Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #151 29/11/2018 12h50 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   39 

A savoir qu’il y y aussi le sujet House of Fraser.

House of Fraser, en difficulte, a ete rachete par Mike Ashley (milliardaire british) qui va fermer les House of Fraser qui sont locataires de Intu car Intu n’a pas voulu re negocie les loyers.

house of fraser, c’est un peu comme du Galeries Lafayette, pas forcement evident de remplacer un tel locataire alors que le commerce de details anglais subit un veritable bain de sang en ce moment.

Le commerce en ligne est a un stade plus avance qu’en France et a vraiment destabilise le commerce de detail.

Intu n’est pas cher mais ce n’est pas sans raison non plus.

Hors ligne

 

#152 29/11/2018 13h52 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   134 

Mestra a écrit :

Sacrée dégringolade, du coup, je double ma ligne qui reste bien diversifiée au sein du portif.

11,3% de rendement sur des actifs de qualité mais… mais… majoritairement aux UK. Il faut croire à un accord sur le Brexit.

InvestisseurHeureux a écrit :

Si l’opération se fait, ce sera franchement du vol (la dernière NAV d’Intu Properties est à 362 GBp).

Plus personne ne sait ce que cela vaut! Faites vos jeux Messieurs-Dames :p

11% de rendement, peut-être pas.
La thèse des shortsellers est qu’ils devront couper les dividendes et/ou faire une AK.

Hors ligne

 

#153 29/11/2018 14h10 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2258 

kiwijuice a écrit :

La thèse des shortsellers est qu’ils devront couper les dividendes et/ou faire une AK.

Est-ce votre opinion (qui fait sens cela dit, vu le niveau du cours actuel) ou avez-vous des informations sur Intu Properties venant des trading desks ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#154 29/11/2018 14h27 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   229 

Ca fait 2 opa avortées pour la raison : trop risqué vu l’environnement et les actifs…

Comment c’est possible avec une telle NAV ?

Hors ligne

 

#155 29/11/2018 15h47 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   520 

InvestisseurHeureux a écrit :

kiwijuice a écrit :

La thèse des shortsellers est qu’ils devront couper les dividendes et/ou faire une AK.

Est-ce votre opinion (qui fait sens cela dit, vu le niveau du cours actuel) ou avez-vous des informations sur Intu Properties venant des trading desks ?

Concernant le dividende, Intu l’aurait eux-même annoncé d’après Reuters;:

Reuters a écrit :

Intu also said in response to the consortium’s withdrawal that it would “substantially” cut its dividend this year to conserve cash to invest in the business, dealing a further blow to shareholders in the company behind sites such as Manchester’s Trafford Centre.

Intu shares nose-dive after Whittaker consortium drops bid | Reuters

Hors ligne

 

#156 29/11/2018 16h13 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   91 

Bonjour,

Je viens de regarder le dossier Intu en 2mn.
Valeur d’entreprise /EBITDA 2018 = 18 fois

pour comparer rapidement
Simon property: 19
unibail: 21
Klepierre: 17

Il a donc une décorrelation forte entre la NAV et ce ratio

J’étais tenté mais entre la tarte à la crème du brexit, 2 projets d’OPA non menés à terme et ce ratio. Je vais rester éloigner du dossier pour l’instant alors que j’apprécie (à mes dépends le plus souvent) les couteaux qui tombent.


Parrain: LEGALSTART -20%, YOMONI, MACOMPTA.FR

Hors ligne

 

#157 29/11/2018 16h19 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   520 

Corsaire, oui, mais n’y a-t-il pas eu des réévaluations de la valeur de l’immobilier (possiblement à la hausse d’un coté et à la baisse de l’autre, "autre" étant ici Intu) ? Il faudrait sans doute corriger l’EBITDA de cela, et ca donne potentiellement des chiffres différents (si vous voulez bien éventuellement regarder).

PS: Ca n’est pas valable pour Simon qui est aux US, mais il faudrait regarder s’il n’y a pas eu de profits sur des ventes alors.

Dernière modification par Mevo (29/11/2018 16h21)

Hors ligne

 

[+1]    #158 29/11/2018 16h25 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1768 

Lors de la récente conf (d’Investir/Les Echos) sur les SIIC, les PDG de Unibail et Klépierre ont insisté sur le fait que leur entreprise n’a pas comme seuls actifs des murs et de l’immobilier, mais aussi des équipes capables de les mettre en valeur, de les rendre attractifs, d’y développer de nouveaux concepts (10% des boutiques renouvelées chaque année), des services, d’en faire des lieux agréables, où les chalands se sentiront bien, iront envie d’aller, etc. de quoi pouvoir se différentier autrement que sur les prix seulement (un domaine où des Carrefour ou Casino semblent souffrir face à Leclerc et Intermarché).

J’ignore si ça peut justifier 1% ou 10% ou 25% ou 50% de la valeur de ces entreprises, (ou si l’absence de telles équipes peut justifier 25% ou 50% ou plus de décote), mais j’ai quand même un très gros doute sur 25 ou 50%….

Le ration "Valeur d’entreprise /EBITDA" n’est pas forcément un très bon indicateur, car les REIT/SIIC/… peuvent être en mesure d’emprunter à des conditions très variables (et pour celles pouvant emprunter beaucoup et peu cher et sur longue durée, cette faculté peut représenter une valeur très significative).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne

 

#159 29/11/2018 21h02 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   134 

InvestisseurHeureux a écrit :

kiwijuice a écrit :

La thèse des shortsellers est qu’ils devront couper les dividendes et/ou faire une AK.

Est-ce votre opinion (qui fait sens cela dit, vu le niveau du cours actuel) ou avez-vous des informations sur Intu Properties venant des trading desks ?

Je lis sur FT Alphaville, je lis les rapports mensuels de qq fonds short comme Odey.

Pour eux, le retail est en difficulté, Intu a trop de levier, la NAV est pas réaliste et ils devront soit couper le dvd soit faire appel au marché.

J’ai pas de poses dans le dossier, je relate ce que je lis.

Hors ligne

 

#160 29/11/2018 22h16 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2258 

kiwijuice a écrit :

Je lis sur FT Alphaville, je lis les rapports mensuels de qq fonds short comme Odey.

Pour eux, le retail est en difficulté, Intu a trop de levier, la NAV est pas réaliste et ils devront soit couper le dvd soit faire appel au marché.

Ok pour le dividende, c’est acté, il va être coupé, cf. le message de Mevo.

Si jamais vous retombez sur un passage qui met en doute la NAV, n’hésitez pas à nous le faire partager, car une bonne partie de la thèse d’investissement repose sur la NAV, donc s’il s’avère que comme Dream Office REIT en son temps, elle est peu fiable, ce n’est pas de bon augure.

Comme dit Roudoudou, deux OPAs qui tombent à plat alors que la NAV annoncée est largement plus haute, effectivement, il y a un problème. Là, avec la dernière NAV indiquée, il suffit de racheter la société, garder les centres commerciaux dans le top 10 UK et vendre les autres (notamment espagnols) pour faire une très bonne opération.

La dernière NAV selon les chiffres du 30/09/2018 :

Intu Properties, 23/10/18 a écrit :

NAVPS (diluted, adjusted) of 344 pence (30 June 2018: 362 pence), the decrease due to the property revaluation deficit. EPRA NNNAV per share of 297 pence (30 June 2018: 309 pence ) with the property revaluation movement partially offset by an improvement in mark to market movement of borrowings and financial instruments

Le taux d’occupation est quand même de 97% :

Intu Properties, 23/10/18 a écrit :

improved occupancy of 97.0 per cent, a 0.4 per cent increase since June 2018 and 0.4 per cent ahead of September 2017

Et même si la dette est élevée, il y a deux ans pour refinancer la prochaine grosse échéance :

Intu Properties, 23/10/18 a écrit :

We have minimal debt maturities before 2021, with a weighted average debt maturity of 6.0 years at 30 September 2018.

J’ai tout de même du mal à comprendre le décalage entre les chiffres opérationnels d’INTU, plutôt résilients, et son évolution boursière.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#161 30/11/2018 13h27 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2258 

Intu Properties confirme la coupe du dividende et la cession de trois actifs marginaux (£25 M), vendus au-dessus de leur ANR d’après le management :

Morningstar a écrit :

In addition to the pull out, Intu said it intends to reduce its dividend payment, starting with its final payout for 2018.

[…]

Chief Executive David Fischel said on Friday: "These three deals, all successfully sold at above book value, are further evidence of our commitment to dispose of non-core assets and recycle capital into our exciting development programme. All three sites will continue to benefit from being in the vicinity of hugely popular intu shopping centres which welcome millions of shoppers every year."

Source : Intu Properties Agrees To Sell Three Properties For… | Morningstar

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#162 03/12/2018 08h28 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   111 

Je regardé un peu les rapports depuis 2015.

Ce qui fait peur et qui explique la réduction du dividende, c’est la vitesse à laquelle la NAV per share (diluted, adjusted) se réduit et augmente le debt to asset ratio :

2015 : 404p - 43,1%
2016 : 404p - 43,7%
2017 : 411p - 45,2%
Juin 2018 : 362p - 48,7%
Septembre 2018 : 344p - 50,6%

Intu a pour objectif de maintenir le debt to asset ratio entre 40% et 50%, on est au-delà donc il faut trouver de l’argent (dividende).

Cependant, opérationnellement, il n’y a pas péril en la demeure puisque le taux d’occupation reste élevé, et même en légère hausse sur le Q3 à 97%.

Quand on oublie la NAV un instant pour se focaliser sur les "net rental income" :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/7376_intu_net_rental_income.jpg

Pour les 6 mois de 2018, c’est £223,1M contre £226,2M en 2017

Et les "Underlying earnings per share"

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/7376_intu_underlying_earnings.jpg

Pour les 6 mois de 2018, c’est 7,3p - identique à 2017

On se rend compte que la société opérationnellement est plutôt stable et avec des projets dans les cartons (mais c’est aussi de la dette en plus):

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/7376_intu_pipeline.jpg

Watford a été livré avec succès.

Rapport 23 octobre 18 a écrit :

year to date capital investment of £147 million. Successfully opened the £180 million extension of intu Watford, on time and on budget with over 90 per cent of the 380,000 sq ft project now let or in advanced negotiations. On site with projects to substantially enhance intu Lakeside, intu Trafford Centre, Madrid Xanadú and Manchester Arndal

L’évolution des taux de la dette est largement couverte et les échéances encore lointaines (pour le temps du marché).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/7376_intu_debt_measures.jpg

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/7376_intu_debt_charts.jpg

Tant qu’il n’y a pas dégradation opérationnelle, je ne comprend pas pourquoi le titre chute aussi lourdement. Les deux offres de rachat qui ont échoué pèsent forcément. Cependant, je pense que la dernière offre a échoué à cause du Brexit. The Peel Group (déjà 27.21% des actions) n’a pas trouvé le financement nécessaire dans cette environnement un peu chaotique outre-manche.

Autrement et concernant une possible augmentation de capital, je ne vois pas la nécessité suite à la décision de réduire le dividende.

Cependant, il reste encore et toujours cette incertitude Brexit. Tant que l’on en saura pas plus, cela reste du "gambling" hmm

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Mestra (03/12/2018 10h00)


"Ce qui est risqué? C'est de ne jamais prendre de risque"

Hors ligne

 

#163 03/12/2018 19h49 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   104 

Bonjour Mestra,

Il existe une certaine dichotomie entre votre analyse (assez convaincante, je dois dire) et l’évolution de l’action. Effectivement, jusqu’à maintenant, les résultats opérationnels "tiennent la route".

Un petit "warning" sur la dette, mais je partage votre avis sur le fait que 50% est parfaitement soutenable encore aujourd’hui (mais ne pas aller plus haut) en regard du gap qui existe. Et, je ne suis pas convaincu que le Brexit va forcément avoir un impact négatif sur les taux en Angleterre.

Etant donné que le marché anticipe toujours et que par essence, une analyse fondamentale se base sur le passé, cela signifie que le marché anticipe une belle dégradation des RO. Wait and See… comme disent les anglais ! wink


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne

 

#164 20/02/2019 14h35 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   29 

Bonjour,
Intu annule son dividende pour rembourser une partie de sa dette:

Reuters a écrit :

Intu Properties scrapped its full-year dividend as several high profile retail bankruptcies forced the shopping mall operator to diversify its tenants and look at disposing some assets to pay off debt.

"We propose to reduce our debt to assets ratio over time back below 50 per cent by further disposals and part-disposals and retaining the cash generated by our activities rather than distributing it as dividend," said Chairman John Strachan in a statement on Wednesday.

The owner of popular shopping malls such as Manchester’s Trafford centre said it expects 2019 like-for-like net rental income, including the impact of House of Fraser, to be down by 1 to 2 percent.

En août 2018 Berenberg publiait une anlayse positive sur Intu ("top pick"), voici son analyse de l’époque:

https://www.proactiveinvestors.co.uk/companies/news/203802/intu-properties-and-capital-regional-picked-to-click-by-berenberg-203802.html a écrit :

Berenberg goes against the trend by naming Intu as its top pick in the sector.

Shoppers may be abandoning the high street but Berenberg remains a fan of UK shopping centres and sees value in the sector.
The bank lists three key reasons why it sees value in the UK shopping centre market.

Firstly, shopping centres remain an integral part of the UK retail offer and not every retail offer is suited to e-commerce. “Physical stores with the right product mix in the right locations are likely to remain the primary point of sale,” Berenberg asserts.

Secondly, the current share prices of real estate investment trusts (REITs) focused on shopping centres are out of whack with asset fundamentals, Berenberg argues.
“With leverage materially lower than the equivalent period in 2006/07, it would require a 27%-35% fall in capital values or a 21%-49% reduction in net rental income to test the lowest debt covenants; we believe this is unlikely,” Berenberg stated.

Lastly, a material shopping centre valuation correction is unlikely for all but the most underinvested, poorly located or non-dominant assets.

In other words, investors that are backing REITs that have vibrant shopping centres on their books should not expect slumping valuations of the struggling centres to have too much effect on net asset values, although there will be some read-across impact, Berenberg admits.
“Although we do anticipate some capital value decline, we expect this to be materially lower than that experienced over the course of the financial crisis and partially offset by development gains,” the bank said.
According to Berenberg, Intu has a significant development pipeline, a portfolio of high-quality destination shopping centres and has embarked on self-help initiatives.

“The shares trade at an undeserved 53% discount to CY18 P/NAV [price/net asset value] and yield 8.9%, 1.07x covered,” Berenberg noted.
Having previously traded in line with the wider UK sector, retail REITs now trade at a material P/NAV discount with current valuations implying significant falls in capital values; in short, Berenberg just does not see those sorts of falls happening.

Aucun mauvais esprit de ma part, je suis un investisseur orienté dividendes et je n’ai encore jamais acheté de SIIC/REIT, juste une tentative de comprendre l’analyse et l’évolution d’une foncière dans un contexte difficile (mutation du commerce, Brexit, taux…).

Hors ligne

 

#165 20/02/2019 15h10 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   18 

Ca fait penser à KMI…
AU final c’est peut être mieux pour le long terme… mais aujourd’hui ça pique…

Hors ligne

 

#166 20/02/2019 22h41 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Banni
Réputation :   280 

Je suis collé sur Intu que j’avais acheté à l’automne en tablant sur l’OPA cours finalement avortée., arbitrage qui me vaut une MV de 44%, près de 3000€ quand même.

Ce que je retiens de cette histoire, c’est qu’il faut se garder de fantasmer sur la décote des foncières : bien souvent elle cache des actifs de piètre qualité appelés à perdre de leur valeur.

Dans le cas d’Intu, à mon sens une mauvaise foncière un peu comme Weredhave, la NAV a été réévaluée en baisse de 24% en 2018 et ce n’est peut-être pas terminé.

L’histoire est ensuite toujours la même : les dirigeants coupent le dividende en expliquant qu’ils ont besoin de sous pour ripoliner ce qui peut l’être et promettent de vendre les plus mauvais actifs, mais on se demande bien à qui et à quel prix.

Hors ligne

 

#167 21/02/2019 08h48 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   149 

Je suis depuis quelque temps intu et les actifs sont de grande qualité et très décotés.

Le problème est le management qui détruit la valeur en coupant le dividende pour peut être des rêves de grandeur ou pour faire des separations d’actifs. C’est typique des managers qui ne sont pas actionnaires et qui cherchent a simplement augmenter leur primes ou faire de l’agitation pour justifier leur poste, ou bien poursuivre des idées d’expansion uniquement par ennui ou curiosité.

On voit un peut cela avec Glaxosmithkline. En général on a aussi un site internet brouillon avec beaucoup de videos et de jolies images qui sont inutiles (check). Jamais un management actionnaire ne ferait tout cela. Peut être que Peel group veut tout racheter au rabais. Cela sent mauvais. Je suis quand même intéressé mais attend de voir quelles betises l’entreprise va d’abord faire (A mon avis).

Hors ligne

 

#168 21/02/2019 09h26 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   104 

Couper le dividende n’a jamais détruit de la valeur mais l’inverse est vrai.


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne

 

#169 21/02/2019 10h17 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   58 

Dans certains cas oui, le non-paiement de dividende contribue au problème d’agence du free cash flow.

"L’agent" (le management) a tendance à utiliser les FCF pour des projets internes même non rentables (valeur présente nette négative) au lieu de simplement distribuer les profits au "principal" (les actionnaires).

La référence dans ce domaine est un article très cité a été publié par Jensen en 1986.
Vous pouvez le consulter ici: Agency Cost of Free Cash Flow, Corporate Finance, and Takeovers by Michael C. Jensen :: SSRN

Dernière modification par Stouf (21/02/2019 10h18)

En ligne

 

#170 21/02/2019 15h57 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   134 

BulleBier a écrit :

Je suis depuis quelque temps intu et les actifs sont de grande qualité et très décotés.

mouais, bof.
La NAV a baissé de 25% en un an, ça n’arrive pas avec des actifs de haute qualité.
L’OPA avortée alors que les acheteurs potentiels étaient les fondateurs d’Intu, au capital (24%) donc avec une connaissance parfaire du dossier.

Le joyau est le Trafford Centre à Manchester. 50% de la valeur voire plus.
Mais en-dessous, c’est surtout soit des centres commerciaux dans des villes de provinces en petite forme soit en banlieue de ces villes de province.

Si on regarde Lakeside, il y a 3 department stores dedans: Debenhams (bientôt en faillite), House of Fraser (faillite) et M&S (dont les ventes de fringues sont en baisse chaque année depuis 5-6 ans).
Donc ils ont pas mal d’anchor stores à la ramasse.
Le Trafford Centre est plus haut de gamme, mails ils ont aussi un énorme Debenhams. A voir ce qui peut prendre la place.
Into est très exposé à Debenhams et House of Fraser. Les 2 grands magasins sont achalandés comme des Sears en ce moment (plein de parties vides) donc ça risque de jouer les repoussoirs.

D’ailleurs on peut remarquer qu’intuitif a racheté quelques malls régionaux à Westfield.
Westfield qui essaye de revendre ses malls régionaux aux US (via Unibail).

Il faut attendre l’AK qui épongera une partie du passif je pense.

Hors ligne

 

#171 25/02/2019 14h48 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2258 

Sur Intu Properties, on a quand même 97% de taux d’occupation sur le dernier trimestre et une légère croissance des loyers, donc opérationnellement, pour le moment en tout cas, cela va plutôt bien.

Les 3 actifs en Espagne sont d’excellentes qualité et prennent de la valeur. Ils avaient été achetés de manière opportuniste il y a quelques années, et c’était bien joué.

Ils pourraient être cédés pour alléger l’endettement (source : conférence téléphonique).

Sur le dividende, le statut REIT UK est assez permissif. Le dividende peut être coupé pendant quelques années sans perdre le statut, à la condition que l’entreprise paye les taxes sur ses profits.

Il faut voir comment va se passer le brexit. L’effet de levier marche dans les deux sens, et la NAV peut très bien remonter dans l’autre sens si finalement les incertitudes se dissipent.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#172 25/03/2019 18h54 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   

Je rêve, ou intu properties à un résultat net négatif ?

Hors ligne

 

#173 25/03/2019 20h48 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   520 

Michel, j’ai ouvert le rapport annuel par curiosité suite à votre message (je n’ai plus de cheval dans cette course). Il y a 1,4 milliard de dévaluation des propriétés, ce qui est très largement davantage que ce qu’ils encaissent comme loyers. Donc oui, l’année termine comptablement bien dans le rouge. C’est assez terrible parce que les loyers encaissés ont progressé. Pas d’énormément certes, mais progression tout de meme. Et le taux d’occupation reste très bon. Mais d’après leur estimation, leur immobilier vaut beaucoup moins que l’année précédente… La NAV par action est en conséquence passée de 411 pence à 312 pence.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3896_intu.png

Hors ligne

 

#174 26/03/2019 12h08 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   104 

InvestisseurHeureux a écrit :

Les 3 actifs en Espagne sont d’excellentes qualité et prennent de la valeur. Ils avaient été achetés de manière opportuniste il y a quelques années, et c’était bien joué.

C’est étrange comment on se raccroche au petit élément positif dans un contexte général trés négatif:

Les investissements espagnols représentent moins de 10% de l’ensemble et l’appréciation ne correspond qu’à 1.5% de hausse tandis que dans le même temps, est passé sous silence que plus de 90% des actifs ont été dépréciés en moyenne de presque 13%.

Ce "biais de positivité" ne fait-il pas perdre toute lucidité ?


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne

 

#175 26/03/2019 12h35 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties… (british land, foncières, intu properties, land securities)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2258 

WhiteTiger a écrit :

Ce "biais de positivité" ne fait-il pas perdre toute lucidité ?

J’indiquais juste en quoi une cession des actifs espagnols pouvait être opportuniste dans le cadre d’un désendettement, plutôt que vendre des actifs britanniques au mauvais moment.

Au passage, j’apprécierai qu’on s’en tienne à des discussions sur la valeur, plutôt que l’on fasse des hypothèses douteuses sur mes éventuels biais cognitifs ou psychologiques…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech