Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 04/12/2014 14h01

Membre (2013)
Réputation :   0  

Bonjour,
Peut-on cotiser pour la retraite sans travailler ?
Je m’explique : voulant, à 54 ans, me mettre en disponibilité de la fonction publique, je voudrais rénover des logements et les revendre -1 par an- jusqu’à 62 ans ; le hic, c’est que je ne cotiserai plus pour la retraite.
Y a t’il un moyen de pallier à cela ?
Merci.

Mots-clés : cotisations, retraite

Hors ligne Hors ligne

 

#2 04/12/2014 18h09

Modérateur (2010)
Top 10 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2604  

Je vous suggère de lire Protection sociale d’un rentier "sans activité" résident en France… (trouvé en 5 seconde avec l’outil de recherche du site, en haut à droite de cette page, avec les Mots clés "retraite CMU") et plus généralement www.google.fr/search?q=retraite+CMU.

Le projet d’activité que vous décrivez ("rénover des logements et les revendre, 1 par an, pendant 8-9 ans") est une activité de marchand de bien (MdB), à déclarer comme telle au fisc (pour éviter d’être redressé dans qqs années, ce qui coutera fort cher), pour laquelle vous pourrez (et même devrez) cotiser.
Si le coeur de votre activité était la location des biens, et la revente seulement accessoire (donc non systématique, non envisagée à court terme dès l’acquisition du bien), alors vous échapperiez à la qualification de MdB. Et de plus alors, en louant en partie en meublé, et en respectant les conditions pour devenir LMP, vous pourriez cotiser (pour la retraite et la sécurité sociale, entre autres) en imputant les cotisation comme charge de l’activité de location meublée.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

En ligne En ligne

 

#3 04/12/2014 19h18

Membre (2013)
Réputation :   0  

Merci pour votre réponse.
Et vos conseils que je vais étudier.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 07/02/2016 18h07

Membre (2011)
Réputation :   9  

Bonjour, je me permets de remonter ce sujet dont le titre m’a attiré.
Après quelques recherches, je suis tombé sur les cotisations volontaires:
http://www.la-retraite-en-clair.fr/cid3 … lesse.html
Donc, si j’ai bien compris, quelqu’un ayant les moyens de cotiser sans travailler (en vivant de ses rentes, par exemple) peut valider tous ses trimestres retraite pourvu qu’il paie sa cotisation trimestrielle.
Et il peut donc le faire jusqu’à l’âge du départ à taux plein pour bénéficier de sa retraite complète.
Je ne vois pas de limite en termes de trimestres, ce qui fait qu’on peut faire ça autant d’années qu’il le faut.
Pour un rentier, ça pourrait être considéré comme une sorte "d’assurance d’avoir une retraite" au cas où les investissements tourneraient au vinaigre.
Autant je comprends qu’à 30 ans de la retraite c’est miser sur beaucoup d’incertitudes, mais à 10 ans ou moins ça me le parait beaucoup moins.
Sentiment d’autant plus renforcé si on se dit qu’on a déjà cotisé en travaillant une bonne trentaine d’années !

Qu’en pensez-vous ?

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur