Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 16/08/2015 11h57 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   103 

InvestisseurHeureux

     Oui c’est vrai qu’elles rebondissent trop rapidement à chaque fois et j’ai pas le sentiment de trouver autant de sensibilité quand le cour du pétrole baisse…
Pour ne pas rater d’occasion si jamais un retournement des choses se faisait sentir pourquoi ne pas investir progressivement en nous laissant de quoi recharger en cas ou ça empirai ?

     En ce qui concerne les para pétrolières personnellement je n’investirai pas dedans car c’est là ou les écarts d’acquisition et les immobilisations vont le plus se déprécier de plus c’est un secteur endetté qui risque de devoir être recapitalisé au mauvais moment si la situation se dégrade ou stagne et dès que la situation s’améliora elles vont être les dernières à en tirer les bénéfices car les compagnies seront plus frileuses et attendront d’être sur avant de renverser la tendance .

     Apres y’a les producteurs non intégrés qui risquent de souffrir surtout si les gisements et les investissements sont récents ne vous fiez pas aveuglement  aux capitaux propre des sociétés  beaucoup d’actifs peuvent être dépréciés intensément dans cette situation.

     Je privilégierai des compagnies intégré comme Exxonmobile avec des marges conséquentes un endettement minime permettant de faire des acquisitions lorsqu’il le faudra . BP est pas mal non plus d’autant plus que les 4 derniers résultats on subits des charges conséquentes (55 milliards de charge cumulée)  dû  à L’explosion survenue le 20 avril 2010 sur la plateforme Deepwater Horizon dans le golfe du Mexique.

      Tout ça n’est que le fruit de ma propre réflexion et n’engage que moi.

Hors ligne

 

#27 16/08/2015 12h40 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   76 

Ou encore mpi qui a énormément de cash, peu de dette.avec une gestion passive  ..


doutes=traîtres=peur d'essayer…

En ligne

 

#28 22/08/2015 18h09 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   

A première vu il semble il y avoir un point d’entrée intéressant chez Statoil :
- le cours s’approche de son creux historique;
- la couronne Norvégienne est également dans un creux. Sans aucun doute pour les mêmes raisons..

Est-ce que certains ont poussé un peu plus la réflexion sur Statoil, ou d’autres valeurs norvégiennes ?

Hors ligne

 

#29 22/08/2015 19h57 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   28 

Petite question pour notre pétrolière BP préféré ! Étant cotée au LSE, et ayant mon PEA chez BD, n’est il pas plus intéressant que je la détienne sur un CTO chez Binck ? ( Pas de frais de garde de 0.036%/an chez Binck, contrairement à BD..)


Un tu l'as vaut mieux que deux tu l'auras

Hors ligne

 

#30 22/08/2015 20h23 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   47 

La CSG/CRDS et l’IR sur les dividendes de BP (Yield autour de 7%) équivalent à 2%/an de frais de garde. Sans parler de PV éventuelle.
Si on s’intéresse au LSE, il faut transférer son PEA chez Binck


"Most of this is common sense " T. Gayner | "If you sell, I'll buy" R. Kinder

Hors ligne

 

#31 22/08/2015 22h16 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   96 

ERA group après un +18% intraday dus aux résultats est revenue sur les 16.25$. J’ai commencé à rentrer sur les 17.5 (50% de la NAV inc. def taxes et 25% de moins que la BV)

Dernière modification par roudoudou (22/08/2015 22h16)

Hors ligne

 

#32 22/08/2015 22h18 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   

Les dividendes de titres anglais détenus dans un PEA ne sont ils pas assujettis au prélèvement à la source contrairement au CTO où le prélèvement est remboursé par un crédit d’impôt?

Hors ligne

 

#33 22/08/2015 22h31 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   96 

Les div. qui tombent en PEA et viennent de l’étranger subissent le prélèvement à la source (ex. UK) étranger et cela est définitivement perdu car il n’y a pas de crédit d’impôt.

Hors ligne

 

#34 22/08/2015 23h30 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   

C’est ce qu’il me semblait. Donc, seuls les contribuables fortement imposés à l’impôt sur le revenu ont intérêt à transférer leur titres anglais vers un PEA. Pour les autres, mieux vaut les conserver sur un CTO.

Dernière modification par pierre007 (22/08/2015 23h31)

Hors ligne

 

#35 23/08/2015 09h19 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   

Je suis très confiant pour l’avenir des grosses sociétés d’ingénierie travaillant dans les secteurs Énergie et para-pétrolier (comme Fluor Corp, Jacobs engineering et Technip) car il y aura toujours des projets et des appels d’offres, et pour l’avenir des gros majors pétroliers (comme Exxon, BP et Shell) car il y aura toujours autant besoin du pétrole dans les 20 ans à venir (notamment dans les pays émergents et le moyen orient ou la majorité de la population mondiale vit). Pour moi on vit une période où il faut saisir les opportunités car Mr Market ne comprend rien au pétrole.
La baisse du cours du pétrole étant un événement conjoncturel qui ne marque pas une transition vers d’autres sources d’énergie. Donc rien de structurel et de permanent à mon humble avis.

Dernière modification par sheiko (23/08/2015 09h30)

Hors ligne

 

#36 23/08/2015 10h47 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   77 

Je suis d’accord avec vous, mais je pense qu’avant d’initier des positions ou de renforcer pour baisser ses PRU, il est préférable d’attendre que l’orage soit passé…

Hors ligne

 

#37 23/08/2015 11h25 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   76 

Mais l’orage est peut être déjà passé :
Baril à 40 dollars
Iran, réserve américaine , Chine ect..

Investir maintenant et lisser à la baisse peut être un bon compromis….


doutes=traîtres=peur d'essayer…

En ligne

 

#38 23/08/2015 14h12 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   103 

Que l’orage soit passé dans les résultats des sociétés ..
L’iran n’a pas encore augmenté sa production .
La chine commence juste à ralentir.
Les réserves américaines sont blindées , comme George Soros disait les Américains peuvent maintenir à la baisse encore de longs mois le pétrole en vidant juste un peux les réserves .
Vous ne trouvez pas bizarre la stratégie de l’Arabie saoudite ?
Bizarrement cette situation embête que les ennemis des USA (russie,venezuela etc)
Etant un pays consommateur , dans l’ensemble les USA en profitent .
C’est là chut du pétrole qui à apporté le coup de grâce à L’URSS  .
Il y’a eu une chute  des cours du pétrole, de 66 dollars le baril en 1980 à 20 dollars en 1986 (en valeur 2000).

cricri77700 a écrit :

Investir maintenant et lisser à la baisse peut être un bon compromis….

Oui peut être que ça éviterai en cas de retournement de situation rapide , de manquer des opportunités .

Dernière modification par vbvaleur (23/08/2015 14h32)

Hors ligne

 

#39 23/08/2015 14h53 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   44 

@sheiko

"Mr Market ne comprend rien au pétrole"
Avec 3/4 de mon CA sur le pétrole, j’aimerais vous croire et vous avez probablement raison sur le moyen/long terme. Cependant, la réalité du terrain est bien différente et le secteur souffre de manière très importante, y compris les ingénieries et les majors. Prenons le cas de Total, ben essayez de me trouver un projet sur le commencement, c’est simple : il n’y en a pas. C’est maintenant même la machine à redistribution des pétrodollars, via les gros contrats d’infrastructures au Moyen Orient, qui commence à se gripper, avec des clients MO qui regardent maintenant sérieusement à la dépense, là où rien n’était trop beau jusqu’alors. Je crains un risque déflationniste auto-entretenu sur le secteur, avec un baril qui a -à mon avis- encore du potentiel de downside ou de stagnation, et des ingénieries, majors et fournisseurs qui souffrent encore de longs mois. Prenons l’exemple du Qatar, avec les projets Al Karaana (sur lequel Fluor avait le FEED d’ailleurs) et Al Sejeel passés à la poubelle (enfin, remis à plus tard en langage diplomatique), c’est l’ambition même du Qatar, qui avait annoncée en 2012 vouloir plus que doubler ses capacités en pétrochimie, qui est mise à mal. D’ailleurs, avec l’Iran qui va se remettre à forer et exporter sérieusement juste en face, ça promet d’être amusant à suivre.
Certes, cela va revenir, mais je préfère reprendre le train lorsqu’il se sera remis en marche plutôt que devoir serrer les fesses avec des lignes en moins values car je comprends mieux le pétrole que Mr Market lui-même.

Hors ligne

 

#40 23/08/2015 15h45 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   31 

Tous les projets ne sont pas pour autant gelés, la preuve

Norvège/pétrole: feu vert à un projet géant

Personnellement je vois bien le prix du baril rester entre 40 et 50 dollars un petit moment, entre l’OPEP qui ne réduit pas (pour le moment) les US qui continue à produire, l’Iran qui revient "officiellement" sur le marché et la Chine qui réduit la demande.

Reste à savoir si cela est déjà dans les cours, car je crains qu’a l’annonce des résultats en fin d’année, il y est des surprises et deconvenues plus grosses que prévues…

Ce qui m’inquiète n’est pas trop le cours des actions, mais plutôt le maintien du dividende de ces sociétés…

Hors ligne

 

#41 23/08/2015 16h05 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   96 

Un raisonnement un peu simpliste que je me fais et très paysan (décidément…) c’est que les prix de revient des EP US ont beaucoup chuté (progrès dans la fracturation etc…) et se situent autour de 35-40$.

Comme la production US peut s’ajuster très rapidement, elle jouera surement la variable d’ajustement.

On peut donc estimer ou penser très grossièrement que le baril restera dans un range 30-40$ ou 35-45$, si il venait à descendre plus on se retrouverai en dessous du cout marginal de production US et on verrait un ajustement très rapide.

Tout ca le temps que l’offre et la demande s’ajustent, et que les réserves à cout raisonnable s’épuisent. Quand il faudra recreuser pour les réserves cela changera encore la donne.

Dernière modification par roudoudou (23/08/2015 16h06)

Hors ligne

 

#42 23/08/2015 16h43 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   77 

lector a écrit :

Certes, cela va revenir, mais je préfère reprendre le train lorsqu’il se sera remis en marche plutôt que devoir serrer les fesses avec des lignes en moins values car je comprends mieux le pétrole que Mr Market lui-même.

C’est exactement ma vision de la chose…

Hors ligne

 

#43 23/08/2015 17h12 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   

@lector
Concernant les ingineering je ne suis pas du tout inquiet: elles ne travaillent pas que sur les projets liés au pétrole. Le gaz, les énergies renouvelables, etc…sont dans leurs domaines de compétences donc quand bien même il n’y aurait plus de pétrole elles continueraient à travailler sur des projets énergies (alternatives).
Concernant les majors pétroliers, ce sont des sociétés intégrées qui possèdent des puits (elles vendent du pétrole) et des raffineries (qui achètent du pétrole) donc la baisse du pétrole leur fait perdre de l’argent d’un côté mais gagner de l’autre.
J’ai eu la chance de bosser pour Total et pour une engineering (Jacobs) donc je connais un peu le terrain. Ceci dit je ne suis ni devin, ni un expert du pétrole; juste un ingénieur procédés ayant eu un parcours assez diversifié pour avoir un avis.

Dernière modification par sheiko (23/08/2015 22h13)

Hors ligne

 

#44 23/08/2015 17h56 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   103 

Concernant les ingineering je ne suis pas du tout inquiet: elles ne travaillent pas que sur les projets liés au pétrole. Le gaz, les énergies renouvelables, etc…sont dans leurs domaines de compétences donc quand bien même il n’y aurait plus de pétrole elles continueraient à travailler sur des projets énergies (alternatives).
Concernant les majors pétroliers, ce sont des sociétés intégrées qui possèdent des puits (elles vendent du pétrole) et des raffineries (qui achètent du pétrole) donc la baisse du pétrole leur fait perdre de l’argent d’un côté mais gagner de l’autre.
J’ai eu la chance de bosser pour Total et pour une engineering (Jacobs) donc je connais un peu le terrain. Ceci dit je ne suis ni devin, no un expert du pétrole; juste un ingénieur procédés ayant eu un parcours assez diversifié pour avoir un avis.

Souvent les énergies sont en concurrence les unes avec les autres donc lorsque le prix de l’une d’elles baisse fortement, tout les projets énergétique  sont remis  en cause .
C’est une erreur de croire que la production va baisser rapidement à cause de la non viabilité des sites d’extractions ..Les entreprises ont des traites à payer , elles risquent de forcer la production des sites existants pour faire face à leurs obligations .(vendre plus de Baril pour compenser le manque de liquidités du à la baisse). 
Elles brûlent des capitaux afin de récupérer rapidement des liquidités. (c’est désastreux)
Le refinancement de la dette va se faire à un coût plus élevé pour ce secteur.

C’est le cas aussi pour des pays exportateurs comme le Venezuela avec des budgets dépendant du pétrole .

les marges des raffineries  redescendront lorsque le court du baril va remonter , donc l’impact positif sera presque annulé pour les compagnies intégrées .

Pour les compagnies non intégrées , c’est encore plus inquiétant ..

Dernière modification par vbvaleur (23/08/2015 18h03)

Hors ligne

 

#45 23/08/2015 18h03 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   44 

@sheiko

nous sommes sur un forum consacré à l’investissement.

Si je partage votre optimisme sur la capacité des engineerings et majors à surmonter cette période difficile, la question est plutôt de savoir ce qu’il en sera du cours de bourse et des dividendes dans les mois qui viennent. Force est de constater que la réponse n’est pas si évidente. Prenons l’une des plus grosses engineerings, Fluor, en 2013 l’oil&gas représentait 60% du backlog de commandes . Total, et malgré la bonne tenue des activités downstream, au 1er semestre, cela a été -30% de CA et -15% de BN. Certes ces sociétés ont des capacités d’adaptation, mais les autres projets représentent des capex moindres, voulant dire que pour 1 projet o&g qui ne se fait pas, combien de projets energies renouvelables, infrastructures ou autres, faut-il qu’ils vendent, là où ces projets sont moins demandeurs en expertise et donc beaucoup plus concurrentiels ?

Ensuite tout dépend de la capacité de chacun à tolérer du drawdown, mais personnellement si je peux éviter d’avoir des lignes en grosse moins-value ou en yoyo pendant encore au moins quelques mois, quitte à rater une partie de la remontée, ça m’arrange.

Hors ligne

 

#46 23/08/2015 19h41 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   

"Si je partage votre optimisme sur la capacité des engineerings et majors à surmonter cette période difficile, la question est plutôt de savoir ce qu’il en sera du cours de bourse et des dividendes dans les mois qui viennent. "
En théorie, il faudrait utiliser de l’argent dont on n’a pas besoin. Si cela existe !!

Concernant les capacités d’adaptation, il faut surtout parler d’optimisation.
Les opérateurs ne dépensent plus 10% du budget pour 1% de revenue supplémentaire.
Les champs avec le moins d’incertitudes géologiques sont privilégiées.
La négociation est bien plus féroce avec les sous-traitants et les freelances. Toutes les expenses ne sont plus tolérées.
etc.
Bref dans un sens cela fait gagner beaucoup d’efficacité à l’industrie de l’E&P. Et elle en avait besoin..

Je suis convaincu que les entreprises les plus fortes au début de la baisse du baril n’en ressortiront que renforcées. Cela a déjà commencé, avec un exemple personnel dans du conseil spécialisé :
- Plusieurs bureaux de mon entreprise précédente ont fermé. Un grand nombre ne travaillent plus que quatre jours par semaine.
- Le bureau de mon entreprise actuelle a embauché 10 personnes depuis janvier, ça fait 25% de plus. (malheureusement, elle est privée…).
Celles qui le peuvent en profitent pour acquérir des actifs ou des concurrents à prix attractif pour booster le redémarrage.

Hors ligne

 

#47 23/08/2015 19h47 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   30 

Nous commençons à entrer dans le vif du sujet au Canada.
Crescent Point Energy, Baytex Energy Corp, Long Run Exploration Ltd. ont décidé de stopper la distribution de leurs dividendes.
Assez douloureux pour les investisseurs qui avaient décidés de renforcer leurs positions pour profiter des rendements élevés durant l’orage sad

Hors ligne

 

#48 26/08/2015 17h54 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   103 

Bonjour,

C’est peut être un peux prématuré , mes les groupes les moins endettés  commencent à racheter les plus petits.

Schlumberger buying Cameron International in $12.71B deal

C’est  pas encore des sociétés en mauvaise santé financière.

La restructuration commence .

Message édité par l’équipe de modération (Aujourd’hui 17h44) :
- ajout de balises Url

Dernière modification par vbvaleur (26/08/2015 18h01)

Hors ligne

 

#49 26/08/2015 18h05 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   

Je viens de voir également. Enfin ça fait plus que commencer, chez les gros on a déjà Shell / BG et Halliburton / BH..!

Est-ce que certain ont eu l’occasion de se pencher sur le raffineur Valero Energy (NYSE:VLO), P/E à 6.5?

Hors ligne

 

#50 26/08/2015 19h10 → Secteur para-pétrolier : un secteur sous-valorisé actuellement ? (vk; technip; bourbon)

Membre
Réputation :   96 

Era groupecontinue sa dégringolade sous 15$ ce qui est hallucinant surtout que 3 ventes de 100 titres font baisser le cours de 1.5%. On est maintenant à une décote de 25% sur la book value et de pas loin de 60% sur la valeur liquidative (hors deferred taxes, sinon c’est pas loin de 2/3)

Dernière modification par roudoudou (26/08/2015 19h11)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech