Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 26/05/2014 12h36

Membre (2014)
Réputation :   0  

Bonjour à tous,

Il est commun d’avoir une surpondération de la France dans les portefeuilles conseillés.

Cependant je suis déjà très dépendant de la France, de sa politique et de son économie :

- Je travail dans une entreprise coté en bourse.

- Je suis jeune, et j’ai très peu de revenus venant de mes placements.

- 95% de mes revenus actuels viennent de mon travail de salarié Français.

De plus je pense être plus patriotique que la moyenne en consommant au maximum des produits Français.

Cependant, pourquoi j’investirai en France (CAC40 etc.) ? J’ai déjà une grande dépendance avec mon pays non ? S’il y a une crise en France mes revenus et donc une grosses partie de ma capacité d’investissement sera alors impactée, pourquoi rajouter encore de la dépendance à l’économie Française ?

Les perspectives d’augmentation du CAC40 sont si belle que ça ? Lui qui ne s’est toujours pas relevé de la bulle internet il y a presque 15 ans ?

Mots-clés : cac40 france critiques

Hors ligne Hors ligne

 

#2 26/05/2014 12h41

Membre (2011)
Réputation :   116  

Regardez le CACGR ou CACNR, vous verrez que l’indice parisien performe bien mieux que vous ne le pensez (tout dépend du mode de calcul de l’indice, en fait).

Ensuite plus de 50% du carnet de commande du CAC40 est hors France (il faudrait vérifier ce point car je me demande si ce n’est pas 50% hors UE) donc la surpondération est à mesurer. Dans votre cas, je regarderais surtout la surpondération en devise, et non en pays (les frontières en Europe étant une notion à redéfinir).

Dernière modification par espenlind13 (26/05/2014 12h48)


Parrain pour : American Express, Fortuneo, Binck.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 26/05/2014 12h41

Membre (2012)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   145  

ENFP

une partie des sociétés Françaises en bourse sont aussi en grande partie internationale, en achetant des titres français vous n’investissez pas forcément en France ;-)


Parrain Crypto.com aswk9j6a22,  Ebuyclub, Vivid, AFER, traderepublic, MAX, Fortunéo, Bourso,  Linxea, BUX orange bk……

Hors ligne Hors ligne

 

#4 26/05/2014 13h00

Membre (2014)
Réputation :   204  

Bonjour à tous,

Pas d’inquiétude à avoir selon moi pour plusieurs raisons:
- Sauf cas assez rares, les entreprises du CAC40 sont largement des multinaitonales opérant dans le monde entier. Il suffit de lire les rapports pour voir que soit le shift vers l’international (en tout cas le hors France) est bien engagé (cf. Total, LVMH, Vivendi) soit c’est un élément pivot de la stratégie (Veolia).
- L’économie étant de plus en plus globalisée, les pondérations par régions géographiques ont à mon sens de moins en moins de sens (Attention, je ne dis pas qu’elles n’en ont pas mais simplement que cela s’estompe de plus en plus).

En tout cas je suis investi dans le CAC 40 et je n’ai pas l’impression d’être investit en France plus qu’ailleurs.

Ce n’est que mon humble avis.

Bien à vous,


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

#5 26/05/2014 13h24

Membre (2010)
Réputation :   219  

capitainenemo248 a écrit :

Bonjour à tous,

Il est commun d’avoir une surpondération de la France dans les portefeuilles conseillés.

Par qui ?

Vous êtes mal tombé cher capitainenem248…car notre hôte, dans son livre et sur ce forum, préconise exactement le contraire, et vous trouverez beaucoup de portefeuilles plutôt concentrés sur les USA et d’autres extrêmement diversifiés géographiquement.

Après tout dépend de savoir si vous parlez d’entreprises françaises ou d’entreprises qui ont leurs principaux marchés en France, comme l’ont soulignés les précédents commentaires.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 26/05/2014 13h32

Membre (2011)
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Réputation :   646  

Oui beauoup de portefeuilles sont surpondérés sur la France. Et à mon avis, mais je l’ai déjà dit dans d’autres files c’est une erreur… et ce même si on a des multinationales et que l’économie est de plus en plus globalisée.

Il faut diversifier en devises, par exemple en réfléchissant à ce que vous achetez en devises. Dans le portefeuille de Nikki, j’ai écrit ce que je pensais être une bonne allocation géographique.

Mais il y a quand même des raisons à être surpondéré sur la France :
- Vous connaissez mieux les entreprises dans lesquelles vous investissez
- C’est fiscalement potentiellement intéressant. Par exemple, sur le PEA vous ne récupérez pas l’impôt à la source des autres pays européens.
- Il y a une assez forte corrélation avec les autres pays Européens (mais pas tous)

Donc dans mon cas, je m’approche à une pondération de la France équivalente à celle de l’Euro.

PS : les perspectives sur la CAC sont (tactiquement) plutôt meilleures que sur le SP500.

Dernière modification par Fructif (26/05/2014 13h33)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 26/05/2014 14h02

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3439  

INTJ

capitainenemo248 a écrit :

Cependant, pourquoi j’investirai en France (CAC40 etc.) ? J’ai déjà une grande dépendance avec mon pays non ? S’il y a une crise en France mes revenus et donc une grosses partie de ma capacité d’investissement sera alors impactée, pourquoi rajouter encore de la dépendance à l’économie Française ?

C’est bien mon argumentation depuis des années et il y en a d’autres (meilleure gouvernance chez les entreprises anglo-saxonnes, certains secteurs absents de la cote française, sites financiers US hyper complets pour trouver par exemple les achats d’insiders ce qui n’est pas le cas en France, etc.).

Comme l’a répondu Spiny, justement, sur ce forum nous sommes plutôt internationaux. Mon portefeuille ne comporte même plus de valeurs françaises à présent.

Par contre, clairement les médias financiers français (Investir, Le revenu, etc.) ont un biais hyper local.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 26/05/2014 16h03

Membre (2014)
Réputation :   0  

En quelques postes, je pense que vous avez fait le tour du sujet.

Je résume :
- Les grosses sociétés Françaises ont la plupart un marché tellement mondialisé que les posséder ne surpondère pas trop la dépendance à la France.
- L’accès à l’information sur les sociétés Française, parfois aussi la fiscalité, ou l’expression d’un certain patriotisme peut conduire a surpondérer les sociétés Françaises.
- Dans une logique de limitation du risque, notamment par la diversification, il est censé de limiter ses investissements en France.
- Certains médias surpondèrent régulièrement leurs conseils en investissements en France, probablement pour des raisons plus politiques (détenues par des sociétés Françaises) et commerciales (annonceurs publicitaire Français) qu’objectives.

Merci à vous, cela m’aide beaucoup.

@Spiny Oui je suis mal tombé.

@InvestisseurHeureux exacte, Investir (groupe LVMH) comme d’autres médias Français surpondèrent les sociétés Françaises dans leurs recommandations.

Dernière modification par capitainenemo248 (26/05/2014 16h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#9 26/05/2014 16h38

Membre (2011)
Réputation :   116  

De manière générale, tous les journaux financiers surpondèrent les valeurs FR. Sur 5 listes de valeurs chez Investir, 4 sont franco-françaises, par exemple.

Il faudrait des stats pour appuyer mes dires, mais je crois que les petits investisseurs français achètent beaucoup français.

Alors est-ce que les journaux ne parlent que de titres FR parce que leurs lecteurs achètent français ou l’inverse ? L’oeuf ou la poule … ?

Il y a des explications à tout ça : les français parlent français et n’ont pas (ou peu) de culture étrangère, les français accordent beaucoup d’importance au marché domestique etc.

J’ai eu l’occasion de parler avec quelques investisseurs portugais (des tout-petits porteurs) récemment : leur portefeuille ne contient pas plus de 30 ou 40% de titres portugais. Mon panel est maigre mais j’ai le sentiment que le petit porteur français détient plutôt 80-90% de titres français.


Parrain pour : American Express, Fortuneo, Binck.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 26/05/2014 17h59

Banni
Réputation :   57  

Membre clivantMembre clivant Membre clivant

C’est  depuis MIFID que les frais de transaction ont beaucoup baissé il me semble et encore surtout pour les courtiers online.

Bcp d’actionnaires sont des personnes d’un age certain qui investissent via leur banque dans des blue chips comme air liquide.

En plus investir à l’étranger signifie prendre un risque de change. Par exemple pour acheter du cominar il faut une conviction et sur l’action et sur le CAD.

Perso j’aurais bcp plus de mal à investir dans des sociétés de taille moyenne à l’étranger qu’en France.

Par contre sur des blue chips pas du tout.

En plus faut que le courtier sache faire l’IFU correctement :-)

Hors ligne Hors ligne

 

#11 26/05/2014 18h56

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   387  

Je pense qu’il faut aller ou sont les meilleures opportunités, du moment que l’on reste en zone Euro Dollar ou Livre. Si l’on fait cela, avoir quand même une part importante de revenu des entreprises qui soient à l’international: Ex Mcdonalds fait environ une moitié de CA en Europe.

Plus loin cela devient plus risqué de surpondérer. Le risque d’un portefeuille français serait plutôt de devoir acheter des entreprises trop chères, ou des entreprises de faible qualité car on voulait une entreprise de tel secteur.  Car si on ne vat pas dans les small caps, le cac 40 on en a vite fait le tour.

Je trouve aussi que la qualité de l’information et le nombre de sites d’information rend les USA plus simples à analyser pour peu que l’on lise l’anglaise. Si Danone et l’Oreal tombent à 30 Euros par contre je viendrais augmenter la part Française à coup sur!


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 26/05/2014 19h23

Membre (2012)
Top 20 Année 2021
Top 5 Portefeuille
Top 5 Expatriation
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   800  

BulleBier a écrit :

J…/… Si Danone et l’Oreal tombent à 30 Euros par contre je viendrais augmenter la part Française à coup sur!

Il s’agit de multinationales

Leader mondial agroalimentaire Danone

http://www.loreal-finance.com/_docs/pdf … 012_FR.pdf


'Experience is what you get when you leave the forum Devenir rentier

Hors ligne Hors ligne

 

#13 26/05/2014 20h21

Modérateur (2010)
Top 10 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2638  

Je crois que bcp (moi le 1er) surpondèrent les entreprises françaises, simplement parce qu’il est plus facile d’avoir des informations sur ces entreprises (et de comprendre leur contexte, de business, de management, juridique, etc.) ( et même de lire leurs rapports, dans une langue mieux comprise).

Pour la diversification en devise : si on dépense 95% du temps en €uros, ou un peu moins en tenant  compte du fait que l’évolution de l’USD aura un impact sur les prix en €uros de certains achats, il est aussi logique de détenir la majeure partie de son patrimoine en €uros.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#14 26/05/2014 21h14

sergio8000
Invité

Je présume que beaucoup de monde surpondèrent les entreprises françaises parce que le raccourci bourse = CAC 40 (je caricature) est celui souvent pris par la plupart des "boursicoteurs non informés".
Tous les médias parlent principalement des entreprises françaises.

Si vous pensez qu’il faut aller là où on peut trouver des opportunités safe & cheap, qu’elles soient en France ou ailleurs, je ne peux qu’abonder dans votre sens. Les normes de transparence anglo-saxonnes sont nettement supérieures aux normes européennes si vous parlez la langue de Shakespeare, mais cela ne signifie pas pour autant qu’il soit plus sûr d’investir aux US : tout dépend du prix à payer pour les entreprises qui vous intéressent.

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur