Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #51 04/03/2017 17h28 → Risque politique et allocation d'actifs : placer des actifs à l'étranger ? (contrôle des changes, dévaluation, euro, élections)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   583 

Sympa IH d’avoir poste leur réponse.

Je reconnais bien le cote "carre" ou franc du jeune avec qui j’ai parle… et son humour!

Dommage qu’ils ne peuvent plus donner leur son de cloche ici - que je trouve intéressant dans ce débat.

Comme je le disais plus haut ils ont une expertise qu’il faudrait apprécier a sa juste valeur - et pourraient effectivement répondre a des questions bien précises sur les assurance-vies luxembourgeoises ce qui apporterait possiblement de l’eau fraiche au moulin…

Dernière modification par sissi (04/03/2017 17h31)

Hors ligne

 

[+2]    #52 04/03/2017 19h10 → Risque politique et allocation d'actifs : placer des actifs à l'étranger ? (contrôle des changes, dévaluation, euro, élections)

Membre
Réputation :   37 

Attention avec les contrats luxembourgeois car :

- Une loi Sapin II existe au Luxembourg et si elle doit être activé en France, il y a fort à parier qu’elle le sera aussi au Luxembourg
- La grande majorité des contrat luxembourgeois réassure leur fond en euro dans des compagnies françaises (car le fond euro est quais exclusivement franco français) donc les avoirs dans un support euro d’un contrat luxembourgeois = soumis à la loi Sapin II
- Pire encore certains contrat dit "luxembourgeois" sont des contrats de droit français et n’ont de luxembourgeois que le triangle de garantie.

Bref attention aux sirènes … qui ne jouent que sur la peur pour emmagasiner de la collecte à bon frais ! (gros frais !)

Hors ligne

 

[+1]    #53 04/03/2017 19h13 → Risque politique et allocation d'actifs : placer des actifs à l'étranger ? (contrôle des changes, dévaluation, euro, élections)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343 

Sissi, votre protègé n’a qu’à ouvrir un compte particulier Comme tout le monde et pas un compte institutionnel, faire sa présentation personnelle Comme tout le monde (pas toujours vérifié…) en disant par la même occasion quil est courtier en assurances au luxembourg et nous faire progresser dans notre connaissance commune sur les différents sujets du forum

Dernière modification par Tssm (04/03/2017 19h17)

Hors ligne

 

#54 04/03/2017 19h49 → Risque politique et allocation d'actifs : placer des actifs à l'étranger ? (contrôle des changes, dévaluation, euro, élections)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   520 

sissi a écrit :

Il se trouve que j’ai non seulement parle a un gars bien cale de LesExpertsLuxembourg mais j’en ai meme recontre un … alors je sais que ce n’est pas du spam!

Sissi, pour votre culture personnelle: Aucun rapport ! Vous avez peut-être compris "Scam" ?
SCAM = Arnaque, ce que ça n’est vraisemblablement pas d’après ce que vous dites
SPAM = Message publicitaire non sollicité.

Hors ligne

 

#55 04/03/2017 20h00 → Risque politique et allocation d'actifs : placer des actifs à l'étranger ? (contrôle des changes, dévaluation, euro, élections)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343 

loulou75015 a écrit :

Attention avec les contrats luxembourgeois car :

- Une loi Sapin II existe au Luxembourg et si elle doit être activé en France, il y a fort à parier qu’elle le sera aussi au Luxembourg
- La grande majorité des contrat luxembourgeois réassure leur fond en euro dans des compagnies françaises (car le fond euro est quais exclusivement franco français) donc les avoirs dans un support euro d’un contrat luxembourgeois = soumis à la loi Sapin II
- Pire encore certains contrat dit "luxembourgeois" sont des contrats de droit français et n’ont de luxembourgeois que le triangle de garantie.

Bref attention aux sirènes … qui ne jouent que sur la peur pour emmagasiner de la collecte à bon frais ! (gros frais !)

Loulou, pouvez vous nous indiquer les références de la "loi sapin 2" luxembourgeoise ?

Concernant le fond en euro, cest un produit qui n’existe pas vraiment ici car il ne présente pas d’intérêt donc cest souvent un fond français réassuré. Si problème de ce fond en France du fait de sapin2, il serait donc translaté sur le fond euro Lux réassuré

Concernant l’environnement contractuel, l’assureur luxembourgeois agit en Europe dans le cadre de la LPS. Le droit applicable est celui du preneur du contrat d’assurance

Je rappelle quil existe une file fournie sur les AV Lux et quil conviendrait mieux de discuter sur celle ci

Dernière modification par Tssm (04/03/2017 20h08)

Hors ligne

 

#56 04/03/2017 20h24 → Risque politique et allocation d'actifs : placer des actifs à l'étranger ? (contrôle des changes, dévaluation, euro, élections)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   583 

"Sissi, pour votre culture personnelle: Aucun rapport ! Vous avez peut-être compris "Scam" ?
SCAM = Arnaque, ce que ça n’est vraisemblablement pas d’après ce que vous dites
SPAM = Message publicitaire non sollicité."

Ouais Mevo tres juste … mea culpa !

Hors ligne

 

#57 04/03/2017 22h16 → Risque politique et allocation d'actifs : placer des actifs à l'étranger ? (contrôle des changes, dévaluation, euro, élections)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   583 

loulou75015 a écrit :

Attention avec les contrats luxembourgeois car :

- Une loi Sapin II existe au Luxembourg et si elle doit être activé en France, il y a fort à parier qu’elle le sera aussi au Luxembourg
- La grande majorité des contrat luxembourgeois réassure leur fond en euro dans des compagnies françaises (car le fond euro est quais exclusivement franco français) donc les avoirs dans un support euro d’un contrat luxembourgeois = soumis à la loi Sapin II
- Pire encore certains contrat dit "luxembourgeois" sont des contrats de droit français et n’ont de luxembourgeois que le triangle de garantie.

Bref attention aux sirènes … qui ne jouent que sur la peur pour emmagasiner de la collecte à bon frais ! (gros frais !)

Loulou ce que vous dites s’applique aux assureurs de banques françaises sises au Lux qui offrent des fonds euros - et effectivement les re-assure en France.
Ce n’est pas le cas des cies d’assurances non-francaises qui sont donc um meilleur choix .

Aussi je comprends que vous vous adressiez a la majorité des participants ici qui sont sont résidents Francais…
Mais il y a aussi des non-résidents français ici - certains vivent au loin en Asie ou en Afrique , Amerique pour qui l’enveloppe assurance-vie peut être intéressante - et ils ne sont aucunement concernes par la loi Sapin.
De plus nous avons une file pour les ass-vie luxembourgeoises ou vous trouverez des tarifs décroches par des membres ici qui ne sont aucunement a "gros frais" en fait pas plus eleves que vos assurance-vie françaises online.

Dernière modification par sissi (04/03/2017 22h31)

Hors ligne

 

#58 15/04/2017 12h13 → Risque politique et allocation d'actifs : placer des actifs à l'étranger ? (contrôle des changes, dévaluation, euro, élections)

Membre
Réputation :   29 

Je relance la discussion avec la parution de cet article : FREXIT : COMMENT SE PROTÉGER D’UN ÉVENTUEL RETOUR AU FRANC.

Que pensez-vous des thèses de l’auteur ?

Hors ligne

 

#59 15/04/2017 12h49 → Risque politique et allocation d'actifs : placer des actifs à l'étranger ? (contrôle des changes, dévaluation, euro, élections)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   583 

Augmenter les investissements en USD  ou autres devises … oui bien sur
Utiliser des instruments comme le Lyxor Short CAC 40 oui
Aller plutôt sur des actions euros hors France oui !

Mais ça ne protégerait pas vraiment de la chute de la monnaie française sur vos investissements immobiliers … ou sur votre pouvoir d’achat …

Ceux qui sont investis majoritairement hors France et n’ont pas d’immobilier s’en sortiraient le mieux il me semble

Hors ligne

 

#60 15/04/2017 18h01 → Risque politique et allocation d'actifs : placer des actifs à l'étranger ? (contrôle des changes, dévaluation, euro, élections)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   148 

Je vois pas en quoi utiliser des instruments comme le Lyxor Short CAC 40 protégera les investisseurs d’une dévaluation , généralement ce qui fait chuter les indices c’est plutôt quand la devise s’apprécie car les principaux indices sont souvent composés de multinationales ayants des revenues à l’étranger .

Ce retour au franc serait une formidable opportunité pour investir dans mon pays d’origine , mes compatriotes pourraient aussi être plus compétitif , ils auront plus de travail et devront supporter quelques sacrifices à CT pour améliorer leurs sorts à LT

Dernière modification par vbvaleur (15/04/2017 18h08)

Hors ligne

 

#61 16/04/2017 22h06 → Risque politique et allocation d'actifs : placer des actifs à l'étranger ? (contrôle des changes, dévaluation, euro, élections)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   229 

Hello,

Le fonds M&G global Macro est majoritairement investi en USD et n’a pas de couverture contre le change. Je songe à me positionner dessus semaine prochaine en cas de risque de 2e tour Melenchon/Le pen.

Certes ce sera à travers mon assurance vie mais je serai couvert contre une baisse de l’euro et/ou dévaluation.

Qu’en pensez vous ?

Hors ligne

 

#62 17/04/2017 11h21 → Risque politique et allocation d'actifs : placer des actifs à l'étranger ? (contrôle des changes, dévaluation, euro, élections)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   583 

Il y a 2 etfs interessants pour ceux qui veulent des CHF ou GBP a la place d’euros avec plus de 7.2 % de rendement
GHYC i-shares global High Yield corporate bond (66% aux USA)
iShares ETFs - Investment Ideas and Strategies | iShares UK
GHYS version gbp de cet i-shares -

Le plus intéressant étant celui en CHF vu le manque d’alternatives de bon rendement en CHF

Hors ligne

 

#63 03/07/2019 22h12 → Risque politique et allocation d'actifs : placer des actifs à l'étranger ? (contrôle des changes, dévaluation, euro, élections)

Membre
Réputation :   

Les personnes les mieux placées pour apprécier les risque politiques et l’opportunité de placer leurs avoirs à l’étranger sont sans doute les politiciens eux-mêmes : de ce point de vue, on saluera à titre posthume la sagacité du Premier Ministre Raymond Barre, alias Babarre ou Raymond la Science ou encore "le meilleur économiste de France".

Considéré comme "sérieux", "honnête", "compétent" par l’électorat conservateur de son époque, le Raymond avait accumulé un joli pactole placé au Crédit Suisse, environ 11 MCHF, que ses deux rejetons n’ont pas cru devoir déclarer lors de la succession du leur auguste père.

L’article savoureux du Canard de ce jour fournit tous les détails utiles sur les turpitudes du professeur Barre, portées à la connaissance du fisc par un informateur zélé, mais tenues soigneusement secrètes par l’administration et le pouvoir politique, cela depuis 6 ans.

Dernière modification par opportuniste (03/07/2019 22h13)

Hors ligne

 

#64 03/07/2019 22h21 → Risque politique et allocation d'actifs : placer des actifs à l'étranger ? (contrôle des changes, dévaluation, euro, élections)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   229 

Pourquoi la Suisse ? que pensez vous du CHF ?

Dernière modification par roudoudou (03/07/2019 22h22)

Hors ligne

 

#65 03/07/2019 23h25 → Risque politique et allocation d'actifs : placer des actifs à l'étranger ? (contrôle des changes, dévaluation, euro, élections)

Membre
Réputation :   

Pourquoi la Suisse ?

parité

Ce graphique n’illustre pas la cause, mais plutôt une conséquence, de la vie Suisse.

Pour avoir eu des activités et une partie de ma famille en Suisse, la différence ne me parait pas être dans l’évolution de la monnaie, mais dans la façon de se comporter en Suisse.

Ce relativement petit pays doit lutter en permanence pour préserver son indépendance, et je crois que cela imprègne fortement les résultats des nombreuses votations, et aussi - plus ou moins inconsciemment - la vie quotidienne suisse, et la façon de penser des Suisses.
Vouloir préserver l’indépendance oblige à un questionnement permanent sur le pour et le contre : combien d’immigration pour tel métier dans tel canton, combien d’impôt dans tel canton à priori moins attractif, sous-traiter "ou  bien" fabriquer avec le "Made in Switzerland", autoriser la Nationalité pour untel si ça rapporte, ou (vécu) on m’a demandé de venir à l’antenne genevoise d’un club transfrontalier… pour me prier de repartir dans le club français la saison suivante… puis à nouveau à Genève 2 ans plus tard (l’étranger reste étranger, et sert de variable d’ajustement…).

Une anecdote : le Vaudois finit souvent ses phrases par "ou bien…"…

C’est aussi une frontière à défendre, des approvisionnements sécurisés (notamment par des exportations), un pragmatisme premier dans les décisions, une confiance à-priori qu’il ne faut jamais trahir…

C’est aussi le questionnement actuel des dirigeants suisses sur la montée des parités CHF/autres devises (je m’attends déjà à ce que quelqu’un cherche - et trouve - une preuve contraire, mais c’est la tendance vs pays voisins qui est importante…), qui pose problème dans certains domaines, où l’industrie suisse a - dans certains domaines - plus de mal à vendre ses produits.

Et ce n’est pas la course à l’échalote permanente dans de nombreux autres pays voisins, où pour être élu, il faut en promettre plus que l’adversaire, ou signer des conventions de "droits de X ou Y" qu’on sait pertinemment infinançables…

Pour toutes ces raisons, la Suisse me semble plus raisonnable que la EU.

Il y a certainement d’autres pays qui paraitront plus intéressants que la EU ; ce serait intéressant que d’autres forumeurs partagent leurs avis…

Dernière modification par Pierre2 (03/07/2019 23h26)

Hors ligne

 

[+1]    #66 04/07/2019 00h29 → Risque politique et allocation d'actifs : placer des actifs à l'étranger ? (contrôle des changes, dévaluation, euro, élections)

Membre
Réputation :   41 

Je crois que l’avenir du franc suisse est plutôt derrière lui.
Si cela a été un actif de refuge exceptionnel il me semble que trois facteurs émoussent ce statut passé, même s’il faudra du temps pour que les actifs suisses soient ré-évalués.

1) la fin du secret bancaire. Céder aux Etats-Unis, afin de préserver les activités stratégiques des grandes banques suisses outre atlantique est à mon avis un coup fatal, même s’il est à long terme. j’en veux pour preuve le basculement de capitaux de la Suisse vers Singapour. C’est un fait, les capitaux sales du monde entier étaient bien au chaud en Suisse, peu regardant sur le taux d’intérêt qui les rémunérait.

2) des taux très négatifs. Cela coute cher de détenir des francs suisses, -1% selon la nature de la monnaie détenue. Pour un refuge cela se compare mal non seulement avec le dollar, encore à 2%, mais aussi avec l’or qui reprend de la brillance dans un monde de taux négatifs durablement. La BNS tient d’ailleurs à garder une devise pas trop surévaluée, en maintenant des taux très bas et en vendant du CHF contre EUR s’il le faut.

3) l’émergence d’actifs de défiance, avec un meilleur portage. Les cryptomonnaies peuvent peu à peu se substituer au franc suisse dans les pays où la monnaie est tout simplement entre des mains pas sérieuses. L’or a un avantage avéré.

Alors oui, la Suisse maintient un excédent de balance commerciale, mais ces fondamentaux toujours sains n’occultent pas  pour moi les points évoqués plus haut, et qui sont de nature à changer petit à petit la nature de la devise helvète.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech