Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Engie sur nos screeners actions.

#151 07/02/2020 08h45

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3355  

INTJ “Rationnel

Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que tout ce bord## dans la gouvernance est intimement lié au fait que l’État soit au capital de la société.

A la stratégie de Engie se mélange des questions politiques, exactement comme pour EDF.

Déjà que le secteur n’est pas facile à cause de l’environnement réglementaire changeant, si en plus la gouvernance est mauvaise.

Je pense que ces deux sociétés, EDF et Engie doivent être évitées. Elles n’ont pas du tout la stabilité que laisse présager leur activité ("on a tous besoin de se chauffer, on aura toujours besoin d’EDF et Engie").

Hors ligne Hors ligne

 

#152 07/02/2020 09h51

Membre (2015)
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Réputation :   491  

Bonjour !

InvestisseurHeureux a écrit :

A la stratégie de Engie se mélange des questions politiques, exactement comme pour EDF.
Je pense que ces deux sociétés, EDF et Engie doivent être évitées.

Merci de nous avoir mis au courant pour EdF, et oui, il y a de l’eau dans le gaz pour Engie

Sinon, Engie, même influencée par l’Etat, premier actionnaire avec plus de 23 %, est régulièrement décrié par les associations de consommateurs (Que-Choisir, 60 millions…) pour ses pratiques commerciales très douteuses et péjoratives envers les consommateurs.

Dernière modification par M07 (07/02/2020 09h51)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #153 07/02/2020 20h19

Banni
Réputation :   3  

InvestisseurHeureux a écrit :

Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que tout ce bord## dans la gouvernance est intimement lié au fait que l’État soit au capital de la société.

A la stratégie de Engie se mélange des questions politiques, exactement comme pour EDF.

Déjà que le secteur n’est pas facile à cause de l’environnement réglementaire changeant, si en plus la gouvernance est mauvaise.

Je pense que ces deux sociétés, EDF et Engie doivent être évitées. Elles n’ont pas du tout la stabilité que laisse présager leur activité ("on a tous besoin de se chauffer, on aura toujours besoin d’EDF et Engie").

Oui l’Etat, mais de quel état parle t’on ?

L’Etat stratège veillant à assurer l’approvisionnement énergétique du pays ?
L’Etat actionnaire soucieux de préserver et valoriser son patrimoine ?
L’Etat brancardier volant au secours du secteur privé failli ou proche de l’être ?
L’Etat idéologue qui privatise à la petite semaine les joyaux de son portefeuille ?
L’Etat protecteur qui préserve l’écosystème pour les générations futures ?

Peut-être n’est-il pas inutile d’apporter un éclairage en mettant en perspective l’histoire mouvementée du Suez ces 30 dernières années.

En 1986, Suez et GDF étaient toutes deux des entreprises entièrement publiques. Le Suez est inscrit en bonne place dans la liste des privatisations Balladur, Catherine Deneuve jouant le rôle du bossu de la rue Quincampoix pour vanter ce qui ne pouvait être qu’une excellente affaire ; las, le krach de 1987 survient quelques semaines après la mise sur le marché et le titre se traînera pendant des années à un cours inférieur à celui de l’OPV….ca démarrait mal !

Suez végète pendant des années, plombée par la crise de l’immobilier, avant de fusionner en 1997 avec la Lyonnaise des Eaux, pour donner naissance à ce qui devait être un géant mondial des services, un géant qui, telle la grenouille voulant devenir plus grosse que le boeuf, achète Electrabel, avec ses centrales à charbon, son nucléaire et les soucis qui vont avec, la susceptibilité belge n’étant pas le moindre.

Dans le même temps ou presque, le ministre des finances Sarkozy ouvre au privé le capital de GDF en promettant que jamais l’entreprise ne sera privatisée.

Il ne faut jamais dire jamais : la crise des subprimes accentue les déboires de Suez, pas si éloignée que cela de la faillite. C’est alors que Sarkozy chef d’Etat désavoue Sarkozy ministre et ordonne la fusion GDF-Suez, ce qui permet de sauver la seconde en évitant au contribuable de délier sa bourse.

C’est ainsi que vient au monde Engie, étrange structure pas vraiment privée, pas complètement publique, dans laquelle l’Etat est actionnaire de référence et pousse à la roue pour "verdir" le groupe avec les résultats que l’on connaît.

Dernière modification par andut (07/02/2020 20h52)

Hors ligne Hors ligne

 

#154 10/04/2020 09h14

Membre (2014)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   89  

Coronavirus : Engie va rembourser deux mois d’abonnement aux foyers modestes

Je suis un peu mi figue mi raisin sur cette décision. Coupe du dividende pour percevoir les aides d’état, admettons.
Mais rembourser les abonnements ? ( alors que le tarif du gaz baisse déjà depuis deux mois )
A moins que le surplus de consommation occasionné par le confinement permette de couvrir ces frais ? 

Je suis un peu sceptique sur le message envoyé à l’actionnariat.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #155 10/04/2020 09h27

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 SCPI/OPCI
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   1208  

Quant à moi je trouve l’initiative intéressante, plutôt que de gaspiller des millions d’euros en publicité, là ils se paient un joli coup de comm’ qui bénéficie directement à leur clientèle.

Perte d’actionnaires contre gain de clients ?

Dernière modification par Surin (10/04/2020 09h27)


Parrain BOURSORAMA LIKA0507 - TOTAL ENERGIES code 112210350 & BforBank YYXC

Hors ligne Hors ligne

 

#156 10/04/2020 09h30

Membre (2015)
Réputation :   195  

Bonjour,

Le coût estimé de cette mesure représente environs 0,5% du dividende versé en 2019 au titre de 2018, soit une goûte d’eau.

De nombreuses entreprises ont fait des dons, que ce soit aux hôpitaux ou a des associations, mis en place des actions pour aider ceux qui luttent directement ou indirectement. Que pensez-vous que soit le message, sinon qu’Engie participe à l’effort de "guerre" ?

L’actionnaire de la société sait que celle-ci est fortement liée à l’Etat, que sa politique RSE se veut ambitieuse. Si vous regardez la matrice des matérialités des enjeux RSE, vous pouvez voir d’un simple coup d’œil que la politique actionnariale est jugée peu importante et peu créatrice de valeur dans cette démarche, bien moins que la satisfaction client ou les "communautés". Dans ce contexte, je ne vois pas comment une telle annonce peut être une réelle surprise…

Si vous ne souhaitez pas que les entreprises dont vous êtes actionnaires essayent de participer au bien-être collectif, pensez à regarder ces politiques annoncées et leur concrétisation au quotidien.

Hors ligne Hors ligne

 

#157 10/04/2020 09h57

Membre (2010)
Réputation :   174  

Smad a écrit :

Je suis un peu sceptique sur le message envoyé à l’actionnariat.

Je vous avoue, Smad, que votre post me laisse perplexe.
Il s’agit, en ce moment de maelström, d’aider des gens qui ont les poches vides !
Toutes ces initiatives qui vont dans ce sens concret me paraissent bienvenues !
Nous vivons des temps d’empathie et c’est humainement très bénéfique


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#158 10/04/2020 11h07

Membre (2018)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Réputation :   248  

@Smad, je ne vois pas très bien ce qui peut vous choquer.


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

En ligne En ligne

 

#159 10/04/2020 11h52

Membre (2014)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   89  

@ tous.

Je ne critique pas le message de solidarité envoyé par Engie, je pose uniquement un questionnement.

Je sais bien qu’Engie est engagé dans la politique RSE, ce n’est pas nouveau, mais on peut tout de même se demander, si en donnant à tour de bras, l’entreprise ne risque pas de se trouver en difficulté.
Engie compense la perte de salaire de ses employés en chômage partiel pour maintenir leur rémunération à 100% au moins sur le mois de mars, c’est merveilleux !

Mais à force de donner à tour de bras, dans un environnement de base compliqué, et encore plus pendant cette crise, on peut se poser quelques questions pour la santé financière du groupe.

De plus, dans un avenir incertain, et des perspectives compliquées, entre les reports de facture, la partie facility management qui va prendre un énorme coup, il faut rester prudent.

Mais socialement, rien à redire, c’est génial.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #160 10/04/2020 12h48

Membre (2011)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   407  

Je me pose une question : entre le maintien des minima sociaux et le chômage partiel, les bas revenus devraient être peu impactés par la crise.

Donc ma question est plutôt pourquoi ENGIE ne fait pas ce geste tout les ans ?
Car les gens avec peu de revenus, le sont avec ou sans crise sanitaire.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#161 10/04/2020 12h49

Membre (2018)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Réputation :   248  

Smad, justement….

Si beaucoup d’intervenants se posent la même question que vous, ça ne peut que vous être bénéfique.

Au sens où cela peut donner l’occasion de compléter une ligne d’une "action extraordinaire à un prix ordinaire".

Mais ce n’est qu’un point de vue, critiquable certainement.

Je ne suis pas actionnaire… pour l’instant wink

Dernière modification par Aigri (10/04/2020 12h51)


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

En ligne En ligne

 

[+1]    #162 10/04/2020 14h11

Membre (2015)
Réputation :   195  

gunday a écrit :

Je me pose une question : entre le maintien des minima sociaux et le chômage partiel, les bas revenus devraient être peu impactés par la crise.

Donc ma question est plutôt pourquoi ENGIE ne fait pas ce geste tout les ans ?
Car les gens avec peu de revenus, le sont avec ou sans crise sanitaire.

gunday,

Je me permet une approche de réponse qui n’est étayée que sur mon observation de mon quotidien personnel, et de ce qui me semble être du bon sens : je n’ai pas de données officielles pour appuyer cela.

Je pense qu’il faut revoir l’approche de votre première phrase : tout comme vous, je pense que les revenus des personnes vivant des minimas sociaux seront peu ou pas impactés. Par contre leurs dépenses risquent d’augmenter.

Comme je le disais, en partant de mon cas personnel, je ne peux que constater que mon coût/repas à fortement augmenté depuis le début du confinement, et cela pour différentes raisons :
1) plus d’accès au RIE : pour le coup , les personnes touchant les minimas sociaux ne sont probablement pas concernées
2) indisponibilité de certaines marques dans les magasins, forçant un report sur des produits similaires plus coûteux qu’à l’accoutumé, ou suppression pure et  simple de ce type de produit
3) impossibilité de choisir le lieu où je fais mes courses (ou, du moins, forte réduction du choix) : je ne peux plus aller au marché (ceux-ci étant fermés là où je suis), et dois donc acheter mes fruits, légumes et viandes à la supérette du coin. En plus d’être plus cher (et pas du fait d’une augmentation des prix, il en est ainsi à l’année), ces produits sont moins bons. (avis personnel qui ne concerne que moi !) Pour des personnes à plus faible revenus, la fermeture des marchés les empêchent également de faire les "invendus", grande source d’économies. Il est également plus compliqué de se déplacer pour bénéficier des actions d’épiceries solidaires ou autres associations.

En somme, comparé à l’avant confinement, je mange plutôt moins bien, moins varié, et plus cher.
Dans le même temps, j’ai fortement réduit mes dépenses liées aux activités extra-professionnelles (sorties, sports, …) Ma capacité d’épargne se retrouve augmentée comparativement à l’avant confinement (mais je ne le vis pas bien pour autant)

Par contre, pour une personne ayant de faibles revenus, et ceux-ci étant entièrement - ou presque - consacrés au logement et l’alimentaire, il n’y a pas - ou peu - de diminution des "autres dépenses", simplement une augmentation des dépenses que l’on pourrait qualifier de vitales.

On a donc des revenus stables, et des dépenses en augmentation, sur un budget ne laissant déjà pas place au moindre écart : la démarche d’Engie, revenant à diminuer a posteriori l’un de leur poste de dépense (qui est potentiellement non négligeable en poids dans les dépenses totales, puisque sur une base moindre que pour des personnes à revenus plus élevés) me semble donc faire tout son sens en cette période inhabituelle, bien qu’une annulation pure et simple de la facturation aurait probablement eu plus de conséquences positives pour les personnes concernées qui font face à un problème de liquidité plus de résultat.

En espérant avoir pu vous apporter des pistes de réflexions,

[EDIT tardif suite à une décision pouvant appuyer la pertinence de mon approche, comme quoi il suffisait d’en parler :] https://twitter.com/Anne_Hidalgo/status … 92089.html

Dernière modification par wulfram (10/04/2020 15h05)

Hors ligne Hors ligne

 

#163 06/11/2020 18h54

Membre (2014)
Réputation :   46  

Je viens de lire récemment qu’il y a des rumeurs ou plutôt une opinion sur un "démantèlement" d’Engie

Engie est en cours de revue de ses activités et va se séparer de certaines, dans les services, en évoquant même une introduction en Bourse du spinoff : L?avenir des services d?Engie se précise… un peu - L’Usine Energie

Sans Suez, Engie enclenche la phase II de son plan de cession d’actifs | Les Echos (non accessible, sur abonnement)

Je suis surpris du peu d’écho de ces évolutions dans les médias, c’est un peu par hasard que je l’apprend.

La logique est à peu près claire, ils veulent dégager des moyens pour financer le développement dans les renouvelables.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par FXB67 (06/11/2020 18h55)

Hors ligne Hors ligne

 

#164 06/11/2020 21h33

Membre (2014)
Réputation :   202  

Franchement ce n’est pas trop tôt. Saluons la prise de position du PDG qui veut résolument faire bouger les choses et décalaminer ce colosse aux pieds d’argile qu’est devenu ENGIE.

Maintenant, sachons raison garder:
- En tant que fournisseur du groupe, j’ai vu des sommes colossales englouties pour pas un kopek de résultat
- En tant que client, j’ai été témoin (victime?) de lourdeurs dramatiques dans les processus de close up de client et le follow up de la relation client nettement améliorable.
- En tant que propriétaire le gloubi boulga d’activité du groupe est peu lisible et indigeste.
- En tant que potentiel employé, les conditions de rémunération et autres avantages sont trop généreux par rapport au marché actuel (comprendre non soutenable) et le passif est impossible à épurer (à court terme)
- Le marché de l’énergie devient concurrentiel à faible marge, il faut de l’agilité désormais plus que jamais

Toutefois, tant que l’État reste propriétaire d’une partie du capital, on ne pourra pas atteindre l’efficacité opérationnelle et l’agilité désormais requise pour un broker d’énergie (heureusement que GRT reste un actif).

D’aucuns diront à juste titre que je suis schizophrène, ils n’auraient probablement pas tort, toutefois rassurons nous, je le vis très bien (aussi bien que ma perte latente sur le titre de 30%). Pour être tout à fait franc, si j’ai encore Engie en magasin c’est parce qu’à l’époque je les avaient mis en nominatif administré et que j’ai la flemme de revenir au porteur pour vendre. Probablement un titre que je léguerais à mes descendants dans des décennies (paradoxalement au même titre qu’Air Liquide pour des raisons diamétralement opposées).

Ceci étant, dit, le groupe, dans ses gesticulations, pourrait faire mouche avec quelques bons coups comme évoqué précédemment. Pour le coup, je prends mes pop corn et jus de carotte et attend sur le canapé de voir les feuilletons prochains.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

#165 14/11/2020 09h32

Membre (2014)
Réputation :   46  

Les cessions se précisent (le calendrier un peu moins) :

Engie se désengage de GTT, petit bijou de l’ingénierie française | Les Echos
Engie se dit prêt à atténuer le reconfinement, les cessions avancent - Boursorama

Cession des participations dans GTT et Endel
Pour les services, cession ou introduction en bourse d’un spinoff

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#166 18/01/2021 17h21

Membre (2012)
Réputation :   1  

Reçu par courrier ce jour la lettre aux actionnaires  datée de janvier 2021.
Je partage avec vous les faits marquants :
. retour à la politique de distribution de dividendes en 2021 ; décision du montant lors de la prochaine AG le 20 mai 2021. Distribution de 65 à 75% du résultat net récurrent part du groupe. A fin 09.2020 CA 39,6 Milliards d’euros en baisse de 8,1% et résultat opérationnel de 2,8 milliards d’euros en baisse de 24,3%.
. 8 Milliards d’euros de cession d’actifs attendues à moyen terme afin de dégager des ressources supplémentaires pour financer les investissements dans les renouvelables et infrastructures.
. la cession de Suez = 3,4 milliards d’euros et une PV de 1,8 milliards, enregistrés dans les comptes 2020 = dividende exceptionnel à attendre ?
. Les centrales nucléaires belges ont vocation à etre fermées d’ici 2025 (Engie =50% de la production et distribution de l’énergie du pays).
. confirmation de la volonté du groupe de constituer 2 sociétés :
- activités solutions clients (production ; 7 à 8 milliards de C.A.)
- activités installation électrique ; chauffage ; ventilation et clim + communication ; 12 à 13 milliards de C.A.)
Cela fait beaucoup de chiffre d’affaires qui disparait…
Pas très clair ; je vais attendre le conseil d’administration.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#167 27/02/2021 14h55

Membre (2012)
Réputation :   1  

Bonjour à tous. Les résultats d’Engie pour 2020 :
"Les activités Renouvelables, Infrastructures, Thermique, Nucléaire et « Autres » ont fait preuve de résilience. Toutefois, en raison principalement des impacts subis au cours du premier semestre, les résultats d’ENGIE en 2020 ont fortement baissé, notamment avec un impact de la Covid-19 sur le ROC estimé à environ 1,2 milliard d’euros. Plus de 75 % de cet effet négatif est imputable aux Solutions Clients et au Supply.
L’EBITDA et le ROC sont au-dessus de nos prévisions et le RNRpg est conforme. La dette financière nette s’établit à 22,5 milliards d’euros, en baisse de 3,5 milliards d’euros par rapport au 31 décembre 2019. À fin décembre 2020, le ratio dette nette économique*/EBITDA s’élève à 4,0x, stable par rapport à fin 2019.
À noter qu’en 2020 les Renouvelables ont réalisé une croissance organique de 11 %. Malgré un contexte difficile, ENGIE a réitéré la forte performance opérationnelle de 2019, avec la mise en service de 3 GW de capacités renouvelables. Le Groupe a également acquis 2 GW d’actifs opérationnels en Europe."

Après une année 2020 de disette ; en 2021 distibution d’un dividende  de 0,53 € par action, qui sera soumis à l’approbation des actionnaires lors de l’Assemblée Générale du 20 mai.
Pour 2021 ENGIE prévoit un résultat net récurrent part du Groupe (RNRpg) compris entre 2,3 et 2,5 milliards d’euros (1,7 en 2020).
Parmi les bonnes nouvelles : dette financière en baisse de 13,5% ; arrêt des investissements dans les 2 centrales nucléaires belges.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#168 19/06/2021 18h03

Membre (2012)
Réputation :   1  

Communiqué de presse du 18 mai 2021. Catherine MacGregor, DG du groupe, annonce une politique de distribution du dividende de 0,65 euros par action  sur la période 2021-2023, montant plancher.

Hors ligne Hors ligne

 

#169 21/06/2021 09h49

Membre (2016)
Réputation :   22  

Attention à ce genre d’annonces de la part d’Engie.

Je suis persuadé qu’en remontant dans la file, on peut trouver 9-10 ans plus tôt le même genre d’annonces:
"GDF-Suez annonce dividende d’au moins 1 euro pour les années suivantes"…

Jusqu’à ce que:
- ce ne soit plus possible
- ce soit payé en actions émises à prix bas

Et le cours est divisé par deux 10 ans plus tard.

Certes, l’histoire ne se reproduit pas toujours.
Mais les grandes entreprises d’état nous ont montré encore et encore que l’allocation de capital n’est pas toujours leur plus grande force…

Hors ligne Hors ligne

 

#170 15/02/2022 10h00

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   167  

Résultats 2021 sortis ce matins :

* La transformation du groupe a continué, avec 34% de génération est renouvelable (28% en 2019) et 9,2 milliards de cession signée ou réalisée, et un bilan carbone en amélioration.

* Bénéfice de 1,26 € par action (0,63 € en 2020)

* Dividende remonté à 0,85 € (5,9% de rendement au cours actuel)

* Coût de la dette en hausse à 2,63% (2,38% en 2020), mais la dette est longue (11,8 ans de maturité moyenne)

En terme de valorisation est à 5,9% de rendement et PER de 11,3

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #171 23/02/2022 16h18

Membre (2017)
Réputation :   8  

Le dernier livre d’investigation de Marc Endeweld (L’emprise, la France sous influence) traite du gaz et d’Engie dans un des chapitres, avec les morceaux suivants :





Je n’en mets pas plus pour vous donner envie de lire le livre, qui est excellent. En tout cas, la présidentielle devrait avoir un impact sur la stratégie future d’Engie.

AMF : pas d’actions Engie

Hors ligne Hors ligne

 

#172 23/02/2022 16h29

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   483  

Le gvt veut limiter le prix du gaz.
Si le conflit  ukrainien poussait ce dernier à la hausse, je vous laisse deviner le dividende de 2023


Patron d'un cabinet CGP

Hors ligne Hors ligne

 

#173 29/07/2022 08h27

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   167  

Les résultats du semestre sont sortis, ils sont excellents :

* CA en hausse de 72,3% (!?)

* Un bénéfice par action dilué (sur les activités maintenues) sur le semestre de 1,97 € (0,93 € un an plus tôt)

* La part de renouvelables continue d’augmenter tranquillement à 36% (+2 points sur le semestre)

Le groupe négocie avec la Belgique pour maintenir les centrales nucléaires locales en activité. Reste les incertitudes géopolitiques : entre le gaz russe qui va probablement se tarir et les opinions politiques qui veulent ponctionner les profits des groupes énergétiques, difficile de savoir comment l’année va se finir.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Engie sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur