Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 28/04/2019 19h10

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   103  

Un article de systeme D qui peut vous intéresser:

Comment bien sécuriser son habitation contre les effractions

Bien à vous,

Hors ligne Hors ligne

 

#27 29/04/2019 12h52

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1800  

Je vous remercie d’avoir pensé à moi. Malheureusement, cet article de système D n’est pas un article, c’est une liste de tout ce qu’on peut acheter pour la sécurité, avec liens vers des sites marchands. Avant d’acheter des éléments, il faut avant tout une stratégie de sécurité adaptée au cas par cas, et c’est là que l’"article" pêche. Par ailleurs les dessins et réflexions sont très axés maison individuelle.

Pour info, je suis un peu réconcilié avec Salient Eye (application pour smartphone). Après un week-end où j’ai reçu peut-être 50 alertes, j’ai pris les mesures adéquates. J’ai dirigé le smartphone vers une zone où il n’y a pas de lumière parasite de l’extérieur. Je l’ai posé sur un support très stable. J’ai baissé la sensibilité de détection d’un cran. Je laisse une lampe LED allumée en permanence, qui éclaire la zone vue par le smartphone mais qui est éloignée du smartphone de 2 mètres en latéral pour éviter qu’une poussière ou autre corps étranger très proche de l’objectif n’apparaisse brillamment éclairé et ne déclenche donc la détection (effet "poussière + flash" : quand on prend une photo au flash dans une pièce où l’on vient de secouer de la poussière, on voit des particules énormes qu’on ne voyait pas à l’oeil nu. Ca vient du fait que les particules très proches de l’objectif sont aussi très brillamment éclairées par le flash. On obtient le même effet si on pose la lampe juste à côté ou juste derrière le smartphone "vigilant"). Avec toutes ces précautions de mise en oeuvre, aucune fausse alerte.

Ca ne remplace pas complètement une vraie alarme mais ça dépanne.

Côté coût, il faut un smartphone d’occasion et une puce GSM avec un abonnement comprenant des données.
Côté logiciel : Il y a l’option "remote" qui permet de commander à distance depuis un autre smartphone  : activer/désactiver l’alarme ; prendre une photo même en l’absence de détection (pour vérifier que tout est conforme). Ca coûte 2 € par mois.
Le coût logiciel peut être nul, en installant seulement Salient Eye sur le smartphone utilisé comme caméra. Dans ce cas, on désactive le smartphone en arrivant, en entrant un code sur l’écran du smartphone. Cette solution pour désactiver n’est pas pratique pour un domicile familial où il y a beaucoup d’allées et venues ; mais pour un tel local, c’est bien adapté et c’est gratuit.

Dernière modification par Bernard2K (29/04/2019 13h47)


Surtout, ne pas nuire à l'ambiance générale.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #28 01/08/2020 10h57

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   133  

Mon premier projet de marchand de bien touchant à sa fin (travaux de rénovation terminée, phase de mise en vente), je réfléchis également à la meilleure manière de sécuriser le bien car il va être amené à rester vide plusieurs mois. Et tant qu’à faire, à une solution que je pourrais réutiliser sur mes prochains projets. Le pire qui puisse arriver selon moi est surtout le risque de squat.

J’ai établi un petit cahier des charges de la solution idéale :
- alarme autonome, car il n’y aura pas toujours l’électricité en phase de chantier
- liaison GSM en 3G/4G afin de pouvoir être alerté. Idéalement pouvoir piloter l’alarme à distance
- détecteur IR pour fonctionnement jour et nuit
- caméra pour permettre la levée de doute à distance, et prouver l’intrusion
- sirène pour dissuader l’intrus de poursuivre son intrusion
- clavier ou télécommandes pour permettre la désactivation par un tiers de confiance (voisin, agent immobilier, artisan…)

Je ne trouve qu’une seule solution qui cumule tous ces critères. Il s’agit en fait d’une solution pro prévue pour les bases vie de chantier, autour de 450€ avec les options qui vont bien, auquel il faudra ajouter 2€/mois pour une puce 4G avec un petit peu de données :
Alarme vidéo nomade gsm pour bungalow chantier, camping-car, bateau

Il y a un gros surcoût pour le critère caméra, car les modèles équivalents sans caméra se trouvent plutôt autour de 150€, par exemple :
Alarme GSM 3-en-1 sans-fil autonome - UltraPIR 3G + 2 télécommandes nouvelle génération (gamme BT) - F007-1160-50

Si on est prêt à se passer de sirène, il existe des solutions de type piège photographique utilisés par les chasseurs et amateurs de nature, autour de 150€ :
www.amazon.fr/Camera-Hunting-Nocturne-I … 07HMK22F8/

Enfin si le critère autonome n’est pas primordial (après tout je me positionne rarement sur des biens sans aucune électricité, et auquel cas le risque de squat est plus limité), on part plutôt sur des solutions d’alarme classiques personnalisables selon les besoins (plusieurs caméras, sirène extérieure, clavier etc.), même si je n’en ai pas encore trouvé qui fonctionnent entièrement via GSM sans connexion internet active.

Evidemment cela ne dispense pas de protection passive (sécurisation des ouvertures, sirène ou caméras extérieures factices, éclairage programmés…) car il vaut mieux prévenir les intrusions en amont.

Hors ligne Hors ligne

 

#29 01/08/2020 11h19

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   553  

Une solution gratuite mise en place dans de nombreuses communes durant cette période estivale ; signaler le logement vacant auprès de la gendarmerie/police municipale qui chaque jour fait le tour des logements signalés et inspecte que les ouvrants sont intacts.

Peu cher et relativement efficace, placer un autocollant de société de surveillance sur la porte. D’après ce que j’ai pu lire, cela dissuade + de 90% des intrusions. Les "agresseurs" dans le doute, préfèrent essayer un autre logement non protégé.


Ceux qui dansent sont pris pour des fous par ceux qui n'entendent pas la musique (Nietzsche)

Hors ligne Hors ligne

 

#30 01/08/2020 13h36

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1800  

perecastor a écrit :

Mon premier projet de marchand de bien touchant à sa fin (travaux de rénovation terminée, phase de mise en vente)

Bravo, camarade marchand de biens ! wink

je réfléchis également à la meilleure manière de sécuriser le bien car il va être amené à rester vide plusieurs mois. Et tant qu’à faire, à une solution que je pourrais réutiliser sur mes prochains projets. Le pire qui puisse arriver selon moi est surtout le risque de squat.

J’ai établi un petit cahier des charges de la solution idéale :
- alarme autonome, car il n’y aura pas toujours l’électricité en phase de chantier
- liaison GSM en 3G/4G afin de pouvoir être alerté. Idéalement pouvoir piloter l’alarme à distance
- détecteur IR pour fonctionnement jour et nuit
- caméra pour permettre la levée de doute à distance, et prouver l’intrusion
- sirène pour dissuader l’intrus de poursuivre son intrusion
- clavier ou télécommandes pour permettre la désactivation par un tiers de confiance (voisin, agent immobilier, artisan…)

Je vois que face à la même problématique, nous avons quasiment le même raisonnement et arrivons presque aux mêmes conclusions.

Par rapport à l’autonomie : vous voulez combien d’autonomie ?
Je vous dis pour quelle solution j’ai opté : j’ai acheté un onduleur 800 VA d’une bonne marque (à pas cher, c’était une liquidation de stock). Vu le peu que consomme une alarme ou un routeur, ça m’apporte :
- la sécurité face à des cambrioleurs/squatteurs qui seraient assez malins pour couper l’électricité en préalable ou dès le début de leur intrusion.
- une réserve de courant portative. Par exemple, si on doit passer 1 ou 2 jours sans courant en début de chantier, on emmène un onduleur chargé à bloc, et ça pourra toujours alimenter de petits appareils, une petite lampe à LED, et même du petit électroportatif (en faisant gaffe à ne pas dépasser les 800 VA). Evidemment, plus on tire dessus, moins longtemps on aura d’électricité, donc ça ne remplace pas un groupe électrogène, mais pour de très petits usages (recharge de téléphone mobile, alimenter un ordi portable, etc), ça peut dépanner plusieurs jours.
- ça peut rendre votre alarme autonome pendant de nombreux jours en l’absence de courant. J’avoue que je n’ai pas testé sur le mode "faible consommation mais pendant longtemps" pour voir combien de temps ça tient.

En tout cas, j’ai trouvé que c’était un bon équipement à avoir pour sécuriser l’alimentation électrique de ses biens, y compris du système d’alarme.

Attention à ne jamais brancher un équipement gros consommateur sur les prises sécurisées de l’onduleur. Car le courant qui sort de ces prises vient de la batterie et de l’onduleur, même quand il est alimenté par le secteur, donc si la puissance dépasse 800 VA, ça va lui donner un gros coup de chaud (j’ai testé) ! C’est un onduleur, pas une multiprise !

Je ne trouve qu’une seule solution qui cumule tous ces critères. Il s’agit en fait d’une solution pro prévue pour les bases vie de chantier, autour de 450€ avec les options qui vont bien, auquel il faudra ajouter 2€/mois pour une puce 4G avec un petit peu de données :
Alarme vidéo nomade gsm pour bungalow chantier, camping-car, bateau

Ca me semble une excellente solution. J’en avais vu, mais j’avoue que je connaissais pas ce modèle.

Attention quand même avec une seule caméra :
- elle va être difficile à placer pour éviter les faux positifs. Malgré tout ce qu’ils disent sur la sélectivité et tout ça, il faut compter sur notre ami Murphy pour que les changements rapides de lumières, tels que reflets rapides du soleil (sur les pare-prises des véhicules en mouvement, sur une fenêtre qu’on ouvre) déclenchent des faux positifs. A moins de mettre la caméra dans une pièce sans fenêtre, on ne peut pas être sûr de ne pas avoir de faux positifs. Attention aussi à la stabilité : si c’est toute la caméra qui tremble, elle va probablement interpréter cela comme un mouvement et déclencher une alarme. Ce type de vibration peut être dû au passage du métro, d’un tramway, de gros poids lourds, ou à un chantier voisin.
- on veut aussi qu’elle soit dans un endroit où un intrus la déclenchera forcément. Pour certains types de biens, il n’y a qu’un seul accès, et l’on peut donc la placer à l’optimum. Pour d’autres types de biens, on ne peut pas avoir une sécurisation complète avec une seule caméra ; il en faut plusieurs.
- les intrus ne se placeront pas forcément en face de la caméra. Suivant le placement de la caméra, et suivant leurs déplacements, vous risquez de voir un dos ou des pieds. Si certaines personnes ont le droit de rentrer, à partir d’aussi peu d’informations, il va être difficile de savoir si ce sont des personnes autorisées ou non. Là aussi, plusieurs caméras donnent plusieurs angles de vue et donc de meilleures chances d’avoir des images exploitables.

Il y a un gros surcoût pour le critère caméra, car les modèles équivalents sans caméra se trouvent plutôt autour de 150€, par exemple

Le modèle n’est pas équivalent, car il n’a pas l’antenne extérieure déportable. Si vous tombez sur un lieu où la connectivité mobile n’est pas bonne, vous vous rendrez compte que cette antenne fait la différence entre une alarme opérationnelle et un bout de plastique inutile. Et, quand on est marchand de biens, on ne choisit pas toujours ses biens en fonction de la couverture 4G, vous le savez aussi bien que moi.

De toute façon, pour moi, l’absence de caméra est rédhibitoire. Dès qu’on habite un peu loin, une alarme sans pouvoir contrôler le visuel, ça veut dire faire des trajets au milieu de la nuit en se demandant ce qui a bien pu se passer… et se rendre compte à 99 % des cas que c’était une fausse alerte. Et pour les 1 % de cas cas où il y a vraiment des intrus, vous vous retrouvez face à eux en pleine nuit, c’est dangereux. La caméra est la seule solution viable.

Donc vraiment, votre kit chantier, avec sa caméra et son antenne déportable, est vraiment un très bon choix. Dommage qu’elle prenne seulement des photos et pas des vidéos.

Si on est prêt à se passer de sirène, il existe des solutions de type piège photographique utilisés par les chasseurs et amateurs de nature, autour de 150€ :
www.amazon.fr/Camera-Hunting-Nocturne-I … 07HMK22F8/

J’avais regardé, mais lisez les commentaires : c’est du mauvais matériel, à beaucoup de points de vue. Je n’ai pas trouve de matériel correct dans cette catégorie.

Enfin si le critère autonome n’est pas primordial (après tout je me positionne rarement sur des biens sans aucune électricité, et auquel cas le risque de squat est plus limité), on part plutôt sur des solutions d’alarme classiques personnalisables selon les besoins (plusieurs caméras, sirène extérieure, clavier etc.), même si je n’en ai pas encore trouvé qui fonctionnent entièrement via GSM sans connexion internet active.

Oui, c’est une bonne solution. Mais ce n’est pas très mobile, car ça prend pas mal de temps à installer et désinstaller. Et c’est tellement sécurisé que ça peut en devenir pénible. Une alarme qui "déconne" après avoir pris la foudre par exemple, va gueuler jusqu’à ce que ses batteries soient épuisées (ou démontées). J’ai vu cela récemment, ça vous pourrit la vie pendant une heure ou deux.
Je m’étais posé la question de mettre directement une alarme de qualité, avec une pose définitive. Ainsi, on vend un bien sécurisé par alarme. Mais je ne sais pas si les acheteurs le verront comme un vrai plus, ou s’ils vont au contraire le traduire en "le quartier craint".

Au total, avec quasiment le même cahier des charges, je suis arrivé à des conclusions légèrement différentes des vôtres :
- déjà, je n’aime pas les sirènes. Ca sert surtout à faire chier les voisins.
- j’ai utilisé un smartphone avec l’application Alfred. Ca a des défauts : très sensible aux faux positifs (car ça analyse des changements de l’image, peu importe à quoi ils sont dus ; une fois j’ai reçu une alarme à cause d’une araignée !). Besoin d’une lumière sinon c’est aveugle : j’ai laissé une petite lampe LED allumée en permanence. Ca consomme un peu d’électricité mais je me console en me disant que ça contribue à la dissuasion. Et puis évidemment, on n’a qu’une seule caméra. Mais, pour pas un sou (si on a un smartphone qui traîne), c’est pas mal. Et il y a quelques avantages, comme entendre le son et pouvoir converser avec la personne présente.
- la caméra Arlo Go : c’est très tentant. Connectivité 4G. Autonomie 6 mois sur batterie intégré. Facile à poser, facile à reprendre. Le fabricant vous fournit gratuitement le service associé, avec l’appli et le stockage cloud des vidéos. Mais c’est cher (300 €). Et il n’y a pas d’option pour une antenne extérieure, donc si on tombe sur un lieu où la 4G est faible on l’a dans le baba. Et si le site nécessite plusieurs caméras, il faut non seulement plusieurs caméras à 300 € pièce, et plusieurs cartes SIM.
- votre solution "kit chantier" avec caméra et sirène me semble très bien. Je la mets dans le top 5 de mes solutions désirables !
- je suis très tenté par le routeur 4G avec 2 ou 3 caméras wi-fi. C’est une solution complète qui permet de s’adapter à toutes les configurations de biens (puisque plusieurs caméras). Ca permet de s’adapter à un endroit avec une faible connectivité, car les routeurs domestiques ont une prise pour antenne extérieure. Mais on lit sur les sites spécialisés qu’il faut paramétrer un VPN, car les providers 4G n’utilisent pas d’IP fixe (ou un truc comme ça), donc qu’on n’accède pas de l’extérieur aux caméras. Pour autant, on lit aussi que lorsque de le fabricant de la caméra fournit une fonctionnalité "cloud", là on n’a pas de problème (le fabricant de la caméra semble avoir un protocole qui permet de communiquer avec la caméra même derrière un routeur 4G). Oliver68 semblait dire qu’avec le matos qu’il a cité, ça marche bien. J’hésite donc avant de me lancer là-dedans, car je ne suis pas un grand informaticien. Je finis presque toujours par comprendre quand je passe suffisamment de temps sur un truc, mais s’il me faut y passer une semaine, ça fait suer.
- il y a des solutions commerciales routeur 4G + plusieurs caméras. Exemple : www.secutec.fr/kit-de-videosurveillance … -1-to.html
Vu que c’est conçu pour fonctionner ensemble, et que ça vient avec un mode d’emploi, c’est beaucoup plus simple d’emploi. Cette entreprise Secutec a de très bons avis sur Google. Elle semble spécialisée dans le métier d’ensemblier : mettre du matériel ensemble, le faire fonctionner comme il faut avec la notice en français, et donc le revendre nettement plus cher parce qu’on rend un sacré service aux gens. Je suis aussi étonné par la pléthore de modèles différents qu’ils proposent. Peut-être qu’en passant un peu de temps au téléphone avec un technico-commercial de cette entreprise, il m’aiderait à affiner mes besoins et à cibler lequel de leurs produits correspond.

Pour résumer, dans mon top 5 :
- smartphone + Alfred + lampe LED. C’est limité mais ça dépanne.
- votre solution "kit chantier" avec caméra (avec ou sans sirène) : vraiment très bien, à condition d’avoir un site qui peut être sécurisé avec une seule caméra.
- Arlo Go vraiment très bien, à condition d’avoir un site qui peut être sécurisé avec une seule caméra et avec une bonne connectivité 4G.
- Routeur 4G + caméras à configurer moi-même
- Routeur 4G + caméras fournis sous forme de kit par Secutec.

Tout cela étant dit : si vous êtes certain que c’est le kit chantier qui correspond à votre besoin, allez-y. 400 balles, c’est pas cher pour du matos pro et pour un besoin de pro. Imaginez combien vous coûteraient des squatteurs : au moins 10 fois plus. Le prix s’oublie, la qualité reste.

Dernière modification par Bernard2K (01/08/2020 16h22)


Surtout, ne pas nuire à l'ambiance générale.

Hors ligne Hors ligne

 

#31 01/08/2020 13h53

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   288  

Sans jouer les paranos, j’ai regardé sur le net la littérature sur l’efficacité des alarmes pour l’ouverture des squats. J’avais déjà trouvé quelques liens de sites expliquant comment ouvrir un squat mais je viens de trouver  (je crois) la version 3.0 ici. Je vous invite à lire les liens dénommés rafale 1 et 2 en annexe 8 si vous voulez gagner un peu de temps.

On se rend compte qu’une alarme n’est pas d’une très grande utilité face à quelqu’un décidé à squatter votre bien. Je considère que c’est une précaution nécessaire mais pas suffisante. Les précautions telles que proposées par DDtee, le passage très régulier pour vérifier l’absence d’effraction. Personnellement, quitte à mettre une alarme pour un bien vide, je resterai sur un modèle passif (sans sirène), contrairement à une RP (modèle avec sirène). Avoir des voisins qui surveillent les aller et venues est aussi une bonne précaution.

Par contre, je n’ai pas trouvé leur solution pour faire changer le contrat d’eau et d’électricité dans le cas où ils sont déjà ouverts au nom du propriétaire. Ca manque un peu…

Pour ceux qui auront le courage de tout lire, j’espère qu’ils ne seront pas trop dégoûtés.

Dernière modification par lachignolecorse (01/08/2020 14h18)


Pour vivre heureux, vivons cachés

Hors ligne Hors ligne

 

#32 01/08/2020 14h17

Membre
Réputation :   30  

Nous n’allons pas refaire les lois…mais il est quand même hallucinant qu’une loi imposant l’accord du propriétaire en cas d’ouverture de compteur ne puissent pas être mis en place pour contrer ce type de problématique.

Hors ligne Hors ligne

 

#33 01/08/2020 14h39

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1800  

@lachignolecorse :
Très intéressant.

Mais une alarme avec connection 4G sur batterie résiste à beaucoup de ce qui est listé. A part le brouilleur de fréquences et la cage de Faraday.

De toute façon, aucune solution n’est sûre à 100 %.

La vraie question est : qui connaît ces techniques ? Qui, face à un appartement ou une maison sécurisée ainsi, va s’y échiner, plutôt que de passer au suivant ? Comme je l’ai dit plus haut dans le fil, il s’agit déjà de dissuader les "opportunistes". La très grande majorité des cambrioleurs et squatteurs rentrent là où c’est facile de rentrer. Une bonne serrure + de la sécurisation électronique, et vous diminuez très très fortement votre risque.

Comme je l’ai déjà dit aussi, il ne s’agit pas tant d’empêcher de rentrer, il s’agit surtout d’être prévenu dès l’intrusion, de façon à pouvoir faire intervenir les forces de l’ordre dès le début, sans laisser passer le fameux délai de 48 heures.

Dernière modification par Bernard2K (01/08/2020 14h42)


Surtout, ne pas nuire à l'ambiance générale.

Hors ligne Hors ligne

 

#34 01/08/2020 14h44

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   288  

Un voleur qui cherche à entrer dans un bien est un opportuniste qui cherchera à minimiser les risques. Dans une rue, chaque bien peut-être une cible pour quelqu’un qui recherche des objets de valeur ou des espèces.

Ça n’est pas le cas d’un squatteur.


Pour vivre heureux, vivons cachés

Hors ligne Hors ligne

 

#35 01/08/2020 16h10

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   553  

J’aime bien l’idée de la simulation de présence par le bruit + lumières /ombres comme des déplacements humains Home | Mitipi sans l’avoir essayé. Par contre ce n’est pas autonome il faut un raccordement électrique (240€).

Quand j’étais étudiant (il y a donc un temps respectable de +/- 25 ans) j’ai fais des stages durant mes études de commerce comme vendeur d’alarme (stupéfiante et grande école de la vente en directe). Les bons techniciens arrivaient à mettre en échec en quelques secondes/minutes la détection de n’importe quel système d’alarme avec des moyens techniques très rudimentaires (que je ne listerais pas sur un forum public). Les techniques utilisées aujourd’hui sont toujours sensiblement les mêmes pour la détection (contrairement à la transmission/information pilote)

Dernière modification par DDtee (01/08/2020 16h11)


Ceux qui dansent sont pris pour des fous par ceux qui n'entendent pas la musique (Nietzsche)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur