Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Sondage 

Encore un krach sur les marchés actions…


L'occasion de renforcer sur les valeurs de qualité

56% - 339
J'attends le rebond, je revends tt et fini la bourse

3% - 21
Je suis liquide, je suis serein

12% - 76
BX4 depuis les 3800 sur le CAC, je suis riche

2% - 12
Je suis en vacances, je ne vois pas le crack

3% - 18
A fond sur les valeurs de Rdt, miam, miam

22% - 132
Nombre de votants : 676

#1651 29/06/2015 12h34 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   243 

Article de Sapir: "referendum en Grece un retour de la démocratie en Europe" , analyse du comportement tyrannique et illégal selon lui de l’Eurogroupe

Jacques Sapir : référendum grec, le retour de la démocratie en Europe

Hors ligne

 

#1652 29/06/2015 13h30 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Administrateur
Réputation :   1307 

Durun a écrit :

Concernant les marchés, on constate qu’il n’y a pas le tsunami annoncé.

Annoncé par qui ? :-)

Le tsunami, il est pour les grecs.

En six mois, ils ont massacré leur pays et détruit les fruits de la totalité des efforts consentis ces dernières années.

Rappelons qu’avant l’élection de Tsipras, le pays avait retrouvé fin 2014 un excédent budgétaire primaire et était dans une dynamique d’investissement et croissance en 2015.

Le petit retraité qui avait voté Tsipras pour améliorer sa condition de vie suite à "l’orthodoxie budgétaire" peut se féliciter : il sera bien heureux si déjà le mois prochain il peut toucher sa pension mensuelle. Bravo !

Hors ligne

 

#1653 29/06/2015 13h42 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   12 

Le plus drôle dans cette histoire est que le "oui" à la poursuite des négociations est donné assez largement gagnant.

Hors ligne

 

#1654 29/06/2015 13h54 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   265 

Il y a eu quelques soldes ponctuelles (donc des opportunités pour ceux qui étaient devant leurs écrans), mais pas de grand drame.

Le CAC est autour des 4900 (-3/-3.5%), mon portefeuille fait du -2% à peu près, pas de quoi changer mes habitudes….

Dernière modification par Geronimo (29/06/2015 13h55)

Hors ligne

 

#1655 29/06/2015 14h42 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   51 

La meilleure opportunité de la matinée a été pour moi Audika. OPA prévue en H2 à 17.6€ et l’action a baissé à 16.5.

Un rendement de 7 % en 6 mois sans vrai risque.

A mon avis quelqu’un a du avoir ses positions liquidées par son broker……

Hors ligne

 

#1656 29/06/2015 15h21 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   17 

Alexis92 a écrit :

OPA prévue en H2 à 17.6€ …

Que signifie en H2 ???


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#1657 29/06/2015 15h21 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   265 

Deuxième semestre.

Q = Trimestre
H = Semestre
Q1, Q2 => H1
Q3, Q4 => H2

Dernière modification par Geronimo (29/06/2015 15h22)

Hors ligne

 

#1658 29/06/2015 15h38 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Durun a écrit :

Je pense que l’objectif est de "tuer" politiquement parlant Tsipras et tous ceux qui font miroiter de tels rêves aux électeurs.
Ne pas oublier que c’est Mitterand qui a imposé la monnaie commune à Kohl en échange de la réunification de l’Allemagne, pour éviter que la France ne soit satellisée par le nouveau géant économique. L’Allemagne, qui ne voulait pas de cette monnaie, a cependant imposé des règles strictes, acceptées par tous. Et aujourd’hui, elle ne fait que rappeler ces règles.
Le silence de la France est en tout cas assourdissant.

Vos propos ne manquent pas d’allure. Mais hélas j’ai peine à croire que l’on vienne à bout aussi facilement des populismes.

InvestisseurHeureux a écrit :

Le petit retraité qui avait voté Tsipras pour améliorer sa condition de vie suite à "l’orthodoxie budgétaire" peut se féliciter : il sera bien heureux si déjà le mois prochain il peut toucher sa pension mensuelle. Bravo !

Môssieur, c’est la Démocratie que vous blessez par votre ironie.

Dernière modification par placementapapa31 (29/06/2015 15h41)

Hors ligne

 

#1659 29/06/2015 16h01 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   93 

Pour continuer dans l’ironie, s’il y a bien un truc qui m’agace en ce moment, c’est l’argument démocratique pour justifier du comportement des Grecs. Que je sache, la Grèce est une démocratie depuis 1974. La dernière élection en date ne peut remettre en cause les engagements légalement souscrits par un Etat. C’est exactement la même chose qu’un dirigeant d’entreprise qui dirait "bon finalement, les crédits on ne va pas les rembourser, mon conseil d’administration a changé d’avis".

Hors ligne

 

#1660 29/06/2015 16h25 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   131 

C’est là qu’on voit bien que démocratie sans respect du droit des contrats, ou du droit de propriété (et d’autres droits / libertés fondamentaux), ça ne va pas chercher bien loin.

100% de la population est pour que l’argent tombe du ciel, c’est la démocratie.

Mieux, 51% de la population est pour vivre aux crochets des 49% restants, c’est la démocratie.

Toute ressemblance avec des pays démocratiques de l’UE est purement fortuite.

Hors ligne

 

#1661 29/06/2015 16h26 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   155 

PierreQuiroule a écrit :

C’est exactement la même chose qu’un dirigeant d’entreprise qui dirait "bon finalement, les crédits on ne va pas les rembourser, mon conseil d’administration a changé d’avis".

Ce qui est très fréquent…
La seule différence, c’est qu’on ne peut pas dissoudre un pays, du coup il continue même après défaut. Mais charge aux prêteurs de se souvenir de cet évènement pour évaluer correctement le risque.

Nous, investisseurs, avons prêté à la Grèce avec une prime de risque.
Qu’elle puisse faire défaut était inclus dans cette prime de risque, on ne peut pas tellement pleurer sur un non-remboursement: s’il n’y avait pas de risque, on leur aurait prêté à 0/1%


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#1662 29/06/2015 16h33 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   21 

Moi pour le moment, je suis déçu par la baisse ridicule des foncières. J’ai en prévision de constituer un PF sur CTO uniquement avec des foncières en LT pour les dividendes. Mais je veux en acheter à prix intéressants, et pas avec une surcote sur ANR comme c’est le cas en ce moment.

Hélas, elles ont baissé un peu ce matin pour finir par remonter. Certaines petites insolentes se permettent même de repasser dans le vert !


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#1663 29/06/2015 16h52 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Modérateur
Réputation :   1078 

PierreQuiroule a écrit :

Pour continuer dans l’ironie, s’il y a bien un truc qui m’agace en ce moment, c’est l’argument démocratique pour justifier du comportement des Grecs. Que je sache, la Grèce est une démocratie depuis 1974. La dernière élection en date ne peut remettre en cause les engagements légalement souscrits par un Etat. C’est exactement la même chose qu’un dirigeant d’entreprise qui dirait "bon finalement, les crédits on ne va pas les rembourser, mon conseil d’administration a changé d’avis".

Je ne crois pas qu’il y ait de quoi s’agacer :
- Si la Grèce choisit telle ou telle option, ce sont bien les Grecs qui auront bien à en assumer les conséquences  (même si d’autres auront aussi à en assumer certaines, comme c’est toujours le cas);
- Si Tsipras estime que le mandat qu’il a reçu lorsqu’il a été élu ne lui permet pas de ratifier ce qu’il a réussi à négocier, il ne me parait pas scandaleux qu’il aille demander leur avis à ses mandants. C’est son libre arbitre de choisir de le faire, ou de prendre sur lui de ratifier quelque chose de seulement partiellement satisfaisant, pour ensuite rende compte à ses mandants et leur expliquer que c’était le meilleur choix possible. On peut certes discuter sur la nature "éclairée" de la réponse qu’il pourra obtenir du peuple grec, et de la pertinence de son choix de ne pas décider lui-même, mais je ne pense pas qu’il y ait de réponse manichéenne à cette discussion.
 
Enfin, je ne crois pas qu’on puisse raisonner de la même manière pour un Etat souverain et une entreprise, pas plus qu’on puisse faire un parallèle entre un Peuple et un Conseil d’Administration. Parmi les différences, il y a au moins le fait que :
   - Une entreprise peut faire faillite si elle ne peut pas payer ses échéances, et alors elle est susceptible de disparaitre, ses actionnaires n’auront plus en main que du papier sans valeur, et ses salariés devront chercher du travail ailleurs, etc.
   - Un Etat, s’il fait défaut sur sa dette, ne va pas nécessairement disparaitre, pas plus que son peuple ou son territoire, ses citoyens vont continuer à exister (et n’auront pas chercher un autre pays, une autre nationalité). Un Etat peut certes disparaitre, mais pour d’autres raisons que simplement un défaut sur sa dette…
Les Etats fixent le cadre dans lequel les entreprises peuvent évoluer. Ils ne sont clairement PAS au même niveau.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#1664 29/06/2015 17h47 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   51 

Le vrai scandale est pas celui du référendum grec mais de l’absence de référendum dans les autres pays.

Merkel and co auraient du prendre acte de l’autoproclamée volonté de démocratie de Tsirpas pour soumettre le "plan d’aide" à la Grece  à un référendum dans leur pays respectifs. Il est fort probable que les citoyens européens disent non et les Grecs et  leur gouvernement chavistes pourraient voter ce qu’ils souhaitent il n’y aurait plus d’accord.

La démocratie ça marche dans les 2 sens.

Hors ligne

 

#1665 29/06/2015 18h26 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   421 

La démocratie ne consiste pas à demander au peuple ce qu’il souhaite à tout bout de champ surtout quand il ne comprend pas les tenants et les aboutissants.

Si le référendum de Tsipras peut se comprendre car il ne peuvent pas respecter leurs engagements il aurait du être annoncé depuis longtemps aux partenaires européens et au peuple grec avec une question claire :

Constatant que nous ne pouvons à la fois tenir nos engagement de campagne et trouver un accord avec nos créanciers :

- Souhaitez vous rester dans la zone euro, accepter les mesures des créancier ce qui entrainera notre démission.
- Souhaitez vous refuser le plan des créanciers, sortir de la zone euro et continuer avec nous.

Ce référendum aurait du être annoncé avec les 3 volets mesures créanciers/euro/Avenir Tsipras (et pas uniquement souhaitez vous qu’on plie devant le dictat libéral de l’Euro Groupe ce qui va être le cas)

Ce référendum aurait du se tenir un mois avant la date de défaut de paiement en accord avec les partenaires de l’Europe que Tsipras considère comme des adversaires.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#1666 29/06/2015 18h56 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   51 

L’inconvénient de votre méthode Bifidus est qu’elle n’est pas assez impactant pour l’UE d’un point de vue Grec. La méthode grecque est plus retors car plus on attend plus les banques grecques tirent sur l’ELA donc plus la facture finale pour l’eurozone augmente en cas de grexit.
Les grecs ont sans doute espéré que cette semaine soit une semaine noire sur les marchés financiers avec krach et hausse des taux des pays périphériques. Il n’en a hélas pour eux rien été.

Hors ligne

 

#1667 29/06/2015 18h58 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   14 

Comme beaucoup, le "cas"  grec m’exaspère.

C’était bien partie, malgré certaines mesures un peu trop forte, et donc contre-productive. Puis le peuple grec à élu (ce qui est son bon droit) Tsipras. A la suite de son arrivé, je me suis dit que la Grèce allait droit dans le mur, et j’ai été surpris de la retenue et du pragmatisme du gouvernement (pour de l’extrême gauche).

Mais le coup du referendum sur une partie du deal, périmée qui plus est, à la dernière minute et sans réel information du peuple grec (hormis une consigne de vote), oui c’est petit. Et ça ne sert pas les intérêt du peuple.

Un vrai referendum eut-été une bonne idée, sur le sujet de fond: rester ou sortir de l’UE.
Mais uniquement dans de bonne conditions.

Actuellement le gouvernement Grec semble avoir un comportement d’adolescent gâté en pleine crise.

C’est rarement le cas, mais je suis globalement d’accord avec Sarkozy:
Crise grecque: Nicolas Sarkozy tire à boulets rouges sur Alexis Tsipras - L’Express

Si le dialogue se coupe (un non massif suivi d’un virage plus à gauche), un referendum européen "grexit or not grexit" pourrait résoudre le problème. On en est loin, mais il s’agirait d’une première dans l’histoire de l’UE, et d’un message fort aux peuples et à leurs gouvernants (de l’entraide ok, c’est un des pilier de l’UE, mais pas de vampires dans nos rangs).

Quelque soit le résultat du referendum, il va falloir remettre les pendules à l’heure et enfin trouver une véritable solution pour l’EU, pour la Grèce ou plus exactement son peuple et pour l’€.

Les jours/semaines qui suivent ne vont probablement pas manquer d’intérêt, mais je doute que le choc soit suffisant pour débloquer la situation.

Hors ligne

 

#1668 29/06/2015 18h59 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   73 

Il y a eu un débat sur bfmbusiness à propos de ce référendum et de la Grèce.

Tous les intervenants considéraient comme plutôt une bonne chose ce référendum.

Jean pierre Petit avait dit un truc intéressant :

Tsipras a besoin aussi de ce référendum pour lui même :
Des dissensions sont apparues au sein de son partie (sa ligne n’est pas majoritaire),
Son parti est divisé en 3 tendances, il n’est plus aussi populaire.

Sinon il pourra se défausser en cas d’échec en disant c’est le peuple qui a voté.

Hors ligne

 

#1669 29/06/2015 19h36 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   21 

Alexis92 a écrit :

Les grecs ont sans doute espéré que cette semaine soit une semaine noire sur les marchés financiers avec krach et hausse des taux des pays périphériques. Il n’en a hélas pour eux rien été.

Ah bon pourquoi ? On est lundi. La semaine est déjà finie ? wink


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#1670 29/06/2015 19h37 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Alexis92 a écrit :

les Grecs et  leur gouvernement chavistes

Héhé pas mal votre expression.

(cela dit, les politiciens chavistes, de gauche ou de droite, il n’y a pas que les Grecs qui en possèdent : la blague de la paille et de la poutre est particulièrement pertinente ici… en plus nous on a aussi des "intellectuels" chavistes, cf certains articles très récemment cités ici!)

Dernière modification par placementapapa31 (29/06/2015 19h38)

Hors ligne

 

#1671 29/06/2015 20h00 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   421 

Chavez avait du Pétrole à distribuer, Tsipras n’a que l’huile d’Olive !


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#1672 29/06/2015 20h21 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   188 

francoisolivier a écrit :

Il y a eu un débat sur bfmbusiness à propos de ce référendum et de la Grèce.

Oui et je trouve cela assez amusant, que l’immense majorité des opérateurs de marché que l’on entend sur BFM, sont beaucoup plus modérés au sujet de la Grèce que tout ce qu’on entend par ailleurs, que ce soit sur les autres radios, journaux, ou sur cette file.

En gros la Grèce ne pourra pas rembourser sa dette, tout le monde le sait, le tout est de savoir comment on va en sortir. Chacun essaye de sauver la face. Beaucoup ont l’air de penser qu’ils arriveront à un accord et que tout ça est juste du poker. Pas mal disent que les Grecs ont déjà bien dégusté et que les mesures de rigueur n’ont fait que l’enfoncer gravement dans la crise.

Bref, peu importe les opinions qui s’expriment mais je n’entends pas grand-monde employer des grands mots comme  scandale ou exaspération ; ou dire que les Grecs sont inconsistants gâtés ou arnaqueurs.

C’est d’ailleurs une des choses qui m’a le plus étonné lorsque j’ai commencé à écouter BFM à mes débuts boursier : le calme des opérateurs alors que les indices faisaient le yoyo, ce n’est pas l’idée que j’en avais.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#1673 29/06/2015 20h36 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Aujourd’hui, cac à -3.74%. Ça s’est fait, mais demain, pensez vous que l’on poursuit à la baisse ?!

Stephane

Hors ligne

 

#1674 29/06/2015 21h11 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   

La baisse va se poursuivre jusqu’à ce qu’un "accord" soit trouvé entre les partis. Enfin ce n’est que mon point de vu.

Hors ligne

 

#1675 29/06/2015 21h27 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   -3 

JeromeLeivrek a écrit :

francoisolivier a écrit :

Il y a eu un débat sur bfmbusiness à propos de ce référendum et de la Grèce.

Oui et je trouve cela assez amusant, que l’immense majorité des opérateurs de marché que l’on entend sur BFM, sont beaucoup plus modérés au sujet de la Grèce que tout ce qu’on entend par ailleurs, que ce soit sur les autres radios, journaux, ou sur cette file.

Lorsqu’on recherche les protagonistes sur le net ; on se rend compte qu’ils ont des liens avec des fonds d’investissements divers…
Pour ma part ; je suis à -0,67% de performance globale dont -6% sur mon PEA pour la journée… Je me félicite donc de mon choix de diversification géographique.
Je crains que nous sous-estimons la démocratie du peuple grec. L’optimisme a déjà fait son temps comme le montre cet article du 23 juin :
CAC 40 : Les marchés saluent un accord grec avant l’heure | Zone bourse
C’était le seul moyen de faire passer la sortie de la Grèce et ce gouvernement a formidablement bien manoeuvré. Personnellement je n’y croyais pas ; j’ai mal géré cela. Maintenant ; je pense qu’on en a pour des mois de baisse… Avec des entreprises et des banques bourrés d’actifs pourris grecs.

Dernière modification par azorgues (29/06/2015 21h41)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech