Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 24/06/2017 00h19 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   36 

Bonjour,

Ma question peut paraître cynique mais elle m’est venue en discutant avec des amis qui travaillent et ont un salaire plutôt bas. Je me suis donc fait cette réflexion que "l’avantage" si l’on peut dire c’est que pour leurs dépenses loisirs le choix est vite fait, puisque le budget est très contraint.

Exemple : il y a quelques semaines j’accompagne un ami (travailleur social, boulot admirable mais très mal rémunéré) qui souhaite s’acheter une guitare : dans son budget de 200€ (budget contraint : en gros c’est tout ce qui lui reste sur son compte) il n’y en avait qu’une qui lui plaisait, il a donc acheté celle là. Terminé.

Moi, dans la même situation, même si je pars comme lui avec un budget de 200€ (budget arbitraire), rien ne m’empêche d’en acheter une qui me plait davantage, même si elle coûte 300 ou 500€, j’ai les moyens.
D’un côté je me dis "ah, c’est au dessus de mon budget", d’un autre côté je me dis "pourquoi devrais-je jouer sur une guitare qui me plait moyennement alors que je peux m’offrir la guitare de mes rêves" (même si elle coûte le double).
Résultat : je ne me suis toujours pas décidé, je n’ai pas ma guitare, alors que mon ami, ce s…aud de pauvre wink a eu le temps de répéter quelques morceaux pour la fête de la Musique.

Y a-t-il un seuil en deça duquel vous ne vous posez pas de question et achetez ce que vous préférez (ex : acheter indifféremment une bouteille de vin à 5€ ou à 25€) et au delà duquel vous commencez à compter (ex : un billet d’avion - même destination - à 400€ plutôt qu’à 600€ ?) et si oui, comment fixer ce seuil ? En % de ces dépenses moyennes mensuelles ? autre ?

Des avis ?

Dernière modification par dangarcia (24/06/2017 00h25)

Mots-clés : budget, dépenses, problème de riche

Hors ligne

 

#2 24/06/2017 00h35 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   10 

En gros, vous voulez-dire qu’avoir le choix complique le choix ?
Je pense que ca tiens + a votre personnalité que d’hésiter dans ce cas, car meme si le choix est + large, il est aussi bien + agreable de choisir dans ces conditions…et en principe tout aussi rapide, puisqu’on s’oriente rapidement vers la gamme adequat. Ou est le probleme ? 

Deux conseils pour la guitare en passant :
-si vous etes debutant, regardez + si la guitare vous convient a la prise en main, si elle est a la bonne taille pour vous, plutot que son esthetique.
-env. 90% des guitaristes en herbe abandonnent au bout de qqs mois…c’est davantage sur cette statistique que j’orienterai mon choix.

Je sais pas si ca vous aide, la question est un peu curieuse et j’ai l’impression que vous devriez laisser en pause le coin du cerveau grace a laquelle vous vous la posez..vous vous embeteriez moins la vie.

edit :le temps que je reponde, vous avez modifié la fin de votre message avec des questions + precises, mais je laisse d’autres repondre la dessus.

Dernière modification par colia (24/06/2017 00h39)


Parrainage LINXEA / BourseDirect / Degiro: Cliquez sur mon nom puis Courriel : " Envoyer un courriel ".

Hors ligne

 

#3 24/06/2017 00h37 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   

Je n’achète pas parce que ce n’est pas cher!
Votre exemple avec le vin: on ne choisi pas une bouteille pour son prix mais pour sa qualité!
Mieux vaut s’acheter une bouteille de qualité ( du moins, à notre gout) une fois par mois qu’une vinasse pas chère par semaine.
Pour les vols c’est pareil, si pour une meme destination on paie son billet plus cher c’est qu’on a choisi la classe  premium,et pas l’économie.
En fait je n’ai pas vraiment saisi le sens de votre interrogation, sauf que je vous trouve plutot condescendant.
Mais ce n’est que mon avis wink

Hors ligne

 

#4 24/06/2017 07h13 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   17 

Bonjour .
Je crois comprendre le sens de votre question, c’est le rapport qualité prix.
quand votre budget est limité vous prenez la plus belle qualité possible pour votre budget mais quand vous avez beaucoup d’argent la plus belle qualité n’a souvent plus de limite et la selon votre tempérament  vous allez vous mettre a hésiter.
Mais je pense que beaucoup des IH de ce forums résoudrons très vite ce problème dans n’importe quel domaine en achetant non pas le plus cher ou le plus beau …. mais le meilleur qualité -prix.
Cordialement

Hors ligne

 

#5 24/06/2017 08h16 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   

@dangarcia

les deux exemples proposés me touchent de près, étant guitariste et amateur de vin.

pour le vin, comme précédement expliqué, le critère d’achat est d’abord lié à la qualité.
personnellement, je fais tout de même attention au rapport qualité/prix et je dépasse rarement 35E.

Mais il ne me viendrait pas à l’esprit d’acheter un vin à 5 Euro. Mes exigences de qualité ne sont pas là à ce prix.
Reste que l’on peut mettre 20, 30, 50 , 100 voire 1000 euro dans une bouteille. C’est à chacun de placer son seuil d’acceptabilité.
Le mien est mu par la raison et mes finances.

Pour la guitare, (ou tout autre instrument) :
200 E, c’est du très bas de gamme, éventuellement pour débuter, et non pour un objectif de long terme. C’est même à mon avis une erreur.
ce ne peut être qu’un choix forcé.

Il ne faut pas oublier que contrairement à une bouteille, une guitare est faite pour durer.
La plupart des musiciens gardent leurs instruments des décennies, ou même à vie.
A moins de 500 E, il n’y a pas grand chose de correct.

Généralement, les musiciens (quel que soit le niveau), finissent par s’acheter des instruments chers. Je connais des guitaristes de faible niveau, ayant des moyens, jouant sur des gibson à 2000-3000 euro.
C’est un achat plaisir/passion.
Je n’ai pas fait ce choix, bien qu’ayant été souvent tenté de craquer …

Hors ligne

 

#6 24/06/2017 09h01 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   56 

dangarcia a écrit :

Moi, dans la même situation, même si je pars comme lui avec un budget de 200€ (budget arbitraire), rien ne m’empêche d’en acheter une qui me plait davantage, même si elle coûte 300 ou 500€, j’ai les moyens.
D’un côté je me dis "ah, c’est au dessus de mon budget", d’un autre côté je me dis "pourquoi devrais-je jouer sur une guitare qui me plait moyennement alors que je peux m’offrir la guitare de mes rêves" (même si elle coûte le double).
Résultat : je ne me suis toujours pas décidé, je n’ai pas ma guitare, alors que mon ami, ce s…aud de pauvre wink a eu le temps de répéter quelques morceaux pour la fête de la Musique.

Y a-t-il un seuil en deça duquel vous ne vous posez pas de question et achetez ce que vous préférez (ex : acheter indifféremment une bouteille de vin à 5€ ou à 25€) et au delà duquel vous commencez à compter (ex : un billet d’avion - même destination - à 400€ plutôt qu’à 600€ ?) et si oui, comment fixer ce seuil ? En % de ces dépenses moyennes mensuelles ? autre ?

Des avis ?

Pour ma part, je compte tout le temps mais en revanche, cela peut surprendre mais je n’ai pas de budget précis, je m’explique : je ne compte en revanche jamais ce que je dépense mensuellement et je ne m’impose de limite de dépense mensuelle, car je ne vois pas pourquoi je ferais ça, je trouve ça sans intérêt de s’imposer un budget, mais sans doute parce que je me connais, je sais que de toutes façons j’achèterai les choses dont j’ai besoin et si j’achète quelque chose dont j’ai envie ce sera un achat raisonné.
Alors le "je compte tout le temps" je vais expliquer : quand j’achète quelque chose (n’importe quoi), j’aime savoir ce que je paie, je n’ai pas de problème à payer plus cher, mais dans ce cas il faut que ce soit justifié par des raisons claires, des arguments logiques voire indéniables que c’est plus cher mais cela le vaut, pas de la poudre de perlimpinpin ou des arguments marketing pour demeurés.
Donc pour revenir à vos exemples, pour la guitare j’essaierais d’acheter le meilleur rapport qualité/prix et si il y a besoin de mettre un peu plus pour pouvoir bien jouer / travailler, et que cela change vraiment beaucoup les choses, je n’hésiterai pas à mettre plus et peut-être en oubliant un peu le "budget" ou en le décalant vers le haut besoin est.
Pour plusieurs raisons :
1) une guitare c’est fait pour durer longtemps a priori, donc c’est un investissement qui va se lisser dans le temps et le bénéfice d’être plus à l’aise en jouant est dur à "pricer" mais il y a une valeur certaine (en épanouissement, progression…) à pouvoir bénéficier d’un meilleur matériel, et ce bénéfice peut durer des années, il y a donc un retour sur investissement.
2) une guitare plus chère, de meilleure qualité, pourra aussi se revendre plus chère si besoin est, donc si on ne l’a pas payé trop chère (pour ce que c’est, le budget importe peu, c’est le rapport qualité/prix qui m’intéresse, ce que j’ai pour mes sous) alors il y a des chances de pouvoir récupérer ses billes ou l’essentiel en cas de besoin.

Autre exemple : pour le billet d’avion, je viserais plutôt l’achat à 400 qu’à 600, si il s’agit exactement de la même chose, pourquoi payer plus cher ? Idem pour les séjours de vacances, si la même destination, la même prestation on peut la payer des clopinettes, pourquoi payer plein pot ? Pour se pavaner d’avoir payé cher ? Je ne vois pas trop l’intérêt, ce serait même pathétique (des gens risquent de vous prendre pour un c.. bourré d’égo, et à raison).
On en revient à ce que je disais plus haut : essayer de payer pas cher pour ce que c’est et c’est tout, en avoir pour son argent, quand on fait ça, pour moi, pas besoin de faire de budget à tenir (j’en ai jamais fait).
Si par exemple tel produit alimentaire que je consomme régulièrement est proposé à -30% dans une promo à temps limité et se garde longtemps, pourquoi je me fixerai un budget mensuel (de nourriture par exemple) si je peux faire des stocks à -30% (donc pour pas cher, moins qu’en temps habituel) en sortant la CB et ne rien acheter de ce produit pendant des mois ensuite ? En me fixant un budget, j’achèterai moins ce mois-ci où c’était intéressant d’acheter, et les mois suivants je paierai davantage, tout cela grâce au "budget", débile, non ?
Je ne m’intéresse pas aux vins, n’aimant pas le vin, mais je sais qu’il y a de tous les prix.
Vous me comprendrez sans doute sur la notion du "pas cher" en disant qu’un vin peut être cher à 10 euros, et un autre pas cher à 25 euros, il faut voir de quel vin on parle…

Dernière modification par zetrader (24/06/2017 09h11)

Hors ligne

 

#7 24/06/2017 09h02 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,
Je suis amateur de vin et 95% des vins que je bois se situent entre 5 et 10 euros la bouteille, j’ai même acheté il y a peu un carton de 6 bouteilles de vin IGP du gard BIO de 2009 à 1euro la bouteille. Mauvais conditionnement => pour l’instant 3 bus, 3 très bonne.
Les bouteilles que j’achète à plus de 10 euros c’est pour offrir car souvent nous faisons la corrélation prix haut / bonne bouteille.
MOn autre passion qui me coûte cher c’est la pêche, et j’ai de tous les prix dans mon matériel car cela dépend ce que je pêche, où je pêche et surtout avec qui. Donc je choisis le meilleur rapport qualité/ prix en fonction de l’utilisation future.

Hors ligne

 

#8 24/06/2017 09h09 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   68 

Je pense que la clé pour tenir ses dépenses loisirs sans contrainte "dure" budgétaire, c’est d’avoir des critères très clairs quant à la qualité et aux fonctionnalités que l’on recherche et la connaissance pour les discerner.

La courbe "qualité supplémentaire par € dépensé en plus" me semble en effet être logarithmique dans la très grande majorité des cas.

Je ne suis pas musicien, ni amateur de grands vins, mais dans la plupart des domaines il me semble qu’investir du temps dans la connaissance (même médiocre) du domaine permet systématiquement d’économiser de l’argent.

Prenons l’exemple du café : un des domaines les plus connus (y compris du profane) est certainement le Blue Mountain de Jamaique. Il est 3 à 4x plus cher que d’autres cafés de qualité et l’appelation recouvre en réalité tout une gamme assez inégale (sans parler de contrefaçon). Il y a donc fort à parier que le consommateur moyen qui achète du "Blue Mountain" en France n’achète pas du MBCF de qualité. Personnellement j’aime autant boire du Baru Black Mountain chaque matin, qui se situe dans le même spectre d’arômes, coûte 4x moins cher et ne souffre pas de contrefaçons et autres pratiques douteuses. Pour l’après-midi, un bon Harar fruité. Résultat : je suis parfaitement satisfait pour beaucoup moins cher que la personne qui insisterait à ne boire que du Blue Mountain.

Idem au niveau de l’équipement : beaucoup d’amis parisiens font trôner fièrement une machine Jura dans leur cuisine. Personnellement j’utilise juste un moulin à café manuel Hario et une Bialetti pour un résultat comparable.

Dans ma jeunesse il y avait un peu la même chose entre ceux qui achetaient des PC de type Alienware et ceux qui les montaient eux-même avec des composants choisis soigneusement.

Dernière modification par doubletrouble (24/06/2017 09h20)

Hors ligne

 

#9 24/06/2017 09h32 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   117 

dangarcia a écrit :

Y a-t-il un seuil en deça duquel vous ne vous posez pas de question et achetez ce que vous préférez (ex : acheter indifféremment une bouteille de vin à 5€ ou à 25€) et au delà duquel vous commencez à compter (ex : un billet d’avion - même destination - à 400€ plutôt qu’à 600€ ?) et si oui, comment fixer ce seuil ? En % de ces dépenses moyennes mensuelles ? autre ?

Des avis ?

Tout depend si on parle d’un domaine qui est notre hobbie, une passion ou une contrainte.
Par exemple, changer les pneus de ma voiture est une contrainte : j’aurais tendence à mettre le premier prix ou un peu plus mais pas énormément.

Pour le vin qui l’une de mes passions, je pourrais mettre 500€ dans une bouteille.

Apres désolé de le dire, mais à 5 euros la bouteille, le producteur lorgne sur la qualité.
Pareil pour un champagne à moins de 20€.
Mais on peut aimer ou apprecié un vin à 3 euros.

doubletrouble a écrit :

Je pense que la clé pour tenir ses dépenses loisirs sans contrainte "dure" budgétaire, c’est d’avoir des critères très clairs quant à la qualité et aux fonctionnalités que l’on recherche et la connaissance pour les discerner.

La courbe "qualité supplémentaire par € dépensé en plus" me semble en effet être logarithmique dans la très grande majorité des cas.

Prenons l’exemple du café : un des domaines les plus connus (y compris du profane) est certainement le Blue Mountain de Jamaique. Il est 3 à 4x plus cher que d’autres cafés de qualité et l’appelation recouvre en réalité tout une gamme assez inégale (sans parler de contrefaçon). Il y a donc fort à parier que le consommateur moyen qui achète du "Blue Mountain" en France n’achète pas du MBCF de qualité. Personnellement j’aime autant boire du Baru Black Mountain chaque matin, qui se situe dans le même spectre d’arômes, coûte 4x moins cher et ne souffre pas de contrefaçons et autres pratiques douteuses. Pour l’après-midi, un bon Harar fruité. Résultat : je suis parfaitement satisfait pour beaucoup moins cher que la personne qui insisterait à ne boire que du Blue Mountain.
.

Double trouble,

Ok entre un grand et excellent café, vin, guitare.

Mais est ce que entre votre café et le café lidl moulu à 5€ le kg vous faites une énorme difference ?

Dernière modification par francoisolivier (24/06/2017 09h39)

Hors ligne

 

#10 24/06/2017 09h39 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   91 

@dangarcia,

Je comprends votre désarroi, car ce genre de situation me semble (étrangement) familier. Et je n’ai pas de solution à proposer.
Mais je voudrais complexifier le problème, ayant remarqué un biais inverse, assez fréquent. Parfois, je réalise que je viens de passer (perdre) beaucoup de temps à comparer les prix de petits objets, pour gagner quelques centimes ; alors que j’ai (relativement) beaucoup moins tergiversé pour la voiture qui me plaisait ou pour un appartement inutilement indispensable.

Et cela vaut pour les investisseurs qui passent énormément de temps à comparer les frais de courtage. Le temps passé pour gagner quelques malheureux euros aurait été bien mieux employé à choisir les investissements.

{edit}
En fait, je réalise qu’il s’agit du même processus ; seule l’échelle change.

Dernière modification par M07 (24/06/2017 09h42)


M07

Hors ligne

 

#11 24/06/2017 09h43 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   34 

Bonjour,

Tout comme  Doubletrouble, je pense qu’il s’agit d’une question d’arbitrage de la perception de la valeur d’un objet ou d’un loisir d’une part et d’un certain conditionnement ou d’une habitude d’autre part.

Vous pouvez ainsi continuer à comparer le prix au kilo de la tranche de jambon, partir en vacances dans une loc décorée au goût des 70s/80s, tout en vous faisant un étoilé pour l’anniversaire de rencontre avec votre femme.

En résumé, je regarde à 2 fois pour les grosses dépenses, mais je ne prends pas la tête pour les dépenses "d’expérience". Au quotidien, je fais un peu attention pour les courses, mais j’achète des viennoiseries tous les dimanches (300€ de viennoiseries à l’année ;-) )

A contrario, vous pouvez remplir le caddie avec n’importe quoi, partir au Club Med, avoir le total look Armani et simplement commander un japonais pour votre anniv’.

Un conseil donc: n’enviez pas trop vos amis pour leur absence de choix. Le choix est le plus grand des luxes.

Dernière modification par FastHand (24/06/2017 09h45)

Hors ligne

 

#12 24/06/2017 09h46 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   12 

Je réagirais tout comme Zetrader. C’est une question d’utilité, de besoin, de qualité/prix.

Hors ligne

 

#13 24/06/2017 10h03 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   142 

DoubleTrouble a écrit :

Prenons l’exemple du café : un des domaines les plus connus (y compris du profane) est certainement le Blue Mountain de Jamaique. Il est 3 à 4x plus cher que d’autres cafés de qualité et l’appelation recouvre en réalité tout une gamme assez inégale (sans parler de contrefaçon). Il y a donc fort à parier que le consommateur moyen qui achète du "Blue Mountain" en France n’achète pas du MBCF de qualité. Personnellement j’aime autant boire du Baru Black Mountain chaque matin, qui se situe dans le même spectre d’arômes, coûte 4x moins cher et ne souffre pas de contrefaçons et autres pratiques douteuses. Pour l’après-midi, un bon Harar fruité. Résultat : je suis parfaitement satisfait pour beaucoup moins cher que la personne qui insisterait à ne boire que du Blue Mountain.

Idem au niveau de l’équipement : beaucoup d’amis parisiens font trôner fièrement une machine Jura dans leur cuisine. Personnellement j’utilise juste un moulin à café manuel Hario et une Bialetti pour un résultat comparable.

Une machine à café automatique est un plus au niveau qualité, mais une Jura est clairement un choix luxe, une Delhongi ou Saeco (mon choix) fera le même boulot pour le tiers du prix.

Pour les grains, si un Blue Mountain fraichement torréfié est incomparable, il y a aussi beaucoup de snobisme. L’Harar ou l’Yrgachéfé est un excellent choix et personnellement j’ai tendance à favoriser les cafés Sud Américains comme l’Antigua. Dans tous les cas, ce qui compte est un café qui soit fraichement torréfié c’est à dire localement.

Ce qui est remarquable est que boire du café issu d’une machine automatique coûte moins cher à long terme (0,12€/tasse) qu’utiliser une machine à capsule (0,35€) pour une qualité bien supérieure.
Le prix élevé des machines est amorti sur la durée, à 5 cafés par jour il faut moins de 2 ans pour une machine qui va durer de 7 à 10 ans.

Dernière modification par Gaspode (24/06/2017 10h05)

En ligne

 

#14 24/06/2017 10h19 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   68 

@Gaspode : je n’ai pas osé m’en prendre au café en capsule pour deux raisons :
- ça reste une nette amélioration comparé à l’infâme lyophilisé qui occupait ce terrain précédemment ;
- comme Starbucks je pense que c’est plus une dépense de status "col blanc" qu’une dépense motivée par un intérêt réel pour le café.

Mais effectivement ce n’est pas une bonne affaire au niveau qualité/prix !

Je maintiens qu’objectivement ma Bialetti produira un meilleur café que la majorité des machines de mes connaissances, tout simplement car ils ne les nettoie quasiment jamais, ce qui rend le café qui en sort de plus en plus amer…

Et je déplore que cette mode de l’espresso ait fait oublier le café filtre. Celà reste une des meilleures (et simple !) manières d’apprécier pleinement un café frais et de qualité.

Hors ligne

 

#15 24/06/2017 11h16 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   142 

J’ai donc une expresso, mais le soir, j’apprécie un café piston aussi, il faut simplement une mouture adaptée.

Le café filtre, pas trop.

En ligne

 

#16 24/06/2017 11h25 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   184 

Je me sens assez proche de ZeTrader, je compte peu parceque je suis généralement raisonnable.

Après je suis souvent sur le versant haut de gamme, ayant été élevé dans une famille dont la devise pourrait être : "Nous n’avons pas les moyens d’acheter premier prix".

Plus jeune, je jaugeais les dépenses plaisir à l’aune de ce que j’appellerais l’etalon garde, à savoir qu’une nuit de 14-15h (semaine comme WE…) est payée 115€ (net, brut d’IR) au jeune médecin. Clairement un pull à 100€ ne valait pas la nuit de dur labeur, alors qu’une bonne paire de skis à 500€…

Enfin, je rejoins les avis sur le rapport qualité prix. Mais en pratique, où trouver le temps? Personnellement je n’ai pas de temps à consacrer à comparer les cafés, les verres de cuisine ou deux casseroles. J’avoue que je vise un peu plus cher (généralement moyenne gamme), mais que jr suis sans doute influencé par le packaging ou la communication qualité d’une marqueplus que par une vraie étude que je ne peux pas fournir pour tout.

Pour un achat passion, comme une guitare, des skis ou autres, là on prend le temps de rechercher le meilleur rapport qualité prix.


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#17 24/06/2017 11h32 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   68 

Effectivement le café piston donne aussi d’excellent résultats ! D’ailleurs, et pour finir ce derail caféiné, j’ai l’habitude en été de faire du café glacé de la manière la plus simple qui soit : je laisse le café fraîchement moulu dans la cafetière à piston remplie d’eau au frigo pendant la nuit. Il suffit ensuite de presser le piston le lendemain pour obtenir un très bon café glacé.

Hors ligne

 

#18 24/06/2017 11h37 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   61 

dangarcia a écrit :

comment fixer ce seuil ? En % de ces dépenses moyennes mensuelles ? autre ?

J’ai toujours appliqué une méthode. Elle est notamment décrite dans "Your Money or Your Life" de Vicki Robin.

Cela consiste à calculer combien vous rapporte votre travail à l’heure, à la journée, à la semaine… et à compter vos dépenses en temps de travail, et donc en temps de vie perdue.

Si par exemple vous travaillez pour 80 € / jour et que vous vous achetez une bouteille de vin à 40 €, demandez-vous si vous auriez préféré une bouteille de vin ou partir en week-end (ou à la retraire) 1/2 journée plus tôt…

Plus radical : si vous comptez seulement le reste-à-vivre, mettons que sur 80 €, il vous reste 20 € une fois déduites les dépenses incontournables de la vie quotidienne. Votre bouteille vous coûte deux jours. Vous n’avez que vingt jour par mois, 200 à 220 jours par an… À ce train-là, on dépense sa vie assez vite.

Quand on somme les dépenses sur l’année, ça fait réfléchir (arrêter de fumer pour partir à la retraite 3 ans plus tôt…). En tout cas, moi, ça m’a refroidit pour pas mal d’achats… sans regrets.

P.S : J’ai arrêté la guitare il y a longtemps mais je n’ai jamais entendu personne déplorer d’avoir débuté sur une Yamaha Pacifica 112  : pas chère, polyvalente, durable, confortable pour la plupart des gens, souvent vendue en pack débutant (avec ampli + sangle + métronome + pied + lot de médiators…) : sûrement le meilleure rapport qualité/prix pour débuter. Franchement, c’est illusoire de croire que vous allez pouvoir aujourd’hui choisir une guitare pour la vie. Faut au moins trois ans de pratique pour pouvoir ne serait-ce que ressentir, en l’essayant en magasin, si une guitare est confortable pour nous on pas, sans compter le choix du bois, des micros, du tirant, du type de chevalet…

Dernière modification par Gog (24/06/2017 11h49)

Hors ligne

 

#19 24/06/2017 11h45 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   68 

@MisterVix : je suis on ne peut plus d’accord avec vous, le facteur limitant est le temps. C’est là qu’avoir des amis snobs (dans le bon sens du terme) est bien commode. Beaucoup de mes décisions sartoriales ou domestiques sont influencées par les choix d’amis dont j’estime le discernement et qui ont investi le temps nécessaire pour trouver la qualité. Mais le sujet portant sur les loisirs, à partir du moment où l’on est passionné par quelque chose, on apprend beaucoup par osmose sans même s’en rendre compte.

Hors ligne

 

#20 24/06/2017 17h12 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   36 

M07 a écrit :

@dangarcia,

Je comprends votre désarroi, car ce genre de situation me semble (étrangement) familier. Et je n’ai pas de solution à proposer.
Mais je voudrais complexifier le problème, ayant remarqué un biais inverse, assez fréquent. Parfois, je réalise que je viens de passer (perdre) beaucoup de temps à comparer les prix de petits objets, pour gagner quelques centimes ; alors que j’ai (relativement) beaucoup moins tergiversé pour la voiture qui me plaisait ou pour un appartement inutilement indispensable.

En fait, je réalise qu’il s’agit du même processus ; seule l’échelle change.

C’est exactement ça. Chercher le prix le plus juste sur un appartement c’est une économie de plusieurs millers d’euros ; sur un billet d’avion c’est une économie de quelques dizaines d’euros. L’idéal serait de se fixer une limite : pour tous les achats en dessous de xx€ je ne regarde pas le prix, je prends ce qui me convient le mieux (horaire de départ dans le cas d’un vol par exemple), au delà de ce seuil je prends le temps de réfléchir.

C’est que sans être radin j’ai cette obsession de l’optimisation de mes dépenses : je peux ruminer des jours le fait d’avoir acheté par erreur quelque chose dont je n’ai pas l’utilité ou de me rendre compte après coup que je pouvais avoir le même article pour 10€ au lieu de 20€. Soit une "perte" de 10€.
A l’opposé je peux dépenser 100€ (10 fois plus) pour inviter des amis à dîner alors qu’on avait prévu de partager l’addition, juste parce que ça me fait plaisir.

Hors ligne

 

#21 24/06/2017 17h31 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   

dangarcia a écrit :

Y a-t-il un seuil en deça duquel vous ne vous posez pas de question et achetez ce que vous préférez (ex : acheter indifféremment une bouteille de vin à 5€ ou à 25€) et au delà duquel vous commencez à compter (ex : un billet d’avion - même destination - à 400€ plutôt qu’à 600€ ?) et si oui, comment fixer ce seuil ? En % de ces dépenses moyennes mensuelles ? autre ?

Des avis ?

Je ne sais pas comment ça se passe lorsque l’on est "aisé"…
Mais en tant qu’étudiant, donc fauché, j’utilise la même bonne vieille technique que la totalité des étudiants qui m’ont précédé ont utilisé, très (voire trop ?) simple :

Préférerais-je que l’on m’offre la différence en cash ou que je prenne le plus cher ?

Et puis pour épargner un peu je mets 10% du "bénéfice" de côté…
C’est peut-être trop simpliste pour une guitare puisqu’il y a beaucoup de critères (durée de vie, qualité, résistance…) mais si l’on reprend votre exemple du billet d’avion ça s’ancre parfaitement.
Les méthodes à l’ancienne ne marchent pas toujours du tonnerre, mais quand ça marche rien ne sert de chercher plus compliqué


Vouloir libère

Hors ligne

 

#22 24/06/2017 17h39 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   123 

Bonjour

Gaspode a écrit :

Le prix élevé des machines est amorti sur la durée, à 5 cafés par jour il faut moins de 2 ans pour une machine qui va durer de 7 à 10 ans.

C’est plus du café-plaisir, c’est quasiment du trading de matières premières …. smile

Cordialement


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#23 24/06/2017 17h51 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   186 

Gog a écrit :

dangarcia a écrit :

comment fixer ce seuil ? En % de ces dépenses moyennes mensuelles ? autre ?

J’ai toujours appliqué une méthode. Elle est notamment décrite dans "Your Money or Your Life" de Vicki Robin.

J’aime beaucoup ce raisonnement que j’applique parfois.

La variante avec le reste à vivre est intéressante aussi.

Ce que j’aime bien avec cette méthode, c’est se dire que finalement, parfois, le simple temps pris à réfléchir à économiser 1€ par ci ou par là "coûte" plus cher que le dépenser sans prendre le temps de réfléchir.

Et plus son salaire augmente, plus cet effet s’accroît.

Néanmoins, je pars du principe que le budget loisirs ne doit pas suivre une logique économique aussi stricte que les autres dépenses. Le but du jeu, ça reste d’avoir un budget loisir illimité. Sinon pourquoi chercher à gagner plus ?

Peser ses dépenses représente un gain pour ce qui rentre dans les dépenses "contraintes", ou qui ne font pas plaisir. Celles dont on profite vraiment, l’objectif c’est de ne même plus compter.

Hors ligne

 

#24 24/06/2017 19h32 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   36 

Gog a écrit :

dangarcia a écrit :

comment fixer ce seuil ? En % de ces dépenses moyennes mensuelles ? autre ?

J’ai toujours appliqué une méthode. Elle est notamment décrite dans "Your Money or Your Life" de Vicki Robin.

Cela consiste à calculer combien vous rapporte votre travail à l’heure, à la journée, à la semaine… et à compter vos dépenses en temps de travail, et donc en temps de vie perdue.

Si par exemple vous travaillez pour 80 € / jour et que vous vous achetez une bouteille de vin à 40 €, demandez-vous si vous auriez préféré une bouteille de vin ou partir en week-end (ou à la retraire) 1/2 journée plus tôt…

Ah oui ça c’est très intéressant !
Ça permet de fixer le seuil dont je parlais plus haut. Se dire qu’il est absurde de passer 3 heures à chercher le meilleur prix si c’est pour économiser l’équivalent d’1 heure de travail.

Si je reprends l’exemple de la guitare, j’ai finalement craqué pour un modèle à près de 400€ (dans mon "budget" de 200€ aucune ne me plaisait vraiment) la différence c’est à oeu près une demi journée de travail, soit 1 demi journée de congé en moins pour m’offrir une guitare qui me plait vraiment et sur laquelle je vais passer des heures et des heures : j’ai fait un bon choix. wink

Gog a écrit :

P.S : J’ai arrêté la guitare il y a longtemps mais je n’ai jamais entendu personne déplorer d’avoir débuté sur une Yamaha Pacifica 112

Oui Yamaha pour débuter c’est très bien, et même plus si on aime. Mais je ne suis plus débutant et je "n’accroche pas" au son neutre des guitares Yamaha. (je vais voir s’il y a une discussion "les rentiers guitaristes" ; si elle n’existe pas elle mériterait d’être créée wink )

Hors ligne

 

#25 26/06/2017 15h51 → Comment tenir ses dépenses loisirs quand on a les moyens ? (budget, dépenses, problème de riche)

Membre
Réputation :   127 

francoisolivier a écrit :

Apres désolé de le dire, mais à 5 euros la bouteille, le producteur lorgne sur la qualité.
Pareil pour un champagne à moins de 20€.
Mais on peut aimer ou apprecié un vin à 3 euros.

Ce dépend de beaucoup de chose, en particulier la répartition des coûts.
Si par exemple, vous achetez chez un revendeur, qui a acheté à un grossiste, qui a acheté à une coopérative, et que chacun prend 30% de la valeur (pour le stockage, le transport, la marge, …), là effectivement, le champagne à 20€ cout d’achat vaut 2€ cout de revient producteur, c’est clairement du bas de gamme.
Par contre, chez le producteur, un champagne à 15€, c’est classique!
Alors certes, il est plus variable d’une année à l’autre que celui d’une grande maison qui lisse le gout, il est plus proche du terroir, etc.

Mais là, à chacun de voir s’il veux un vin standardisé, ou un vin plus fermier (je trouve pas le terme adéquat).

MisterVix a écrit :

Enfin, je rejoins les avis sur le rapport qualité prix. Mais en pratique, où trouver le temps?
[…]
Pour un achat passion, comme une guitare, des skis ou autres, là on prend le temps de rechercher le meilleur rapport qualité prix.

Le temps n’est pas le problème, vu que vous dites avoir le temps pour le loisir.
C’est davantage l’envie qui vous manque.
Ceci dit, pour des ustensiles de cuisine de qualité, on part souvent pour une longévité proche d’une vie.
Donc le temps de comparaison à l’aune de la durée de vie, c’est négligeable!

D’ailleurs, mes meilleurs ustensiles de cuisine sont quasiment les moins cher. (meilleur en durée de vie et en innocuité)
L’exemple déjà cité est celle de la cafetière à piston, (j’ai une cafetière italienne, son concurrent sur le marché! wink ), qui coute peu cher et fait un bon café.
Sans compter que le café est bien moins cher que la dosette, que l’appareil est quasi increvable (contrairement aux machines à dosette qui sont plutôt fragile).
Donc là encore un produit solide, qui donne un bon résultat pour un prix plus faible que les modèles de compétition.

Paradoxalement, comme doubletrouble, je remarque, que plus on connait un domaine, plus on constate qu’un prix standard (équivalent à une marque grand public) permet d’avoir du haut de gamme.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech