Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 08/08/2017 13h59 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je souhaiterais lancer une discussion autour du bore-out, un phénomène réel et je pense, beaucoup plus présent que ce qu’on le croit.

Qu’est ce que le bore-out ?
Tout simplement, le bore-out est l’exact inverse du burn-out. On est en situation de bore-out lorsqu’on s’ennuie (trop?) au travail. Ses conséquences sur la santé (autant physique que psychologique) peuvent être néfastes.

Le sujet reste fortement tabou dans notre société, où la valeur travail est omniprésente. "Être payé à s’ennuyer", quelle honte, qui oserait assumer ça ? mieux vaut donc ne rien dire voire même travailler au-delà de ses contraintes horaires pour paraître très occupé. Pourtant, je suis intimement convaincu qu’une importante proportion de salariés (on parle de ~30%) tue une partie de son temps de travail à s’occuper comme elle le peut. Et quand je vois certains collègues, qui arrivent à 7h du matin et partent à 19h30 pour être bien vus auprès de la direction (car perdre sa vie au boulot, c’est classe), je me dis qu’ils doivent vraiment avoir développé une capacité à glander hors du commun ou alors ils sont très très lents, car je sais quelle quantité de travail ils doivent fournir. Bref, je m’égare.

Je vais repartir de mon cas. Personnellement, dans mon boulot j’ai des périodes très creuses, vraiment très creuses : comme en ce moment. Je dois pointer mes 39 heures par semaine, mais j’ai très peu de boulot. Bossant sur Excel, à mon arrivée sur mon poste j’ai automatisé une grande partie des productions récurrentes, ce qui a réduit le temps nécessaire pour les faire, passant d’une semaine et demie à un jour et demi. Cool non ? peut-être, mais résultat je m’ennuie beaucoup. Et c’était exactement pareil pour mon job précédent, où nous étions 2 sur le poste, bien sûr le second bossait comme un dingue en apparence ! Mais moi, j’ai pas envie de jouer avec les apparences et si j’ai pas suffisamment de travail, je fais mes heures point barre. Pour vous dire, j’aurais certainement pu tenir mon job actuel + mon précédent sur 35 heures en dehors des périodes de "rush".

Parfois j’ai envie d’aller voir mon boss et négocier un passage à temps partiel tout en gardant le même salaire, je continuerais à assumer la même charge de boulot… mais vous imaginez la tête du DRH ? Ou encore partir sur du télétravail, mais bon, c’est pas dans la culture de ma boite pour le moment.

Certains seraient peut-être contents d’être payés en partie pour "ne rien faire", et je les comprends, notamment pour ceux qui ont un travail physiquement épuisant (je compatis). Toutefois, croyez-moi, ne rien faire c’est vraiment épuisant moralement et les journées deviennent vite très longues. Evidemment, au début on se trouve des occupations : journaux web, forums, lbc, articles LinkedIn, recherche d’investissements immo etc. mais on tourne vite en rond et le manque de stimulation intellectuelle se fait ressentir. J’aimerais tirer sérieusement profit de ces périodes de temps semi-libre, mais j’ai du mal à trouver comment…

Persuadé de ne pas être le seul dans ce cas là, et que ce temps à ne rien faire pourrait être malgré tout une opportunité, je me demande comment vous occupez (ou occuperiez à ma place) vos périodes creuses au boulot ?

Dernière modification par Dicci (08/08/2017 14h00)

Mots-clés : boreout, ennui, travail

Hors ligne

 

#2 08/08/2017 14h20 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Les MOOC sont vos amis en cas d’ennui au boulot. En plus, c’est utile pour votre développement personnel.

Vous pouvez aller voir sur (par example) : courseera.com.
Après, j’apprécie particulièrement Yale Open Course (Open Yale Courses), mais c’est un peu plus pour des généralités.

Cordialement,
InMyselfITrust

Hors ligne

 

#3 08/08/2017 14h22 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   104 

Bonjour,

Sujet interessant et plus ou moins abordé par le passé avec effectivement des dérapages sur incompréhension et assimilation du bore out à une volonté de tirer au flanc.
Il me semble que le rentier peut aspirer et résister au bore out car ce bore out peut être une transition vers l’activité (je le souligne) de rentier.
Un espace ou l’on s’habitue au vide sous le regard potentiel des autres avant de rebondir vers une vie qui nous appartiendra plus, au sens marxiste du terme (je fais un appel du pied à stokes qui à certainement à dire sur le sujet, humour).

Personnellement j’ai une activité en dents de scie ; avec du burn et du bore qui au final se compensent. J’essaye de boursicotter (mais ça ne va pas loin avec du AI du RNO ou du Total en PEA par exemple et en période de burn c’est dur à gérer), de regarder les annonces (mais je ne peux pas me déplacer, faut pas exagérer non plus).
Visiblement certains apprennent une langue étrangère en vue d’un exil prochain ; on peut reprendre des études ; potasser un sujet sur le net ; préparer ses congés etc
--> il manque toujours une dimension constructive, positive, moralement acceptable, qui fait que ce soit vraiment profitable dans mon cas.
La force de l’éducation, l’acquis social contre l’inné ?

Et surtout je me met dans le profil des rentiers du forum en suivant ce dernier avec assiduité et en postant.
Ce qui peut poser question d’ailleurs ! smile

Je vous conseille pour résister, la lecture de l’excellent bouquin de Bob Black (avec des pincettes, du second degrés etc) :
Bob black - Travailler moi ? Jamais !

Dernière modification par Iqce (08/08/2017 14h23)

Hors ligne

 

#4 08/08/2017 14h25 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Administrateur
Réputation :   1626 

J’ai très souvent été dans le cas que vous décrivez, mais pas dans ces proportions (dommage !).

Profitez-en pour faire des formations ou travailler en temps masqué pour d’autres clients.

Cette situation c’est le rêve en fait.

Oui j’ai vu des collègues dépérir, passant des heures à lire des news quelconques ou faire de la fausse veille technologique.

Mais dans mon cas si j’ai pu faire tant de choses à une période (cours du soir, multiples clients, site Web en parallèle) c’est en partie grâce à ce temps "libre", que je me créais en automatisant tout ce qui était possible ou en supprimant les pause-cafés et autre parlottes.

Il y a certains projets pour d’autres clients que j’ai fait en totalité en étant déjà en mission ailleurs !

J’ai toujours pensé que c’était un avantage incroyable par rapport à ceux qui sont en frontal à La Poste ou que sais-je, et qui ne peuvent "optimiser" leur temps "creux", s’ils en ont.

Votre compétence Excel est sûrement monétisable sur un site comme codeur.com par exemple…

Hors ligne

 

#5 08/08/2017 14h51 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   

Merci pour vos premiers retours.

@InMyselfITrust Effectivement, c’est une bonne idée. J’y ai déjà pensé à vrai dire, mais je n’ai pas franchi le pas. Je vais parcourir un peu les catalogues voir ce qui pourrait bien m’intéresser !

@Iqce J’ai en effet vu quelques discussions sur le sujet, et ça dérape rapidement sur la paresse. Or, bien au contraire, le bore-out étant en quelque sorte l’état de souffrance de ce manque d’activité, non souhaité donc. Mais je comprends qu’il y ait des envieux ou des critiques à ce propos, lorsqu’on est en burn-out on rêve d’un bon gros bore-out ! Et ce n’est économiquement pas rationnel de payer des salariés 35 heures pour 20h de boulot effectives, rassurons tout le monde : je ne suis pas fonctionnaire. Je suis d’accord avec vous concernant la transition vers l’activité de rentier, toutefois à 25 ans et 6k€ de capital, j’avoue ne pas en être arrivé au stade de me projeter dans ma potentielle future vie de rentier ! :-D Je vais lire votre lien sur Bob Black, mais pas le bouquin, pas au boulot en tout cas… open space oblige !

@InvestisseurHeureux Je fais volontairement l’impasse sur les périodes où j’ai beaucoup de boulot pour accentuer l’idée mais j’ai bel et bien des périodes très creuses. J’avais lu sur un autre fil de discussion que vous aviez su profiter de ce temps pour développer des activités annexes, et c’est effectivement la meilleure des choses à faire selon moi. Malheureusement ma profession (et mes compétences?) ne se prête que très peu à cette possibilité de travailler pour d’autres clients. Si je ne dis pas de bêtise, vous êtes développeur informatique ? un excellent métier pour ça. On pourrait me définir comme tel, mais pour Excel uniquement (et à mon modeste niveau)… c’est plus compliqué. Pourtant, vu le taux d’utilisation d’Excel dans les entreprises, et le manque de formation/compétence à ce sujet, il y a de sacrées économies de temps (et/ou de charges de personnel) à faire, ou de sacrés bore-out à créer. Mais malheureusement peu d’entreprises en sont conscientes et peu font cette démarche d’automatisation.

Comme vous le soulignez, je reste moi aussi convaincu que c’est malgré tout un immense avantage au regard des salariés qui travaillent en agence (banque), encore faut-il savoir en profiter.

Je vais me pencher sur les formations en ligne et jeter un coup d’œil à codeur.com, que je ne connaissais pas. Si j’y fais fortune, ça sera grâce à vous !

Hors ligne

 

#6 08/08/2017 15h04 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   228 

Dicci a écrit :

Persuadé de ne pas être le seul dans ce cas là, et que ce temps à ne rien faire pourrait être malgré tout une opportunité, je me demande comment vous occupez (ou occuperiez à ma place) vos périodes creuses au boulot ?

C’est hélas une situation commune dans certains secteurs. Comme le dit IH, les travailleurs en bureau ont un peu plus de chance de ce coté là, contrairement à ceux qui sont en première ligne et doivent… attendre.

De mon coté, voilà les occupations que j’ai eu, consécutivement:
- apprentissages et lectures diverses (dans un cadre compatible, de près ou de loin, avec mon emploi)
- réfléchir à un projet (informatique, ou création d’un business dans mon cas), et le mettre en oeuvre (au moins en partie)
- passer à mi-temps.

Sans le moindre conteste, la troisième occupation est la plus satisfaisante.
Pour les deux autres, elles dépendront de votre niveau d’investissement: si elle ne sont là qu’en passe-temps, leur efficacité récréative n’est pas fantastique, tandis que s’ils vous tiennent vraiment à coeur, vous avez de quoi tenir les longues journées sans travail.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#7 08/08/2017 15h10 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   42 

Vous pouvez lire des livres (en pdf).

Hors ligne

 

#8 08/08/2017 17h48 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Administrateur
Réputation :   1626 

Dicci a écrit :

On pourrait me définir comme tel, mais pour Excel uniquement (et à mon modeste niveau)… c’est plus compliqué.



Je vais me pencher sur les formations en ligne et jeter un coup d’œil à codeur.com, que je ne connaissais pas. Si j’y fais fortune, ça sera grâce à vous !

Notez que vous avez tout le temps pour vous auto-former… ;-)

Et le gros avantage, c’est que puisque vos collègues savent que vous faîtes de l’Excel, ils ne seront pas surpris en passant derrière votre écran.

Sinon, oui je vous confirme que j’ai vu des assistantes passer des journées entières chaque mois à faire des compilations de reporting Excel, quand une macro (qui demandait quand même quelques heures à coder) pouvait faire le boulot en deux minutes.

Hors ligne

 

#9 08/08/2017 18h10 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   86 

Pour ce que vous pouvez faire, tout dépend de la prise de risque que vous souhaitez prendre et du niveau de surveillance.

Aujourd’hui avec un mobile 4G en tethering, vous pouvez avoir votre propre connexion internet sans passer par le proxy de l’entreprise ou probablement toutes vos visites de sites sont enregistrées ; çà ouvre des perspectives. Il y a pas mal de solutions logicielles type "save my job" qui permettent en une touche de revenir sur un bureau "normal" (excel et compagnie)

sinon voilà une petite vidéo sur les "bullshit jobs" plutôt rigolote - BULLSHIT JOBS - LA BARBE - YouTube ; la série "la barbe" est d’ailleurs excellente sur beaucoup de thèmes.

Hors ligne

 

#10 08/08/2017 18h27 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   243 

Dicci a écrit :

Parfois j’ai envie d’aller voir mon boss et négocier un passage à temps partiel tout en gardant le même salaire, je continuerais à assumer la même charge de boulot

Ne le faites surtout pas, vous creuserez votre propre tombe, aux états-unis on aurait automatisé le job et vous auriez été promu tout en virant votre collègue mais en France c’est vous qui allez prendre la porte : vous privez votre chef de ressources et vous menacez ainsi son propre job.

Hors ligne

 

#11 08/08/2017 19h06 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   30 

Dicci, laissez moi deviner, vous êtes "analyste FP&A" avec une semaine de closing/ reporting par mois et le reste sur des "projets ou analyses ad hoc" quand vous n’êtes pas en période de budget/forecast ?

Si ce n’est pas le cas ça a été le miens pendant environ 4 ans et en effet, le temps peut paraître très long une fois que l’on maîtrise un peu Excel…
Sur mes 39h contractuelles (Pays-Bas) j’ai du bosser en moyenne 10pct de ce temps, sans exagération aucune.
Quels gains de productivité pourraient faire les entreprises en formant correctement leurs employés à cet outil !

J’ai de mon côté occupé mon temps de la façon suivante :

- auto formations sur Excel

- sport à midi

- de longues heures sur tout ce qui touche à l’investissement et aux finances personnelles (forums et Blogs FR et US) et élaboration d’un budget perso pour notre famille

- recherches d’investissement (immobiliers ou actions)

- glandouille sur Internet.

- livres en format Pdf (sur l’investissement en général…).

Le plus gros problème ici est d’avoir un écran plutôt hors de visions des collègues, car même si beaucoup de ces activités hors jobs sont sur Excel, il y a quand même du temps passe sur des sites, et les "ALT TAB" éclairs se repèrent assez vite.

J’estime que ces années me seront en fait bien plus profitables à terme que si j’avais réellement bossé pour mon job, en raison des connaissances liées à l’investissement en général que j’ai pu acquérir, mais aussi à ceux que j’ai pu réaliser en les étudiant sur mon temps de travail (immo et actions).

Malgré tout cela je revenais parfois sans énergie à la maison, lassé par tant d’inactivité intellectuelle. L’avantage est que je ne passais pas une minute de plus au boulot et avais du temps à passer au sport et avec mes enfants !

Je pense cependant que pour des gens motivés par leur carrière pro a long terme, ce temps libre peut facilement être mis au profit de la création d’un networking interne et permettrait de passer assez rapidement a l’étape hiérarchique supérieure (de façon transversale si c’est bouché directement au dessus).

Dernière modification par RatRacer (08/08/2017 19h52)

Hors ligne

 

#12 08/08/2017 19h55 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   118 

-Socialiser

-Essayer d’automatiser des trucs en plus ou d’améliorer des systèmes, non pas sur plus d’automatisation dans votre cas, mais sur obtenir de meilleurs résultats, tester des trucs techniques. J’ai ainsi fait une macro faisant danser les fenetres windows en rythme, sympa comme économiseur d’écran. Mais on peut aussi découvrir des choses qui seront utiles pour le poste ou pour l’entreprise (suivant sa motivation).

-Google maps. choisir une region (nord est des USA, Grece par exemple, siberie).  passez en mode 3D, regarder les villes, les quartiers, la ou il y a des parcs, les batiments élevés. On peut rechercher plus sur wikipedia pour en connaitre plus ou sur street view. Se faire toutes les grandes villes d’une région.

Hors ligne

 

#13 08/08/2017 21h17 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   17 

Ce sujet pose un problème de fond : pourquoi ne pas considérer le travail à la tâche ou à la quantité plutôt qu’en temps de travail ? Je pense qu’en raisonnant différemment, certaines entreprises pourraient gagner en productivité.

Ce qui est marrant, c’est la capacité de certains à se faire passer comme toujours débordés alors qu’ils sont dans un bore out. J’ai croisé de très beau comédiens. Je suppose que ce temps libre peut être utilisé utilement au suivi des cours boursiers !


Less is more

Hors ligne

 

#14 08/08/2017 21h36 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   103 

ahah, cela me rappelle un boulot que l’on m’a demandé de reprendre.

A l’origine, 3 jeunes femmes imprimaient des tonnes de listes d’excell sur lesquelles elles faisaient un tri de A-Z, et puis avec une latte elles parcouraient nom par nom pour voir si certains apparaissaient en double. 1 heure à 3.

Moi, j’ai fait une mise en surbrillance pour les valeurs en double, ça me prend 5 minutes tout seul ahah.

Cela m’a dégagé un peu de temps libre :-)

Hors ligne

 

#15 08/08/2017 21h50 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   32 

BulleBier a écrit :

-Google maps…

Pour ceux qui aiment la géographie et notamment la lecture de paysages, il y a geoguessr. Tout simple mais bigrement addictif!

Hors ligne

 

#16 09/08/2017 09h02 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   

InvestisseurHeureux a écrit :

Notez que vous avez tout le temps pour vous auto-former… ;-)

Et le gros avantage, c’est que puisque vos collègues savent que vous faîtes de l’Excel, ils ne seront pas surpris en passant derrière votre écran.

En fait, c’est un peu ce que j’ai fait et sur Excel j’estime ne plus avoir énormément de bases à apprendre. J’adore cet outil et sur mes deux années à travailler dessus j’ai énormément appris en autodidacte. Je suis loin de connaître parfaitement l’outil (qui pourrait se venter d’une pareille chose?) mais lorsqu’un nouveau problème se pose je l’appréhende tellement facilement grâce à Google… Par contre pour codeur.com, le fait de devoir avoir un statut juridique est un peu bloquant.

Tikou a écrit :

Pour ce que vous pouvez faire, tout dépend de la prise de risque que vous souhaitez prendre et du niveau de surveillance.

Aujourd’hui avec un mobile 4G en tethering, vous pouvez avoir votre propre connexion internet sans passer par le proxy de l’entreprise ou probablement toutes vos visites de sites sont enregistrées ; çà ouvre des perspectives. Il y a pas mal de solutions logicielles type "save my job" qui permettent en une touche de revenir sur un bureau "normal" (excel et compagnie)

C’est effectivement un peu mon problème : je travaille dans un milieu très surveillé, et je pense que nos historiques sont scrutés à la loupe. Pas de wifi et tout est verrouillé… Heureusement pour moi, mon écran n’est pas visible par mes collègues, c’est déjà ça. Mais honnêtement, vu que je fais ce qui est attendu de moi, je ne vois pas pourquoi on me reprocherait de m’instruire sur le net à côté, et je m’en défendrais si nécessaire. Après tout, dans le fond je suis rémunéré en contre-partie d’un travail. Que je le fasse en 1 heure ou 3 jours, ça importe peu. Ensuite, d’après le code du travail, fournir du travail à ses salariés est une obligation essentielle de l’employeur. En aucun cas je ne m’estime fautif de quoi que ce soit lorsque j’en manque.

ZeBonder a écrit :

Ne le faites surtout pas, vous creuserez votre propre tombe, aux états-unis on aurait automatisé le job et vous auriez été promu tout en virant votre collègue mais en France c’est vous qui allez prendre la porte : vous privez votre chef de ressources et vous menacez ainsi son propre job.

Je sais bien, surtout que les temps partiels (hors maternité/handicap) sont très mal vus dans ma boite, y’en a quasiment pas. Mais comme l’a dit Max52, être payé au temps de travail sur ce genre de poste n’est vraiment pas pertinent. Certes, ça leur donne la possibilité de m’attribuer de nouvelles tâches, de me faire bosser sur des projets ponctuels etc, ce qui serait plus difficile à faire si on me payait pour effectuer x tâches récurrentes. Il faudrait alors me rémunérer plus pour me faire travailler sur d’autres travaux.

Max52 a écrit :

Ce qui est marrant, c’est la capacité de certains à se faire passer comme toujours débordés alors qu’ils sont dans un bore out. J’ai croisé de très beau comédiens.

C’est tellement vrai. Dire que certains de mes collègues arrivent à facturer des heures supplémentaires !! ce monde est fou.

RatRacer a écrit :

Dicci, laissez moi deviner, vous êtes "analyste FP&A" avec une semaine de closing/ reporting par mois et le reste sur des "projets ou analyses ad hoc" quand vous n’êtes pas en période de budget/forecast ?

Raté, mais de toute évidence nos jobs sont très proches : je fais exactement la même chose, mais pas sur le même type de données. Je me retrouve dans vos propos. Je fais mon sport le matin avant le boulot, je me suis auto-formé sur Excel, je glandouille sur le net et me renseigne sur l’investissement (immo uniquement pour le moment). Malgré tout, ça reste très long, vivement mes congés ! Septembre grosse phase de budget prévisionnel, donc j’aurais du boulot, surtout que c’est mon premier.

@Koldoun C’est typiquement le genre de tâches qui peuvent prendre des heures et qui sont pourtant faisables en 5mn avec une meilleure connaissance d’Excel, sans même toucher au VBA. Comme la colorisation d’une ligne sur deux, à la main sur des centaines de ligne ça prend du temps… la prochaine fois je facture des heures supp !

En tout cas je vois que beaucoup d’entre vous connaissent ou ont connu la même situation, c’est rassurant mais pas surprenant. Je pense qu’il y a là les conséquences d’un code du travail un peu trop rigide, associé à des cultures d’entreprises encore trop hiérarchiques et où la méfiance et le contrôle prennent encore trop de place. Considérant qu’il est impossible de tout automatiser (former tout le monde sur Excel) et licencier la moitié du personnel de bureau à court-terme, le télé-travail par exemple, pourrait résoudre tous ces problèmes.

Surtout que je ne doute pas des conséquences du bore-out sur la santé, la motivation et la performance des salariés qui en sont victimes. Double peine pour l’entreprise : elle rémunère des gens qui ne travaillent pas à 100%, et en plus quand ils travaillent il y a des chances qu’ils soient moins performants.

Dernière modification par Dicci (09/08/2017 09h23)

Hors ligne

 

#17 09/08/2017 09h25 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   50 

Le bore-out étant insidieux, il faut aussi tenir compte du fait que votre patron croit que vous êtes à fond et du coup, il pense qu’il va devoir embaucher des gens pour vous aider pour ne pas que viriez en burn out… Comme la personne en bore-out ne peut pas refuser sous peine d’admettre cet état, il laisse faire. Du coup, il est encore plus déprimé et pire la personne nouvellement embauchée n’aura que peu de chose à faire aussi…

Hors ligne

 

#18 09/08/2017 09h40 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je suis dans une situation similaire à la vôtre (excès de productivité par rapport aux autres).

Je me suis vite aperçu que je produisais beaucoup plus que mes collègues pour une rémunération identique (je suis développeur).

Ce qui m’a permis d’optimiser ce temps, c’est de bosser en télétravail et donc n’avoir personne pour surveiller ce que je fais de ce temps libre.

Dans un premier temps, j’ai essayé de demander plus d’argent mais j’ai vite compris que ça ne marcherait pas.

Donc au lieu d’être le mec de toutes les situations qui résout les problèmes, j’ai pris d’autres clients et je me suis mis directement au niveau moyen. Il m’est arrivé de bosser 2h par jour payées 8!

Dans un premier temps j’ai continué à me former dans mon domaine pour être à la pointe, et ensuite m’intéresser à d’autres domaines tel que l’investissement, réfléchir à des startups à monter etc..

Au bout d’un certain temps, j’ai vraiment voulu monétiser ce temps libre donc j’ai pris d’autres clients et aujourd’hui je facture 16h par jour pour 8-10h de taff effectif. Sachant que j’ai essayé d’augmenter mon taux horaire mais ça n’est pas passé! Tout le monde est content, ça fait deux ans que j’utilise "la méthode".

J’espère pouvoir la continuer assez de temps pour me constituer un gros capital.

Hors ligne

 

#19 09/08/2017 09h51 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   31 

J’avoue passer également par des phases de bore-out après des périodes très actives.
C’est assez fatiguant de passer de l’un (journées qui passent à une vitesse folle, on apprécie encore plus sa soirée/weekend) à l’autre (3/4h occupées par jour) sans transition et cela mine un peu le moral.

Le faire 2/3 ans OK, le faire pendant 8/10 ans plus compliqué. Surtout que je ne supporte pas de faire semblant de travailler, impossible pour moi.

Je dis toujours que c’est quand on a trop de temps libre qu’on se remet le plus en question. Certains en ont peur, d’autres en profitent. Moi j’ai décidé de changer de job dans 2/3 ans maxi, je vais diviser mon salaire par 3 ou 4 mais on a qu’une vie, adieux la rate race smile

Dernière modification par maxlille (09/08/2017 09h52)

Hors ligne

 

#20 09/08/2017 10h12 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   10 

Dicci a écrit :

Je travaille dans un milieu très surveillé, et je pense que nos historiques sont scrutés à la loupe. Pas de wifi et tout est verrouillé…

Je n’ai pas de conseils à vous donner mais soyez prudent. Dans mon entreprise, ils surveillent les volumes de données échangés ainsi que les durées des connexions. Les courriers électroniques (le champ destinataire notamment) sont également très surveillés.

Dicci a écrit :

Heureusement pour moi, mon écran n’est pas visible par mes collègues, c’est déjà ça.

Oui, gros point positif ! Vos meilleurs collègues sont parfois vos gardiens / surveillants. Je l’ai appris à mes dépends…

Existe-t-il des opportunités de changement de poste en interne ? Avez-vous pensé ou envisagé de chercher un nouveau travail dans une autre entreprise ?

Dernière modification par delta (09/08/2017 10h20)

Hors ligne

 

#21 09/08/2017 10h16 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   

@Kabal Vous touchez le cœur du problème je pense. Le salarié en bore-out n’exprimera jamais son problème à sa hiérarchie par peur qu’elle pense "il bosse pas, donc il sert à rien, autant le licencier" plutôt que "il bosse vite, il faut lui donner plus de boulot, plus de responsabilités…". A l’inverse, comme vous le dites, la DRH ne peut pas deviner qui se trouve en situation de bore-out et peut effectivement être amené à recruter pour éviter du burn-out, quitte à générer un sacré bore-out sur un salarié de plus. Pourtant, les intérêts de l’entreprise et du salarié vont dans le même sens : la productivité. Situation pour le moins délirante.

On pourrait rapprocher ce problème au dilemme du prisonnier en théorie des jeux, l’employeur et le salarié auraient tout intérêt à être transparents et à se mettre d’accord (assumer le bore-out / lui fournir plus de travail) mais si une seule des parties fait le pas, elle se met en danger (licenciement / créer un burn-out). Par aversion au risque, chacun agit dans son coin, et on se retrouve potentiellement avec un bon bore-out d’un côté et beaucoup de frais de personnel supplémentaires suite à une nouvelle embauche de l’autre.

delta a écrit :

Avez-vous pensé ou envisagé de chercher un nouveau travail dans une autre entreprise ?

Pas pour le moment, je suis une nouvelle recrue (< 1 an) et j’ai encore des choses à apprendre sur mon poste, d’autant que ma productivité semble être reconnue par ma hiérarchie et qu’ils me le font comprendre (évolution de 3K en salaire annuel sur 9 mois de présence). Mon salaire reste pour autant pas folichon mais ils me font comprendre que j’ai des perspectives d’évolution à court-terme (1 ou 2 ans)… Mais à moyen-terme, ne souhaitant pas faire ma vie dans la région où je travaille actuellement, je partirai, quand j’en aurai l’opportunité.

Dernière modification par Dicci (09/08/2017 10h26)

Hors ligne

 

#22 09/08/2017 10h33 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   

Petit retour d’expérience perso …

J’ai passé les 3-4 dernières années sur une mission qui me laissait énormément de temps libre. Pour tout dire, une semaine "normale" je bossais 1h à 2h par jour, en période creuse je passais des semaines entières à ne rien faire et même en période de "forte activité" j’étais loin d’être débordé.

Au départ, j’ai eu beaucoup de mal à le vivre : bossant auparavant dans une start-up, ce vide intersidéral m’a beaucoup gêné et je m’ennuyais beaucoup. J’allais régulièrement voir mon responsable pour lui demander du travail mais il ne me donnait souvent que des taches "one-shot" assez rébarbatives qui ne m’occupaient finalement que quelques heures. Alors petit à petit, j’ai allégé mes horaires et j’ai commencé à m’occuper d’activités ou de projets personnels : MOOC, blog perso et longue liste de site/forum/chaine Youtube à consulter régulièrement. Je passais également beaucoup de temps à planifier mes sorties ou mes prochaines vacances.
Et au final, mes journées étaient plutôt remplies (à tel point qu’il m’arrivait parfois d’oublier de faire le job pour lequel j’étais payé hmm) et je trouvais que j’avais un job vraiment sympa ! big_smile

Le hic, c’est que depuis 3 mois j’ai une nouvelle mission beaucoup plus exigeante mais que je n’arrive pas à me remettre dans un rythme de travail "normal". J’ai complètement perdu l’habitude de travailler : j’ai beaucoup de mal à rester concentré, je suis devenu accro à internet (dur de passer une journée sans checker ma liste de site/forum/chaines) et le comble c’est que devoir faire des horaires normaux me contrarie fortement (moins de temps libre, moins de possibilité de manger au resto avec les copains le midi, plus possible de faire des démarches administratives sur le temps de travail, …) sad

Dernière modification par Bandini (09/08/2017 11h53)

Hors ligne

 

#23 09/08/2017 10h35 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   228 

Dicci a écrit :

"il bosse pas, donc il sert à rien, autant le licencier"

D’un autre coté, le bore-out est quand même plus fréquent en très grosse entreprise, à des postes de bureau.
Il me semble que ce genre d’entreprise ne licencie pas aussi facilement que ça.

Normalement, votre chef sait si vous êtes juste un glandeur, ou si vous faites le boulot qu’il vous donne. Ce n’est donc pas lui qui va chercher à vous faire virer.
Sans signalement de votre chef direct, il y a quand même peu de chance que votre N+2/N+3/DRH ait brutalement l’idée de vous licencier.

Si l’inactivité vous pèse, n’en cachez rien à votre chef, sans en faire étalage non plus, et sans vous vanter d’être "plus rapide que votre collègue". Dites clairement "là, j’ai fini mes taches", et s’il a quelque chose à vous donner, il le fera et sinon, il ne vous fera pas de reproche.

(je suppose ici que vous n’êtes pas en mauvais termes avec votre N+1)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#24 09/08/2017 10h40 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   90 

Dicci a écrit :

je me demande comment vous occupez vos périodes creuses au boulot ?

Surfer sur des sites "coquins" pour ne pas dire plus !
je crois que c’est l’un des tabous les mieux préservés de la vie au bureau pour les stratifs


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#25 09/08/2017 10h43 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Administrateur
Réputation :   1626 

Dicci a écrit :

Le salarié en bore-out n’exprimera jamais son problème à sa hiérarchie par peur qu’elle pense "il bosse pas, donc il sert à rien, autant le licencier" plutôt que "il bosse vite, il faut lui donner plus de boulot, plus de responsabilités…".

Il y a du vrai mais aussi un certain nombre de fois où simplement, ce n’est pas l’intérêt du chef d’ajuster l’équipe, même s’il est parfaitement au courant. Diriger 5 personnes est plus intéressant sur le CV que d’en diriger 3, comme l’a parfaitement souligné ZeBonder.

Dicci a écrit :

En fait, c’est un peu ce que j’ai fait et sur Excel j’estime ne plus avoir énormément de bases à apprendre. J’adore cet outil et sur mes deux années à travailler dessus j’ai énormément appris en autodidacte. Je suis loin de connaître parfaitement l’outil (qui pourrait se venter d’une pareille chose?) mais lorsqu’un nouveau problème se pose je l’appréhende tellement facilement grâce à Google… Par contre pour codeur.com, le fait de devoir avoir un statut juridique est un peu bloquant.

Monter une autoentreprise prend 5 minutes.

Apprendre pour apprendre fini par être ennuyeux, mais quand vous êtes confronté à des nouvelles problématiques, c’est bcp plus intéressant.

Vous pouvez aussi parfaire votre niveau en anglais, en faisant des exercices de vocabulaire et grammaire derrière votre écran.

Si je résume tout ce qui a été dit :

A FAIRE

1) Faire du sport le midi
2) Améliorer votre niveau en langue (vive Anki) + méthode de langue orale le midi quand vous ne faîtes pas de sport
3) Travailler pour d’autres clients (vive codeur.com)
4) Faire des MOOCs
5) Faire des cours du soir au CNAM et faire vos devoirs sur votre temps de travail (vous avez la gratification d’avoir un vrai diplôme au bout)
6) Lire des livres en pdfs
+
7) Etre force de proposition pour son job, se montrer occupé mais disponible et réactif

En gros, vous êtes payés pour apprendre et travailler pour d’autres clients.

Avouez que c’est juste le rêve !

A NE PAS FAIRE

1) Perdre son temps sur internet et passer la journée derrière son écran
2) Se lamenter sur son sort avec ses collègues
3) Se plaindre bêtement qu’on a pas assez de travail auprès de son chef, sans être force de proposition (très probablement, cela ne fera pas plaisir à votre chef, mais va juste l’ennuyer)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech