Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#401 11/02/2019 10h48 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

En fait je constate simplement que le désir de nos gouvernements est de nous faire travailler de plus en plus (jusqu’a l’incapacité.) pour un salaire de plus en plus maigre avec une retraite de plus en plus petite.

La "carotte" de la retraite est donc une illusion des générations passées (mon pere parti à 57 ans, 2000 euros de retraite comme employé de banque). (Moi bac+5 : 900 euros à 62 ans et 1250 euros à 67 ans).

Les nouvelles générations ont droit à un retour de bâton de nos politiques  qui prônent la crise et l’austérité pour justifier cet esclavagisme moderne.

ATTENTION je ne jalouse pas mes parents, je demande juste à ce que nous soyons traiter aussi bien qu’eux. Cela paraitrait logique dans une société qui se dit de plus en plus moderne et civilisée. Sinon a quoi bon viser le progrès et cette course en avant ?

Mais nous avons franchi un cap et désormais tout progrès se fait au détriment de l’homme et de la nature.

Tout cela pour vous dire que les jeunes générations doivent se détacher de cette idée de retraite pour supporter au quotidien leur boulot inintéressant, mal payé qui occupe la majeure partie de leur temps limité sur cette Terre

C’est donc une maniere pour moi de mettre en garde mon prochain et de me motiver à faire moi meme ma retraite et prendre mon destin en main.

Hors ligne

 

#402 11/02/2019 11h04 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   391 

gandolfi a écrit :

En fait je constate simplement que le désir de nos gouvernements est de nous faire travailler de plus en plus (jusqu’a l’incapacité.) pour un salaire de plus en plus maigre avec une retraite de plus en plus petite.

Qu’ils sont méchants ces gouvernements…
Et si tout simplement, ils essayaient de créer un système qui arrive à peu près à se financer ? Il n’y a jamais eu de secret: pour payer les retraites, il faut prélever des cotisations retraite. Plus vous aurez à la retraite, plus vos enfants seront prélevés.

Moi bac+5 : 900 euros à 62 ans et 1250 euros à 67 ans

Vous avez parlé de la complémentaire de votre père, mais n’auriez vous pas oublié la vôtre ?
Ou alors votre simulation n’est pas tout à fait bien réalisée…
(PS: BAC+5 n’est pas un niveau de salaire)

je ne jalouse pas mes parents, je demande juste à ce que nous soyons traiter aussi bien qu’eux.

A revenu similaire, votre confort est bien supérieur (Internet, transports, fourniture d’eau/électricité, voyages, multimédias, etc)

Mais nous avons franchi un cap et désormais tout progrès se fait au détriment de l’homme et de la nature.

Nous n’avons franchi aucun cap. La nature a toujours été la variable d’ajustement de toutes les civilisations. Et en ce qui concerne l’homme, les humains n’ont jamais aussi bien vécu dans leur globalité. Les populations vivant moins bien aujourd’hui qu’il y a 40 ans sont des exceptions.

Dernière modification par Faith (11/02/2019 11h04)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#403 11/02/2019 11h11 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   37 

Ne pourrait-on pas en revenir au thème du sujet  "Quel capital pour vivre de la bourse ?" et déplacer les messages en créant un autre post ?

Hors ligne

 

#404 18/04/2019 15h36 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

swantonbomb a écrit :

quelqu’un capable de créer un patrimoine conséquent relativement jeune (au dela de 500k pour un trentenaire)par le seul fruit de son épargne est une personne qui aura un revenu très conséquent.

Hors, la nature étant ce qu’elle est pour quelqu’un qui aura des revenus de 5 à 10 k, se contenter soudainement de 1.5 k me semble très difficile. Bien sur il y a des contre exemples mais on s’habitue vite à un certain confort.
Pour que ce rentier en devenir l’accepte il lui faudra sans doute un capital lui permettant d’être proche de son revenu actuel. (plusieurs millions en somme)

Je suis dans ce cas (revenus > 10k/mois et train de vie < 2k/mois) et, même si je suis d’accord sur le fait que regarder autour de soi ne vaut pas généralité, je ne suis pas le seul, loin de là.

Il est évident qu’au début on a des étoiles plein les yeux, mais venant d’un niveau modeste j’ai toujours eu les pieds sur terre. Je m’autorisais auparavant un cadeau/plaisir (2-3k€) par an mais je me suis aperçu rapidement que j’en retirais à chaque fois un plaisir plus réduit. J’ai donc arrêté d’appliquer ce principe qui s’apparentait de plus en plus à dépenser pour dépenser et j’en suis très heureux.

Hors ligne

 

[+2]    #405 23/04/2019 09h49 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   13 

Je viens d’avaler les 19 pages du Topic. Je vais tenter d’apporter mon cailloux à la ruine.

Personnellement, tout ce qui concerne l’état m’importe peu. Je ne compte pas dessus pour quoi que ce soit. A part pour lâcher les 1000€ d’impôts mensuel.
Principe de base : "il est plus facile de se changer soit que de vouloir changer les autres".

La France est un pays ou le travail est mal vu, tout comme l’est l’argent. Je gagnais environ 2300€ net en France. De mon point de vue, 2300€ net est insuffisant. C’est pourquoi j’ai décidé de déménager etc (voir ma présentation pour plus d’information).

Ma vision consiste à :
- d’une part profiter de la vie (de mon point de vue), voiture sympa, partir en weekend 1 fois par mois dans un bel hôtel avec Madame, s’acheter des fringues de qualités, aller au restaurant chaque semaine sans regarder à la dépense. Avoir un bel appartement dans une résidence de standing. Vivre la vie à 200% !
- d’autre part épargner et investir

Pour avoir ce train de vie et une épargne d’~ 2K par mois, il faut gagner au minimum 5 200 € mensuel avant impôt. Et ça c’est pour un couple sans enfant (Attention c’est ma vision personnel, la ou je vis). Pour répondre à la question donc, si je considère ne plus à devoir épargner, il me faudrait une rente de 3200 € par mois avant impôt ~700K à 5%. Ceci juste pour moi.

Il suffit ensuite de mettre son cerveau en mode "solutions". Je n’avais donc pas le choix, ne souhaitant pas réduire mon train de vie et voulant devenir rentier, il fallait gagner plus.

Plutôt que de passer ses samedi avec un Gilet Jaune dans la rue à revendiquer, je préfère lire et me cultiver pour augmenter mon capital "connaissance". De ce fait, avec les solutions trouvées, j’ai fait salaire x2.5 à 25 ans. Tout le monde peut le faire. Il faut juste savoir se sacrifier, et, travailler dur. Mais ça, une minorité sait le faire. Pendant ce temps, la majorité critique, jalouse. Et le plus drôle dans tout ça, c’est que plus le temps passe et plus je m’enrichis.
Tous mes potes m’envie, me demande comment faire. Je leur propose de les aider, j’envoie des contacts, exemple de CV pour trouver un job, … Devinez combien ont tenté cette aventure ? ZERO.

Ainsi, tous ces débats m’amuse maintenant. La seule chose qui peut vous faire changer de vie, c’est vous et vous seul. Le voisin, ce qu’il fait, on s’en tape !

Pendant que la majorité regarde le voisin comment il est ou ce qu’il fait, je préfère agir pendant que le voisin me regarde en me prenant pour un fou, un égoïste qui se la pète avec sa grosse bagnole. Je vous le dis, ça m’amuse smile

Belle journée !

Dernière modification par LoopHey (23/04/2019 10h09)

Hors ligne

 

[+3]    #406 23/04/2019 11h06 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   294 

Loophey,

Warren Buffett dans sa prime jeunesse, quand sa femme voulut refaire leur cuisine, racontait à un de ses amis qu’il était horrifié par le prix… parce que le vrai coût de la cuisine en question n’était pas de X $, mais bien de X $ multiplié par X années passées à composer à X %.  (vous vous doutez bien que ce dernier X, chez Buffett, était à 2 chiffres).

En gros, si le différentiel entre une voiture lambda et la « grosse bagnole » semble être de, disons, 200 euros/mois, sur 10 ans passés à composer à 8%, il s’agit de constater que le différentiel est bien plus proche de 431 euros/mois.

Je me permets cette remarque au passage parce que, dans mon parcours, une des meilleures décisions que j’ai jamais prise fut de renoncer à acheter une Audi TT pour me rabattre sur une bête Peugeot et d’avoir investi tout le reste. Puis d’avoir appliqué cette approche à la plupart de mes décisions importantes. Ce qui me permet d’être dans une situation d’indépendance totale depuis plusieurs années.

Dans 15 ans, au vu des sommes que vous semblez aimer dépenser en choses « somptuaires » (et donc objectivement dispensables), on parle certainement de centaines de milliers d’euros qui ne seront pas sur votre compte. (mais qui auront nourri des entreprises dont je suis probablement actionnaire… tout n’est pas perdu…)

Chacun fait comme il l’entend, évidemment. Mais le « vous » dans 15 ans portera probablement un autre regard sur le parcours que vous ferez.

Fin de la parenthèse & bon vent.

Hors ligne

 

[+1]    #407 23/04/2019 12h12 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Bravo.

Quand on voit tous ces fainéants qui travaillent pour un SMIC après avoir fait des études et qui ont en plus des enfants à charges. Dire qu’ils se battent depuis des mois pour grapiller des miettes et essayer de conserver des acquis (système de santé, retraite, code du travail…). Quelle perte de temps et d’argent.

Je ne comprends pas pourquoi on y a pas pensé plus tot.

On va tous travailler 13h par jour (voir votre présentation) en Suisse tout en profitant du système de protection français. Le prix de l’immobilier frontalier risque d’augmenter mais cela permettra d’assurer un meilleur avenir pour tous.

Dernière modification par gandolfi (23/04/2019 12h13)

Hors ligne

 

#408 23/04/2019 12h26 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   315 

La vérité est plus au milieu.

Déjà quand on fait des études, c’est pas pour gagner le smic en général.

Ensuite , faut voir les passifs que les gens "pauvres" possèdent.

@kapitall, c’est depuis que je pense comme ça que je me suis enrichie… LES INTERETS COMPOSES smile

Dernière modification par cricri77700 (23/04/2019 12h27)


Bye bye la rat race :)

Hors ligne

 

#409 23/04/2019 13h18 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   28 

De mon point de vue, tout dépend de ce que l’on entend comme objectif réel :

Swantobomb écrivait plus haut  qu on pouvait vivre avec une baisse importante de revenus, mais que rapidement il y aurait un manque psychologique quelque part, j’adhere Complètement …

Je ne peux que partager l’avis de Loophey qui revient à dire bosser comme une mule oui, mais avec des Carottes pour se motiver … sur la durée je pense indispensable cette approche pour éviter le « burn juillet », prédécesseur du bien connu out car il arrive bien plus vite qu’on ne le croit !

La démo de Kapitall est très vraie sur les intérêts composés, mais beaucoup plus discutable sur le fond de son exemple voiture, le moins cher n’etant Jamais le plus économe en ce domaine : pour nos voitures de fonction, j’ai opté pour des premium allemandes …car celles ci à l’usage complet me coûte le même prix qu’une française de la catégorie inférieure, la décote et le coût d’entretien inversant la donne initiale, mais cela reste subjectif, chaque exemple restant unique bien sûr.

Pour en revenir au sujet de base du montant X comme seuil minimum, pour mon cas, je pense qu’un capital productif de 1 million est l’hypothese Basse sauf à retomber dans la reflexion de Swantobomb …

Pour y arriver, je joue sur 2 tableaux : arbitrage revenus et épargne perso ainsi que capitalisation en holding pro, le dénouement de celle ci permettant de différer le frottement fiscal et ouvrant la voie à d’autres formes de liberté anticipées avant l’age Légal de retraite tout en continuant à cumuler les trimestres en Blanc une fois le plein des 25 meilleures années effectue, ce qui sera effectif pour moi dans 5 ans si la réforme attendue ne bouleverse pas les règles de ce point de vue.

Hors ligne

 

#410 23/04/2019 13h50 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   36 

Le sujet à un peu dérivé, combien faut il pour vivre de la bourse ?

Tout dépend de ce que l’on possède à coté pour commencer. C’est totalement différent selon que l’on soit propriétaire sans crédit de sa RP avec quelques centaines de milliers d’euros d’assurance vie ou bien d’avoir juste 200 ou 300 K€ investi à 100 % en bourse avec une obligation de résultat chaque mois pour financer le quotidien.

Effectivement on peut s’en sortir en bourse avec 100 K € investi uniquement sur des contrats futures mais avec quel stress ! J’ai fréquenté dans le passé un groupe d’investisseurs guidé par un chroniqueur qui passe chaque jour sur BFM biz ( forum, formation…) et si pour certains qui avaient d’autres ressources c’était assez simple de sortir quelques milliers d’euros /mois sans stress pour ceux qui ne comptaient que là dessus, la pression transformait souvent cela en grosse cata.

Pour vivre correctement il faut à mon avis au moins 1 millions d’euros en Actions/obligations, quelques centaines de K€ en assurance vie Euros/ SCPI et une petite poche d’investissement ultra spéculatif sur les produits dérivés en plus de sa RP payée.
La bourse n’est pas un long fleuve tranquille, une crise finit toujours par arriver.

Après bien sur on peut vouloir étre rentier avec beaucoup moins et vivre toute sa vie comme un étudiant fauché en vivant là ou c’est pas cher et en économisant sur tout. Mais je pense que si l’on veut vivre de la bourse c’est pour vivre pas survivre, il y a d’autres produits plus adaptés pour assurer une rente sans stress.

Dernière modification par mercators (23/04/2019 16h22)

Hors ligne

 

[+1]    #411 23/04/2019 14h54 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   15 

J’écris peu sur le forum. Mais le message de loophey me fait réagir.
Je trouve très prétentieux et donneur de leçon de sa part, du haut de ses 25 ans et peut-être 2-3 ans d’expérience professionnelle, de dire: faites comme moi, c’est comme ça qu’il faut faire.

Peut-être la fougue et l’insouciance de son jeune âge…

Gardez les pieds sur terre. Un peu d’humilité. Vous êtes motivé, c’est bien, mais gardez vous de donner des leçons. Chaque personne, chaque parcours est unique.

Pour revenir au sujet, je considère que si j’avais 1 million d’€ et une résidence principale payée, alors je pourrais vivre de mes rentes.
Je n’en suis pas là.

Hors ligne

 

#412 23/04/2019 17h34 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   16 

Lorsque certains parlent d’1 million euros avec la résidence payée, il serait bon de préciser si cela inclut ou non des enfants.
De mon côté, je pense aussi qu’1 millions d’euros placé permettrait à une famille de 3 de vivre dans une ville autre que Paris.
Au delà de 500 000 euros, il pourrait être intéressant de lever le pied et/ou trouver un travail ayant un sens ou plus en phase avec ses valeurs. Je recommande un bon article de   
MrMoneyMoustache qui faisait le parallèle entre confiance en soi et la somme épargné.
Que ferait-on vraiment si l’on était à l’aise financièrement ? Ne pourrait-on pas faire ce changement de vie plus tôt ?

Je pense aussi que déménager pour aller dans un pays plus propice aux augmentations de salaire est sage mais ce genre de déplacement n’est pas forcément évident à réaliser quand il faut prendre en compte la recherche de travail pour sa compagne ainsi que changer les enfants d’école. Il faudrait aussi prendre en compte le coût de leur scolarité dans le pays d’accueil, le coût de la Sécurité sociale et le temps passé sur le trajet pour apprécier la totalité de ce changement de vie.

Dernière modification par FunnyDjo (23/04/2019 17h35)

Hors ligne

 

#413 23/04/2019 17h43 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   21 

Pour ma part, étant très frugal, je pense que 500ke seront suffisants.

Mais bon, apparemment, peu de membres du forum pourraient vivre avec 1500e/mois.

Je précise que je ne souhaite pas d’enfants et que j’ai pour objectif de m’expatrier dans un pays à bas cout de la vie.

Hors ligne

 

#414 23/04/2019 18h20 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

Pas d’enfant ok, chacun est totalement libre et voit midi à sa porte et c’est clair que ça diminue considérablement le rente nécessaire.

En revanche, pour avoir connu des personnes qui se sont expatriées, il faut être extrêmement prudent pour la couverture sociale. Vivre dans un pays à bas coût avec 1’500 euros est confortable, par contre au moindre pépin de santé l’équilibre financier peut très vite être remis en question. Et je ne parle même pas des maladies chroniques pour lesquelles les traitements peuvent représenter plusieurs centaines voir plusieurs milliers d’euros par mois.

Hors ligne

 

#415 23/04/2019 19h57 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

Je table personnellement sur des retraits annuels de mon portefeuille boursier (comprenant actions et obligations) qui ne dépassent pas les 3%. Donc un portefeuille de 1.000.000 euros donnerait un revenu maximum brut de 2,500 euros par mois. Même à 3%, je considère qu’il y a un risque de devoir puiser dans son capital sur le long terme (40-50 ans pour un jeune rentier, ce qui est mon cas), surtout si les retraits sont indexés sur l’inflation. Cela ne me dérange pas outre mesure puisque je n’ai pas d’héritiers.

Après ça, je ne vais pas juger les montants dont les autres ont besoin pour vivre, puisque chacun a des envies différentes. Je me satisfais pleinement de vivre (seul), en province, sur un peu moins de 3,000 euros net par mois. Certains y verront une pitance, d’autres une fortune. A chacun ses préférences. Etant propriétaire de mon logement et ne devant de l’argent à personne, mes dépenses contraintes sont très faibles (moins de 700 euros par mois). Etant déjà rentier, je n’ai plus besoin d’épargner pour mes vieux jours non plus. Donc cela me laisse une belle enveloppe mensuelle pour les loisirs.

Dernière modification par mls74 (23/04/2019 20h44)

Hors ligne

 

#416 23/04/2019 20h25 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

Je pense que le principal point est de correctement estimer ses besoin.
Dans une de mes lectures j’étais tombé sur une échelle que je vais tenter de restituer de mémoire.

Le niveau 0 est celui où la rente permet juste de survivre. Pour moi quelques centaines d’euros suffisent.
Le niveau suivant correspond à un maintient d’un train de vie similaires à celui en emploi(sans dépenses extravagantes)
puis venait un niveau ou l’on se fait "plaisir " dans les dépenses.
Peut être encore un niveau intermédiaire mais le niveau final était vacances en jet et la caricature du millionnaire. L’auteur montrait que l’estimation de capital nécessaire pour un tel train de vie était plus faible que celle estimée par majorités des gens. Je ne m’y suis pas intéressé outre mesure étant donnée que ce n’est pas la vie à laquelle j’aspire.

En province sans enfants et en vivant simplement j’économise quelques centaines d’euros par mois avec un salaire de 1800€ Un capital de 600 000€ (probablement avec un part immo afin de diversifier) en tout me permettrai de maintenir un niveau de vie similaire sans prendre trop de risques

Hors ligne

 

[+1]    #417 Hier 10h09 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

Je trouve que beaucoup d’entre vous , raisonnent trop comme des consommateurs et par conséquent, ne voient pas les possibilités autres.

Ce n’est pas un reproche, mais juste un constat.

Par exemple, en France il faut entre 1000 et 1500 euro pour vivre quand on est travailleur

… Parce qu’on a besoin de vivre près de son travail, donc de payer un loyer élevé
… Parce qu’on ne dispose d’aucun temps libre pour quoique ce soit et que cela engendre des surcoûts ( plat préparé, femme de ménage, vacances plus chère car pas de choix sur le calendrier etc )
… Ni pour le bricolage, jardinage, coupe de bois qui font économiser

Alors qu’en fait a la campagne, ce chiffre pourrait être aisément divisé par deux.

Deuxième point, je trouve qu’il y a une grosse surestimation du coût de la vie a l’étranger.

J’entends souvent qu’il faut minimum 1000 euro en Bulgarie par exemple.

Comment pourrait-il falloir minimum 1000 euro dans un pays de l’est ou d’Asie du sud-est, alors qu’en France la majorité des gens vivent a peu près avec ces même 1000 euros ?

Bref, ce que je veux dire, c’est qu’en se libérant de l’esprit de consommation, on peut beaucoup plus facilement devenir libre ( et encore plus si on est prêt a s’expatrier ). N’oubliez jamais que quand vous serez mort ou même dans 10 ans , personne en aura rien a foutre que vous avez été un des premiers a acheter l’iPhone9SVX++.

Hors ligne

 

[+1]    #418 Hier 10h14 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   10 

C’est vrai, mais plus de temps libre ça peut être aussi plus de dépenses. Car plus de loisirs.

Je préfère passer mon temps à jouer au Golf, qu’à tailler des haies ou faire le ménage…

Hors ligne

 

#419 Hier 10h31 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   102 

Michel1993 a écrit :

Alors qu’en fait a la campagne, ce chiffre pourrait être aisément divisé par deux.

J’adhérais complètement à ce raisonnement, mais j’en reviens un peu après avoir vécu quelques années en zone rurale paupérisée. La situation économique dans ces zones fait que la population se compose souvent des gens qui ne peuvent pas aller ailleurs, et ça entraîne certaines nuisances ("incivilités" comme on dit). Il faut quand même aimer y vivre, ou alors s’isoler dans une maison à 300k€ qui ne sera jamais revendue qu’avec une énorme moins-value.

Hors ligne

 

#420 Hier 10h31 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   68 

Michel1993 a écrit :

Bref, ce que je veux dire, c’est qu’en se libérant de l’esprit de consommation, on peut beaucoup plus facilement devenir libre ( et encore plus si on est prêt a s’expatrier ). N’oubliez jamais que quand vous serez mort ou même dans 10 ans , personne en aura rien a foutre que vous avez été un des premiers a acheter l’iPhone9SVX++.

Une fois mort,  ayant eu une vie vertueuse ou vicieuse, axée sur la consommation ou la frugalité, tout le monde en aura raf et vous aura oublié et vous le premier wink

Hors ligne

 

#421 Hier 10h35 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   391 

Michel1993 a écrit :

Comment pourrait-il falloir minimum 1000 euro dans un pays de l’est ou d’Asie du sud-est, alors qu’en France la majorité des gens vivent a peu près avec ces même 1000 euros ?

Simplement parce que la plupart d’entre nous n’ont pas pour objectif d’être rentier pour être rentier, mais de l’être pour profiter (chacun à sa façon) de son temps libre et pour protéger sa famille.

Par ailleurs, n’oubliez pas qu’en Asie (ou en Bulgarie), le niveau de vie "normal" n’est pas celui auquel est habitué un français. Si vous voulez obtenir en Indonésie (que je connais un peu) le confort qu’un français gagnant le SMIC, je pense que cela vous coutera au minimum un SMIC.
Et je parle ici d’une personne en bonne santé: ça pourrait nettement se compliquer en prenant de l’age… (ou en ayant un nouveau né)

Enfin à l’étranger, vous dépensez beaucoup plus qu’un local: vous ne disposez pas d’un réseau , ne connaissez pas les prix "normaux", etc. Pire, en Asie vous serez facilement identifié comme un étranger et vous aurez directement le privilège d’avoir à payer le prix "spécial étrangers" (officieusement ou non d’ailleurs: certains sites touristiques ont des prix différents pour les étrangers)

Bref, ce que je veux dire, c’est qu’en se libérant de l’esprit de consommation, on peut beaucoup plus facilement devenir libre

Tout à fait. Mais comme être rentier n’est pas une fin en soi, ça n’aurait aucun sens de se libérer de l’esprit de consommation juste pour être rentier.
C’est un processus qui se fait en parallèle, pour certains mais pas pour tous.

En ce qui me concerne, on me considère souvent comme quelqu’un de peu dépensier, pourtant je n’irai pas vivre en Indonésie (pays de ma femme) avec seulement 1000€/mois.
Mais cela peut vous convenir, c’est vraiment très variable d’une personne à l’autre.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#422 Hier 10h36 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   37 

FCP a écrit :

C’est vrai, mais plus de temps libre ça peut être aussi plus de dépenses. Car plus de loisirs.

> je n’ai jamais compris cette affirmation. Ce n’est pas parce que vous le dîtes que c’est vrai…Tous les loisirs ne sont pas forcément de grosses dépenses ! Moi qui adore lire par exemple, un simple abonnement médiathèque et le tour est joué. J’aime les randonnées aussi, ça ne coûte rien !

Ce n’est pas parce que vos goûts sont liés à des dépenses conséquentes que c’est le cas de tout le monde ! Moi le golf et l’équitation (2 loisirs parmi les plus chers) ne m’intéressent pas du tout par exemple…Mais je ne fais pas de mon cas une généralité ! Donc savoir que vous préférez "passer votre temps à jouer au Golf, qu’à tailler des haies ou faire le ménage…", ça ne fait pas avancer le débat !

Bref pour moi ce sujet de capital pour vivre est sans fin car personne ne vit de la même façon.

Le plus simple étant de déterminer ses besoins en termes de dépenses annuelles puis d’affiner le capital nécessaire pour y répondre. Ce n’est pas plus compliqué que cela.

Mais débattre sur le montant mensuel des dépenses est clairement un perte de temps. Chacun vit bien comme il veut après tout, non ?

Hors ligne

 

#423 Hier 12h17 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   

Personnellement je trouve aussi que plus on a du temps libre et plus on est "tenté" de dépenser.
Dans la masse il y en aura qui ne le feront pas mais d’autres oui.

J’ai lu 1000e /1500e suffisent, je trouve ça assez limite. 1500€ ça devient correcte.

De manière générale la nature humaine aime le "plaisir" et celui ci nous motive à dépenser.

"J’ai travaillé toute ma vie, je peux bien me faire plaisir" ==> refrain qu’on entend très souvent….

Un rentier smicard c’est surtout un frustré au bout de quelques années quand il commencera à se faire ch****

Hors ligne

 

#424 Hier 12h21 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   10 

Stratus a écrit :

Personnellement je trouve aussi que plus on a du temps libre et plus on est "tenté" de dépenser.
Dans la masse il y en aura qui ne le feront pas mais d’autres oui.

C’est une évidence. Même sans aller jusqu’au Golf, la plupart des activités coûtent quelque chose. Même la randonnée il faut bien payer le déplacement jusqu’au point de départ. Les livres il faut les acheter, ou payer l’essence jusqu’à la bibliothèque.

A moins de vivre comme un ermite, le temps libre en plus ce sont des dépenses en plus.

Hors ligne

 

#425 Hier 12h25 → Quel capital pour vivre de la bourse ?

Membre
Réputation :   37 

FCP a écrit :

C’est une évidence. Même sans aller jusqu’au Golf, la plupart des activités coûtent quelque chose. Même la randonnée il faut bien payer le déplacement jusqu’au point de départ. Les livres il faut les acheter, ou payer l’essence jusqu’à la bibliothèque.

A moins de vivre comme un ermite, le temps libre en plus ce sont des dépenses en plus.

> Si on pouvait éviter de tomber dans la mauvaise foi et la caricature, ce serait tout de même agréable…
Pour aller bosser, vous payez votre essence non ?

Encore une fois, ce n’est pas parce que vous ne pouvez pas l’imaginer que ce n’est pas possible…demandez à votre hôte qui vit de ses rentes depuis plusieurs années !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech