Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#51 01/02/2019 23h17

Membre
Réputation :   86  

Malolechat a écrit :

Prochaines acquisitions en vue kornog vieillit en fût de sauterne, breton oblige.

J’ai dégusté, voici quelques années, une bouteille de Clynelish (apparenté au Brora) vieilli en fûts de Sauternes.

Une tuerie !

Dites-nous ce que donne ce whisky breton ayant subi le même traitement.

Malolechat a écrit :

Yavait meme un port ellen a 2000€ chez comptoir irlandais.

Quel dommage que l’on ait atteint ce niveau de prix. Le Port Ellen est unique.

Malolechat a écrit :

Un des 2 nouveaux bruchladdich par contre dont une sélection bio port charlotte il me semble et un 100% grain 2008 d’islay devrait être acheté ce jour.

Tout ce que fait Bruchladdich est remarquable.

Malolechat a écrit :

séries limitées je crois signatory

Dans ce cas, allez-y les yeux fermés.

Hors ligne Hors ligne

 

#52 02/02/2019 01h26

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   265  

Après avoir fait 7 caves en 2 jours, j’ai finalement craqué et acheté l’eddu diamand, 390 bouteilles issue de la 1ère cuvee de whisky de la distillerie des menhirs en 1986. J’ai appris après coup que mon pote en a deja 3 avec son père. Ils ont également un port Ellen chacun.

Pour son anniversaire, on a pris le kornog vieilli en fût de sauterne, on le dégustera demain. J’espère qu’il ne l’a pas. C’est un whisky habituellement tourbé, hâte de voir ce qu’apporte le sauterne.

J’aurais préféré un des nouveaux bruichladich : le bere, le bio, le port charlotte, etc…parce que je ne les connais pas et parce ce que je pense que mon pote non plus, bref on saura tout ça demain.


Parrain : Linxea, Boursorama, saxo banque, Binance, crypto.com, swissborg, maiar, kucoin :)

Hors ligne Hors ligne

 

#53 28/01/2020 17h09

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   265  

Bonjour à tous,

J’ai profité de cette période de fêtes de fins d’années pour recevoir et m’offrir quelques nouvelles douceurs :

- Octomore 9.3 (ça décoiffe)
- Bushmills 16 top 3
- Amrut fusion
- Aberlour a’bunadh
- kujira 8 et 20 ans (riz, herbacé)
- moissons single rye (seigle)
- glenrothes alba reserve (gourmand)
- edradour ballechin (petite distillerie)
- highland park 16 et 18 top 3 aussi
- hibiki harmony
- yamazakura blend
- le guip de benjamin kuentz
- glenfarclas 21 mon top 3
- talisker 18 mon top 3
- un 2eme eddu diamant (sarrasin)
- à nouveau un kavalan solist
- port charlotte 10
- Michel couvreur 30
- bruichladich bere barley 2008 (malté)

Le caviste m’a prié d’ouvrir et de déguster ensemble le Michel couvreur, ce que j’ai fait avec plaisir. Le plus beau whisky que j’ai bu de ma vie.

J’ai également ouvert pour l’anniversaire de mon père l’eddu diamant, exceptionnel.

Coup de cœur pour le kujira qui est un whisky de riz.

Le glenrothes est gourmand et mon péché mignon, il ne va pas faire long feu le pauvre.

Le guip, chantier naval de Brest, d’une iode salée qui l’emporte au bout de la digue de la rade de Brest un jour de grand vent.

Voilà que du bonheur,

Au plaisir de vous lire,

Malo

Dernière modification par Malolechat (28/01/2020 17h49)


Parrain : Linxea, Boursorama, saxo banque, Binance, crypto.com, swissborg, maiar, kucoin :)

Hors ligne Hors ligne

 

#54 29/01/2020 17h08

Membre
Réputation :   13  

Ours a écrit :

[
J’ai dégusté, voici quelques années, une bouteille de Clynelish (apparenté au Brora) vieilli en fûts de Sauternes.

Quel dommage que l’on ait atteint ce niveau de prix. Le Port Ellen est unique.

Clynelish est la distillerie originelle, devenue Brora par la suite. C’est d’ailleurs très édifiant de voir que Brora a supplanté CLynelish dans l’imaginaire des amateurs. Mais les vrais amateurs ne se trompent pas, ils recherchent du clynelish de l’époque, et, pardonnez moi, jamais en finish sauternes qui dénature le gout originel de Clynelish. On peut retrouver ce gout dans certains batchs de Compass Box qui utilisent du clynelish assez souvent.

Port Ellen, c’est du foutage de g…. il n’y a soit disant plus de fut, mais comme par hasard, nos amis écossais comme G&MP en resortent de temps en temps. Ridicule et je préfèrerai toujours 100 fois un Karuizawa dont la tracabilité est sans faille, sans parler de la complexité de la plupart des batchs que j’ai gouté.

Enfin Kornog, Glann ar Mor : ça c’est du bon taff, la meilleure distillerie française, loin devant les Hautes Glaces. Pas donné, mais tout amateur devrait porter une belle attention sur cette distillerie

Dernière modification par chambertin (30/01/2020 09h34)


Travaillant dans la finance d'entreprise, travaillant pour en sortir

Hors ligne Hors ligne

 

#55 29/01/2020 21h02

Membre
Réputation :   2  

"Glann ar mor" mar plij  wink

Hors ligne Hors ligne

 

#56 29/01/2020 21h14

Membre
Réputation :   3  

Pour mon palais, le meilleur whisky que j’ai gouté est le Macallan 18 ans, que j’ai découvert en regardant james bond. Je le trouve meilleur que le 21.

J’aime aussi le Hibiki 17 ans avec son petit gout epicé.

Le Lagavulin 16 ans possėde un des meilleurs rapports qualité prix. Le gout fumė est tellement savoureux.

En cachette, je bois aussi du Johnnie Walker Platinum Label, pas trop aimé des amoureux du whisky, mais que je dėguste avec plaisr

Hors ligne Hors ligne

 

#57 29/01/2020 21h56

Membre
Réputation :   21  

Mes dernières dégustations :
- Balvenie "DoubleWood" 12 ans : bof bof pour ce malt sans relief.
- Monkey Shoulder : bonne surprise que ce blended trés répandu mais trés agréable.
- Connemara : peated single malt irish whiskey. Encore une belle surprise, comme souvent avec les Whiskeys. Du parfum et de la longueur.
@suivre
Yg


B.Graham "Le principal problème de l’investisseur - et même son pire ennemi - est probablement lui-même".

Hors ligne Hors ligne

 

#58 29/01/2020 22h06

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   265  

Bonsoir,

Glann ar mor et le kornog (tourbé) dont effectivement très bon.
A noter qu’en Bretagne poussent de nombreuses distilleries, notamment celle qui brasse la bière Lancelot.

Le macallan 18 m’intéresse. Le hibiki 17 est devenu fort cher et difficilement trouvable mais est un must. J’en ai eu 2 quand il coutait encore 80€ il y a quelques années.

Lagavulin 16 évidemment.

J’avoue aimer également les irlandais : bushmills 16, johnny Walker blue label et le middleton 25.


Parrain : Linxea, Boursorama, saxo banque, Binance, crypto.com, swissborg, maiar, kucoin :)

Hors ligne Hors ligne

 

#59 29/01/2020 22h30

Membre
Réputation :   -1  

Malolechat a écrit :

Bonjour à tous,

J’ai profité de cette période de fêtes de fins d’années pour recevoir et m’offrir quelques nouvelles douceurs :

- Octomore 9.3 (ça décoiffe)
- Bushmills 16 top 3
- Amrut fusion
- Aberlour a’bunadh
- kujira 8 et 20 ans (riz, herbacé)
- moissons single rye (seigle)
- glenrothes alba reserve (gourmand)
- edradour ballechin (petite distillerie)
- highland park 16 et 18 top 3 aussi
- hibiki harmony
- yamazakura blend
- le guip de benjamin kuentz
- glenfarclas 21 mon top 3
- talisker 18 mon top 3
- un 2eme eddu diamant (sarrasin)
- à nouveau un kavalan solist
- port charlotte 10
- Michel couvreur 30
- bruichladich bere barley 2008 (malté)

Voilà que du bonheur,

Au plaisir de vous lire,

Malo

Tout ça?
Mes préférés, surtout tourbés
- Ardbeg Uigeadail (le n°1)
- Port Charlotte Islay Barley
- Kilchoman Machir Bay
- Big Peat
- Talisker 10 ans
- Lagavulin 16 ans (mais faut que je goutte le 8 ans)

Mais aussi du
- Glendronach
- Kavalan
- Nikka from the barrell
- RedBreast

Hors ligne Hors ligne

 

#60 30/01/2020 09h35

Membre
Réputation :   13  

mahx a écrit :

"Glann ar mor" mar plij  wink

j’ai fait la modif! Le bourguignon parle mal le breton, c’est connu ;-)


Travaillant dans la finance d'entreprise, travaillant pour en sortir

Hors ligne Hors ligne

 

#61 30/01/2020 10h44

Membre
Réputation :   76  

Le debutant qui veut se faire plaisir (150/200e) et satisfaire des invités aussi debutants que lui, est-il plus a meme d’apprecier un whisky tourbé, ou cela n’est pas forcement un critere a prendre en compte ?
Une bouteille de cette distillerie bretonne serait a priori un bon achat pour l’inculte whiskyien ?


Parrainage LINXEA / MesPlacements / BourseDirect et Wesave:(AG6FA2): Cliquez sur mon nom puis Courriel :" Envoyer un courriel ".

Hors ligne Hors ligne

 

#62 30/01/2020 11h50

Membre
Réputation :   13  

Colia, le tourbé n’est pas toujours le préféré des débutants, je dirais même que c’est très clivant pour une première approche. L’option pourrait être de proposer un whisky finement tourbé, style Highland Park, plutot qu’une bombe d’Islay genre Laphroaig ou Ardbeg.

Une autre option est d’aller vers les whiskies du speyside plus traditionnels style Glenfarclas.

Perso, pour un débutant, je préconiserais plutot un Dalwhinnie ou un Oban, puis après, il faut voir . Maintenant, jamais je ne mettrais 200 euros pour faire plaisir à un débutant. Il y a une chance sur deux qu’il n’apprécie pas, et, au final, il est mieux de découvrir en douceur et prix raisonnable le monde du whisky.


Travaillant dans la finance d'entreprise, travaillant pour en sortir

Hors ligne Hors ligne

 

#63 30/01/2020 12h08

Membre
Réputation :   76  

Vous pensez que 200e seraient gachés, pour un non-connaisseur qui souhaite avoir le + de plaisir possible a deguster/faire deguster un whisky, qu’il n’est pas la peine de mettre si cher car la difference ne sera pas percue ?
Si oui, je vais suivre vos conseils et m’orienter vers vos suggestions. Je cherche juste un (trés) bon whisky "de base", sans mettre d’argent dans ce que seuls des consommateurs experimentés peuvent apprecier.

J’ai achete une fois un Macalan qui devait couter ~150e, je ne sais si c’etait un bon choix, j’avais juste lu qu’il y avait un bon RQP sur ce produit, et a vrai dire, je n’en ai pas un souvenir incroyable.


Parrainage LINXEA / MesPlacements / BourseDirect et Wesave:(AG6FA2): Cliquez sur mon nom puis Courriel :" Envoyer un courriel ".

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #64 30/01/2020 12h58

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   265  

Bonne question et je confirme les dire de chambertin avec la nuance est qu’on peut tout de même goûter à l’excellence pour 100€ amha.

Oui tourbé / non tourbé est très polarisant. Donc si vous voulez tester le tourbé il y a une échelle qui va de 0 (non tourbé) à 333 ppm (octomore) et donc il vaut mieux commencer avec du moins de 50 ppm.

Ensuite il y a le degré d’alcool. C’est pas pareil de boire un whisky à 40 degré que 60.

Il y a également le travail et le vieillissement et donc les 16 ans et plus seront sans doute plus agréable.

Pour un finement tourbé a 45 ppm de tête, élu meilleur whisky au monde à 100€ :
Whisky TALISKER 18 ans 45.8% - Single Malt

Pour le non tourbé je trouve que le Glen farclas 21 ans est une grande merveille pour également 100€ :

Whisky GLENFARCLAS 21 ans 43% 70cl

Enfin le highland park 18 ans est très bien aussi mais à 150€…le 16 est peut être plus abordable je n’ai pas le prix en tête.

Voilà le top 3 que je fais goûter à mes invités et à ma famille curieux de goûter du très bon à un prix « raisonnable ».

Dernière modification par Malolechat (31/01/2020 16h15)


Parrain : Linxea, Boursorama, saxo banque, Binance, crypto.com, swissborg, maiar, kucoin :)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #65 30/01/2020 14h38

Membre
Réputation :   13  

colia a écrit :

Vous pensez que 200e seraient gachés, pour un non-connaisseur qui souhaite avoir le + de plaisir possible a deguster/faire deguster un whisky, qu’il n’est pas la peine de mettre si cher car la difference ne sera pas percue ?

Le prix va souvent de pair avec la complexité aromatique, mais aussi sur des whiskies plus difficiles d’approches, souvent en brut de fut, ou avec des typicités marquées. De plus, si vous parlez à des débutants, vu qu’il n’a rien gouté, comment peut il appréhender le fait que ce soit un whisky top gamme ou pas, quelles seraient ses références. Une connaissance et appréciation se construit. Rassurez vous, pour des prix bien plus abordables, nous avons des whiskies très très bien fait : Lagavullin, Oban, Talisker, Ardbeg, Glendronach, Benriach, Glenfarclas, Glen Grant, Clynelish , Kavalan par exemple. Il vaut mieux amener progressivement un débutant vers la complexité plutot que l’inverse.


Travaillant dans la finance d'entreprise, travaillant pour en sortir

Hors ligne Hors ligne

 

#66 30/01/2020 18h59

Membre
Réputation :   21  

chambertin a écrit :

Colia, le tourbé n’est pas toujours le préféré des débutants, je dirais même que c’est très clivant pour une première approche. L’option pourrait être de proposer un whisky finement tourbé, style Highland Park, plutot qu’une bombe d’Islay genre Laphroaig ou Ardbeg.
Une autre option est d’aller vers les whiskies du speyside plus traditionnels style Glenfarclas.
Perso, pour un débutant, je préconiserais plutot un Dalwhinnie .

Dalwhinnie 15 ans, excellent choix pour un débutant : modérément alcoolisé à 43°, trés parfumé et agréable en bouche. C’est "mon" whisky pour le moment mais je suis trés loin d’être expert, juste initié.
Et j’apprécie peu les whiskies tourbés, je préfère le côté fruité du Dalwhinnie au côté tourbé du Lagavullin.
Mais il faut goûter et se faire sa propre opinion.
Yg


B.Graham "Le principal problème de l’investisseur - et même son pire ennemi - est probablement lui-même".

Hors ligne Hors ligne

 

#67 30/01/2020 19h05

Membre
Réputation :   76  

Oui c’est destiné a des gosiers desoeuvrés n’ayant connu que de grands flots de William Peel, label 5 ou grant’s (ce dernier étant un peu moins mauvais je trouve) a l’occasion de fetes, ou bien des whiskies standard un poil moins bas de gamme lors de quelques "aperos".
Ma demande était pour qui apprecie d’en boire de temps en temps (en petite quantité), mais sans s’y etre vraiment interessé, et qui souhaite avoir une bouteille "cachée dans un coin" pour apprecier le breuvage hors d’evenements festifs, ou lors de la venue d’autres amateurs.
Donc je retiens qu’il est inutile de mettre + de 150e pour un debut, on y gagnerai pas grand chose. C’est l’information que je souhaitai, je vais regarder vos suggestions de + pres.
Ps : le Macallan, c’etait une bonne idée ?


Parrainage LINXEA / MesPlacements / BourseDirect et Wesave:(AG6FA2): Cliquez sur mon nom puis Courriel :" Envoyer un courriel ".

Hors ligne Hors ligne

 

#68 30/01/2020 19h47

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2148  

Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de monter à 200 € par bouteille.

Ma sélection de whiskies bon marché qui permettent déjà de se faire plaisir et de se "former" :
Non tourbé :
Glenmorangie 10 ans
Glenfiddich 15 ans "Solera Vat" (pas le 12 ni le 14).
(Highland park 12 ans : un grand classique mais perso je le trouve trop "simple").

Tourbé :
Talisker 10 ans
Laphroaig 10 ans
Ardbeg 10 ans
Coal Ila 12 ans
Lagavulin 16 ans (probablement le meilleur rapport qualité/prix dans ce qu’on trouve au supermarché).

Toutes ces bouteilles coûtent entre 25 et 50 € pièce.

Après, pour se faire plaisir, en drams d’exception, j’aime particulièrement des Laphroaig ou Coal Ila ou Talisker en 15 à 20 ans, en sélection d’embouteilleurs indépendants, notamment en single cask. Signatory Vintage a souvent un très bon rapport qualité/prix. On s’en tire généralement entre 50 et 100 € la bouteille.
Je valide aussi Ardbeg Uigeadail déjà cité, ainsi que Corryvreckan. Big Peat est excellent aussi et montre bien qu’il ne faut pas être raciste envers les blends.
Quand on passe à ce niveau-là, il y a une vraie différence de complexité des arômes, par rapport au niveau précédent. On peut passer 1/2 heure sur un seul verre, en le sentant de temps en temps, en prenant un petit sip de temps en temps, et découvrir des arômes qui évoluent avec le temps.

Personnellement, je trouve qu’au-delà de 100 € la bouteille, il n’est pas pertinent de l’acheter soi-même. Soit on achète juste de quoi déguster, par le phénomène bien connu des "samples" ; soit on participe à des dégustations. J’ai eu beaucoup de plaisir à déguster des whiskies d’exception quand j’ai fait partie d’un club… Mais je n’ai pas trouvé que cela mérite d’y mettre, à l’achat, des centaines, voire des milliers d’euros par bouteille. Les bouteilles suscitées, jusqu’à 50 € pièce en daily dram, et jusqu’à 100 € pièce en dram d’exception, suffisent à mon plaisir.

Ne pas oublier d’investir dans des verres de dégustation adéquats, de petite dimension et de forme "tulipe". Les verres "à cognac", petits, trapus, sans la forme tulipe, peuvent convenir mais sont légèrement moins bien.
Les verres dits "à whisky", de gros tumblers très ouverts, sont à proscrire absolument.
Un bon verre à vin, ça peut dépanner si on a rien d’autre, mais c’est trop grand.

En tout cas, il serait aberrant de mettre de l’argent dans de bonnes bouteilles de whisky sans avoir les verres adéquats.

Dernière modification par Bernard2K (30/01/2020 19h57)


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

#69 31/01/2020 08h31

Membre
Réputation :   13  

colia a écrit :

Ps : le Macallan, c’etait une bonne idée ?

Macallan est une très bonne idée. Si vous souhaitez avoir un horizon général des types de whisky dans le cadre de l’apprentissage de vos gouts, voila ce que vous pourriez acheter :

- Japonais : Yoichi (75 Euros sur LMDW) - la finesse des distillats nippons
- Ardbeg UIegadail (78 euros chez LMDW) : très tourbé mais finesse exemplaire. Brut de fut, rajouter une goutte d’eau pour le détendre - Islay
- Higland Park Dark Origins (89 euros) : version subtile de la tourbe des highlands (Orkney). Highland Park toujours dans le trio de tete pour les amateurs de whisky, meme si la gamme devient difficile à comprendre)
- Glendronach 15 ans revival (84 euros) : pour vous initier aux finish en fut de sherry. Glendronach en est devenue une référence - Highlands
- Glenfarclas comme cité précedemment en 21 ans : gout traditionnel du speyside autour du mont Benrinnes, soit riche et opulent. - Speyside
- Benromach 2009 Cask Strength pour une version plus moderne du speyside, moins riche, plus fruité - speyside
- Springbank 15 ans : selon beaucoup d’amateurs dont moi, Springbank est dans le top 3 des distilleries ecossaises, et dans une gamme facile à comprendre. Du grand ouvrage - Campbeltown
- Hazelburn 10 de la distillerie springbank pour vous initier à la triple distillation écossaise.
- redbreast 15 ans single pot still : pour vous initier à la distillation moderne irlandaise (rappelons que le whisky a été inventé par un moine irlandais)
- Kornog ou distillerie des hautes glaces pour un whisky français de haute qualité
- Rittenhouse 100 proof pour vous initier aux whiskey de rye US
- Widowjane 10 ans pour un bourbon un peu agé, ce qui est rare la bas.

La liste est non exhaustive bien sur, c’est un monde assez riche mais ça peut vous permettre de faire votre apprentissage et de définir votre gout.

Et comme l’a dit Bernard2k : le verre est très très important : un verre tulipe étroit à pied est le plus adéquate. A proscrire : glaçons, verres ouverts. Pour les whiskies en brut de fut, gouter brut, puis rajouter un bouchon de bouteille d’une eau style neutre (wattwiller etc)

Dernière modification par chambertin (31/01/2020 08h34)


Travaillant dans la finance d'entreprise, travaillant pour en sortir

Hors ligne Hors ligne

 

#70 31/01/2020 09h00

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   150  

Pour les fans il y a deux havres de paix à Paris :

La Maison du Whisky proche Madeleine (20 rue d’Anjou)
Maison du Whisky

et une petite épicerie proche Gare du Nord où j’achetais les biscuits adaptés, et surtout l’eau minérale écossaise
CATALOGUE ONLINE EPICERIE ANGLAISE AMERICAINE ECOSSAISE IRLANDAISE BRITANNIQUE

Dernière modification par Job (31/01/2020 09h00)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur