Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#26 05/07/2016 20h12

Membre
Réputation :   1  

Je me souviens d’avoir goûté du Glendronach 12 ans vieilli en fut de sherry, il y a fort longtemps chez Othon Lesage à Lille : un délice ! Je n’ai plus retrouvé cette sensation ni cette bouteille d’ailleurs…
Sinon pour la soif du Jameson ou de la grouse, pour la détente du Cardhu, du Glenfiddich, du Glenlivet après longtemps avoir été Aberlour…je pense que les goûts ou le palais évoluent avec l’age..
Merci à vous pour les adresses et le partage

Hors ligne Hors ligne

 

#27 21/07/2016 14h08

Membre
Réputation :   8  

Pour ma part, j’apprécie particulièrement les fumés d’Islay. En particulier :

* Ardbeg 10. Un caractère vraiment particulier que je trouve idéal en automne smile

* Lagavulin 16. On ne le présente plus; c’est un "must have" que je trouve très équilibré et que je choisis quand j’ai envie d’un whisky mais que je ne sais pas exactement lequel.

* Finlaggan Old Reserve. Un excellent rapport qualité/prix pour cet embouteilleur indépendant ! On est sur quelque chose de plus "brut" que les deux précédents, mais moitié-prix (voire moins).

* Talisker 10. Pour le côté "marin" de la chose (même si, scientifiquement, il n’y a pas vraiment de raison que celui-ci soit plus iodé qu’un autre et que, en plus, il n’est même pas d’Islay :p).

En plus de ceux-ci, j’apprécie un p’tit bourbon de temps en temps (type Elijah Craig 12 ans).

Concernant les Japonais : je les trouve souvent trop "floraux et/ou fruité" pour moi. Pour vous donner une idée : ma bouteille de Nikka From the Barrel (50cl!) est encore aux trois quarts pleine alors que, depuis son achat, j’ai déjà descendu trois Ardbeg 10 (70cl) :-D

Sinon, concernant les magasins, j’achetais chez DrankDozijn.nl online dranken kopen | Wijn, Rum, Vodka, Whisky, Cognac, Likeuren, Jevener, Vieux, Gin, Tequila, Port, Sherry, Bier mais, malheureusement ils ne livrent plus en France depuis quelques mois… La maison du whisky a un choix intéressant, mais a des prix pas très intéressants sad ! Bref : je cherche un nouveau fournisseur pas cher smile


Parrainages : iGraal, boursedirect, crypto.com, Linxea, Sorare.

Hors ligne Hors ligne

 

#28 06/04/2017 13h27

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   522  

Personne n’a cité Bruichladdich ? J’aime beaucoup les Islay (mon whisky de base serait comme beaucoup ici un Lagavulin 16), et j’aime beaucoup leur Port Charlotte PC5 (attention aux nombreuses déclinaisons de qualité inégale pour cette distillerie).

J’ai aussi découvert avec grand plaisir Kilchoman récemment (Machir Bay).

En Irlandais, Red breast est une valeur sûre.


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#29 06/04/2017 13h45

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2152  

Je réponds un peu tardivement à Looping :
- vous pouvez acheter auprès d’un allemand, avec une boîte postale de réexpédition : Boite Postale Privée – Présentation | StockShip
Ca revient à environ 20 € au total pour réexpédier 4 à 7 bouteilles. A partir de 200 € de commande environ ça devient rentable (encore que, ça dépende des bouteilles, pour certaines il y a de gros écarts avec les prix français et pour d’autres non).
Pas besoin de prendre un abonnement, il suffit de payer au coup par coup, sachant que le choix du mode de réexpédition (et donc de son coût exact) n’est fait qu’après qu’ils aient reçu le colis (donc bien surveiller ses mails pour embrayer sur la réexpédition).
Pour trouver les meilleurs prix en Allemagne la comparaison de prix sur whiskybase fonctionne bien mais il y a peut-être d’autres comparateurs en ligne.

Pour ceux qui sont proches de l’Andorre, une seule adresse : Cava Benito à Andorre la Vieille. Un choix énorme et des prix 20 à 40 % moins chers qu’en France. Pour la douane, 1,5 litre d’alcool fort par personne, soit 2 bouteilles avec une tolérance pour une troisième.

Dernière modification par Bernard2K (06/04/2017 13h47)


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

#30 29/12/2018 16h07

Membre
Réputation :   21  

Je remonte la conversation sur les Whiskies car c’est ma petite faiblesse :
J’ai profité d’une promo dans un hyper Géant pour acheter une bouteille de mon single malt préféré, le Dalwhinnie 15 ans.
Je ne vais pas vous faire une dégustation façon spécialiste, juste mon ressenti :
. Au nez il est fantastique, c’est ce qui m’avait marqué la première fois, que de parfums !
- En bouche, passé le coup de feu initial, 43° quand même, il est également très riche. Pas un brin de tourbe, ce qui pourra freiner les amateurs d’Islay, mais me convient parfaitement. Et beaucoup de saveurs et il faudra que j’y retourne pour affiner ce ressenti ;-)
Enfin bref pour le moment c’est toujours mon whisky préféré mais il me reste une multitude d’autres à goûter, chouette !
Yg


B.Graham "Le principal problème de l’investisseur - et même son pire ennemi - est probablement lui-même".

Hors ligne Hors ligne

 

#31 29/12/2018 16h20

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2152  

Au vu de vos goûts, je vous recommande de goûter aussi Glenmorangie 10 ans et glenfiddich 15 ans Solera vat. Les deux se trouvent au supermarché à prix modique (dans les 30 euros) et sont des valeurs sûres.
Si vous voulez aussi avoir un tourbé pour le cas où vous ayez un invité qui aime ça, prenez un Lagavulin 16 ans, excellent et relativement pas cher (dans les 40).


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

#32 29/12/2018 16h33

Membre
Réputation :   13  

Pendant les études, j’évitais souvent le whisky… les soirées étudiantes avec des alcools peu cher et qui donnent mal au cheveux.

J’ai redécouvert le whisky recement avec un Red Breast 12 ans d’age goûté avec mon beau père.
J’ai depuis un petit faible pour ces whisky.

Avec les amis et pour l’apero Je sors plutôt un Monkey Shoulder, et quand je sais qu’il y a un amateur, je vise sur la gamme au dessus de la distillerie avec un Balvenie (double wood, 12 years) ou un Nikka (Coffey malt).
Et pour trancher et changer, un Caol ILA, c’est parfait.
Mais n’ayant pas de véritable bar /espace pour les bouteilles, j’en ai rarement plus de 2 différentes en même temps.

Hors ligne Hors ligne

 

#33 29/12/2018 20h41

Membre
Réputation :   21  

- Glenfiddich, j’avais eu une bouteille de Rich Oak 14 ans. Trés décevant, pas trouvé les arômes de bois annoncés.
- Lagaluvin 16 ans déja goûté a la faveur d’une expédition aux boutiques de la frontière espagnole. Un peu tourbé pour moi mais le rapport qualité/prix est remarquable.
- Red Breast, j’y pense depuis quelque temps, j’aime les Whiskeys. A ce sujet, pour un daily le Jameson est trés bien et parfait en Irish Coffee, ma grande faiblesse !
Merci.
Yg


B.Graham "Le principal problème de l’investisseur - et même son pire ennemi - est probablement lui-même".

Hors ligne Hors ligne

 

#34 29/12/2018 20h58

Membre
Réputation :   86  

Choisir entre les différents whiskies est affaire de goût, bien sûr.

La référence reste pour moi la maison Signatory Vintage. Tout ce qu’ils proposent (déclinaisons invariablement surprenantes des mailleurs single malts) est remarquable. Voyez notamment à la Maison du Whisky. Ici, par exemple.

La série Straight From the Cask est notamment fort intéressante.

Hors ligne Hors ligne

 

#35 29/12/2018 21h51

Membre
Réputation :   8  

Bonjour,

Je suis moi même amateur de whisky, mais malheureusement peu connaisseur.
J’ai donc la chance de partager de bonnes bouteilles via mon entourage ou grâce à des cadeaux mais j’ai encore du mal à parfaire mes connaissances.

De votre côté, comment avez vous fait évoluer votre culture du whisky ? Au gré des dégustations ?

Matt

Hors ligne Hors ligne

 

#36 30/12/2018 11h24

Membre
Réputation :   21  

Ma culture du whisky est trés succincte et assez récente. Il y a 5 ans lors d’un apéro j’ai imité un beau-frère amateur de whisky et goûté pour la première fois vraiment un single malt. La richesse cachée derrière la brûlure initiale m’a intéressé et le côté "Happy Few" de la culture whisky m’a amusé.
Ensuite j’ai goûté différents singles et blends et j’ai eu la chance de trouver "mon" whisky, le Dalwhinnie 15 ans. Il me sert de référence et je juge les autres à sa mesure, moins ou plus parfumé, moins ou plus d’arômes, etc.
Je ne fais pas une consommation fréquente de cet alcool fort donc à chaque fois c’est une joie rare et souvent égoïste car seul à choisir le whisky. Et je me réjouis d’avance que le 31/12 je vais partager un verre avec un ami proche également amateur, le plaisir partagé est encore plus fort :-)
Yg


B.Graham "Le principal problème de l’investisseur - et même son pire ennemi - est probablement lui-même".

Hors ligne Hors ligne

 

#37 30/12/2018 16h55

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2152  

Yg : je ne parlais pas du Glennfiddich 14 ans rich oak, mais du 15 ans solera vat. A mon avis, vu vos goûts, il vous plaît.


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

#38 30/12/2018 17h40

Membre
Réputation :   21  

Merci Bernard, mais j’avais été tellement déçu par le 14 ans que j’avais blacklisté Glenfiddich.
A tort certainement et il faudra que je goûte le solera vat ;-)
Sinon le Cardhu 10 ans est encore plus abordable et trés correct.
Yg


B.Graham "Le principal problème de l’investisseur - et même son pire ennemi - est probablement lui-même".

Hors ligne Hors ligne

 

#39 30/12/2018 21h56

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   267  

En lisant cette file, je me suis rendu compte que je n’etais pas le seul à apprécier le whisky et que finalement je m’y connaissais suffisamment pour partager ma jeune expérience.

J’ai découvert le whisky il y a environ 5 ans grâce a un groupe de copains passionnés qui prennent des cours, sont abonnés à des revues, etc…et ont de belles caves qu’on déguste régulièrement. Depuis c’est devenu une passion et petit à petit je m’en constitue une.

Voilà ce que j’ai actuellement :
- glenfarclas 15
- talisker 18
- Bushmills 21
- amrut fusion (indien)
- kavalan solist wwa (taïwanais)
- mackmyra blomstertid (suédois)
- silver seal 16
- Auchentaushan 3 Wood
- Craigellachie 17
- Glenlivet 18
- Glenrothes sherry cask réserve
- Laphroaig lore
- Chivas 12
- Cardhu amber rock

Ceux que j’ai eu :
- glenfarclas 21, 25 le meilleur
- highland park 16, 18
- hibiki 12, 17 un des premiers à l’époque il coutait 80€, il a dû doubler depuis.
- Lagavulin 16
- Talisker 10
- Dalmore ?
- Redbreast ?
-  nikka single cask, from the barrel, blanc, rouge, noir
- Yamazakura 16
- kavalan rouge
- kornog découvert dans un 2 étoiles Michelin
- Eddu le vert, au sarrasin
- Armorik légende, triagoz, vraiment pas fan, donne mal au crâne

Ceux que j’ai goûté au bar, au restau, chez des amis ou chez mon caviste :
- Glenfidish
- Johnny blue label
- Middleton 25
- Glenmorrangie
- Caol ila
- Ardbeg
- Smokehead
- Old puteney
- Michel couvreur
- Balvenie
- Ben riach
- Bruichladich
- Kilchoman
- Peat monster
- bushmills 16, 17
- Talisker 57 north
- Octomore le plus tourbé
- Old saint Andrew pour le flacon en forme de balle de golf
- Un dont j’ai oublié le nom à 67 degré
- Et d’autres : scapa, isle of jura, etc…

Mes préférés dans l’ordre décroissant :
- Glenfarclas 21, 25
- Talisker 18

Puis
- Yamazakura 16
- Higland park 18
- Amrut fusion
- Bushmills 16
- Craigellachie 17
- Mackmyra blomstertid
- Glenrothes sherry cask réserve
- Kornog

Bourbon :
- blantons (pour la bouteille avec le bouchon avec un jockey sur son cheval)

Rye :
- essayé, lequel ? pas fan

Le jack daniels pour le whisky coca, quand j’etais plus jeune.

Le Monkey shoulder pour les cocktails et pour la petite cage.

Jamais de glace, mais des pierres à whisky, jamais essayé de mettre un trait d’eau de source écossaise dans les single malt préférés.

J’avoue aimer déguster les bières également, ça va bien avec le whisky. J’aime les belges : triple karmeliet, duvel, chouffe, etc…

Cette année, je commence des cours d’oenologie et une cave à vin (>100 bouteilles) à l’aide des mêmes copains. J’envisage également de faire appel à sommelier particulier. Je me suis abonné au service de livraison mensuel petit ballon et en ces périodes de fêtes je concentre mon apprentissage sur les champagnes dont je suis ultra fan.

Avant tout ça j’avais commencé par le rhum depuis mes 20 ans suite à la visite de nombreuses rhumeries antillaises. Je suis particulièrement fan de l’habitation la favorite avec ses bouteilles de pirate, flibuste, millésimé 1985 et cuvée spéciale 1995. J’ai un damoiseau 1991, j’affectione la rhumerie Clement pour sa beauté et son histoire, les rhums bielle et père labat de Marie galante, un diplomatico 2000 pour l’exotisme, et les isautiers réunionnais pour les arrangés banane flambée et gingembre citron.

Comme vous pouvez l’imaginer j’aime pleins d’autres alcools (sauf la suze), eau de vie, armagnac, cognac, mention spéciale pour l’absynthe découverte dans les fabuleux bar à cocktails de Prague et même gin, vodka mais plutôt en cocktail, un de mes préférés est simplement le spritz because Venise.

Voilà, au plaisir de vous lire pour découvrir de nouvelles douceurs smile

Dernière modification par Malolechat (31/12/2018 12h56)


Parrain : Linxea, Boursorama, saxo banque, Binance, crypto.com, swissborg, maiar, kucoin :)

Hors ligne Hors ligne

 

#40 30/12/2018 22h38

Membre
Réputation :   21  

Glenfarclas : on en dit énormément de bien, un jour ou l’autre je vais craquer pour le 21 ans.
Pour le reste, beaucoup de belles références, bien vu Malolechat.
J’aime également le spritz et j’ai un faible pour l’americano.
Yg

Dernière modification par Yg75 (30/12/2018 22h42)


B.Graham "Le principal problème de l’investisseur - et même son pire ennemi - est probablement lui-même".

Hors ligne Hors ligne

 

#41 30/12/2018 22h48

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2152  

Pour ma part, j’ai eu la chance de faire partie pendant environ un an d’un club de whisky. Si vous avez la chance d’un avoir un près de chez vous, je ne saurai trop vous conseiller d’y participer. Non seulement on se forme auprès de connaisseurs à la culture encyclopédique, mais aussi on a l’occasion de déguster des bouteilles rares et parfois très chères. Donc, dans une soirée où l’on a payé sa participation XX euros (nombre à deux chiffres), on va pouvoir goûter à des bouteilles qui, mises ensemble coûtent souvent de l’ordre de 1000 €, voire 2 ou 3000 €. C’est possible parce qu’on mutualise les moyens et qu’on ne boit chacun qu’une toute petit proportion de chaque bouteille.

Franchement, 90 % de ce que j’ai dégusté en club, je ne l’aurais pas acheté pour moi : soit parce que c’est trop cher, soit parce que je n’ai pas d’attirance pour cette distillerie (ce qui est parfois un tort). Donc, participer à un tel club, c’est multiplier par 10 (au moins) le nombre de whiskies que l’on pourra déguster, et c’est donc se faire une culture et une expérience bien plus vaste que ce que l’on peut faire par ses propres moyens.

Dernière modification par Bernard2K (30/12/2018 22h57)


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

#42 30/12/2018 22h48

Membre
Réputation :   0  

Bonjour,

Je travaille dans le domaine du whisky.

Je fais également du placement. J’ai quelques bouteilles. Mais j’aime également les boire :-)

Certaines bouteilles bien définies peuvent prendre 15% à 40% par an.

Je peux répondre à vos questions si vous avez des interrogations.

Certaines distilleries cotent bien plus que d’autres évidemment. D’autres distilleries risquent de prendre  au fil du temps car elles sont encore jeunes mais sortent des whisky de très grande qualité et certaines en quantités limités.

Hors ligne Hors ligne

 

#43 31/12/2018 12h22

Membre
Réputation :   7  

De mon côté j’ai un faible pour les Islay, Bowmore Legend (celui que l’on trouve pour une 20aine d’€) et pour quelques € de plus, Laphroaig.
J’ai en ligne de mire Ardbeg et Caol Ila que je n’ai pas encore goutés car psychologiquement, suis pas vraiment prêt à mettre 40€ dans une bouteille.
Et sinon de temps à autre, plus léger, knockando, talisker, cardhu…


« On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré. »

Hors ligne Hors ligne

 

#44 26/01/2019 19h16

Membre
Réputation :   7  

Bon .. et bien je peux rajouter Caol Ila à la liste, Toujours une préférence pour Laphroaig quand même smile


« On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré. »

Hors ligne Hors ligne

 

#45 26/01/2019 22h28

Membre
Réputation :   21  

Caol Ila, plutôt tourbé si je me rappelle bien ?

Yg


B.Graham "Le principal problème de l’investisseur - et même son pire ennemi - est probablement lui-même".

Hors ligne Hors ligne

 

#46 26/01/2019 23h05

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   190  

Oui, légèrement tourbé.
Je n’ai pas vraiment accroché, un je ne sais quoi qui me dérange, contrairement à la majorité des Ardbeg et Ben Riach.

Hors ligne Hors ligne

 

#47 26/01/2019 23h22

Membre
Réputation :   2  

Ben finalement, je ne suis pas très original.

Mes préférences vont aussi au lagavulin, caol ila et Ardbeg même si j’aime bien certains japonais, le Nikka notamment qu’on m’a offert récemment.

L’avantage avec le whisky, c’est qu’il y en a pour tous les goûts.

J’ai goûté un whisky de Lorraine un jour vieilli en fût de Vosne romanée vraiment très bon et étonnamment très tourbé.


La connaissance est la seule chose qui s’accroit Quand on la partage. Présentation

Hors ligne Hors ligne

 

#48 27/01/2019 14h36

Membre
Réputation :   86  

Le meilleur whisky qu’il m’ait été donné de boire était incontestablement le Port Ellen (32 ans, 12th release), lorsque l’on en trouvait encore quelques bouteilles à prix relativement raisonnable.

C’était vraiment dix têtes au dessus de tout ce que l’on peut trouver ailleurs, si l’on excepte peut-être quelques embouteillages ou éditions spéciales de chez Signatory.

Mon immense regret est de ne jamais avoir pu goûter de Brora. Les prix sont désormais vraiment trop prohibitifs.

Les quelques connaissances qui ont eu ce privilège en gardent un souvenir ému.

Dernière modification par Ours (27/01/2019 14h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#49 27/01/2019 16h01

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   334  

Mon préféré est indubitablement un Aberlour (A Bunadh). En déplacement, si disponible, mon choix se portera sur un Lagavulin ou un Nikka, des valeurs reconnues.

Je ne manque jamais de goûter à des choses plus confidentielles quand l’opportunité se présente.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #50 01/02/2019 14h44

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   267  

Dégustation d’un islay : berrys’ single malt 1988 bunnahabhain cask 4111 embouteillé en 2013, 24 ans d’age, a l’occasion de la mise à l’eau du bateau d’un copain pour avoir aidé à l’antifouling. Un bel ovni 455.

Je suis un piètre dégustateur je vais donc probablement dire n’importe quoi d’autant plus que je ne trouve rien de similaire dans ma bible du whisky. En qqes mots : caramel, boisé, final long asséchant.

Prochaines acquisitions en vue kornog vieillit en fût de sauterne, breton oblige. J’ai louché sur le eddu diamand, le macallan rubis mais ils sont hors budget. Yavait meme un port ellen a 2000€ chez comptoir irlandais. Un des 2 nouveaux bruchladdich par contre dont une sélection bio port charlotte il me semble et un 100% grain 2008 d’islay devrait être acheté ce jour.

A noter qu’il y a actuellement des séries limitées je crois signatory et telling.

Dernière modification par Malolechat (01/02/2019 14h45)


Parrain : Linxea, Boursorama, saxo banque, Binance, crypto.com, swissborg, maiar, kucoin :)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur