Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 26/05/2018 13h24 → Analyse du marché de l'immobilier commercial en France (commercial, france, immobilier, marché)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   667 

Lu dans le dernier BT de Actipierre 1:

BT1T 2018 a écrit :

Conjoncture immobilière:
Les volumes investis en immobilier d’entreprise en France au 1er trimestre 2018 se sont contractés de 11 % avec 3,3 Mds€ investis contre  3,7  Mds€  au  1er  trimestre  2017.  Toutefois,  le  marché  de  l’investissement  devrait  gagner  en  dynamisme  au  cours  des  prochains trimestres et les volumes d’investissement 2018 devraient avoisiner ceux de 2017.

Il me semble avoir lu dans d’autres bulletins que le marché s’était contracté de 11% (Fructipierre par exemple mais c’est la même société de gestion, même résumé.
Néanmoins je lis l’inverse dans le dernier BT de Accès Valeur Pierre:

BT1T 2018 a écrit :

MARCHÉ DE L’INVESTISSEMENT:
Avec 3,8 milliards d’euros, les volumes investis en immobilier d’entreprise en France affichent un niveau relativement stable (+3 %) au 1er trimestre 2018 par rapport à la même période de 2017. Le marché a bénéficié du report de plusieurs transactions prévues initialement en fin d’année 2017 mais reste freiné par  un  nombre  limité  de  produits  mis  en  vente.  En  effet, les investisseurs ayant beaucoup de difficultés à trouver de nouveaux actifs, hésitent à vendre, alors même qu’ils ont déjà procédé à de nombreux arbitrages depuis 2015. Cependant, la  bonne  orientation  du  marché  locatif,  le  volume  encore important de liquidité et des taux obligataires qui ne devraient pas  amorcer  de  remontée  avant  le  quatrième  trimestre devraient permettre de réaliser des volumes importants au cours des prochains mois.

Chacun écrit bien ce qu’il veut, il n’y a que moi pour y trouver à redire.
Si des transactions de l’an dernier se sont reportées, alors ceux qui ont parlé des chiffres de 2017 ont-il tenu compte de ces reports ?

Hors ligne

 

#27 30/05/2018 08h59 → Analyse du marché de l'immobilier commercial en France (commercial, france, immobilier, marché)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   104 

C’est bien vu, Surin…. Et, c’est aussi ce que j’avais remarqué plus d’une fois. Selon la SDG, les bilans sur l’évolution des marchés sont passablement différents (ou interprétés différemment).

Cela fait parti des raisons pour lesquelles il est intéressant de suivre "indépendamment" l’évolution de chacun des marchés. wink


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne

 

#28 31/05/2018 15h23 → Analyse du marché de l'immobilier commercial en France (commercial, france, immobilier, marché)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   667 

Regardez je suis tombé sur cette discussion lors de recherches sur le forum:
Analyse du marché de l’immobilier commercial en France (source : HSCF) => modération, à fusionner ?
En gros il s’y dit exactement l’inverse qu’aujourd’hui avec mise en garde sur le marché du bureau à Paris.
Je rejoins ce qui a été dit précédemment, il y a quelques années c’était bien vu d’investir dans du commerce plutôt que des bureaux car on en construit toujours plus et forcément il y aura de la vacance. Force est de constater que ce n’est pas le cas et en plus le commerce pâtit des craintes liées au e-commerce.
Bref plutôt que d’analyser à tout bout de champ, mieux vaut être dans l’action et percevoir ses dividende en attendant.

Hors ligne

 

#29 02/06/2018 10h23 → Analyse du marché de l'immobilier commercial en France (commercial, france, immobilier, marché)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   104 

Bien vu de fusionner les 2 sujets. Le document donné en lien tente lui aussi de faire cette présentation de l’évolution des marchés.

Surin a écrit :

Je rejoins ce qui a été dit précédemment, il y a quelques années c’était bien vu d’investir dans du commerce plutôt que des bureaux car on en construit toujours plus et forcément il y aura de la vacance. Force est de constater que ce n’est pas le cas et en plus le commerce pâtit des craintes liées au e-commerce.

Oui, et dans 5 ou 10 ans, ce sera encore autre chose. On appelle cela l’évolution ou le changement, rien n’est figé.

C’est pour cela que:
- il est intéressant de suivre cette évolution,
- il est nécessaire de diversifier ses investissements (par secteur et géographiquement).

Le document en lien ne dit d’ailleurs pas autre chose:

Compte tenu de la très forte hétérogénéité du marché en matière de biens (répondant à des déterminants et des logiques propres) …

Ce n’est ni plus ni moins que ce qui est expliqué plus haut…


La disponibilité  et  la qualité des  données  existantes varient  selon  les  segments  (en  fonction  des  sous-
secteurs  du  marché  ou  de  la  zone  géographique)  et restent toujours difficiles à apprécier. Le diagnostic présenté repose donc sur l’exploitation des données  actuellement disponibles et non exhaustives, ainsi que sur des informations de nature plus qualitatives et/ou des jugements d’experts. Il doit être pris avec précaution et pourra utilement être affiné à l’avenir

Les auteurs de ce rapport ont l’honnêteté de dire que ce qui est exprimé dans leur rapport est pour partie une opinion personnelle et subjective (même si peut-être partagée par quelques "experts"). D’où l’intérêt d’essayer de suivre ces marchés tant que faire se peut… pour les investissements à venir. wink


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne

 

[+3]    #30 06/08/2018 18h54 → Analyse du marché de l'immobilier commercial en France (commercial, france, immobilier, marché)

Membre
Réputation :   64 

Bonsoir,

Ci-après, un lien très intéressant sur la lettre d’information du mois de juillet 2018 de Procos, qui fédère plusieurs enseignes de commerces spécialisés:

www.procos.fr/images/procos/images_page … omique.pdf

Dans cette note, on y voit notamment les difficultés continues des enseignes de commerces traditionnels et leur perception des prix des locaux commerciaux. Ce qui est instructif, c’est le parallèle qui est fait avec la situation d’enseignes dans d’autres pays de l’Union Européenne.

Investissant dans des locaux commerciaux et dans des SCPI, j’y tire notamment trois enseignements: Le premier est la difficulté des enseignes "physiques" par rapport aux enseignes de e-commerce et l’impact à terme sur les vacances locatives commerciales et les secteurs d’activités à rechercher pour un preneur de bail.

Le second est la perception qu’ont ces enseignes des loyers, qu’elles évaluent décorrélés de leur activité et réalité économique. Ce qui laisse présager pour le futur des renégociations des loyers à la baisse, donc un baisse de rendement possible sur les SCPI.

Le dernier, toujours concernant les SCPI, plusieurs SG investissent actuellement dans des pays de l’UE, laissant présager de meilleurs rendements que sur les locaux commerciaux en métropole qu’ils estiment parfois trop chers, avec des rendements étriqués. Pourtant à la lecture de ce rapport, la situation des enseignes de commerces n’est guère plus reluisante dans des pays ciblés par ces SG (notamment l’Allemagne), ce qui devrait amener à une certaine prudence sur les rendements à venir de ces placements.

Ce n’est qu’une première analyse superficielle et ces renseignements méritent d’être approfondis. Ils donnent néanmoins quelques éléments d’ensemble pouvant donner une tendance pour les prochaines années.

Hors ligne

 

#31 24/12/2018 12h35 → Analyse du marché de l'immobilier commercial en France (commercial, france, immobilier, marché)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   102 

Je retrouve pas le post correspondant au marché immobilier commercial européen.
European Systemic Risk Board (ESRB) vient de publier une analyse du marché commercial en anglais. Je pense que c’est utile de le parcourir lorsqu’on en investit dans des foncières et surtout dans les SCPIs

Je ne vous fait pas de résumé car je n’ai la pas encore lu.
ESRB publishes the Report on vulnerabilities in the EU commercial real estate sector

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12103_cre_nov18.jpg

J’aime bien le graph ci-dessous. On voit bien la connexion entre le PIB et la croissance des prix de l’immobilier. Et on note une certaine résistance sur le Prime.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12103_growth_prime_cre.jpg

Dernière modification par niceday (24/12/2018 12h35)

Hors ligne

 

#32 20/02/2019 19h46 → Analyse du marché de l'immobilier commercial en France (commercial, france, immobilier, marché)

Membre
Réputation :   64 

En complément de mon poste #406 dans le topic suivant: (17/17) SIIC : quelles sont les meilleures foncières françaises ?

Deux articles intéressants de la fédération Procos, sur les commerces de centre-ville et la revitalisation de certains centres urbains.
www.procos.org/images/procos/presse/201 … s_2019.pdf
www.procos.org/images/procos/presse/201 … s_2019.pdf

Bien que ne représentant pas tous les types de commerces, ces études sont toujours une source de renseignements intéressants. Elles peuvent aussi permettre de dégager des tendances et d’orienter l’investisseur en murs de commerces vers des zones auxquelles il n’avait pas pensé et, à contrario, d’en éviter d’autres.

Enfin, c’est un baromètre régulier de du ressenti sur le terrain des adhérents de cette structure et des difficultés auxquelles ils peuvent être confrontés et leurs aspirations sur diverses thématiques.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech