Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Sondage 

Encore un krach sur les marchés actions…


L'occasion de renforcer sur les valeurs de qualité

56% - 339
J'attends le rebond, je revends tt et fini la bourse

3% - 21
Je suis liquide, je suis serein

12% - 76
BX4 depuis les 3800 sur le CAC, je suis riche

2% - 12
Je suis en vacances, je ne vois pas le crack

3% - 18
A fond sur les valeurs de Rdt, miam, miam

22% - 132
Nombre de votants : 676

#1826 07/07/2015 22h06 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   31 

Pour ma part, je reste sur ma faim car les belles valeurs n’ont guère baissées… Ou du moins pas suffisamment pour qu’elle retrouve un niveau intéressant côté "investissement dividendes". Il va falloir que les espagnols s’y mettent smile pour accélérer le mouvement baissier

Hors ligne

 

#1827 07/07/2015 22h17 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   21 

Exactement pareil pour moi.

Du coup rien fait de la semaine, ni achats ni ventes, j’observe.

La baisse de Technip étant justifiée me semble-t-il, je ne suis plus intéressé par cette ex-belle valeur.

Je préfère attendre encore que ça se décante un peu au niveau européen et grec.


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#1828 07/07/2015 22h39 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   -3 

Des baisses entre -4 et -6% sur les belles valeurs en une semaine… Pas très alléchant pour le moment effectivement.

Option 1 : Suppression d’une partie de la dette grec tout en laissant la Grèce dans l’Euro…
Résultat : Les marchés repartiront comme avant avec un CAC à 5500 d’ici la fin de cette année ou le problème sera de nouveau sur la table.

Option 2 : La sortie de la Grèce avec transfert des dettes sur la nouvelle monnaie grec.
Résultat : Les marchés chutent sous la panique.

Option 3 : L’Europe pourrait aussi imposer ses réformes économiques aux pays endettés… (France , Italie , Espagne, Grèce). Ce serait une alternative à tout cela. Elle rendrai les réformes obligatoires et diminuerai la souveraineté de chaque pays. (le but de l’Europe par définition)
Résultat : Les marchés explosent et sur-performent

Pour ma part ; je n’ai aucune visibilité là-dessus… Et vous ?

Pour l’instant je miserai sur un mix de l’option 1 et 3… Tous les pays se mettent d’accord pour de belles réformes dès demain et vers 2016 on s’apercevra qu’aucune d’entre elle n’aura été respecté !

Edit : Les dernières actualités me donnent raison… 

22h32 : Thomas Piketty écrit à Angela Merkel
« Nous exhortons la chancelière Merkel et la troïka [des créanciers du pays] à penser à rectifier le tir, afin d’éviter un nouveau désastre et de permettre à la Grèce de rester dans la zone euro. » C’est le message qu’adressent, dans une lettre ouverte, cinq économistes à la dirigeante allemande, ce mardi. Le site de The Nation publie l’intégralité de cette missive signée par le Français Thomas Piketty, ainsi que par Jeffrey Sachs, Heiner Flassbeck, Dani Rodrik et Simon Wren-Lewis.

« Nous devons restructurer et réduire la dette grecque, donner à l’économie un peu d’air pour qu’elle se rétablisse, et permettre à la Grèce de rembourser une dette moins lourde sur une plus longue période de temps », suggèrent les cinq cosignataires.

placementapapa31 a écrit :

NATIXIS a écrit :

les investisseurs pensent encore que les banques de la zone euro sont fragiles.

Tout le monde sait bien que ce sont les institutions qui détiennent la dette… Mais que faire si les institutions ne veulent plus payer ?

Dernière modification par azorgues (08/07/2015 00h53)

Hors ligne

 

#1829 08/07/2015 00h22 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

NATIXIS a écrit :

"Les réactions récentes des cours boursiers et des spreads de crédit des banques de la zone euro aux différents chocs (croyance irrationnelle dans un arrêt précoce du Quantitative Easing par la BCE, crise grecque) montre que les investisseurs pensent encore que les banques de la zone euro sont fragiles. Cette perception des investisseurs est irrationnelle : - les nouvelles réglementations des banques de la zone euro les ont rendues financièrement très robustes ; - il n’y a aucune exposition à la Grèce des banques de la zone euro en dehors des banques grecques. Les investisseurs conservent donc une vision « ancienne » du risque bancaire. Ceci implique cependant que les chocs ou les anticipations défavorables peuvent avoir un effet négatif sur l’économie démultiplié par la hausse du coût de financement des banques."

http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=86032

Hors ligne

 

#1830 08/07/2015 05h49 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   36 

les bancaires ont bien baissé quand même, une CA dans les 12, Soc Gen à 39 et des brouettes… sinon effectivement les big ne bougent pas tant que ça, j’attendais SAN au détour du bois mais elle reste quasi-imperturbable
Sinon je suis revenu sur ABCA, étant donné la volatilité actuelle, et celle à venir avec la hausse de taux et la Chine, elle devrait reprendre des couleurs en 2016. Une louche de JCQ également, qui a pris une claque et qui a pourtant de belles perspectives malgré une petite déception au T1; "le groupe devrait finaliser au troisième trimestre la reprise des activités de distribution de l’aciériste suisse Schmolz+Bickenbach en Allemagne, Belgique, Autriche et Pays-Bas. Cette nouvelle opération stratégique cinq ans après le rachat d’IMS lui apportera un surcroît de chiffre d’affaires d’environ 50%". Je tente.

Hors ligne

 

#1831 08/07/2015 09h35 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   21 

De mon côté, je vois quand même que RDSB est au plus bas 1 an, je laisse un ordre au cas où.


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#1832 08/07/2015 09h45 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   15 

Petite message sur cet sujet intéressant…Serait-il possible de mettre le nom du Groupe ou de l’entreprise plutôt que son code lorsque vous parlez, j’avoue que parfois, j’ai du mal à suivre… :-)

D’avance merci à tous

Hors ligne

 

#1833 08/07/2015 09h47 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   21 

Milles excuses vous avez raison, moi-même je peste parfois contre d’autres et je fais le même travers.

RDSB : Royal Dutch Shell B (Amsterdam)


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#1834 08/07/2015 09h51 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   73 

Asorgues :

Il existe d’autres options :

Les politiques prennent leur temps ou tergiverssent
Un traité est signé mais regle rien
Un traité est signé mais tous le monde est perdant
….

Je vois bien une stagnation des marchés pendant quelques temps.
Perso je ne prendrai aucun pari dessus

Surtout qu’on rentre bientot dans une periode (aout octobre) où les marchés ont tendence à baisser.

En ligne

 

#1835 08/07/2015 10h42 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   17 

azorgues a écrit :

Option 1 : Suppression d’une partie de la dette grec tout en laissant la Grèce dans l’Euro…
Résultat : Les marchés repartiront comme avant avec un CAC à 5500 d’ici la fin de cette année ou le problème sera de nouveau sur la table.

Option 2 : La sortie de la Grèce avec transfert des dettes sur la nouvelle monnaie grec.
Résultat : Les marchés chutent sous la panique.

Option 3 : L’Europe pourrait aussi imposer ses réformes économiques aux pays endettés… (France , Italie , Espagne, Grèce). Ce serait une alternative à tout cela. Elle rendrai les réformes obligatoires et diminuerai la souveraineté de chaque pays. (le but de l’Europe par définition)
Résultat : Les marchés explosent et sur-performent

Les Grecques ne paieront pas car ils ne le peuvent pas (accessoirement ils ne le veulent pas mais ca n’a pas de réelle importance puisque le principal prime)
Tous le monde le sait, donc dans votre option 2 on passera simplement d’un "non dit" à l’affirmation du réel, de l’incertitude à la certitude, ce qu’aiment opérateurs sur les marchés.

Votre hypothèse 3 est fortement récessive dans une zone Euro en petite reprise.
Compte tenu de la faible forme de la Chine, la récession risque d’être mondiale ce qui ne va pas aider les bourses.

Vos spéculations ne sont pas sérieuses, pas plus que … les miennes.

Dernière modification par yihk (08/07/2015 10h47)


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#1836 09/07/2015 01h53 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   

En ce qui concerne un possible krach, je ne sais pas ce qui est pire:

-voir la bourse, et son portefeuille, baisser pendant 3 ans (krach de 2000):
S&P 500: INDEXSP:.INX quotes & news - Google Finance
S&P 500 de mars 2000 à mars 2003 (3 ans):
2000-03-31 à 2003-03-14: -45.45%

-ou voir son portefeuille baisser de moitié, ou plus, en même pas 2 ans (krach de 2008):
S&P 500: INDEXSP:.INX quotes & news - Google Finance
S&P 500 de mars 2007 à mars 2009 (2 ans):
2007-02-23 à 2009-03-06: -53.05%

Je choisis l’option 2, car au final je l’attends avec impatience ce krach, j’ai 79% de cash…

Hors ligne

 

#1837 09/07/2015 03h35 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Modérateur
Réputation :   1081 

N’avez-vous pas oublié l’option 3 "attendre avec 80% de cash, et que le krach ne se produise pas" ?

Pourquoi donc y a-t-il autant de monde qui va habiter au pied des volcans, en sachant pertinemment qu’un jour il y aura une éruption ?


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#1838 09/07/2015 03h52 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Les scénario 3 est fort raisonnable. Souvent on attend le "grand soir" (qui on peut le supposer est passé : c’était en février 2009!), mais on ne voit pas le coût d’opportunité (ici celui du cash). C’est un piège assez peu évoqué il me semble, pourtant il est très élémentaire.

Je suppose que les dividendes et leur capitalisation, c’est considéré comme du gagne petit.

Hors ligne

 

#1839 09/07/2015 09h48 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   19 

Si nous avons eu 15 dernières années agitées, avec 2 krachs et demi (le demi étant le premier épisode du feuilleton grec en 2011), regardez combien nous en avons eu depuis 100 ans… Attendre le krach avec 80% de cash a au final bien plus de chances d’être contreproductif, que par exemple une stratégie où vous investiriez votre cash progressivement chaque mois, étalé sur 2 ou 3 ans.

Lorsque les marchés sont "hauts", avec la même somme, vous achetez moins d’actions que lorsque les marchés sont "bas". Ainsi mécaniquement, votre prix de revient se situe globalement à 1/3 des plus bas et 2/3 des plus hauts.

Et puis comme vous le dites vous même, avec des krachs étalés sur 2 ou 3 ans (même s’il y en a eu dans l’histoire des plus rapides), il y a souvent des rebonds intermédiaires qui vous permettent, au besoin, de refaire un peu de cash pour se repositionner plus bas si vous pensez qu’on est en mode krach (même si à ce jeu là, vous pouvez aussi louper le vrai rebond).

Je travaille toujours avec un certain volant de cash car je considère que c’est indispensable pour à la fois se protéger et tirer parti de l’imprévisibilité des marchés (car je ne sais pas vous, mais je n’ai personnellement pas de boule de cristal pour savoir si un krach va se produire ou pas dans un avenir proche). Mais attendre comme cela un krach avec 80% de cash n’a à mon sens pas de sens. Cela n’en n’aurait que dans le cas d’une bulle manifeste comme cela a été le cas en Chine ces derniers mois, ou en l’an 2000 en Europe et aux US. Mais je ne vois aucune bulle en Europe actuellement, ni même aux US, quand bien même les marchés européens ont bien monté depuis quelques mois et Wall Street depuis quelques années, et que les niveaux de valorisations sont un peu plus élevés que ce que l’on a eu l’habitude d’avoir ces derniers temps.


Fenêtre sur Cours + Gestion sous mandat via société agréée et conseil patrimonial indépendant

Hors ligne

 

#1840 09/07/2015 10h16 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   512 

Une action n’est pas un ticket de loto qu’on achète pour miser sur le vert (le type d’aventure spéculative qui, sur la durée, conduira inévitablement son héros à la ruine) mais la fraction d’une participation au capital d’une entreprise.

Si seulement les investisseurs pouvaient se concentrer sur les mérites intrinsèques et individuels de leur investissement à long-terme (par exemple, IBM) plutôt que de perdre du temps, de l’argent et de l’énergie à prédire ou commenter les fluctuations de la bourse, cette file n’existerait pas, et ses intervenants seraient tous beaucoup plus riches.

Hors ligne

 

#1841 09/07/2015 11h05 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   48 

Beaucoup semblent effectivement qu’investir en bourse c’est faire de l’anticipation, de la prévision. D’autres pensent que c’est acheter un ticket de loto et qu’il doit passer au vert dans les minutes ou les heures qui suivent sinon c’est perdu. Enfin il y a ceux qui se pensent investisseur long terme et pour qui le long terme c’est la fin de la semaine ou au mieux le mois prochain.

Ce topic est décidément très instructif.

Hors ligne

 

#1842 09/07/2015 11h32 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   57 

Quelqu’un a-t-il un point de vue (avec une bonne connaissance du dossier) sur le devenir des actionnaires des banques grecques à court terme. Je pense à NBG par exemple…
Le risque est-il vraiment trop grand pour l’actionnaire ou bien c’est un pari dangereux mais qui peut être payant ?


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#1843 09/07/2015 11h58 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   512 

Geoges a écrit :

Le risque est-il vraiment trop grand pour l’actionnaire ou bien c’est un pari dangereux mais qui peut être payant ?

Si à court-terme un arrangement est trouvé entre la Grèce et ses créanciers, qu’à moyen-terme le financement de la BCE est maintenu et qu’il n’y ait de write-offs trop dramatique ni sur les titres de dette grecque ni sur le livre de prêts, et qu’à long-terme ces banques puissent à nouveau prêter profitablement, c’est un pari qui peut s’avérer formidablement payant.

Vous avez raison d’utiliser le mot pari, et de ainsi bien différencier une opération d’investissement d’une opération spéculative.

Hors ligne

 

#1844 09/07/2015 12h27 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   554 

Je rajouterai aussi sur les banques grecques : si le niveau des dépôts ne s’érode pas davantage de manière permanente, sait-on jamais (c’est tout de même la source de financement principale et la plus sûre de la banque). De manière moins significative : si la valeur faciale des obligations grecques que ces banques détiennent n’est pas trop amputée.

Actuellement, le principal problème des banques grecques est qu’elles sont incapables de s’autofinancer (via les dépôts et sur les marchés) et perdent chaque jour une partie de ce financement (je n’ai pas souvenir d’un bank run aussi massif que celui que nous avons vu ces derniers mois en Grèce - plus de 20% des dépôts se sont envolés et nous ne connaissons pas les derniers chiffres). Si une entreprise a des liquidités, elle a le temps de se retourner : le cash est toujours le nerf de la guerre.

Hors ligne

 

#1845 09/07/2015 13h47 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   17 

Dans l’histoire du "ptit c.." et des "18 pères la vertu",  on entre dans la période touristique, une des rares activités où le premier est performant alors que certains des seconds, eux aussi vendeurs de soleil, aimeraient bien lui piquer ses parts de marché.
Ajoutez que l’UE a besoin d’un bon bouc émissaire pour masquer son état de délabrement avancé (cf gestion de l’émigration, GB ect).


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#1846 09/07/2015 15h12 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur cette gestion de l’immigration par l’UE? (l’immigration est un thème essentiel, pas seulement en politique mais peut-être surtout en économie, que nous n’évoquons pas très souvent ici)

Hors ligne

 

#1847 09/07/2015 15h53 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   13 

Bah, sur l’immigration, c’est assez simple, les états du sud, Espagne, Italie et Grèce en tête, reçoivent infiniment plus d’immigrés que ceux du nord.

Pendant bien longtemps ils étaient content d’avoir de la main d’œuvre bon marché mais maintenant que c’est la crise et qu’ils ont des problèmes de chômage dans leur population, ils aimeraient bien qu’on les aide un peu, soit financièrement soit que les états du nord accueillent leur part de réfugier.

Étonnamment, au nord : Angleterre et pays nordiques en tête, on est pas très chaud à cette idée mais je pense pas que les pays de l’est soient plus volontaires pour accueillir les masses de réfugiés libyens et érythréens.

A un moment, il y’avait eut une espèce de proposition de quotas contraignants sur la table mais l’idée à été fusillée de tout coté et on a plus ou moins décidé de laisser le sud se démerder avec le problème.

La Grèce avait même menacée de distribuer des visas en masse accompagnés de billets de train pour les capitales du nord de l’Europe si on effaçait pas sa dette, ils sont plein de bonnes idées les Grecs.

A noter que, de tête, la France est plutôt dans le milieu de tableau en ce qui concerne l’accueille de non-européens, l’Allemagne et l’Angleterre en accueillant plus par exemple.

Après c’est toujours dur d’avoir des chiffres fiables sur un phénomène clandestin.

Edit : C’est vrais que j’ai parlé d’immigration de manière globale en mélangeant deux problèmes différents dans mon message, le problème des pays du sud c’est qu’ils accueillent beaucoup de réfugiés politiques, c’est ceux là qu’ils voudraient voir répartis équitablement et que les autres ne sont pas chaud pour accueillir.

Sur la fin du message, il s’agit de chiffres regroupant tous les types d’immigration : économique + familiale + clandestine + réfugiés + temporaire d’où la difficulté a avoir des chiffres fiables.

Dernière modification par SwissInParis (09/07/2015 17h12)

Hors ligne

 

#1848 09/07/2015 16h48 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   12 

@Swiss in Paris, j’ai l’impression que vous confondez immigration légale et illégale.

Pour ce qui est des pays à culture anglo-saxonne, en matière d’immigration légale, ils sont bien plus forts que nous, notamment pour tout ce qui concerne la "brain immigration": Royaume-Uni (pays du Commonwealth, Inde notamment, mais aussi immigration africaine qualifiée), pays scandinaves (de nombreux étrangers qualifiés également) et ne parlons pas de l’Allemagne (populations turques).

Quant à l’immigration illégale, si énormément de migrants souhaitent rejoindre le Royaume-Uni, et ne souhaitent pas rester en France, ce n’est pas rien. Sans tomber dans le cliché, l’immigration "illégale"/non-qualifié rejoint malheureusement des secteurs intrinsèquement liés à la conjoncture économique (bâtiment par exemple).

Quant aux pays du Sud que vous citez, si ils sont "surpeuplés" de migrants illégaux, c’est certainement pour des raisons de pure proximité géographique avec le Proche-Orient et les côtes africaines.

D’ailleurs, quand vous parlez de main d’oeuvre…, ce n’est plus autant d’actualité que par le passé: si dans les années 60-80 l’immigration illégale en Europe (et encore "illégale" n’est pas le bon mot compte tenu des politiques menées à l’époque),était une immigration économique suscitée par (i) la croissance de l’Europe, (ii) l’absence de croissance dans les zones "sources" accompagnée d’une instabilité géopolitique on assiste aujourd’hui à une immigration politique (Syriens, Erythréens, Kurdes…) avec une population parfois qualifiée (je pense particulièrement aux Kurdes) mais qui sont en situation "irrégulière".

Bref, my 2 cents

Dernière modification par Manarea (09/07/2015 16h49)

Hors ligne

 

#1849 10/07/2015 01h14 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   -3 

Je m’étonne depuis 2 jours de voir le CAC exploser à nouveau comme si rien ne se passait alors que la Grèce va faire faillite et que les régulateurs Chinois bloque les investisseurs aillant plus de 5% de part dans des entreprises… Ce sont des énormes scandales non ?

Dernière modification par azorgues (10/07/2015 11h49)

Hors ligne

 

#1850 10/07/2015 07h31 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   17 

@placementapapa31
je faisais allusion au désaccord récent (clash de Matteo Renzi) des divers membres de l’UE sur ce sujet difficile qui me semble révélateur du délabrement des UE&Eurozone. La malveillance mutuelle est devenu le pilier de la (dé)construction européenne. Mais nous sommes,hors sujet (krach), peut être devriez vous ouvrir une file sur le thème de l’impact économique de l’immigration (risque de dérive nauséeuse) dans "Stratégie d’actif et macroéconomie"


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech