Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 18/12/2016 17h05 → Impact de la remontée des taux directeurs sur l'allocation d'actifs ? (actions, macroéconomie, taux directeurs)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous.

Je me pose des questions quant aux investissements en actions suivant les taux d’intérêts. Comme vous le savez déjà, le prix des actions varie en sens inverse des taux d’intérêts. Actuellement, les taux sont au plus bas, ce qui fait que les prix des actions sont relativement haut. Avec la probable remontée des taux qui risque d’avoir lieu d’ici quelques années, le prix de mes actions devrait donc baisser, entrainant de facto une moins-value. J’en déduis que je devrais plutôt attendre avant d’acheter mes trackers.

Est-ce que ce raisonnement est bon, ou bine il y a-t-il une faille quelques part ? L’usage de trackers permet-il de se prémunir contre la remontée des taux ? Et de manière générale, comment doit-on utiliser les taux directeurs dans sa stratégie d’investissement en actions, et notamment avec une stratégie lazy investing ?

Merci d’avance pour vos réponses.

Message édité par l’équipe de modération (18/12/2016 23h04) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : actions, macroéconomie, taux directeurs


Code parrainage Enerfip : GG5PARRAIN. Parrainage boursorama : voir via MP.

Hors ligne

 

#2 18/12/2016 17h30 → Impact de la remontée des taux directeurs sur l'allocation d'actifs ? (actions, macroéconomie, taux directeurs)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   387 

Bienvenue sur le forum!

Une hausse des taux a plutôt un effet sur les obligations …surtout les longues et on peut déjà observer ça sur les marches - meme si la hausse actuelle n’est que de 0.25% et ce aux USA seulement.

Je ne vois pas d’impact de cette hausse de taux sur les actions.
Les marches US sont hauts il est vrai
Il me semble que les actions européennes et émergentes offrent plus d’opportunités…

Le prix d’une action evolue avec ses résultats - ou …les recommendations des analystes!

En fait en cherchant bien il y a toujours des actions décotées quelque part mais plutôt dans les small et mids. Ou des secteurs délaisses comme les utilities en ce moment ou les foncières …
Alors que c’était les banques, assurances st pétrolières qui étaient délaissées cet été..

Les etfs sont un bon instrument pour debuter … lisez les files consacrées sur le forum

Bonne recherche!

Hors ligne

 

#3 18/12/2016 17h31 → Impact de la remontée des taux directeurs sur l'allocation d'actifs ? (actions, macroéconomie, taux directeurs)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   267 

Mewtow a écrit :

Comme vous le savez déjà, le prix des actions varie en sens inverse des taux d’intérêts.

C’est une théorie très générale et simpliste.
Il faut considérer le niveau des taux et aussi leur évolution pour déterminer l’attractivité des grandes classes d’actifs actions/obligations/monétaire.
Il faut aussi considérer la zone géographique USA (Fed) / Europe (BCE) / Japon / Chine / etc.
Il faut encore voir le secteur économique, une hausse des taux peut être favorable ou défavorable.

La situation actuelle est :
. niveau historiquement faible aux USA (La Réserve fédérale américaine a annoncé, mercredi, une hausse d’un quart de point de ses taux directeurs, désormais compris entre 0,25% et 0,50% ; c’est encore très faible, on part de 5 % en 2007) et en Europe
. hausse attendue aux USA en 2017 (3 fois 0,25 % ?) et stabilité en Europe.
Dans ces conditions, le monétaire n’est pas attractif (taux faible),
l’obligataire n’est pas attractif (taux faible et en hausse au USA),
les actions sont le seul secteur attractif, donc des valorisations que peuvent plus tenir en Europe d’un afflux de liquidités (BCE) que des fondamentaux, sans pour autant être au plus haut alors que les taux sont au plus bas.

On observe depuis septembre, et en particulier depuis l’élection de Trump une hausse des taux qui selon les secteurs a un impact :
. négatif sur des entreprises "emprunteuses" comme les foncières
. positif sur les financières "prêteuses".


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#4 18/12/2016 17h34 → Impact de la remontée des taux directeurs sur l'allocation d'actifs ? (actions, macroéconomie, taux directeurs)

Banni
Réputation :   382 

Mewtow a écrit :

le prix des actions varie en sens inverse des taux d’intérêts.

Cette relation prix/taux d’intérêt est très vraie pour les obligations (totalement et mécaniquement vraie pour le prix d’une obligation et son taux en lui-même, et très vraie pour les obligations en général), mais pour les actions, la relation est éventuellement plus discutable.

Après, même si vous souhaitez utiliser le niveau des taux directeurs, encore faut-il réellement savoir où il vont aller … (La FED ne nous a au final gratifié que d’une seule hausse de 0,25% pour toute l’année 2016, bien moins que ce qui était normalement prévu fin 2015). Si vous avez des infos fiables su le futur, je suis preneur wink

EDIT: Le temps de rédiger son message, deux apparaissent avant le votre wink
@ArnvaldIngofson: "désormais compris entre 0,25% et 0,50%": Ca c’est AVANT la hausse décidée par la FED en décembre 2016, ça va être 0,25% de plus que ça: entre 0,5 à 0,75 %. (EDIT2: Après vérification, c’est effectif depuis le 15 décembre 2016, après la décision du 14, je pensais que ça prenait un peu plus de temps à prendre effet que ça)

Dernière modification par Mevo (18/12/2016 17h46)

Hors ligne

 

#5 18/12/2016 18h22 → Impact de la remontée des taux directeurs sur l'allocation d'actifs ? (actions, macroéconomie, taux directeurs)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   267 

entre 0,5 à 0,75 % pour la Fed : c’est Mevo qui a raison …

Il suffit de regarder des pays comme le Japon (taux directeur actuellement négatif !)
ou la Chine ou le Brésil (taux élevés)
pour voir que la relation taux/actions est tout sauf évidente.


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#6 18/12/2016 20h02 → Impact de la remontée des taux directeurs sur l'allocation d'actifs ? (actions, macroéconomie, taux directeurs)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   116 

Mewtow,

Je dirais que le taux d’intérêt est l’arbre qui cache la forêt mais on ne peut pas jeter la pierre quand on voit que les taux d’intérêt occupent la majorité des débats boursiers dans les médias.

Vous évoquez une donnée macro économique : les taux d’intérêt. Vous pouvez y ajouter le taux de croissance, le taux d’inflation, les taux de change, le cours des matières premières etc….et pour certains parmi les plus grands investisseurs il est impossible d’en prévoir fidèlement l’évolution.

Rajoutez à cela les données micro économiques propres à chaque titre ou à chaque secteur, le jeu de la concurrence entre les entreprises, de la réglementation, les taxes et celui de l’innovation qui changent la donne. Et puis le patron qui glisse dans l’escalier ou qui truque les comptes plus ou moins volontairement.

Alors vous obtenez un cocktail d’ensemble assez trouble, parfois pétillant (c’est fêtes le SP500 est au plus haut!), souvent amer (flute EDF moins 20% j’aurais pas cru! etc…), et surtout instable, qui rend tout choix sélectif d’investissement délibéré assez hasardeux.

C’est bien pourquoi l’investissement passif, consistant à investir dans toutes les grandes familles d’actifs selon une allocation permettant de répartir le risque, bat assez logiquement sur le long terme 90% des investissements actifs ou sélectifs, surtout si vous appréhendez la chose sous un angle réellement objectif à savoir rendement/volatilité encourue.

Il y a sur ce site de très nombreuses files sur les styles d’investissement…c’est un travail de fond mais c’est passionnant et personne n’a de réponse absolue. Bonnes lectures !

Dernière modification par skywalker31 (18/12/2016 20h06)

Hors ligne

 

#7 19/12/2016 19h01 → Impact de la remontée des taux directeurs sur l'allocation d'actifs ? (actions, macroéconomie, taux directeurs)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   195 

Mevo a écrit :

Mewtow a écrit :

le prix des actions varie en sens inverse des taux d’intérêts.

Cette relation prix/taux d’intérêt est très vraie pour les obligations (totalement et mécaniquement vraie pour le prix d’une obligation et son taux en lui-même, et très vraie pour les obligations en général), mais pour les actions, la relation est éventuellement plus discutable.

Au "premier tour" ou ex-ante comme le disent les économistes, cette affirmation est avérée : lorsque les taux remontent, le différentiel de rentabilité entre les actifs sans risque (obligations) et les actifs risqués (actions) diminue. Dès lors on assiste à une réallocation des portefeuilles qui incorporent davantage d’obligations et moins d’actions, le prix de ces dernières étant donc appelé à diminuer.

Après cela, il y a les effets de "second tour" ou ex-post : certaines entreprises tirent profit de la hausse des taux et voient leur cours remonter ; d’autres sont au contraire pénalisées et ne peuvent plus investir du fait de taux élevés, ce qui entraîne leur cours dans une nouvelle phase de baisse.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech