Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#376 26/02/2015 10h21 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   

bifidus a écrit :

En 2013 Total cotait 36 avec un Brent à 110
En 2015 Total cote 47 avec un Brent à 50 il y a quelques jours.

Il y a quand même quelque chose qui ne tourne pas rond dans cette affaire.

Je n’ai pas analysé la société, mais en gros il ne s’est rien passé de remarquable dans le biz de total. Donc quand l’action prend 30% alors que le pétrole a chuté de plus de la moitié… Je me pose des questions.

Je ne suis pas expert sur total, mais le "gros bon sens" de bifidus (dans le bon sens du terme): ça me parle bien !

Hors ligne

 

#377 26/02/2015 12h30 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Modérateur
Réputation :   1078 

La valeur de Total n’est pas uniquement indexée sur la valeur spot du brut : elle est supposée tenir compte des cash-flow que Total génèrera dans les N années à venir (le cours d’une action anticipe le devenir de l’entreprise); elle est aussi supposée tenir compte de la valeur du temps (les taux d’intérêts) et de la valeurs des actifs plus ou moins comparable (le marché) avec lesquels un investisseur peut arbitrer.

Avec son bon sens, un paysan sait bien que la valeur de son champs de blé n’est pas directement indexée sur le prix spot du quintal de blé, ni l’année où les récoltes sont pléthoriques, ni celles ou les récoltes sont mauvaises, et qu’il y a pas mal d’autres aspects à prendre en compte.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#378 26/02/2015 14h50 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   

Vous avez très certainement raison GBL, le dossier est plus complexe et ne se résume pas uniquement au prix du baril. Malgré tout, vous ne pouvez pas nier que le prix de vente est le paramètre clé.

Aujourd’hui le prix de l’action Total semble quand même pricé sur un baril qui tourne autour de 100. Je ne vais pas prendre un risque (c’est à dire supposer que celui-ci revienne à 100$) alors que le prix actuel de l’action total intègre déjà ce paramètre.

Prendre un risque pour ne rien gagner (ou presque) ne m’intéresse pas. Le "bon sens" de Bifidus ou du paysan me pousse naturellement hors de ce dossier.

PS : pour être complètement transparent, j’ai soldé ma position sur total courant 2014 et je n’ai pas l’intention d’y revenir dans les conditions actuelles.

Dernière modification par Canard (26/02/2015 18h31)

Hors ligne

 

#379 27/02/2015 16h18 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   26 

bifidus a écrit :

En 2013 Total cotait 36 avec un Brent à 110
En 2015 Total cote 47 avec un Brent à 50 il y a quelques jours.

Il y a quand même quelque chose qui ne tourne pas rond dans cette affaire.

Prendre 2 chiffres dans une série …

Je peux vous en donner 2 autres et je vous laisse tirer vos conclusions

BRENT le 06/06/2008: 137$41
Total : 49,5 euros

BRENT le 20/02/2009: 41$47
Total : 39,01 euros

Hors ligne

 

#380 27/02/2015 17h33 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   421 

J’en déduis tout naturellement que ce qui se passait en 2008-09 était relativement logique alors que ce qui se passe en 2013-15 ne l’est pas…

D’autres chiffres à me soumettre ?


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#381 27/02/2015 22h11 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Administrateur
Réputation :   1307 

Comme vous l’a parfaitement expliqué GBL, le cours du WTI spot n’est qu’une variable de la valorisation de Total.

Hors ligne

 

#382 27/02/2015 22h33 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   43 

Comment cela va t’il se passer pour le versement du dividende en action?

J’ai 10 actions et aucune liquidité sur mon PEA,je voudrai profiter du paiement en titres pour augmenter ma ligne en évitant les frais d’achat.

Dois-je anticiper et déposer l’argent d’une action sur le compte?
Le dividende versé(pour mes 10 titres) sera inférieur au prix d’un titre peut être n’est il pas possible de compléter pour en avoir une.

Mon PEA est chez BSD , il reste en permanence une couverture de 60e est ce que la marge sert a cela?

Je voudrai éviter le loupé et toucher mon titre.

J’ai parcouru le bilan en diagonal je n’ai pas trouvé l’information.

Si vous avez une petite idée,je vous en serait reconnaissant.


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne

 

#383 28/02/2015 13h41 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   421 

Mehdi, lors d’un paiement de dividende en action certaines sociétés proposent le choix entre arrondir à l’action inférieure et de recevoir une soulte en complément ou d’arrondir à l’action supérieure et compléter avec une soulte à verser.
Avec vos dix titres vous n’aurez que le choix de la seconde solution si elle est proposée, mais c’est loin d’être toujours le cas. Il vous faudra alors débourser (à la louche) 48 - 4.80 (10% de remise) - 6.10 (votre dividende) = 37.10 euros pour avoir votre titre.

Dans BSD il faut aller à OST/Dividende et Répondre (quand les modalités exactes seront disponibles). Non la marge de 60 euros ne sert pas en principe à delà, il n’est pas évident que ca passe…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#384 28/02/2015 14h53 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   26 

L EURO STOXX d’apres le site les échos (je suppose que c’est reconstitué en 2007 ca n’existait pas comme indice)

2007 => 4445
2008 => 3596
2013 => 2553
2015 => 3599

La seule chose que vous démontrez que c’est que la valeur de Total est lié a la valeur du marché en général; ce qui en soit n’est pas un scoop.

Concernant les différentes crise du pétrole, l’enseignement qu’on en tire c’est que cela ne dure jamais très longtemps. J’avais lu dans une interview d’un directeur de total (je n’ai plus la source désolé):

-10% d’investissement = -5 % de production a un an du fait du déclin naturel des gisement.

Si on prend le scénario prudent de total. 60 $ en 2015 et 80 en 2016; qu’on tient compte des économies annoncées, de la hausse programmée de la production… Cela fait à mon sens de Total une des valeur les moins risqués de la cote parisienne.

Hors ligne

 

#385 06/03/2015 21h34 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   19 

Edit modération: merci d’utiliser les balises quote lorsque vous citez un article

Une analyse sur les majors et leurs politiques de dividendes:

Les actions des majors pétrolières n’accusent qu’un repli limité - Bernstein

Le prix du baril a reculé de 45% depuis le début de l’an dernier et les valeurs du secteur pétrolier ont dans l’ensemble baissé de 40% sur cette période, mais les actions des grands groupes pétroliers intégrés n’ont accusé qu’un repli de 15% pendant le même laps de temps, observent les analystes de Bernstein Research dans une note. Selon l’analyste Oswald Clint, cela s’explique surtout par les dividendes: si certaines petites entreprises ont réduit leurs dividendes, les géants du secteur ont continué d’augmenter les leurs. "L’engagement fort en matière de dividendes a constitué un fort catalyseur pour les actions des majors, malgré la correction des cours pétroliers", écrit-il. Oswald Clint s’attend en outre à ce que les prix du pétrole augmentent. La demande devrait remonter, tandis que la limitation des nouveaux projets pèsera sur l’approvisionnement futur, explique-t-il, en ajoutant que "les graines d’un redressement des cours pétroliers ont été semées".-Justin Scheck, Dow Jones Newswires (Version française Maylis Jouaret)

On voit bien l’effet "amortisseur" du dividende sur le cours de l’action.
Et qui est encore démontré plus globalement :

Selon AllianzGI, les dividendes représentent 40% de la performance des actions européennes depuis 1970

Selon une étude d’Allianz Global Investors portant sur les 45 dernières années, les dividendes sont l’un des principaux moteurs de la performance des investissements en actions en période de taux d’intérêt réels bas. Les entreprises européennes versent des dividendes particulièrement élevés, selon l’étude d’AllianzGI intitulée « Dividends instead of low interest rates ».

En 2014, le rendement moyen du dividende de l’indice MSCI Europe est ressorti à 3,3%, créant ainsi un écart important, presque sans précédent dans l’histoire, entre le rendement du dividende des actions européennes et celui du coupon des obligations d’entreprise et des emprunts d’État européens.

Sur la période concernée, les investisseurs en actions européennes ont bénéficié de versements de dividendes très élevés. Depuis 1970, sur des périodes glissantes de 5 ans, les dividendes ont apporté une contribution continuellement positive à la performance de l’indice MSCI Europe, et permis de compenser en partie, ou d’atténuer les effets des baisses des cours de bourse (1970-1975, 2000-2005).

Entre 1970 et 2014, les dividendes ont représenté 39 % du total de la performance annualisée des investissements en actions de l’indice MSCI Europe. Ils ont également contribué à hauteur de plus d’un tiers à la performance totale des indices d’autres régions, comme l’Amérique du Nord (MSCI North America) ou l’Asie-Pacifique (MSCI Pacific), malgré un rendement du dividende plus faible en valeur absolue.

L’observation du marché américain entre 1950 et 2014 met également en avant la capacité des dividendes à faire office de « facteur stabilisateur ». Sur cette période, les stratégies investies en valeurs de rendement ont en effet enregistré des performances plus élevées que le marché dans son ensemble, tant dans des phases inflationnistes que déflationnistes.

Rien de nouveau, tout cela a déjà été démontré depuis longtemps, ce n’est qu’une énième confirmation.

Hors ligne

 

#386 24/03/2015 14h58 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   72 

Bonjour.

J ai des actions total depuis peu, j aimerai reinvestir mes dividendes en actions. J ai vu dans le dernier pv d’AG que c est possible et en plus avec une décote de 10% .
Comment procéder ? J ai appelé bourse direct qui n’a pas l air d être sur de son information .

Merci

Dernière modification par cricri77700 (24/03/2015 14h59)


Le mouvement fait l'argent.

Hors ligne

 

#387 24/03/2015 15h28 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Modérateur
Réputation :   168 

Bonjour,

Plutôt que de contacter votre courtier, regardez d’abord sur le site de l’entreprise, qui indique que cela concerne le solde du dividende et qui sera payable le 1er juillet 2015 avec un détachement  le 8 juin.

Votre courtier vous proposera sans doute cette possibilité environ 1 mois avant.

L’intérêt d’un DRIP a déjà été discuté mais attention également aux conditions qui peuvent faire, en cas de forte volatilité, que ce ne soit pas intéressant.

Total a écrit :

Le prix d’émission de chaque action nouvelle sera égal à 90 % de la moyenne des premiers cours cotés de l’action Total lors des vingt séances de bourse précédant le jour de l’Assemblée, diminuée du montant dudit solde et arrondi au centime d’euro immédiatement supérieur


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#388 09/04/2015 09h26 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   68 

Info complémentaire :

Sur proposition du Conseil d’Administration, une résolution sera présentée lors de l’AG du 29 mai 2015, concernant le paiement du solde du dividende relatif à l’exercice 2014.
Si cette résolution est approuvée, ce solde de 0.61€/action pourra être perçu, selon le choix de l’actionnaire, soit en numéraire soit souscrivant à des actions nouvelles de la Société, en bénéficiant d’une décote de 10%.
La date de détachement est fixée au 10 juin 2015, et le paiement interviendra à compter du 1er juillet 2015.
Les modalités de souscription seront précisées suite à l’AG

Source : JDA Printemps 2015


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#389 05/05/2015 13h52 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   

Bonjour le fait d’avoir un retour en dividende plutôt qu’en action me semble intéressant, à une seule condition. Que les actions achetées soient déjà existantes.
Or si j’ai bien compris , on a une création de nouvelles actions, donc toutes les actions déjà existantes perdent en valeur puisqu’on va avoir de + en + d’actions sur le amrché, ce qui peut être avantageux pour la société, mais pas vraiment pour les actionnaires.

Est-ce que je me trompe ?

Dernière modification par JBeurer (05/05/2015 13h53)

Hors ligne

 

#390 05/05/2015 14h18 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Administrateur
Réputation :   1307 

JBeurer a écrit :

Est-ce que je me trompe ?

Non, c’est exactement cela et Sergio l’avait déjà souligné plus haut dans la file : le paiement d’un dividende en actions nouvelles est une augmentation de capital.

Ce n’est pas nécessairement mauvais pour les actionnaires :

- Si le cours de l’action cote en-dessous de sa valeur intrinsèque, l’opération est dilutive (elle peut même être relutive si l’argent récupéré est investi dans un projet avec un Return On Invested Capital plus élevé que d’habitude) ;
- Si le cours de l’action cote au-dessus de sa valeur intrinsèque, l’opération est relutive (sauf si l’argent récupéré est investi dans un projet avec un ROIC moins élevé que d’habitude).

Bref, dans le cas de Total au cours actuel, un dividende en actions nouvelles n’est probablement pas si mauvais en donnant à la société une flexibilité financière pour de futurs acquisitions.

Hors ligne

 

#391 05/05/2015 14h43 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   12 

@ JBeurer: vous avez raison. En réalité, si des sociétés versent un dividende en actions nouvelles, c’est bien souvent par manque de cash (comme c’est le cas de Total actuellement, Veolia par le passé…). L’intérêt du dividende en action est aussi de proposer un réinvestissement "systématique" des dividendes;

J’espère ne pas me tromper dans ma démonstration:

Soit la société X qui (pour simplier) a 200 euros d’actif, 100 euros de capital social et 100 euros de dette.

La société X a 100 actions de 1 euro de nominal et verse un dividende de 10 centimes par actions. Celle-ci propose le versement du dividende en actions sur la base d’une décote de 10% (décote légale maximum). C’est à dire une action obtenue en dividende pour 9 actions détenues. Vous possédez 18 actions et choissisez le paiement du dividende en action. Au moment de la mise en paiement du dividende, la société enregistre une créance que vous avez sur elle de 1,8 euros qui est compensé par une charge du même montant.

Il faut distinguer 2 cas:

1er cas:  X dispose de suffisamment d’actions auto-détenues pour satisfaire les demandes de ses actionnaires. Vous recevez donc deux actions (dont on suppose le coût de revient nul), ce qui porte votre portefeuille a 20 actions mais l’actif de la société est diminué de 1,60 euros (la société a diminué son actif de 2 euros et diminué ses dettes de 1,8 euros, entraînant l’inscription d’un produit de 20 centimes d’euros, soit un résultat net de 0.2-1.8 =-1,6). La juste valeur de l’action est alors de 98,4/100 = 98,4 centimes. Soit un portefeuille global de 19,68 euros.

2ème cas: Idem mais X ne dispose pas des actions nécessaires. Imaginons que vous êtes le seul actionnaire à demander paiement du dividende en action.

Soit X rachète 2 actions à 1 euros, son actif net est inchangé (X décaisse deux euros et inscrit au bilan 2 euros d’actions). Elle vous les distribue pour une valeur de 90 centimes/action. Elle enregistre donc un "produit" de 20 centimes d’euros mais le nombre d’actions en circulation est inchangé. Son actif net vaut donc 98,4 et il y a toujours 100 actions en circulation. La juste valeur de l’action est alors de 98,4 centimes. La valeur de votre portefeuille est de 19,68 euros.

Soit X émet 2 actions de 1 euro par compensation avec la créance de dividende que vous avez sur elle. Elle inscrit donc une charge de 20 centimes.  Ces deux actions vous sont distribués. Dès lors, il y a 102 actions en circulation pour un actif net de 100 euros. La juste valeur de l’action est alors de 98 centimes et la valeur du portefeuille de 19,6 euros.

Dernière modification par Manarea (05/05/2015 14h44)

Hors ligne

 

#392 04/07/2015 00h27 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   43 

Bonsoir,

MàJ suite a mon message sur le dividende en titres du 27/02

Il aurait fallu que j’ai plus de 69 actions pour avoir un titre avec les dividendes,autrement dit il était juste possible de: Je désire le réinvestissement en titres : J’arrondis à l’inférieur avec une soulte à recevoir.

Je vais donc m’en séparer des que possible.


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne

 

#393 04/07/2015 10h26 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Administrateur
Réputation :   1307 

J’ai constaté un changement de Morningstar dans l’appréciation du Moat des sociétés pétrolières intégrées.

Tandis que le prix du baril semble durablement contenu, Total, BP, Royal Dutch Shell et d’autres ont été passés en "No moat" (sans avantage concurrentiel), tandis que jusqu’ici, elles étaient "Narrow moat" (avec quelques avantages concurrentiels, du fait d’économie d’échelle).

Exxon Mobil conserve son "Wide moat" pour le moment, Chevron "Narrow moat" :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_petroliere-20150704.gif

Concernant Total, Morningstar considère que la société est mal positionnée si les prix reste durablement bas, en phase avec la remarque de Serge sur les coûts d’extraction il y a quelques mois :

For investors looking at the oil majors for a defensive way to play energy, Total screens as by far the most poorly positioned of the group to weather a prolonged period of weak oil prices.

Hors ligne

 

#394 04/07/2015 12h17 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   76 

Un des bear arguments des analystes sur total, notamment sur Morningstar, est que de toutes les majors, Total est la seule où le coût d’extraction des nouveaux projets n’a cessé de monter depuis 10 ans. Ils ont fait de gros investissements jusqu’en 2014 pour peu de retour.

Maintenant si la grosse phase d’investissement est passée, ça veut aussi dire que la capex va baisser fortement et les rendements s’améliorer, non ?

Hors ligne

 

#395 04/07/2015 18h01 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   73 

> Maintenant si la grosse phase d’investissement est passée, ça veut aussi dire que la capex va baisser fortement et les rendements s’améliorer, non ?

Ah bon ? je croyais que le changement (arrêt phase de gros investissement ) était il y a quelques années.
Sérieusement il y a un décalage entre le discours et les faits.
1/ Cela fait des années que les dirigeants promettent une réduction des investissements et une hausse du CA… dans les faits CA, résultat en baisse et investissement en hausse (sauf cette année).

2/ Cette année les dirigeants ont parlé de baisse significative des investissements.
Dans les faits c’est uniquement 10%. Désolé mais pour moi c’est pas terrible comme baisse.

Evidemment on s’attend à un meilleur choix des nouveaux investissements comme des investissements dans des champs dont la rentabilité se situe plus bas que le prix du barril (50-60€)
C’est à dire pas d’investissement en offshore : et bien je vous invite à regarder les publications.

On verra bien en 2015 si ils vont pas arrêter l’austérité comme les grecs.

3/ Pour répondre aux posts qui datent de 3 mois. Je ne suis pas d’accord avec gbl et ih.
Le cours de total comme les autres majors est pipé par le fait que total fait parti de plusieurs indices.
Les ETFs et stratégies indicielles ont fait office de tampon à la baisse.

Hors ligne

 

#396 22/09/2015 23h09 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   -3 

Attention ! TOTAL est peut-être le VW du mercredi 23 septembre (demain) .

Les autorités américaines de régulation du secteur de l’énergie accusent Total d’avoir manipulé le marché du gaz naturel dans le sud-ouest des Etats-Unis de juin 2009 à juin 2012.

Total accusé aux USA d’avoir manipulé un marché du gaz naturel - Capital.fr

A suivre …

Hors ligne

 

#397 22/09/2015 23h26 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   43 

Si jamais l’actualité était demain tournée vers Total aux USA …..

On pourrait imaginer une prime … pour les sociétés qui n’y ont pas d’intérêt.

Hors ligne

 

#398 24/09/2015 21h37 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   

Je ne crois pas au scandale sur Total et quand bien même il serait avéré, l’amende possible ne serait pas très élevé qu’en pensez-vous ?
Au vu des économies réalisées par Total et des investissements stratégique pour continuer à distribuer un dividende intéressant cette valeur semble être un bon investissement à moyen / long terme.

Hors ligne

 

#399 09/11/2015 23h06 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Administrateur
Réputation :   1307 

Les stock-options étaient censées être un moyen d’attirer les talents dans des jeunes pousses.

En réalité, toutes les grosses entreprises, même matures, y ont recours pour "aligner les intérêts des dirigeants avec les actionnaires".

C’est que sinon, le management, payé des millions d’Euros par an, est encore capable d’agir contre l’intérêt des actionnaires…

Sauf que les stock-options, en général, ça donne ça :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_total-20151109.gif

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_total-20151109bis.gif

Dès qu’elles peuvent être exercées, elles sont vendues dans la foulée…

Source : AMF et Ophteos

Hors ligne

 

#400 10/11/2015 15h54 → Total : fleuron pétrolier français (dividende, pétrole, total, trimestriel)

Membre
Réputation :   

Presque 4 millions en 3 mois. Dommage qu’ils n’embauchent pas..!

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech