Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 11/05/2015 05h15 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

Bonjour

Je me permets de créer ce sujet pour regrouper toutes les informations pour les expatriés, à savoir quelles sont les stratégies et conseils de la communauté concernant les expatriés non résidents fiscaux.

Bien entendu chaque expatriation diffère par le pays d’expatriation et les avoirs de chacun.

Ce qui serait intéressant serait de savoir si les conseils des forumeurs appliqués à la France pourraient s’appliquer aux expatriés (location meublée en France, SCPI, assurance vie…).

De ce que j’ai pu constater, la part fiscale est très importante à prendre en compte.

Pour les assurances vie :

Beaucoup d’assurances vie refusent de vous assurer directement. Mes recherches ont montrés que SURAVENIR était accessible aux expatriés.
Les autres contrats pouvant être ouverts le sont généralement via courtier ou CGPI, engendrant des frais intermédiaires (SERENIPIERRE, APICIL, AG2R,…) pouvant aller jusqu’a 5% de frais d’entrée + 1 à 3% de frais de gestion annuels + 1 à 3% de frais sur versements.

Au niveau fiscal, les expatriés non résidents sont exonérés de certaines taxes.

Je reste personnellement défavorable aux assurances vie avec placement sur fond euro. Je me pose donc plus la question d’investir en unité de compte.

Pour l’immobilier :

La gestion locative est possible, mais rendue un peu compliquée de par la gestion à distance. Je ne dis pas que ce n’est pas faisable mais juste compliqué (frais de gestion locative, travaux à distance…
Les solutions évoquées sur ce forum (SCPI, foncières côtées) sont ce qui se prêtent au mieux aux expatriés d’un point de vue "facilité", malgré une fiscalité qui peut contrarier pour les SCPI. Quant aux foncières côtées, cela se gère de la même façon qu’une action au niveau fiscal sur un CTO.

Pour les actions :

Si un PEA avait été ouvert avant l’expatriation, cela est intéressant. La question de le garder ouvert pendant l’expatriation dépend beaucoup de chacun (de la durée de l’expatriation, de la diversification d’action…) de même que de la stratégie de le fermer quelque mois avant / après le retour.

Pour les comptes titres, IB et linx.be sont intéressants mais si certains forumeurs expatriés pourrait m’aiguiller sur la fiscalité (où déclarer les plus values? devons nous déclarer nos actifs et placements dans le pays de résidence ?) je vous en remercierai beaucoup.

A bientôt

Novice

Mots-clés : expatrié

Hors ligne

 

#2 11/05/2015 14h01 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   246 

Bonjour novice2015

En tant qu’expatrie il n’y a pas grand intérêt a se limiter a des produits "français" surtout si vous n’aviez pas de PEA avant l’expatriation. 

Autant utiliser un broker discount comme IB ou Lynx ou oblis.be pour les obligations en direct.

Quant a l’assurance-vie qui vous avantagera au retour il est possible de transférer vos positions " titres vifs" dans une assurance-vie luxembourgeoise fonds dédies - ça a été discute maintes fois sur le forum- faites la recherche

Ce qui importe le plus c’est votre taxation - car dividendes, intérêts et PV etc sont taxables dans votre pays de résidence la Thailande. A voir les conventions Thailande- autres pays (pas juste la France)…Si vos intérêts sont taxes a zéro avec un compte au lux par ex…il sera plus approprie pour vous d’ouvrir un compte au Lux -

Bonne recherche

Hors ligne

 

#3 11/05/2015 18h20 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Modérateur
Réputation :   1084 

Il me semble que la première chose qu’un expatrié devrait maitriser, c’est …. la fiscalité du pays dont il est à présent résident.

Maitriser les caractéristiques des produits en France, pour optimiser éventuellement ce qui se passera lors du départ de la France, de la période de résidence à l’étranger, ou lors du retour en France, est d’un niveau de priorité significativement inférieur.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#4 11/05/2015 20h37 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   225 

Si vous n’avez qu’une faible partie de vos revenus / avoirs dans le pays où vous vivez en expatriation, la fiscalité se borne souvent à l’impôt sur les revenus et charges sociales.

Dans un pays en développement ça peut être encore plus réduit avec un prélèvement à la source et basta. Pas de convention fiscale, pas de moyen de connaître vos revenus ou avoirs ailleurs dans le monde… Bref très peu d’intérêt en fait à connaître la fiscalité du pays sauf à vouloir s’y installer définitivement ou à investir dans le pays.

Cela est beaucoup moins vrai si on est dans un pays européen avec les accords entre pays, mais en Thaïlande, je ne pense pas qu’il y ait d’échange d’informations…
Donc finalement c’est surtout notre bonne fiscalité française, maintenant en expatriation et demain au retour qui nous préoccupe.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#5 12/05/2015 03h33 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Cela fait quelques temps que je cherche un fil de discussion sur ce sujet, je vais donc y contribuer en esperant que davantage d’expatries / non residents y contribuent.

Je suis resident a Singapour (contrat local, non-expatrie), la fiscalite y est tres simple:
- imposition sur les revenus du travail selon un bareme "a la francaise", mais aux taux bien plus bas (le max TMI est a 20%, 22% a partir de 2017).
- la plupart des dividendes & interets non taxes
- la plupart des plus values non taxees (stocks & immobilier)
- il y a une "property tax", et les revenus locatifs sont a ajouter aux revenus du travail pour le calcul de l’impot

Les revenus obtenus dans les autres pays ne sont pas taxables

Les investissements suivants sont donc particulierement interessants:

- CTO type IB: je l’utilise en particulier pour du buy & hold d’ETFs, a priori les seules taxes a considerer sont celles sur les dividendes appliquees aux US (30%) et IR (15%)

- Assurance Vie Luxembourg: securite et tranquilite d’esprit que ca ne soit pas en France, et toutes taxes francaises evitees. Actuellement je ne l’utilise que pour leur compte Euro, pour conserver du cash. Les frais associes aux fonds qu’ils proposent me semble trop eleves, mais je reste ouvert a une evolution la dessus.

- Immobilier Local: bien, mais tres TRES cher, donc pas le plus evident.
- Immobilier France: un investissement assez frequent (nous les francais sommes friands d’immobilier), mais qui peut etre effectivement complique au niveau gestion, travaux, etc…

Il est a noter que la fiscalite (francaise) des non-residents pour les revenus de source francaise est assez penible: le TMI s’applique, mais avec un MINIMUM de 20%: si vous louez un appartement en France pour 1000 Euros par mois, au micro foncier, vous paierez 20% d’impots dessus, pas 0% ! Le quotient familial n’a aucune incidence non plus. 20% minimum.

Un commentaire precedent indiquait qu’etant a l’etranger il etait naturel de s’orienter vers des investissements etrangers, mais la grande majorite des expatries (meme ceux qui n’envisagent pas vraiment un retour en France) conservent une partie de leur patrimoine en France. Il existe de multiples optimisations fiscales possibles pour les residents, mais c’est beaucoup plus limite pour les non-residents, d’ou l’interet de ce fil afin de partager ce que les membres dans cette situation ont chacun appris de leur cote.

Hors ligne

 

#6 13/05/2015 10h52 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

Bonjour a tous

Cela fait plaisir d’avoir des retours !

Effectivement je suis imposé sur mes revenus en Thailande. je vais me renseigner pour la fiscalité ici

Je compte en effet ouvrir un CTO chez IB, mais je ne suis pas familier avec cela notamment pour la partie fiscale.

Pour l’assurance vie au luxembourg, mis a part les grands avantages du luxembourg, ca reste de l’assurance vie avec fond euro ou unité de compte ? donc choix entre obligations d’états et fcp/sicav dont frais de gestion non ? rien a déclarer niveau fiscal ?

Je me rapproche de la situation de "br" et approuve votre analyse sur le sujet.

A bientôt

Hors ligne

 

#7 13/05/2015 13h44 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   246 

Pour l’assurance-vie luxembourgeoise vous pouvez mettre de tout - C’est bien different des assurances-vie françaises par contre c’est utile avant votre retour …pas forcement maintenant

Faites la recherche par sujet - vous aurez bien des réponses détaillées sur le forum, y compris sur le cout etc.

En tant qu’expats on n’a aucun intérêt a prendre des fonds euros - d’ailleurs au Lux vous trouverez du similaire en USD ou GBP…
De grâce ne confondez pas obligations avec obligations d’état qui ne rapportent rien de rien!
Un bon mix d’obligations corporatives vous rapportera bien plus qu’un fond euro - mais c’est moins "lazy" et il faut prendre le temps de comprendre et d’apprendre.

Hors ligne

 

#8 17/10/2015 11h10 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
Etant aussi expatrie je relance ce fil que je viens de découvrir. Etant vraiment novice en matiere de placement je me suis cantonne a de l’assurance vie en France et fouille regulierement le net a la recherche de conseils concernant les expatries.
Personnellement je ne pense pas revenir en France un jour.
Je vis et travaille dans un pays du golf (KSA) et j’ai une maison aux Philippines pour les conges ou en cas de fin de contrat.
D’apres vous, dois je garder mon compte en banque en France, ne vaut il pas mieux avoir un compte soit offshore soit au minimum multidevise au lux par exemple? Je n’ai pas trop confiance aux banques des Philippines (qu’en pense ceux qui connaissent bien l’asie?).
Je me suis rapproche de la banque BNP banque for expat au Luxembourg qui propose un compte multidevise mais a la lecture des avis négatifs sur ce site j’hésite toujours a me lancer. Ne serait ce pas de cette banque que barle BR a 04h33?
Desole de n’apporter que des questions mais vos avis seraient les bien venus.

Hors ligne

 

#9 17/10/2015 11h24 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   147 

Il faut se renseigner chez un fiscaliste local mais généralement il n’y a quasiment pas d’imposition dans les pays du golfe ( en tout cas à Dubaï et Qatar ).
Ensuite le KSA est un pays considéré "à risque" donc certaines banques risquent de ne pas vouloir vous ouvrir de compte, il faut les contacter une par une.

J’avais étudié les tarifs de la "bnp for expat" mais leurs tarifs étaient élevés par rapport à la concurrence :
- Droits de garde à payer chaque trimestre
- Frais boursiers élevés que ce soit pour les actions, obligations, fonds …
- Frais administratifs divers et variés
- Carte de crédit imposée avec un tarif pas sympa ( et frais de retraits énormes )
- Crédit lombars à Euribor 3 mois + 3 % ( + frais de dossiers ) !!!

Dernière modification par ZeBonder (17/10/2015 11h36)

Hors ligne

 

#10 17/10/2015 12h07 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   35 

Si l’on a pas l’intention de rentrer en France, il n’y a pas de raison d’y avoir de compte (sauf à détenir de l’immobilier - ce qui va impliquer taxes et frais en France).

Privilégier plutôt une grande banque mondiale type HSBC, Citibank, Standard Chartered, etc. qui aura un vaste réseau mondial, des comptes multidevises, des tarifs aventageux quand on change de pays et une certaine assise financière.

Hors ligne

 

#11 17/10/2015 12h31 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   246 

Comme écrit Zebonder la BNP expat est tres chere …il y a mieux au Luxembourg, pays favorable aux comptes multi-devises d’expats.

Evidemment ça dépend de la taille votre patrimoine …faut un bon montant pour bénéficier d’une banque privée avec accès a toutes sortes de produits et partout - sans frais eleves -

Sinon il y a IB interactive brokers - s’ils acceptent les résidents de KSA - ou autres courtiers sur le net - a contacter l’un apres l’autre car d’après un autre expat dans le golfe ….pas évident…

Et les banques mondiales dont parlent Betcour ont tendance a exiger un 500k ou 1m a l’entrée.

Hors ligne

 

#12 17/10/2015 13h48 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

cddnexpat a écrit :

Bonjour,
Etant aussi expatrie je relance ce fil que je viens de découvrir. Etant vraiment novice en matiere de placement je me suis cantonne a de l’assurance vie en France et fouille regulierement le net a la recherche de conseils concernant les expatries.
Personnellement je ne pense pas revenir en France un jour.
Je vis et travaille dans un pays du golf (KSA) et j’ai une maison aux Philippines pour les conges ou en cas de fin de contrat.
D’apres vous, dois je garder mon compte en banque en France, ne vaut il pas mieux avoir un compte soit offshore soit au minimum multidevise au lux par exemple? Je n’ai pas trop confiance aux banques des Philippines (qu’en pense ceux qui connaissent bien l’asie?).
Je me suis rapproche de la banque BNP banque for expat au Luxembourg qui propose un compte multidevise mais a la lecture des avis négatifs sur ce site j’hésite toujours a me lancer. Ne serait ce pas de cette banque que barle BR a 04h33?
Desole de n’apporter que des questions mais vos avis seraient les bien venus.

Je suis à Dubai depuis 1 an, j’ai pu ouvrir un compte advance (gratuit) chez HSBC sans problème (avec lettre de l’employeur / preuve de revenus). Le compte premier demande un patrimoine et / ou revenu bien plus conséquent que le mien.
Avec ce compte vous pouvez toutefois avoir plusieurs devises et faire des virements internationaux très facilement, cependant je ne connais pas les frais / taux de change. Ils peuvent également vous ouvrir un compte un France (ou ailleurs..) sans frais additionnel.

Personnellement j’ai ouvert un compte chez IB via Lynx pour avoir plusieurs devises. Je ne pense pas qu’il y a de problème avec KSA, sinon vous pouvez essayer Saxo Bank.

Vous n’aurez pas non plus d’impôt sur le revenu ou sur vos plus values, simplement les retenus à la source.

Vous pouvez également vous rapprocher d’un CGPI, certains sont spécialisés dans ce domaine.

Hors ligne

 

#13 17/10/2015 16h50 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   147 

Je m’étais renseigné sur HSBC il y a quelques années et c’était minimum 200k$ pour les obligations et des frais énormes ( dans les 2% si je me rappelle bien ).

Hors ligne

 

#14 17/10/2015 16h58 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

Ça ne me surprend pas. Je parlais simplement des besoins bancaires courants.
Pour le reste autant aller chez un courtier en ligne IB, Saxo Bank. Degiro accepte les résidents aux Emirats également.

J’ai ouvert / pris date sur une AV dans une filiale du Crédit Mutuelle également. Il faut que je vérifie le nom exact.

Hors ligne

 

#15 17/10/2015 19h07 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

Merci pour toute ces retours et la confirmation concernant BNP bank for expat. Je suis actuellement a la banque transatlantique a Paris depuis au moins 10 ans. frais 18 euros par mois, tres reactifs et jamais eu de soucis, par contre ils sont trop orienté immobilier pour tout ce qui concerne les placements.

En fait ce qui me pousse a me poser la question d’ouvrir un compte a l’étranger en multidevise est plutot pour limiter les risques de voir l’euro devaluer par rapport au dollar (encore une fois) voir un retour aux francs (je suis paye en euro et ai pas mal perdu au change avec la baisse de l’euro recente). Il ne me reste que 10 a max 15 ans pour devenir rentier et j’aimerai limiter les risques.

Ici en KSA, il n’y a a ma connaissance malheureusement que des banques local, pas de HSBC ni de Citibank (pour cette derniere, effectivement, aux Philippines ils m’avaient demandé de gros fonds pour ouvrir un compte. C’etais il y a 15 ans, faudrais que j’y retourne voir si ca a changé).

Eventuellement il me reste la possibilite de voir avec certaines agences sur le net qui moyennant finance m’ouvre un compte en banque offshore.
Peut etre tout simplement que je me fais des noeuds au cerveau pour rien??

Qu’est ce qu’un CGPI Bessial? certainement conseillé en gestion de patrimoine mais le I? A Dubai il y a le groupe Equance, connais tu? Je les avais contacté mais il me paraissait un peu agressif si l’on hesite un peu trop. Il propose des placement SCPI.

Hors ligne

 

#16 17/10/2015 20h47 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   13 

Bonjour cdnexpat,

Sauf erreur de ma part, HSBC se trouve bien en Saudi, mais sous le nom de SABB. Reste à vérifier que c’est bien le réseau HSBC qui s’applique.
Pour ma part, HSBC ne m’a jamais vraiment convaincu, c’est peut-être différent pour les grands comptes.

J’ai ouvert un compte Lynx depuis les GCC, j’en suis très satisfait.

Dernière modification par chlorate (17/10/2015 20h50)

Hors ligne

 

#17 18/10/2015 00h06 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   147 

cddnexpat a écrit :

Eventuellement il me reste la possibilite de voir avec certaines agences sur le net qui moyennant finance m’ouvre un compte en banque offshore.

Je vous le déconseille, 99% de ces sites sont des attrape-pigeons et soit vous payez et n’avez rien, soit vous aurez un compte dans un pays très exotique avec des frais énormes et aucune garantie de capital.

Hors ligne

 

#18 18/10/2015 15h29 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

Ok, bien noté, merci pour l’info concernant les societes qui ouvrent des comptes offshore. J’ai regarde pour lynx mais j’ai besoin d’avoir quelqu’un a contacter facilement et qui soit reactif, je crois que je vais garder bien sagement mon compte en France pour le moment. Je vais par contre me rapprocher de Patrimea qui me semble plus que serieux pour les placements dedies aux expats.

Dernière modification par cddnexpat (18/10/2015 15h32)

Hors ligne

 

#19 19/10/2015 15h43 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

I de CGP : Indépendant. Je vous envoie ses coordonnées en message privé.
Equance ne me dit rien, dans tous les cas je vous conseillerai de discuter avec différents CGPI pour vous faire une opinion. Lisez également ce sujet au préalable: Conseiller en gestion de patrimoine : vos avis sur les CGP ?
Il y a également un certain nombre de CGPI sur le forum, j’ai aucune idée de leurs expériences avec les expatriés cependant.

cddnexpat_CITATION a écrit :

En fait ce qui me pousse a me poser la question d’ouvrir un compte a l’étranger en multidevise est plutot pour limiter les risques de voir l’euro devaluer par rapport au dollar (encore une fois) voir un retour aux francs (je suis paye en euro et ai pas mal perdu au change avec la baisse de l’euro recente). Il ne me reste que 10 a max 15 ans pour devenir rentier et j’aimerai limiter les risques.

Vous pouvez faire ca très facilement chez les courtiers en ligne cités plus haut.

Lynx a des interlocuteurs francophone, ils sont généralement très réactif (j’ai toujours une réponse dans les 2h ouvertes)

Hors ligne

 

#20 20/10/2015 03h49 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Tout depend de vos besoins.

Pour tout ce qui est "affaires bancaires traditionelles", il me semble utile d’avoir un compte multidevises dans un gros etablissement international, du type HSBC, StandChart, Citi, meme si ca doit etre dans un pays tiers. Etant en KSA, j’imagine que vous devez passer par Dubai ou le Qatar regulierement, pourquoi ne pas y ouvrir un compte ? Beaucoup de monde en asie a un compte HSBC a HK par exemple. Chez HSBC vous pouvez effectivement ouvrir un Advance pour pas cher. un compte Premier c’est en general a partir de 100k ou 200k de depot (il est possible d’en ouvrir un avec moins, mais ils chargent alors une petite somme chaque mois, probablement du meme niveau que vos 18 euros).

Pour de l’investissement stocks / bonds / etf, vous aurez interet a avoir un compte brokerage online (IB / Saxo). Aussi utile pour faire du change aux meilleurs taux. Les taux & frais des banques traditionelles sont en general bcp plus eleves.

Une AV en France fait souvent partie de la base.
Une AV luxembourg peut etre interessante en fonction de ce que vous recherchez.

Enfin, un CGPI ne sera utile que si vous n’avez pas deja une bonne idee des placements que vous souhaitez effectuer.

Fuyez a tout prix toute personne qui vous demarche directement avec des offres de placement offshore "pour expat". Sans etre toujours une arnaque, c’est toujours la garantie de frais prohibitifs pour un niveau de conseil & de return aleatoire.

Hors ligne

 

#21 23/10/2015 10h35 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

Encore merci pour les infos.
Non je ne passe jamais par Dubai ou le Quatar, a moins d’y aller pour un sejour vacance. Peut etre l’annee prochaine a Dubai? En attendant je vais me renseigner des conditions d’ouverture de compte.

Concernant l’assurance vie Lux, ce que je recherche est simplement de ne pas devoir faire des pieds et des mains pour recuperer les cotisations CSG RDS. De plus au Lux il est possible d’ouvrir en devise autre que l’euro ($ ou livre anglaise voir franc suisse) ce qui me semble prudent.

Pour ce qui concerne l’investissement Stocks/ bonds, la bourse en general c’est encore du chinois pour moi. Je pense essayer d’ici peu, je cherche encore des infos pour bien demarrer.

Enfin, si un CGPI traitant pour les expats passe par la, il peut me contacter en prive.

Hors ligne

 

#22 02/01/2016 18h15 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,
concernant un patrimoine immobilier (principalement locatif) - que faut-il faire si on devient expatrié (pas très exotique - en Suisse)?
De manière générale, est ce qu il vaut mieux liquider son patrimoine locatif (et payer plue value a 19% + éventuellement prélèvements sociaux s’il faut les payer a partir de 2016) ou conserver?
Dans ce cas, pouvons nous vendre de multiples lots sans être requalifié marchand de biens (vente de 5-8 lots)?

Pour ma part, je pense m’installer en Suisse après avoit été de nombreuses années frontalier.

cordialement,
christophe

Hors ligne

 

#23 28/02/2016 09h15 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

Bonjour Cddnexpat,

Concernant HSBC en KSA, comme l’a dit chlorate, elle existe sous le nom de SABB. Mais finalement le fait qu’elle soit du réseau HSBC n’apporte presque rien puisqu’il n’y a pas de passerelle avec le compte HSBC France et pas de tarification préférentielle pour les transactions internationales. Il en existe cependant entre SABB et HSBC au UK d’après mes échos.
Un petit avantage du réseau : en retirant sur un ATM de SABB, pas de frais avec une carte HSBC (hors taux de change) pour retirer des SAR sur un compte EUR. Mais une fois le compte ouvert chez SABB, … vous retirerez directement du compte en SAR. Tout dépends de si vous êtes payé en EUR sur un compte en France, ou en SAR sur un compte en KSA.

Concernant IB, aucun souci pour ouvrir un compte titre en étant résidant KSA. Ouverture rapide en ligne en fournissant les justificatifs demandés (preuve de résidence fiscale dans le pays).

Pour les SCPI en France, pas de souci non plus pour souscrire à des parts et faire un prêt avec le statut non-résident. Beaucoup de paperasse malgré tout et c’est plus simple de repasser en France pour une signature.
Deux retours en tant qu’expat / non-résident pour des prêts de SCPI (SCPI maison à chaque fois):
- HSBC : clair et réactif, ils savent déjà gérer les expats
- Crédit Agricole : plus compliqué car les expats ne sont pas leur cœur de cible… assez long, mais on y est arrivé quand même ;-)
Je tenterai mon prochain prêt pour une SCPI qui n’est pas gérée par la banque… ça semble plus coton.

Cordialement
ADS

En ligne

 

#24 21/03/2016 06h13 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   

Bonjour tout le monde,

    Je suis expatrie en Indonesie et aimerais me constituer un patrimoine immobilier en France.

Je suis perdu sur le status fiscal (LMNP,etc…)  ou les structures a etablir (SAS, SCI, nom propre, etc..) pour faire de la gestion locative.

Y-a-t il des personnes qui s’y connaissent sur le sujet ou peuvent me referrer a un conseiller, forums, Facebook.

Merci par avance,

Laurent

Hors ligne

 

#25 21/03/2016 06h28 → Expatriés non-résidents français : comment gérer ses placements - synthèse ! (expatrié)

Membre
Réputation :   24 

Est ce que vous allez rester longtemps en Indonésie (ou du moins loin de France) ?
Si oui, je vous conseille de réfléchir à la pertinence d’avoir de l’immobilier physique en France et surtout à sa future gestion plutôt qu’au type de société que vous allez mettre en place.

La gestion immobilière n’est pas si simple et le faire à des milliers de kilomètres devient une gageure.

Toujours pareil, rien d’impossible, mais vous allez rencontrer des difficultés et vous allez forcément perdre quelques points de rentabilité.

Il faut vraiment que vous sachiez précisément pourquoi vous voulez investir dans l’immobilier en France (retour dans quelques années en France, rendement, etc …)

Ne faites pas confiance à priori à une personne que vous ne connaissez pas (forum, FB) qui vous dira que tout est très facile et que la gestion, c’est du gâteau. Il veut vendre ce qu’il a à vendre, mais c’est vous qui aurez à gérer le quotidien pour les années futures.

Lisez les quelques discussions de ce forum sur la gestion à distance, sur les agences (leur frais, leur réactivité, leur implication …) et faites vous une première opinion.

Puis revenez avec des questions précises sur des points précis.

Erwan

PS : Présentez vous, ça sera plus facile pour tous ceux qui voudront vous répondre correctement en fonction de votre situation

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech