Suite au changement de serveur, le forum rencontre momentanément quelques problèmes (carte des membres KO...). - Philippe
Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Sondage 

Croyez vous à une hausse durable des matières premières agricoles?


oui

63% - 29
non

15% - 7
ne sais pas

21% - 10
Nombre de votants : 54

#26 09/03/2014 09h05 → Investir en Ukraine dans les matières premières agricoles (fonds agricole, investir blé soja maïs, investissement agricole)

Banni
Réputation :   

foxbat a écrit :

L’ukraine c’est une sorte de belgique, 50% de polonais dons la nouvelle generation ne parle plus le russe, et 50% de russophones.(jetais a lvov puis a kiev en debut d’année)
Pays corrompu ou l’action destabilisatrice des usa n’a faut qu’ agraver les choses(voir a cote du monument commemoratif de la 2eme guerre a kiev, le monument destiné a rappeler que les vilains communiste( oh les horribles russes qui ont tant de richesse que les usa aimeraient piquer) on affamé le peuple ukrainien, a pres avoir affame le peuple russe, chose qu’on oublie de citer.
Bref moi je suis pret a investir en russie, mais pas en ukraine(voir l’histoire de regal petroleum) .
Par contre je viens de passer des vacances a la mer en bulgarie.
Franchement, placement immobilier pour ses vacances et /ou ses vieux jour, ca me parait tres sympa.
Et pour les vacances, c’est le top, pour pas cher.appart proche de la mer a 600-1000 euro le m2

J’aime bien m’envoyer des fleurs, vu que personne d autre ne se devoue, mais je trouve que, une fois de plus, mon analyse est juste ))

Hors ligne

 

#27 09/03/2014 10h29 → Investir en Ukraine dans les matières premières agricoles (fonds agricole, investir blé soja maïs, investissement agricole)

Membre
Réputation :   445 

Lisez Andrei Kourkov pour comprendre l’Ukraine… C’est le Pays du Père Ubu.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#28 09/03/2014 11h06 → Investir en Ukraine dans les matières premières agricoles (fonds agricole, investir blé soja maïs, investissement agricole)

Membre
Réputation :   129 

foxbat a écrit :

L’ukraine c’est une sorte de belgique, 50% de polonais dons la nouvelle generation ne parle plus le russe, et 50% de russophones.

Vous voulez sans doute dire Ukrainien, le Polonais est très minoritaire et même si Lvov est une ancienne ville Polonaise, l’essentiel des Polonais a été déporté.

foxbat a écrit :

Pays corrompu ou l’action destabilisatrice des usa n’a faut qu’ agraver les choses

Je suppose qu’il faut lire URSS ou Russe.

foxbat a écrit :

(voir a cote du monument commemoratif de la 2eme guerre a kiev, le monument destiné a rappeler que les vilains communiste( oh les horribles russes qui ont tant de richesse que les usa aimeraient piquer) on affamé le peuple ukrainien, a pres avoir affame le peuple russe, chose qu’on oublie de citer.

La famine génocidaire (1930-33), dans les terres très fertile d’Ukraine,  a fait 3 à 5 millions de morts auquel il faut encore ajouter 2 à 3 millions d’exécutions pendant la purge de 37-39, Ce qui nous fait en tout plus de morts que la Shoah.

Rappelons aussi la déportation des Tartares de Crimée  nombreux périr de maladie et de malnutrition. La population Tatars se vit ainsi réduite de moitié.

Hors ligne

 

#29 20/06/2017 20h53 → Investir en Ukraine dans les matières premières agricoles (fonds agricole, investir blé soja maïs, investissement agricole)

Membre
Réputation :   59 

Je souhaitais attiré l’attention des IH sur la valeur Agrogénération (ALGR) qui bénéficie a plein de la hausse des cours du blé à travers le monde et qui est en forte hausse (+22% cette semaine). J’avoue ne pas être spécialiste des cours du blé mais vu la chaleur/sécheresse qui sévit à travers le monde j’ai bien envie de mettre un petit billet sachant que l’action est encore très loin de ses plus hauts (0.5 vs 1.5€) et que la situation politique en Ukraine semble se stabiliser.

Ci dessous les commentaires d’investir sur la valeur.
Commentaires bienvenue

En surchauffe !
LE 20/06 À 17:12
C’est un vrai coup de chaud que connaît l’exploitant de fermes en Ukraine. Il s’offre un gain de 22 % en deux jours, retrouvant ses niveaux d’août 2015.
L’entreprise agricole fait l’objet d’un soudain regain d’intérêt, portée à la fois par une recommandation favorable lors d’une émission télévisée à la veille du week-end et par deux articles du quotidien Les Echos. Le journal est revenu, lundi puis mardi, sur la forte demande chinoise pour le soja et sur la canicule qui met en péril les récoltes de blé.

Après de l’eau en excès en 2016, la perspective d’une sécheresse, d’autant plus menaçante que les nappes phréatiques sont basses, a déjà conduit à une augmentation des cours du blé meunier à Paris, à 176 euros la tonne quand il évoluait autour de 165 euros à son dernier point bas, le 5 juin. Outre l’Europe du Sud, le manque d’eau sévit aussi aux Etats-Unis et en Australie, soulignent Les Echos, en particulier pour le blé de printemps.

« C’est une des pires sécheresses que l’on a eu depuis une génération », déplore un spécialiste américain repris par le site agricole Terre-net au sujet des principaux Etats producteurs de blé de printemps, le Montana, le Minnesota et les deux Dakota, du Nord et du Sud. En conséquence, les cours du blé à Chicago ont grimpé de plus de 14 % cette année.

Une entreprise qui s’est restructurée
La faiblesse des cours des matières premières agricoles a handicapé une entreprise comme AgroGeneration ces dernières années, alors qu’elle était déjà confrontée à une situation politique et économique compliquée en Ukraine. Les choses se sont apaisées sur ce front, le groupe a réduit ses coûts et renforcé son bilan, ce qui lui a permis d’annoncer un résultat net presque à l’équilibre pour 2016, après quatre années de pertes parfois lourdes.

Pierre Danon, son vice-président, nous avait dit en avril dernier ne pas tabler sur une remontée des prix agricoles avant 2018-2019. Une hausse plus rapide viendrait donc conforter le redressement d’AgroGeneration.


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne

 

#30 28/06/2017 08h50 → Investir en Ukraine dans les matières premières agricoles (fonds agricole, investir blé soja maïs, investissement agricole)

Membre
Réputation :   11 

Connaissez-vous le marché ukrainien ? Y a-t-il des société cotées ou quelque chose que ressemble au capitalisme moderne ?
Pendant la dernière révolution (il y a tous les 5-7 ans environ) je pensais d’y investir car j’avais une espoir naïve que cette fois ça sera différent. Mais j’ai rien trouver….. apparemment il y a des sociétés cotées, mais il faut ouvrir un compte Bourse là-bas ou investir par un biais des sociétés polonaises ayant des intérêts économiques en Ukraine.
Le pays qui partage la première place avec Russie dans le rating des pays les plus corrompus en Europe et la situation ne cesse de s’aggrave. Donc pour moi il est hors des questions de placer l’argent sur les comptes là-bas donc, même si je suis plus tellement convaincu, il serait intéressant à savoir s’il y a des ADR/ETF ou même les OPCVM ayant une exposition en Ukraine plus particulièrement secteur agricole (le seul que je trouve intéressant là-bas).

Hors ligne

 

#31 30/06/2017 21h43 → Investir en Ukraine dans les matières premières agricoles (fonds agricole, investir blé soja maïs, investissement agricole)

Membre
Réputation :   59 

Article sur les cours du blé sur bloomberg.
Résumé: +32% au mois de juin compte tenu de la sécheresse qui sévit un peu partout dans le monde. Du tout bon pour agrogénération si la récolte est bonne.

traders-on-minneapolis-exchange-just-beat-the-rest-of-the-world


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne

 

#32 03/07/2017 12h10 → Investir en Ukraine dans les matières premières agricoles (fonds agricole, investir blé soja maïs, investissement agricole)

Membre
Réputation :   59 

La flambée continue on dirait

Les Echos.fr
De Chicago à Paris, le brusque réveil des prix du blé

Muryel JACQUE | 03/07 | 00:18

Depuis un mois, les prix du blé s’embrasent à la Bourse de Chicago. Ils ont bondi de 15 % et sont au plus haut depuis un an. L’absence de pluie et la chaleur outre-Atlantique risquent d’abîmer les blés de printemps, ceux qui servent à fabriquer les bagels et la pâte à pizza. Le Canada, l’un des plus gros producteurs de blé au monde, a aussi surpris le marché en annonçant pour la première fois qu’il planterait plus de canola (cousin du colza) que de blé. A Paris, le blé meunier a suivi et grimpé de 6 % en quatre semaines. Les investisseurs, très pessimistes sur les céréales il y a encore quelques mois, commencent à revenir sur ces marchés.

Agrogénération a +6% et je compte renforcer
Q.


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech