Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 30/01/2018 12h36

Membre
Réputation :   4  

Bonjour

Quelqu’un a-t-il regarde cet opci :
Accueil | PPG

Le risque etant  de savoir si le groupe bertrand qui a acquis la licence burger king, renouvellera les baux au bout des 10 ans.

Mots-clés : hotelerie restauration, immobilier commercial, opci bk

Hors ligne Hors ligne

 

#2 30/01/2018 12h54

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   894  

Marrant. Je ne m’y aventurerais pas, ce n’est pas assez diversifié, trop illiquide et il y a des frais à tous les étages qui d’ailleurs ne sont pas abordés par l’article. Il serait intéressant d’en connaitre les détails.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 30/01/2018 14h07

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   119  

Le rendement prévisionnel de 8% est attractif mais je ne suis pas sûr qu’il soit réaliste.

Un endettement à plus de 60%, un loyer qui couvre juste un peu plus que les remboursements de la dette… à cela, on ajoute les frais de gestion et je ne suis pas sûr qu’il reste réellement du rendement au bout du compte.

Tout cela, pour des constructions la plupart du temps en zone commerciale, tellement personnalisées qu’elles ne peuvent être transférables tel quel.

Avec un seul locataire, le groupe Bertrand, il y a un risque supplémentaire. D’autant plus, que le groupe Bertrand a racheté le groupe Flo, en mauvaise situation, l’année dernière.

Je ne suis pas vraiment attiré de prime abord.


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

#4 30/01/2018 14h13

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   530  

Bonjour !

Est-ce que les distributions pourront être payées (encaissés) avec des Whoopers ? 
Si ce n’est pas le cas, je ne suis pas intéressé…


M07

En ligne En ligne

 

#5 30/01/2018 15h43

Membre
Réputation :   27  

Ce sont les frais qui me gênent mais le business modèle me plait.
Ceux qi ont des actions Mc Donald’s, le dividende provient en grande partie de la location et non pas de la vente de burger.
Même si les emplacements ne sont pas primes, les quicks étaient auparavant positionnées dans des secteur recherché, mcdonlad’s a lui étendu sa zone de chalandise.
Mais même mcdo sur les petites points de vente est très bénéficiaire (j’ai eu l’occasion d’échanger avec des franchisés et des responsables régions).

L’autre problème est el ticket entré à 100K€ min.
Si j’avais un patrimoine conséquent, j’en aurais pris une louche sans soucis.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 31/01/2018 13h13

Membre
Réputation :   4  

Bonjour

Que voulez vous dire par "le dividende provient principalement de la location" en ce qui concerne les actions Mc Do ?

Je n’etais de prime abord pas tres interessee par ce produit pour les raisons evoquees par les autres membres (frais, locataire unique, exploitation par le groupe bertrand). Mais j’aime bien le cote investissement dans une activite de restauration rapide, qui est assez diversifiant et surement peu cyclique (le loyer est fixe à 5% du CA)

la dette au niveau des taux actuels est plutot une bonne chose.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 31/01/2018 13h46

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   894  

nanou a écrit :

(le loyer est fixe à 5% du CA)

Houla !
Alors d’abord si c’était le cas, le loyer ne serait pas fixe. Mais alors pas du tout!
Ensuite ce que l’on lit dans l’article "Le projet est présenté en exclusivité à BK OPCI qui définit un loyer avec le groupe (avec un taux d’effort, c’est-à-dire un ratio de loyer sur chiffre d’affaires en moyenne de 5%)" ne veut pas dire "le loyer est fixe à 5% du CA".
Il faudrait analyser plus en détail comment est déterminé le loyer mais à priori c’est un loyer normal avec une partie qui dépend du chiffre d’affaire, il faut voir dans quelle proportion, pas sûr que cela soit significatif.

Dernière modification par kc44 (31/01/2018 13h47)

Hors ligne Hors ligne

 

#8 01/02/2018 13h13

Membre
Réputation :   4  

Pardon c’st un un accent qui s’est perdu. ..Le loyer est fixé a 5% du ca previsionnel, puis réévalué à l’indice des loyers commerciaux.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 01/02/2018 13h55

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   119  

C’est pas ce qui est écrit:

Le projet est présenté en exclusivité à BK OPCI qui définit un loyer avec le groupe (avec un taux d’effort, c’est-à-dire un ratio de loyer sur chiffre d’affaires en moyenne de 5%)

Ne veut pas dire que le loyer est fixé à 5% du CA, ni même qu’il sera réévalué. Cela est juste une estimation. Il faut comprendre que chaque loyer sera négocié au cas par cas donc, en fait, qu’il n’y a aucune règle établie. Au final, les écarts peuvent être considérable … dans un sens comme dans l’autre.


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

#10 08/03/2019 17h19

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

Petit retour sur ce fond dont je suis porteur de parts

On a fait 14,66% sur 2018

+51% en 3,5 années, bien au delà des 8% prévisionnel indiqué dans cette file

Je discutais l’autre jour avec un membre entre choisir des SCPI et des fonds professionnels. Il en existe beaucoup comme celui ci qui font au moins 7% par an
La performance s’explique aussi par un levier intégré (60% de dette chez BK pouvant aller jusqu’à 75%), par ailleurs utile pour les gens qui ont du mal à emprunter comme moi

Pour les chiffres 2018, on a un actif net de 100M, on actif brut de 250M (94 points de vente)
La dette a une durée moyenne de 12ans, un cout de 1,91%, 50% variable, 50% fixe, une partie du variable est hedgée
Le fond a touché 17M de loyers
Pour les frais :
Frais de gestion : 1M (soit 1% de l’actif net)
Frais de gestion immo : 2M
Frais d’acquisition

Le fond est bien sur fermé

Hors ligne Hors ligne

 

#11 08/03/2019 17h51

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   246  

Bien joué, j’ai du mal à comprendre la génération de surperf, remarque la LTV semble énorme mais donc le risque aussi.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 08/03/2019 18h02

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

Vous vous êtes reconnu :-)

Oui, vous remboursez une douzaine de millions par an de dette, cela fait déjà 10 point de perf sur un actif net à 100M

Je n’ai pas la part éventuelle du à une baisse des taux de capi dans la performance car je n’ai pas encore reçu le rapport annuel. Mais 17M/250M nous donne un taux de 7% qui n’est pas encore trop agressif à mon avis

Bien sur, cela va se rapprocher du taux cible avec le temps puisque le fond n’est pas extensible à l’infini  car il est pratiquement déjà pleinement investi (fin en 2020 du maillage BK en France)

L’objectif initial était de tripler en 15ans, période de vie du fond

Hors ligne Hors ligne

 

#13 09/03/2019 00h30

Membre
Réputation :   38  

Le financement à taux variable est que partiellement couvert et la collecte est "régulée" mais pas fermée

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #14 09/03/2019 07h36

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

Oui, c’est ce que j’ai dit "une partie du variable est hedgée"
Pour être précis 50M sur 75M
J’aurais du dire "une grande partie du variable est hedgée"

La collectée n’est pas régulée, elle est belle et bien fermée. Allez la aussi, j’aurais du dire "suspendue"

Perspectives – Informations importantes
En l’absence de nouvelles acquisitions d’actifs à court terme, la société de gestion a décidé de suspendre les souscriptions pour le premier trimestre 2019

Vous avez d’autres commentaires intéressants ?

Hors ligne Hors ligne

 

#15 09/03/2019 09h46

Membre
Réputation :   38  

oui on joue sur les mots, mais l’idée principale c’est qu’ aussi bien sur BK OPCI et que sur PPG ils cherchent à réguler la collecte (100k max sur PPG) et qu’il y aura donc d’autres fenêtres pour rentrer.
A suivre

Hors ligne Hors ligne

 

#16 09/03/2019 09h56

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   357  

Tssm a écrit :

Mais 17M/250M nous donne un taux de 7% qui n’est pas encore trop agressif à mon avis

L’OPCI vaut donc essentiellement pour l’important levier intégré car une rentabilité brute de 7%, on peut la trouver également dans un certain nombre de SCPI.

Hors ligne Hors ligne

 

#17 11/11/2019 10h08

Membre
Réputation :   0  

spot a écrit :

oui on joue sur les mots, mais l’idée principale c’est qu’ aussi bien sur BK OPCI et que sur PPG ils cherchent à réguler la collecte (100k max sur PPG) et qu’il y aura donc d’autres fenêtres pour rentrer.
A suivre

En effet, je suis rentré en juin / juillet.
Mon premier bulletin trimestriel annonce 3,3% et en YTD cela donne du 9,39% pour 2019. Plus que prévu du à la renégociation de certains loyers.

Le levier intégré est le principal mécanisme.
Aucun loyer n’est versé à l’actionnaire. Le gain se fait par augmentation de la valeur des parts.

Récemment plusieurs articles de presse sont sortis sur le groupe Bertrand qui vise Léon de Bruxelles et dont l’appétit ne s’arrête pas.
Donc plusieurs autres point d’entrées sont à prévoir.

Exemple d’article :
BFM Business
Ouest France

Dernière modification par RobertMiles (11/11/2019 10h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#18 11/11/2019 10h32

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   246  

Bonjour,

Par contre je me demande dans quelle mesure on peut peut être maintenant le loger dans un PEA ou PEA PME avec la nouvelle loi pacte cet OPCI ?

Si c’est le cas ca peut rendre la chose assez interessante non ?

Hors ligne Hors ligne

 

#19 11/11/2019 10h52

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

Je ne pense pas qu’on puisse mettre d’immobilier en PEA
Pour le PEA PME, c’est de toute façon raté car le plafond de 75K ne cadre pas avec la souscription minimale de 100K
L’OPCI peut être détenu sur un contrat d’AV

Dernière modification par Tssm (11/11/2019 11h22)

Hors ligne Hors ligne

 

#20 11/11/2019 11h09

Membre
Réputation :   0  

Tssm a écrit :

Je ne pense pas qu’on puisse mettre d’immobilier en PEA
Pour le PEA PME, c’est de toute façon raté car le plafond de 75K ne cadre pas avec la souscription minimale de 100K
L’OPCI peut être devenu sur un contrat d’AV

Il peut être détenu par une société à l’IS / personne morale également.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 11/11/2019 21h29

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   246  

Tssm a écrit :

Pour le PEA PME, c’est de toute façon raté car le plafond de 75K ne cadre pas avec la souscription minimale de 100K

Non.

Le plafond du PEA-PME est porté à 225 000 € (contre 75 000 € jusqu’à présent) à la condition pour ceux qui détiennent à la fois un PEA "classique" et un PEA-PME, que l’enveloppe globale reste comme actuellement inférieure à 225 000 €, sous peine de sanctions. Les épargnants ont donc une possibilité de choisir la répartition de versements entre leurs deux plans, le plafond du PEA « classique » demeurant toujours fixé à 150 000 €.

Un univers plus large pour le PEA-PME
La loi prévoit que dans un but de développement du financement participatif, les titres provenant du crowdlending pourront être inclus dans les PEA-PME, y compris des obligations et des minibons.

Les titres proposés sur ces plateformes de financement participatif par des instruments de dette, seront plus largement éligibles au PEA-PME. Il s’agit notamment des titres participatifs, obligations à taux fixes et minibons qui pourront y être inscrits.

C’est sur cette partie ou j’ai un doute. Est ce que ce sera aussi pour les fonds de bonds ?

Hors ligne Hors ligne

 

#22 12/11/2019 22h12

Membre
Réputation :   52  

Il serait intéressant de savoir si ce type de fond peut être éligible au PEA-PME.

Comme Tssm, j’en doute.
Les enveloppes PEA et PEA-PME sont destinées aux personnes physiques.
Le fond BK OPCI est réservé aux investisseurs relevant de la catégorie professionnelle ou assimilée.
Ces deux catégories sont opposées.
La destination des fonds me semble également être opposée. Le PEA PME vise à financer les PME, alors que le fond BK OPCI ne semble investir que dans l’immobilier de rapport (contrairement à des fonds comme ceux de Novaxia, investissant dans la transformation immobilière : Novaxia Investissement » Immo Club 6)

Au delà de ces considérations, qui ne reposent pas sur une lecture fine / analyse des textes régissant le PEA-PME, d’un point de vue pratique, pour quelle raison Pierre 1ère gestion s’enquiquinerait avec ces questions d’éligibilité de PEA-PME (destinés aux particuliers) lorsque la société vise une clientèle professionnelle ou assimilées ?

.

@RobertMiles
*Pouvez vous préciser dans quelle enveloppe vous avez souscrit vos parts ?
*Comment bénéficiez vous de la qualité "d’investisseur professionnel ou assimilé" qui semble être exigé ?

*Je rebondis sur la possibilité d’investir via une structure à l’IS. Au vu du ticket d’entrée de 100 ke, et de la plus value potentielle, l’investissement via structure IS, à fiscalité constante (…), semble défavorable fiscalement, dans de nombreuses situations, par rapport à une détention en directe. En directe, il y a le PFU à 30%, Vs en société IS, un impôt société au taux principalement de 28% (peut être un peu de 15% ?), auquel il faudrait ajouter un PFU en cas de distribution de dividende.

Hors ligne Hors ligne

 

#23 12/11/2019 22h17

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   246  

@alex470 fonds confondez certaines choses, autant j’ai un doute qu’un fonds d’oblig soit éligible au PEA PME autant la catégorie d’investisseur n’y est pour rien, une personne physique peut être un investisseur pro ou retail, elle peut d’ailleurs demander à y être classifiée ou non à son PSI.

Une sté peut être classé en retail par ex…c’est une confusion de croire que particulier = retail

Dernière modification par rocambole (12/11/2019 22h18)

Hors ligne Hors ligne

 

#24 12/11/2019 22h49

Membre
Réputation :   52  

@rocambole
Je me suis peut être mal exprimé.

J’ai bien conscience qu’une société peut être classée non professionnelle, c’est mon cas wink.
Par contre, je ne connais pas assez l’autre côté, pro/assimilés qui fond la demande d’y être rattaché. Je pense qu’il s’agit toutefois d’une minorité.

Je voulais mettre en avant que l’on avait deux catégories opposées. De ce fait, leur mariage me paraissait compliqué.
J’ai tendance à penser que des fonds réservés à des professionnels (on parle ici de OPPCI / SPPPICAV) ne sont pas la cible du législateur pour l’enveloppe du PEA-PME qui visent notamment à proposer un cadre fiscal favorable aux petits porteurs, mais également que les fonds professionnels n’ont pas pour cible les enveloppes PEA / PEA PME, qui ont des plafonds trop bas, et dont le nombre d’investisseurs particuliers professionnels ou assimilés doit être relativement restreint.

C’est toutefois peut être possible, je ne le sais pas. Jusqu’à maintenant, je n’ai pas vu de fonds réservés à des professionnels ou assimilés proposés dans le cadre de PEA / PEA PME, mais il est vrai que ma vision est surement très réduite par rapport au marché.

Je doute simplement que le fond puisse bénéficier du cadre de faveur du PEA/PME d’un point de vue légal (destination des fonds) et d’un point de vue pratique (Clientèle pro/assimilés et pea/pme).

Dernière modification par alex470 (13/11/2019 09h41)

Hors ligne Hors ligne

 

#25 18/11/2019 08h45

Membre
Réputation :   0  

alex470 a écrit :

@RobertMiles
*Pouvez vous préciser dans quelle enveloppe vous avez souscrit vos parts ?
*Comment bénéficiez vous de la qualité "d’investisseur professionnel ou assimilé" qui semble être exigé ?

*Je rebondis sur la possibilité d’investir via une structure à l’IS. Au vu du ticket d’entrée de 100 ke, et de la plus value potentielle, l’investissement via structure IS, à fiscalité constante (…), semble défavorable fiscalement, dans de nombreuses situations, par rapport à une détention en directe. En directe, il y a le PFU à 30%, Vs en société IS, un impôt société au taux principalement de 28% (peut être un peu de 15% ?), auquel il faudrait ajouter un PFU en cas de distribution de dividende.

J’ai souscris mes parts via ma holding familiale / patrimoniale (SC à l’IS), au travers d’un CGP.
La souscription est inscrite en compte titre au nominatif pur par la Société Générale pour le compte de Pierre 1er Gestion.

La fiscalité est le coeur du sujet et il existe d’innombrables situations individuelles.
Compte tenu du ticket d’entrée, il est primordial de le discuter avant tout dépôt.

En l’occurence me concernant, la SC est encore fortement endettée (envers moi, via compte courant d’associé), et donc non imposable. L’idée est qu’elle le reste pour un moment, via des investissements avec crédit bancaire.
D’ici à ce que je dégage un bénéfice annuel qui dépasse la taxation à 15%, il va s’écouler de nombreuses années).

Pour l’éligibilité à la souscription, le prospectus renvoi à l’article D.533-11 du Code monétaire et financier.
Je n’arrive pas à citer le paragraphe du prospectus du support d’investissement.

Les éventuels intéressés peuvent me contacter par MP.

Bonne journée,

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur