Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 22/06/2017 18h53 → GenOway : un fournisseur pour les biotechs (alternext, analyse, biotechnologie)

Membre
Réputation :   127 

Voici une petite analyse (sommaire maison) des comptes de genOway (ALGEN).

genOway est une société de biotechnologie spécialisée dans le développement de modèles de recherche génétiquement modifiés à forte valeur ajoutée pour les industries biopharmaceutiques et pour la recherche académique. L’entreprise est très internationalisée. Pas de filiales.

Le chiffre d’affaires est en croissance assez régulière à un rythme de +5% par an en moyenne.

La variation du besoin en fonds de roulement alterne les rentrées de cash et les décaissements. En 2016, la variation représente 3 mois de chiffre d’affaires et 83% de la trésorerie en fin d’année (ce qui n’est pas négligeable, mais c’est un record).

Je m’intéresse au flux libre. Dans le compte de résultat, j’observe que les provisions n’apparaissent pas explicitement mais sont intégrées. La note E.1 en donne le contenu. Je neutralise la variation des provisions. La note relative au résultat exceptionnel reprend notamment certaines provisions, déjà neutralisées, je ne touche donc pas à cette ligne.

Il s’ensuit un flux hors part revenant aux minoritaires, de 1 015 526 € contre 23 857 € en 2015, soit une hausse très sensible. L’exercice 2016 est le premier à décoller, il devrait normalement être préfigurateur d’un nouveau rythme au vu de l’expansion de l’activité.

L’historique de flux est le suivant :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/220_capture_decran_2017-06-14_a_112742.jpg

Malgré la jeunesse de cette entreprise et la maigreur du chiffre d’affaires, le flux a toujours été positif.

Le taux de marge (flux rapporté au chiffre d’affaires) suit la même trajectoire. Il atteint 11,2% en 2016, ce qui est particulièrement confortable.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/220_capture_decran_2017-06-14_a_112752.jpg

Enfin, pour évaluer l’endettement de la société, je procède comme suit : dans le compte de bilan, je retiens les actifs court terme (actifs liquides), mais je pondère les stocks (qui peuvent périmer, se démoder, etc.; ici ce sont des souris !) de 75% de leur valeur au bilan. De ces actifs (quasi)liquides, je retire les passifs courants et les passifs non courants (ce qu’il faut rembourser).

Ce montant est positif, ce qui est très rare, et pèse 3,6 M€ à fin 2016. Nous pouvons considérer que la situation financière est saine.

Enfin aux dernières nouvelles, genOway vient d’acquérir de nouveaux locaux pour étendre son activité de laboratoires et répondre à la demande sans cesse croissante. Les exercices ultérieurs se présentent bien.

AMF : je suis actionnaire de ALGEN.

Mots-clés : alternext, analyse, biotechnologie


En pré-retraite du forum…

Hors ligne

 

#2 22/06/2017 21h01 → GenOway : un fournisseur pour les biotechs (alternext, analyse, biotechnologie)

Membre
Réputation :   78 

Petite information intéressante indiquée sur les publications des résultats 2016 :

"Cet élargissement de l’assiette de calcul du CIR a conduit la société à rectifier également ses
déclarations Crédit Impôt Recherche au titre des 3 derniers exercices (2013, 2014 et 2015).
L’impact positif lié à cette régularisation est estimé à 1,4 millions d’euros. Ce montant sera
comptabilisé en tant que produit exceptionnel sur l’exercice où le paiement aura été effectué
par le service des impôts"
https://www.genoway.com/data/fichiers/f … boratoires

-> Une recette cash de 1,4 M€ est donc à prévoir sur 2017 ? (cela représente quand même 10% de la capi…)

Montant additionné aux 3,6M€, cela fait quasi 5M€ d’équivalent de tréso nette d’endettement.
Pour une capi à 13,4M€, la VE me semble donc intéressante au vu du potentiel de croissance & à la qualité des derniers résultats.

Merci pour la piste !

A suivre,

En ligne

 

#3 23/06/2017 00h20 → GenOway : un fournisseur pour les biotechs (alternext, analyse, biotechnologie)

Membre
Réputation :   122 

Merci pour le partage Jean-Marc.

Dossier intéressant, mais je n’y toucherai pas. Investir dans une boîte qui fabrique des cobayes est contraire à mon éthique. D’autres peuvent défendre l’expérimentation animale avec des arguments recevables et je sais que ce n’est pas le lieu pour un débat.

Toutefois, même en restant parfaitement neutre, n’y a-t-il pas un risque spécifique à investir dans ce domaine ? Le risque juridique est en tout cas souligné dans le prospectus d’introduction (2007) :

GenOway a écrit :

La conformité avec la réglementation relative à la protection des animaux peut augmenter les coûts
opérationnels de la Société et peut influencer la commercialisation de ses prestations et produits
Dans le domaine des animaux, le droit français et européen définit la réglementation applicable de l’activité de la Société.
Actuellement, il régit tous les aspects du travail et de la manipulation, en particulier :
• les maniements humains : du simple changement de litière à l’injection d’hormones ;
• le transport des animaux par les producteurs et les utilisateurs des animaux ;
• les conditions d’hébergement des animaux : organisation et équipement des animaleries, la taille de la
cage, la qualité de la nourriture, etc.
Si dans le futur, le droit français ou européen est modifié de façon significative, le respect de ces nouvelles réglementations pourrait nécessiter des investissements importants en matériel, en formation ou au niveau des procédures opératoires, que la Société devra financer. Ces nouvelles réglementations pourraient par exemple mettre en péril la profitabilité de la Société ou générer des surcoûts qui mettraient en péril la compétitivité de la Société envers la concurrence internationale.

De plus, certains Etats ont leur propre réglementation qui établit des standards pour l’élevage des animaux. Sachant que la Société fournit principalement des prestations à l’étranger, elle doit être en conformité avec les lois étrangères. Des réglementations additionnelles ou restrictives peuvent influencer sur les ventes de la Société ou sur les contraintes subies par les clients de la Société, donc diminuer la taille du marché de la Société et par conséquent les revenus de la Société.

L’évolution de la réglementation au niveau de chaque état peut donc avoir un impact négatif très important sur la Société. En particulier tout renforcement des contraintes opérationnelles pourrait diminuer le marché de la Société par changement de comportement des clients, significativement ralentir la croissance des ventes ou diminuer ces dernières, mettre en péril la profitabilité de la Société ou diminuer sa position concurrentielle.

https://www.genoway.com/data/fichiers/f … pectus.pdf

Depuis, rien de bien concret dans ce domaine. Sauf… la loi du 16 février 2015 qui a inscrit à l’article 515-14 du code civil que "les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité". Certains y lisent les prémices d’un statut plus protecteur de l’animal en droit, mais rien n’est fait.

Il faudrait aussi évoquer la responsabilité sociétale de GenOway qui pourrait être mise à mal, par exemple du fait de la communication d’associations de défense de la cause animale, ceci même en l’absence d’infraction.

Hors ligne

 

#4 03/09/2017 22h41 → GenOway : un fournisseur pour les biotechs (alternext, analyse, biotechnologie)

Membre
Réputation :   95 

Jean-Marc a écrit :

Enfin, pour évaluer l’endettement de la société, je procède comme suit : dans le compte de bilan, je retiens les actifs court terme (actifs liquides), mais je pondère les stocks (qui peuvent périmer, se démoder, etc.; ici ce sont des souris !) de 75% de leur valeur au bilan. De ces actifs (quasi)liquides, je retire les passifs courants et les passifs non courants (ce qu’il faut rembourser).

Bonjour Jean-Marc,

Savez-vous à quoi correspondent les 2.621M€ d’actif circulant dont le libellé est passé à la trappe ?

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_genoway_actif_circulant.jpg

Merci de votre éventuel retour.


Parrain Boursorama MP Ing Direct Fortuneo 12470190 Bourse Direct MP ebuyclub iGraal Poulpeo

Hors ligne

 

#5 03/09/2017 22h54 → GenOway : un fournisseur pour les biotechs (alternext, analyse, biotechnologie)

Membre
Réputation :   127 

En me reportant au rapport 2015, il s’agit des impôts sur bénéfice.


En pré-retraite du forum…

Hors ligne

 

#6 03/09/2017 23h08 → GenOway : un fournisseur pour les biotechs (alternext, analyse, biotechnologie)

Membre
Réputation :   95 

Merci pour votre réponse rapide, je n’ai pas pensé à procéder ainsi.

Ce sont plus exactement un ensemble de crédit d’impôt dont le CIR qui semble bien plus tangible qu’un crédit d’impôts sur les bénéfices. (CIR dont Tanuky a évoqué le réajustement).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_genoway_cir.jpg


Parrain Boursorama MP Ing Direct Fortuneo 12470190 Bourse Direct MP ebuyclub iGraal Poulpeo

Hors ligne

 

#7 19/09/2017 11h41 → GenOway : un fournisseur pour les biotechs (alternext, analyse, biotechnologie)

Membre
Réputation :   78 

Grosse grosse baisse depuis 2 jours sur GenOway après la publication des résultats S1.
https://www.genoway.com/about-us/invest … sseurs.htm

Les points positifs :
Le CA est en hausse de 15% (info déjà connue depuis quelques semaines)
+ 43% sur EBITDA (500K€)
+ 71% sur le résultat d’exploitation (316K€)
Résultat Exceptionnel de +1,4M€ avec rattrapage du CIR (info déjà connue depuis quelques semaines)

Le point négatif :
"Le carnet de commandes sur le second semestre est en retrait par rapport à 2016 en lien avec une
compétition plus accrue sur le marché académique"
"Dans ce contexte, la poursuite de la croissance passera par un renforcement
de notre effectif commercial et le développement d’une nouvelle offre début 2018"

Ce qui m’embête d’avantage dans l’évolution de GenOway c’est l’investissement très (trop ?) conséquent dans leurs nouveaux locaux qui fait complètement fondre la tréso nette malgré un marché qui semble ralentir. La société a levé 3,5M€ et augmente de nouveau de 1M€ sur H2 pour financer les nouveaux locaux. On passe d’une structure qui avait 2M€ de tréso nette pour aller sur une dette nette de 2M€.
Aussi, hors CIR, la société n’est carrément pas rentable.

Avec une capitalisation actuelle de 11M€, une dette nette, une croissance hypothétique sur les prochains semestres et des ratios PER / EBITDA/VE, etc. annualisé sans marge de sécurité, j’ai préféré solder ma ligne avec une MV de 20% en deux jours…

La société a le mérite de prendre des risques mais c’est trop d’incertitude à mon goût… Surtout sur une nanocap. Et plus de tréso nette positive pour limiter la casse.

Je surveille malgré tout la valeur - en cas de baisse sous les 7/8M€ de capi, cela peut être intéressant de payer le risque.

A suivre,

Dernière modification par Tanuky (19/09/2017 11h42)

En ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech