Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 09/08/2017 10h48 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   171 

Dans les grosses boites ( plus de 50 salariés) les CHSCT peuvent intervenir également Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ? Wikipédia
Pour l’avoir vécu par le passé en tant que membre, il y avait eu une enquête anonyme au préalable, une analyse des résultats avec médecin et assistante sociale.
Par la suite, et très concrètement, les salariés se sont pris des vagues de travail comme je l’indique plus haut : burn et bore successifs.
8 ans que ça dure, un peu usant (cf posts supra : partez si vous pouvez !).
Le plus difficile étant la perte totale de sens au travers de ces taches pour lesquelles en générale nous ne sommes pas formés, pas informés sur les délais, la finalité etc Aujourd’hui encore je reste stupéfait de l’énergie, l’ardeur, la motivation que mettent dans ces taches les collègues, surtout les plus anciens. Encore un formatage.

Avec le recul, finalement j’eu préféré que l’on ne s’occupe de rien ; j’aurais été remercié ou déplacé, cela aurait permis peut être une remise en question.

Dernière modification par Iqce (09/08/2017 10h50)

Hors ligne

 

#27 09/08/2017 11h41 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   

Travailler pour d’autres clients est sans conteste une excellente idée, qui peut nous faire avancer à grands pas vers l’indépendance financière et optimiser son temps dédié au travail.
Mais attention il faut se mettre en règle avec son contrat de travail ou les accords de branches ou autre (À quelles conditions un salarié peut-il cumuler plusieurs emplois ? ) avec notamment l’obligation de loyauté pour le salarié.

Dans le passé, pensant me reconvertir j’ai du faire un stage rémunéré dans une administration, j’avais demandé une autorisation à mon employeur avec un congé sans solde pendant cette période, chose que je trouve tout à fait normal.

@Bandini
Je me retrouve complètement dans ce que vous décrivez. Je suis pleinement dans cette situation en ce moment, et c’est très dur, désagréable. Personnellement j’ai beaucoup de mal à le vivre tout en ne comprenant pas pourquoi je n’arrive plus à m’y remettre. J’essaie de me fixer des petits objectifs pour relancer la machine.

Dernière modification par yilduz83 (09/08/2017 14h31)

Hors ligne

 

#28 09/08/2017 11h55 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   26 

Dicci a écrit :

Pas pour le moment, je suis une nouvelle recrue (< 1 an) et j’ai encore des choses à apprendre sur mon poste, d’autant que ma productivité semble être reconnue par ma hiérarchie et qu’ils me le font comprendre (évolution de 3K en salaire annuel sur 9 mois de présence). Mon salaire reste pour autant pas folichon mais ils me font comprendre que j’ai des perspectives d’évolution à court-terme (1 ou 2 ans)… Mais à moyen-terme, ne souhaitant pas faire ma vie dans la région où je travaille actuellement, je partirai, quand j’en aurai l’opportunité.

Dans ce cas, et AMHA, continuez à faire votre travail, soyez patient et saisissez les possibilités d’évolutions qui se présenteront pour gagner en expérience et en compétence. Vous pouvez aussi réaliser en parallèle les activités que vous aurez choisies parmi celles qui vous ont été suggérées dans les messages précédents. Le jour où vous avez envie d’aller voir ailleurs, partez. Il me semble qu’il ne faut pas trop s’attacher à l’entreprise pour laquelle on travaille. C’est ce que je ferai en ce qui me concerne.

Hors ligne

 

#29 11/08/2017 11h23 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   10 

Petit message pour vous informer des choix que j’ai pris pour occuper mon temps, c’est ma dernière matinée ensuite j’ai une semaine de vacances : plages, cocktails, sport et visite de mon futur appartement en cours de rénovation.

Je me suis mis à la lecture en trouvant quelques livres accessibles en PDF sur le net. Je commence avec Père riche, père pauvre.

En parallèle, vu que je suis entrain de finaliser mon premier investissement locatif (si tout va bien avec la banque!) qui sera un studio loué en étudiant/saisonnier, je fais un petit site internet qui proposera un tas d’informations sur l’appartement (photos/emplacement/services proposés), la ville et les endroits à visiter dans la région. Je passe donc un peu de temps à rédiger quelques articles en essayant de rester sobre et objectif. Le site ne me servira de toutes façons pas avant le début des réservations pour la saison estivale 2018.

Je me suis également inscris sur codeur.com, site très sympa même si peu de demandes concernant Excel par rapport à l’offre. Le fait de devoir payer pour créer une autoentreprise + le fait que je sois contractuellement interdit à le faire (clause contrat de travail) me rebute pour le moment, je verrais plus tard si le bore-out perdure mais ça ne devrait pas être le cas (à ce point) avant l’été prochain.

Voilà voilà, j’ai pas encore eu le courage de me lancer dans de la formation en ligne, j’ai plus assez de temps libre !

@Job Pour vous répondre à propos de la fréquentation de sites "coquins" au travail, effectivement ça doit exister, mais ça doit pas être courant non plus. J’imagine que ça concerne surtout les personnes ayant la chance d’avoir leur propre bureau… ce qui se fait de plus en plus rare !

Hors ligne

 

#30 18/08/2017 11h18 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   61 

Ayant la chance de travailler de chez moi les 3/4 du temps, le bore-out est une opportunité. En fait je me débrouille pour faire mon travail en 4 heures (tout en étant joignable toute la journée bien sûr).

Le reste c’est du temps libre (avec la contrainte de rester chez moi ou de ne pas sortir trop loin). J’en profite pour me détendre, faire des courses, lire, faire du sport, etc.

Cerise sur le gâteau : ma chef est contente de moi car ça n’empêche pas le travail d’être bien fait !

Le 1/4 du temps je suis en déplacement dans toute la France. Du coup mes journées sont plus longues et j’en profite souvent pour écouter des podcasts.

Dernière modification par Vibe (18/08/2017 11h19)

Hors ligne

 

#31 18/08/2017 13h45 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

    Si votre contrat de travail vous interdit d’être auto-entrepreneur, peut-être pouvez-vous
créer une Sasu, (à imposition des dividendes sur IR pendant 5 ans , ou IS) ?
Vous faire régler en chèque-emploi service ? ou en Titre de Travail Simplifié ?

    Et n’oubliez pas l’avertissement de sécuriser (cacher) vos visites perso sur Internet !

    Bonne continuation dans vos projets..
Mimizoé

Hors ligne

 

#32 18/08/2017 15h18 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   22 

RatRacer a écrit :

J’ai de mon côté occupé mon temps de la façon suivante :

- auto formations sur Excel

- sport à midi

- de longues heures sur tout ce qui touche à l’investissement et aux finances personnelles (forums et Blogs FR et US) et élaboration d’un budget perso pour notre famille

- recherches d’investissement (immobiliers ou actions)

- glandouille sur Internet.

- livres en format Pdf (sur l’investissement en général…).

Le plus gros problème ici est d’avoir un écran plutôt hors de visions des collègues, car même si beaucoup de ces activités hors jobs sont sur Excel, il y a quand même du temps passe sur des sites, et les "ALT TAB" éclairs se repèrent assez vite.

J’estime que ces années me seront en fait bien plus profitables à terme que si j’avais réellement bossé pour mon job, en raison des connaissances liées à l’investissement en général que j’ai pu acquérir, mais aussi à ceux que j’ai pu réaliser en les étudiant sur mon temps de travail (immo et actions).

Malgré tout cela je revenais parfois sans énergie à la maison, lassé par tant d’inactivité intellectuelle. L’avantage est que je ne passais pas une minute de plus au boulot et avais du temps à passer au sport et avec mes enfants !

Je rejoins Ratracer. C’est une véritable chance de pouvoir faire pendant ses heures de travail d’autres activités personnelles. Je peux en témoigner. Je suis fonctionnaire en administration centrale. Le travail est inintéressant au possible, l’ambiance peu motivante (beaucoup de collègues aigris ou geignant sans cesse), hiérarchie inorganisée et ultra légitimiste. Le tableau à première vue est sombre mais l’immense avantage de mon poste est de pouvoir dégager un temps quotidien non négligeable  pour faire des activités personnelles et ce, sans que cela se remarque. Ainsi, j’ai pu découvrir ce formidable forum et me former en matière d’investissements, gérer et monter mes dossiers de prêts pour plusieurs investissements immobiliers, gérer la paperasserie, organiser mes vacances, trouver des organismes de soutien scolaire pour mon fils, me cultiver sur internet (encyclopédie Larousse, la tribune de l’art etc, …), lire des rapports financiers des sociétés que j’ai dans mon PEA, faire du sport entre midi et deux , … Bref, en faisant tout cela sur mon lieu de travail, je dégage beaucoup de temps le week end pour la famille et mon fils.
Je suis étonné que beaucoup de mes collègues ne fassent pas de même (au lieu de se plaindre), voire qu’ils fassent des heures sup. Peut-être que sur ce forum nous avons une vue "déformée " par notre orientation intellectuelle (la plupart des membres du forum sont INTJ). Je suis encore plus surpris de voir des collègues parents de jeunes enfants trainer régulièrement le soir jusqu’à 20 heures au lieu de diner en famille (peut-être fuient-ils quelque chose et préfèrent que la nounou s’occupent des enfants ?).
Le revers de la médaille est que je suis un peu "prisonnier" de mon poste (10 ans dessus déjà !). Si je bougeais (cela serait, eu égard à mon statut et mon ancienneté, pour passer adjoint à un chef de service), je serais beaucoup plus accaparé par mon travail (gestion d’agents, innombrables réunions auxquelles on ne peut déroger, …) et je ne pourrais pu faire d’activités personnelles. La contrepartie financière serait faible : gain financier net de 240 euros par mois soit grosso modo 160 euros nets après IRPP (j’ai la chance de ne pas avoir absolument besoin de plus d’argent mon salaire ainsi que celui de ma femme - salaires pas mirobolants- suffisent à assurer un train de vie assez confortable). Pire, il me serait difficile d’obtenir un temps partiel (alors que sur mon poste c’est jouable je pense). Bref, à force de tout évaluer, de faire le ratio "coût / avantage" , j’ai fait un choix par défaut : je ne bouge pas n’ayant pas vu aussi bien ailleurs pour l’instant.
Par contre, comme il l’a été indiqué précédemment, il m’arrive fréquemment le vendredi soir en quittant mon bureau d’avoir un sentiment de vide , sentiment désagréable. Le risque est qu’à la longue s’installe un dégout de soi. Pour cela j’essaie au maximum de faire fonctionner mes cellules grises (comme dirait Hercule Poirot) par des activités plus stimulantes intellectuellement que mon travail bureaucratique).
Je finis en disant que je trouve très regrettable que les fonds publics soient gaspillés de la sorte. Il ya une ressource humaine considérable et très mal utilisée au sein des administrations de "papier". Je ne pense pas être , malheureusement, le seul fonctionnaire victime de bore out ou qui ne supporte plus les bullshits jobs.

Hors ligne

 

#33 18/08/2017 16h11 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1868 

Lmnp75 a écrit :

Par contre, comme il l’a été indiqué précédemment, il m’arrive fréquemment le vendredi soir en quittant mon bureau d’avoir un sentiment de vide, sentiment désagréable.

Franchement, on l’a tous un peu dans ce type de situation, comme l’ont montré les précédents messages du topic, même de personnes qui géraient "bien" ce temps "libre".

Toucher une rémunération que l’on a l’impression de ne pas mériter, ou faire des tâches qui ne s’inscrivent pas dans un projet à plus long terme est moralement un peu déprimant.

Mais si faire semblant d’être occupé pour refuser du travail en interne est une chose, avoir des périodes d’inoccupation plus ou moins forcées en une autre.

Si je puis insister sur le sujet, je suis fan des formations continues diplômantes ou certifiantes, qui permettent de jalonner les tâches et de les inscrire à plus long terme.

C’est sûr que dans l’idéal, on aimerait tous un job près de chez soi, rémunéré à sa juste valeur, équilibré avec le temps familial, et qui a du sens car il contribue positivement à l’entreprise et à la société.

En pratique c’est plutôt rare. :-)

Hors ligne

 

#34 08/01/2018 14h09 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   

@vibe

Je suis un peu dans la même situation que vous, je travaille de la maison ou en espace de coworking, mais pour l’instant je n’arrive pas :
1. à faire me fixer un temps imparti pour réaliser mon travail
2. déconnecter du PC tout en restant disponible (dès qu’on m’appelle, je sens le besoin d’avoir accès à l’information immédiatement, donc un PC branché et connecté)
3. déculpabiliser de ces heures passées à ne rien faire

Donc en gros je suis sur mon PC toute la journée jusqu’à 18h (sauf quand je suis en déplacement), sans réussir à souffler ou même prendre un livre. Auriez-vous des conseils à me donner pour réussir à condenser mon temps de travail, et éventuellement pour me laisser du "vrai" temps libre à l’autoformation ?

Hors ligne

 

#35 08/01/2018 14h25 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   

J’ai encore de la marge d’amélioration, mais voici ma pierre à l’édifice :

- avoir une liste d’appel à passer
- travailler depuis une salle de réunion
- se fixer des meetings avec soi même sur un sujet précis (fixer un problème, calculer les impots, lire un document).
- gérer tout ce qui peut l’être durant la journée (classement des fiches de paie, par exemple).
- home office : bien plus efficace, même si devoir rester proche de l’ordinateur n’aide pas tant que ça. mais c’est plus relaxant (pour ma part).

Ce mois-ci :
cours de langue 3h tous les midis. je ne vais pas faire plus d’heure, mais je ne vais pas avoir de temps libre ; ça me force à être efficace, et à tout traiter "instantanément". je n’aurai plus le temps de procrastiner.
j’ai fait l’experience en octobre : ça a été très formateur (bien que très fatigant), le tout sans rogner sur le sport.

Hors ligne

 

#36 12/01/2018 18h59 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   

Messieurs,

je ne me retrouve que trop dans vos nombreux messages.

J’ai eu un job relativement bien rénumméré (60k) durant 7 années, dont j’ai réalisé le tour en deux ans.
De ce fait j’en ai profité pour faire des cours (avec un diplôme au bout) et j’ai eu pour habitude de faire les devoirs au travail.
Je ne compte plus le temps passé à organiser les vacances, optimisé les comptes, trainer sur des forums et à mattraquer la touche F5, tenter de me former et de me divertir, etc

Depuis un an j’ai changé d’entreprise, et de poste, et malgré un poste à responsabilités je dois bien l’avouer, je ne travaille que 2h par jour.
De ce fait je ne sais quoi faire, et je passe mon temps à ne rien faire sur internet.

Lire un livre en PDF est la meilleure des solutions (surtout si je copy paste du contenu dans Outlook, afin de lire ni vu ni connu) seulement je n’arrive pas à trouver de bons livres d’investissements sur internet (si vous avez des liens je suis prenneur).

Bref, chaque mois je reçois un peu plus de 5k de salaire net, alors que je ne trouve pas les mérités. Et le plus dangereux est que je perd déjà une certaine motivation à réaliser mes tâches ( qui sont toutes faites sur le sacro saint trio qui est Outlook / Excel / Powerpoint).

J’aimerais retirer ce vide mais pour mon chef je travaille déjà assez, alors que je mon côté je ne me trouve pas assez performant, et j’aimerais en faire plus.. pour gagner plus !

De ce fait je passe du temps, depuis le début de l’année, à optimiser mes dépenses et à agrandir mes connaissances sur le domaine de la finance, qui sont à ce jour proche du néant !

Seulement j’ai le mauvais témpérament de ne penser que ça, c’est à dire que lorque je suis lancé sur un sujet (en ce moment optimisé mes dépenses ainsi que ma gestion bancaire) alors j’y mets une énergie folle et je passe tout mon temps dessus, ce qui est mauvaise chose car l’argent ne devrait jamais être le centre de mes intérêts !

Hors ligne

 

#37 12/01/2018 19h39 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   10 

Je suis curieux de ces métiers où un tel salaire est possible avec aussi peu de travail: grosse boite française? Fonction publique?
Je veux bien reconnaître une extrême capacité d’optimisation et/ou de productivité mais pour les gens autours de moi (certes, beaucoup d’ingénieurs) à partir d’un certain seuil (disons 50k) la charge de travail est telle qu’il est impossible de se retrouver régulièrement avant d’autant de créneau libre/libéré.

Je ne parle pas de finir plus vite qqch pour aller chercher des infos sur son temps de travail, une fois de temps en temps, je parle de travailler 2h à la place de 8 ou 10.

Hors ligne

 

#38 12/01/2018 19h52 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   69 

Fred73 a écrit :

Depuis un an j’ai changé d’entreprise, et de poste, et malgré un poste à responsabilités je dois bien l’avouer, je ne travaille que 2h par jour.
De ce fait je ne sais quoi faire, et je passe mon temps à ne rien faire sur internet.

Vous le dites vous même, vous avez un poste à responsabilités. A un tel poste, on n’attend pas de vous que vous vous contentiez de "faire ce qu’on vous demande", auquel cas vous êtes un simple exécutant et considéré comme tel, vous le resterez longtemps. Dans un poste à responsabilités, c’est à vous de créer, prendre des initiatives, initier des projets, monter des équipes pour les mener à bien, c’est comme ça qu’on fait carrière. C’est fini la promotion "à l’ancienneté" !

S’ennuyer au boulot, soit. S’en plaindre, là je ne comprends pas. Ça relève de la même logique que de laisser dormir son épargne sur un fonds euros ou des actions "père de famille" et se plaindre de ne pas obtenir un rendement intéressant sur ces placements : si vous voulez du rendement, vous allez le chercher, vous vous formez, vous investissez intelligemment, vous prenez des risques ? Au travail c’est pareil, si vous voulez vous sentir utile et progresser, à vous de vous bouger. Ou alors vous restez assis à attendre le chèque à la fin du mois, mais faut pas vous plaindre.

Dernière modification par dangarcia (12/01/2018 19h55)

Hors ligne

 

#39 12/01/2018 19h53 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   199 

Bonsoir Fred73,

Vous dites que "l’argent ne devrait jamais être le centre de [vos] intérêts"

Mais en quoi est-ce une mauvaise chose ? Si votre préoccupation était de gagner toujours plus d’argent afin d’en accumuler un maximum, je pourrais comprendre le côté un peu "malsain" de la chose.
Par contre, s’occuper de son argent à soi, déjà gagné, et s’assurer de ne pas le dilapider de façon inutile me semble au contraire être une très bonne chose. Tout du moins tant que cela ne devient pas "compulsif" au point de vous refermer sur vous même et de ne même plus vous faire plaisir lorsque vous en avez l’envie.

Pour ce qui est du reste de votre message, il est clair que "glander" (rien de péjoratif dans cette utilisation) au boulot est parfois très agaçant. J’ai connu cela il y a quelques années pendant un an.
J’étais en service civique, chargé d’animer la salle informatique d’une association… Comment vous dire que j’étais rapidement débordé par le vide… Pendant une bonne partie de cette année là j’en ai donc profité pour découvrir et parfaire mes connaissances sur Linux par exemple.


http://petit-actionnaire.fr - portefeuille Dual Guidance // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#40 12/01/2018 21h17 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   

Dangarcia, je comprends votre position vis à vis de votre message, et mon but n’est pas de me plaindre. Désolé si vous avez perçus cela comme tel.

En effet c’est mon rôle que de motiver les troupes, trouver de l’innovation, et cela je le fais bien, si bien que je reçois un bonus de performance.

Toutefois le travail viens par vague, à savoir en ce moment, avant que un projet ne recoivent le financement ( plus de deux semaines si le budget est supérieur à 2 millions), alors je dois m’occuper à trouver des axes d’améliorations, écrire des lessons learned, etc.. seulement au bout de trois jours le tour est fait !

J’ai demandé une formation à mon N+1, et ce dernier à donner son approbation, de même qu’il m’autorise à me former durant mes heures de travail (par le net, avec un livre, etc) et je récolte des informations sur le net, en parralèle à des recherches non productive.

Toutefois j’ai besoin d’un "somaire" afin d’acquérir des connaissances de manières structurés.

Quand à la prise de risque je la prends,et c’est cela qui me pousse à me lever chaque matin. Toutefois cette prise de risque (présentation chaque trimestre devant le comité de direction puis devant 400 employés) est trop rare, alors que je sais que je devrais améliorer mon élocution ainsi que mon charisme !

Tout cela pour dire que oui, j’aimerais profiter de mon temps libre pour me former, mais je n’ai pas encore trouver la bonne recette !

@Neo45 : Fils d’ouvrier, je "vis mal" le fait de gagner mon salaire en quelque sort, surtout vis à vis de la situation actuel de mes parents. De ce fait j’ai encore dans ma tête le schéma "du bon travail = de l’argent", alors que nos jours une fonction peut avoir du mérite (un pompier, un gendarme), mais sa valorisation financière elle ne sera pas à sa hauteur (de mon point de vue), et je trouve cela très tristre.

Se sentir débordé par le vide est une sensation malsaine, c’est pourquoi j’ai décidé en 2011 de rejoindre à nouveau l’université, en cours du soir sur deux années, pour à la fin y décrocher un master (mon second).

Désormais je cherche à acquérir des fondations dans le domaine de la finance, en plus de monter un "charisme" et surtout de trouver une certaine forme de sagesse ( comme le stoïcisme mais en moins poussé)

Hors ligne

 

#41 12/01/2018 21h33 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   70 

Bonsoir,
Moi quand je travaille, je bosse. Prof ! Même pas l’occasion de se gratter les couilles au travail comme je dis souvent…on bosse mais ensuite on profite de son temps libre . Je travaille seulement 800 heures par an. Donc j’ai le temps de glander en dehors du boulot…..

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#42 12/01/2018 21h38 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,

l’éducation est une piste que j’ai envisagé il fût un temps.
Transmettre son savoir est si beau métier, mais le travail doit être accablant à la vue de la charge.

Je doute donc que un professeur connaisse le bore-out.

Hors ligne

 

#43 13/01/2018 00h03 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   289 

Fred73 a écrit :

Toutefois j’ai besoin d’un "somaire" afin d’acquérir des connaissances de manières structurés.



Tout cela pour dire que oui, j’aimerais profiter de mon temps libre pour me former, mais je n’ai pas encore trouver la bonne recette !

….

Désormais je cherche à acquérir des fondations dans le domaine de la finance

Quand on ne sait pas par où commencer.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_paroucommencer.jpg

Visite guidée du blog des Daubasses

Vernimmen 2018 version numérique (+ toutes les lettres)

Vous semblez avoir du temps, profitez en!


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

En ligne

 

#44 13/01/2018 00h14 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   69 

Fred73 a écrit :

De ce fait je ne sais quoi faire, et je passe mon temps à ne rien faire sur internet.

Fred73 a écrit :

l’éducation est une piste que j’ai envisagé il fût un temps.
Transmettre son savoir est si beau métier, mais le travail doit être accablant à la vue de la charge.

A un moment il faut savoir prendre du recul et réfléchir à ce que l’on veut vraiment.
Entre un travail salarié vide de sens où vous vous ennuyez, et une vocation qui demande une implication sans faille, il y a de la marge. La solution vient de vous, je vous souhaite de la trouver.

En ce qui me concerne, je suis juste entre les deux : une activité sans doute pas aussi glorieuse que la transmission du savoir, mais que j’exerce à temps partiel, ainsi ça se termine avant que j’aie le temps de m’ennuyer et je passe à autre chose.

Hors ligne

 

#45 13/01/2018 10h15 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   70 

Bonjour,

Personnellement, je me suis rarement ennuyé au travail, car j’ai toujours choisi mes jobs en fonction de leur intérêt et non en fonction de la rémunération. Certes, mes débuts dans les années 80 ont été un peu difficiles, car quand on est jeune, on a moins le choix.

Un bilan de compétences serait peut être une bonne chose pour vous. Cela vous ouvrirait peut être des horizons nouveaux.

Pour ma part, j’en ai fait un (avec un psychologue du travail super sympa) en 2005 et ce la m’a donné l’idée de devenir prof (j’ai débuté en 2007) car le psy avait décelé en moi une envie d’aider et de soutenir les autres. Il avait dressé une liste de métiers qui pouvaient me convenir et dedans il y avait l’enseignement, et plus généralement l’éducation.
Depuis, je fais un métier que j’aime. Il est très rare que je me lève le matin sans avoir envie d’aller au travail….Je réponds aux mails des étudiants le soir et même le weekend car j’aime ce que je fais…donc je ne compte pas!
Je pourrais sans doute gagner beaucoup plus, installé confortablement dans un beau bureau d’une grosse boite, mais ça ne m’intéresse pas du tout.

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#46 15/01/2018 16h43 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   61 

Bonjour,

Vous êtes PRAG ?

Hors ligne

 

#47 15/01/2018 16h52 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   

Faut manquer d’imagination pour s’ennuyer smile

Ouaih y a plein de tâches automatisables je confirme c’est bien pour ça que quand les #AI vont débarquer les 1er boulots qui seront automisés seront ceux des cols blancs ! Vaudra mieux être artisan plombier dans le futur ça ce sera plus difficile à remplacer wink

Dicci a écrit :

Bonjour,

Je souhaiterais lancer une discussion autour du bore-out, un phénomène réel et je pense, beaucoup plus présent que ce qu’on le croit.

Qu’est ce que le bore-out ?
Tout simplement, le bore-out est l’exact inverse du burn-out. On est en situation de bore-out lorsqu’on s’ennuie (trop?) au travail. Ses conséquences sur la santé (autant physique que psychologique) peuvent être néfastes.

Le sujet reste fortement tabou dans notre société, où la valeur travail est omniprésente. "Être payé à s’ennuyer", quelle honte, qui oserait assumer ça ? mieux vaut donc ne rien dire voire même travailler au-delà de ses contraintes horaires pour paraître très occupé. Pourtant, je suis intimement convaincu qu’une importante proportion de salariés (on parle de ~30%) tue une partie de son temps de travail à s’occuper comme elle le peut. Et quand je vois certains collègues, qui arrivent à 7h du matin et partent à 19h30 pour être bien vus auprès de la direction (car perdre sa vie au boulot, c’est classe), je me dis qu’ils doivent vraiment avoir développé une capacité à glander hors du commun ou alors ils sont très très lents, car je sais quelle quantité de travail ils doivent fournir. Bref, je m’égare.

Je vais repartir de mon cas. Personnellement, dans mon boulot j’ai des périodes très creuses, vraiment très creuses : comme en ce moment. Je dois pointer mes 39 heures par semaine, mais j’ai très peu de boulot. Bossant sur Excel, à mon arrivée sur mon poste j’ai automatisé une grande partie des productions récurrentes, ce qui a réduit le temps nécessaire pour les faire, passant d’une semaine et demie à un jour et demi. Cool non ? peut-être, mais résultat je m’ennuie beaucoup. Et c’était exactement pareil pour mon job précédent, où nous étions 2 sur le poste, bien sûr le second bossait comme un dingue en apparence ! Mais moi, j’ai pas envie de jouer avec les apparences et si j’ai pas suffisamment de travail, je fais mes heures point barre. Pour vous dire, j’aurais certainement pu tenir mon job actuel + mon précédent sur 35 heures en dehors des périodes de "rush".

Parfois j’ai envie d’aller voir mon boss et négocier un passage à temps partiel tout en gardant le même salaire, je continuerais à assumer la même charge de boulot… mais vous imaginez la tête du DRH ? Ou encore partir sur du télétravail, mais bon, c’est pas dans la culture de ma boite pour le moment.

Certains seraient peut-être contents d’être payés en partie pour "ne rien faire", et je les comprends, notamment pour ceux qui ont un travail physiquement épuisant (je compatis). Toutefois, croyez-moi, ne rien faire c’est vraiment épuisant moralement et les journées deviennent vite très longues. Evidemment, au début on se trouve des occupations : journaux web, forums, lbc, articles LinkedIn, recherche d’investissements immo etc. mais on tourne vite en rond et le manque de stimulation intellectuelle se fait ressentir. J’aimerais tirer sérieusement profit de ces périodes de temps semi-libre, mais j’ai du mal à trouver comment…

Persuadé de ne pas être le seul dans ce cas là, et que ce temps à ne rien faire pourrait être malgré tout une opportunité, je me demande comment vous occupez (ou occuperiez à ma place) vos périodes creuses au boulot ?

Hors ligne

 

#48 15/01/2018 17h42 → Bore-out : que faire pendant le temps libre au travail ? (boreout, ennui, travail)

Membre
Réputation :   23 

Bonjour,

Fred73 a écrit :

je comprends votre position vis à vis de votre message, et mon but n’est pas de me plaindre. Désolé si vous avez perçus cela comme tel.

En effet c’est mon rôle que de motiver les troupes, trouver de l’innovation, et cela je le fais bien, si bien que je reçois un bonus de performance.

La réception d’un bonus ne signifie pas nécessairement que vous n’avez pas de marge d’améliorations. Je ne sais pas si vous êtes manager mais, de mon avis, tout le domaine de la psychologie au travail est à travailler et très intéressant.

Fred73 a écrit :

@Neo45 : Fils d’ouvrier, je "vis mal" le fait de gagner mon salaire en quelque sort, surtout vis à vis de la situation actuel de mes parents. De ce fait j’ai encore dans ma tête le schéma "du bon travail = de l’argent", alors que nos jours une fonction peut avoir du mérite (un pompier, un gendarme), mais sa valorisation financière elle ne sera pas à sa hauteur (de mon point de vue), et je trouve cela très tristre.

Ce phénomène sociétal est décrit en partie dans le livre "Utopies Réalistes" de R. Bregman que je viens de lire et qui est plutôt intéressant et surtout très documenté. Vous décrivez l’occupation d’un "bullshit job"…

Adrien

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech