Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#51 15/11/2019 20h00

Membre
Réputation :   74  

epargnissimo a écrit :

Abaissement du plafond d’investissement sur le fonds Euro Allocation Long Terme 2 de Spirica

À compter du 2 décembre 2019, l’investissement sur le fonds en Euro Allocation Long Terme2 ne pourra excéder le plafond de 25 000 euros (précédemment 50 000 euros) et il ne pourra pas représenter plus de 50% du montant total de chaque versement (condition inchangée).

Si un assuré détient plusieurs contrats, je suppose que ce type de limite s’applique à chaque contrat détenu. Donc, pour contourner cette règle, il suffit de souscrire un nouveau contrat… Me trompé-je ?


Pierre ––– Parrainage : yomoni, wesave, casden, boursorama, fortuneo… Il suffit de m'adresser un message…

Hors ligne Hors ligne

 

#52 15/11/2019 20h12

Membre
Réputation :   65  

Non vous ne vous trompez pas.

(2) Le fonds en euros Euro Allocation Long Terme2 est soumis au plafond d’investissement de 50% maximum du versement et 50 000 € par contrat. L’horizon de placement étant sur le long terme, en cas de désinvestissement (par arbitrage ou rachat) dans les trois années qui suivent le 1er investissement sur le fonds Euro Allocation Long Terme2, une pénalité de 3% des sommes brutes désinvesties sera appliquée. Chaque versement doit comporter 25% minimum en unités de compte. Les unités de compte ne garantissent pas le capital versé.



Même s’il s’agit de l’ancienne mention à 50 000 € (auparavant c’était 100 000 sur ALT 1 non ?), j’imagine qu’il en sera de même pour la limite à 25 000 €. Je ne vois pas comment il pourrait en être autrement

Dernière modification par Franck059 (16/11/2019 07h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#53 15/11/2019 20h43

Membre
Réputation :   0  

sven337 a écrit :

fredbon a écrit :

Je n’essaye pas de comparer en nombre d’ETF Spirica ou Suravenir.

Je dis juste que pour les ETF, de mon point de vue, il vaut mieux privilégier le PEA qui supporte moins de frais que les ETF en AV. (2ème partie de mon message)

Complètement d’accord. Les UC en AV ne sont utiles qu’une fois le PEA plein.

Le post date mais reste d’actualité.

Ne comparer le PEA et l’assurance-vie que sur les frais des UC n’a pas de sens.
Et donc dire que les UC n’ont d’intérêt qu’une fois le PEA pleins non plus.

L’assurance-vie a beaucoup d’avantages que le PEA n’a pas : insaisissabilité (sauf fraude paulienne et administration fiscale), transmission (abattements avant 70 + abattement après 70 ans avec exonération des intérêts dans la succession !), protection (l’assuré n’est pas forcément le souscripteur), liquidité, plus de diversification d’actifs (SCPI, OPCI …)

Il ne faut pas confondre une solution choisit dans une stratégie patrimoniale et une simple enveloppe fiscale


Conseiller en gestion de Patrimoine - N° ORIAS : 18005317

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #54 17/11/2019 08h06

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   969  

Lu à l’instant dans le Revenu (12.2019)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/4246_frais-entree-aviva.jpg


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#55 17/11/2019 11h53

Membre
Réputation :   30  

Bonjour

" Fonds Euros sur assurance-vie : changements récents et à venir"

Les assureurs font preuve de beaucoup d’imagination, pour modifier les conditions d’investissement sur les fonds en €.
1. Les règles diffèrent selon chacun : Taux du fond en € boosté selon le % u-c,  % u-c parfois obligatoire, frais sur versement/arbitrage vers le fond en €, interdiction de versements importants … Et parfois, la règle est différente dans le même contrat, selon l’acte: Un versement, un arbitrage ou une adhésion nouvelle!
2. Ces règles sont encore probablement appelées à évoluer pour épouser le marché, la réglementation, la stratégie…
3. Mais malgré la sinistrose tant répétée, j’assume un constat plus nuancé: Certains assureurs possèdent des réserves très importantes (D’autres moins) : PPB, réserve, plus-value latente…avec une collecte en € maîtrisée en plus.
4. Règle PBB : l’assureur a 8 ans pour la redistribuer. Dans le cadre d’un "actif général", l’assureur peut choisir le contrat éligible…. ( Elle représente actuellement jusqu’à plusieurs années de rendement, rien que pour la ppb de certains actifs)

Donc,
il me parait intéressant de souligner que dans le contexte de baisse historique des taux:
1. Les écarts de rémunération (en %) entre les différents fonds en € a/v, resteront probablement  importants dans les années à venir. (on y est habitué, mais avec la baisse des taux, les écarts se resserrent naturellement vers le bas)
2. Mais, nouveau, la complexité technique d’un simple investissement en fond en €, aura pour effet de modifier tant le rendement moyen, que le niveau de sécurisation présent et futur.   ( Or ce sont deux éléments clefs de l’investissement)

Ces derniers changements seront donc naturellement à suivre de près, pour les investisseurs heureux…

( Merci aussi Maxicool)

Bien à vous

Hors ligne Hors ligne

 

#56 01/12/2019 08h33

Membre
Réputation :   40  

L’obligation d’investir une partie des versements en unités de compte est certainement une bonne chose à long terme pour les épargnants. Même si pour les fonds actions, la période est à risque avec la hausse des bourses mondiales.

Mais les assureurs ne devraient pas oublier:
- de ne pas imposer ces répartitions aux mineurs, adhérents sous tutelle et personnes âgés (après 75 ou 80 ans par ex.)
- de baisser les frais de gestion sur les UC (souvent plus élevés que sur les fonds en euro, alors que l’assureur ne prend aucun risque, et perçoit en général des commissions annuelles des sociétés de gestion)
- de proposer systématiquement sur les contrats des trackers (mais adieu les commissions annuelles), des fonds bear (surtout en période de bourse haute), une palette importante de fonds patrimoniaux,
- de reverser 100% des rendements des SCPI,
- de raccourcir fortement les délais de traitement des demandes d’arbitrage, indispensables si l’on impose des fonds actions…
Ils devront aussi être choisi sur ces éléments.

Car augmenter les frais sur versement, les frais annuels de gestion, supprimer la garantie en capital et l’effet cliquet, massacrer les taux servis… ils vont très rapidement scier la branche…

Il faudra voir si la même politique sera appliquée à l’identique pour les fonds euros des PERin, tous nouveaux, qu’ils vont promouvoir.

Les épargnants auront dorénavant un bien moindre intérêt à comparer les taux servis sur les fonds en euros, car c’est le % imposé d’UC et le choix de celles-ci qui va faire la performance globale, en particulier lorsque des % supérieurs à 20 ou 30% sont imposés.

Dernière modification par sm94 (01/12/2019 21h39)

Hors ligne Hors ligne

 

#57 11/12/2019 00h46

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2207  

Pour le contrat d’AV AFER, seuls les NOUVEAUX clients sont concernés par l’obligation de verser au moins 30% sur des UC (et pas 100% sur le fond €uros)  pour leurs dépot dépassant 100 000€. C’est en tout cas ce qu’indique clairement Gérard Bekerman (président de l’AFER) dans cette interview.

Cependant, on peut regretter que les règles de ce contrats semblent dicter presque uniquement par l’assureur, ce qui me semble en complète contradiction avec l’ADN de l’AFER, et devrait assurément susciter des résolutions d’AG critiquant la gouvernance actuelle de l’association.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

[+10]    #58 12/04/2020 08h42

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   969  

Bonjour,

de nombreux changements récents ont pousser les épargnants vers une part d’UC plus importante sur leurs contrats d’assurance-vie.
Ces changements sont variés :
- part d’UC à acheter pour avoir accès aux fonds euros (obligataires ou dynamiques)
- frais de gestion
- bonus de rendement en cas d’investissement en UC

Bref, c’est de plus en pus compliqué de s’y retrouver et d’avoir une information globale tous assureurs confondus.
J’ai regroupé toutes les informations dans cet article présentant les contraintes d’accès aux fonds euros en 2020.

Je me suis aussi amusé à comparer les frais globaux (frais de gestion annuel, frais de mandat de gestion, frais courants moyens des UC proposées) sur quelques contrats (issus des réseaux bancaires classiques, des mutuelles, des assureurs, des banques en lignes, des courtiers en lignes et des finctechs).  Les écarts, comme on pouvait l’imaginer, sont énormes :

- Contrats issus de réseaux bancaires classiques : 3,57%
- Contrats issus des réseaux mutualistes et des assureurs : 2,90%
- Contrats issus des banques en ligne : 2,54%
- Contrats issus des courtiers en ligne : 2,52%
- Contrats proposés par les fintechs (Yomoni, Wesave…) : 1,66%
- Contrats des courtiers en ligne (sans mandat de gestion) : 0,87%

Toutes les informations sont dans cet article.


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#59 12/04/2020 10h08

Membre
Réputation :   31  

Il semble d’ailleurs que les barrières à l’accès aux fonds en euros aient déjà produits leurs effets, puisque si en 2019 les versements sur des unités de compte représentaient 27% des versements sur des contrats des assurances-vie, sur les premiers mois de l’année 2020 ils représentaient cette fois 40% des versements (source).

Cette hausse, assez fulgurante, a eu lieu juste avant la baisse des marchés. Je ne suis pas certain que tous les épargnants y étaient préparés.

D’ailleurs, en ce début d’année, l’ACPR avait alerté, en indiquant que :
- les investissements en unités de compte devaient correspondre aux besoins exprimés par les épargnants, rappelant aux professionnels leur devoir de conseil ;
- et qu’elle portait une attention particulière aux publicités, plus ou moins claires sur les risques encourus par l’épargnant lorsqu’il investi en unités de compte.


"L'expérience est une lanterne que l'on porte sur le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru" - Confucius

Hors ligne Hors ligne

 

#60 06/07/2020 12h37

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   969  

Spirica vient d’annoncer la fermeture de son fonds en euros Euro Allocation Long terme2 (EALT2) le 15 septembre 2020 à 12h.
Conséquence ? A partir de cette date, il sera impossible de procéder à des versements sur ce fonds.

En 2016, le fonds Euro Allocation Long Terme (ALT) premier du nom avait été remplacé par la version 2. L’objectif de ce passage de ALT1 à EALT2 était alors de passer d’une garantie du capital nette de frais de gestion à une garantie du capital brute de frais de gestion sur le fonds en euros.
Cet ajustement permettait à l’assureur de mieux maîtriser ses risques et la pérennité des rendements sur le long terme.

Depuis 2016, EALT2 a attiré de nombreux épargnants et un volume de collecte très significatif au sein des contrats d’assurance vie Spirica.
Dans un contexte de taux d’intérêt extrêmement bas, voire négatifs, il est difficile pour le gestionnaire d’un fonds en euros de trouver des opportunités d’investissement à la fois défensives et rentables. Cette difficulté s’accroît d’autant plus pour le gestionnaire que le volume des souscriptions augmente.

Pour ces deux raisons, Spirica a donc décidé de fermer EALT2 dans le but de préserver le rendement des assurés sur le long terme.

Dernière modification par maxicool (06/07/2020 12h37)


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#61 06/07/2020 12h40

Membre
Réputation :   8  

Mais quand est-il des versements déjà effectués sur ce fonds?

Ils reviennent sur le fonds euros général ou alors ils restent investi dessus ?

Hors ligne Hors ligne

 

#62 06/07/2020 12h44

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   357  

Ils resteront investis dessus. Il sera possible de les revendre à tout moment, mais impossible d’en reprendre.

Hors ligne Hors ligne

 

#63 06/07/2020 12h46

Membre
Réputation :   69  

Ils restent bien evidemment sur ALT2.


Parrainage LINXEA / MesPlacements / BourseDirect et Wesave:(AG6FA2): Cliquez sur mon nom puis Courriel :" Envoyer un courriel ".

Hors ligne Hors ligne

 

#64 06/07/2020 14h39

Membre
Réputation :   8  

Conseillez-vous de les y laisser ?
Quels sont les risques/inconvénients à les y laisser ?


Parrainages : Yomoni | WeSave (code CS8782) | Linxea | Bourse Direct | Me contacter en message privé

Hors ligne Hors ligne

 

#65 06/07/2020 14h42

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   357  

Aucun risque de les laisser sur ce support. Je rappelle également que si vous faites un retrait ou un arbitrage avant 3 ans après le premier versement sur ce support, vous payez une pénalité de 3% de frais.

Donc dans la logique il faut éviter d’y toucher.

Dernière modification par MrDividende (06/07/2020 14h44)

Hors ligne Hors ligne

 

#66 07/07/2020 12h36

Membre
Réputation :   28  

Bonjour,

Lu sur le site Moneyvox, un entretien avec Daniel Colignon, directeur général de Spirica :

"Chez Spirica, au-delà des rendements, la réflexion porte sur la limitation des flux. L’assureur a d’ailleurs choisi dès 2016 de conditionner l’accès de ses fonds en euros à l’affectation d’une partie des versements en unités de compte. Daniel Collignon envisage aujourd’hui d’aller plus loin : « Pour les nouveaux souscripteurs, si les taux ne remontent pas, les fonds euros actuels pourraient être remplacés par de nouveaux fonds avec une garantie en capital plus faible, par exemple à 96%, pour éviter de désavantager trop lourdement les épargnants actuels. »

Il s’agirait de commercialiser des fonds euros avec capital partiellement garanti. J’ai lu ailleurs (mais oublié de récupérer la source exacte, désolée) que deux possibilités sont à l’étude parmi les assureurs :
a) ne garantir le capital investi que brut des frais de gestion, lesquels seraient sensiblement augmentés (pouvant atteindre les 4% annuels même sur les contrats en ligne)
b) proposer des nouveaux fonds à rendement minimum garanti mais en contrepartie d’un blocage de l’épargne pendant une durée fixée contractuellement au moment de la souscription (et le rendement garanti serait d’autant plus important que l’épargnant s’engagerait à bloquer son épargne longtemps)

Je tâcherai de retrouver la source du deuxième papier pour la partager avec vous.

L’option a) me laisse perplexe car je ne vois plus la différence entre le fonds euros et un OPCVM obligataire présenté comme peu risqué sur son DICI. Sachant que sur le contrat Linxea Spirit, les frais de gestion du fonds euros sont de 0,7% contre seulement 0,5% annuel pour ceux des UC, quel serait l’avantage d’un tels fonds euros ? Je trouve sur le contrat le fonds suivant : AGIF Euro Bd Strat PT EUR Cap - LU1311291147. Soit : fonds obligataire /risque noté 3 sur 7 / perf annualisée sur 3 ans 2,4% / pas de frais de souscription et des frais de gestion de 0,5%… Choisir entre le fonds euros nouvelle formule et ce fonds revient à choisir… entre quoi et quoi justement ? Quels enjeux et quelle différence ?

L’option b) met à mal la possibilité d’utiliser un contrat AV comme un livret de substitution pour l’épargne de précaution / de disponibilité. Le blocage de l’épargne se justifierait par une poche beaucoup plus importante du fonds investie en actions.

Pour ma part, mon contrat Linxea Spirit a tout juste deux mois et je suis bien déçue. Je suis d’autant plus agacée que dans ma recherche de contrat PER vers lequel transférer mon vieux Corem, j’ai cru noter que les performances des fonds euros des contrats d’épargne retraite bloqués ont souvent été moindres que celles des contrats d’AV. De mon point de vue, ce serait plutôt sur ces contrats spécifiquement conçus pour la retraite et bloqués jusque là (à quelques exceptions près, j’en ai pris note) qu’il faudrait proposer des fonds euros pour lesquels les assureurs prendraient davantage de risques sur le marché des actions afin de booster le rendement. Le fonds euros Apicil du PER linxea a donné en 2019 quasi le même rendement que mon livret d’épargne populaire : le moins qu’on puisse dire, c’est que la gestion d’une épargne pourtant bloquée n’a pas permis à l’assureur d’aller chercher de la performance ailleurs que sur le marché obligataire.

Bonne journée à tous les IH ! Je vais profiter de mes vacances pour discuter politique monétaire avec les étoiles de mer. Puisse le soleil de juillet illuminer les bureaux de ceux qui bossent !

Edit : voir le dernier paragraphe pour l’hypothèse de fonds euros à frais de gestion augmentés Site "francetransactions.com", source que je découvre et dont je ne sais/peux juger de la fiabilité.

Dernière modification par nsk7 (07/07/2020 12h56)


C'est une étrange entreprise que celle de faire rire les honnêtes gens. Molière (CEDF)

Hors ligne Hors ligne

 

#67 07/07/2020 13h51

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   100  

Bonjour à tout le monde

J’ai découvert et demandé des précisions sur une commercialisation d’ un contrat AV , dont un profil est 100% euro , jusqu’ à fin juillet 2020 …
M Retraite Vie - Meilleure Assurance Vie - Assurance vie - Meilleurplacement.com
M Retraite Vie - Meilleure Assurance Vie - Assurance vie - Meilleurplacement.com

En voici les détails demandés

MeilleurPlacement.com a écrit :

m’ a répondu
Informations importantes :

    Le contrat sous sa forme actuelle sera fermé à la commercialisation fin juillet 2020. Afin de bénéficier du profil Sécurité Plus disponible au sein de la gestion profilée M Étoilée, votre contrat devra être réceptionné complet chez MeilleurPlacement au plus tard le 27/07/2020. Bien entendu, les versements complémentaires sur ce profil seront toujours possibles passée cette date, à condition que le contrat ait été ouvert avant cette échéance.

    Après avoir défini ensemble votre profil de risque et validé le caractère approprié du contrat à votre situation patrimoniale, vous pourrez utiliser notre formulaire digital de génération du dossier de souscription au contrat M Retraite Vie : pdf.app.meilleurplacement.com/souscription/contrat/MRV. Pensez à vous munir de votre RIB, vous en aurez besoin afin de remplir le formulaire.
    L’objectif de ce formulaire est de fiabiliser et sécuriser les données de votre souscription tout en minimisant d’éventuelles instances, malheureusement fréquentes lorsqu’il s’agit de remplir un dossier papier dans son intégralité. En résumé, optimiser sensiblement le délai de traitement de votre souscription.
    Il vous permettra donc de saisir la totalité de votre souscription. Au terme de cette saisie, votre dossier de souscription au format PDF sera généré automatiquement avec l’ensemble des données saisies, accompagné d’un mode d’emploi personnalisé précisant les pièces justificatives nécessaires à votre souscription. Il vous suffira d’imprimer, signer et nous retourner par voie postale votre dossier avec l’ensemble des pièces justificatives.

Pour donner suite à votre demande d’information portant sur le profil Sécurité Plus éligible au contrat M Retraite Vie, vous trouverez comme convenu en pièce jointe le dossier de souscription au contrat, les conditions contractuelles, la fiche produit, le document d’informations clés ainsi qu’un document présentant la gestion profilée M Étoilée.

Notre contrat vient d’être à nouveau primé en 2020 avec le Label d’excellence de l’assurance vie des Dossiers de l’Epargne et la 3ème place (sur 122 contrats classés) des Grands prix de l’assurance vie du magazine Mieux Vivre Votre Argent dans la catégorie multisupports.

Il a été pensé avec une idée forte : comment vous accompagner au mieux dans la gestion de votre épargne en proposant une véritable alternative aux contrats d’assurance vie bancaires chargés en frais, dont les fonds en euros sont peu performants ?

En réponse à cette question, le contrat M Retraite Vie nous apparaît comme une solution pertinente. Nous l’avons souhaité avec :

    Un profil "Sécurité Plus" au sein de la Gestion profilée M Étoilée. Il permet d’investir 100 % sur les fonds en euros, sans aucune contrainte d’investissement en unités de compte. Le profil "Sécurité Plus" a offert un rendement de 1,76 % (1) en 2019. Il s’agit d’une exclusivité chez MeilleurPlacement, valable jusqu’au 27/07/2020. En effet, le contrat et donc ce profil seront fermés à la commercialisation après cette date. Bien entendu, les versements complémentaires seront toujours possibles passée cette date, à condition que le contrat ait été ouvert avant cette échéance.

    Une tarification extrêmement compétitive dans l’univers de l’assurance vie : 0 % de frais à vie sur tous les versements ** (initial, libres et programmés), gratuité des arbitrages et des options d’arbitrages programmés (rééquilibrage automatique, dynamisation progressive de l’investissement, arbitrage à seuil de déclenchement avec sécurisation des plus-values, dynamisation des plus-values, stop-loss relatif), frais de gestion annuels : 0.60 % sur les unités de compte et les fonds en euros.

    Des modalités de souscription et de gestion accessibles à tous : 100 € minimum à la souscription, versements programmés avec seulement 25 euros minimum (en périodicité mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle), versements complémentaires avec seulement 50 € minimum.

    Une souplesse de gestion avec la possibilité de consulter, gérer votre contrat en ligne et modifier gratuitement votre profil de gestion à tout moment.

Voilà, ça risque d’ être de la publicité (interdite sur ce forum) , mais en raison de cette opportunité et sa date de fin très proche, je me permets de vous signaler cette offre.

PS : déontologie : Je suis en train de finaliser une ouverture "pour prendre date", en vue de succession , et/ou vente ultérieures de biens immobiliers .

Bonne journée

Mimizoé1


Parrainages Binck, BourseDirect, Véracash, BullionVault, WeSave, (Me contacter en MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#68 08/07/2020 14h39

Membre
Réputation :   1  

Bonjour,

nous venons d’être informé que sur le contrat mes placements Liberté, " l’assureur SPIRICA de votre contrat va définitivement fermer le fonds en euros Euro Allocation Long Terme2(1) à compter du 15/09/2020. Les montants déjà investis sur ce support continueront à être valorisés
Il vous reste encore quelques semaines pour accéder à l’un des meilleurs fonds en euros du marché ou compléter vos versements (dans la limite de 25 000 €) !"

Est-ce que vous pensez que cela vaut encore la peine d’investir sur ce fonds et ne sera-t-il pas un peu délaissé dans les années à venir?

Sinon, cela limite un peu l’intérêt de MesPlacementsLibertés versus LINXEA Avenir qui lui a encore le fonds Suravenir Opportunités ?

Hors ligne Hors ligne

 

#69 08/07/2020 14h42

Membre
Réputation :   1  

maxicool, le 06/07/2020 a écrit :

Spirica vient d’annoncer la fermeture de son fonds en euros Euro Allocation Long terme2 (EALT2) le 15 septembre 2020 à 12h.
Conséquence ? A partir de cette date, il sera impossible de procéder à des versements sur ce fonds.

Bonjour à tous,

Je viens de trouver ce lien sur le forum Linxea vers un article de Francetransactions.com. L’article indique que Spirica devrait mettre en place un nouveau fonds euros en septembre prochain :

Francetransactions.com a écrit :

Le nouveau fonds euros de Spirica sera lancé à la rentrée 2020. Davantage investi sur les marchés actions, immobiliers et en private equity, ce nouveau fonds euros sera également davantage chargé en frais de gestion. Réduisant d’autant la garantie sur le capital investi sur ce fonds euros.

Spirica suit donc la logique de proposition des fonds euros tels que l’assureur APICIL l’a initié avec son fonds euros EUROFLEX (frais de gestion de 4%).

(…)

Ce nouveau fonds euro Fonds Euro Nouvelle Génération sera chargé à hauteur de 2% à 2.30% de frais de gestion, respectivement sur les contrats NetLife et Version Absolue, assurés par Spirica. Le capital garanti ne sera donc plus que de 98% à 97.70% selon les contrats.

Ce fonds euros aura une poche exposée aux risques de marchés, de l’ordre de 15% à 30%, et sera investi à hauteur maximal de 10% en immobilier, 10% en actions et 10% en private equity.

Lors de sa réunion de présentation à ses partenaires distributeurs, Spirica a confirmé que la quote-part de répartition en unités de compte restera à 25% comme actuellement. L’assureur a du reste fait remarquer que certains assureurs ayant annoncé une proportion allant jusqu’à 60% ont revu leur approche.

Je n’ai pas encore reçu d’information de Spirica ou Linxea à ce sujet.

Je vous souhaite à tous une excellente journée !

Hors ligne Hors ligne

 

#70 08/07/2020 16h06

Membre
Réputation :   1  

A mettre en relation avec la fermeture du fonds Euro Allocation Long Terme 2 par Spirica.

Hors ligne Hors ligne

 

#71 08/07/2020 19h25

Membre
Réputation :   25  

4 % de frais de gestion pour avoir 1 % de retour sur investissement faut chaque année une performance de 5% donc c’est zéro , merci au revoir !

A moins que que les frais de gestion soient réintégrer en partie dans les performances annuelles comme ça se fait dans certains cas ?

Dernière modification par Galessin (08/07/2020 19h33)

Hors ligne Hors ligne

 

#72 08/07/2020 21h24

Membre
Réputation :   1  

Galessin a écrit :

4 % de frais de gestion pour avoir 1 % de retour sur investissement faut chaque année une performance de 5% donc c’est zéro , merci au revoir !

Vu comme ça, c’est effectivement peu intéressant. Mais c’est probable que l’article ne soit pas bon. En regardant la présentation du fonds Euroflex d’Apicil, on peut lire:

Apicil a écrit :

Notre volonté avec APICIL Euroflex est de poursuivre cette satisfaction en étant plus dynamique tout en garantissant 96 % du capital net de tous frais – soit une prise de risque annuelle de 4 % maximum, nette de frais de gestion.

Ca semble être plutôt 4% max / an de prise de risque que 4% de frais de gestion.

Edit: finalement, en regardant les conditions générales, c’est bien indiqué 4% de frais de gestion ce qui correspond au "risque" pris par le souscripteur. Les perfs annuelles sont:

- 2019: 1,70 %
- 2018: 2,35 %
- 2017: 2,60 %

Pas top comme rapport rendement / risque …

Dernière modification par inwest (08/07/2020 22h09)

Hors ligne Hors ligne

 

#73 08/07/2020 23h50

Membre
Réputation :   25  

C’est nul pour moi  ça vaut rien ce genre de fonds… on sait que ce sont les frais qui bouffent le plus de performances…

La on a une sorte de fonds patrimonial avec bcp d’obligation, des frais élevés, peu de perspectives de rendements et une garantie au rabais.

Vaut mieux rester sur les meilleurs fonds euro tant qu’ils donnent encore quelque chose.

Par contre l’idée de bloquer un certain nombre d’années en échange de rendement garantie peut-être intéressante.
C’est comme les comptes a terme en gros.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #74 09/07/2020 09h38

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   969  

Ce type de fonds euros, comme Euroflex, ressemble aux fonds euros dynamiques mais avec une gestion plus exposée aux risques (via une poche de diversification de 30%).

Sur ces 30%, l’allocation cible d’Euroflex est la suivante :
- Actions : 9%
- Immobilier : 12%
- Produits structurés actions : 5% (limite en perte de capital : 90%)
- Produits dérivés à effet de levier : 4%

Cette gestion doit permettre en principe une performance financière moyenne supérieure sur le long terme.

---

L’assureur impose des frais de gestion annuels de 4% (voir plus bas le détail) pour lui permettre d’abaisser la garantie en capital nette de frais de gestion du fonds de 100% à 96%, ce qui par conséquent lui permet de se libérer des contraintes en terme de solvabilité.     

Ces frais de gestion 4% ne sont pas intégrés en totalité au bénéfice de l’assureur mais sont en réalité divisés en 2 parties :
- 1,20% en frais de gestion du fonds euros (ce qui est déjà énorme !)
- 2,80% pour alimenter la poche de diversification de 30% (censée apporter du rendement)

Concrètement, un souscripteur qui place un capital X telle année voit son capital garanti ne l’être que sur X-4% au bout d’un an. Il faut donc absolument voir ce fonds euros sur le long terme (c’est toute la différence avec la vision des fonds euros classiques, censés sécuriser le capital à 100%, ce capital étant disponible de suite).   

--

Cette prise de risque supérieure à la moyenne engendre forcément un rendement plus volatile. Les années précédentes le montrent (plus ou moins) :

- 2017 : 2,60%
- 2018 : 2,35%
- 2019 : 1,70%

Par contre, on peut douter de l’efficacité de l’assureur dans la gestion de la poche de diversification et de sa capacité à profiter des marchés boursiers et/ou immobiliers lorsqu’on pense aux performances de ces classes d’actifs.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/5858_perf-long.png

Avec seulement 1,70% en 2019, l’assureur n’a vraiment pas optimisé sa poche de diversification. On peut craindre le pire pour 2020 !

--

Pièces jointes :
REPORTING 2018

Dernière modification par maxicool (09/07/2020 09h47)


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#75 09/07/2020 19h19

Membre
Réputation :   23  

Le principe de la garantie à 96% sur fond euro façon Apicil (avec un point d’étape chaque année) :
Rendement 2017 des fonds euros : une baisse modérée ?

(au paragraphe "Fonds Euros à capital non-garanti")

Dernière modification par jim750 (09/07/2020 19h23)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur