Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 11/07/2017 12h22

Membre (2017)
Réputation :   26  

Bonjour

Le but de cette discussion est essayer de centraliser un maximum d’information sur la RD qui enterra définitivement la loi de Moore, qui aura poussé la puissance "microprocessorale" à son extrême en 2021.

Cet articule résume simplement la situation.

Fin de la loi de Moore : la finesse de gravure bloquée en 2021 ?

Je pense que les investissement en R&D vont être assez longs car il faut réinventer quelque chose de nouveau. Une nouvelle architecture.

Il va falloir chercher du côté des entreprises spécialisées, celle qui sortira du lot. Car là on va sortir de l’affrontement traditionnel de la course à la puissance sur une méthode déjà connue qui voulait être juste affinée en terme de miniaturisation mais à un bouleversement de la méthode de production.

A suivre.

Mots-clés : amd, intel, moore, processeur

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 11/07/2017 15h28

Membre (2014)
Réputation :   23  

Sans exclure la possibilité que des start-ups issus du monde académique parviennent à sortir des technologies disruptives, les innovations de demain sont actuellement portées par des entreprises comme IBM, Samsung, Intel, etc. Des noms bien connus…

Les questions de miniaturisation des transistors (loi de Moore) ne sont qu’une partie du problème. Améliorer les temps d’accès mémoire permettraient par exemple d’améliorer grandement les performances des calculs.

Parmi les grandes innovations à venir, on peut aussi évoquer la remise à plat de l’architecture même des CPUs. IBM est un des pionniers dans le développement de processeurs neuromorphiques. Les applications en intelligence artificielle sont énormes.

Je ne mentionne pas la croissance exponentielle de l’utilisation des GPUs dans de multiples applications (scientifique, voiture autonome, médical), la progression du cours de NVIDA est assez éloquente…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Avenue Des Investisseurs - Informations sur les produits d'épargne (AV, PER, PEA, trackers, immo, etc).

Hors ligne Hors ligne

 

#3 11/07/2017 15h30

Membre (2017)
Réputation :   26  

Oui mais je pense que celui qui sortira la prochaine technologie aura un énorme temps d’avance sur l’autre et pourra quasiment se situer en position de monopole. Je pense que cette nouvelle technologie devra suivie. Pour l’histoire des temps mémoires, c’est évident que le CPU n’est pas le seul à donner la performance. Mais dans le cas de la robotisation, le GPU a un intérêt moindre . Certes les temps mémoire sont très importants, comme le taux de transfert des données sur unités physiques, mais c’est systématiquement le CPU jusqu’à maintenant qui a mené la danse. Le reste n’a toujours considéré que comme des "accessoires" (sauf le GPU qui a bien évidemment su recevoir une mission/application dédiée permettant l’évolution qu’on a vu).

Dernière modification par Mettero (11/07/2017 15h34)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 11/07/2017 16h26

Membre (2010)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   230  

L’ordinateur quantique est une techn disruptive qui a une puissance de calcul phénoménal qui permet de venir à bout des techniques de cryptage actuel.

Atos à construit un ordinateur quantique, il y a peu.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 11/07/2017 16h26

Membre (2015)
Réputation :   58  

Sans oublier les machines quantiques qui sont presque une réalité (comme mis sur l’autre file)

Quantum & Qubits

Wikipedia - Quantum computer

6 Practical Examples Of How Quantum Computing Will Change Our World

Setanta

Hors ligne Hors ligne

 

#6 11/07/2017 16h32

Membre (2017)
Réputation :   26  

Oui mais comme je  l’ai dit dans un autre discussion, la taille est rédhibitoire pour le grand public sans parler du coût.

Cette technologie est destinée à du marché de niche : la NASA, MétéoFrance   (du moins pour l’instant).

J’aurais dû préciser dans mon premier message en rajoutant "à destination du grand public".

Hors ligne Hors ligne

 

#7 11/07/2017 17h53

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   379  

Il y a un an, Softbank a acheté ARM, dans le domaine des processeurs

L’explosion à venir du nombre de puces est impressionante

https://cdn.softbank.jp/en/corp/set/dat … 718_03.pdf


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 11/07/2017 18h10

Membre (2017)
Réputation :   26  

Oui mais sauf erreur de ma part, on est là dans une synergie. SoftBank, c’est du telecom, et ARM, c’est du semi conducteur de mobile.  Sur ce créneau, je ne pense qu’il y ait une nécessité de développement. Depuis quelques temps, le marché du télécom stagne, car les innovations ne sont plus légions. Les produits sont aboutis. Désormais ils cherchent le design, la qualité de l’image, l’autonomie de la batterie. La course à la puissance du produit parait un peu derrière nous. Leur credo c’est plus le rapport puissance / autonomie / chaleur produite.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur