Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 25/07/2018 13h30 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   583 

a Lopazz

330k de son PEA sont repartis en ABC, Total, SSE, Imperial Brands et Casino
C’est sur que ce sont des positions qui fluctuent pas mal mais c’est pas du junk!
Il en tire plus de 20k de ces 5 positions
Il a aussi Royal dutch, Eutelsat, BNP, Vodafone, Credit Agricole + 10 autres positions donc dans les 20 titres au total.

Trop concentre a mon gout … mais ce qui compte c’est pas mon opinion!

Michael desole pour le presque Hors Sujet

Hors ligne

 

[+3]    #27 25/07/2018 13h43 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   104 

michaelstaudi a écrit :

Mon idée? Location saisonnière sur Strasbourg

Juste pour information, et puisque l’article est paru hier : Strasbourg : un nouvel outil pour contrôler les locations Airbnb.

C’est le jeudi 5 juillet que Strasbourg a adopté la plateforme Observatoire Airbnb avec pour objectif de contrôler plus attentivement les locations saisonnières dans la capitale alsacienne. Comme Paris, Amsterdam ou encore Barcelone, Strasbourg souhaite aujourd’hui lutter contre les abus de la location. Depuis quelques années, des sites comme Airbnb, Booking ou encore Le Bon Coin permettent de louer ou de faire louer son logement pour de courtes périodes. Dans l’Eurométropole, comme dans d’autres villes, le souhait est de transformer ce tourisme de masse en tourisme durable. C’est pour cette raison que depuis deux ans, la ville a modifié les règles en vigueur. Dans le cas des meublés touristiques par exemple, si le propriétaire décide de louer un logement plus de 120 jours par an, son activité sera alors commerciale.

Je n’ai absolument pas vérifié les sources de l’article, mais il est toujours bon de garder un œil sur les évolutions réglementaires (ceci est valable dans tous les domaines).

En vous souhaitant pleine réussite sur votre projet!
Sylvain

Dernière modification par monpersylv (25/07/2018 13h46)


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne

 

#28 25/07/2018 13h46 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Réputation :   29 

Pas de problème,

Je pense qu’il y a un sujet que je n’ai pas abordé et qui est propre à ma situation, je déteste mon travail, j’ai déjà changer 10 fois de patrons non seulement mes revenus n’augmentent pas, mais en plus de ça le domaine du bâtiment me dégoute, manque de respect des patrons envers les ouvriers, heures non payés dans presque toutes les sociétés, j’ai déjà chercher des mois et des mois complets quel domaine serai susceptible de me plaire, sans succès, voila pourquoi je suis autant attiré par mon indépendance financière et que je suis même prêt à gagner une petite rente (1500 euros) pour commencer à arrêter de travailler.

Comme certains commentaires en première page, ne croyez pas que ce montant me satisfait au plus haut point, c’est juste que il faut que je quitte mon travail rapidement, car je ne tiendrais jamais jusqu’à la retraire, d’où ma rage de réussir qui m’a permis, malgré mes revenus modestes, à récolter la somme de 50 000 euros en 6 ans.

Je sais que beaucoup trouverons mon commentaire absurde, mais c’est ainsi, depuis le lycée rien ne m’intéresse à par le fait de faire travailler mon argent afin de le faire fructifier, depuis mon plus jeune âge je réfléchis comme ça et croyez moi que je suis un bosseur, je n’ai pas peur travailler d’arrache pied pour obtenir ce que je souhaite et je déteste rester chez moi à rien faire, mais cela fait 6 ans que je travail avec un patron sur le dos, mon but est de réussir a dégager des revenus sans personne et de faire fructifier mon patrimoine, peut être que c’est bête, mais je suis comme ça.

l’investissement cité dans ce topic, aura pour but de déjà, me faire devenir semi rentier.

monpersylv a écrit :

michaelstaudi a écrit :

Mon idée? Location saisonnière sur Strasbourg

Juste pour information, et puisque l’article est paru hier : Strasbourg : un nouvel outil pour contrôler les locations Airbnb.

C’est le jeudi 5 juillet que Strasbourg a adopté la plateforme Observatoire Airbnb avec pour objectif de contrôler plus attentivement les locations saisonnières dans la capitale alsacienne. Comme Paris, Amsterdam ou encore Barcelone, Strasbourg souhaite aujourd’hui lutter contre les abus de la location. Depuis quelques années, des sites comme Airbnb, Booking ou encore Le Bon Coin permettent de louer ou de faire louer son logement pour de courtes périodes. Dans l’Eurométropole, comme dans d’autres villes, le souhait est de transformer ce tourisme de masse en tourisme durable. C’est pour cette raison que depuis deux ans, la ville a modifié les règles en vigueur. Dans le cas des meublés touristiques par exemple, si le propriétaire décide de louer un logement plus de 120 jours par an, son activité sera alors commerciale.

Je n’ai absolument pas vérifié les sources de l’article, mais il est toujours bon de garder un œil sur les évolutions réglementaires (ceci est valable dans tous les domaines).

En vous souhaitant pleine réussite sur votre projet!
Sylvain

un message motivant, c’est agréable

Dernière modification par michaelstaudi (25/07/2018 13h46)

Hors ligne

 

[+1]    #29 25/07/2018 14h01 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Réputation :   63 

Bonjour

Le message motivant est surtout pour vous mettre en garde contre la legislation ..  si vous louez 120 nuits par an  .. vous vous eloignez de votre independance financiere il faudra payer tous les mois.

Si j’ai bien compris , votre probleme avant tout c’est le patron.
a voter age, investissez sur vous meme c’est le meilleur moyen de progresser en terme de revenu.
Avez vous etudiez l’auto entreprenariat par exemple ?

Sortir 1500 euros par mois, par l’immobilier il faut plutot des années et c’est tres rarement pour effet immédiat ( vous avez quelques exemples tres courts comme cricri77000)

Vous etes dans le batiment et travailleur pour vous meme, regardez plutot a faire des travaux et creer une plus value. ca accelere votre capital de depart.
Ensuite vous investissez pour creer la " rente " avec un mix de locatif.

bonne journee.

Hors ligne

 

[+1]    #30 25/07/2018 14h02 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   136 

50K c’est un beau capital de départ pour créer une entreprise.

Pourquoi ne devenez-vous pas votre propre patron dans le domaine du batiment ? peut-être même arriverez vous à mieux traiter vos salariés que vos anciens patrons et ainsi les fidéliser pour du travail de qualité.

les bons artisans sont recherchés et le bouche à oreille fonctionne si vous travaillez bien.

si votre entreprise maitrise à terme plusieurs corps de métiers, vous pouvez retaper at-cost des appartements ce qui est un gros avantage dans l’immobilier.

en tout cas, vous devriez à mon avis clarifier d’abord votre avenir professionnel / formations que vous voulez acquérir. Que ce soit salarié ou entrepreneur, cela reste souvent la source de revenu clé pour la croissance du patrimoine.

d’où sont venus les 50K ? dans quel secteur du batiment travaillez vous ?

Hors ligne

 

[+1]    #31 25/07/2018 14h09 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   422 

Vous travaillez dans le bâtiment, c’est une chance, les connaissances acquises vous seront précieuses si vous investissez dans ce support.
Tant que vous êtes salarié endettez vous au maximum sur des biens extrêmement rentable dégageant un fort cash-flow et gardez vos 50K€.
En travaillant avec méthode (temps passé à vous former, objectifs précis…) vous pouvez-devenir assez rapidement indépendant dans ce domaine, allez voir le parcours de @cricri77000 cela nécessite une bonne part de travail et de courage ce qui ne semble pas vous manquer.
Bon succès !


"Cesse de croire, instruis toi"- André Gide

Hors ligne

 

[+1]    #32 25/07/2018 14h38 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Réputation :   31 

Je n’ai rien ajouter sur le montant de la rente nécessaire à l’indépendance financière, c’est un sujet très personnel.

Néanmoins, pour avoir tenté louer quelques nuitées faire quelques location en Air BnB, la location courte durée est quand même un activité qui prend du temps et demande de la disponibilité (accueil des voyageurs, literie, petit ménage…). Est-ce que ce job vous plaira? Est ce qu’il offre suffisamment d’independance?

Pour avoir vécu à Strasbourg quelques années, je me souviens qu’elle accueille énormément de touristes en décembre, et beaucoup pendant l’été, mais je suis plus réservé sur la période de janvier à avril. Mon avis ne vaut bien sur pas une étude de marché, mais je vous encourage à creuser un peu plus cet aspect.

La ville de Strasbourg accueille pas mal d’étudiants pour permettre de convertir l’investissement dans le tourisme vers de LMNP plus classique. Je pense qu’il faut choisir le bien avec ce plan B en tête en cas de retournement législatif violent. Ou être prêt à s’adapter aux contraintes imposées aux professionnels.

En tout cas avec la belle capacité d’épargne que vous pouvez montrer à votre banquier, je pense que vous avez un atout pour obtenir votre financement, sans forcement avoir besoin d’injecter tout votre apport.

Hors ligne

 

#33 25/07/2018 14h40 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Réputation :   

michaelstaudi votre retour et commentaire n’est pas du tout absurde.
La proportion de personnes qui quittent leur travail à cause d’un mauvais management est très très élevé. Ce n’est, je pense absolument, pas propre au batiment.

Comme évoqué par les autres membres, je pense qu’il y a un bon créneau à prendre en tant que "service à la personne" ou auto entrepreneur dans le batiment (en plus des rénovations que vous pouvez effectuer dans le cadre d’investissement locatif)

Hors ligne

 

[+1]    #34 25/07/2018 15h05 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Réputation :   43 

J’ajouterai un commentaire non pas sur le niveau de capital à disposer pour etre rentier mais bel et bien sur la définition que vous vous faites de l’indépendance financière…
Parce que de ce que je lis, au mieux vous serez indépendant d’un patron.

Faire de la location à la nuit, toute l’année, c’est quand même un travail de dingo, entre check in/out, ménage entre, lavage des draps etc.. pour 1500€ ? Autant être salarié non ?

Ou alors vous déléguez mais la rentabilité va sacrement être imputée et je doute que vous puissiez en vivre.

Avec 50k de fonds propre j’envisagerai la création d’entreprise dans votre cas si c’est le patronnât qui vous rebute.. Vous pourriez y gagner bien plus qu’avec de la location saisonnière.

Hors ligne

 

#35 25/07/2018 16h07 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Réputation :   29 

Timinel a écrit :

Bonjour

Le message motivant est surtout pour vous mettre en garde contre la legislation ..  si vous louez 120 nuits par an  .. vous vous eloignez de votre independance financiere il faudra payer tous les mois.

Si j’ai bien compris , votre probleme avant tout c’est le patron.
a voter age, investissez sur vous meme c’est le meilleur moyen de progresser en terme de revenu.
Avez vous etudiez l’auto entreprenariat par exemple ?

Sortir 1500 euros par mois, par l’immobilier il faut plutot des années et c’est tres rarement pour effet immédiat ( vous avez quelques exemples tres courts comme cricri77000)

Vous etes dans le batiment et travailleur pour vous meme, regardez plutot a faire des travaux et creer une plus value. ca accelere votre capital de depart.
Ensuite vous investissez pour creer la " rente " avec un mix de locatif.

bonne journee.

j’avais déjà penser a acheter un bien dans un mauvais état et le renover afin de faire une bonne plue value.. je vais analyser cette possibilité

tikou a écrit :

50K c’est un beau capital de départ pour créer une entreprise.

Pourquoi ne devenez-vous pas votre propre patron dans le domaine du batiment ? peut-être même arriverez vous à mieux traiter vos salariés que vos anciens patrons et ainsi les fidéliser pour du travail de qualité.

les bons artisans sont recherchés et le bouche à oreille fonctionne si vous travaillez bien.

si votre entreprise maitrise à terme plusieurs corps de métiers, vous pouvez retaper at-cost des appartements ce qui est un gros avantage dans l’immobilier.

en tout cas, vous devriez à mon avis clarifier d’abord votre avenir professionnel / formations que vous voulez acquérir. Que ce soit salarié ou entrepreneur, cela reste souvent la source de revenu clé pour la croissance du patrimoine.

d’où sont venus les 50K ? dans quel secteur du batiment travaillez vous ?

je suis dépanneur dans le chauffage, je dispose de plusieurs contacts dans le domaine du batiment mais ouvrir une société n’est pas vraiment quelque chose qui m’interesse, autant au niveau de la concurrence que au niveau des papiers administratifs qu’il y a dans ce domaine assez encadré, documents de certifications, attestations d’entretien et autres..

Les 50K sont venus uniquement d’argent que je met de coté depuis ma premiere fiche de paie, j’en suis arrivé a un point aujourd’hui ou tout simplement j’en ait marre de me privé tous les mois pour mettre un maximum d’argent de coté, je change de vision sur l’avenir, j’ai envie de faire fructifier mon patrimoine intelligemment désormais, il y a encore quelques mois a peine je ne connaissais certaines choses que j’ai appris sur ce forum

DDtee a écrit :

Vous travaillez dans le bâtiment, c’est une chance, les connaissances acquises vous seront précieuses si vous investissez dans ce support.
Tant que vous êtes salarié endettez vous au maximum sur des biens extrêmement rentable dégageant un fort cash-flow et gardez vos 50K€.
En travaillant avec méthode (temps passé à vous former, objectifs précis…) vous pouvez-devenir assez rapidement indépendant dans ce domaine, allez voir le parcours de @cricri77000 cela nécessite une bonne part de travail et de courage ce qui ne semble pas vous manquer.
Bon succès !

c’est vrai que c’est une bonne solution, acheter encore quelques biens Immos qui dégagent un bon cash flow, les bonnes opportunités se font rares, je dois etre patient

je vais aller voir le parcours de cricri77000 car la motivation est bien la !

petitproprio a écrit :

Je n’ai rien ajouter sur le montant de la rente nécessaire à l’indépendance financière, c’est un sujet très personnel.

Néanmoins, pour avoir tenté louer quelques nuitées faire quelques location en Air BnB, la location courte durée est quand même un activité qui prend du temps et demande de la disponibilité (accueil des voyageurs, literie, petit ménage…). Est-ce que ce job vous plaira? Est ce qu’il offre suffisamment d’independance?

Pour avoir vécu à Strasbourg quelques années, je me souviens qu’elle accueille énormément de touristes en décembre, et beaucoup pendant l’été, mais je suis plus réservé sur la période de janvier à avril. Mon avis ne vaut bien sur pas une étude de marché, mais je vous encourage à creuser un peu plus cet aspect.

La ville de Strasbourg accueille pas mal d’étudiants pour permettre de convertir l’investissement dans le tourisme vers de LMNP plus classique. Je pense qu’il faut choisir le bien avec ce plan B en tête en cas de retournement législatif violent. Ou être prêt à s’adapter aux contraintes imposées aux professionnels.

En tout cas avec la belle capacité d’épargne que vous pouvez montrer à votre banquier, je pense que vous avez un atout pour obtenir votre financement, sans forcement avoir besoin d’injecter tout votre apport.

C’est vrai que non seulement le risque de vacances locative est élevée, mais aussi je dois reflechir sur le long terme concernant ma situation..

Letuche57 a écrit :

michaelstaudi votre retour et commentaire n’est pas du tout absurde.
La proportion de personnes qui quittent leur travail à cause d’un mauvais management est très très élevé. Ce n’est, je pense absolument, pas propre au batiment.

Comme évoqué par les autres membres, je pense qu’il y a un bon créneau à prendre en tant que "service à la personne" ou auto entrepreneur dans le batiment (en plus des rénovations que vous pouvez effectuer dans le cadre d’investissement locatif)

a reflechir, mais je suis depanneur chauffagiste, je dois me poser les bonnes question desormais

MichMouch a écrit :

J’ajouterai un commentaire non pas sur le niveau de capital à disposer pour etre rentier mais bel et bien sur la définition que vous vous faites de l’indépendance financière…
Parce que de ce que je lis, au mieux vous serez indépendant d’un patron.

Faire de la location à la nuit, toute l’année, c’est quand même un travail de dingo, entre check in/out, ménage entre, lavage des draps etc.. pour 1500€ ? Autant être salarié non ?

Ou alors vous déléguez mais la rentabilité va sacrement être imputée et je doute que vous puissiez en vivre.

Avec 50k de fonds propre j’envisagerai la création d’entreprise dans votre cas si c’est le patronnât qui vous rebute.. Vous pourriez y gagner bien plus qu’avec de la location saisonnière.

Je vais analyser tout ca effectivement

Dernière modification par michaelstaudi (25/07/2018 16h11)

Hors ligne

 

#36 25/07/2018 16h12 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Réputation :   

A votre age (25 ans si j’ai bien lu sur votre présentation), il est tout à fait possible de se reconvertir en terme de carrière professionnelle, refaire des études ect..
Envisager un vie de rentier à 25 ans avec une mise de 50k c’est un peu optimiste même si pas impossible.

Hors ligne

 

#37 25/07/2018 16h17 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Réputation :   29 

D’accord avec vous, mais comme indiqué plus haut, après avoir chercher des mois entier sur quel parcours professionnel pourrait me plaire, il n’y en a vraiment aucun malheureusement, sinon, j’aurais repris mes études

Hors ligne

 

#38 25/07/2018 16h21 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Réputation :   

OK mais je pense que vous avez l’air volontaire et débrouillard, donc capitaliser sur vos compétences dans le batiment et vous aurez déjà pas mal d’opportunités.
Je pense que vous surévaluer la complexité de monter une petite structure.

Hors ligne

 

#39 25/07/2018 16h23 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Réputation :   

Neo45 a écrit :

Bonjour michaelstaudi,

Je vais sur mes 31 ans. Il y a à peine 6 ans, ma femme et moi n’avions rien niveau patrimoine. Zéro. Nous avions de petits salaires <1000€ chacun et tout juste (c’était quand même appréciable) les APL.

Aujourd’hui notre patrimoine s’établit à quasiment 150k€ brut (RP comprise). Ce n’est pas énorme dans l’absolu, mais en partant de 0 il y a six ans… c’est déjà pas mal.
Aujourd’hui nos salaires ont augmenté, mais sont tout de même loin d’être exceptionnels. Dans deux mois ils vont même baisser un peu : madame environ 1000€/mois et moi environ 1500€/mois (primes comprises).

Je pense donc comprendre ce que vous voulez dire… Il faut bien garder en tête que chacun a sa propre vision des choses. Pour certains, et c’est tout à fait respectable, il faudra plusieurs milliers d’euros par mois de "rente" pour être confortable. Pour d’autres, qui :

Lopazz a écrit :

vivent dans les Vosges, roulent en Nevada et cultivent leur potager

un SMIC suffira amplement. Et c’est là aussi parfaitement respectable.

Le soucis est que chacun voit selon sa propre situation, et que pour des personnes à gros patrimoine vivant à Paris, roulant en Porsche Cayenne et "cutilvant" ses relations à l’automobile club, une rente d’un SMIC c’est… peanuts.

Par contre, il est certain qu’avec 150k€ de patrimoine, vous ne deviendrez pas rentier. Si vous objectif était juste d’obtenir un complément de revenus pour réduire votre temps de travail (semi-rentier), peut-être pourriez-vous envisager 4,5k€ à 7,5k€ bruts (3 à 5%) par an avec un capital de 150k€.
Soit un bon complément de salaire pour quelqu’un au SMIC qui souhaiterait lever un peu le pied. Mais guère plus.

Bonjour Neo45, Pouvez vous nous en dire plus sur votre méthode pour arriver à générer 25 000 euros par an (150 000 euros en 6 ans) avec 2500 euros de salaires à 2 et en partant de zéro ?

Je suis preneur de tous vos conseils !

Merci

Hors ligne

 

#40 25/07/2018 16h36 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   259 

Bibibore, Neo45 parle de 150ke de patrimoine brut et sa RP doit peser pour beaucoup dans ce total.

Pour connaître l’expérience précise de Neo45, le mieux est, à mon avis, d’aller lire sa file de présentation.

Hors ligne

 

#41 25/07/2018 16h56 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   112 

michaelstaudi a écrit :

D’accord avec vous, mais comme indiqué plus haut, après avoir chercher des mois entier sur quel parcours professionnel pourrait me plaire, il n’y en a vraiment aucun malheureusement, sinon, j’aurais repris mes études

Ok, vous n’aimez pas travailler. Mais vous êtes doués pour quelque chose en particulier ? Si oui, peut-être une piste à creuser pour une reconversion.

Hors ligne

 

#42 25/07/2018 17h04 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   192 

Letuche57 a écrit :

A votre age (25 ans si j’ai bien lu sur votre présentation), il est tout à fait possible de se reconvertir en terme de carrière professionnelle,

Si vous voulez rester dans le manuel et que vous être un peu débrouillard, vous pourriez envisager de devenir plaquiste/plâtrier/peintre.

Vous pourriez vous dégager 5k/mois à votre compte.

Aussi vous pourriez apprendre petit à petit les base de la plomberie, électricité et changement de fenêtre.

Ainsi vous pourriez proposer des rénovations immobilières, rénover une RP et rénover des biens immo avec forte rentabilité.

En étant doué, vous pourriez faire comme cricri et bâtir un patrimoine très rapidement

Hors ligne

 

#43 25/07/2018 17h05 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Réputation :   29 

Je travail dans le chauffage et j’ai beaucoup de connaissances dans tous les corps de metier, c’est une bonne idée

Hors ligne

 

#44 25/07/2018 17h05 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Réputation :   18 

michaelstaudi a écrit :

D’accord avec vous, mais comme indiqué plus haut, après avoir chercher des mois entier sur quel parcours professionnel pourrait me plaire, il n’y en a vraiment aucun malheureusement, sinon, j’aurais repris mes études

michaelstaudi a écrit :

Je passe mes soirées et mes weekend à éplucher les forums, les livres d’investissement immobiliers et les marchés financiers, ce sont vraiment 2 domaines qui me passionnent depuis 2 ans maintenant.

Conseiller en Gestion du Patrimoine ?

Hors ligne

 

#45 25/07/2018 17h10 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   412 

cat a écrit :

Bibibore, Neo45 parle de 150ke de patrimoine brut et sa RP doit peser pour beaucoup dans ce total

En effet, c’est du brut. Et la RP en représente environ les 3/4. Néanmoins le patrimoine net est tout de même positif malgré un CRD de 135k€.

Mais là on s’égare quelque peu du sujet lancé par michaelstaudi smile


https://petit-actionnaire.fr - Investissement dans les dividendes et éducation financière // le guide de l'Éducation financière

Hors ligne

 

#46 25/07/2018 17h36 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Réputation :   

Vous basez votre projet sur l’achat d’un seul bien que vous exploiteriez en lcd, type de location dans le collimateur du gouvernement.
Avez-vous réfléchi à ce que vous feriez en cas de changement de législation qui viendrait mettre un frein à votre investissement ?

Vous avez des compétences dans le bâtiment. Pourquoi ne pas acheter des biens que vous rénoveriez vous même, pour économiser les coûts de main d’oeuvre et augmenter la rentabilité, afin de les louer, voir de les revendre plus chers?

Hors ligne

 

#47 25/07/2018 17h42 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Réputation :   29 

jeromem a écrit :

Vous basez votre projet sur l’achat d’un seul bien que vous exploiteriez en lcd, type de location dans le collimateur du gouvernement.
Avez-vous réfléchi à ce que vous feriez en cas de changement de législation qui viendrait mettre un frein à votre investissement ?

Vous avez des compétences dans le bâtiment. Pourquoi ne pas acheter des biens que vous rénoveriez vous même, pour économiser les coûts de main d’oeuvre et augmenter la rentabilité, afin de les louer, voir de les revendre plus chers?

je crois que le probleme est de me dire ’c’est possible’

j’ai effectivement acquis 1 appartement récemment, mais il y avait uniquement quelques travaux pour le rafraichir, c’est pour me faire la main, mais il est vrai que je n’ai pas encore penser a l’achat revente..

la méthode de cricri77700 m’attire énormement

Dernière modification par michaelstaudi (25/07/2018 17h42)

Hors ligne

 

#48 25/07/2018 17h42 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Réputation :   

Bonjour Michael,

Tout d’abord, je dis un grand bravo à votre capacité d’épargne et à votre volonté d’être vite indépendant financièrement. Si j’avais été comme vous à votre âge, je serai certainement rentier aujourd’hui à 48 ans.

Je vous apporte mon éclairage mais c’est très personnel et ne remet pas en cause les autres avis de personnes avisées et instruites sur ce forum.

-- Je suis comme vous, je ne sais pas ce que je ferai en dehors de mon métier actuel et j’y réfléchi depuis 4 à 5ans … Lorsque cela ne vient pas, il ne faut pas forcer … (sauf si le destin vous y force). Peut-être que vous êtes jeune et c’est plus facile de changer ? Foutaise, moi je savais ce que je voulais faire à 25 ans et cela a tenu 20 ans, je me suis seulement lassé maintenant.

Donc votre métier, vous avez le temps de l’apprécier ou d’améliorer votre univers pendant de longues années.

-- Effectivement, vous êtes jeune et certaines personne vous demande de partir à l’étranger … Moi pareil, je connais des jeunes qui sont partis travailler à l’étranger mais sont revenus 4 ou 5 ans après. C’est une bonne étape de vie mais si on n’a pas cela dans le sang, il ne faut pas forcer.

-- J’ai moi même essayé d’acheter un appartement sur PARIS (j’ai les fonds) pendant genre 5 ans ! Et je n’ai jamais réussi à avoir le bon compromis achat/rentabilité.

J’ai fait un tableau E.X.C.E.L avec toutes les dépenses auxquelles il fallait penser et la rentabilité est vraiment minime.

mais ce qui m’a bloqué, ce sont les expériences de mes amis sur PARIS, 3 sur quatre ont revendu leur appartement car les locataires sont sur protégés en France. (en L.M.N.P).

Dans mon tableau de rentabilité, s’il y avait un locataire défaillant ou de mauvaise foi, je devrais payer pour récupérer mon bien, les recommandé A.R., le manque à gagner, le stress… Enfin bref, je pense que je ne me sentais pas à l’aise à l’idée de devoir affronter ce marché…

A vous de voir si vous aurez les nerfs lorsque entre chaque locataire (en plus vous êtes en saisonnier), vous découvrez un four micro ondes saccagé ou une  table cassée ou des verres cassés (véridique).

Ce sont de nouvelles dépenses non prévues …

-- De plus, je ne pense pas qu’il faille mettre toutes vos économies dans l’appartement, il faut toujours des liquidités pour faire face à des impayés, à des réparations, etc…

-- Et votre situation personnelle ?

Etes vous locataire ? chez vos parents ? Sinon, premier investissement à faire, c’est acheter sa résidence principale mais le problème quand on est jeune, c’est qu’on risque de beaucoup bouger, de changer d’adresse et cela n’est pas bon pour la R.P., il faut y rester le maximum de temps …

De plus, il faut aussi que vous envisagiez de fonder une famille, donc vos priorités vont changer …

-- Pour finir (sinon, je pourrai m’éterniser), continuez à économiser et ce sera toujours bien pour votre avenir … laissez encore un peu de temps pour que vos sens et vos ambitions s’affinent … que votre vie privée se lance , etc. …

- Moi même, je n’aime pas les patrons mais je ne peux pas être patron moi-même … et comme vous, je vis en dessous de mes moyens pour économiser un maximum …

je ne pense pas être rentier un jour mais bientôt, je pourrai vivre d’un mi-temps ou même d’un emploi pas très qualifié mais dans un domaine qui me plaît (Cinéma ou Comics).

==> par contre, je pense qu’il est trop tôt pour envisager d’être autonome financièrement … je suis direct mais je n’y crois pas pour vous avant 10 ou même vingt ans … mais ce sera déjà mieux que de travailler pendant 45 ans, non ?

Voilà, j’espère avoir un peu éclairé vos envies…

Dernière modification par tonysonic (25/07/2018 17h44)

Hors ligne

 

#49 25/07/2018 17h48 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Réputation :   29 

tonysonic a écrit :

Bonjour Michael,

Tout d’abord, je dis un grand bravo à votre capacité d’épargne et à votre volonté d’être vite indépendant financièrement. Si j’avais été comme vous à votre âge, je serai certainement rentier aujourd’hui à 48 ans.

Je vous apporte mon éclairage mais c’est très personnel et ne remet pas en cause les autres avis de personnes avisées et instruites sur ce forum.

-- Je suis comme vous, je ne sais pas ce que je ferai en dehors de mon métier actuel et j’y réfléchi depuis 4 à 5ans … Lorsque cela ne vient pas, il ne faut pas forcer … (sauf si le destin vous y force). Peut-être que vous êtes jeune et c’est plus facile de changer ? Foutaise, moi je savais ce que je voulais faire à 25 ans et cela a tenu 20 ans, je me suis seulement lassé maintenant.

Donc votre métier, vous avez le temps de l’apprécier ou d’améliorer votre univers pendant de longues années.

-- Effectivement, vous êtes jeune et certaines personne vous demande de partir à l’étranger … Moi pareil, je connais des jeunes qui sont partis travailler à l’étranger mais sont revenus 4 ou 5 ans après. C’est une bonne étape de vie mais si on n’a pas cela dans le sang, il ne faut pas forcer.

-- J’ai moi même essayé d’acheter un appartement sur PARIS (j’ai les fonds) pendant genre 5 ans ! Et je n’ai jamais réussi à avoir le bon compromis achat/rentabilité.

J’ai fait un tableau E.X.C.E.L avec toutes les dépenses auxquelles il fallait penser et la rentabilité est vraiment minime.

mais ce qui m’a bloqué, ce sont les expériences de mes amis sur PARIS, 3 sur quatre ont revendu leur appartement car les locataires sont su protégés en France. (en L.M.N.P).

Dans mon tableau de rentabilité, s’il y avait un locataire défaillant ou de mauvaise foi, je devrais payer pour récupérer mon bien, les recommandé A.R., le manque à gagner, le stress… Enfin bref, je pense que je ne me sentais pas à l’aise à l’idée de devoir affronter ce marché…

A vous de voir si vous aurez les nerfs lorsque entre chaque locataire (en plus vous êtes en saisonnier), vous découvrez un four micro ondes saccagé ou une  table cassée ou des verres cassés (véridique).

Ce sont de nouvelles dépenses non prévues …

-- De plus, je ne pense pas qu’il faille mettre toutes vos économies dans l’appartement, il faut toujours des liquidités pour faire face à des impayés, à des réparations, etc…

-- Et votre situation personnelle ?

Etes vous locataire ? chez vos parents ? Sinon, premier investissement à faire, c’est acheter sa résidence principale mais le problème quand on est jeune, c’est qu’on risque de beaucoup bouger, de changer d’adresse et cela n’est pas bon pour la R.P., il faut y rester le maximum de temps …

De plus, il faut aussi que vous envisagiez de fonder une famille, donc vos priorités vont changer …

-- Pour finir (sinon, je pourrai m’éterniser), continuez à économiser et ce sera toujours bien pour votre avenir … laissez encore un peu de temps pour que vos sens et vos ambitions s’affinent … que votre vie privée se lance , etc. …

- Moi même, je n’aime pas les patrons mais je ne peux pas être patron moi-même … et comme vous, je vis en dessous de mes moyens pour économiser un maximum …

je ne pense pas être rentier un jour mais bientôt, je pourrai vivre d’un mi-temps ou même d’un emploi pas très qualifié mais dans un domaine qui me plaît (Cinéma ou Comics).

==> par contre, je pense qu’il est trop tôt pour envisager d’être autonome financièrement … je suis direct mais je n’y crois pas pour vous avant 10 ou même vingt ans … mais ce sera déjà mieux que de travailler pendant 45 ans, non ?

Voilà, j’espère avoir un peu éclairé vos envies…

Alors je vais essayer de repondre le plus simple avec votre commentaire interessant :

Pour commencer, merci de votre compliment, il n’est pas facile de mettre une somme pareille sur un compte en banque avec une famille de classe moyenne (papa maman je ne leurs ait jamais rien demandé et c’est tant mieux je veux me construire seul) et 0 euros sur mon compte et aucune étude.

Changer de metier? Vous avez raison, 25 ans ou 60 ans, si je n’ai pas une envie profonde, je ne saurais jamais quoi faire, ca doit venir naturellement et de toute facon je cherche depuis beaucoup trop longtemps sans réponses..

Partir à l’étranger? comme je l’ai dit avant, c’est pas oser, c’est pourquoi? si j’ai une opportunité, je claque tout sans soucis et je part direct! mais partir, juste pour partir et depenser tout son fric puis revenir en France? A quoi bon?

Pour le reste, la location courte durée était une idée, je n’ai encore rien lancé, vu mes compétences dans le batiment et mon envie de reussir, je pense ou je suis meme presque sur que la meilleure solution sera de trouver des bien Immos a bas prix + travaux, les valoriser, et degager le plus gros cash flow possible ainsi que d’appliquer un déficit foncier réalisé avec les travaux, je pense..?

Je suis célibataire, locataire, je ne veux pas cramé mon taux d’endettement tout de suite, et en plus de ça, je vais surement bouger quand j’aurais une femme ainsi que de nouveaux projets..

Bonne continuation à vous, en esperant quitter mon emploi rapidement

Hazdrubal a écrit :

michaelstaudi a écrit :

D’accord avec vous, mais comme indiqué plus haut, après avoir chercher des mois entier sur quel parcours professionnel pourrait me plaire, il n’y en a vraiment aucun malheureusement, sinon, j’aurais repris mes études

michaelstaudi a écrit :

Je passe mes soirées et mes weekend à éplucher les forums, les livres d’investissement immobiliers et les marchés financiers, ce sont vraiment 2 domaines qui me passionnent depuis 2 ans maintenant.

Conseiller en Gestion du Patrimoine ?

une bonne idée !

Dernière modification par michaelstaudi (25/07/2018 17h52)

Hors ligne

 

[+2]    #50 25/07/2018 22h04 → Indépendance financière avec une seule location saisonnière et 50 000 euros d'apport ? (libre, location, saisonniere)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je vais tenter de répondre à vos questions en fonction de mes propres expériences.
J’ai débuté la location saisonnière en 2014 à marseille.( j’ai arrêté le saisonnier ) Je suis tout comme vous salariée et ne souhaite le rester toute ma vie. Mon objectif est moins ambitieux que le vôtre , à savoir j’investi aujourd’hui à crédit exclusivement à raison d’un bien par an. J’ai 31 ans et je souhaite poursuivre de cette façon jusqu’a 40 ans pour que la totalité  De mes prêts s’arretent A 60 ans maximum.

- La location saisonnière vaut elle le coup selon vous, malgré les restrictions de plus en plus nombreuses?

J’ai vu une nette différence depuis mon démarrage en 2014. Je passais exclusivement par airbnb ou houstrip. Votre idée de proposer un logement haut de gamme et une bonne solution je penses.

- Combien de vacances locatives faut il compter en moyenne par mois pour évaluer ma rentabilité et mon cash flow?

En ce qui concerne la vacance locative malheureusement c’est très difficile à prévoir. Cela dépendra du nombre de logements disponibles au même moment , du même standing et de leur prix, il’suffit qu’ils soient 3 euros moins cher que vous ou bien que les conditions d’annulations soient moins restrictives ou encore que la caution soit moins élevées pour que votre logement ne soit pas choisi.

- La gestion du logement ne me pose pas de problème, pour le début,

Il faut bien prendre en compte que si vous voulez que votre logement soit rempli, il faudra accepter les arrivées  tardives, ou en journée. Serez vous en mesure de donner les clés à vos hôtes à n’importe quelle heure étant donné que vous travaillez ?
Il existe une solution qui est l’entrée Dans l’appartement par un code ou par une boîte à clés sécurisée. De ce fait vous n’aurez pas besoin d’agence ou de vous déplacer. Par contre il faut prendre en compte le temps’que Vous passerez à répondre aux demandes et aux questions. Il faut être très réactif et en période d’affluence les demandes affluent.

combien coute une agence qui s’occupe de ce type de logement, les check in, check out, entretien et changement de draps?

Je ne saurai vous répondre mais il est vrai que les changements de draps et ménage sont un poste important à prendre en compte.

- Il y a une assurance spécifique pour les locations saisonnières?

Oui, vous devez vous renseigner auprès de votre compagnie d’assurance.

- Quel frais je dois prendre en compte encore? Un montant annuel a ne pas dépasser également?

Les frais de gestion d’airbnb par Exemple ou d’autres sites.
Les frais d’internet, électricité, eau, réapprovisionnement de papier toilette éponges café liquide vaisselle etc … tout les consommables que vous devrez fournir étant donné le positionnement haut de gamme de votre logement.

Ensuite en ce qui concerne votre apport de 50 000 euros. Je serais d’avis de vous conseiller de ne pas le mettre en apport mais de le conserver dans une assurance vie si vous souhaitez peu de risques.  En effet votre prêt est à 1,45 quand les performances ( passées) en assurance vie sont de 1,80% à 2%. Donc emprunter ces 50000 euros à 1,45 et placer les votres vous coûtera moins cher.

Dernière chose. Pensez à faire vos calculs comme si vous envisagiez de mettre en location votre bien en logement meublé annuel et non en saisonnier en ce qui concerne le loyer potentiel par rapport à la mensualité de prêt et la rentabilité.
Il serait dangereux de prendre en compte seulement le saisonnier pour le calcul de la rentabilité. En effet si vous êtes amené à devoir le vendre ( j’ai bien compris que ce n’est pas votre objectif mais c’est élément sur lequel on peut largement se prémunir) , l’acheteur potentiel ne calculera pas la rentabilité sur des revenus saisonniers si ce n’est pas son ambition. Et ce n’est pas non plus une raison pour acheter des biens au dessus du prix du marché sous prétexte d’une grosse rentabilité. De cette façon si le saisonnier ne fonctionne pas comme vous l’esperez Vous pourrez toujours passer en meuble classique sans y laisser des plumes.

J’espere Avoir répondu à vos questions
Bien à vous

Dernière modification par Wafae (25/07/2018 22h22)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech