Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 01/04/2016 12h31

Banni
Réputation :   59  

Un petit pitch sur Budget telecom :
Cotée sur Alternext celle ci après un parcours boursier décevant (cours divisé par 25) partiellement couvert par 5€ par dividende d’action.

La société cote aujourd’hui sous sa tréso et viens d’échouer dans sa reconversion dans les services énergétiques. Le fondateur qui avait crée et tres bien vendu la société revient aux commandes.

Atout :
Le prix cassé.
UN excellent dirigeant.
Une situation de tréso confortable
Une récurrence des revenues malgré le déclin de celui ci.

Risque :
Le secteur des télécom est sinistré.
par le passé l’alignement minoritaires- fondateur n’a pas été optimale
la faible liquidié (la boite cote 1.4m€)

Actionnaire de budget telecom pour 2200 actions apres etre sorti en MV je suis rerentré hier (1% de mon portif) pour un pari spéculatif.

Message édité par l’équipe de modération (23/06/2020 00h22) :
- modification du titre et de mots-clés

Mots-clés : budget telecom, gaz, mint energie, nano cap, spéculatif, telecom, électricité

Hors ligne Hors ligne

 

#2 18/12/2016 15h12

Membre
Réputation :   42  

Bonsoir,

Je souhaite partager mon travail sur cette peite société, au-delà de la spéculation d’il y a quelques mois. Même si je suis trés loin d’avoir les capacités de la majorité présente, je vous expose mon travail.

Je calcule plus bas, 1 329 000€ de RN en 2016. Et probablement 1 568 000 € pour 2017 sans compter la croissance organique et le lancement de la vente d’électricité.
La CB est de 6,55 M€

1 Présentation
2 La vente d’électricité auprès de sa base client Qinergy
3 Poursuite du retour à la rentabilité au S2

1 Présentation

Une petite présentation déjà prête avant tout :
"Budget Telecom est la première SS2E (Société de Service en Efficacité Energétique) capable de mesurer, d’analyser, de diagnostiquer et d’agir en temps réel sur la consommation énergétique des ménages et des entreprises et lance coup sur coup : budget-energie.fr, un site de comparaison et de simulation sur le marché de l’énergie et Qinergy, la solution à destination des particuliers pour voir, comprendre et maîtriser sa consommation électrique.
En ce qui concerne son métier premier, les télécoms, le groupe confirme sa volonté d’assurer la continuité et le développement de ses services, notamment de son offre mobile grand public à bas prix Budget Mobile (budgetmobile.fr) et de son offre de services à destination des seniors Club Sérénité (club-serenite.fr).

La synergie entre le métier historique d’opérateur télécom et le métier de SS2E se retrouve dans le monde très porteur de l’objet connecté et du smarthome. Budget Telecom peut ainsi faire fructifier son expérience d’opérateur et son réseau virtuel comme fondation pour construire les services communiquant nécessaires à ses projets dans l’énergie.
La société opère sur deux secteurs, les télécoms et l’énergie. J’ai lu de rapport de gestion du 1er mai et j’ai calculé les économies économies supplémentaires sur le second semestre"

La société travaille aussi aux tests et au déploiement de la box Majord’Home intégrant sa solution Qinergy, en collaboration avec d’autres sociétés. (toutes propriétaires d’un membre du conseil d’administration)
Le Majord’Home connecté de Vity | My VHome by Vity
L’objectif à 3 ans est de 100 000 clients

2 La vente d’électricité auprès de sa base client Qinergy

Le 3 novembre, la société a annoncé avoir obtenue l’autorisation d’opérer l’activité d’achat d’électricité pour revente aux clients finals. Des offres seront annoncées en janvier. La société pourra donc s’appuyer sur sa base client pour le lancement de la vente d’électicité.
Sur le site de la société, dans le catalogue Energie, une zone de la page annonce l’arrivée imminente de la nouvelle activité.

Les activités de services d’efficacité énergétique via Qinergy ressortent en progression. Elles contribuent désormais à hauteur de 5% du chiffre d’affaires de la société contre moins de 3% au 30 juin 2015. Si leur contribution est encore jugée insuffisante au regard de l’investissement réalisé par la société depuis son arrivée sur ce marché, l’augmentation des revenus (proche du doublement) sur ce marché est un signal encourageant. Comme déjà annoncé, Budget Telecom a fait le choix de se concentrer sur les offres à destination des clients résidentiels sous la marque Qinergy afin d’optimiser l’usage de ses propres ressources. Dans cette perspective, la société poursuit sa stratégie de conclusion de partenariats de type B to B to C. L’expérimentation actuelle de sa technologie par un grand opérateur énergétique européen permet à la société de valider la pertinence de son offre et par ailleurs d’ajuster son positionnement stratégique."
Il est important de calculer la base de client Qinergy, car la société s’apprête à vendre de l’électricité à partir de janvier.
Les actuels clients de Qinergy seront la première cible de cette nouvelle activité, d’autant que l’on parle du même domaine. Donc avant même de parler de la base client dans le mobile, parlons de celle de l’énergie.
Après une forte croissance (proche de 100%) la part de Qinergy dans le CA , celle-ci est de 5% de 4 300 000 €.
Donc 215 000€ sur 6 mois. L’abonnement est à 2,9€ par mois.
Nous avons donc 12 356 clients. Pour la partie télécom il y a plus de 100 000 clients.
Sur internet, on trouve plusieurs chiffres, mais la facture annuelle moyenne d’un foyer tourne autour de 1500€.
Pour le reste des calculs, c’est en fonction de vos estimations

3 Poursuite du retour à la rentabilité au S2

Lors des résultats du premier semestre la société à annoncer un retour aux bénéfices après de lourdes dépréciations l’année dernière. Le résultat net est de 545 K (307 K de résultat exceptionnel).

Mais voilà, le plan d’économie ne sera entièrement perceptible qu’au S2.

Extrait du rapport de gestion

www.gestiondoc.com/finances/prod/2015__ … estion.pdf

Donc mes estimations d’économies au S2 sont de :

"un plan de réduction de la masse salariale, qui permettrait de réduire celle-ci de 180.000 euros par mois en janvier 2016 à  80.000 euros par mois en juillet 2016. "

Janvier 180 000
Février 163 400
Mars 146 800
Avril 130 200
Mai 113 600
Juin  97 000
Juillet 80 000

Soit 831 000€ de masse salariale de janvier à juin pour 80 000 *6 = 480 000€ au S2
Donc 351 000€ d’économie au S2

"Un plan de réduction des coûts d’exploitation amènerait une économie de 20.000 euros par mois dès le mois de juin 2016 et de 25.000 euros en octobre 2016. "

Soit 25 000*5 = 125 000€ d’économies

"L’optimisation de la marge brute apporterait un gain de 14.000 euros par mois dès le mois de juin 2016."
Donc 14 000€*5 = 70 000€

Au total, on devrait avoir 125 000 + 70 000 + 351 000 = 546 000€ d’économies au S2

Donc un S2 de  784 000 € est cohérent selon moi.  1 329 000€ de RN en 2016. Et probablement  1 568 000 € pour 2017 sans compter la croissance organique et le lancement de la vente d’électricité.
La CB est de 6,55 M€

En 2012, avec un RN similaire à mon estimation pour 2017, la société a versé 0,30€ brut de dividende.

Dernière modification par rallye (18/12/2016 15h44)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 18/12/2016 20h18

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   367  

Il y a des sociétés plus simples pour ne pas dire plus "fair" à étudier pour débuter !

BT est un dossier très délicat suite à la perte abyssale de 2015 mais pas que.

Impossible de lire le rapport des CAC sur les comptes 2015 (non approuvés ou approuvés avec réserves ?) ; le document pdf est illisible sur leur site.

Attention, sur Altenext, les semestriels ne sont pas audités.

Le poste "dettes d’exploitation" présente un niveau anormal…

Il vaut mieux s’abstenir dans ce genre de dossier et surtout parfaitement comprendre le business de l’entreprise : quelles sont les biens ou prestations facturés, à quel prix et à quel typologie de clients !

Google doit être votre ami avant toute chose….

@suivre
Bons trades
Stan

Dernière modification par stanny (18/12/2016 20h22)


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne Hors ligne

 

#4 18/12/2016 22h01

Membre
Réputation :   42  

Voici le lien Stan, celui du rapport des CAC, j’ai utilisé google comme envisagé smile

Pas de réserves

www.gestiondoc.com/finances/prod/2015__ … nnuels.pdf

Merci, tout semble être en ordre.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 18/12/2016 22h49

sergio8000
Invité

Au 30/06/2016, les actifs courants sont de 2,4 millions d’euros, alors que les passifs courants sont de 2,93 millions d’euros, sans même compter les provisions.

Budget Telecom a donc fortement besoin que ses opérations génèrent rapidement du cash. C’est une course contre la montre pour sa survie.

Or, historiquement, Budget Telecom ne génère pas de cash.

Au 30/06/2016, on note un résultat net légèrement positif de 454 000 euros. Il a été alloué à la réduction des dettes fournisseurs dans le passif courant, mais c’est encore insuffisant pour le moment.

Cependant, difficile de dire à ce stade si le cash généré au cours de l’année suffira à couvrir l’ensemble des dettes courantes restantes, d’autant plus que près de 400 000 euros d’actifs courants sont en réalité des crédits d’impôts, que l’entreprise n’est pas sûre de pouvoir monnayer immédiatement (cela arrangerait l’entreprise de publier un bénéfice comptable pour les monnayer, mais cela tout seul ne suffirait pas à couvrir tous les passifs courants).

 

#6 18/12/2016 23h28

Banni
Réputation :   59  

Etant l’initiateur de la file je souhaite faire un feedback sur mon pari speculatif avec 6000 actions achetés en moyenne à 0,3 au printemps et revendu à environ 2€ en novembre.

De manière generale les recovery faut y rentrer avant l’envolée boursiere, ici elle a déjà eu lieu et la remise sur les rails de l’activité historique des télécoms est déjà plus que pricé.

La reconversion vers l’energie va requérir des investissements colossaux et donc forcement une AK.

Zourray est un excellent dirigeant mais n’a pas brillé par son respect des minoritaires par le passé.

Bref, budget telecom à plus de 1€ c’est cher.

A noter qu’il est intéressant de voir comme à chaque fois les forums en particulier bourso s’animer une fois que la hausse a eu lieu (à l’exception de la file SHLD ;-))

Hors ligne Hors ligne

 

#7 19/12/2016 22h31

Membre
Réputation :   42  

Voici le bilan semestriel

www.gestiondoc.com/finances/prod/2016__ … e_1S16.pdf

Salaires et traitements 641709
Charges sociales 207 382

Je peux en déduire que la masse salariale est de 849 091 € ?

Dernière modification par rallye (19/12/2016 22h46)

Hors ligne Hors ligne

 

#8 16/01/2017 18h38

Membre
Réputation :   86  

Bref, budget telecom à plus de 1€ c’est cher.

on dirait que le marché n’est pas tout a fait d’accord ..

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10268_bt.jpg


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne Hors ligne

 

#9 13/09/2017 15h40

Banni
Réputation :   59  

Petit suivi:
Apres un pic de spéculation l’action ayant atteint 9 € l’action a reperdu la moitié de sa valeur et est redescendu sous les 4€.
L’activité telecom est en déclin ce qui était attendu mais n’est pas une bonne nouvelle d’un point de vue cash flow et absorption des couts.
L’activité énergie démarre mais avec € 0.3m de revenue ce n’est pas encore cela.

Le gros point à terme sera la rentabilité, je suis curieux de voir comment ils géreront les impayés. Il est nettement plus facile de couper à un mauvais payeur son téléphone que son électricité.

Intéressant dossier en tout cas. Pas actionnaire.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 01/08/2018 10h41

Membre
Réputation :   42  

Ceci n’est qu’une opinion argumenté.

1) Le CA

En gros, au S1 8.7M et franchissement des 30K clients.
Donc du 2.9M pour 10K. ils tablent sur 20K de plus au S2 pour atteindre 50K soit un S2 de 14.5M soit du 23.2M annuel.

Si on parle de 100 000 pour fin 2019, ça me fait environ 58M de CA…

2) La dilution des BS et Ornanes

J’ai lu le forum et certains parlent de millions concernant la dilution, j’ai donc fait mon propre calcul, que voici.

a) Il y a un potentiel de 3 tranches de 200 Ornanes avec 1 BS par action créée et 6 BS pour 1 action

Tranche 1 terminé avec la création de 550 984 actions et BS

Tranche 2 en cours avec la création de 128 855 actions et BS pour 52 Ornanes.

b) Difference entre tranches.

2754 titres par Ornanes pour la tranche 1
2478 titres par Ornanes pour la tranche 2.
Soit un rythme de 495 600 actions et BS pour la tranche 2

c) Dilution

Tranche 1 : 550 984
Tranche 2 : 495 600
Tranche 3 (idem que la 2) 495 600

Total 1 542 184 au total.

Il resterait donc
Tranche 2 : 366 745
Tranche 3 : 495 600

Total 862 345 actions et BS

Sachant que les BS s’exerce à partir de 6.78€ on oubliera les BS pour le moment, mais 6 pour 1 action = 257 000 actions au-delà de 6.78€

Conclusion :

Il resterait 862 345 actions maximum d’ici fin 2019. Un CA potentiel de 58M pour 2019.
Vu le plan avec un objectif de 100 000 clients à fin 2019, J’interprète que les Ornanes sont un besoin maximum pour cette période.

Donc fin 2019 je m’attends à 59M de CA + pôle télécom pour 5,010,114 titres.

C’est le nombre théorique d’actions maximum.
La direction pourrait aussi ne pas utiliser la tranche 3 va savoir. Certaines sociétés n’ont pas utilisés toutes les tranches.
Je pense que le titre n’est pas cher du tout. RDB aussi qui eux sont des professoonnels le pensent aussi.

Le PDG ne se laissera pas diluer de trop.

De plus, d’ici fin 2019 cela fait du 2300 titres/jour à peine (5 jours par semaine) et seulement si on prend la dilution maximale possible avec la 3ème tranche !
Donc arriver sur 60M€ de CA vaut la peine.

Selon moi le titre n’est pas cher du tout.

Un volume cible qui permettra de rentabiliser le business qui est en bon chemin et une structure bien gérer (j’imagine vu ce qu’ils faisaient dans le mobile)

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par rallye (01/08/2018 10h42)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 01/08/2018 21h27

Membre
Réputation :   42  

Ceci est important pour ceux qui ne comprennent pas la stratégie de la société.

Le plan est d’atteindre les 100 000 clients d’ici fin 2019, j’interprète que le plan de financiation est prévu pour couvrir cette croissance et avec un peu de marge. Selon moi, le PDG étant actionnaire, il n’utilisera que le stricte nécessaire (max 800k titres soit dans les 2200/jour de bourse d’ici fin 2019.

"un taux de marge structurellement plus bas dans l’Energie que dans l’activité Télécoms. Avec l’accroissement de la base clients, la baisse du taux de marge devrait toutefois être compensée par un revenu par utilisateur (ARPU) beaucoup plus élevé et donc, à terme par une marge brute par utilisateur en valeur supérieure à celle de l’activité téléphonie,"

Concernant les besoins pour la campagne d’acquisitions de client, ils vont faire un investissement de 1.5M en 2018 (j’imagine à partir de mai) donc je ne suis pas sûr que l’on tire toute la tranche 2 en 2018 (2 millions par tranche et il y en a 3 maximum)…

"intégrant la hausse des dépenses marketing destinées à promouvoir la nouvelle offre d’énergie renouvelable de la Société pour 0,5 M€."
"Les efforts commerciaux en direction des clients potentiels de l’offre Mint Energie seront renforcés avec une enveloppe trois fois supérieure à celle engagée en 2017."

Puis pour la gestion des coûts de personnel, un gros point fort du PDG :

"Les autres postes de charges opérationnelles ont fait l’objet d’un encadrement strict. Les dépenses de personnel sont ainsi en baisse à 1,0 M€ contre 1,15 M€ démontrant la capacité de la société à absorber la montée en puissance de l’activité et les frais généraux"

La marge brute en question pour le mobile c’est 39%…

C’est un schéma très similaire à Freeprints (Claranova) sur la croissance, taux de marge et stratégie (dans les grandes lignes, mais quand même).
Ils vont réussir à faire ce qu’a fait Freeprints à leur niveau avec bien moins d’argent, mais en sauvant les différences (potentiel mondial etc).

La grande question :
Leur plan stratégieque à fin 2019 vise 100 000 clients, mais dans le but d’atteindre la marge du mobile ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 14/08/2018 22h55

Membre
Réputation :   5  

Bonjour casi, à mon avis , le marché attend de voir si la croissance peut être rentable et quand , espérons que les résultats de septembre et/ou annuels en 2019 iront dans ce sens.

Je crois savoir aussi que Albud achète une partie de son électricité à EDF sur son surplus donc à tarif préférentiel, mais qu’en est t’il quand la production ne suit pas, et qu’EDF à moins de surplus à vendre ( arrêts centrales pour diverses raisons, canicule, soucis conformité..) , le coût d’acquisition monte et impacterait les marges de Budget non?

Merci de partager avec moi ton avis sur ce point.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Moselleinvest (14/08/2018 22h55)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #13 26/09/2018 18h51

Membre
Réputation :   19  

Ayant découvert cette société en souscrivant à leur offre d’électricité (je fais au passage une économie de 100 euros par an), j’ai regardé de plus près les chiffres financiers de l’entreprise et la dynamique commerciale.

Sur les chiffres de l’entreprise (uniquement côté vente d’électricité, je n’ai pas regardé le business telecom qui va devenir marginal)
La consommation moyenne des ménages en France est de 4600 kWh.
Les tarifs varient si vous souscrivez l’option heure pleine/heure creuse ou tarif de base, les tarifs varient également en fonction de la puissance souscrite. Pour simplifier, je suis parti sur une hypothèse de de 0,767Euros HT/kWh et un abonnement mensuel de 8,61 euros. (0,1381 euros ttc et 10,8 euros ttc).
Pour les chiffres de prévision, je me suis appuyé sur l’analyse de GreenSome Finance : je prends comme hypothèse un taux de marge brute prudent de 10% sur l’achat/revente d’électricité (inférieur à celui de GreenSome), des dépenses de marketing de 1 500 000 euros par an, des charges de personnel de 1 250 000 euros, des charges autres de 1 000 000.
Avec ces hypothèses, l’activité de vente d’électricité devrait générer un EBITDA positif à partir d’environ 50 000 clients.

A la fin du premier semestre, 30000 clients avait souscrit. Ils visent 50 000 clients à la fin de l’année De source non sure, ils arriveraient désormais à recruter plus de 4000 clients par mois. Je prend comme hypothèse le recrutement de 3000 nouveaux abonnés par mois. On devrait donc atteindre la rentabilité opérationnelle en fin d’année ou au début de l’année prochaine. Une fois ce point mort passé, la rentabilité devrait être au rendez-vous car le levier opérationnel est conséquent. En effet, les dépenses fixes (personnel, marketing) n’augmenteront pas autant que le chiffre d’affaire en proportion…

Il y a deux points à surveiller pour moi :
Vont-ils réussir à continuer à faire signer des nouveaux clients à un bon rythme?
Le prix de gros de l’électricité sur lequel Budget Telecom ne peut absolument pas agir.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 05/10/2018 18h23

Membre
Réputation :   5  

La société dixit son PDG s’est fixée un objectif de 50 000 abonnés fin 2018 et 25 millions d’euros de CA.

Ils ont gagnés un appel d’offre , communiqué hier par la société , qui les confortent dans leur objectif.

communiqué albud sur boursorama

Le cours de la société a baissé de manière discontinue ces derniers temps pour atteindre une capitalisation hier 4 octobre de 11 million d’euros qui valorisée donc 220 euros/clients ( obj 50 000 clienrs fin 2018) , en comparaison de Direct énergie rachetée par Total pour + de 700 euros/clients..

Le titre a fortement rebondi ce jour suite au communiqué de la société et pour moi le cours est une anomalie étant donnée le potentiel de croissance important de la société et en comparaison au deal sur direct energie , néanmoins , la mise en place de la nouvelle activité pèse sur les marges ainsi que la hausse du prix d’acquisition de l’électricité. La rentabilitén’est pas pour tout de suite ce a qui pu contribué à la forte baisse des dernières semaines/mois, à voir l’évolution avec les prochaines communications l’an prochain.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Moselleinvest (05/10/2018 18h26)

Hors ligne Hors ligne

 

#15 24/11/2019 19h48

Membre
Réputation :   42  

Bonjour,

Je pense que c’est le moment de ressortir ce dossier vu les changements actuels et à venir.

Mint Energie est la filiale électricité verte de Budget Telecom.

Fondamentalement:

Un EBE presque à l’équilibre au S1 et surtout une croissance en cours d’au moins 25% du nombre de clients au S2 par rapport au S1 croisée avec une forte amélioration des marges.

La proportion de chiffre d’affaires de Mint Energie au sein de Budget Telecom est de près de 90% au S1.

Vu sa croissance, en plus du retour de la rentabilité je pense que les 50M€ de chiffre d’affaires sont acquis en 2019 pour le groupe.

Voici le suivi du nombre de clients Mint de Value

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11997_ejwz7kfwoaarrdl.png

Un grand nombre d’éléments vont permettre un retour aux bénéfices à partir du S2.
Augmentation de 10% des prix pour les clients, baisse du prix d’approvisionnement, etc.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11997_ekiqibuwoaird5ujpeg.jpg

Une croissance encore plus importante en 2020 avec le lancement d’une offre combiné mobile+électricité verte et surtout les débuts comme fournisseur de gaz avec un montant annuel significatif simplement en monétisant sa base de clients, voir la confirmation du community manager

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11997_d_sywmnx4aah_zvjpeg.jpg

Ils viennent de recruter un(e) directeur(trice) marketing et communication digitale, le contenu de l’offre était encore en ligne cette semaine.

Directeur marketing et communication digitale (F/H) - MINT Energie - Montpellier | Isarta.fr

Graphiquement:

Long terme, breakout de la ROB initié en 2016.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11997_albud_1j-2.png

Throwback réalisé

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11997_symmetrical-triangle-with-breakout-up.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11997_albud_1j-1.png

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par rallye (24/11/2019 20h37)

Hors ligne Hors ligne

 

#16 24/11/2019 21h58

Membre
Réputation :   44  

Bonsoir Rallye. D’un point de vue fondamental, j’ai du mal à croire au modèle de cette entreprise. Elle a pris une décision stratégique pour se diversifier mais, malgré un recrutement continu de nouveaux abonnés, elle travaille dans un secteur dans lequel la concurrence est rude. Je pense qu’il est préférable d’attendre les prochaines publications pour voir où en est la rentabilité.

Je suis aussi dubitatif sur votre analyse graphique puisque la résistance oblique n’est pas forcément pertinente quand on la trace sur prorealtime. Elle ne passe que par 2 points de contact (on ne peut pas faire moins). Un retournement haussier semble se dessiner, mais il faudrait un catalyseur. Bref, je pense qu’il est urgent d’attendre.


Less is more

Hors ligne Hors ligne

 

#17 24/11/2019 22h32

Membre
Réputation :   42  

Bonsoir,

Vous êtes en log côté graphique ?
Pour le fondamental, un simple constat vu les informations, la rentabilité arrive au S2.
Volume de clients +25%
Prix facturé +10%
Coûts de l’électricité pour Mint en baisse.

Rendez-vous avec le CA ou lancement d’offres.

Cordialement

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 25/11/2019 20h45

Membre
Réputation :   44  

Bonsoir, je réitère mon sentiment, il est préférable d’attendre les prochaines publications pour constater une amélioration de la rentabilité. Ensuite, il faudra aussi observer si l’augmentation du chiffre d’affaire créé un effet de levier. S’agissant de l’analyse technique, je n’utilise jamais l’échelle logarithmique (peut être à tort). Une chose est sure, les volumes d’échanges sont plutôt faibles et on peut considérer qu’il n’y a pas un fort courant acheteur qui valide la cassure de cette figure chartiste.


Less is more

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #19 22/06/2020 10h20

Membre
Réputation :   19  

Voici les résultats 2019 de Mint (ex budget telecom). Les perspectives pour 2020 sont encourageantes avec un prix spot de l’électricité qui a chuté à cause de la crise sanitaire, ce qui améliore mécaniquement la marge de ce fournisseur d’électricité. La marge brute est attendue en forte hausse sur le premier semestre 2020.
L’acquisition client se maintient à un très bon rythme et accélère.
Il y a un projet de lancement d’une offre gaz prévue pour fin 2020.

Résultat 2019

NB : A l’attention des modérateurs, je pense qu’il faudrait changer le titre de cette file en : Mint Energie, fournisseur d’électricité, gaz et télécom

Message édité par l’équipe de modération (23/06/2020 00h25) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par FrenchFlair (22/06/2020 10h25)

Hors ligne Hors ligne

 

#20 27/06/2020 11h17

Membre
Réputation :   13  

L’entreprise est à son point mort et l’acquisition client augmente. Le prix de l’électricité à fortement chuter (environ - 40% sur le S1) sans trop impacter l’entreprise qui est sur du BtoC principalement.

Avec ces deux variables on peut se douter que le S1 2020 va être spectaculaire avec une marge brute beaucoup plus grande et des couts fixes qui ne bougent pas trop.

C’est mon avis sur la valeur et j’en ai une grosse position, si quelqu’un à des avis négatifs je suis preneur !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 31/07/2020 09h44

Membre
Réputation :   19  

Pour le suivi :
Chiffre d’affaire S1 2020 + 46 %

Le chiffre d’affaire et la marge brute sont en forte progression. De bon résultats en perspective avec le levier opérationnel.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 01/08/2020 14h38

Membre
Réputation :   13  

CA intéressant avec un S2 qui sera supérieur sauf si perte de clients. Donc en FY on devrait être sans difficulté avec un CA HT > 55M et des ratios booster par le prix de l’élec du S1, les prix au S2 sont plus faibles que l’an dernier pour l’instant. L’an prochain les marges seront beaucoup moins bonnes mais la perte en marge sera peut être compensé par une acquisition clients.

Le nombre de clients cible à la fin de l’année est de 120k, à horizon 2/3 ans on parle de 200k/300k selon le management. Pour rappel entre le T1 et le T2 de cette année, il y a eu une acquisition de 20K clients. Récemment l’entreprise a gagné 2 appels d’offres pour quelques milliers de clients.

Il peut être très intéressant de regarde sur ce dossier les documents publiés par la CRE (Commission de régulation énergétique), on y voit que le marché des fournisseurs alternatifs est en croissance de + de 20 % depuis 5 ans, taille de marché etc.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#23 01/08/2020 18h13

Membre
Réputation :   1  

J’ai connu ( je ne suis pas le seul )  direct energie qui a fait un beau parcours avant d’être racheté  en 2019 par total

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#24 02/08/2020 12h16

Membre
Réputation :   13  

On en est encore très loin, il y a aura des étapes clefs pour faire un tel parcours, le secteur est un peu plus mature que quand direct energie était en bourse, il faut passer producteur d’énergie aussi pour gérer la chaine de valeur etc.

L’entreprise à une attrition assez élevé (>10%), il faudra quand même suivre l’acquisition clients.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#25 02/08/2020 17h52

Membre
Réputation :   63  

Bonjour Az,
Ou trouvez vous les chiffres de l’attrition ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur