Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+1]    #1 04/01/2019 15h55 → Renewi : du dividende dans le secteur de la gestion des déchets (action, dividende, rendement, valeur verte, écologie)

Membre
Réputation :   43 

Renewi

Fournisseur de services de gestion des déchets aux Pays-Bas, en Belgique, au Canada et au Royaume-Uni, Renewi est le résultat d’une fusion entre les groupes Shanks et Van Gansewinkel en 2016. Cette association forme l’une des plus grandes entreprises d’élimination des déchets d’Europe et offre la gamme complète des opérations, y compris la collecte des déchets, le traitement des produits chimiques dangereux, les transfert et recyclage des déchets.

Le cours de l’action Renewi est en chute libre et a diminué de plus de 66% sur un an. Il y a plusieurs  raisons à cette baisse. Cependant, pour comprendre ce qui s’est passé, il est préférable d’expliquer d’abord les différents secteurs d’activité.

Le segment des déchets commerciaux est le plus important en termes de chiffre d’affaire (66% du total estimé pour 2019) et de bénéfices (100% du total estimé pour 2019). Il couvre la collecte, le tri, le traitement et le recyclage des déchets en Belgique et au Pays-Bas. La société dispose de deux sources de revenus :
1) elle facture à ses clients la collecte des déchets, soit 85% du chiffre d’affaires et
2) elle recycle les déchets qu’elle convertit en produits réutilisables qu’elle vend.
Cette partie de l’entreprise s’est bien comportée et devrait croître au rythme du PIB.

Le segment des déchets dangereux (13% du chiffre d’affaire, 17% des bénéfices) comprend le nettoyage industriel, en utilisant des camions-citernes spécialisés et des équipements permettant de traiter les déchets des sites de l’industrie lourde et pétrochimique. Renewi possède l’un des plus grands sites d’Europe pour le traitement des sols et des eaux contaminés, aux Pays-Bas nommé ATM. Ce site est leader en raison du coût avantageux qu’il procure en étant pleinement intégré. Cependant, en 2018, le régulateur néerlandais a trouvé un défaut dans le processus d’ATM et, par conséquent, Renewi a réduit le volume de sol traité. Renewi est catégorique : la société a respecté tous ses engagements. Ce segment est très rentable et la baisse du volume a un impact d’environ 10% sur le bénéfice global.

Le segment des "flux unitaires" (11% du chiffre d’affaire et 19% des bénéfices) est composé de quatre petites entreprises. Une de ces entreprises recycle les réfrigérateurs, les machines à laver et les appareils électroniques alors qu’une autre recycle les déchets alimentaires et les déchets organiques pour obtenir de l’électricité verte et du compost. Ces entreprises obtiennent des rentabilités élevées mais probablement sans croissance à venir.

Le dernier segment, dit "municipal" (12% du chiffre d’affaire et -1% des bénéfices), a été la source de la plupart des problèmes de Renewi au cours des deux dernières années. Cette division reçoit des autorités locales britanniques et canadiennes différents types de déchets, tels que les sacs noirs, les déchets alimentaires et les déchets organiques, transformés en produits recyclés. Les contrats avec les municipalités durent souvent 25 ans. Les actifs nécessaires au traitement et au tri sont financés par des groupements privés ou des partenariats public-privé.

Dans cette division, Renewi gagne ses revenus de deux manières :
1) le traitement des déchets ; le volume est garanti par la municipalité et il existe une forme d’indexation des prix. Cependant, ces contrats ne sont pas toujours liés au coût variable d’élimination, ce qui a récemment conduit à une pression sévère sur les marges. De plus, les frais d’accès aux incinérateurs ont récemment augmenté, ce qui est négatif car les déchets qui ne peuvent pas être traités doivent y être envoyés.
2) à la réalisation des actifs, Renewi ayant injecté 20% du capital investi du SPV (special purpose vehicle) sous forme de dette subordonnée, qui génère ensuite un rendement de 12% avant impôts.

A ces quatre segments (déchets commerciaux, déchets dangereux, "flux unitaires" et "municipal"), s’ajoute la partie inter-segment c’est-à-dire les coûts centraux : -2% du chiffre d’affaire et -35% des bénéfices.

Les problèmes de la division des déchets dangereux sont probablement non récurrents et, avec le temps, l’entreprise devrait générer des revenus et des marges en ligne avec ceux précédemment atteints. Les problèmes dans la division municipale sont plus structurels et la prudence impose d’ignorer d’éventuels bénéfices d’exploitation.

La raison de la fusion entre Shanks et de Van Gansewinkel est évidente car il existe de nombreuses synergies. Au moment de la fusion, Renewi a indiqué des synergies de 35 millions de GBP à réaliser jusqu’en 2020. Ces synergies comprennent : une optimisation de l’efficacité logistique, la rationalisation du site, l’amélioration des achats et des réductions de coûts au siège. Jusqu’à présent, des synergies de 20 millions de GBP ont été réalisées, ce qui est en avance sur le calendrier. La société n’a pas indiqué de synergies de chiffre d’affaire ; cependant, la direction admet que ces synergies existent sans être plus explicite.

Évaluation

Au 4 janvier 2019, Renewi a une capitalisation boursière de 259 millions GBP, un déficit dans son fonds de pension de retraite de 22 millions GBP et une dette nette de 460 millions GBP, ce qui équivaut à une valeur d’entreprise de 741 millions GBP.

Le bénéfice d’exploitation devrait s’élever à 85 millions de GBP cette année, ce qui équivaut à une marge bénéficiaire de 5,4%. En supposant que le reste des synergies de coûts sont réalisés et que les problèmes d’ATM sont résolus dans les années suivantes, le bénéfice devrait s’approcher des 100 millions de livres sterling (marge de 5,9%).

Les synergies de revenus sont ignorées. Supposons que 6 millions de GBP de coûts exceptionnels deviennent récurrents. De plus, supposons que les coûts financiers restent presque inchangés par rapport à 2018. C’est légèrement conservateur car Renewi a une obligation de 100 millions de GBP où ils paient 4,2% d’intérêt. En cas de refinancement, la société s’attend à ce que le rendement soit inférieur à 3%.

En additionnant ces chiffres, Renewi se négocie à 5 fois les bénéfices estimés pour 2019.

L’investissement dans Renewi comporte des risques, opérationnel et réglementaire. Cependant, il existe également des aspects de son activité avec des risques relativement faibles. Premièrement, la gestion des déchets est une activité indispensable. Deuxièmement, être de loin le leader du Benelux est attrayant. Pour les acteurs plus petits du secteur, il sera difficile de concurrencer Renewi. Donc, Renewi jouit d’un faible risque de pression agressive sur les prix. A cet avantage de la taille, s’ajoute des synergies pour 35 millions GBP, soit un taux très substantiel de 35% des bénéfices normalisés.

Au vu du ratio rendement / risque aujourd’hui, les choses qui ont mal tourné sont pleinement prises en compte dans le cours de bourse. Et obtenir un rendement en dividende supérieur à 9% dans un secteur essentiel est attrayant.

Liens :
https://www.renewi.com/en
https://www.bloomberg.com/quote/RWI:LN

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Candide (04/01/2019 22h16)

Mots-clés : action, dividende, rendement, valeur verte, écologie

Hors ligne

 

#2 04/01/2019 19h33 → Renewi : du dividende dans le secteur de la gestion des déchets (action, dividende, rendement, valeur verte, écologie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   134 

Merci.

Dans mon souvenir, ces boîtes pâtissent des éléments suivants:
- volumes indexés sur le PIB. Donc avec un ralentissement possible dû au brexit, les attentes de croissance peuvent être trop hautes
- aucun pricing power sauf sur les activités dangereuses
- coûts fixes gigantesques et en hausse permanente - employés souvent syndiqués ou à forte position de négotiation (éboueurs en grève)
- faibles retours sur capitaux investis. La marge est de 5%, le métier étant très gourmand en capital, on serait en droit d’attendre au moins 15%
- problèmes récurrents d’exécution

Bref c’est un cocktail explosif qui mérite des valorisations très faibles.
L’upside viendra du dividende et de la faible croissance des EPS car les multiples resteraient bas.

Hors ligne

 

#3 04/01/2019 21h49 → Renewi : du dividende dans le secteur de la gestion des déchets (action, dividende, rendement, valeur verte, écologie)

Membre
Réputation :   43 

Yep, je suis d’accord avec ces contre-arguments sauf le Brexit. En effet, le titre est coté à Londres mais l’activité se situe surtout dans le Benelux. En fait, le Brexit est plutôt un argument positif pour un investisseur en euro car la livre sterling est faible historiquement.

En outre, la marge de 5,9% concerne le ratio bénéfice sur chiffre d’affaire (operating margin). Le rendement sur capital (ROE) est supérieur à 10% et devrait atteindre 14% en rythme de croisière.

J’ajoute un autre point mineur. A 33 GBp, le titre cote au niveau du plus bas atteint en 2009. Ce genre de figure graphique sert parfois de support technique.

https://i.gyazo.com/79911c010f670aefa7f91b1429339f97.png

Dernière modification par Candide (04/01/2019 22h00)

Hors ligne

 

#4 05/01/2019 02h43 → Renewi : du dividende dans le secteur de la gestion des déchets (action, dividende, rendement, valeur verte, écologie)

Membre
Réputation :   68 

Rappel: si l’activité ne se situe pas en UK, alors la livre sterling n’a strictement aucune influence et est simplement la monnaie d’échange des titres (vous convertissez des euros pour acheter des titres qui eux, représente une activité de l’entreprise en euros, ou en dollar, ou autre mais pas livre sterling). Sa faiblesse historique n’est donc ni un bon, ni un mauvais point. A la limite ça vous fait juste perdre la commission de change par rapport à une cotation à Paris (si votre monnaie de base est l’euro).

Par ailleurs, avez-vous calculé vous-même post synergies le ratio sur bénéfice et le ROE? Sur morningstar, ces valeurs sont négatives sur 5 des 6 dernières années.

Les ratios de santé financières n’ont pas fière allure. Current ratio 0.63, quick ratio 0.58, financial leverage 4.71.

Bon, l’operating cash-flow et le free cash-flow sont positifs, et il semble qu’au prix actuel on paie 3 fois l’operating cash-flow de l’année dernière / 5 fois la moyenne des dernières années, ce qui serait bien si ce n’était pas le seul indicateur qui semble positif.

Je n’ai fait qu’y jeter un oeil quelques minutes bien sûr, votre analyse est sûrement plus pertinente. Du coup si vous avez une explication pour les indicateurs ci-dessus…

Hors ligne

 

#5 05/01/2019 09h59 → Renewi : du dividende dans le secteur de la gestion des déchets (action, dividende, rendement, valeur verte, écologie)

Membre
Réputation :   43 

Oui, nous sommes d’accord : le Brexit n’aura pas une forte influence sur l’activité économique donc sur le cours de bourse. A long terme, le taux de change ne sera pas défavorable car, implicitement, je considère que les monnaies européennes retournent vers leur moyenne historique. Mais, je n’ai pas vraiment d’avis sur la question. C’est soit neutre, soit légèrement positif (aux frais de change près).

Les ratios financiers historiques sont mauvais : mon premier message explique pourquoi et explique aussi pourquoi cela ne devrait pas durer. Le consensus des analystes arrive à la même conclusion :
https://www.marketscreener.com/RENEWI-P … inancials/

La dette est élevée et tous les ratios qui s’y réfèrent reflètent cette réalité.

Donc, tout ça est connu et intégré dans le cours de bourse actuel.

En fait, la question est plutôt : est-ce que les problèmes sont majoritairement conjoncturels ou structurels ? Kiwijuice donne de bonnes pistes de réflexion.

Hors ligne

 

#6 06/01/2019 01h37 → Renewi : du dividende dans le secteur de la gestion des déchets (action, dividende, rendement, valeur verte, écologie)

Membre
Réputation :   68 

Le taux de change n’aura pas d’influence et cela n’a pas de rapport avec un retour à la moyenne historique.
Votre société fait de l’activité en euros, et on l’espère des bénéfices en euros. A un instant T, elle convertit tout ça en GBP et vous distribue un dividende en GBP. Que vous convertissez immédiatement en euros. Le GBP peut bien être à 0,2 euros que ça ne changera pas votre valorisation de l’entreprise (si elle n’a pas, ou très peu, d’activité en UK), car ça ne change pas son chiffre d’affaire, ni son bénéfice, ni le montant de votre dividende, ni rien du tout en fait. en revanche vous perdez des commissions de change au passage.
En revanche ça peut changer la valorisation par le marché, car la valeur pourrait suivre le mouvement du reste des valeurs UK (tout simplement par sa présence dans des ETF / fonds par exemple?)

Pour le reste, j’ai mal posé ma question. Oui, vous avez exposé en quoi les ratios historiques sont mauvais.
Ce qui me semble peu robuste, c’est votre exposé des raisons qui en font une piste intéressante. "Le bénéfice devrait s’élever", "en supposant que le reste des synergies", "supposons que les coûts financiers".
"Il sera difficile de concurrencer renewi". Ah bon, pourquoi? Les clients ne me semblent pas avoir besoin de l’effet de réseau. C’est donc principalement une agglomération de business locaux? Si cela devient juteux, qu’est-ce qui empêchera vraiment un local de se procurer trois camions et de démarrer une concurrence? Si la pression sur les prix était faible, le fait que Renewi réussisse dans ces conditions à faire des pertes régulières me ferait un peu peur.

[/avocat du diable]

Dernière modification par parentier (06/01/2019 01h38)

Hors ligne

 

#7 07/01/2019 16h00 → Renewi : du dividende dans le secteur de la gestion des déchets (action, dividende, rendement, valeur verte, écologie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   134 

Candide a écrit :

Yep, je suis d’accord avec ces contre-arguments sauf le Brexit. En effet, le titre est coté à Londres mais l’activité se situe surtout dans le Benelux. En fait, le Brexit est plutôt un argument positif pour un investisseur en euro car la livre sterling est faible historiquement.

En outre, la marge de 5,9% concerne le ratio bénéfice sur chiffre d’affaire (operating margin). Le rendement sur capital (ROE) est supérieur à 10% et devrait atteindre 14% en rythme de croisière.

J’ajoute un autre point mineur. A 33 GBp, le titre cote au niveau du plus bas atteint en 2009. Ce genre de figure graphique sert parfois de support technique.

https://i.gyazo.com/79911c010f670aefa7f … 339f97.png

Vous avez résumé avec ce graph cette idée: ce genre de boîtes ne créent aucune valeur à LT et sont des valeurs avec un beta élevé.

Pour un coup en bourse, pourquoi pas, mais vous devrez savoir acheter et vendre au bon moment.

Hors ligne

 

[+1]    #8 07/01/2019 16h04 → Renewi : du dividende dans le secteur de la gestion des déchets (action, dividende, rendement, valeur verte, écologie)

Membre
Réputation :   43 

Pour info, le graphe ne tient pas compte du dividende.

Hors ligne

 

#9 07/01/2019 16h40 → Renewi : du dividende dans le secteur de la gestion des déchets (action, dividende, rendement, valeur verte, écologie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   134 

OK calculons le total return depuis 1996:
- cours de bourse: -40%
- dividend 102p

Donc sur le très LT, on a acheté pour 55p, reçu 102p et cela vaut 33p maintenant.
Soit de manière très grossière, un total return d’environ 4.1%/an sur 22 ans.

C’est moins bien que d’avoir mis son argent dans une obligation d’Etat au même moment.

Hors ligne

 

#10 07/01/2019 16h45 → Renewi : du dividende dans le secteur de la gestion des déchets (action, dividende, rendement, valeur verte, écologie)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   85 

Bonjour

Dans un secteur pas très excitant en effet le titre souffre bien depuis un an. Depuis 2013 VEOLIA semble mieux tirer son épingle du jeu

Petite comparaison avec SUEZ et VEOLIA. Les graphes sont comparables car non corrigés des dividendes

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9148_renewi.png

Même si le CA est vu en hausse l’EPS lieu est plutôt baissier en 2019 et ne prêche pas pour une hausse du cours

Renewi PLC : Earnings per share revisions and analyst forecasts for Renewi PLC | London Stock Exchange: SKS | MarketScreener

Hors ligne

 

#11 05/02/2019 17h22 → Renewi : du dividende dans le secteur de la gestion des déchets (action, dividende, rendement, valeur verte, écologie)

Membre
Réputation :   43 

Renewi (25GBp) a perdu -24% sur le mois. Ouch !

Quelques mises à jour récentes :
1.) ATM, un des plus grands sites de traitement de sols contaminés en Europe (voir le premier message de la file), est en cours d’inspection et tourne au ralenti depuis août 2017. En novembre 2018, le régulateur a prolongé la période d’enquête et a effectué une visite inopinée du site.
2.) Dans un de ses derniers communiqués, la société maintient fermement ses prévisions pour l’année fiscale en cours qui se termine fin mars. En outre, le régulateur a reconnu l’importance d’une solution provisoire pour ATM et l’intérêt considérable suscité par les actifs que Renewi souhaite céder.
3.) Le président et le directeur financier ont personnellement acheté des actions.

Bien que  ATM n’ait jamais généré beaucoup de bénéfices, le marché semble inquiet de l’impact du rythme actuel de ATM sur le remboursement de la dette. La société ayant déclaré que les économies de coûts et les autres secteurs se portent bien, il n’y a pas de raison de croire que Renewi ne respectera pas ses engagements obligataires. Néanmoins, Renewi pourrait être condamnée à une amende sur les profits antérieurs réalisés par ATM. Évaluer l’impact de cet événement est difficile mais la direction est catégorique : elle n’a rien fait de mal et ATM est conforme à toutes les normes. Au vu de la performance boursière, un risque important est associé à ce dossier.

Enfin, chaque risque a son prix : Renewi se négocie désormais à 4.3 fois les bénéfices estimés pour l’année prochaine et affiche un rendement en dividendes de 12.9% (source : https://www.marketscreener.com/RENEWI-PLC-4002320/).

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#12 01/04/2019 16h03 → Renewi : du dividende dans le secteur de la gestion des déchets (action, dividende, rendement, valeur verte, écologie)

Membre
Réputation :   43 

Renewi (23.50GBp) a perdu -6% sur le mois.

Je n’ai pas l’intention de commenter cette valeur chaque mois mais il y a encore eu du nouveau en mars 2019 :
- Mise à jour de la fin d’année fiscale
- Mouvements sur le titre

Les points importants sont :
- Les problèmes avec les autorités néerlandaises concernant ATM ne sont pas réglés. Mais le carnet de commande est bien rempli.
- Le dividende est coupé à 1.45p contre 3.05p précédemment. Ainsi, le rendement passe à 6.2%.
- Un initié, le conseiller juridique, a acheté des titres pendant qu’un fonds étasunien passait sous la barre des 10%.
- Le cours de bourse est passé momentanément sous 19p, le 29-mar-2019.

Mon commentaire :
- Si l’activité opérationnelle à terme semble assurée, cela ne va pas être simple tant que ATM tourne au ralenti. L’exemple assez semblable de Interserve ne fait pas rêver : les obligataires ont pris le pouvoir et exproprié les actionnaires.
- L’arguement du rendement en dividende disparaît. 6.2% pour un tel risque, ce n’est pas sexy.
- J’ai une toute petite ligne et espérais en prendre une grosse louche vers 20p. Mais désormais, je vais encore attendre.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#13 12/04/2019 10h22 → Renewi : du dividende dans le secteur de la gestion des déchets (action, dividende, rendement, valeur verte, écologie)

Membre
Réputation :   69 

Dans le recyclage, TerraCycle n’est pas côté en bourse ?

Je cherchai des infos sur cette boite et sur les sociétés qui s’occupent du recyclage de l’or et métaux précieux.

Hors ligne

 

#14 01/05/2019 09h15 → Renewi : du dividende dans le secteur de la gestion des déchets (action, dividende, rendement, valeur verte, écologie)

Membre
Réputation :   43 

Renewi (33.05GBp) a gagné +41% sur le mois.

Le cours de bourse est revenu au niveau de début 2019. L’évaluation est toujours très faible (P/E de 6, P/B de 0.6, P/S de 0.17) mais le rendement en dividende n’est plus que de 4.4%.

Après un premier achat test à 33p, j’avais prévu d’acheter une grosse position pour le long terme à 20p. En suivant l’action au plus près, j’ai été refroidi par le flux de nouvelles et je n’ai pas laissé traîner mon ordre d’achat à 20p. A posteriori, c’est dommage.

Parfois, je me demande si, en bourse, il n’est pas plus facile de gagner en étant un peu moins bien informé ;-)

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech