Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Si ce message s'affiche, le changement de serveur qui a eu lieu mercredi 14 avril au matin a réussi !

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 06/09/2020 12h28

Membre
Réputation :   9  

Bonjour,

Président d’une SAS avec mon épouse comme seule associée, je cherche à placer ma trésorerie excédentaire pour préparer notre retraite (horizon 20 / 30 ans).

Nous avons environ 150 000 € à placer et j’envisage de les placer dans deux ou trois SCPIs. Je réinvestirai à intervalle régulier jusqu’à notre retraite en fonction de l’excédent de trésorerie mobilisable.

Lorsque nous serons à la retraite, nous revendrons une partie des parts tous les ans en fonction de nos besoins.

C’est là que ça se complique, le choix de SCPI étant tellement vaste, il n’est pas aisé de faire un choix.

Mes critères de recherche sont pour le moment :

- Des SCPIs de capitalisation (pour éviter de générer de l’IS avec les loyers)
- Diversifiées tant géographiquement que sectoriellement
- Plutôt hors bureaux (j’ai déjà du Corum XL et Corum Origin à titre perso)

J’ai pour l’instant dans ma short list :
- Pierval Santé (univers médical qui me semble porteur et diversification sur plusieurs pays)
- Patrimmo Croissance (la logique de capitalisation plutôt que distribution m’intéresse)

Mais j’ai peur de ne pas avoir un choix suffisamment éclairé.

Si certains ont un profil similaire au mien, je suis preneur de retours d’expérience.

Et si un CGP est disponible pour échanger et m’accompagner dans le choix, je suis preneur.

Merci pour votre aide.

Mots-clés : sas, scpi, tresorerie

Hors ligne Hors ligne

 

#2 06/09/2020 12h58

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2332  

L’usufruit temporaire (éventuellement long : 15 à 20 ans) de parts de SCPI ne vous tente pas ? Le rendement est souvent très bon, et la trésorerie se régénére toute seule petit à petit (et pas de "revente" à gérer). Avec des SCPI ayant une partie de leur patrimoine hors de France, l’impact sur l’IS sera limité (voire positif !). Inconvénient : liquidité faible/nulle.

Pour le choix de la SCPI, envisagez aussi une SCPI avec une exposition importante aux commerces (même si c’est pas forcément a la mode) et très diversifiées, comme Immorente. Corum et Corum XL ne sont pas vraiment "de bureaux" ( mais plutôt "variées")…

Envisagez aussi des foncières (même si actuellement décotées, surtout par rapport aux SCPI, et encore plus si "commerce") : SIIC en France, REIT sinon (URW, KLE, Simons Group, Mercyalis, Carmila, etc. Le forum comporte plein d’informations la dessus). Au moins pour cette partie il y aura une bonne liquidité.

Attention :  nécessité que l’opération puisse se justifier "dans l’intérêt de la SAS" (et pas seulement "dans l’intérêt de la préparation de la retraite du président").


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 06/09/2020 17h37

Membre
Réputation :   9  

Merci pour ces éléments qui vont alimenter ma réflexion.

Je reconnais que j’ai un certain biais psychologique sur l’usufruit temporaire : l’impression de ne pas capitaliser et de ne pas profiter de la revalorisation du patrimoine.

Comme la faible liquidité ne m’inquiète pas, je vais l’envisager de nouveau.

Je ne suis pas sûr d’avoir compris sur l’impact du patrimoine hors de France pour l’IS ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 06/09/2020 19h41

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2332  

freelance37 a écrit :

Je ne suis pas sûr d’avoir compris sur l’impact du patrimoine hors de France pour l’IS ?

(3/4) SCPI internationales : quel intérêt pour le patrimoine et quelle fiscalité ? devrait vous éclairer (en gros, pour le calcul du résultat fiscal servant d’assiette à l’IS, il faut retirer les revenus foncier étrangers, car ces revenus ont déjà été imposés à l’étranger, dans quasiment tous les pays, cf conventions fiscales)


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur