Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 11/01/2012 08h38 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   515 

Certains suivent-ils Suez Environnement et si oui, quels sont vos avis sur ce titre?

Mots-clés : suez environnement

Hors ligne

 

#2 11/01/2012 13h48 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   91 

Bonjour Thomz,

Je me suis intéressé à cette valeur. Voici mon analyse, qui vaut ce qu’elle vaut. Je n’ai pas de titres SUEZ et ne compte pas en acheter. En revanche, j’ai du GDF qui détient 35% de SUEZ et de l’AREVA qui détient 1,4% de SUEZ.

Suez, c’est 13,9Md€ de CA réparti sur deux secteurs d’activité : le traitement de l’eau et le traitement des déchets.
Dans ma compréhension, ces deux marchés sont assez similaires à analyser. Il s’agit de concession de service public. D’un pays à l’autre, le profil des intervenants est très diverse : ainsi en Angleterre, tous les intervenants sont privés tandis qu’aux Pays-Bas, ces opérations ne sont assurées que par des opérateurs publics. En France, les services de l’eau sont assurés à plus de 70% par des opérateurs privés (Suez, Veolia et la Saur) mais cette part tend à diminuer car de nombreuses municipalités repassent en régie municipale (ou au niveau de l’agglomération de commune). En Espagne, c’est 50%-50%.

A mon sens, peu de visibilité sur la croissance du secteur d’activité.

Activité
La société est très européenne : elle y réalise 10Md€ soit 73% de son CA (dont 5Md€ en France et 1,5Md€ en Espagne), suivent ensuite l’Afrique et le MO à 7%, l’Amérique du Nord à 6%, l’Océanie à 6% (en Australie, notamment le groupe est bien implanté). L’Asie et l’Amérique du Sud ne pèsent respectivement que 4%.

La présentation des comptes s’effectue via 3 business units :
-    Eau Europe : 31% du CA, en hausse organique de +0.8% en 2010 (+6,3% publié). La hausse organique est de +3% sur 9 mois en 2011 (+3,9% publié)
-    Propreté Europe : 42% du CA, en hausse organique de +8,4%  en 2010 (+4,1% publié). La hausse organique est de +9.7% sur 9 mois en 2011 (+10,2% publié)
-    International : 27% du CA, en hausse organique de +17,7% en 2010 (+18,6% publié). La hausse organique est de +3.7% sur 9 mois en 2011 (+10,3% publié)
Les comptes publiés au 30/09/2011 laissent apparaitre une hausse organique de +6%de l’activité sur 9 mois en 2011.

Rentabilité
Le groupe communique sur un RBE de 2,3Md€.
-    Eau Europe : 44% du RBE, en baisse organique de -3% en 2010 (+19,6% publié !)
-    Propreté Europe : 36% du RBE, en hausse organique de +4,1%  en 2010 (+5,2% publié).
-    International : 24% du RBE, en hausse organique de +30% en 2010  (+30% publié).

Voir le cash sur le magnifique tableau de l’IH : www.devenir-rentier.fr/bourse_actions/a … sev_fp.htm

Le rendement est intéressant >7% mais le payout ratio est élevé.
L’analyse du tableau des cahs-flows 2010 n’inspire pas confiance (avis personnel) : la dette financière baisse 1,2Md€ sous l’effet principal de « la variation de périmètre et du mark to Market sur la dette financière nette » qui bonifie le cash +1,8Md€.

Structure financière
C’est magique ! Les capitaux propres sont passés de 4,4Md€ en 2009 à 6,6Md€ en 2010. En face, il ya 6,8Md€ d’incorporel dont 3,1Md€ de goodwill (méfiance…surtout depuis les « impairments » passés par Veolia). En creusant un peu, on comprend la magie des capitaux propres : d’une part, la société a émis des titres super subordonnés pour 750M€ et hop en IFRS, c’est du capital (pour moi, c’est de la dette). D’autre part, un petit changement de consolidation sur AGBAR, une filiale espagnole (passage à 75,2% de détention) et hop : 6 pages d’explications dans le rapport annuel et les capitaux propres ont augmenté de 1,1Md€.

Il y a 9,6Md€ de dettes financières pour une tréso de 1,8Md€, soit une DFN de 7,8Md€. La capitalisation boursière est à 4,5Md€. Je calcule une VE à 4,5Md€ + 7,8Md€ = 12,3Md€ soit 5,3x le RBE. Suez indique qu’AGBAR a été acquise sur la base de 7,9x le RBE. Mais le calcul de la VE, c’est toujours compliqué…(l’IH calcule la VE de SUEZ à 21,7Md€)

Conclusion
Trop faible visibilité sur le secteur d’activité.
Trop de dette
Payout ratio trop élevé.
Bilan difficile à lire (comment valoriser une concession au bilan ? + passe-passe sur le capitaux propres)

Je reste à l’écart, en dépit d’un niveau de valorisation sans-doute attractif.

EDIT :  j’ai retrouvé cette file sur VEOLIA, qui me parait intéressante à lire - www.devenir-rentier.fr/t841

Dernière modification par Motus (11/01/2012 13h56)


À la bourse tu as deux choix: t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement. Benjamin Graham

Hors ligne

 

#3 11/01/2012 14h26 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   515 

Merci Motus!

Hors ligne

 

#4 11/01/2012 22h31 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   152 

On avait déjà eu une discussion sur le secteur. A mon avis, la perspective en France est assez négative pour 5-10 ans. La mode est à reprendre les concessions aux privés. Mais comme toute mode, elle va s’inverser plus tard… Le marché est peut être trop pessimiste sur l’avenir "moyen" de cette utilities.

Hors ligne

 

#5 23/01/2013 22h45 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   152 

Bonjour,

J’ai repris une analyse rapide pour Suez Environnement, attiré par le dividend yield, mais je reste négatif sur la société pour les raisons suivantes, en complément de ce qu’il y a plus haut dans la file sur les aspects macro-économiques (les chiffres sont ceux de Morningstar).

Profitabilité très médiocre (c’est le point le plus inquiétant):
Marge nette à peine de 2,18%, en baisse depuis 5 ans.
ROA et ROE faibles (1,22 et 4,8 respectivement), et en mouvement décroissant depuis 5 ans.

Croissance:
La croissance du revenu est certes la, accompagnée d’une croissance équivalente sur le Cash Flow from operation. En revanche, le résultat net est lui en décroissance. Et les CapEx sont eux en croissance…

Dette:
Ratio Debt/Equity >1, et EBIT/Interest expenses est à peine supérieur à 1 (1,22): les résultats couvrent à peine les intérêts de la dette.

Le dividende a été annulé à 2 reprise au cours des 10 dernières années On n’est donc pas à l’abri…

Bref, 1 an après les analyses (brillantes) de Motus, pour moi je reste toujours à l’écart.


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#6 15/12/2014 11h37 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Réputation :   

Bonjour

Dans une optique buy and hold long terme je souhaite rajouter dans mon PEA une ligne liée à environnement et à l’eau

Mon choix se porte donc sur les deux leaders Francais, mais lequel choisir ?

Merci pour vos avis et vos arguments

Cordialement

Hors ligne

 

#7 15/12/2014 13h11 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   101 

Bonjour leo92,

Je suis assez intéressé par les réponses que feront les membres érudits et sages de ce forum.

Je m’étais posé la question tout comme vous il y a quelques temps.
A l’époque j’avais opté pour VIE simplement parceque je possèdais déjà un bon nombre de GSZ et comme GSZ contrôle SEV (me semble t il), j’ai préféré diversifier.

Après si la question est VIE est elle mieux gérée, plus profitable, mieux armé pour le futur, etc. que SEV, je passe mon tour (mais je dirais oui avec un avis très fortement biaisé et non argumenté avec des données chiffrées:))

Bien à vous,


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne

 

#8 15/12/2014 14h36 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Réputation :   

Thessaloniki Water & Sewages, bien meilleur ratio que nos frenchies !

Hors ligne

 

#9 17/05/2017 10h28 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   209 

Petit up de la file à la faveur de l’actualité (c’est d’ailleurs rigolo de relire les posts de 2012 vu le parcours boursier qui a suivi).

Suez rachète donc GE Waters, et procède à une augmentation de capital pour compléter le financement.

On parle d’une augmentation représentant 8,4% du capital. Je n’ai pas encore décidé si j’allais y souscrire ou non.

Les modalités : AK sans DPS, période réservée pour des souscriptions "prioritaires" du 17 au 19 mai 20h pour les actionnaires existants. Prix de souscription 15,80€ (le titre évolue aujourd’hui autour de 16€)

J’avoue être assez perplexe sur les modalités de l’AK : je m’attendais à une AK plutôt cet été et elle intervient juste après le versement du dividende. Le dividende n’a pas été proposé en action, ce qui aurait permis de faire une partie du job, et pas de DPS tout en réservant une plage pour des ordres de souscriptions pour les actionnaires existants.
De même, le prix de souscription me paraît très proche du cours, sans véritable incitation à souscrire compte tenu de l’effet baissier sur le cours d’une AK. Ou alors ils sont très confiants sur la souscription auprès d’institutionnels ?

Suis-je le seul à penser que Suez n’a pas vraiment envie que l’AK soit souscrite par les PP ?

Hors ligne

 

#10 17/05/2017 10h44 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   94 

Igorgonzola a écrit :

période réservée pour des souscriptions "prioritaires" du 17 au 19 mai 20h pour les actionnaires existants

Je suis loin d’être expert mais les délais semblent vraiment très courts.

Par quel biais avez-vous reçu cette information?

Bien à vous,
cat

En ligne

 

#11 17/05/2017 10h55 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   209 

Actu de site boursier.

Boursorama affiche depuis peu le symbole OST à côté de la position en portefeuille.

Boursorama a écrit :

SUEZ a décidé de procéder à une émission d’actions nouvelles à souscrire dans le cadre d’une augmentation de capital sans droit préférentiel de souscription et avec délai de priorité à titre irréductible pour ses actionnaires et, pour les Actions Nouvelles non souscrites dans le cadre du délai de priorité, par voie d’une offre au public en France et par voie de placement privé destiné aux investisseurs institutionnels, dont les modalités sont décrites ci-dessous :

Principales caractéristiques de l’Offre (action code ISIN FR0010613471) :

- Nombre d’Actions Nouvelles à émettre : 47.468.354 actions
- Prix d’émission : 15.80 EUR par action
- Période de souscription de l’offre au public : Du 17/05/2017 au 19/05/2017 inclus
- Délai de priorité irréductible pour les actionnaires : Du 17/05/2017 au 19/05/2017 inclus
- Souscription à titre réductible dans le cadre du délai de priorité : Non applicable
- Date de règlement/livraison : 24/05/2017
- Jouissance des Actions Nouvelles : Ces actions seront assimilées dès leur admission aux actions existantes

Les actionnaires de la Société inscrits en compte au 16/05/2017 bénéficient d’un délai de priorité non négociable et non cessible, au cours duquel ils pourront souscrire par priorité à titre irréductible à l’augmentation de capital à hauteur de leur quote-part dans le capital de la Société. Conformément au point 5.1.3.1 de la note d’opération, l’exercice de ce délai de priorité sera conditionné par l’immobilisation jusqu’à la clôture du délai de priorité, soit jusqu’au 19 mai 2017 (inclus), des actions de l’actionnaire concerné utilisées à cette fin.

En pratique, chaque actionnaire pourra passer un ordre de souscription prioritaire en euros portant sur un montant maximum correspondant à 749 999 993,20 euros multiplié par le nombre d’actions de la Société qu’il détient (et qu’il aura immobilisé) et divisé par 565 916 195 (nombre d’actions composant le capital de la Société).

A titre d’exemple, un actionnaire détenant 100 actions de la Société pourra passer un ordre de souscription prioritaire portant sur un montant maximum de : 749 999 993,20 euros x (100 / 565 916 195) = 132,52 euros.

Le nombre d’Actions Nouvelles attribuées sera égal au montant de l’ordre de souscription prioritaire de chaque actionnaire dans le cadre du délai de priorité divisé par le Prix de Souscription, ce nombre étant arrondi à l’entier inférieur. Par dérogation, tout actionnaire qui se verrait attribuer par application de cette règle le droit de souscrire moins d’une Action Nouvelle aura le droit de souscrire une Action Nouvelle.

Mais effectivement, tout ça sent un peu trop l’improvisation à mon goût. Soit c’est fait à la va vite, soit ils ont déjà l’assurance que les instits rempliront le bassinet.

Dernière modification par Igorgonzola (17/05/2017 10h59)

Hors ligne

 

#12 17/05/2017 11h32 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Réputation :   

Récemment sur BFM Business un intervenant disait cette acquisition de GE Waters très (trop) chère, avec probablement pour objectif principal de grossir pour refreiner les ardeurs d’Engie (qui souhaiterait reprendre le contrôle de Suez).
Ca me laisse perplexe.

Hors ligne

 

#13 17/05/2017 11h53 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   447 

Suite a vos infos j’ai appelé ma banque PRIVEE pour souscrire - histoire d’ajouter a ma position sans frais - meme si effectivement le prix est tres (trop) proche du cours…

Hors ligne

 

#14 17/05/2017 12h22 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   59 

J’ai été pendant 8 an actionnaire de SEV acheté pendant la crise de 2009 donc belle PV en absolue mais à peine mieux que si j’avais été actionnaire d’un tracker CAC. Voici ce que j’en ai retenu sur cette longue durée :
- rentabilité faible (ROCE pas meilleur que le WACC)
- développement à l’international n’a jamais été la réussite escomptée
- fort endettement ce qui est dangereux dans un contexte de remontée des taux (raison de ma vente)
- potentiel risque politique hexagonal
- pas de catalyseur, pas de stratégie de création de valeur.
- le dividende est sécurisé et le rendement ok ou tout au moins l’était dans un environnement de taux bas.

Tant qu’a être investi dans le secteur des infras je préfère du Vinci ou ADP.

Hors ligne

 

#15 17/05/2017 13h52 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Réputation :   

Ce genre de valeur à des contrats de long terme indexés sur l’inflation non ?
On pourrait penser que cela protège en partie contre une remontée des taux d’intérêts.

Hors ligne

 

#16 24/01/2018 09h17 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   165 

Boursier.com a écrit :

Le Conseil d’Administration de Suez a procédé à la revue des estimations des résultats 2017 et des perspectives 2018. Il a constaté que Suez devrait atteindre ses objectifs 2017 de croissance organique de chiffre d’affaires, de génération de free Cash-Flow et de levier financier.

En revanche, l’Ebit a été affecté au 4e trimestre à hauteur de 45 millions d’euros par des dépenses spécifiques. Elles sont essentiellement provoquées par la situation particulière en Espagne et des coûts associés à la décision de mettre un terme à 2 contrats de services, au Maroc et en Inde, suite à des difficultés opérationnelles. Il en résulte une décroissance organique de -2%.

Hors ces éléments, la croissance organique annuelle de l’Ebit aurait été en ligne avec la tendance de +1,4% affichée lors de la présentation des résultats à fin septembre 2017.

Vision 2017

En synthèse, Suez estime les données suivantes pour l’exercice 2017 :
- Chiffre d’affaires de l’ordre de 15,8 milliards d’euros, en croissance organique de c. +1,5%
- Ebitda de l’ordre de 2,64 MdsE, en décroissance organique de c. -2%
- Ebit de l’ordre de 1,28 MdE, en décroissance organique de c. -2%
- Résultat net part du groupe de l’ordre de 300 ME. Il inclut, comme précédemment indiqué, des coûts liés à l’acquisition de GE Water pour 45 ME ainsi qu’au plan de départs volontaires en France pour 72 ME. Les autres coûts de restructuration sont compensés par des plus-values
- Free Cash-Flow supérieur à 1 MdE ; Dette Financière Nette de c. 8,5 MdsE, extériorisant un levier financier de 3,2x
- Dividende de 0,65 euro par action au titre de l’exercice 2017.

"La fin d’année 2017 a été marquée par des éléments particuliers ayant pesé sur les résultats opérationnels du Groupe. J’ai, en conséquence, décidé d’engager un programme d’actions vigoureuses propre à conforter notre croissance profitable. Il comprend non seulement, un plan spécifique de réduction des coûts en Espagne, mais aussi l’accentuation de la transformation profonde du groupe avec l’accroissement des efforts de mutualisation et de digitalisation. En parallèle, nous renforçons nos équipes commerciales pour le suivi et la conquête des grandes affaires, avec une priorité accordée à l’international, et nous capitalisons sur la nouvelle dimension de notre organisation de Key Account Management dédiée aux grands clients industriels", indique Jean-Louis Chaussade, Directeur Général de Suez.

Perspectives 2018

Compte-tenu de la contribution additionnelle des nouvelles activités dans le secteur "eau industrielle", d’une bonne dynamique anticipée dans les divisions Recyclage & Valorisation Europe et International, et des mesures d’adaptation à un environnement atone dans la division Eau Europe, le Conseil d’Administration retient les perspectives suivantes pour l’année 2018 :

- Croissance totale du chiffre d’affaires à changes constants de c. 9%, reposant sur la contribution d’environ 2,8 Md$ américains de la division Water Technologies & Solutions et sur une croissance organique supérieure à 1% pour les 3 autres divisions
- Progression totale de l’EBIT de 10% s’appuyant sur la contribution de la division Water Technologies & Solutions à hauteur de c. 200 M$ et sur une croissance organique des 3 autres divisions à hauteur de 3%
- Free Cash-Flow de c. 1 MdE
- Ratio de Dette financière nette / Ebitda proche de 3x
- Poursuite d’une politique de dividende attractive : au moins 0,65euro par action au titre des résultats 2018.

"En 2018, nous bénéficierons de la première contribution en année pleine de Water Technologies & Solutions, et de la dynamique de sa croissance qui est conforme à nos attentes. Par ailleurs, la croissance organique de l’Ebit des 3 autres divisions devrait s’accélérer pour atteindre environ 3%, grâce au dynamisme des divisions International et Recyclage & Valorisation Europe. Enfin, dans un contexte de faible inflation et d’inertie en matière de décisions publiques d’investissement, la contribution de la division Eau Europe devrait être stable", estime Jean-Louis Chaussade qui conclut : "Je suis confiant dans la trajectoire de Suez, qui capitalisera pleinement sur son potentiel de croissance rentable".

-15%

Dernière modification par Iqce (24/01/2018 09h19)

En ligne

 

#17 24/01/2018 10h23 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Réputation :   30 

un profit warning est toujours reçu de la même manière. Mais il y a aussi des chiffres pas mal dedans, comme le dividende toujours là.

Je me demande si ce -16% n’est pas un peu exagéré (comme souvent, y aurait-il sur-réaction ?)

Pour retrouver le cours de ce jour, il faut remonter 4 ans et demi en arrière…

Dernière modification par philippe77 (24/01/2018 10h25)

Hors ligne

 

#18 24/01/2018 10h26 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   209 

Je suis bien d’accord, 45 millions de dépenses imprévues => 1,5 Mds de capi envolés.

Enfin, j’ai eu raison de ne pas souscrire à l’augmentation de capital au cours proposé qui était en effet suspect.
On va dire que c’est une sanction tardive de l’acquisition de GE Waters à un prix trop élevé.

Par contre, à 11,8, l’action n’est pas trop chère.

Hors ligne

 

#19 24/01/2018 10h51 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Réputation :   30 

Pourquoi comparer avec le chiffre de 45 Millions ?

Il me semblait plus logique de comparer la perte de capi avec ceci :

Communiqué SUEZ a écrit :

Il en résulte une décroissance organique de l?Ebit de 2%, qui serait de l?ordre de 1,28 milliard d?euros en 2017.

Non ? (je ne suis pas comptable, peux-être que comparer l’Ebit avec la perte de capitalisation est stupide ? Je ne saurais dire)

Hors ligne

 

#20 24/01/2018 11h48 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Réputation :   54 

philippe77 a écrit :

Pourquoi comparer avec le chiffre de 45 Millions ?

Les 45 millions correspondent à la perte en Ebit liée à cette affaire qui engendre avec la baisse du cours une perte de capi de 1,5 milliard d’euros.
La comparaison me semble donc pertinente.

Hors ligne

 

#21 24/01/2018 11h54 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   94 

Je pense que philippe77 voulait dire qu’il est plus pertinent de comparer l’évolution en pourcentage :
* d’un côté : 2% de baisse de l’EBIT alors qu’une toute petite hausse étaient attendue (un peu plus de 1%?).
* de l’autre chute de l’action (donc de la capitalisation) de 16%.

Ces pourcentages reflétant effectivement : 45 millions de perte pour l’EBIT par rapport à la prévision et 1.5 milliards de perte pour la capitalisation suite à l’annonce.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par cat (24/01/2018 11h57)

En ligne

 

#22 24/01/2018 15h56 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   220 

Bonjour !

J’ai profité de cette baisse opportune pour placer une bonne partie des liquidités de mon PEA.

Je joue à la fois sur un rendement (dividende) devenu correct, et sur une possible (petite) plus-value. Disons, au moins une stabilité du cours. Mes raisons : dividende affirmé à 0,65 € ; estimation de la croissance de l’EBIT pour 2018, revue "à la baisse", à +10 % (ce qui devrait au moins maintenir le dividende).

Dernière modification par M07 (24/01/2018 16h53)


M07

Hors ligne

 

#23 24/01/2018 16h54 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   59 

Ce qui est sanctionné n’est pas tant la performance financière qu’un fail complet dans le pilotage financier.

Dans une entreprise de cette taille les résultats sont dispos depuis au moins 10 jours et la typologie de l’activité devrait éviter toute surprise.
En plus les excuses invoquées laissent pantois : Genre la catalogne.

A part CGG je n’ai pas vu de fail aussi énorme sur la place de Paris
Il sera intéressant de voir si des têtes vont rouler …….

Hors ligne

 

#24 24/01/2018 17h09 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Réputation :   30 

cat a écrit :

Je pense que philippe77 voulait dire qu’il est plus pertinent de comparer l’évolution en pourcentage :
* d’un côté : 2% de baisse de l’EBIT alors qu’une toute petite hausse étaient attendue (un peu plus de 1%?).
* de l’autre chute de l’action (donc de la capitalisation) de 16%.

Ces pourcentages reflétant effectivement : 45 millions de perte pour l’EBIT par rapport à la prévision et 1.5 milliards de perte pour la capitalisation suite à l’annonce.

En fait non, j’avais mal compris le chiffre de 45 millions.

Le décalage de perte de capitalisation par rapport à la perte sur l’EBIT étant à mon sens disproportionné, je me suis décidé, tout comme M07, à entrer sur la valeur.

En fait, j’ai laissé traîner un ordre d’achat à 11,71€ tout l’après-midi, j’ai bien cru que je n’allais pas en avoir. Avec possibilité de renforcer plus tard si ça baisse encore.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#25 24/01/2018 17h17 → Suez Environnement : traitement des déchets et de l'eau (suez environnement)

Membre
Réputation :   13 

N’oubliez pas que Suez est très leveragée (dette nette > 3x EBITDA) donc une petite baisse de l’EBIT se traduit en une baisse beaucoup plus significative du résultat net.

Pour évaluer la soutenabilité du dividende, il faut s’intéresser aux free cash flows.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech