Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Sondage 

Encore un krach sur les marchés actions…


L'occasion de renforcer sur les valeurs de qualité

56% - 341
J'attends le rebond, je revends tt et fini la bourse

3% - 21
Je suis liquide, je suis serein

12% - 76
BX4 depuis les 3800 sur le CAC, je suis riche

2% - 12
Je suis en vacances, je ne vois pas le crack

3% - 18
A fond sur les valeurs de Rdt, miam, miam

22% - 132
Nombre de votants : 678

#2101 26/08/2015 22h18 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   93 

Wawawoum a écrit :

L’économie a toujours été régie par des crises, c’est là l’essence même du capitalisme. Elles ont toujours existé. Cela me fait penser à une citation de "Qui-vous-savez": "chaque génération pense avoir découvert la sexualité".

BullAndBear a écrit :

La Chine va un peu moins croître et surtout croître différemment

Cela me fait penser à mon cher Schumpeter. Aucune création ne se fait sans destruction. Le passage d’une Chine usine du monde hyper polluante, énergivore et limite esclavagiste à une Chine puissance économique et monétaire mondiale plus propre et respectueuse des droits fondamentaux ne se fera pas sans casse.

Tout cela est vieux comme le monde. La marine à voiles a été tuée par la marine à vapeur, Polaroid par le numérique, Nokia par Apple, Pages jaunes par Google. Si pour les actionnaires de Polaroid, Nokia ou Pages jaunes, les dernières années ont été catastrophiques, ça n’a pas été le cas pour ceux des sociétés qui les ont remplacés.

Qui nous dit que la Chine ne vit exactement le même phénomène à l’échelle d’un pays ? Il se peut même que ça soit l’économie mondiale qui commence à devenir plus économe en énergie et en matière première, plus numérique et orientée vers le savoir. La fameuse économie de l’abondance.

Hors ligne

 

#2102 26/08/2015 23h08 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   57 

Rappel ; Nokia existe depuis 1865 et a été dans des domaines très variés : papier, pneus, électronique, téléphonie… Ce n’est que récemment que le groupe s’est spécialisé et s’est fait battre. C’est une entreprise intéressante à étudier, de par sa capacité à se réorganiser et à renaître de ses cendres. Reste à voir si les "cendres" actuelles seront ses dernières.

Dernière modification par Geoges (26/08/2015 23h11)


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#2103 27/08/2015 05h10 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   214 

PierreQuiRoule a écrit :

Qui nous dit que la Chine ne vit exactement le même phénomène à l’échelle d’un pays ? Il se peut même que ça soit l’économie mondiale qui commence à devenir plus économe en énergie et en matière première, plus numérique et orientée vers le savoir.

Je partage le diagnostic de transition mais vous me paraissez bien optimiste sur l’économie en énergie et l’avancement d’une éventuelle transition. Pour avoir traversé la Chine récemment en train, je peux vous assurer que le pays marche encore (et peut-être plus que jamais) à la bétonneuse. Pour l’instant l’économie en resources, ils ne connaissent pas (enfin, nous non plus, nous sommes mal placés pour leur donner des leçons). Quelques photos valent mieux qu’un long discours :

"New Kangding", nouvelle ville accolée à Kangding dans le Sichuan, ville qui marque la transition avec le Tibet
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/4769_ville.jpg

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/4769_ville_pres.jpg

Un immeuble d’une autre ville Luding
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/4769_appart.jpg

Je précise que ce ne sont pas quelques photos triées sur le volet, mais juste quelques exemples parmi tant d’autres… Les videos de villes vides sont encore plus parlantes. La frénésie de construction est toujours présente, il faut juste espérer que la plupart de ces appartements trouveront preneur. Sinon la transition forcée va faire très mal, autrement plus mal que la petite correction récente que nous avons eu, et qui n’est pas forcément finie d’ailleurs.

Pour ce qui est de l’énergie, je ne me fais pas trop de soucis, nous trouverons d’autres moyens d’en faire partir en fumée.

Dernière modification par Wawawoum (27/08/2015 09h20)

Hors ligne

 

#2104 27/08/2015 05h53 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   421 

Cela me fait penser à mon cher Schumpeter

Schumpeter n’est qu’un lointain avatar de Shiva… Tout cela est connu de l’hindouisme depuis des milliers d’années.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#2105 27/08/2015 07h40 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   13 

Un graphique que je trouve très intéressant pour prendre un peu de recul:

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5858_original_41850486.png

Hors ligne

 

#2106 27/08/2015 10h05 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   214 

Tiens, un texte de Jurglar qui doit avoir 150 ans, il n’a pas pris une ride. J’aime beaucoup la référence à l’"over-trade", comme quoi au XIXème siècle le trading haute fréquence posait déjà des problèmes à certains smile

Jurglar a écrit :

On cherche toujours l’origine des crises dans des accidents particuliers ; tantôt on accuse le commencement ou la fin d’une guerre, une disette des céréales ou d’un des principaux produits nécessaires à l’industrie, comme le coton, l’ouverture de nouveaux marchés, ou la fermeture d’anciens débouchés, l’abus de l’émission des billets par les Banques, l’exagération de la production, l’over-trade, selon l’expression anglaise ; on croit avoir trouvé le principe des crises en signalant une ou plusieurs de ces causes agissant isolément ou simultanément. Sans doute, chacune d’elles peut entraîner de graves embarras, suspendre même les affaires ; ce seront des crises, mais ce ne seront pas des crises commerciales.

On se préoccupe sans cesse de l’état local ; c’est l’état général qui est le plus grave.

Les banquiers peuvent toujours créer un développement excessif du commerce en faisant des avances trop considérables à l’aide des dépôts qui leur sont confiés. Dans tous les cas, les convulsions commerciales et les faillites de ceux qui émettent des billets sont les conséquences nécessaires d’un grand mouvement commercial où la plupart des opérations reposent sur le crédit.

Ce sont surtout les convulsions de crédit provenant de l’extension exagérée qu’il avait prise antérieurement, qui arrêtent tout le mécanisme de la circulation.

Le gouverneur de la Banque d’Angleterre, M. Neave, dans l’Enquête de 1858, affirme qu’il est impossible d’empêcher ces secousses périodiques de prospérité et d’embarras. Il pense que c’est une loi de la nature humaine.

Une crise est-elle un désastre financier ou une liquidation partielle, utile, favorable, nécessaire même pour la reprise des affaires ?

Jones Loyd n’hésite pas à dire que si elles ont des inconvénients sous quelques rapports, elles sont à d’autres points de vue extrêmement salutaires et avantageuses.

À toutes les époques, chez tous les peuples, l’histoire nous montre des crises qui non seulement ont ébranlé le commerce, mais même les constitutions politiques. Ce qui est particulier à notre époque, ce sont les retours plus fréquents peut-être, quoique moins graves, de ces accidents, et l’étendue du rayon dans lequel, comme une trombe sur une contrée, ils exercent leurs ravages.

Le livre complet pour ceux que cela intéresserait éventuellement : Des crises commerciales et de leur retour périodique - ENS Éditions

Dernière modification par Wawawoum (27/08/2015 10h08)

Hors ligne

 

#2107 27/08/2015 12h33 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   93 

chlorate a écrit :

Un graphique que je trouve très intéressant pour prendre un peu de recul:

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5 … 850486.png

Ne pas oublier que pour revenir au niveau après une baisse de 50%, il faut monter de 100%. Les mouvements à la hausse restent tout de même impressionnants.

Hors ligne

 

#2108 27/08/2015 12h45 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   51 

Ce graphique présente d’une manière particulièrement réussie ce que l’on sait tous plus ou moins. On voit surtout que la corrélation taux d’intéret et performance du SnP500 n’est pas toujours la même. Egalement que les récessions sont assez régulièrement réparties. La crise de 2008 semble comme une autre crise, sans autre conséquence que la baisse des taux d’intéret, ce qui est pourtant très surprennant au regards des conséquences qu’elle a eu!

Alors, 2016 une récession?

Hors ligne

 

#2109 27/08/2015 12h47 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   188 

"Ne pas oublier que pour revenir au niveau après une baisse de 50%, il faut monter de 100%"

Cette phrase m’a toujours parue vide de sens. Si je vous disais
"Ne pas oublier que pour revenir au niveau après une division par 2, il faut multiplier par 2"
vous me diriez "et alors ?".

Cette phrase permet juste de faire un peu de gymnastique intellectuelle afin de se familiariser avec les pourcentages. Elle ne dit rien sur ce qu’on essaye parfois de lui faire dire, qu’il serait mathématiquement plus difficile de faire x2 que de faire /2.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#2110 27/08/2015 12h55 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   93 

@JeromeLeivrek Ma phrase vient en commentaire d’un graphique donné en pourcentages. Je voulais juste dire que les baisses apparaissent  nécessairement réduites sur ce type de graphique. Ne me faites rien dire d’autre svp.

Dernière modification par PierreQuiroule (27/08/2015 13h19)

Hors ligne

 

#2111 27/08/2015 14h17 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   188 

Je ne vous visais pas, juste la phrase !


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#2112 27/08/2015 15h16 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   421 

Le graphique aurait effectivement gagné en clarté en affichant non pas le pourcentage de baisse mais le pourcentage de hausse nécessaire pour revenir à l’équilibre lors des baisses.

On constate que la baisse de 2007 a été vraiment terrible et que la prochaine n’est sans doute pas trés loin…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#2113 27/08/2015 15h20 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   57 

@JeromeLeivrek : en pourcentage, cela ne veut pas dire la même chose. Vous comparez un rapport arithmétique (division et multiplication) à un rapport géométrique (pourcentage).
De façon géométrique, cela reviendrait à dire (faux certes) que si vous divisez par deux, il faudrait multiplier par 4 pour revenir au même point. Et là, on ne répondrait pas "et alors ?"

Pour beaucoup de gens, faire -50% un jour et +50% le lendemain, c’est revenir au point de départ. C’est donc plutôt une bonne chose que cette phrase vous semble vide de sens, car évidente. Elle ne l’est pas pour une bonne partie de la population.


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#2114 27/08/2015 17h57 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   188 

Je crois que j’ai dû mal m’expliquer. Je vais le faire différemment.

Après avoir fait 50 fois -1 %, il suffit de faire 50 fois +1 % (*), pour revenir à l’équilibre. Pas la peine de faire 50 fois +2% ou 100 fois +1 %. La distance n’est pas plus grande dans un sens que dans un autre.

Pourquoi fait-on la présentation "-50 % puis +100 %" si ce n’est pour laisser croire que la distance à parcourir n’est pas la même dans les deux sens ? Sinon on dirait "après avoir divisé par 2 il faut multiplier par 2". Mais ça ferait moins peur au néophyte je crois.

(*) Ce qui fait -40 % et + 64 % mais ça ne change rien à l’idée.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#2115 27/08/2015 18h38 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   71 

Bonjour

Toutes ces analyses économiques sont très intéressantes, mais je pense que beaucoup ici se posent la question de savoir quoi acheter.

Voila un autre graphe (tiré du même site que pour celui présenté par @chlorate), pour réfléchir à ses investissements.
Calculé sur la base de l’indice Russell 1000 et depuis 1990, tenant compte de la situation économique US, il suggère qu’elles sont les meilleures périodes pour investir dans la croissance (Growth), ou au contraire investir dans la Valeur.
Les valeurs de croissance sont définies comme étant celles qui affichent une croissance du résultat supérieur à la moyenne du marché, et pour la Valeur, celles dont le cours est très en dessous de la valeur de leur potentiel à long terme (ou valeur intrinsèque pour simplifier).
Ces deux stratégies d’investissement gagnent et perdent selon les années.
Mais l’idée, c’est qu’en les alternant selon les époques, on maximise les gains et on minimise les pertes.
Il ne manque qu’un petit détail: A quel moment faut-il alterner ?
Mais bon, je ne doute pas que vous avez votre propre méthode.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2814_growth_value.jpeg

En ligne

 

#2116 27/08/2015 18h39 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   97 

@JereomeLeivrek : Vous faites du "à peu près vrai, précisément faux" !
-1 % c’est multiplier par 0,99
+1 % c’est multiplier par 1,01

0,99^50 x 1,01^50 ~ 0,995 ce qui est différent 1

Je pense que vous le savez, mais je préfère que vous n’embrouilliez pas vos lecteurs. smile La France est déjà parmi les pays pas très bien classés dans les tests de maths basiques, alors… wink

Dernière modification par namo (27/08/2015 18h39)


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#2117 27/08/2015 18h47 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   

bifidus a écrit :

Le graphique aurait effectivement gagné en clarté en affichant non pas le pourcentage de baisse mais le pourcentage de hausse nécessaire pour revenir à l’équilibre lors des baisses.

On constate que la baisse de 2007 a été vraiment terrible et que la prochaine n’est sans doute pas trés loin…

Une prédiction digne de Madame Irma ?

Hors ligne

 

#2118 28/08/2015 00h04 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   188 

@namo. Effectivement, je le sais. On parlait de -50 % et de +100 %. Alors à cette échelle-là, 0,995 et 1 c’est la même chose.

Mais si vous voulez je peux réécrire ma phrase de façon parfaitement exacte :

" Après avoir fait 50 fois -1 %, il suffit de faire 50 fois +1,010101… %, pour revenir à l’équilibre. "

Ca ne change pas ce que je voulais illustrer : faire 50 fois -1 % ne me semble pas être une distance bien plus petite à parcourir que 50 fois +1,010101… %.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#2119 28/08/2015 00h27 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   93 

Je pense que tout cela vient d’un mal entendu sur ma remarque initiale. Permettez moi de reformuler à mon tour : ce graphique est trompeur parce que pour compenser -50%, il faut faire +100%, ce qui donne aux baisses un caractère ridicule sur le graphique puisque ce sont des % en ordonnée. J’avoue d’ailleurs ne pas voir l’intérêt de cette forme de présentation, une évolution en valeur est bien plus parlante.

Bien sûr, ça ne veut pas dire qu’il est plus difficile de remonter que de descendre. C’est même la tendance naturelle de long terme des marchés que de monter.

Hors ligne

 

#2120 28/08/2015 04h53 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   214 

PierreQuiRoule a écrit :

ce graphique est trompeur parce que pour compenser -50%, il faut faire +100%, ce qui donne aux baisses un caractère ridicule sur le graphique puisque ce sont des % en ordonnée.

C’est vrai que graphiquement les baisses ne semblent pas impressionnantes, une baisse de 50% devrait en fait couper l’énorme montagne de montée précédente de moitié, les présenter de la sorte font passer ces baisses(2001 et 2008) pour des promenades de santé. Sur une telle présentation, un moins 100% paraitrait ridicule par rapport à une montée de 5 ou 600%. Mais un moins 100%, c’est la mort…

Hors ligne

 

#2121 28/08/2015 08h35 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   71 

Bonjour,

Il suffit de passer ce graphique en echelle logarithmique pour avoir une meilleure vue de ce que vous decrivez

Amicalement,

R.


Développeur d'outils pour investisseurs : Le Quant 40

Hors ligne

 

#2122 28/08/2015 12h04 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   188 

Ca va mieux avec les explications, en fait je n’avais pas vu le rapport entre votre phrase (pierrequiroule) et le graphe. A force de s’expliquer on finit par comprendre !
Il faut dire que je n’avais regardé ce graphe que d’un oeil distrait : il n’y avait pas d’explication et il me paraissait assez bizarre.
Au second coup d’oeil il me parait encore plus bizarre, et pas trop signifiant. Il faudrait effectivement représenter la quantité (1+les %) en échelle log. Mais aussi, les % positifs sont élevés parce qu’on a considéré une longueur de temps de 4 mois :
1. c’est assez arbitraire (si vous prenez un temps assez long le SP est positif sur toute sa durée de vie).
2. je ne sais pas ce que ça veut dire, "un marché haussier pendant 4 mois".


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#2123 28/08/2015 16h09 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   214 

Il commence à y avoir des problèmes de défaut chez ICBC avec une hausse de 74% des provisions sur un an. Avec les baisses de taux, cela risque de mettre sous pression les banques chinoises. À suivre.

Reuters a écrit :

"We will continue to face pressure from non-performing loans for a period of time," ICBC President Yi Huiman said.

The bank, also the world’s largest bank by assets, increased provisions for troubled loans by 74 percent from a year ago in the first half.

Hors ligne

 

#2124 28/08/2015 18h34 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

BullAndBear a écrit :

Lorsque les banquiers centraux auront fini de croire au "wealth effect", ils pourront sans doute avoir une politique de gestion des taux plus sensée. Ils ne sont pas aidés par une industrie financière qui a tout intérêt a soutenir cette thèse.

J’imagine que vous parlez des politiques monétaires très expansionnistes des BC.

Je ne suis pas du tout sûr que cette politique de taux zéro soit sensée (problèmes d’incitation, problème des pensions de capitalisation futures, par exemple). Mais je suis quasiment sûr qu’elle n’est pas liée uniquement à la recherche d’effets de richesse (via hausse immobilier, actions), mais aussi (surtout?) à la recherche d’une baisse des charges d’intérêts pour les agents endettés (y-compris les états : à défaut d’une baisse de la charge d’intérêt, il aurait bien fallu couper dans les dépenses budgétaires, avec tous les effets récessifs bien connus et chiffrés).

Entre deux maux…

Hors ligne

 

#2125 01/09/2015 22h32 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   

Nouvelle correction ce jour, notamment à Wall street, même si elle est toute relative, on peut à nouveau trouver de quoi faire !

Il paraît qu’il y aurait un dicton qui dit :
"Sell in May and go away"  mais adage boursier qui devrait paraît-il être cependant complété par "but remember to come back in September"

Pour septembre cela semble se vérifier…

Dernière modification par Rider (01/09/2015 22h34)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech