Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 28/08/2014 04h13 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   100 

sissi a écrit :

Voici le point de vue de Kicillof : aujourd’hui, tire de
[url=http://www.buenosairesherald.com/article/168188/paying-vultures-means-passing-debt-problems-to-future-governments

]BuenosAiresHerald.com[/url]
On verse toujours dans la grande poesie… Remarquez, certaines diatribes au Palais Bourbon ne volent guere plus haut, pour etre honnete.

Dernière modification par SerialTrader (28/08/2014 04h13)

Hors ligne

 

#27 28/08/2014 04h40 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   100 

Pour resumer mes vues sur un futur denouement, je suis en accord avec Sissi sur 2 points essentiels et en accord avec Sat sur 2 autres. C’est un tie-up plutot consensuel, en quelque sorte smile

RUFO

sissi a écrit :

Il me semble que ça va se régler des que la clause RUFO n’existera plus…soit apres le 31 décembre 2014… […] Certains hold-ins essayent d’annuler la clause Rufo pour faciliter la resolution du conflit avant 2015.

Oui, je doute qu’elle puisse etre annulee juridiquement avant qu’elle n’expire, mais la clause expire bien le 31/12/2014. Et c’est le principal "sticking point" qui disparait. De grandes chances de resoudre le conflit apres cela.

Jugement Griesa

sissi a écrit :

Mais je crois que les USA ont rate le coche - du moins la Cour Supreme aurait du reprendre ce dossier car Griesa s’est trompe dans son interprétation de pari-passu.

Une nlle fois, 100% d’accord. Meme si naturellement, j’aime bien punir les mauvais payeurs - c’est bon contre le "moral hazard", force est de reconnaitre que juridiquement, le jugement pose probleme. Et l’attitude de la Cour Supreme a la Ponce Pilate, vraiment derangeante.
Il n’en demeure pas moins que la Republique a ete arrogante avec tout le monde -juge, mediateur, parties adverses- et a literalement fait un bras d’honneur a la justice americaine. Si vous faites cela, ne venez pas ensuite demander aux marches internationaux de venir vous financer, il faut rester logique.

Confiance/ Credibilite

sat a écrit :

J’aimerais pouvoir partager votre optimisme sur un règlement du conflit en janvier 2015, mais l’équipe gouvernementale argentine ne m’inspire aucune confiance.

Pareillement. Bien dit. Impossible pour moi de leur preter 1 seul cent.

Paiment en Argentine des hold-ins

sat a écrit :

La dernière scène est un peu réchauffée : il s’agirait d’organiser le paiement de sa dette depuis l’Argentine et non depuis les États-Unis. Il en est régulièrement question. Pour l’instant, ni la Bank of New York Mellon qui a en dépôt US$ 1/2 Mds de créances argentines, ni les 92% de hold-ins, ni le juge Griesa, ni les hold-outs bien sûr ne semblent vouloir accepter cette solution. Le mérite de cette nouvelle scène, selon le gouvernement argentin, serait intérieur : il permettrait de réunifier nation argentine contre les agresseurs de la finance internationale.

La majorite des hold-ins n’accepteront pas un swap de leurs obligs de droit international pour de nlles obligs de droit argentin. Ce serait cretin face a un pays qui a fait defaut 6 fois en 60 ans, ou le gouvernement influence ses juges et manipule ses statistiques nationales (ex. inflation); de plus ds la plupart des cas, leurs mandats d’investissement le leur interdisent. Tout cela, c’est du show-business et autant de temps de perdu. De meme pour les hedgies "who talk their book", Soros, Hayman, Elliott, Aurelius entre autres.  Cela ne beneficie qu’aux avocats [et aux journalistes].

Dernière modification par SerialTrader (28/08/2014 05h09)

Hors ligne

 

#28 28/08/2014 11h49 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   246 

Bonne conclusion!

Pour les lecteurs curieux…nos amis allemands achètent les PBA 2020 et 2035 qui se transigent dans les 63 et 52

Buenos Aires, Province

Anleihen Suche und Vergleich | finanzen.net | aus Argentinien

Dernière modification par sissi (28/08/2014 11h52)

En ligne

 

#29 30/08/2014 14h28 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   246 

Un impact positif de la situation Argentine versus Singer: si 75% des détenteurs sont d’accord pour une restructuration…tous les détenteurs sont consideres avoir accepte …donc plus de "hold-outs" comme Singer et cie a l’avenir.

Sovereign Bonds Changed by ICMA to Head Off Repeat of Argentina - Bloomberg Business

Dernière modification par sissi (30/08/2014 14h29)

En ligne

 

#30 30/08/2014 18h29 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

En complément à votre message Sissi (dommage que cela n’ait pas existé plus tôt !), puisque je ne connaissais pas l’ICMA qui propose ces normes je suis allé me renseigner sur leur site. Tout d’abord un "press release" sur la réglementation que vous nous signalez.

http://www.icmagroup.org/assets/documen … lauses.pdf

Ensuite, un peu d’histoire …

http://www.icmagroup.org/About-ICMA/Org … n/history/

The Association was established under the name “Association of International Bond Dealers” (AIBD) in February 1969 in Zurich, where it is entered in the commercial register.
With effect from January 1, 1992, the Association changed its name to “International Securities Market Association” (ISMA). As a result of the Association’s merger with the International Primary Market Association (IPMA), the Association changed its name to “International Capital Market Association” (ICMA) effective July 1, 2005.

2006 to present

ICMA adopts a new governance and management structure which clearly identifies the board’s supervisory role and the executive committee’s responsibility for the Association’s management.

ICMA develops close working relationships with other associations, pursuing informal co-operation on regulatory policy work, establishes partnerships with local trade associations worldwide and combines activities with the Euro Debt Market Association (AMTE).
ICMA extends representation to all capital market constituencies, with the investor-led Asset Management and Investors Council and the Covered Bond Investor Council, and opens associate membership to law firms. A membership categorisation structure is introduced.
ICMA creates a new sub-region covering Latin America. ICMA Centre facilities are extended, accommodating an increase of 50% in physical capacity, and ICMA Executive Education is expanded with the launch of the Financial Markets Foundation Course (FMFC).
ICMA sells its market services arm, Xtrakter, to Euroclear.

Hors ligne

 

#31 31/08/2014 04h02 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   100 

sissi a écrit :

Un impact positif de la situation Argentine versus Singer: si 75% des détenteurs sont d’accord pour une restructuration…tous les détenteurs sont consideres avoir accepte …donc plus de "hold-outs" comme Singer et cie a l’avenir.

Sovereign Bonds Changed by ICMA to Head Off Repeat of Argentina - Bloomberg

Je suis en plein accord avec cela. Apres tout, c’est ainsi que fonctionnent les restructurations de dette dans le secteur prive. Plein de bon sens.

Hors ligne

 

#32 03/09/2014 09h10 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   246 

L’Argentine ajoute la France comme nouvelle juridiction de paiement des obligations restructurées !

Argument de base: la France ne reconnaitrait pas les droits des "vultures"

Gov’t to add France as payment location in external debt bill  - BuenosAiresHerald.com

Dernière modification par sissi (03/09/2014 09h11)

En ligne

 

#33 03/09/2014 09h27 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

Merci pour l’actualisation. Je vois dans La Nacion qu’il y a une nouvelle échéance de paiement de $200M à la fin du mois. Je crois que c’est aussi fin septembre que les hold-ins auraient le droit de réclamer paiement du principal + intérêts : deux mois se seront écoulés alors depuis le "défaut technique".

Du côté de l’ISDA, l’enchère/auction devrait avoir lieu aujourd’hui : "Auction Date" means September 3, 2014. page 40 de leur Final auction settlement terms…

Hors ligne

 

#34 03/09/2014 09h31 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   246 

Merci Sat de le rappeler …. ça sera intéressant de voir les résultats!

En ligne

 

#35 03/09/2014 14h27 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   100 

sissi a écrit :

L’Argentine ajoute la France comme nouvelle juridiction de paiement des obligations restructurées !
Argument de base: la France ne reconnaitrait pas les droits des "vultures"

[url=http://www.buenosairesherald.com/article/168724/govt-to-add-france-as-payment-location-in-external-debt-bill-

]BuenosAiresHerald.com[/url]
Merci Sissi. Cela peut etre un sacre "game-changer", et pourrait donner des sueurs froides ds le dos des holdouts. Car je pense qu’un changement de juridiction pour la France passerait bcp mieux que l’Argentine pour les hold-ins. Reste que ce serait une infraction au jugement de Griesa, donc une prise de risque legale. Ca devient vraiment interessant cette histoire. Impatient d’en voir le denouement…

Hors ligne

 

#36 03/09/2014 17h51 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   246 

Resultats de l’action: valeur initiale 40.25 %

Argentina Swaps Traders Set for $532 Million Payout - Bloomberg Business

Dernière modification par sissi (03/09/2014 17h52)

En ligne

 

#37 03/09/2014 23h59 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   246 

SAT finalement valeur = 39.5 % soit 532 millions sur 880 de derivatives
http://www.bloomberg.com/news/2014-09-0 … ction.html

SeriallTrader le debat sur le changement de juridiction a commence. Un article vient de paraitre sur bloomberg - finalement - mentionnant l’ajout de la France comme possibilité
http://www.bloomberg.com/news/2014-09-0 … posal.html

Ouais c’est assez palpitant…a voir comment les vultures vont réagir….et Griesa.
Si les paiements de septembre se font par la France…les Argentins vont  recupere un peu de negotiating power avec les hold-outs pour 2015…
De plus Griesa va peut-être envisager de céder a la pression extérieure pour les obligations en euros, yen…
A suivre!

Dernière modification par sissi (04/09/2014 00h09)

En ligne

 

#38 04/09/2014 07h47 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

Vous avez de meilleures sources que moi Sissi car la nouvelle n’est pas encore donnée sur le site de l’ISDA. Il me semble que ce n’est pas grand chose, moins de 40% ? Ce sont les émetteurs des CDS qui doivent faire grise mine.

Je souscris, c’est intéressant de voir cette histoire se développer sous nos yeux, et plus on avance moins j’en devine la conclusion.

J’espère que cela ne touche pas trop vos Provincia Buenos Aires et Cordoba, si tant est que vous les détenez encore. Le lien que vous nous aviez donné
http://www.finanzen.net/anleihen/suche/ … al&s=1
semble montrer que non.

Hors ligne

 

#39 04/09/2014 10h40 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   246 

Argentine: apres 10 heures de débat …39 en faveur, 27 contre….la proposition de changement de juridiction , incluant la france, est passee
Senado aprobó cambiar domicilio de pago a bonistas - Ambito.com

Dernière modification par sissi (04/09/2014 10h41)

En ligne

 

#40 04/09/2014 13h32 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   100 

Oui cela, c’etait assez attendu. C’est le vote des investisseurs qui compte, les porteurs d’oblig restructurees (les hold-in) voteront avec leurs $$$. Vont-ils prendre le risque d’aller a l’encontre du jugement de Griesa? C’est mieux que Dallas ou Santa Barbara ce feuilleton smile
Cela dit, l’economie reelle souffre enormement du defaut, et avec elle les Argentins, qui n’ont pas la classe politique qu’ils meriteraient (*) (un peu comme les Francais d’ailleurs).
Pour les protections CDS, pas grand chose a se mettre sous la dent effectivement. Pas bcp de volumes la dessus, remarquez. Un non-evenement en quelque sorte.

(*) Aparte - Ici a Hong Kong, on n’a pas ce probleme, mother China ne nous laissera voter que pour des candidats tries sur le volet par le PCC. Cela va etre drole! Au prochain coup, ils pourraient faire de meme avec les juges, ce qui serait la fin de notre etat de droit et donc de Hong Kong. Bah, il restera tjs Singapore smile

Dernière modification par SerialTrader (04/09/2014 13h58)

Hors ligne

 

#41 04/09/2014 14h10 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   246 

Un texte plus lisible que celui d’ambito
Senate gives green light to new debt swap bill - BuenosAiresHerald.com

Il me semble que les hold-ins aimeront la France comme juridiction versus l’Argentine- ou les USA…Eux en veulent a Griesa de leur avoir "confisque" les sous qui leur appartiennent - facile a comprendre -
Et pour le fond ils ont raison.
Griesa aura beau pester, Singer et cie feront peut-être un effort pour être plus raisonnables!
Apres tout ils ont du encaisser pour les CDS aussi!

En attendant oui l’Argentine en souffre et ça urge. Meme les provinces ont besoin de se refinancer l’année prochaine.

En ligne

 

#42 04/09/2014 23h43 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   246 

Et hop…ca y est…les menaces par NML et cie …
NML warns of ’contempt, risks’ to third parties which enter new debt swap - BuenosAiresHerald.com

En fait des hold-ins allemands ont eu une notice datée du 28 aout de BNY Mellon concernant le changement de juridiction et agent payeur

Dernière modification par sissi (04/09/2014 23h48)

En ligne

 

#43 10/09/2014 21h47 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   246 

update…la nouvelle loi va être accepter…pour payer les restructurées
Singer attendra
Griesa va devoir décider pour la Citi bank…si elle peut payer les détenteurs..
Kicillof says UN debt restructuring resolution ’historic,’ telling vulture funds ’no more’  - BuenosAiresHerald.com
Griesa postergó pedido de buitres para que Citibank informe sobre activos argentinos - Ambito.com

Dernière modification par sissi (10/09/2014 21h56)

En ligne

 

#44 10/09/2014 22h26 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

Bonsoir Sissi, c’est amusant de voir que chacun voit midi (son propre intérêt) à sa porte. Parallèlement à vos sources, l’American Task Force Argentina (ATFA sorte de lobby holdouts) titre aujourd’hui sur les ratés de Kicilof le ministre de l’économie argentine, mais n’évoque pas la nouvelle loi qui si je vous comprends bien a été aussi adoptée par les députés. Je les trouve (l’ATFA) d’ailleurs un peu légers là dessus.

Je remarquais aussi depuis quelques jours que dans les deux principaux journaux d’opposition (Clarín plutôt populaire et La Nación plutôt "intello sérieux") avaient arrêté leur rubrique "La pelea contra los holdouts" ou "Argentina en default". Il semble que ces thèmes, même dans l’opposition aux Koruptos Kirchneristas, aient un peu lassé les lecteurs. Mais en regardant ce soir sur internet la une de ces journaux, je vois que la trève a cessé. En effet pas moins de huit articles dans l’un et la moitié dans l’autre aujourd’hui sur le thème de la dette. 

Pour autant, et malgré la récente discussion à l’ONU, je ne crois pas (je me risque à cette prédiction!) au succès de la manoeuvre de contournement du gouvernement argentin, qui consisterait à passer par la France pour payer ses créanciers. Je me mets à la place des pauvres créanciers (les holdins) et je me dis que ma patience aurait déjà touché à des territoires largement inexplorés par moi :-)

Dernière modification par sat (10/09/2014 22h26)

Hors ligne

 

#45 10/09/2014 23h02 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   246 

Bonsoir Sat

Oh! la nature humaine vous savez…les hold-ins veulent leurs sous, il s’en foutent d’ou ils viennent ou par ou il passent.
Neanmoins cette stratégie de Kiciloff…c’est que les hold-ins soit payes…fin septembre…probablement pas par la France- que le reste traine jusqu’a la fin de la clause Rufo.
Perso je pense que Griesa a une dernière solution de secours: permettre le paiement de citi bank pour calmer le jeu …Mais il est têtu le bonhomme…
Je lis le forum allemand: hold-outs vs hold-ins….La bataille…chacun reste sur sa position.

Update sur Lanacion
Thomas Griesa rechazó un pedido para que el Citibank informe sobre los activos de la Argentina - 10.09.2014 - LA NACION 

Dernière modification par sissi (10/09/2014 23h23)

En ligne

 

#46 11/09/2014 06h04 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   100 

sissi a écrit :

Oh! la nature humaine vous savez…les hold-ins veulent leurs sous, il s’en foutent d’ou ils viennent ou par ou il passent.

Chere Sissi, nous sommes rarement en desaccord, mais ici nous marquons une difference. Votre remarque est tout a fait pertinente pour les hold-ins retail et hedge funds non regules. En revanche, nombre de hold-ins sont des investisseurs institutionnels pour qui le process compte bcp, ds le respect de leur mandat de gestion et de leurs obligations fiduciaires. Pour eux, la remarque de Sat est entierement valable. La France comme juridiction de paiement me parait acceptable par bcp d’entre eux, reste le risque legal d’enfreindre le decision de Griesa - et la j’avoue que je ne sais pas ce que les zinzins vont faire…

Hors ligne

 

#47 11/09/2014 10h15 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

Merci pour cette réponse plus circonstanciée que la mienne ST. Pour ce qui est du résultat chère Sissi, il ne reste plus si longtemps à attendre, à la fin de ce mois nous en saurons déjà beaucoup plus.

Je lisais dans les journaux cités qu’un nouveau paiement de $200M est du aux holdins justement à la fin de ce mois. Pour ce qui est des $539M bloqués à la BNY Mellon en effet Griesa refuse toujours qu’ils soient payés aux holdins au motif qu’il faut également payer les holdouts maintenant.

Parmi ces derniers NML a voulu interdire le paiement par Citibank des holdins européens, la décision n’a pas encore été rendue par la Cour Fédérale d’Appel US. NML a aussi demandé par voie judiciaire que Citi lui communique la liste des avoirs argentins qu’elle détient. Griesa a pour l’instant refusé cela, en l’attente de la décision de la Cour. 

Au sujet du vote de l’ONU il y a deux jours, j’ai finalement pu retrouver le commentaire de la résolution [j’ai toujours beaucoup de mal à trouver des sources dans ces gros machins comme UN, EU, OECD etc., c’est seulement moi ou c’est une expérience partagée ?]. Les Etats-Unis comptent parmi les 11 qui ont voté contre (124 pour), au motif qu’ils considèrent - à juste titre je pense - que l’ONU n’est pas le lieu idéal pour discuter de ces questions et que le FMI par exemple est plus adapté. Je ne pense pas qu’il faille attendre beaucoup de cette résolution, mais elle a le mérite de lancer ou de maintenir le débat.

Hors ligne

 

#48 12/09/2014 11h47 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   246 

Kirchner: "we can pay, we want to pay, we will pay"
CFK signs Sovereign Debt bill: We can pay, we want to pay, we will pay - BuenosAiresHerald.com

Reste a voir comment ! par ou?

Dernière modification par sissi (12/09/2014 11h48)

En ligne

 

#49 13/09/2014 17h47 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   

Article intéressant a propos du Venezuela, le pays est en train de se battre pour honorer la dette, y compris revendre les actifs aux US

http://www.ft.com/intl/cms/s/0/279da4e8 … z3DD8ZGZfa

apparemment, les yields sur les obligs PDVSA atteignent 25% !

Hors ligne

 

#50 15/09/2014 09h06 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   246 

Au sujet du nouveau mechanisme de restructuration …par un expert du Perou
?Griesa issued a political ruling, not a judicial one? - BuenosAiresHerald.com

En ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech