Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 06/06/2018 22h35

Membre
Réputation :   2  

Bonjour Messieurs,

On me propose de prendre des parts de ma boite.
Il ne s’agit pas de parts en PEE, mais d’investir aux cotés des autres cadres dirigeants dans un holding qui est lui même actionnaire de l’entreprise.

Quel est le meilleur moyen d’investir ? Placer les parts dans un PEA ? Est ce que les courtiers en ligne acceptent de loger du non-coté de ce type dans un PEA ?

Complément d’infos:
- Selon les conditions qui doivent encore m’être précisée, La somme que je peux envisager de placer est de l’ordre de 6 à 12 mois de salaire ce qui représente environ 10 à 20 % de mon patrimoine financier.
- J’ai le cash, mais je peux emprunter si ca a du sens.
- Je ne suis pas soumis à l’ISF
- Mon ménage a une TMI de 14%
- Cet investissement n’est  a priori pas éligible aux réduction d’IR (entreprise de plus de 5 ans).

A votre écoute pour échanger vos expériences sur le sujet.

Mots-clés : non-côté, pea (plan d'epargne en actions), pme

Hors ligne Hors ligne

 

#2 06/06/2018 23h49

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   152  

Bonjour,

Au delà de vos questions: le point principal à couvrir est celui de la liquidité de votre investissement.

Autrement formulé: vous allez placer 6 à 12 mois de salaires mais comment pourrez vous les récupérer.

Ce type d’actif sauf mécanisme permettant d’assurer une liquidité offre peu de porte de sortie.

Dernière modification par corsaire00 (06/06/2018 23h49)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 06/06/2018 23h54

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2244  

A votre place, je mettrais ces actions sur un PEA ou un PEA-PME (ce n’est possible qu’en cas d’émission de nouvelles actions) pour optimiser la fiscalité sur les éventuelles plus-values dans N années, sauf si vous anticipez que la holding distribuera de généreux dividendes un jour (peu probable en général, sauf si votre holding est un futur Iliad). Certains courtiers ou banques n’accepteront pas de loger du non coté sur un PEA chez eux, ou alors auront des frais décourageants, mais ce sera aussi un moyen pour eux de vous "fidéliser".

Lisez ces discussions (sur le non-côté sur PEA).

Par ailleurs, se pose bien entendu la question de l’opportunité d’investir ou pas. La réponse dépend de nombreux facteurs, comme les perspectives de votre entreprise, sa valorisation lors de l’émission de ces actions, les clauses du pacte d’actionnaires et les possibilités de sortir un jour, vos perspectives de rester longtemps dans cette entreprise (et les clauses définissant ce qui se passerait si vous la quittiez un jour, volontairement ou non), l’équilibre de l’ensemble de votre patrimoine, etc. mais je suppose que vous avez les cartes en main pour répondre à ces questions.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 07/06/2018 00h11

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   215  

Bonsoir,

Je partage l’angle de réflexion de Corsaire00. Devenir associé minoritaire est une belle aventure (qui ne se refuse pas mais qui s’encadre).

Je ne doute pas que l’approche soit saine mais rentrer est une chose, sortir en est une autre et doit s’organiser dès à présent.

J’imagine qu’il y aura un pacte d’actionnaire abordant différents points comme :
- une clause de non concurrence différente de celles des salariés (ça peut être un danger)
- les méthodes de calcul de la valorisation,
- les voies d’expertise si désaccord (ça coute très cher),
- les droits de préemption s’il y en a,
- le droit de sortie conjointe
- …..

Ne pas oublier que vendre des parts minoritaires d’une PME limite le marché des personnes potentiellement intéressées et que vous pouvez donc être confronté en plus à une décote de minorité.

Comme évoqué précédemment si tout va bien, cela ne se refuse pas, mais il faut savoir que cela peut générer dans le futur des contraintes.

Crown

Hors ligne Hors ligne

 

#5 09/06/2018 14h14

Membre
Réputation :   2  

Bonjour à tous,

Je vous remercie pour vos réponses,

Concernant l’opportunité ou non d’investir dans ma boite , j’attends précisément des détails sur les modalités du pacte d’actionnaire pour prendre ma décision.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 10/06/2018 00h13

Membre
Réputation :   30  

Une précision : si l’entreprise existe depuis moins de 7 ans, alors votre investissement est éligible à la réduction d’IR de 25%, à condition qu’il ne soit pas logé dans un PEA et que vous conserviez les actions jusqu’au 31 décembre de la 5ème année.
La loi de finances 2016 a prolongé la durée d’existence de 5 à 7 ans. Et la LF 2018 a porté la réduction d’IR de 18 à 25%.
Il existe même des cas où cette réduction est accordée au-delà de 7 ans (investissements de l’entreprise sur de nouveaux marchés, nécessitant un financement important).

Et un conseil issu d’un cas vécu dans l’une de mes entreprises : mes salariés étaient très contents que je leur propose cette option, mais après réflexion ils ont souhaité pouvoir disposer d’une période de garantie de 2 ans pendant laquelle ils pouvaient annuler leur participation au capital, à savoir que l’entreprise rachète les parts au prix initial et les annule (donc pas besoin de trouver une contrepartie pour l’achat).

Dernière modification par Politok (10/06/2018 00h15)


Mes portefeuilles : SCPI en usufruit, crowdlending

Hors ligne Hors ligne

 

#7 10/06/2018 09h50

Membre
Réputation :   2  

L’entreprise a cinquante ans… Par contre le holding sera crée pour l’occasion. comment celà se passe-t-il dans ces cas là ?

Hors ligne Hors ligne

 

#8 14/06/2018 15h30

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   215  

Bonjour,
Votre patron fait un OBO ?

Crown

Hors ligne Hors ligne

 

#9 16/06/2018 16h07

Membre
Réputation :   4  

Bonjour Crown,

En effet, il doit s’agir d’un schéma de ce type.
J’évoquerais plutôt un LM(E)BO (Leveraged Management and Employees Buy-Out).

Cela peut donc être une belle aventure mais la capacité de désendettement doit être étudiée avec soin (avec suffisamment de marge pour encaisser un éventuel retournement de l’activité et ne pas trop saigner la société fille).

Bonne chance !

Hors ligne Hors ligne

 

#10 16/06/2018 17h18

Membre
Réputation :   30  

sorg a écrit :

L’entreprise a cinquante ans… Par contre le holding sera crée pour l’occasion. comment celà se passe-t-il dans ces cas là ?

L’investissement via holding (passive ou active) donne droit également à la réduction d’impôts de 25%. Ca ne change pas la donne.


Mes portefeuilles : SCPI en usufruit, crowdlending

Hors ligne Hors ligne

 

#11 16/06/2018 18h59

Membre
Réputation :   4  

Bonjour Politok,

La souscription indirecte au capital (via un holding) peut bénéficier de la réduction d’impôt mais les conditions de la souscription directe demeurent valables.

Pas du tout sûr que ces conditions soient remplies dans le cadre d’une entreprise ayant 50 ans… (âge < 5 ans, phase d’amorçage, de démarrage, de croissance ou d’expansion).

Plus d’informations :
- sur les conditions tenant à l’âge / à la phase de développement de la société : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/4377- … 0-20140519
- sur les conditions supplémentaires en cas de souscription indirecte : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7445- … 0-20150410

Hors ligne Hors ligne

 

#12 17/06/2018 16h57

Membre
Réputation :   30  

Djeici a écrit :

Pas du tout sûr que ces conditions soient remplies dans le cadre d’une entreprise ayant 50 ans… (âge < 5 ans, phase d’amorçage, de démarrage, de croissance ou d’expansion).

Politok a écrit :

Une précision : si l’entreprise existe depuis moins de 7 ans, alors votre investissement est éligible à la réduction d’IR de 25%, à condition qu’il ne soit pas logé dans un PEA et que vous conserviez les actions jusqu’au 31 décembre de la 5ème année.

Je m’autocite :-) L’entreprise doit avoir été créée depuis moins de 7 ans. Ce délai a été augmenté en 2016.


Mes portefeuilles : SCPI en usufruit, crowdlending

Hors ligne Hors ligne

 

#13 27/06/2018 15h26

Membre
Réputation :   2  

Crown a écrit :

Bonjour,
Votre patron fait un OBO ?

Crown

Djeici a écrit :

Bonjour Crown,

En effet, il doit s’agir d’un schéma de ce type.
J’évoquerais plutôt un LM(E)BO (Leveraged Management and Employees Buy-Out).

Cela peut donc être une belle aventure mais la capacité de désendettement doit être étudiée avec soin (avec suffisamment de marge pour encaisser un éventuel retournement de l’activité et ne pas trop saigner la société fille).

Bonne chance !

Bonjour à tous,

Effectivement Djeici vois juste. Je ne vais pas rentrer dans trop de détail ici car l’opération est encore confidentielle, mais il s’agit d’une opération de ce type.
Nous n’avons pas encore le détail et les modalités du management package. J’en reparlerai peux-t-etre ici lorsque j’aurai plus de détail.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 03/02/2019 20h30

Membre
Réputation :   30  

Bonjour

Entrepreneur pendant des années, j’ai amassé un certain pécule et j’aimerais commencer à en profiter en levant le pied, tout en faisant profiter d’autres entrepreneurs de mon expérience et de mes fonds.

Mais malgré de nombreuses recherches, je ne trouve pas de projets dans lesquels investir en direct.

Certes, côté crowdfunding, il y a pléthore de projets, mais c’est un investissement anonyme, alors que je recherche plutôt des projets dans lesquels m’impliquer (de manière raisonnable), en prenant une participation minoritaire de 5-20% et en faisant profiter l’entrepreneur de mon expérience.

Savez-où je pourrais trouver ce type de projets ?

Dernière modification par Politok (03/02/2019 20h30)


Mes portefeuilles : SCPI en usufruit, crowdlending

Hors ligne Hors ligne

 

#15 03/02/2019 20h47

Membre
Réputation :   91  

Bonsoir,

Il existe de nombreux clubs de business Angels en France où vous pouvez apporter à la fois du capital et votre experience.

Pour une premiere approche,  cherchez " business angels " dans votre moteur de recherche préféré et regardez un peu ce que proposent ces clubs, partout présents en France.

Mafo

Hors ligne Hors ligne

 

#16 03/02/2019 21h17

Membre
Réputation :   45  

Si vous voulez nous en dire un peu plus sur vos compétences, et vos secteurs et géographies de prédilection, vous aurez même probablement des propositions par ce site ^^

Hors ligne Hors ligne

 

#17 03/02/2019 21h36

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   321  

Politok a écrit :

Savez-où je pourrais trouver ce type de projets ?

Avez vous essayé les business angels?

Vous devriez trouver assez facilement des réseaux fonction de votre cursus (la plupart des écoles ingé ou commerce ont leur propre réseau), vous pouvez aussi trouver des informations fiables auprès des CCI et de certains réseaux de création/reprise d’entreprise.

Dernière modification par lachignolecorse (03/02/2019 21h48)


Pour vivre heureux, vivons cachés

Hors ligne Hors ligne

 

#18 03/02/2019 21h53

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   246  

bonsoir,

Jinvestis depuis 9 ans dans des startup et je connais bien les reseaux de Ba mais surtout l’ecosysteme.

Si vous  m’ecrivez un mp je pourrai peut etre vous aider ?

Hors ligne Hors ligne

 

#19 04/02/2019 23h49

Membre
Réputation :   30  

J’ai effectivement identifié des réseaux de BA, mais les projets qui étaient étudiés s’adressaient plutôt à un panel de 10 à 20 investisseurs, dans une optique principale de placement financier.

Je suis plutôt en recherche d’entreprises à accompagner, avec un souhait de m’impliquer dans le coaching du dirigeant ou certains volets opérationnels sur lequel l’équipe dirigeante se sent un peu légère (dév. commercial, stratégie technique, partenariats, etc.).

Un associé actif, en somme … mais où trouver ce type de projets ? Pas dans les réseaux de BA que j’ai visités pour le moment, en tous cas.


Mes portefeuilles : SCPI en usufruit, crowdlending

Hors ligne Hors ligne

 

#20 04/02/2019 23h56

Membre
Réputation :   93  

Bonjour

Vous pouvez commencer par les CCI et les pepinieres. de memoire celle de paris ( j’imagine que les autres font des actions similaires) organise du coaching ( MoovJ je crois notamment )  et parfois des tour de table.

cdt

Hors ligne Hors ligne

 

#21 05/02/2019 00h15

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   246  

Politok a écrit :

J’ai effectivement identifié des réseaux de BA, mais les projets qui étaient étudiés s’adressaient plutôt à un panel de 10 à 20 investisseurs, dans une optique principale de placement financier.

Je suis plutôt en recherche d’entreprises à accompagner, avec un souhait de m’impliquer dans le coaching du dirigeant ou certains volets opérationnels sur lequel l’équipe dirigeante se sent un peu légère (dév. commercial, stratégie technique, partenariats, etc.).

Un associé actif, en somme … mais où trouver ce type de projets ? Pas dans les réseaux de BA que j’ai visités pour le moment, en tous cas.

Quand jinvestis je le fais dans cet optique je suis d’ailleurs au board de tous ms invest et je les accompagne

Hors ligne Hors ligne

 

#22 06/02/2019 10h35

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   560  

Bonjour !

Quand j’étais en activité, je faisais partie d’un club d’entreprises, qui validait des dossiers d’entreprises nouvelles souhaitant bénéficier de prêts à taux zéro, ainsi que de divers accompagnements.

Vous pouvez vous renseigner auprès des mairies et auprès de la Direction Départementale des Territoires. Une autre source d’information, ce sont les cabinets d’expertise comptable.

Dernière modification par M07 (06/02/2019 10h36)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#23 06/02/2019 11h20

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   246  

Après pour être transparent c’est un monde ou le réseau joue beaucoup, si vous voulez du dossier de qualité il faut pénétrer certains cercles et se faire également un track record et une réputation.

Hors ligne Hors ligne

 

#24 07/02/2019 14h11

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   180  

Je rejoins roudoudou, le réseau et la réputation sont primordiaux pour atteindre les bons dossiers. Les réseaux de BA sont une bonne étape pour apprendre et construire sa réputation. Mais tous les endroits où il y a des startups sont à fréquenter.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur