 15/06/2021 18h38

Membre (2015)
Réputation :   81  

Gugnir a écrit :

Pour faire simple, j’ai souscrit un contrat chez Mint en juin 2019 avec les fameux -17% vs le tarif réglementé.
En juin 2021 je fais le bilan suivant : pour mon cas précis, ce n’est plus -17% mais -4% environ…

Attention, remarque qui peut paraitre bête mais le tarif réglementé évolue. A la hausse comme à la baisse.

si le tarif réglementé actuel a augmenté vous avez toujours les -17% mais sur ce nouveau tarif.

C’est pour cette raison que c’est très difficile de comparer sur une année entière un fournisseur à un autre vu que le tarif baisse ou augmente au fil de l’année (sauf contrat à tarif bloqué). La seule manière de comparer les fournisseurs entre eux c’est de comparer à un moment T, le prix TTC de l’abonnement et le prix TTC du kwh.

Je vous suggère donc de regarder le verso de votre dernière facture et de comparer les prix HT ou TTC aux même prix chez la concurrence.

Dernière modification par Lebnet (15/06/2021 18h39)


Parrainage Yomoni - Parrainage WeSave : KL031F - Parrain pour plusieurs banques en ligne et assureurs (Linxea, Mes Placements, etc), MP pour infos.

Hors ligne Hors ligne

 

#56 15/06/2021 18h43

Membre (2020)
Réputation :   10  

Mes comparaisons se basent bien sur le tarif réglementé avec ré-évaluation.


Travailler pour vivre ? Vivre pour travailler ? Ne plus travailler ? Faites votre choix

Hors ligne Hors ligne

 

#57 09/10/2021 23h52

Membre (2021)
Réputation :   57  

La situation actuelle est très compliquée pour les fournisseurs d’électricité dits alternatifs qui ne produisent pas d’électricité.
L’augmentation insoutenable des prix du gaz et le gel des tarifs de vente initié jusqu’aux élections par Macron (illégal ?) sont des événements avec de très graves conséquences pour ces sociétés. Lorsque les contrats sont à prix fixes la perte sèche est violente tandis que lorsque les tarifs sont réévalués, le risque est grand de perdre des clients acquis à prix d’or à coûts de rabais.
La consommation de trésorerie doit être hallucinante pour ces sociétés, beaucoup n’y survivront pas.
Ekwateur qui a tenté récemment de s’introduire sur une valorisation délirante doit s’en vouloir de s’être vue plus grosse que le boeuf car une injection de cash va être probablement nécessaire pour survivre.

Hors ligne Hors ligne

 

#58 10/10/2021 09h49

Membre (2012)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   254  

Vous avez bien raison.
Cependant Mint possède une trésorerie d’au moins 6 M€ qui devrait amortir le choc.
Et surtout, ses contrats sont révisables et lui permettent de répercuter les hausses de prix du tarif réglementé plus ou moins rapidement suivant les contrats.

Le risque que je vois pour Mint est la perte d’abonnés qui sont actuellement en train de se ruer vers EdF qui n’a pas (encore) relevé ses tarifs.

L’amputation  de trésorerie qui va s’ensuivre risque de décaler voire même d’obérer les projets de construction de centrales par la société.

La sanction du marché me semble quand-même bien sévère.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#59 10/10/2021 11h36

Membre (2011)
Top 10 Expatriation
Réputation :   79  

Si Mint a fait une perte aussi élevée au H1 c’est qu’une partie du portefeuille client n’était pas hedgée, et le cash drain pourrait être beaucoup, beaucoup plus important entre le début du H2 et la fin de l’hiver en mars. Le gaz TTF Q1-22 a presque triplé entre la date d’arrêts des comptes H1 et maintenant, et l’électricité sur les marchés de gros a suivi.

Regardez le nombre de suppliers qui ont bu la tasse au UK, ça vous donnera une idée de ce qui peut se passer. L’énorme souci avec les petits distributeurs sous-capitalisés sur des activités à faible marge c’est que le management a en fait une incitation à ne pas hedger complètement (outre le fait que le hedge parfait n’existe pas) : s’ils sont dans le bon sens ils vont faire beaucoup plus d’argent que ce qu’une marge normale produirait, dans le mauvais sens la boite coule et les coûts de reprise des clients sont socialisés.

Hors ligne Hors ligne

 

#60 11/10/2021 08h36

Membre (2012)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   254  

De quoi parlez-vous avec le "hegde client" ?

Que les fournisseurs anglais "boivent la tasse" car ils ne peuvent répercuter la hausse du gaz n’est guère étonnant. Il faut comparer ce qui est comparable. Ne mettez pas tout le monde dans le même sac.

Ce qui fait un des intérêts de Mint c’est précisément ses contrats (les avez-vous lus ?) et sa trésorerie. Le décalage de cette répercussion a fait que le S1 a été très mauvais pour Mint (et le S2 risque de ne pas être bon non plus). Mais 2022 devrait être bon. Le risque c’est qu’EdF conserve encore longtemps des tarifs très bas.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#61 11/10/2021 18h48

Membre (2021)
Réputation :   57  

Par hedger les clients, on entend acheter des futures pour chaque nouveau client qui souscrit afin de ne pas être à la merci du prix spot.
Les chutes des deux dernières séances sont sévères mais le risque aussi.
Le tout est de savoir comment mint hedge ses clients.
J’espère pour eux qu’ils le faisaient un minimum car si la Russie ne remet pas plus de gaz, que nos moulins à vent ne tournent toujours pas et qu’il se met à faire plus froid alors ce sera le dépôt de bilan pour les acteurs qui ont pris trop de risques.

Hors ligne Hors ligne

 

#62 11/10/2021 19h32

Membre (2011)
Top 10 Expatriation
Réputation :   79  

Oui. Le ton~ de l’extrait ci-dessous suggère qu’ils ne sont probablement pas bien couverts pour la moitié de fourniture qu’ils n’obtiennent pas d’EDF via le nucléaire régulé, sinon la hausse des prix aurait causé une fuite de cash mais pas une grosse perte.

Il reste dans les 6 M€ de capitaux propres après la perte de 2.5 M€ en H1-21, et ils doivent encore fournir leurs clients à des coûts prohibitifs tout cet hiver - pour moi les CP peuvent passer largement négatif. Un coup d’oeil au comparateur de la CRE vous montrera qu’ils ont augmentés leurs prix pour être sûrs de ne pas récupérer de nouveaux clients à court terme…

Hors ligne Hors ligne

 

#63 11/10/2021 21h45

Membre (2013)
Réputation :   233  

Bonsoir à tous,

@Kmo, je suis 100% d’accord avec vous.

Voici ma reflexion sur le sujet.

1. Mint est une belle histoire boursière (recente).
Je pense que l’entreprise a beneficié d’astres alignés sur un passé recent, et qu’elle est devenue un joli symbole de recovery boursiere.- Historiquement on parle de Budget Telecom..

2. Je trouve que le positionnement commercial de leur offre c’est du « bullshit », soit disant de l’électricité « green » alors que ce ne sont « que » des grossistes en électricité.
Celle-ci est acheté à EDF sur le marché puis revendue à des consomateurs trop crédules ou avides de green washing.

Je suis un peu rude dans mes propos, car je trouve leur positionnement vraiment malhonnete.
L’electricité est fongible, si je passe chez eux, c’est la même électricité qu’un autre fournisseur et me faire croire que c’est « green » c’est pas bien.

La valorisation de Mint m’etait incompréhensible il y a peu, et cela est encore le cas :
Avec 8me de CP et une capi de pres de 60me ca me semble dingue pour un revendeur. (à l’époque de l’offre à 10)
Cela représente 52me de « goodwill » uniquement justifié par une force commerciale basée sur un mensonge :
« electricité verte »

Nous entendons parlé de la hausse du prix spot depuis quelques jours/semaines.

Les résultats publiés récement sont ceux au 30/06… la perte est déjà dingue.
Depuis il y a l’été : Piscine, clim et le debut de l’automne.
Winter is coming et le prix ne baisse pas.

Je pense que la boite à l’heure actuelle est certainement très proche du dépot de bilan.

L’offre gaz est sortie il y a peu et le problème est le même, voire ++

Si la boite arrive à se sortir de cet épidose au niveau financier, commercialement ca sera très dur et très long.
Le goodwill sera donc injustifié et la capitalisation proche des CP… soit pas grand chose.

A fuir (je pense).

Hors ligne Hors ligne

 

#64 29/10/2021 10h09

Membre (2019)
Réputation :   39  

Communiqué de la société :

Tréso nette à fin sept: 26,7 M€
Près de 100% des positions élec. couvertes pour 2021
Confiant dans l’objectif de 100 M€ de CA HT
Résultat d’exploitation proche de l’équilibre
Ambition de consolidation

MINT (EPA:ALBUD) Des fondamentaux solides dans un contexte de flambée des prix de l?énergie

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#65 29/10/2021 12h14

Membre (2021)
Réputation :   57  

Le cours flambe à +30% !
Ce qui m’étonne c’est qu’ils déclaraient une trésorerie nette d’endettement de 17.7M€ à fin juin 2021 ?
Ils ont réussi à générer 9M€ en 3 mois ? Ca me paraît énorme…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #66 29/10/2021 13h37

Membre (2011)
Top 10 Expatriation
Réputation :   79  

Le cash inattendu peut venir des marges sur les couvertures. Le plus important dans le communiqué c’est qu’ils ont couvert l’hiver, et trouvé auprès des banques de quoi financer les marges pour ces couvertures :

[url=http://www.webdisclosure.com/finance/stocks/mint/news/1020053.html]Mint[/url] a écrit :

A la faveur d’une trésorerie conséquente (26,7 MEUR à fin septembre) et d’un actionnariat renforcé en début d’année, les partenaires bancaires ont réaffirmé leur confiance dans le business plan de Mint. Mint a ainsi
augmenté ses garanties en faveur de ses fournisseurs d’électricité permettant d’atteindre un taux de couverture à près de 100% pour ses besoins en électricité pour cet hiver. Mint est désormais protégé de la
volatilité extrême des prix de gros de l’électricité constaté depuis cet été.

Ils se sont couverts tard (le Q1-2022 devait déjà être à plus de 150 € en septembre sur les marchés de gros) mais leur stratégie est clairement de faire payer le plus possible les clients en espérant qu’un maximum parte pour qu’ils puissent se refaire sur la revente des couvertures des Q4/Q1 et que les autres en tarif online payent trop, cf. les réactions scandalisées sur ce forum Que choisir. C’est mauvais pour l’image de marque mais ça pourrait sauver la boite, et même plus s’ils arrivent à garder un nombre significatif de clients passés à l’indexation spot tandis qu’ils reçoivent toujours une moitié de leur fourniture d’EDF au tiers de sa valeur (ARENH).

Hors ligne Hors ligne

 

#67 29/10/2021 13h57

Membre (2012)
Réputation :   55  

Pryx, le 11/10/2021 a écrit :

Je pense que la boite à l’heure actuelle est certainement très proche du dépot de bilan.

J’ai vu des entreprises plus proches de la faillite que Mint:
26M€ de trésorerie nette, 30 M€ de trésorerie brute, un REX 2021 prévu à l’équilibre voire dans le vert(cf itw de Khaled Zourray ce jour)  et un actionnaire principal EODEN qui dispose encore de plusieurs dizaines de millions € à investir sous la pédale…

Pryx, le 11/10/2021 a écrit :

La valorisation de Mint m’etait incompréhensible il y a peu, et cela est encore le cas :
Avec 8me de CP et une capi de pres de 60me ca me semble dingue pour un revendeur. (à l’époque de l’offre à 10)
Cela représente 52me de « goodwill » uniquement justifié par une force commerciale basée sur un mensonge :
« electricité verte »

Les actifs ne comprennent pas la trésorerie nette (certes en grande partie composée d’avances clients) et surtout la valeur du portefeuille clients…

Pour 2022, il faudra guetter une hémorragie éventuelle de clients…
Coté scénarios positifs, on est pas à l’abri non plus d’une décision politique sortie du chapeau pour venir en aide aux alternatifs, ou pourquoi pas d’un second tour d’EODEN…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par tigrou (29/10/2021 13h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#68 29/10/2021 14h05

Membre (2021)
Réputation :   57  

kmo a écrit :

Le cash inattendu peut venir des marges sur les couvertures. Le plus important dans le communiqué c’est qu’ils ont couvert l’hiver, et trouvé auprès des banques de quoi financer les marges pour ces couvertures :

[url=http://www.webdisclosure.com/finance/stocks/mint/news/1020053.html]Mint[/url] a écrit :

A la faveur d’une trésorerie conséquente (26,7 MEUR à fin septembre) et d’un actionnariat renforcé en début d’année, les partenaires bancaires ont réaffirmé leur confiance dans le business plan de Mint. Mint a ainsi
augmenté ses garanties en faveur de ses fournisseurs d’électricité permettant d’atteindre un taux de couverture à près de 100% pour ses besoins en électricité pour cet hiver. Mint est désormais protégé de la
volatilité extrême des prix de gros de l’électricité constaté depuis cet été.

Ils se sont couverts tard (le Q1-2022 devait déjà être à plus de 150 € en septembre sur les marchés de gros) mais leur stratégie est clairement de faire payer le plus possible les clients en espérant qu’un maximum parte pour qu’ils puissent se refaire sur la revente des couvertures des Q4/Q1 et que les autres en tarif online payent trop, cf. les réactions scandalisées sur ce forum Que choisir. C’est mauvais pour l’image de marque mais ça pourrait sauver la boite, et même plus s’ils arrivent à garder un nombre significatif de clients passés à l’indexation spot tandis qu’ils reçoivent toujours une moitié de leur fourniture d’EDF au tiers de sa valeur (ARENH).

Oui vous avez sûrement raison.
Par contre, ils n’ont précisé être couverts à 100% que pour la fin 2021 mais l’hiver dure jusqu’à mars 2022 ! Il est souvent le plus froid en janvier/février.
Leur stratégie va être de faire dégager le plus de clients avec des augmentations énormes pour revendre à prix d’or leurs couvertures à d’autres fournisseurs qui ne sont pas du tout couverts ou qui ont des contrats qu’ils ne peuvent pas rompre.
A court terme ça va sauver la boîte, après à moyen terme si les tarifs restent à ce niveau, ça va être très compliqué de retrouver des clients.

Dernière modification par ProfesseurShadoko (29/10/2021 14h06)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #69 29/10/2021 16h57

Membre (2011)
Top 10 Expatriation
Réputation :   79  

Dans l’extrait que je mettais en valeur il y a bien

Mint a écrit :

permettant d’atteindre un taux de couverture à près de 100% pour ses besoins en électricité pour cet hiver.

En pratique ils doivent encore commander l’ARENH pour 2022 le mois prochain donc incertitude sur la couverture complémentaire nécessaire, mais suite à une réaction de la CRE vue récemment, mécontente que les fournisseurs aient empoché le bénéfice des prix bas en 2020 et refusent de prendre en charge les surcoûts aujourd’hui, on devine le programme : gagner de l’argent en virant les clients pendant la période chère de cet hiver tout en obtenant des droits sur le nucléaire fonction des consommations annualisées + en revendant une partie des couvertures complémentaires. On peut s’attendre à ce que Mint redevienne un des moins chers en mars-avril pour reprendre des parts de marché et justifier sa commande d’ARENH 2022.

Hors ligne Hors ligne

 

#70 29/10/2021 17h11

Membre (2020)
Réputation :   29  

Bonjour,

Je ne souhaite pas réagir sur la santé de ce fournisseur alternatif mais uniquement sur cette partie :

surtout la valeur du portefeuille clients…

Bonne chance pour trouver de la valeur dans un portefeuille de client avec une durée d’engagement très limité voir nulle, dans un marché ou il n’existe aucune barrière à l’entrée (vous achetez puis vous revendez de l’élec) et d’une course vers le toujours moins cher.

Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de valeur chez Mint, mais qu’en tout cas il me semble illusoire d’aller la cherche du côté d’un portefeuille client.

Hors ligne Hors ligne

 

#71 30/10/2021 13h24

Membre (2011)
Top 10 Expatriation
Réputation :   79  

Kmo a écrit :

Le plus important dans le communiqué c’est qu’ils ont couvert l’hiver

Une précision parce que pas grand-monde comprend les risques de l’activité de supplier, et que je ne voudrais pas induire en erreur sur le risque résiduel de perte de capital : quand ils affirment qu’ils sont couverts, c’est avec des produits standards (trimestre, mois, en continu ou "peak" 8h-20h) et ils ont acheté l’équivalent en énergie de ce qu’ils vont fournir à climat moyen, ou un peu plus si par prudence ils mesurent un risque financier plutôt que physique.

Mais c’est en pratique impossible de prévoir une vague de froid des mois à l’avance et d’acheter plus que la conso moyenne des clients juste pour ces jours là. Donc si on a un hiver peu venté et très froid attendez-vous quand même à des couvertures insuffisantes juste pour les périodes où les prix de gros explosent. Dans l’autre sens, hiver chaud et venté, les consommateurs prendront moins, les prix en livraison seront plus bas qu’attendu et il faudra revendre l’excédent de couverture à perte.

C’est pour ça que l’activité de supplier pour les clients domestiques a peu d’intérêt, sauf si on joue avec le système en utilisant la base de client pour spéculer (mal couvert pile je gagne, face je coule et les pertes sont socialisées via le fournisseur en dernier ressort). En France les fournitures obligatoires de nucléaire à perte par EDF ajoutent une dimension intéressante..

Hors ligne Hors ligne

 

#72 25/02/2022 21h12

Membre (2017)
Réputation :   9  

Mint rachète Planète Oui et double son portefeuille client. Il devient le 5eme fournisseur.
A voir ce que cela donnera lorsque/si le prix de l’énergie baisse…

Mint acquiert la marque Planète OUI

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#73 24/05/2022 14h42

Membre (2011)
Top 10 Expatriation
Réputation :   79  

Le rapport annuel 2021 donne quelques chiffres intéressants sur les activités de la société :

Mint a écrit :

- page 21 Juste valeur dérivés - Engagement achat sur opération électricité 81,23 M€ (grâce à l’explosion des prix - alors que la capitalisation de la société est dans les 22 MEUR)
- page 5 taux de résiliation des clients acquis en 2020 et 2021, de respectivement 34% et 52%

Ces 80 M€ de valeur iront dans la poche des clients - si les clients restent - puisqu’il s’agit de produits de couverture pour leur consommation future. Mais on voit que les hausses de prix passées ont déjà fait fuir pas mal de clients. Si Mint s’arrange pour rendre à EDF le plus de clients possible par des hausses de prix brutales, il peut dénouer les couvertures avec un profit significatif et gagner bien plus qu’en poursuivant le développement de l’activité, au moins à court et moyen terme.

Il doit y avoir tout de même des rigidités autour de leurs commandes d’électricité nucléaire à prix réglementé "ARENH", les volumes livrables dans ce cadre par EDF sont fonction de la consommation des clients et des pénalités s’appliquent en cas de sur-commande.

Hors ligne Hors ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Mint sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur