Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 04/05/2013 04h06

Membre
Réputation :   31  

Bonjour à tous,
Merci pour ceux qui prendront le temps d’éclairer ma lanterne.
Je vois pour la SCPI pierre 48 un RAN négatif qui augmente d’année en année. Si j’ai bien compris le fonctionnement, la SCPI collecte quelques loyers, fait des provisions pour travaux, des travaux qui rendent éligible à du déficit foncier, la balance est reportée dans le RAN.
Quelqu’un devra-t-il payer au bout du compte si le RAN négatif commençait à devenir trop important? Comment est financé ce Ran négatif au bout du compte ?

Dernière modification par yannou77 (04/05/2013 04h07)

Mots-clés : pierre 48, ran négatif

Hors ligne Hors ligne

 

#2 05/05/2013 03h09

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2329  

A mon avis (je n’ai pas spécialement étudié la comptabilité de Pierre48, et n’en suis pas associé), une telle augmentation du solde négatif du RAN n’est pas gênante pour un associé : il empêche la distribution de dividende (mais Pierre48 n’en distribue pas, elle distribue juste une quote-part des plus-values qu’elle réalise). Ce RAN négatif est juste un élément comptable qui figure au passif du bilan, à côté des autres postes de passif (capital social, réserves, emprunts, etc.). EN cas de liquidation, c’est surtout la valeur auxquels les immeubles seront cédés qui déterminera ce qui sera récupéré par les associés (ils récupéreront leur quote-part des plus-values, et leur quote-part de ce qu’il restera des fonds propres, lesquels seront amputés du montant du RAN).

Votre question permet de mettre en évidence que l’existence d’un RAN positif conséquent, pour d’autres SCPI, n’est pas forcément autant que certains le pense une "réserve" pour distribution ultérieure aux associés. En effet, ce RAN détermine juste combien la SCPI peut distribuer sous forme de "dividende" (le RAN ne peut pas devenir négatif, du fait de la distribution d’un dividende). Mais une SCPI ne pourra distribuer à ses associés que ce qu’elle aura en trésorerie. Et un RAN nul ou négatif n’empêchera pas de distribuer aux associés leur quote-part de plus-values sur cessions d’immeubles.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur