Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Favoris 1   [+1]    #1 19/12/2018 14h16

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1800  

Hello,

je pense acheter bientôt un bien immobilier locatif, qui ne sera pas dans les meilleurs quartiers.

Je me pose la question : comment sécuriser ce bien dès l’achat ?
Je sais qu’il y a un sujet sur les cambriolages, mais il est très axé sécurisation de sa résidence principale ; or la sécurisation d’un bien destiné à la location pose des problématiques différentes, donc je me permets de lancer ce nouveau fil.

Déjà, pourquoi sécuriser ?
- Je redoute tout particulièrement le squatt. Comme vous le savez sans doute, il est très difficile d’expulser (légalement) un squatteur, et ça prend couramment 1 à 2 ans. Or, mon objectif est bien sûr de faire les travaux rapidement, puis de relouer. Je ne peux pas me permettre de me passer de revenus locatifs pendant 1 à 2 ans. En plus, si le squatteur est joueur, il cède son pied à terre à un-e autre squatteur-se, et tout est à recommencer puisque l’ordonnance d’expulsion est nominative.
- je redoute aussi le vol pendant le chantier. Je vais faire une partie des travaux moi-même, et bien sûr je vais laisser mes outils et fournitures la nuit. Pas envie de me faire piquer mes outils.
- on ne peut pas exclure non plus le cambriolage opportuniste ; l’opportuniste ne sachant pas que l’appartement est complètement vide, il perçoit juste un appartement où ça ne répond pas à la sonnette et où la porte est facile à ouvrir, alors il ouvre.
- une fois loué, c’est l’assurance du locataire qui joue,donc très égoïstement ce n’est plus mon problème ; il n’empêche que, si je peux lui fournir un appartement raisonnablement sécurisé, c’est mieux que de lui fournir une passoire.

Solutions pour sécuriser :

I) Sécurisation mécanique

I-1) changer le cylindre de serrure. Ca peut se faire le jour même en étant un peu bricoleur. Ca ne coûte que le prix d’un cylindre serrure de relativement bonne sécurité (dans les 50 € disons).

I-2) reste le problème de sécuriser le reste de la porte. Pas la peine de mettre un super cylindre, si on peut ouvrir la porte avec un grand coup de pied ou un gros tournevis.
Donc, il faut sécuriser la porte. A vrai dire, je ne sais pas encore si j’investirai dans une porte blindée ; je suppose que ça dépendra de la qualité de la porte en place, du standing visé, du quartier. Une porte blindée neuve est très chère (à partir de 500 € mais souvent bien plus) ; par contre j’ai eu vu à pas cher d’occase sur le bon coin. Mais bon, le temps de vérifier les dimensions, d’aller la chercher, de la poser, ça prendra au moins 1 à 2 semaines et donc ça ne répond plus à mon besoin de sécuriser dès le jour de l’achat.

I-3) Reste le problème de sécuriser le reste du logement ; si c’est un appartement en RDC, ou si c’est une maison, il y a plein de points d’entrée possibles, donc sécuriser tout cela est long et coûteux.

Ma théorie à ce sujet, c’est : sécurisation mécanique juste assez pour repousser les cambrioleurs les plus opportunistes, mais compléter par une sécurisation électronique et une simulation de présence. C’est l’ensemble de ces 3 modes de sécurisation qui apporte une bonne sécurisation au meilleur prix.

II) Simulation de présence

Ce n’est pas compliqué : des programmateurs électroniques à une dizaine d’euros pièce (avec mode aléatoire) qui font fonctionner des luminaires, une radio ou même un simulateur de TV (10 € sur ebay).
L’idéal est d’avoir aussi des ombres en mouvement, de façon aléatoire. Peut-être un mobile tout simple (comme on met au-dessus des berceaux des enfants) positionné devant un luminaire ?

III) Sécurisation électronique

C’est là que ça se complique et que je suis particulièrement preneur de vos lumières si vous y connaissez quelque chose.

III-1) Mes critères :
- Je voudrais une alarme connectée, un truc qui me prévient moi. Pas une alarme à l’ancienne qui déclenche une sirène qui fait chier tous les voisins, mais personne ne fait rien.
- J’aimerais un truc que je pourrais poser dès le premier jour. Or, le premier jour je n’ai pas d’accès internet dans ce logement. Et, à vrai dire, mon objectif n’est pas de faire ré-ouvrir un abonnement box à mon nom et à mes frais dans ce logement, ça sera au locataire de le faire ! Je pars donc du principe que j’aurais l’électricité mais pas le téléphone.
Ca me dirige donc vers une alarme communiquant par une carte SIM. Ou à la rigueur par LoRaWAN (réseau bas débit, récent, qui couvre désormais plus de 95 % de la population et qui vise justement à fournir de la connexion à bas débit, bas coût et longue portée aux appareils connectés).
- Si l’alarme se déclenche, je veux absolument pouvoir vérifier, à distance, si c’est une vraie ou une fausse alarm. Pas question de me déplacer, ou de prévenir les forces de l’ordre, à chaque fois que je reçois un SMS "Alerte SAMFY : alarme détecteur mouvement activée". Donc il faut, en plus des détecteurs classiques, une caméra.
Caméra émettant ses données par la téléphonie mobile, ça veut dire prendre un forfait avec data ; mais pourvu qu’elle n’émette des donnés que pendant un temps court après détection, ça ne consommera pas beaucoup de données. Ca fait un forfait à moins de 10 € par mois, c’est largement supportable en échange d’être sûr que mon logement n’est pas cambriolé ou squatté.
- Je ne tiens pas forcément à avoir un appareil permanent qui restera quand le locataire sera là. Je ne sais pas trop si c’est un vrai avantage pour le locataire de fournir une alarme, ou si ça va lui faire peur plutôt qu’autre chose. Donc, à la rigueur, un dispositif mobile et temporaire, type "alarme de chantier", me conviendrait.

III-2) les solutions

Comme je disais, c’est là que ça se complique. Les solutions que j’ai identifiées, du moins cher au plus cher :

- juste poser un autocollant "alarme"… sans alarme. Sur un malentendu, ça peut marcher, et puis c’est pas cher…

- un vieux smartphone transformé en caméra de sécurité (avec une appli comme Alfred, Manything ou IP webcam). Voir ici pour ceux que ça intéresse : How to turn your old phone into a home security camera - CNET
Avantages : pas cher du tout ; résistant à la coupure de courant (la batterie du smartphone lui donne quelques heures d’autonomie) :
Inconvénients : ne détecte qu’un seul endroit et sur un champ assez étroit (mais on trouve des lentilles grand-angle à coller) ; contrairement à une caméra de surveillance qui a de l’illumination IR, il faut une lumière allumée pour y voir quelque chose (mais avec la consommation des lampes LED, on peut envisager de laisser une petite ampoule 5W allumée en permanence ; ou même la diode du smartphone allumée en permanence, à voir combien de temps elle tient avant que ça grille quelque chose !) ;

- les caméras de surveillance IP. Un peu le même principe ; je crois que certaines ont la fonction de s’activer si détection de présence ; mais problème, toutes les caméras courantes sont prévues pour fonctionner sur une box internet. Pour passer par le GSM, il faut un routeur 4G. J’ai cru comprendre que ça posait un problème car on n’a plus une IP fixe… Mais j’avoue que je ne pas un grand informaticien (si je m’y colle, je devrais finir par trouver une solution, mais ça me prendra du temps).

- les kits d’alarmes à pas cher (entre 100 € le matos chinois sur ebay ou alibaba) et 200-500 € le kit d’une bonne marque (Somfy, Bosch, Honeywell, Gigaset…) : voir dossier sur Quelle est la meilleure alarme connectée ?
Avantages : c’est un vrai système d’alarme ; ça permet de sécuriser plusieurs points d’entrée + détecteur de mouvement, plus parfois détecteur de fumée (intéressant de prévenir aussi le risque d’incendie)
Inconvénients : peu de kits fournissent la caméra ; il y a seulement Somfy One+ (400 €) et gigaset en kit L (400 € aussi) ; c’est toujours prévu pour se connecter sur une box wifi. Il faut voir si ça peut se connecter sur un routeur 4G.
A noter : attention aux kits d’alarme chinois pas chers qui sont fournis avec une caméra : c’est une caméra IP simple, qui n’est pas du tout intégrée au système d’alarme. On achète une système d’alarme d’une part, une caméra IP d’autre part, mais pas du tout un système d’alarme avec caméra intégrée.

- les caméras de surveillance "4G". On en trouve à 300 € chez les fabricants sérieux ( Arlo Go : Test complet - Caméra de surveillance - Les Numériques ) avec un certain nombre d’avantages comme une appli bien conçue et le stockage des videos capturées sur le cloud. On en trouve à 100 € sur ebay mais sans savoir ce que ça vaut…
Inconvénient : c’est seulement une caméra, avec détection de présence certes, mais aucune fonction de détection d’ouverture. Ca ne sécurise qu’une zone très limitée. Selon les modèles,elles ont besoin d’une alimentation permanente ou fonctionnent sur batterie.

- la caméra de chasse. A la base, c’est le piège photo, bien connu des chasseurs et des naturalistes. C’est à dire que les photos sont stockées dans la boîte. C’est pas cher, mais ça ne vous avertit de rien du tout. Dans le meilleur des cas, vous aurez des photos de vos voleurs quand vous viendrez relever votre boîte (s’ils ne l’ont pas repérée et volée ou détruite).
Sauf que les versions modernes peuvent vous envoyer un message disant qu’elles ont détecté quelque chose ; elles peuvent même vous envoyer une photo de ce qui a été détécté, par MMS ou mail. C’est pas mal car c’est un bon rapport qualité/prix et que l’envoi d’une photo peut permettre de se contenter d’un forfait "MMS illimité", beaucoup moins cher qu’un forfait data.
En revanche, ce type de caméra est cher : à 100 € on a des modèles assez pourris (n’envoient qu’une photo prise 7 secondes après la détection, donc vous ne voyez rien), les bons modèles étant à plus de 300 €.

Alors que la 4G assure un débit suffisant pour faire passer de la video ; alors qu’on a désormais des forfaits de téléphonie 4G avec 40 à 50 Go de données par mois pour 10 €/mois ; alors que les alarmes connectées ont un slot SIM pour interragir par téléphonie (mise en route, mise hors service, SMS et/ou appels d’alarme…) ; C’est incroyable que personne n’ait pensé à réunir tous ces éléments, pour proposer une alarme avec caméra qui ne fonctionnerait que sur la transmission de data par la 4G, et pas sur la box internet !

Et vous ? Vous faites quoi pour sécuriser les biens locatifs que vous achetez, contre le cambriolage et le squatt ? Rien ? Je suis le seul parano ?

Dernière modification par Bernard2K (19/12/2018 17h51)

Mots-clés : 4g, alarme, cambriolage, gsm, intrusions, ip, sécuriser, sécurité, wifi


Surtout, ne pas nuire à l'ambiance générale.

Hors ligne Hors ligne

 

#2 19/12/2018 14h24

Membre
Réputation :   64  

Bernard2K a écrit :

changer le cylindre de serrure. Ca peut se faire le jour même en étant un peu bricoleur. Ca ne coûte que le prix d’un cylindre serrure de relativement bonne sécurité (dans les 50 € disons).

A ce prix là ce n’est même pas une A2P 1* ! Pour info fourniture + pose une A2P 3*** c’est plutot 500 €

Bernard2K a écrit :

Et là, problème : d’une part le coût, d’autre part le délai. S’il faut 10 ou 15 jours pour recevoir une porte blindée et la poser, outre le coût élevé, elle peut très bien arriver trop tard.

Experience recente pour ma RP avec contrainte de copropriété à respecter. Prise de mesure un vendredi, pose le jeudi d’après.

Par contre je m’interroge, vous avez vraiment l’air d’acheter dans un quartier plus que "pas terrible" pour redouter tout ça ! Avez vous vraiment envie de gérer un locataire qui souhaite vivre dans ce quartier ! ?


Parrainage Binck, Fortuneo HelloBank et assurancevie.com

Hors ligne Hors ligne

 

#3 19/12/2018 14h37

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1800  

Sur le prix du cylindre, la réponse est contenue dans cette phrase :

sécurisation mécanique juste assez pour repousser les cambrioleurs les plus opportunistes, mais compléter par une sécurisation électronique et une simulation de présence. C’est l’ensemble de ces 3 modes de sécurisation qui apporte une bonne sécurisation au meilleur prix.

Le problème, c’est qu’en locatif on part de très bas. Il ne sert à rien de mettre un super cylindre sur une porte ordinaire ; et la porte blindée adaptée à un cylindre A2P *** est de toute façon hors de prix pour un bailleur.

Vous le dites, vous avez mis une serrure A2P *** et une porte blindée sur votre RP. Aucun bailleur ne fait cela pour du locatif (si ce n’est du très haut de gamme qui n’est pas mon propos). Donc désolé mais vos comparaisons de prix et de matériel sont hors sujet par rapport au présent fil.

Pour un budget donné et restreint, il faut faire au mieux. Dans un immeuble collectif, un cylindre à 50 € dissuade déjà la plupart des crocheteurs opportunistes qui préfèrent passer à la porte suivante (ou qui préfèrent utiliser le pied de biche, et c’est là que le cylindre, qu’il coûte 50 € ou 500 €, ne fait plus aucune différence).

Par contre je m’interroge, vous avez vraiment l’air d’acheter dans un quartier plus que "pas terrible" pour redouter tout ça ! Avez vous vraiment envie de gérer un locataire qui souhaite vivre dans ce quartier ! ?

Ca c’est mon problème, restons dans le sujet SVP.

Dernière modification par Bernard2K (19/12/2018 14h41)


Surtout, ne pas nuire à l'ambiance générale.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 19/12/2018 14h55

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   288  

Bernard2K a écrit :

Et vous ? Vous faites quoi pour sécuriser les biens locatifs que vous achetez, contre le cambriolage et le squatt ? Rien ? Je suis le seul parano ?

Un peu 😉. Je change systématiquement les barillets des portes des parties communes, pas celles des logements (et si c’est inhabité, laissez les portes ouvertes, ça évitera qu’ils ne défoncent les portes, de toute façon, une fois à l’intérieur, ils font ce qu’ils veulent.

Si vous avez plusieurs portes d’accès qui sont fragiles, sécurisez par l’intérieur en ajoutant une ou 2 barres en travers reprises solidement sur le bâti ou de préférence le mur. Et ne permettez l’accès que sur une porte reliée à votre alarme.

Renseignez vous chez somfy ou diagral. Ils ont tout ce qu’il faut et pour 1000€, vous avez une sécurisation correcte (avec gsm, vidéo, capteurs en tout genre).

Contre les squats, évitez de laisser le bien à l’abandon (extérieur entretenus) et faire comme s’il était occupé. Ouvrez les volets le matin, fermez le soir. Mettre une lampe sur minuterie (allumé de 17h à 22h par exemple).

Dernière modification par lachignolecorse (19/12/2018 14h58)


Pour vivre heureux, vivons cachés

Hors ligne Hors ligne

 

#5 19/12/2018 16h27

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   103  

Vous cherchez à verrouiller une maison, un appartement ou un immeuble?

Une maison, c’est à mon avis impossible à sécuriser trop d’endroits par lesquels rentrer…

De toute façon, aucune solution ne sera parfaite : un "vrai" cambrioleur/squatteur rentre partout.

Mais des choses simples/peu coûteuses limitent (un peu) le risque:
- Ne laissez pas traîner vos outils la nuit sur le chantier
- Cachez le reste sur le chantier.
- Venir tous les jours sur le chantier
- Sympathiser avec le commerçant/ un voisin qui jette un coup d’œil et lui laisser votre téléphone.
- Mettre un autocollant et/ou une camera factice

Sinon, vous avez bien potassé le sujet, je ne vois pas ce que je pourrais rajouter…

Hors ligne Hors ligne

 

#6 19/12/2018 17h28

Membre
Réputation :   37  

Le plus efficace, une telesurveillance pendant la durée des travaux et jusqu’à la location. Somfy propose un pack avec telesurveillance sans engagement de durée. Problème il faut acheter la centrale mais au moins vous avez une sécurité en cas de squatteurs (le plus gros risque selon moi ), pour les cambrioleurs ils auront le temps de voler votre perceuse dans tous les cas.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 23/12/2018 18h21

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   190  

Votre projet commence très fort Bernard. Donc pour vous écouter je n’émettrais pas d’avis sur le projet lui même mais bien sur les alarmes.

Je me pose la question d’un tel système non pas pour empêcher les squatters d’entrer dans un investissement douteux mais pour sécuriser le lieu de stockage de quelques uns de mes trésors automobiles.

Après bien des demandes d’avis notamment auprès d’un copain qui vend tout cela cher, je ne crois qu’à l’aspect dissuasif auprès de pieds nickelés.
En fait, je doute sincèrement de la qualité d’un système de transmission par GSM ou par box, finalement très faciles à neutraliser (accès à la gaine technique pour la box et brouilleur de GSM pour la 4G) et me suis limité à la mise en place d’un système visible et peu connu qui pour l’heure remplit son office. pourvu que ça dure.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 23/12/2018 20h54

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   126  

Bonjour Bernard2K,

J’ai le même sujet que vous que j’ai réduit à un problématique simple
Une intrusion ou un squat est difficile à empêcher lorsque l’intru est motivé. Le plus important est donc d’avoir l’information afin que les squatteurs ne puissent pas s’installer

J’avais posé le cahier des charges suivant en considérant que le plus important était d’avoir l’information
vidéo surveillance avec images exploitables (définition minimale 1080)
alerte par notification ou par mail: par conséquent besoin du wifi (un smartphone basique avec un abonnement à 4,99 euros par mois pour 20go suffit)
stockage de la vidéo ou images dans le cloud gratuit (je ne veux pas d’abonnement)
système light sans fil qui me permet de déplacer les cameras sans contrainte
alarme inclue qui peut être désactivée

Conclusion
grosse déception car une seule solution coche toute les cases. Je l’ai attrapée en promo (régulièrement à -30% sur internet) : arlo pro 2
C’est juste la misère de ne pas avoir le choix en 2018 pour une solution avec ce cahier des charges

Dernière modification par corsaire00 (23/12/2018 21h08)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 23/12/2018 22h11

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   107  

Bonsoir Bernard2K

C’est un problème que j’ai eu à affronter bien des fois pour protéger un appartement pendant le temps qui s’écoule  entre le départ de l’occupant du local et l’entrée de l’arrivant officiel .

Je n’ai pas la réponse à tous les problèmes posés mais j’ai au moins celle concernant la porte d’entrée.

En 1997 j’ai fait l’acquisition d’un bloc porte blindé chez Tordjman Métal qui étaient à Bobigny (93).
De mémoire pour environ quatre mille Francs TTC

C’est le système qui est employé par les HLM ou les administrations pour éviter le squat dans les immeubles qu’ils évacuent.
Eux en principe le louaient
 
C’est un bloc porte  standard mais en tôle de 1,5 mm qui se pince par de longues tiges filetées sur les murs de la porte actuelle .
Une porte métallique un peu plus petite et blindée permet L’accès à l’appartement
Elle  est munie d’une serrure de sécurité
L’ensemble ne déborde que d’un centimètre du mur extérieur

Pour le montage c’est enfantin
L’ancien battant a été déposé
le  chambranle existant est conservé mais se trouve sous le chambranle de la nouvelle  porte qui est muni de très larges ailes en 2mm
Cela ne dégrade rien,
On le pose en une heure. A deux car c’est assez lourd 
C’est récupérable en fin de chantier

Il m’a servi dans des quartiers " Chauds "
rue de Toul à Saint Denis (93)
Le val d’argent , à Argenteuil (95)
La Bastide à Cergy St Christophe (95)
Il n’y eut même pas de tentative d’effraction.
Les squatters savent que c’est très difficile à forcer et il y a tant de portes qu’on ouvre en trente secondes

La simplicité de mise en œuvre et les larges tolérances de montage sont impressionnante.
Même la première fois, je n’ ai eu aucune difficulté
Simple précaution, mesurer la largeur de l’ouverture pour choisir le modèle qui va bien
A l’époque il y en avait deux ( ou trois ) couvrant les ouvertures de 60 cm à 100 cm

Les seuls inconvénients que j’ai trouvé sont le poids et par là, la difficulté de transport aux étages élevés
( cela ne passe pas toujours dans l’ascenseur)


CyberPapy ou pour faire court CP

Hors ligne Hors ligne

 

#10 24/12/2018 09h45

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1800  

Range19 : nous n’avons pas la même problématique. Si vous avez des voleurs un jour, ce seront des personnes renseignées, équipées et motivées qui viennent chercher du véhicule de collection.

C’est tout le contraire des voleurs susceptibles de s’en prendre à un appartement vide, en cours de travaux, dans une copropriété : ce sont des voleurs opportunistes qui ne font que les appartements faciles à ouvrir et sans système d’alarme.

Non seulement, statistiquement, 90 % ou plus des cambrioleurs sont des opportunistes peu compétents et équipés (et ils ont raison puisque ça marche comme ça, tant qu’ils trouveront des portes faciles à ouvrir ils n’ont pas besoin de monter en compétence et en équipement) ; mais de plus, l’autre catégorie de cambrioleurs, ceux qui visent des domiciles cossus en y mettant le temps et les moyens, savent où ils vont ; ils ciblent les logements cossus, sur renseignements/repérages ; donc ils ne s’attaqueront jamais à un appartement vide, en cours de travaux, dans une copropriété.

Comme je le disais, la problématique est d’être seulement assez dissuasif pour que le voleur passe à la porte suivante. Et ça tombe bien car la différence de budget entre "assez dissuasif pour faire passer à la porte suivante" et "très bien sécurisé" est au moins d’un facteur 10.

Par rapport au risque que vous identifiez de brouillage GSM ou d’attaque de la gaine technique, il existe des parades :
- sur le GSM, les alarmes haut de gamme vont interpréter un début de perte de connexion comme un début possible d’intrusion et vont envoyer une alerte.
- les alarmes de grands fabricants ont, de plus en plus, un abonnement (gratuit, c’est à dire intégré au prix d’achat, ou payant) à un réseau de transmission radio bas débit longue portée type "LoRa" qui va permettre de vous faire parvenir l’alerte malgré la neutralisation de la transmission filaire ; pas contre, je pense que cette transmission sera neutralisée par le brouilleur GSM qui émet une large gamme de fréquences.

Corsaire : pouvez-vous en dire un peu plus ? Vous avez le modèle à une seule caméra, ou un kit à plusieurs caméras ? Vous en êtes content, ça remplit pleinement le cahier des charges ?

Sinon, il y a un autre dispositif qui remplissait votre cahier des charges : un vieux smartphone avec une application telle que Presence, Alfred, Salient Eye…


Surtout, ne pas nuire à l'ambiance générale.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 24/12/2018 11h07

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   126  

Bernard2K a écrit :

Corsaire : pouvez-vous en dire un peu plus ? Vous avez le modèle à une seule caméra, ou un kit à plusieurs caméras ? Vous en êtes content, ça remplit pleinement le cahier des charges ?

J’ai le modèle avec 2 caméras.
Le système est facile à installer, l’application est efficace et simple à utiliser. la qualité des images est bonne que ce soit en vision nocturne ou de jour.
Un reproche: il manque les prises de vues multiples lors du déclenchement par capteur de mouvement.

mouvement = une photo ce qui à mon avis n’est pas suffisant puis une autre 1 ou 2 minutes
il y peut être un réglable que je ne maîtrise pas encore.

Au niveau prix,pour de l’électronique je trouve que cela reste cher mais comme il n’y a pas de concurrence sérieuse sur ce produit, la société qui commercialise le produit aurait tort de se priver.

Bosch propose une petite camera de video surveillance mais elle ne remplissait pas mon cahier des charges. Gros avantage elle gere le 360°
Bosch Camera 360° : Test complet - Caméra de surveillance - Les Numériques

Hors ligne Hors ligne

 

#12 24/12/2018 12h53

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   190  

Dans ce cas Bernard, mieux vaut une dissuasion mécanique du type proposé par Cyberpapy.
Ce qui sera à l’intérieur et vous enverra une photo ou un sms d’intrusion ne me semble guère avoir le moindre intérêt. vous ferez quoi le moment venu ?
Autre solution : vous installer dans le logement le temps du chantier (je plaisante )?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #13 24/12/2018 14h08

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   107  

Range19 a écrit :

vous ferez quoi le moment venu ?

C’est la question que je m’apprêtais à poser.

La loi protège de mieux en mieux le propriétaire occupant. Il y a un petit délai pour faire constater que le squatteur vient d’entrer. Il y a quelques années je me souviens que c’était 48 h
Je crois qu’il y a depuis peu quelque chose de semblable pour une résidence secondaire.

Mais quelle est la situation actuelle pour un propriétaire non occupant?

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Je reviens sur la porte anti squat:

Voici à quoi cela ressemble
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1988_640-1.jpg
démonté

et en place (vu de l’intérieur)
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1988_bloc_porte.jpg

La  serrure de sécurité est incorporée à l’intérieur de la porte 
De ce fait  très difficile à crocheter

En cherchant ces vieux clichés, j’ai retrouvé une facture de 2003:
PU HT =  532,05 €

et avec la référence, j’ai retrouvé la page de leur  site  I C I

C’est donc exactement comme ceci
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1988_1.jpg
Du coup je vois que le métal fait 2,5mm d’épaisseur
Ceci explique le poids … et la résistance smile

Dernière modification par CyberPapy (24/12/2018 15h15)


CyberPapy ou pour faire court CP

Hors ligne Hors ligne

 

#14 24/12/2018 15h25

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1800  

Cyberpapy, merci pour vos photos et vos recherches ! Je comprends mieux de quoi il s’agit.

Range19 :
- ce que je fais si je vois quelqu’un à l’intérieur : appeler la police bien sûr.
- ce que vous ne comprenez pas, c’est qu’en faisant tout cela, j’ai assez peu de chances de voir quelqu’un à l’intérieur.

D’après mes informations, le mode opératoire de ces voleurs opportunistes, c’est qu’ils visent le facile, le rapide, sans risque. Ils enchaînent les petits butins, rapidement. Ils ne font que les cas avec "porte (ou fenêtre) facile à crocheter ou à casser + absence d’habitant + absence d’alarme". Dans n’importe quelle rue d’une grande ville, il y a des dizaines de logements qui répondent à cette définition. Pourquoi ils iraient s’embêter avec les autres ?

En ayant une serrure de qualité correcte + de la simulation de présence + un autocollant "alarme" ou "vidéosurveillance" (ou les deux) sur la porte, on diminue déjà le risque de cambriolage par 10 ou par 100, pour un budget modique.

Avec un budget modique, on ne peut pas se payer la certitude (bien illusoire d’ailleurs) d’être à l’abri des cambriolages ; mais on peut se payer la certitude d’en avoir très fortement diminué la probabilité, et donc d’avoir fait au mieux avec le budget donné.

Dernière modification par Bernard2K (24/12/2018 16h17)


Surtout, ne pas nuire à l'ambiance générale.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 24/12/2018 18h19

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   190  

Si, je comprends très bien Bernard, c’est d’ailleurs en partie ce que je fais avec toutefois un dispositif un peu élaboré.
Le voisinage n’aime pas entendre les sirènes et m’appellerait si il était dérangé.
La Police chez vous, je ne sais pas, ici depuis la rationnalisation de je ne sais quoi, le temps que les gendarmes décident si oui ou non ils se déplacent puis arrivent, c’est cuit.

Je pense que j’avais mal compris votre demande, j’étais très focalisé squat.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 24/12/2018 18h24

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1800  

Squat : comme a dit cyberpapy, on a 48 heures pour évacuer. Avoir la preuve du jour et de l’heure de l’intrusion est donc très important, et c’est là que video/photos pris par le système de surveillance vont être utiles. Cela permet de contrer une technique habituelle des squatteurs, qui est de mettre leur nom sur la boîte à lettres puis de se faire livrer du courrier ou une pizza ou n’importe quoi, avant leur date effective d’entrée. Ainsi, ils "antidatent" leur entrée pour que, lors de leur entrée réelle, ils aient une preuve qu’ils sont déjà là depuis plus de 48 heures. Donc, dès l’entrée, ils sont invirables. Avec la preuve du moment d’entrée, ils restent virables pendant les premières 48 heures.


Surtout, ne pas nuire à l'ambiance générale.

Hors ligne Hors ligne

 

#17 24/12/2018 20h51

Membre
Réputation :   27  

Pour info Cyberpapy: les tiges filetées imposent-elles de percer le chambranle de la porte d’origine, ou sont-elles positionnées pour être "juste à l’intérieur de l’encadrement", et ainsi diminuer la largeur de la porte mais sans nécessité de percer? La 2eme option me paraît la plus probable, mais je préfère demander… C’est malin ce truc!

Une autre possibilité (ou un complément) dans la dissuasion recherchée par Bernard2K: un programmateur branché sur une radio dans les horaires ouvrables (= pas la nuit, sinon les voisins vont se plaindre): ça fera du bruit dedans, simulant un présence dans la journée/soirée, mieux qu’un allumage intermittent qui ne se remarquera que de nuit. Ca suppose d’avoir au moins l’électricité, prix modique.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 25/12/2018 09h11

Membre
Réputation :   26  

Moi j’utilise la solution suivante pour securiser mon bateau quand je suis pas la. C’est applicable a un appart.
J’ai 2 Camerad IP dlink et un routeur 4g. Pour un appart une camera suffit. Elle coûte autour de 100€ et sont super pratiques:
- vision nocturne
- rotation a 360° avec l’app
- detecteur de mouvement, des l’image change elle envois une vidéo par mail avec les 15s qui précèdent et les x secondes suivantes.
- pas besoin d’ip fixe
- grand angle
-avec l’app vous pouvez parler à l’intrus.

L’idéal est de l’orienter sur les entrée, comme ça en cas de squat l’effraction est filmée et datée, il ne pourras pas dire qu’il est la depuis 2j…
Conseil: configurer l’envois de vidéo avec un temps court 15 à 30s après mouvement. Si le temps est trop long l’intru aurais le temps de trouver et debrancher avant envois

Dernière modification par oliver68 (25/12/2018 09h12)

Hors ligne Hors ligne

 

#19 25/12/2018 09h43

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   196  

Quel abonnement 4G avez vous avec cela ? Parce qu’on en arrive au même prix que l’ADSL pour une fiabilité moindre, non ?

Hors ligne Hors ligne

 

#20 25/12/2018 09h53

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1800  

Il y a beaucoup de modèles différents chez Dlink. Sauriez-vous dire lequel vous avez ?
Caméras | D-Link France


Surtout, ne pas nuire à l'ambiance générale.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 25/12/2018 09h54

Membre
Réputation :   26  

Moi c’est un peu spécial car nous vivons sur le bateau et avons donc un abonnement 120Go de la poste mobile pour 18.99€. Mais dans votre cas un abonnement de base avec 1go de données ou même un prépayé est suffisant.

Certains modèle de camera ont aussi un petit relai qui permet par exemple d’allumer une lumière sur derection de mouvements.

Elles sont relativement sensibles, un soir d’orage elle peux allerter quand il y à des eclairs ce qui fait des faux positifs…

Autre astuce de configuration si vous résidez loin de votre bien: configurez la camera pour redemarer une fois par jour, comme ça en cas de perte de contrôle à distance ou autre problème vous recupérez l’accès dans les 24h. Ça arrive rarement quand même

Bernard2K a écrit :

Il y a beaucoup de modèles différents chez Dlink. Sauriez-vous dire lequel vous avez ?
Caméras | D-Link France

J’ai une dcs-5222lb elle à tout ce qu’il faut à part le relais.

Dernière modification par oliver68 (25/12/2018 09h59)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #22 25/12/2018 11h11

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   107  

Palawan a écrit :

Pour info Cyberpapy: les tiges filetées imposent-elles de percer le chambranle de la porte d’origine

Les tiges filetées passent entre l’ancien chambranle et la porte sans perçage car la nouvelle porte est plus étroite que l’ancienne d’une dizaine de centimètres mais comme elle ne servira que quelques fois, ce n’est pas gênant.

La porte d’origine est déposée.
Les gonds d’origine restent en place
Il n’y a aucune altération à l’huisserie d’origine, même pas à la peinture.

On remet l’ensemble avec la porte dans l’état d’origine en quelques minutes sans aucune altération
C’est vraiment très bien conçu


CyberPapy ou pour faire court CP

Hors ligne Hors ligne

 

#23 28/12/2018 20h38

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1800  

Je suis en train de tester différentes solutions de surveillance électronique. Je vous tiendrai au courant.


Surtout, ne pas nuire à l'ambiance générale.

Hors ligne Hors ligne

 

#24 13/04/2019 17h00

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1800  

Bon, alors voici les premiers résultats de mes tests.

Je ne reviens pas sur la sécurisation mécanique : c’est facile à faire. La seule difficulté est de se tenir à ses bonnes résolutions : au moment où il faudrait aller chercher un cylindre neuf et le changer, ce qui coûte en temps et en argent, il est facile de renoncer. Je me suis tenu à mes bonnes résolutions ; ça, c’est fait. Pas la peine de me dire "oui mais ce n’est pas vraiment sécurisé, il ne suffit pas de changer le cylindre, et un cylindre à 50 € n’est pas à l’abri des attaques" : c’est une évidence. C’est un peu mieux sécurisé qu’avant, c’est tout. Par exemple, les anciens locataires et propriétaires ne peuvent pas revenir.

Sécuriser mécaniquement un peu mieux est facile. Sécuriser beaucoup mieux, c’est ça qui est difficile. Je suis sur une logique de rapport qualité/prix, donc un peu mieux, c’est déjà ça. De toute façon la sécurisation mécanique parfaite n’existe pas, donc il faut panacher les approches, c’est bien plus efficace que de consacrer un gros budget à la sécurisation mécanique et rien pour les autres approches.

La discrétion : pareil, facile et du bon sens. J’ai fait en sorte qu’aucune de mes affaires ne soit visible de la rue. En apparence, c’est toujours aussi vide qu’avant. Donc, là aussi je passe rapidement.

La simulation de présence : bonne idée pour une habitation occupée habituellement. On peut le faire pour très peu cher : un simulateur TV pour 15 € environ. Deux ou trois prises programmateur avec fonction de décalage aléatoire de l’horaire : 10 à 15 € pièce. Un luminaire basique + ampoule LED : 15 €. Pour moins de 100 €, on a un ensemble permettant une simulation convaincante quand on est absent. J’ai testé, c’est bien. Cela dit, sur un local vide ou en chantier, ce n’est pas forcément convaincant car les gens savent que ce type de local n’est pas habité. Il faut juger au cas par cas si c’est adapté au local à sécuriser.

Ce que je trouve le plus difficile à mettre en place, c’est la télésurveillance. Pour le moment, j’ai testé  :
1) un vieux smartphone avec l’appli Salient eye (gratuite), plus un éclairage à détecteur de mouvement (un truc prévu pour être à l’extérieur, le genre de chose qu’on met au-dessus d’une porte).

Le problème, c’est que le smartphone est aveugle dans le noir, contrairement à une caméra de vidéo surveillance qui a de l’illumination IR. Pour pallier ce problème, mon idée était que le détecteur constitue les "yeux" du smartphone ; s’il détecte un mouvement, il s’allume. Le smartphone interprète alors le brusque changement de lumière comme un mouvement, il déclenche et commence donc à prendre des photos et à vous alerter.
Problème : ce modèle précis d’éclairage fait des faux positifs. Il s’allume de façon aléatoire, même dans un appartement parfaitement immobile. L’idée reste intéressante, ça peut marcher avec un éclairage de bonne qualité, mais pas avec cet éclairage hyper chatouilleux du détecteur. C’est le problème avec les trucs cheap achetés sur Amazon… wink

2) le même vieux smartphone avec la même appli Salient eye, plus une lampe LED allumée en permanence.

Il faut une lampe pas trop faiblarde, sinon les images de l’intrus ont du flou de bougé (s’il ne fait que passer, sans prendre la pose pour la photo). Il ne faut donc pas une veilleuse ou un truc prévu pour éclairer faiblement un couloir. Pas non plus un truc trop puissant sinon la consommation électrique est importante. J’ai opté pour une lampe de bureau à 10 € avec culot E27 + une ampoule LED de 12 W, équivalent à 125 W, dans les 1500 lumen, ça éclaire bien.

J’ai branché le smartphone et la lampe sur un onduleur type ordinateur, comme ça même si les intrus sont assez malins pour couper le jus avant de rentrer, la lumière restera allumée, ils seront filmés quand même et la transmission de l’alerte aura bien lieu.

Le problème, là aussi, ce sont les faux positifs. Cette fois-ci, ils ne viennent plus de mon éclairage, qui est constant. Ils viennent des autres changements de lumière. Il faut donc, déjà, absolument éviter de braquer la caméra vers une surface vitrée. La moindre personne, bête ou voiture qui passe devant, ou des branches qui bougent, ou des reflets envoyés par les pare-brises des voitures, ça vous donne des faux positifs.
Même en évitant de braquer la caméra sur une surface vitrée, il y a le problème que les surfaces ordinaires, telles que carrelage et murs peints, peuvent réfléchir la lumière extérieure. Ca semble des surfaces mates, et pourtant : avec le bon angle et l’aide de Murphy, vous avez votre caméra braquée sur une surface qui reflète la lumière extérieure, et dès que la lumière change brusquement (personne, bête, voiture, reflet sur une vitre, etc.), vous avez un faux positif.
La même loi de Murphy dit que vous ne vous en rendez pas compte quand vous êtes encore sur place. C’est quand vous avez quitté le local, que vous êtes bien loin, et que vous n’avez pas prévu de revenir avant plusieurs jour, que le téléphone se met à bipper toutes les 5 minutes avec des images qui ne montrent rien d’anormal. C’est légèrement énervant, et c’est inefficace, car comme le berger qui criait au loup, rapidement on ne regarde même plus les alertes. On se dit juste "vivement lundi que j’arrête cette rongtudju d’alarme".

Pour éviter cela :
- éviter l’exposition, même indirecte, à la lumière extérieure. L’idéal est que la pièce où est le smartphone, par exemple l’entrée, soit totalement sombre (à part votre lampe allumée).
- si vous avez mis en place de la simulation de présence (lampe sur programmateur, simulateur de TV etc.) il faut bien évidemment que ça soit dans une autre pièce séparée par une porte opaque, pour que la lumière changeante ainsi produite ne soit pas captée par votre smartphone.
- l’appli a un réglage de sensibilité. La régler plutôt bas. Si votre smartphone est bien placé, un intrus passera devant en bouchant au moins 50 % de la surface, donc ça réagira quand même.
- l’appli a une durée minimum entre deux détections. Autant la régler longue. Si c’est une vraie alarme, vous avez la trombine des gars une première fois, pas la peine de l’avoir 36 fois pendant qu’ils font des aller-retour pour charger la camionnette. Et surtout : si c’est une fausse détection parce qu’il y a de la lumière mouvante, ça évite d’avoir le téléphone qui bippe toutes les 5 minutes.

Au total, ces "bricolages" sont décevants. Déjà, le smartphone a un problème fondamental, c’est son incapacité à voir dans le noir. Ce n’est pas adapté à une utilisation de vidéosurveillance. En plus, utiliser un smartphone d’occasion n’est pas gratuit, contrairement à ce que vous disent les concepteurs de ces applis de vidéosurveillance. Si votre ancien smartphone d’occasion vaut encore 100 €, votre caméra de vidéosurveillance vous a coûté 100 € (que vous récolteriez en le vendant sur le bon coin au lieu de faire le guignol avec cette pseudo-caméra). C’est trop cher pour une caméra mal adaptée à cet usage.

Je pense de plus en plus sérieusement à m’équiper de vraies caméras de vidéosurveillance, branchées sur un routeur 4G, comme l’a décrit oliver68. En branchant le tout sur mon onduleur pour avoir la résilience aux coupures de courant. Par rapport à la solution actuelle, les avantages sont nombreux :
- ça fonctionne dans le noir.
- il y a possibilité d’avoir plusieurs caméras sur la même connexion 4G. Utile pour sécuriser un local avec plusieurs entrées, en payant un seul abonnement 4G.
- c’est du matos moins cheap, mieux adapté à son usage, il y a donc moins de bricolage, donc moins de risque de défaillance, de fausse manip, de faux positifs…

Dernière modification par Bernard2K (13/04/2019 18h07)


Surtout, ne pas nuire à l'ambiance générale.

Hors ligne Hors ligne

 

#25 13/04/2019 19h32

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   103  

Une idée: un détecteur d’ouverture de porte.

Un exemple :

Détecteur d’ouverture de porte et fenêtre interieur Somfy | Castorama

Bien à vous,

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur