Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#26 02/11/2022 16h45

Modérateur (2010)
Top 10 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2638  

Je ne pense pas qu’avec un tel "ladder" d’obligations d’état, on puisse considérer que "comme vous les gardez chacune jusqu’à échéance, votre risque de taux est nul".

Je ne vois pas en quoi le niveau du risque est différent de celui qui achèterait une seul obligation (ou n’importe quel panier d’obligations), avec l’intention de la conserver.

En faisant ceci, on fixe un taux et un flux de revenus précis. Si demain les taux augmentent significativement, votre voisin (ou votre jumeau) pourra faire un investissement similaire, générant les mêmes flux de revenus, en investissant un montant significativement plus faible (ou un flux de revenus plus gros, en investissant le même montant). Ca signifie bien que la valeur de votre investissement aura baissé (même si vous n’avez nulle intention de le revendre) ! Et dans le cas extrême, avec des taux très élevés et une hyperinflation de 10000%/an, vos flux de revenus ne vaudront plus grand chose.

C’est un raisonnement similaire à celui qu’on voit parfois sur l’immobilier : tant que le bien n’’est pas vendu (à un prix en moins-value), celui qui ne regarde pas la valeur de son bien peut croire qu’il ne prend aucun risque en relation avec les fluctuations du marché immobilier.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#27 02/11/2022 19h09

Membre (2015)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   48  

L’investissement en "ladder" ne permet pas d’annuler le risque de taux mais de le minimiser ou de le lisser en permettant un réinvestissement régulier du capital aux conditions du marché. J’ai envie de le comparer à un investissement régulier d’un montant fixe en action afin de lisser les effets du timing d’achat.

Effectivement l’hyper-inflation est la mort de l’investisseur obligataire à taux fixe. Le risque d’inflation doit toujours être considéré. Notons pour autant que les banques centrales ont pour mission de lutter contre l’inflation ou du moins de la contenir. On fait confiance ou pas.

Smith a écrit :

A noter que les maturités faibles (<5ans) ne semblent pas avoir profité autant de la remontée des taux (phénomène de sur achats par les acteurs de marché ?)

les US-T bonds servent 4,55% à 2 ans et 4,05% à 10 ans aujourd’hui. Pour respectivement au 01/07/2020 0,1% et 0,5%.

Taux Rendement de l’Obligation États-Unis 2 ans - Investing.com
Taux à 10 ans US | Rendement de l’Obligation du Trésor à 10 ans

Diffusion des hausses et anticipations de hausse des taux court terme de la FED et diffusion sur la courbe des taux en particulier court terme. Anticipation probable d’une réduction de l’inflation.

J’ai tendance à trouver que cette inversion n’est pas franche et que l’impact de l’évolution des taux court terme de la FED se fait sentir (trop) fortement sur le 10 ans. Doute sur la maîtrise de l’inflation ou opportunité?

Pour revenir au "ladder", se poser la question du réinvestissement au 1er Juillet 2020 sur les T-bonds quand les revenus générés ne rapportent quasiment plus rien. Cette remarque vaut par ailleurs en investissement "ladder" ou non.

Hors ligne Hors ligne

 

#28 02/11/2022 20h12

Membre (2012)
Réputation :   10  

Merci Flicka36.

J’avais lu cette phrase il me semble dans les échos, sans vérifier les taux.
J’ai l’impression que j’ai écrit une bêtise…

Si on prend l’OAT :
2 ans : 2.04
10 ans : 2.6

D’après vous, avec un ladder, ne pourrait-on pas faire mieux qu’un fond euro avec un rendement moyen sensiblement plus bas en 2021 ?

Hors ligne Hors ligne

 

#29 03/11/2022 01h50

Membre (2015)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   48  

Smith a écrit :

D’après vous, avec un ladder, ne pourrait-on pas faire mieux qu’un fond euro avec un rendement moyen sensiblement plus bas en 2021 ?

Je ne connais pas suffisamment les méandres du fond euro et je ne pratique pas les obligations d’état. Ceci dit, je ne crois pas que les produits soient comparables. Dans le cas des obligations, pas de garantie du capital, pas d’enveloppe fiscal. Vous pouvez vous retrouvez avec une valeur d’investissement en baisse et rester scotché des années (la fin de votre ladder) avant de retrouver votre cash.

Je ne connais pas l’impact de l’inflation sur l’évolution du rendement d’un fond euro. Cela m’intéresserait. On en parlera sûrement dans les prochains mois.

Cependant voilà comment je vois l’investissement sur OAT:

- Sur l’échéance OAT 10 ans on fixe un rendement brut de 2,6% ou 1,8% net d’impôt au PFU hors frais. Avec Une BCE qui a pour objectif une inflation à 2%.

- Sur l’échéance 2 ans on fixe 2,04% ou 1,43% net hors frais. Augmentation des prix à la consommation en octobre 6,2% et des risques inflationnistes qui perdurent.

Dans les deux cas je préfère garder mon fond euro pour la disponibilité de mon cash et ne pas prendre le risque de me retrouver scotché jusqu à échéance. Pour moi le jeu n’en vaut pas la chandelle.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur