Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 14/07/2013 20h34 → Poids de chaque ligne d'un portefeuille d'actions ?

Membre
Réputation :   

Pour ma part la taille de ligné idéal dépend surtout de la stratégie utilisée, donc il y a énormément de réponse possible. En voici quelques-unes tiré de mon expérience personnelle.

Lorsque je débutais en simples investisseur "buy and hold" je mettais systématiquement 650€ par ligne, défini de manière arbitraire en fonction de mes revenues de l’époque. Je m’autorisais un nombre de ligne illimité en portefeuille.

Ensuite je me suis dit que ça serait mieux de faire autrement et de manière plus intelligente. Donc je me suis mis à utiliser le coefficient Beta et à me comparer au cac40. Mon objectif était d’avoir une performance supérieure au cac 40 avec un beta inférieur à 1. Donc des titres faiblement volatiles comme Danone se retrouvais plus fortement pondéré que des titres très volatiles comme BNP. Par la suite, j’ai même vendu des options calls sur certains titres pour réduire leur volatilité et augmenter mes entrées de cash. J’ai même utilisé différents effets de levier pour respecter encore plus mes objectifs (quasi market neutral et performance largement supérieur au cac).

Ensuite avec l’expérience acquise sur les dérivés, je me suis lancé dans un portefeuille exclusivement orienté sur des stratégies à base de dérivé. Dans ce cas je n’avais des fois qu’une seule ligne en portefeuille.

A l’heure actuel ayant cassé ma tirelire pour être patron, je suis revenue à une stratégie d’investissement classique et mes lignes sont crée avec la même somme à la base et évolue de manière quasi libre par la suite.

Hors ligne

 

#27 17/01/2014 13h05 → Poids de chaque ligne d'un portefeuille d'actions ?

Membre
Réputation :   90 

Petit up
les matheux du forum doivent relire et apprendre le post 19
interro lundi
Sujet à épingler ou non ?
La question du poids des lignes d’un portefeuille est susceptible d’intéresser les nouveaux forumeurs non ?


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#28 08/01/2016 16h44 → Poids de chaque ligne d'un portefeuille d'actions ?

Membre
Réputation :   202 

Bonjour.

Je m’interroge sur les différentes stratégies offertes concernant les montants alloués à chaque ligne du portefeuille. EN faisant des recherches sur le forum, je déterre ce vieux sujet.

Les portefeuilles LAZY, de ce que je comprends, investissement mécaniquement dans les lignes ayant le plus baissé, tout en se fixant des limites pour ne pas tout perdre en moyennant à la baisse.

Les stratégies décrites par  de nombreux autres membres/ouvrages semblent raisonner en terme de poids de la ligne dans l’allocation totale, en tenant compte de l’appréciation des titres. Je comprends l’intérêt de ne pas avoir une énorme ligne en PV dont dépendrait toute la performance du portefeuille, mais en même temps de nombreux gérants (dont les grands Warren et Lynch) disent qu’un bagger par an suffit à booster la performance globale, à condition bien sûr de laisser courir les gains.

Ainsi je me sens plutôt attiré par une règle basée sur l’investissement maximal consenti par ligne, plutôt que par le poids atteint par chaque ligne (même si ça reste un critère, mais pas absolu).

Jusqu’ici, j’investis progressivement, par tranches de 1 à 2% du portefeuille, avec un maximum de 5% du portefeuille investi par ligne.
* Ainsi si une ligne perd 100% de sa valeur, je ne perds que 5% sur le portefeuille global.

Oui mais le souci avec cette méthode, c’est quel montant du portefeuille prendre? Dans la mesure où la valorisation du portefeuille fluctue, 5% du portefeuille un jour n’est plus la même somme quelque mois plus tard (il est évident qu’il ne faut faire évoluer ces "seuils" de 1-5% que sur de longues périodes pour des gains/pertes fixés).

1/ Si le marché monte et que le portefeuille s’apprécie, la valorisation augmente, et je suis de nouveau "autorisé" à renforcer mes lignes pour que chacune atteigne 5% de la nouvelle valorisation (je parle 5% du capital acheté, pas de la valorisation de la ligne).
Problème: Avec les dividendes c’est facile, mais la valorisation du portefeuille est en actions, les renforts doivent donc se faire en allégeant une position. On retombe dans la situation de vendre les gagnants peut être trop tôt pour racheter d’autres hypothétiques gagnants… Lacher la proie pour l’ombre?

2/ Le marché corrige, le portefeuille diminue. Les 5% maximum autorisés par ligne sont moindres que quelques mois plus tôt.
A ce moment on est coincé par sa propre règle. On pourrait vouloir renforcer un titre qui chute fortement parcequ’on a une forte conviction, mais la règle l’interdirait. Elle risque de nous faire manquer une belle opportunité, toutefois c’est justement son objectif, nous empêcher de surinvestir sur un titre, et de faire des moyennes à la baisse sans fin.

En outre on peut se retrouver avec du cash disponible, l’envie d’investir sur un titre jugé opportun, mais interdit par la règle des 5%…

Il est sans doute judicieux de considérer ces règles comme étant flexibles, adaptables aux conditions de marché, pour un investisseur averti, mais quid des moins expérimentés? Et d’ailleurs, le plus averti des gérants ne risque t’il pas de se prendre un claque en dérogeant à des règles qu’il avait respectées?

Quelles solutions/règles appliquez vous?

Merci pour vos idées.

Dernière modification par MisterVix (08/01/2016 16h50)


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#29 10/06/2017 17h54 → Poids de chaque ligne d'un portefeuille d'actions ?

Membre
Réputation :   90 

Un petit up pour bénéficier des réflexions des nouveaux inscrits


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#30 10/06/2017 19h13 → Poids de chaque ligne d'un portefeuille d'actions ?

Membre
Réputation :   131 

Bonjour

Personnellement, j’utilise une formule très simple.
1) Je ne veux pas perdre plus de 2 % de mon capital par trade.
2) Sur une opération, ma perte ne peut excéder 10 % de mon investissement.

Le but, bien sûr, c’est de pouvoir tenir le plus longtemps possible en cas d’opérations successives perdantes.

Mon capital étant de 20.000 €, 2 % correspond à 400 €. Et ces 400 € représentent 10 % de mon investissement.
Donc J’investis 4.000 € à chaque fois, et j’ai 5 lignes dans mon portefeuille, qui est très concentré, et c’est mon choix.
Si vous voulez diversifier davantage, fixez votre perte à 1 % du capital par exemple, tout en gardant la perte maximale de 10 % par opération.
1 % de 20.000 € donne 200 €, d’ou des investissements de 2.000 €, soit 10 lignes dans le portefeuille.

Je pourrais utiliser la volatilité pour faire des opérations de montants différents, mais je n’en vois pas l’intérêt.

Un portefeuille de 100.000 €, en appliquant le 2e exemple, soit 1 % de perte maximale donne un risque de 1.000 €, donc des investissements de 10.000 € chaque fois, donc 10 lignes.
Si 10.000 vous semble trop important, vous pouvez augmenter votre perte par trade à 15 % par exemple, d’où des trades de 6.660 €, soit 15 lignes.

C’est très important d’aborder ce problème en terme de perte maximale. Parce qu’il est très difficile de couper un trade perdant. Et il vaut mieux se couper la main qu’un bras. Si votre perte maximale est atteinte, je pense qu’il faut couper quasi automatiquement. Plus facile à dire qu’à faire.

Je vois que certains ont des portefeuilles de 100 lignes pour 100 ou 200 KF de capital. Pour moi, c’est quasi ingérable. En cas de retournement des marchés à la baisse, les pertes seront certes probablement petites, mais nombreuses.
Ceci dit, certains semblaient réussir avec cette approche. Bifidus par exemple.

Cordialement


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#31 11/06/2017 12h14 → Poids de chaque ligne d'un portefeuille d'actions ?

Membre
Réputation :   202 

"Durun" a écrit :

C’est très important d’aborder ce problème en terme de perte maximale.

Je crois que, comme vous le dites d’ailleurs dans votre post, il est important pour chacun de se connaitre et de bien connaitre sa résistance au stress (ce qui est difficile à savoir tant qu’on n’y a pas été confronté avec son propre argent).

Pour certains, il est insupportable de perdre un multiple de leur salaire (1* ou 2* leur net mensuel). Pour d’autres il y a une barrière psychologique à des montants précis (1 000, 10 000 € etc…).

En ce qui me concerne je ne réagis absolument pas comme cela, mais plutôt en terme de pourcentage de perte du capital. Parceque plutôt que de me dire que je viens de perdre tant d’heures ou de mois de salaires, ou mes vacances au ski etc… je préfère me dire que X% de pertes engagent ou n’engagent pas la pérennité de mon portefeuille.

Ce % de capital investi est bcp plus difficile à gérer dans la poche trading (à cause du levier et des pertes pouvant excéder le capital investi) que dans la poche B&H.

Je crois que cette question est assez personnelle, et qu’il appartient à chacun de s’interroger.


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#32 11/06/2017 13h06 → Poids de chaque ligne d'un portefeuille d'actions ?

Membre
Réputation :   338 

Je suis d’accord avec vous Mistervix.

Ça dépend aussi de l’expérience. On se désensibilise avec le temps et les montants manipulés. Sans finir comme un Kerviel avec des engagements plusieurs milliers de fois supérieurs à sa valeur de référence, cette valeur en absolu évolue avec l’expérience. Pour moi aujourd’hui c’est environ 1/2 mois de salaire.

Cela n’empêche pas de se fixer des barrières car l’important en effet est d’avoir des règles pour éviter de tout perdre sur un mauvais trade (pour x raisons différentes). Donc oui se fixer des limites, après l’expérience de chacun les détermineront.

Ca me fait ni chaud ni froid aujourd’hui de perdre un mois de salaire sur une journée (car je sais que je peux le reprendre le lendemain). Ce n’était pas le cas il y a plusieurs mois.

Je n’ai plus du tout la logique de ce qui est perdu aujourd’hui est perdu définitivement. J’ai des positions parfois opposées, donc il est logique de perdre sur l’une si l’autre gagne. Tant que c’est virtuel. L’idée est de prendre des bénéfices entre deux moments pendant lesquels ces trades évoluent à la baisse et à la hausse. C’est particulièrement vrai sur les monnaies qui font le yoyo mais aussi sur certains ETFs avec levier dont les mouvements journaliers de 10% ou plus peuvent vous faire passer d’un gain à une perte ou l’inverse en quelques séances de bourse.

Ce qui reste toujours très difficile pour moi et pour d’autres je pense, c’est de couper les pertes. C’est une vraie discipline de trader qu’il est difficile d’acquérir si on n’est pas justement un trader. Lorsqu’on investit (sous entendu un nombre d’ordres limités et donc une expérience limitée) il est très difficile de se couper une main pour ne pas perdre le bras.
C’est sur le long terme la force d’un trader sur un investisseur: l’humilité et la discipline. L’investisseur apprend aussi rapidement l’humilité mais moins facilement la discipline.
Comme disait Gabin dans la chanson "Maintenant je sais", "maintenant je sais qu’on ne sait jamais… c’est tout ce que je sais mais ça je le sais"…


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech