Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Sondage 

Encore un krach sur les marchés actions…


L'occasion de renforcer sur les valeurs de qualité

56% - 342
J'attends le rebond, je revends tt et fini la bourse

3% - 21
Je suis liquide, je suis serein

12% - 76
BX4 depuis les 3800 sur le CAC, je suis riche

1% - 12
Je suis en vacances, je ne vois pas le crack

2% - 18
A fond sur les valeurs de Rdt, miam, miam

22% - 133
Nombre de votants : 681

#1776 06/07/2015 12h07 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   28 

Pour en revenir à nos moutons, je m’attendais à une baisse un peu plus costaud suite au référendum grec… je suis déçu ! smile

Dernière modification par Rossox (06/07/2015 12h08)


Un tu l'as vaut mieux que deux tu l'auras

Hors ligne

 

#1777 06/07/2015 12h09 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   43 

skywalker31 a écrit :

@Zetrader : j’ai du mal m’exprimer, je ne suis absolument pas partisan de l’AT. Les partisans de l’AT me font penser aux gens qui prédisent les résultats du loto en fonction des tirages passés. Si cela marchait ils seraient milliardaires et n’auraient donc pas besoin de communiquer autour de leurs analyses qui les font vivre en réalité plus que leurs performances réelles.

Je préfère le bon sens paysan d’acheter moins cher, régulièrement, des produits aussi peu volatiles que possible.

Non, au contraire, je vais dans votre sens car mon message était ironique, second degré ^^
Parfaitement d’accord avec vous, c’est pas mal des fois le bon sens paysan sur le long terme smile

Dernière modification par zetrader (06/07/2015 12h30)

Hors ligne

 

#1778 06/07/2015 12h25 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   36 

Quoi qu’il en soit, il faut bien reconnaître à ce Tsipras, une certaine habileté.
Ce matin nous voyons quoi ? Une Angela Merkel isolée et qui apparait désormais comme obtuse et psychorigide, un Hollande qui rechigne à la suivre dans son intransigeance et qui se retrouve bien em..bêté, et même une Espagne (libérale…) qui tend la main à la Grèce.

Le tour de force de Tsipras, a été d’annihiler l’ire portée sur sa personne et celle de son ministre de l’économie, en obtenant un plaidoyer de son peuple, dans des délais choisis suffisamment courts pour que l’oligarchie ne puisse faire marcher le rouleau compresseur de l’endoctrinement médiatique.

L’Euroland pouvait se payer sa tête et faire du bashing individualisé, mais pointer du doigt la décision d’un pays tout entier, c’est plus compliqué quand on se revendique de l’unité et de la légitimité des nations composantes de l’Europe.

Le coup de grâce de Tsipras a été d’offrir la tête de son ministre ce matin, ce qui rend l’intransigeance du CDU d’Angela encore plus intenable à cet instant.

Je n’ai pas à juger de la situation, j’ai mon avis et je le garde pour moi pour éviter toute discussion stérile. Mais il faut bien reconnaître là, une cinglante leçon de politique finement dispensée.

Hors ligne

 

#1779 06/07/2015 12h43 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   82 

Cela ne change rien à la réalité. J’ai dépensé 650+ euros pour leur pomme sans qu’ils produisent un effort convaincant et durable d’un point de vue de leur dépense,  et que la france ne reverra pas. La réalité est aussi simple que cela. J’espére bien que Merkel ira jusqu’au bout, sinon derriére, pourquoi pas l’espagne, le portugal, l’italie voire la france…

Dernière modification par BorderLine (06/07/2015 12h47)

Hors ligne

 

#1780 06/07/2015 13h01 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   132 

Même avis que Borderline

Tsipras a le peuple derrière lui soit.
N’importe quel peuple a qui on aurait demandé "voulez vous continuer d’avoir de l’argent qui tombe du ciel sans contrepartie tangible ?" aurait répondu oui.

Un peuple entier peut avoir tort.
A la limite ce n’est pas gênant, tant qu’ils ont tort avec leur propre argent.

The problem with socialism is that eventually you run out of other people’s money

Effectivement Merkel est isolée. C’est bien dommage car elle défend ses concitoyens, qui, contrairement aux derniers de la classe en économie, ont bien compris qui payait la facture à la fin.

Hors ligne

 

#1781 06/07/2015 13h13 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   70 

On voit tout de suite ceux qui n’auraient pas voulu se mouiller pour les sudètes…
Les choses ne sont jamais aussi tranchées que l’on le pense, et les solutions tranchées peuvent avoir des retours tranchants, mais bien malin qui peut prédire dans quel sens la lame sera orientée…

Pour parler de quelque chose que je connais, j’entends ce discours ("plus un euro pour les grecs") en Belgique depuis des années, porté par certains flamands au sujet des wallons. C’est ainsi que je sais que la réalité est souvent bien loin des discours. Restons calmes!


The only real failure is the failure to try.

Hors ligne

 

#1782 06/07/2015 13h14 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   77 

Bonjour

C’est effectivement une grande leçon de démocratie que nous a donné la Grèce. D’abord on emprunte, et avec l’argent, on fait plaisir aux élites, aux lobbies, sans oublier d’en redistribuer une petite partie au peuple, pour faire bonne figure.
Puis, au moment de rembourser, on demande au peuple s’il est d’accord. S’il défend bien son intérêt, il devrait voter non. Ceci étant justifié par la principe que les riches doivent être généreux et aider les pauvres. C’est classique.

Tous les Etats européens endettés devraient eux aussi voter.
Et puisque les riches, ce sont les allemands, autant leur passer la note directement.

L’avantage d’une telle approche, c’est que l’on ne parle pas travail , ce qui pourrait choquer certains, qu’en votant ainsi le citoyen ne se sent responsable de rien du tout, donc il peut faire la fête, ni du fait qu’un Etat qui dépense plus que ses recettes de manière infinie est un Etat qui se suicide.
Je crains que beaucoup en Europe pensent plus ou moins de cette façon.

Vue de cette manière, la démocratie est belle !
Le jour approche ou les allemands, en ayant marre, finiront par sortir de l’euro avec quelques pays du nord. Et là, ce sera trop tard. On aura un Euro fort au nord autour de l’Allemagne, et un Ecu faible au sud autour de la France et de l’Italie.

Dernière modification par Durun (06/07/2015 13h19)

Hors ligne

 

#1783 06/07/2015 13h19 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   36 

Igorgonzola a écrit :

Effectivement Merkel est isolée. C’est bien dommage car elle défend ses concitoyens, qui, contrairement aux derniers de la classe en économie, ont bien compris qui payait la facture à la fin.

Ce sont les mêmes "premiers" en économie, qui ont voté décidé d’accorder des aides substantielles à ce pays à compter de 2012, non ? Il me semble qu’il y avait une certaine… Merkel… et un Sarkozy qui hurle au loup aussi… mais bon, si vous dites qu’ils sont ou étaient les premiers de la classe, je me soumets à votre jugement.

Hors ligne

 

#1784 06/07/2015 13h22 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   82 

« Le meilleur argument contre la démocratie est fourni par une conversation de cinq minutes avec l’électeur moyen. »
W. Churchill

« La démocratie est une façon de préserver l’État de droit. Mais il n’y a pas, dans la démocratie, de principe en vertu duquel la majorité a raison, parce que la majorité peut commettre d’énormes erreurs, mettre en place un tyran, voter pour la tyrannie, comme cela s’est produit assez fréquemment. »
K. Popper

La démocratie a beau jeu de s’être exprimée. C’est de la démagogie, pas de la démocratie ce référendum.

Dernière modification par BorderLine (06/07/2015 13h29)

Hors ligne

 

#1785 06/07/2015 13h30 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   512 

Ce qui est formidable quand on a le privilège d’appartenir à cette communauté d’élite (le forum des IH), c’est qu’on peut ainsi fréquenter des gens qui savent toujours tout sur tout.

Le problème grec est sans doute d’une insondable complexité - ce qui explique d’ailleurs que des professionnels confirmés de l’administration des finances publiques peinent autant à le résoudre.

Pour l’homme qui tape partout avec son marteau, chaque problème ressemble à un clou. Mais la réalité, c’est que ce mode opératoire produit des résultats tout à fait désastreux en pratique.

Suis-je le seul à penser que tout ceci n’est qu’une tempête dans un verre d’eau? En revanche, j’en conviens, c’est du pain béni pour la machine à causer médiatique qui tient le badaud en haleine et facture sa minute de publicité plus chère que d’accoutumée.

Mes camarades et compatriotes trop cyniques devraient lever le pied : qu’ils n’oublient pas que ce que vivent les Grecs leur pend au nez, et qu’ils peuvent le prendre une catastrophe tout à fait équivalente en pleine tronche demain matin.

Comment fait-on banqueroute? Graduellement, puis soudainement.

Les Grecs ont l’UE, la république a les émirats : chacun finance son déficit comme il peut.  Restons humbles et mesurés, surtout quand le sujet dépasse en technicité ce que notre minuscule cercle de compétence nous permet d’apprécier.

Dernière modification par thomz (06/07/2015 13h30)

Hors ligne

 

#1786 06/07/2015 13h44 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   21 

thomz a écrit :

Mes camarades et compatriotes trop cyniques devraient lever le pied : qu’ils n’oublient pas que ce que vivent les Grecs leur pend au nez, et qu’ils peuvent le prendre une catastrophe tout à fait équivalente en pleine tronche demain matin.

J’aurais tendance à dire que c’est justement parce que ce scenario pend au nez de la France tous les jours de façon plus prégnante qu’il ne faut pas lever le pied.

Les 2 seuls pays qui en Europe n’ont pas fait les réformes qui s’imposaient, ce sont la Grèce et la France.

Hors ligne

 

#1787 06/07/2015 14h44 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   104 

Une des grandes loi du marché, c’est ce retour à la moyenne, vous savez que le retour aura lieu, mais vous ne savez pas quand.
Il est donc préférable d’acheter des actions à bas prix en profitant des caprices du marché d’autant plus que la Grèce ne pèse pas lourd, les marchés n’ont reculé que de 2-3% après le "NON" alors que certains pensaient qu’il allait baisser de 10%.

Alors la baisse sera durable? probablement que non, le marché dans quelques jours se tournera vers les résultat du 2T aux Etat-unis qui devraient être meilleur qu’au 1T.

Et au cygne noir suivant, le marché retombera en déprime, qui pour investisseur à LT est une prime.

Hors ligne

 

#1788 06/07/2015 14h54 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   13 

Gaspode a écrit :

Ce qu’il ne faut surtout pas faire c’est réduire le PIB de 25% comme l’eurogroupe a forcé la Grèce à faire sous le précédent gouvernement en étouffant toute activité. Et cela sans résoudre aucun des problèmes fondamentaux (l’Eglise et les armateurs ne payent pas ou peu l’impôt, le travail au noir important, …).

Quel valeur à une référence de PIB qui date de l’année ou la Grèce accumulait 15% de déficit ? il est évident qu’un pareil déficit gonfle artificiellement le PIB donc augmente mathématiquement la chute qui suit…

Ensuite les réformes, faudrait pas renverser les responsabilités, si elles ont pas été implémentées c’est a cause des Grecs à moins que vous pensiez sérieusement que c’est l’Europe, voir même les Allemands, qui ont empêcher les grecs de taxer leur église orthodoxe voir qui les empêchent de mettre au point un cadastres, ou de mettre au point une lutte sérieuse contre l’évasion fiscale, le travail au noir ou la fraude à la TVA…

Pendant longtemps l’Europe a essayé d’accompagner les réformes grecques mais ils se sont gentiment foutus d’eux dans les grandes largeurs.

Un petit exemple, les Allemands ont collaborés avec les grecs pour instaurer un contrôle fiscal efficace, ils ont créer un poste, mis en place une équipe et ça commençait à marcher. Sauf que peut de temps après le responsable a été virer.

J’ai retrouvé un petit article qui parlait du problème : Coulisses de Bruxelles - En Grèce, l'impôt n'est toujours pas pour tous - Libération.fr

Depuis M. Theoharis a été viré et les agents du SDOE, les contrôleurs fiscaux d’élite, sont toujours pas a disposition du fisc alors que c’est l’affaire d’un décret que M. Tispras n’a visiblement pas eut le temps en 6 mois de signer…

Dans les autres exemples anti fraude, en France on va limiter les versements en cash à 1000€ alors qu’il existe absolument aucune limite en Grèce et qu’on voit régulièrement des maisons se faire payer en cash… vous croyez que c’est les européens qui les empêchent de passer une loi sur ça ?

Gaspode a écrit :

Le problème de la dette c’était avant tout une question de volonté politique, il aurait été simple au départ de trouver une solution en étalant ou en réduisant les taux, le PIB Grec c’est 2% de l’Europe. Certes, les banques privées à l’époque, auraient subit des pertes…

Je vous engage a lire ce petit article qui est ce que j’ai trouvé de mieux sur la dette grec

Coulisses de Bruxelles - Dette grecque, mode d'emploi - Libération.fr

1/ les créanciers privés ONT subit des pertes, un peu plus de 105 milliards pour être précis.

2/ la charge de la dette grec est autour de 2.6% c’est difficile de faire plus faible, il y’a pas mal de pays européens qui prêtent à la Grèce qui ont pas des taux aussi bon.

3/ Pour les fonds venant du MES (140 milliards d’€) la Grèce ne paye pas d’intérêt avant 2023 et ne rembourse pas le principal avant 2045, vous voulez faire comment pour étaler plus ?

Dernière modification par SwissInParis (06/07/2015 14h57)

Hors ligne

 

#1789 06/07/2015 15h26 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   43 

Sauf erreur de ma part quand vous spéculez a l’achat vous achetez un support et vous vendez une résistance, l’inverse si vous spéculez a la baisse.

En ce moment avec la Grèce le marché part dans tous les sens,même en voyant une superbe figure haussière il n’est pas sur qu’elle se réalise.L’AT ne sert a rien,même les pratiquants le disent.

Le fondamental lui par contre ne change pas,ce qui était une bonne affaire devient une super affaire a renforcer.

Mario est prêt a sortir son 2ème bazooka,dommage que je ne puisse renforcer.

Athènes deposera ses propositions demain: Grèce: Tsipras et Merkel d'accord pour qu'Athènes présente des propositions au sommet EU - Le Point

Les banques et la bourse sont toujours fermées.


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne

 

#1790 06/07/2015 15h40 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   78 

Mehdi57 : vous décrivez une situation de range.

La meilleure façon d’exploiter l’AT, selon moi, c’est d’acheter une cassure.

Ca marche.

Une cassure : un prix vient par 2 fois jusq’à 9 à la baisse. On a donc un support à 9.
Le prix remonte encore un peu, rebaisse et casse 9 pour aller jusque 8.8.

La probabilité que la chute continue est grande, à condition que cette cassure soit accompagnée de forts volumes.

Hors ligne

 

#1791 06/07/2015 17h10 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   82 

@ Thomz,sans vouloir vous vexer  bizarrement le bon sens paysan est à géométrie variable. Ne pas dépenser plus que ce que l’on gagne, c’est si compliqué? S’il faut que les grecs en paient le prix, grand bien leur en face, en les retrouvera d’ici une trentaine d’année avec peut-être une économie à l’allemande, bien plus saine et dynamique.

Dernière modification par BorderLine (06/07/2015 17h11)

Hors ligne

 

#1792 06/07/2015 17h59 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   93 

Giscard préconise de "mettre la Grèce en congé de l’euro". Pourtant, notre ancien président est une personne réputée pour sa modération. Je trouve d’ailleurs qu’il remet bien en perspective le cas grec et les conditions de la construction européenne.

Hors ligne

 

#1793 06/07/2015 18h28 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   190 

Cette discussion me rappelle le clivage droite/gauche. Impossible de se mettre d’accord. Non pas pour des divergences économiques, mais idéologiques (ce qui n’est pas un gros mot). J’ai fini par me dire, qu’au fond, on est de droite lorsque l’on pense que l’on a ce qu’on mérite ("pourquoi paierait-on pour les frasques des autres ?"), qu’on est de gauche lorsqu’on pense que l’on a ce que l’on a, ou qu’on est ce qu’on est, par hasard ("les jeunes grecs ne sont pas responsables des frasques de leurs ainés"). Je ne sais pas s’il y a une discussion rationnelle qui puisse apporter des arguments pour l’une ou l’autre de ces deux philosophies. J’ai plutôt l’impression qu’il s’agit d’une conviction profonde. Est-il possible de faire changer une conviction profondément ancrée en discutant le bout de gras sur un forum ? Cette discussion n’est peut être utile que pour ceux qui n’ont par encore constitué leur conviction profonde. C’est pour cette minorité que nous causons ici ?


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#1794 06/07/2015 20h09 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

christian a écrit :

Affûtez vos couteaux, demain matin la deuxième démarque sur les actions commence !

Bon, le 26 juin, juste avant l’annonce du référendum, on était à 5060,
et aujourd’hui on est à -6% en gros :

Cours CAC 40, Indice CAC 40, cotation CAC 40, PX1 - Boursorama

Ce n’est que le début, ou alors les Cassandre ne sont plus ce qu’ils étaient?!

JeromeLeivrek a écrit :

Cette discussion n’est peut être utile que pour ceux qui n’ont par encore constitué leur conviction profonde. C’est pour cette minorité que nous causons ici ?

Excellente question. J’ai souvent soulevé ici la question de la pertinence des interventions idéologiques sur un forum consacré au thème de l’investissement, vs des interventions purement positives (dans le sens de "constater et prendre acte").

Remarquez, si l’idéologie est une variable macroéconomique ou environnementale comme une autre (après tout, l’annonce d’un référendum a un effet à court terme!), alors dans une certaine mesure elle peut avoir sa place (?). Mais l’idéologie peut-elle agir sur le long terme, peut-être aussi… (il me semble qu’il existe deux grandes écoles de pensée : pour certains l’idéologie n’a aucune influence sur l’Histoire car seuls comptent les grands déterminants - économiques, climatiques, géographiques, technologiques, anthropologiques … - tandis que pour d’autres l’idéologie a une influence déterminante sur le cours de l’Histoire).

Votre intervention est intéressante en tout cas, mais une remarque. Vous dites : "

J’ai fini par me dire, qu’au fond, on est de droite lorsque l’on pense que l’on a ce qu’on mérite ("pourquoi paierait-on pour les frasques des autres ?"), qu’on est de gauche lorsqu’on pense que l’on a ce que l’on a, ou qu’on est ce qu’on est, par hasard ("les jeunes grecs ne sont pas responsables des frasques de leurs ainés")

Ne pas être responsable des frasques de ses ainés, est-ce que c’est de gauche ou de droite?… (c’est une attitude libérale)

Dernière modification par placementapapa31 (06/07/2015 20h27)

Hors ligne

 

#1795 06/07/2015 22h07 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   190 

J’avais plutôt dans l’idée que respecter les ainés et les dettes était plus pratiqué par les libéraux que par les gauchistes. Comme quoi l’idée qu’on se fait du mot libéral varie d’un individu à l’autre. smile

Dernière modification par JeromeLeivrek (06/07/2015 22h12)


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#1796 06/07/2015 22h27 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Je pense que respecter les dettes (plus généralement : les contrats, le droit de propriété) est en effet associé au libéralisme.

Mais d’un autre côté, ne pas subir les engagements contractés par des aînés me semble être libéral (individualiste), je pense par exemple au "foot voting", alors que dans les sociétés traditionnelles on doit honorer les engagements de ses parents (ex Inde, et on pense bien sûr à la doctrine augustinienne du "Péché originel").

Il faudrait demander à Emmanuel Todd, c’est lui le spécialiste : il vous dirait si par exemple dans les sociétés à structure familiale patrilinéaire (qui se trouvent être les anciennes régions "fiefs" du communisme) on paye les dettes de sa tribu, et si dans celles à structure familiale égalitaire (régions historiquement moins séduites par le communisme) on vote du pied! smile

Dernière modification par placementapapa31 (06/07/2015 22h31)

Hors ligne

 

#1797 06/07/2015 23h18 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   18 

JeromeLeivrek a écrit :

J’avais plutôt dans l’idée que respecter les ainés et les dettes était plus pratiqué par les libéraux que par les gauchistes. Comme quoi l’idée qu’on se fait du mot libéral varie d’un individu à l’autre. smile

C’est parce que l’opposition entre libéralisme et anti-libéralisme n’est pas forcément la même qu’entre gauche et droite.

Ainsi on peut être de droite et anti-libéral (extrême droite, monarchisme, etc.) ou de droite et libéral (libéraux-conservateurs : UMP) ; de même, on peut être de gauche et anti-libéral (communisme) ou de gauche et libéral (sociaux-démocrates : PS).

Il y a donc en réalité au moins deux axes sur lesquels se situer sur l’échiquier politique. (Probablement plus selon les particularités nationales.)

Hors ligne

 

#1798 06/07/2015 23h35 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Dans votre typologie, je dirais :

- ne payent pas leurs dettes : 1 et 3 (l’Histoire le prouve!)

- payent leur dette : 2 et 4

Donc a priori les libéraux payent leurs dettes. Mais et le "vote du pied", alors, il est où?…

Hors ligne

 

#1799 06/07/2015 23h46 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   93 

Le libéralisme, je vois pas trop ce qu’il a à voir là dedans. Par contre, ne pas payer ses dettes, c’est bien communiste. Cf. emprunts russes.
D’ailleurs : 21h06 - Castro félicite Tsipras
Y a plus qu’à espérer un destin moins funeste pour la Grèce que pour Cuba.

Hors ligne

 

#1800 07/07/2015 01h30 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Héhé, il ne manque pas d’humour au fond, ce bon Fidel :

"Il indique que la Grèce est un pays "familier" pour Cuba, notamment
par son histoire et ses enseignements, en particulier celui de "la
plus complexe de tous les activités humaines : l’art et la science de
la politique".

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech