Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 24/01/2018 10h07

Membre (2014)
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   621  

Bonjour à tous
Ayant à peu près atteint mes objectifs en terme d’investissement purement financier, je souhaiterais désormais investir dans des thématiques qui parlent davantage à mes centres d’intérêt.

Je vous propose ici d’aborder une thématique sur laquelle j’ai un peu de mal à trouver des entreprises éligibles (je ne parle même pas de "potentiellement rémunératrices). Même ce classement thématique très large n’évoque pas le secteur de l’espace.

Je vous propose donc de lister ici les entreprises (cotées ou non ?) qui rentreraient dans cette thématique, ainsi qu’un moyen d’y investir. Eventuellement une analyse de la société, mais je sens que ça va être compliqué.

Je pense mettre à jour la liste ci dessous avec nos trouvailles:
- SpaceX => transport spatial / satellisation. Ambition folle de transport interplanétaire.
A ma connaissance, le capital n’est pas ouvert à l’achat par le particulier. Certains proposent de passe par Google pour investir par rebond dans SpaceX.
- Planetary Resources => minage spatial. Commence par l’identification des ressources présentes sur les astéroïdes, développement de techniques d’extraction.
Compagnie privée, impossible d’entrer au capital ?
- Mars One => Installation d’une mini-base martienne, financement par marchandising/licences.
La compagnie avait fait une augmentation de capital il y a quelques temps.
Leur business-model est quand même très, très léger (même si j’ai un beau pull Mars One wink ), doute sur leur réelle capacité et même volonté d’aller sur Mars

Plus je regarde le sujet, plus j’ai l’impression qu’il n’en existe pas beaucoup au capital ouvert.
Connaissez-vous un moyen d’investir dans ce genre de sociétés ?

Mots-clés : espace, spacex, thématique


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#2 24/01/2018 11h15

Membre (2016)
Réputation :   8  

Parmi les sociétés cotées, Boeing semble être l’un des meilleurs moyens d’être exposé au secteur du transport spatial.

Je n’ai pas les idées assez claires sur le sujet pour en faire un résumé, mais je vous recommande de commencer par regarder cet article d’Ars Technica. En bref, Boeing cherche à concurrencer SpaceX.

Bien sûr, la part du transport spatial dans le chiffre d’affaires et les profits de Boeing promet d’être infime dans les années à venir…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Chictor (24/01/2018 11h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 24/01/2018 19h42

Membre (2014)
Réputation :   43  

Faith, vous recherchez un numéro recent les échos weekend sur la conquête spatiale. Si je le retrouve, je vous l’envoie .

Hors ligne Hors ligne

 

#4 24/01/2018 22h59

Membre (2018)
Réputation :   2  

Parmi les constructeurs de satellites vous avez :
- THALES avec sa filiale Thales Alenia Space
- Airbus avec sa filiale Space Systems (ex Astrium)
- OHB System qui est cotée sur le marché Allemand.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 26/01/2018 11h55

Membre (2014)
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   621  

Merci pour ces premières réponses.
Je ne peux éditer mon message initial, je répète donc la liste, en l’ordonnant:

Espace comme activité principale


- SpaceX => transport spatial / satellisation. Ambition folle de transport interplanétaire.
A ma connaissance, le capital n’est pas ouvert à l’achat par le particulier. Certains proposent de passe par Google pour investir par rebond dans SpaceX.
- Planetary Resources => minage spatial. Commence par l’identification des ressources présentes sur les astéroïdes, développement de techniques d’extraction.
Compagnie privée, impossible d’entrer au capital ?
- Mars One => Installation d’une mini-base martienne, financement par marchandising/licences.
La compagnie avait fait une augmentation de capital il y a quelques temps.
Leur business-model est quand même très, très léger. Doute sur leur réelle capacité et même volonté d’aller sur Mars
- OHB System DE0005936124 =>  Construction de satellites

Espace comme filiale/sous-activité


- Thales FR0000121329 => Aérospatiale = 38% activité
- Airbus NL0000235190 => Aérospatiale+Défense = 20% activité
- Boeing => Aérospatiale+Divers= 8% activité

Bergamote, j’ai regardé ce que les échos ont sur l’espace. Quelques articles intéressants, mais je n’ai pas trouvé tellement de noms de compagnies. En auriez-vous davantage ?


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#6 31/10/2019 10h39

Membre (2014)
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   621  

Presque deux ans après l’ouverture de ce sujet, une entreprise essentiellement spatiale est enfin accessible en bourse:
- Virgin Galactic => Essentiellement tourné vers le tourisme spatial avec comme objectif court-moyen terme, l’envoi de particuliers en orbite.
Pas mon projet préféré, mais cette entreprise reste un des acteurs les plus médiatiques du spatial.
J’ai pour le moment un peu de mal à trouver les références de l’action: peut-être US92766K1060, mnémonique SPCE.

Grosse chute depuis l’introduction en bourse. Après une courte recherche, je n’ai pas trouvé de business plan indiquant comme l’entreprise compte être rentable.
Pour le moment, je ne saurais  le considérer que comme un investissement loisir…

A part ça, mise à jour:
- Mars One => entreprise arrêtée/en faillite. Pas spécialement étonnant, mais c’est dommage (j’adore le logo qu’ils avaient choisi pour les hoodies)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#7 31/10/2019 11h55

Membre (2017)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 5 Portefeuille
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 10 Invest. Exotiques
Top 5 Crypto-actifs
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   2514  

Quelques infos complémentaires sur Virgin Galactic :

- Virgin Galactic Holdings est le résultat de la fusion entre Virgin Galactic (Richard Branson) et Social Capital Hedosophia (Chamath Palihapitiya). Sa filiale The Spaceship Company fabrique les véhicules spatiaux - d’où le symbole SPCE.

- Chamath Palihapitiya sera le président du conseil d’administration du nouvel ensemble. C’est un spécialiste du capital-risque, qui a fait sa fortune comme responsable du développement commercial (user growth) de Facebook entre 2005 et 2011 (avec quel succès !). Il a ensuite créé sa firme de capital-risque, Social Capital, avec des résultats controversés. C’est un bon commercial qui "vend" très bien ses bonnes… et mauvaises idées (Tesla, Slack, bitcoin) ; qu’il soit un bon entrepreneur reste à mon sens à démontrer.

- Virgin Galactic a pour le moment des réservations pour ses vols touristiques spatiaux par 600 personnes, ce qui représente des dépôts de garantie de 80 millions $ et des revenus potentiels de 120 millions $. Donc si je compte bien, un vol spatial avec Virgin Galactic coûte en moyenne 200k$ / personne et il faut verser en moyenne 133k$ pour faire la réservation. Perso, je ne trouve pas ça très cher, je pensais que les ultra-riches seraient prêts à payer beaucoup plus cher pour une telle expérience (et surtout, pour être les premiers à poster les images sur les réseaux sociaux…). Mais peut-être s’agit-il d’une volonté de "démocratiser" le tourisme spatial (toutes proportions gardées, hein) et de mettre d’entrée de grosses barrières à l’entrée de potentiels concurrents low cost ;-)

J’ai pris une petite ligne (80 actions), heureusement après avoir laissé passer la phase de surchauffe extrême (j’ai appris mes leçons de quelques IPOs malheureuses cette année…). Evidemment c’est un ticket de loto plus qu’un véritable investissement, ça peut très rapidement aller à zéro, ou au contraire faire un parcours à la Tesla.

Sur le très long terme, c’est une activité commerciale à laquelle je crois. La croissance du nombre d’ultra-riches voulant combler la vacuité de leur vie par des expériences "inédites" et voulant surtout afficher ainsi leur "originalité" est très rapide. Mais rien ne dit que Virgin Galactic sera encore présente quand ce marché décollera véritablement.

Dernière modification par Scipion8 (31/10/2019 11h58)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 31/10/2019 15h05

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   483  

C’est un vol en apesanteur de 6min.
Donc $200k c’est un bon prix vu la prestation.

J’achèterais bien les actions mais j’ai lu pas mal d’avis considérant leur technologie comme sans chance d’aboutissement.


Patron d'un cabinet CGP

Hors ligne Hors ligne

 

#9 05/11/2019 14h00

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   483  

@scipion8 vous avez des chiffres sur Virgin Galactic?

Je me pose la question de la valorisation "à la casse".

Avec le document pour les investisseurs dispo ici, on trouverait:
- Cash balance: $774m
- Avances clients: $80m
- Autres actifs négligeables.
Total: $854m

Dettes: $24m

Contre capitalisation de $806m présentement.

Maintenant le cash-burn: $190m par an.

Ils prévoient un cash-flow positif vers 2022.

Le problème principal cependant: aucune certitude sur leur technologie.
Donc pour moi c’est un peu cher pour prendre un si gros pari.


Patron d'un cabinet CGP

Hors ligne Hors ligne

 

#10 13/12/2020 00h26

Membre (2019)
Réputation :   36  

Bonjour à tous,

Le test effectué le le 12/12 n’est pas un succès. Une fois en altitude, les moteurs de la fusée ne se sont pas allumés comme comptes !

En revanche, les engins et les pilotes sont retournés saints et sauf sur la terre ferme

Lien

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 29/05/2021 11h22

Membre (2017)
Réputation :   98  

Succès du premier vol habité depuis le Spaceport de New Mexico, les images font rêver :
Virgin Galactic Completes First-Ever Spaceflight from New Mexico

Le titre $SPCE réagit en conséquence et double en une semaine.

Déontologie : long sur SPCE

Hors ligne Hors ligne

 

#12 29/05/2021 12h14

Membre (2014)
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   621  

Ernest a écrit :

Succès du premier vol habité depuis le Spaceport de New Mexico, les images font rêver

Jolie réussite.
Espérons qu’ils arrivent à se trouver une place entre les autres acteurs du tourisme spatial.

Déontologie : long sur SPCE

Achat plaisir, ou pensez vous que l’entreprise pourra être nettement rentable à moyen/long terme ?
Actuellement, leur niveau de CA est à quasi-zéro.
D’après ces chiffres, il est envisagé un CA de presque 200 millions en 2023.
A 200K$ la place, et 6 places par vol, ça fait 160 vols dans l’année, 1 vol tous les 2 jours (je crois qu’ils ont 2 vaisseaux, donc ça laisse 3j de repos entre deux vols)
Ca ne parait pas aberrant, mais la rentabilité semble encore loin hmm

De mon coté, je vais initier ce mois une ligne sur AVIO S.P.A qui travaille pour Ariane. Non pas que les lanceurs européens me fassent rêver, mais je pense que l’Europe ne laissera pas tomber ses lanceurs et va faire son possible pour suivre les géants de l’espace.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#13 25/06/2021 21h45

Membre (2017)
Réputation :   98  

En fait ma due diligence se limite au fait que j’adore Richard Branson. Que dire de Tubular Bells de Mike Oldfield, premier album du label Virgin records : un chef-d’oeuvre absolu ! Branson est un visionnaire.

Le titre prend 40% aujourd’hui après que l’US aviation autorise officiellement l’envoi de clients dans l’espace.

déontologie : long sur $SPCE

Hors ligne Hors ligne

 

#14 30/06/2021 16h53

Membre (2017)
Réputation :   98  

Un petit article sur le "new space" dans le magazine Capital de juillet parle du trio Virgin Galactics / Blue Origin / SpaceX. On y apprend par exemple que :
- BoA/Merrill Lynch estime le CA du secteur à 2700 Md$ à horizon 2050
- les investissements dans le spatial sont passées de 1 Md$ entre 2000-2004 à 186 Md$ entre 2015-2019
- le prix moyen du lancement basse orbite chute de 20.000 $/kg à 2700 $/kg en 2019
- Ariancespace complètement larguée avec le futur lanceur Ariane 6 déjà obsolète
- l’espace n’appartient à personne, donc sur les ressources ce sera "premier arrivé premier servi" (un peu comme l’Afrique au siècle dernier en fait…)
- le billet chez Virgin Galactics est à 200.000$, donc relativement accessible aux "happy few"

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 30/06/2021 19h07

Membre (2016)
Réputation :   236  

Bonjour tout le monde

J’ ai vu par hasard cette info aujourd’ hui
La Financière de l?Echiquier lance Echiquier Space, le 1er fonds thématique d?Europe dédié à l?espace et à son écosystème - LFDE - La Financière de l’Echiquier

   J’ ignore ce que ça vaut et ce ça contient (je n’ ai pas regardé, pas intéressée),

Mais bien sûr, les sociétés, choisies dans ce vaste univers d’ entreprises, seront ESG wink

extrait du communiqué a écrit :

Pour cela, une Charte ESG spécifique aux enjeux spatiaux a été définie, basée notamment sur :

    Des exclusions sectorielles – notamment du secteur de la défense et l’armement – et normatives
    La gestion des controverses
    Une analyse ESG[3] de toutes les valeurs pour évaluer leur engagement et les moyens déployés sur ces enjeux : impact climatique, gestion des cycles de vie des produits et des débris, enjeux de gouvernance (contre-pouvoirs, diversité…)
    L’accompagnement des sociétés avec des axes de progrès partagés
    Le calcul de l’empreinte carbone du fonds et le maintien structurel d’une empreinte inférieure à celle de son indice ;

Vive l’ Espace, accessible et conquis, sans empreinte (carbone, politique, extraction, transport, ..) et sans déchet …. !   big_smilebig_smilebig_smile
EDIT : J’ai trouvé la composition du PTF chez Morninstar …. Heu …
Il ne doit pas y avoir de sociétés respectant ces critères finalement ?
Allocation d’actifs|Dix principales positions|Echiquier Space A|ISIN: FR0014002VF5

Il semble que l’ "Espace" (déjà aux US : ETF ARK….) soit donc un nouveau "thème" qui attire en Europe, au point d’ en créer un fond (et peut-être d’ autres à venir ?)

EDIT : Fond non répertorié actuellement  chez BD et Saxo

Mimizoé1

Dernière modification par mimizoe1 (30/06/2021 19h36)


Parrainages Binck, BourseDirect, Véracash, BullionVault, WeSave, (Me contacter en MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#16 06/07/2021 11h28

Membre (2017)
Réputation :   98  

Comme SpaceX, Virigin Galactic diffusera un live de son premier vol commercial prévu dimanche.

Présentation de l’équipage ici, starring Richard Branson, bientôt 71 ans, l’entreprenariat doit conserver !

déontologie : long sur $SPCE

Hors ligne Hors ligne

 

#17 06/07/2021 14h23

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   483  

Ah ils lancent Branson avec.
Vu :
- la hausse forte du cours ces derniers mois, presque à un plus haut
- la techno qui me semble très peu fiable chez Virgin
- le passager VIP
- la capi de $11bn, qui donne des attentes selon moi irréalistes avec
$11bn de capi avec PE normalisé 20x et 20% de marge nette, $200k par ticket, 3 passagers par fusées soit 12 lancements par jour

Alors je pense que la bonne stratégie est :
- si on est long, de vendre ou acheter des puts
- si on en a pas, shorter pour profiter de la petite proba d’explosion en vol.


Patron d'un cabinet CGP

Hors ligne Hors ligne

 

#18 12/07/2021 12h39

Membre (2017)
Réputation :   98  

Succès du baptème de l’espace pour sir Branson ce WE.

Plusieurs planètes restent amha alignées
sentiment de marché positif : Papa Elon a réservé son ticket sur Virgin Galactic. Bloomberg parle même de "bromance" entre Richard et papa Elon !
Carnet de commande : 80M$, bien
Couverture médiatique importante : avec le live retransmis et commenté par plusieurs chaine d’info, notamment LCI avec des invités prestigieux du spatial comme Jean-Lou Chrétien
Short Interest : toujours très élevé à 21%. Est-ce judicieux de shorter un meme stock si Papa Elon rentre dans le plan média ?

A suivre, surtout du côté de Blue Origin

déontologie : long sur $SPCE

Dernière modification par Ernest (12/07/2021 12h46)

Hors ligne Hors ligne

 

#19 12/07/2021 13h26

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   483  

Oui, le vol a réussi. Les shorts vont se fermer ajd, bien qu’en pre-market, la hausse ne fasse qu’annuler celle de la veille.

Elon a réservé pour embêter Jeff.
C’est de la comm interposée, rien de plus je pense.

Sur SPCE, il faut réfléchir sur le marché potentiel et la profitabilité de chaque vol.

Avez-vous des idées sur ces 2 sujets?


Patron d'un cabinet CGP

Hors ligne Hors ligne

 

#20 12/07/2021 16h44

Membre (2017)
Réputation :   98  

Maintenant que Virgin Galactic va émettre pour 500 M$ d’actions, il sera d’autant plus simple pour les vendeurs à découvert de profiter de cette liquidité et ainsi clôturer leurs positions. Cette news explique potentiellement la baisse du titre à l’ouverture.

Concernant la performance opérationnelle, difficile d’effectuer un calcul de point mort pour déterminer un seuil de rentabilité. J’imagine qu’à moyen terme Virgin va construire de nouveaux vaisseaux pour augmenter la fréquence des rotations sur un même Spaceport. "SpaceshipTwo" est encore une tête de série qui coûte cher à fabriquer, les prochains vaisseaux bénéficieront des process existants et pourront amortir les coûts de R&D.

Le top serait de construire de nouveaux Spaceport. En effet, plus l’altitude max est élevée, plus le temps de vol est long, plus l’atterrisage est lointain du point de départ puisque la terre tourne pendant le vol. On pourrait imaginer un vol de 7 heures, départ Spaceport Europe, atterrissage Spaceport America

Dernière modification par Ernest (12/07/2021 18h33)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #21 13/11/2021 22h22

Membre (2016)
Réputation :   24  

SpaceX (de son nom complet Space Exploration Technologies Corporation) n’étant pas coté, pour investir dans cette société j’ai regardé les différentes levées de fond.

https://craft.co/spacex/funding-rounds
Sur ce site on peut en voir une grande partie. Il n’est malheureusement pas à jour (Février 2021).
Il y a eu une levée de 850 millions de $ en février 2021 (Source Reuters) et 1,16 milliards de $ en avril 2021 (Source Reuters)

Ce même site donne une valorisation de 74 milliards de $, mais si on en croit ce tweet l’info n’est pas non plus à jour (Tweet en question) et serait de 100,3 milliards de $.

On peut déjà détruire une idée reçue que certains utilisent pour justifier la valorisation de Tesla : "En investissant dans Tesla, on investi dans SpaceX". NON

Dans la liste des investisseurs, la seule société cotée qui permet donc d’investir indirectement dans SpaceX est Google (ALPHABET).
En 2017, google détenait 7,5% de SpaceX (Source). Je n’ai aucune source récente mais en gardant ce même pourcentage, la part de SpaceX dans Google est de 0,38%.

Enfin parmis les autres investisseurs le seul qui semble avoir des fonds ouverts aux particuliers est Baillie Gifford (Lien)

On peut trouver :
- Son fond phare : scottish mortgage investment trust (Lien) qui contrairement à son nom n’est ni investi en Ecosse, ni investi en Mortgage mais dans des sociétés de croissance. Il est composé à 1,2% de SpaceX. (Composition)
- Le fond edinburgh worldwide investment trust (Lien) investi dans des petites sociétés de croissance. Il est composé à 2,6% de SpaceX. (Composition)
- Le fond baillie gifford us growth trust (Lien) investi dans des sociétés US de croissance. Il est composé de 2% de SpaceX. (Composition)

Si vous avez plus d’infos, je suis preneur. J’aimerai investir dans SpaceX et c’est la première fois que je fais une "enquête" de ce genre.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 14/11/2021 12h35

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Réputation :   46  

A titre personnel, j’ai investi dans Seraphim Space Investment Trust plc

Cela ne permet pas d’investir dans Space X mais d’investir dans plusieurs sociétés du secteur qui sont normalement inaccessible pour le petit particulier.

Pour la même raison, j’ai aussi investi dans un fonds spécialisé fintech: Augmentum Fintech plc

Le niveau de risque est élevé dans les 2 cas mais sur le long terme, les possibilités de gain le sont aussi.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#23 28/11/2021 16h48

Membre (2021)
Réputation :   36  

SpaceX, le moat spatial…

Selon l’article, la concurrence est à la ramasse.

On assiste à l?éclosion du prochain GAFAM. Il se nomme SpaceX. - by Frederic Filloux - Episodiques

Hors ligne Hors ligne

 

#24 17/12/2021 18h20

Membre (2016)
Réputation :   24  

Vidéo YouTube



Vidéo très intéressante sur comment acheter des actions Space’X.
Elle s’adresse aux débutants avec des rappels de base en début de vidéo. Il propose ensuite 3 solutions.
Je ne connaissais pas la 3ème solution, elle mérite d’être approfondie.

"blablablabla" pour le robot qui veut pas poster mon message

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur