Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 22/09/2011 13h15

Membre (2010)
Réputation :   174  

bonjour à tous !

sans commenter inutilement la situation actuelle, j’aimerais connaître vos avis sur la possibilité ou non pour une entreprise cotée de maintenir son dividende en cas de krach ?

Je regarde de temps en temps, sur les sites dédiés, les classements d’entreprises par "meilleur dividende 2011, ou 2012 " par exemple, en me posant la question de savoir si les trous d’air actuels ne vont pas tout chambouler dans ce classement… et que les leaders de ce classement ne vont pas nous avouer que le prochain dividende sera baissé voire supprimé…

Les AG des semestres à venir vont être tendues non ?


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#2 22/09/2011 14h00

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3383  

INTJ

Les cours des actions n’ont fondamentalement aucun impact sur les dividendes.

Ce qui a un impact c’est une réduction des bénéfices :
- Soit pour des raisons spécifiques (par exemple comme Pages Jaunes, les chaines TV, la téléphonie où l’avenir est incertain)
- Soit pour des raisons liés au contextes économiques (par exemple les constructeurs automobiles)

Après, certaines sociétés peuvent choisir d’utiliser tout ou partie de l’argent habituellement versé en dividendes pour faire des rachats d’actions à bons comptes.

En 2009, on a vu des foncières cotées avec des cours divisés par 3, mais les loyers ont été versés et les dividendes maintenus.

Sur ce graphique :


On voit que la baisse dans son ensemble est principalement liée à une contraction des multiples de bénéfices (donc à une augmentation de la prime de risque) et non à une baisse des résultats attendus, ce qui laisse augurer (dans l’ensemble) d’un maintien des dividendes (ou alors que les estimations des bénéfices futures sont complètement à coté de la plaque).

Hors ligne Hors ligne

 

#3 25/09/2011 14h25

Membre (2011)
Réputation :   1  

Bonjour,

Désolé, je vais encore poser des questions de débutant…

OK, les dividendes sont décorrélés des cours. Aujourd’hui, il semblerait que les société soient plutôt en bonne santé. Les causes du Krach sont les dettes souveraines, les politiques contradictoires des états etc…

Mais si la récession arrive, que les bénéfices des sociétés fondent, les dividendes vont s’étiole…

Celui qui aura construit sa retraite sur les dividendes de titres à fort rendement risque de se retrouver au régime sec en cas de repli de l’économie, non ?

A+ Sergio

Hors ligne Hors ligne

 

#4 25/09/2011 15h20

Membre (2010)
Réputation :   12  

cela dépend dans quel secteur il est investi
s’il est positionné sur des secteurs défensifs, peu sensibles à la conjoncture, comme les pharmas ou l’industrie alimentaire, peu de risques que les dividendes soient coupés
et puis plutôt que de choisir des titres qui versent de forts rendements, il vaut mieux choisir des valeurs plus moyennes, avec un faible ratio de distribution et une progression continuelle des dividendes, année après année
cela démontre une politique durable en matière de dividendes de la part de la société et la robustesse de leur modèle d’affaires… pensons à Procter & Gamble qui a augmenté son dividende durant 57 années consécutives !

Dernière modification par chroom (25/09/2011 15h22)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 25/09/2011 17h58

Modérateur (2010)
Top 10 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2604  

Sergio a écrit :

Celui qui aura construit sa retraite sur les dividendes de titres à fort rendement risque de se retrouver au régime sec en cas de repli de l’économie, non ?

Celui qui avait investi tout son pécule sur les sociétés de diligences a beaucoup perdu quand quand le chemin de fer s’est développé, même sans repli de l’économie.
Celui qui a investi tout son pécule en une fois, la veille d’un crack boursier ou d’une grosse dépression, aura aussi perdu beaucoup.
Celui qui a regardé le rendement de ses actions, en oubliant que ce qui compte est l’évolution du rendement et de la valeur de ses titres (à quoi bon avoir une valeur que distribue 15%/an  de rendement, mais dont la valeur diminue chaque année de 20% ?) a pu beaucoup perdre. 
etc.

Celui qui a construit sa retraite sur des sources de revenus et de revalorisation diversifiées, et en étalant ses investissements dans le temps, aura beaucoup diminué son niveau de risque, même s’il peut aussi avoir perdu à droite ou à gauche.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur